Site officiel du diocèse de Chersonèse Patriarcat de Moscou

Le représentant de l’Église russe à Bruxelles a rencontré le premier ministre moldave



Le 30 septembre, au cours de la visite officielle au parlement européen de la délégation du gouvernement de la République moldave, l’archiprêtre Antony Ilin, représentant par intérim de l’Église orthodoxe russe près les institutions européennes, a rencontré le premier ministre moldave Vlad Filatov, nouvellement élu.

Le premier ministre a présenté les priorités du nouveau gouvernement moldave dans le domaine des cultes, soulignant que les autorités politiques moldaves ne prendront pas parti dans les conflits entre des juridictions ecclésiales. V. Filatov a noté néanmoins les bons rapports qu’il entretient avec l’Église orthodoxe canonique de Moldavie liée au patriarcat de Moscou et dirigée actuellement par le métropolite Vladimir de Chisinau.

Selon le premier ministre, le gouvernement se donne comme priorités dans le domaine religieux d’introduire de l’enseignement facultatif des fondements de la foi orthodoxe dans les établissements secondaires, de résoudre la question de la sécurité sociale des ministres du culte, d’améliorer la législation en matière de la bienfaisance ce qui contribuera à l’activité sociale des organisations religieuses.

De son côté, le père Antony Ilin a exprimé la conviction que les initiatives du nouveau cabinet de ministres amélioreront le climat dans la société moldave et attiré l’attention sur la nécessité d’inclure la défense des valeurs traditionnelles à l’ordre du jour du dialogue politique entre la Moldavie et l’Union européenne. Ce dialogue s’intensifie en effet avec la participation de la République moldave au programme du partenariat oriental de l’UE.

Le père Antony a présenté au premier ministre moldave la proposition sans précédent du patriarche Cyrille de Moscou d’initier un dialogue trilatéral entre, d’une part, l’Église orthodoxe russe et les Églises autonomes composant le patriarcat de Moscou et, d’autre part, les principaux partis politiques de l’Union européenne et les pays concrets pour la promotion des valeurs fondamentales sur le continent. La question des droits et de la dignité de l’homme, en lien avec la responsabilité dans la société, doit être centrale dans ce dialogue. Comme exemple, le père Antony a cité le dialogue que le patriarcat de Moscou entretient avec le Parti populaire européen.

Les deux côtés se sont mis d’accord sur la concertation entre la mission diplomatique de la Moldavie près les Communautés européennes et la représentation du patriarcat de Moscou dans les domaines qui représentent un intérêt commun.

Jeudi 1 Octobre 2009