La pose symbolique de la première pierre du centre culturel et spirituel russe de Paris s’est déroulée ce mardi 14 avril. La cérémonie solennelle a eu lieu dans le VIIe arrondissement de la capitale française, non loin de la Tour Eiffel, en présence de l’ambassadeur russe en France, Alexandre Orlov.

VIDEO NTV Novosti

« C’est une journée historique. Par son importance, cet événement est comparable à la construction du pont Alexandre III qui symbolise depuis plus d’un siècle l’amitié russo-française », a déclaré le diplomate dont les propos ont été retraduits du russe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Avril 2015 à 08:52 | 0 commentaire | Permalien

Laurence Guillon: "Lueurs à la dérive"
Laurence Guillon amie, auteur / suite ICI / et contributrice de P.O., vient de publier un livre "Lueurs à la dérive"

Ce roman pourrait être défini comme une sorte de « Reine des Neiges » au pays du Goulag. Victime des avances d’un haut fonctionnaire soviétique, une célèbre cantatrice se réfugie avec son fils dans une petite ville de la Volga.

Le garçon rencontre Nadia. Le premier est arrêté en même temps que sa mère, déporté, la seconde se met en quête de lui, de train en train, à travers la taïga et l’hiver. Ils sont aidés l’un et l’autre dans leur périple par des rencontres providentielles et des interventions surnaturelles. Le dégel de la Perestroïka arrachera à l’oubli et mettra en lumière ces destins brisés, parmi tant d’autres.

Avis unanime des premiers lecteurs un livre touchant qui ne peut laisser indifférent et qui vous parle d’une Russie peu connue! Lien Les Éditions ROD
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Avril 2015 à 08:40 | 0 commentaire | Permalien

Ce petit message se réfère au récent article paru le 13 avril sur l'interview de Monseigneur Hilarion par Posner à propos de lucidité (sur ceux qui justifient l'action de Staline).

Sans avoir rien à faire avec Staline, bien entendu, lors de notre pèlerinage de l'Association Saint Silouane l'Athonite en 2003, bien des occidentaux qui formaient notre groupe ont été très émus de la visite de Butovo. Mais ceci a été transmis par vos soins en publiant l'entièreté de ma conférence sur le thème de Témoins de Lumière!

On parle de lucidité. Oui, en-effet. Et comment la répandre cette difficile lucidité/vérité?

Je voudrais juste rappeler que maints lieux existent en Russie qui rappellent les tragédies des goulags et rien ne vaut, me semble t'il, des pèlerinages en ces lieux, guidés par de "bons" guides toutefois... cela va de soi.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Avril 2015 à 07:27 | 1 commentaire | Permalien

Le retour de Notre Dame d'Ivérie
Vladimir Golovanow

Des centaines de fidèles se sont massés au monastère de Novodievitchi dimanche le 6 mai 2012 pour accueillir la plus ancienne copie de cette icône particulièrement révérée, solennellement remise au patriarche Cyrille par Vladimir Poutine . Le film de cet évènement peut être regardé sur 1TV.Ru

Une icône historique

Bien des faits intéressants sont liés à ND d'Ivérie en Russie: l’histoire de cette copie remonte aux premières années du règne du tsar Alexis Mikhaïlovitch Romanov (1645-1676), lorsque l’higoumène d’Iviron, l’archimandrite Pacôme, vint à Moscou pour récolter des fonds pour le monastère athonite. Ayant entendu parler de l’icône miraculeuse d’Iviron, appelée « Portaïtissa », l’archimandrite du monastère Novospassky à Moscou, Nicone, le futur patriarche de Moscou, s’adressa au moine athonite pour lui demander de l’offrir au royaume moscovite.
Rédigé par Vladimir GOLOVANOW le 14 Avril 2015 à 08:05 | 0 commentaire | Permalien

Le pape François évoque le «génocide» des Arméniens

Le pape François risque de s'aliéner la Turquie. Dimanche, le Souverain Pontife a prononcé pour la première fois le terme de «génocide» à propos du massacre des Arméniens il y a 100 ans. «Au siècle dernier, notre famille humaine a traversé trois tragédies massives et sans précédent. La première, qui est largement considérée comme “le premier génocide du XXe siècle” a frappé votre peuple arménien», a poursuivi le pape François en citant un document signé en 2001 par le pape Jean-Paul II et le patriarche arménien. «Les deux autres ont été ceux perpétrés par le nazisme et par le stalinisme. Et plus récemment d'autres exterminations de masse, comme celles au Cambodge, au Rwanda, au Burundi, en Bosnie», a-t-il poursuivi....

Entre 1915 et 1916, plus d'un million d'Arméniens sont massacrés par les Turcs. Retour sur le premier génocide du XXe siècle. Documentaire de Nicolas Jallot (2015). 52 min.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Avril 2015 à 13:27 | 1 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion, président du DREE du patriarcat de Moscou, appelle ceux qui justifient l’action de Staline à plus de lucidité
Dans le cadre d’une émission avec le réalisateur Vladimir Pozner (Première chaîne, le 7 mars) a dit : « Il est indispensable, pour avoir une perception plus lucide des choses, de visiter le « polygone » de Boutovo dans la proche banlieue de Moscou.

Il y a là-bas un musée, des photos qui montrent parfaitement ce qui s’y était passé.
Chaque nuit de 200 à 400 victimes de la terreur soviétique ont été assassinées à Boutovo.
Dont nombre d’adolescents de 15 ou 16 ans. C’est par la grâce Divine qu’un centre mémorial a pu être fondé ici. Il n’y a pas et il ne saurait y avoir la moindre justification à ces crimes monstrueux ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Avril 2015 à 12:44 | 2 commentaires | Permalien

Au Caire les chrétiens coptes fêtent la Pâques orthodoxe.

Une semaine après les catholiques, les chrétiens orthodoxes fêtent Pâques. A Jérusalem le Vendredi Saint a été marqué par la procession sur la via Dolorosa, chemin de croix suivi par plusiuers touristes, comme Pauline :
“C’est vraiment particulier pour moi parce que je suis une chrétienne orthodoxe qui vient des Etats-Unis. Toute ma vie j’ai voulu venir en terre sainte et c’est très émouvant de marcher cette année dans les pas du Christ.”

A Gaza les fidèles orthodoxes se sont rassemblés dans l’une de deux églises du territoire palestinien. 3000 chrétiens y vivent, principalement des orthodoxes....Suite et You Tube
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Avril 2015 à 10:29 | 0 commentaire | Permalien

Le Christ est ressuscité!
"PARLONS D'ORTHODOXIE" SOUHAITE A SES LECTEURS, A SES CONTRIBUTEURS, A TOUS SES AMIS DES PÂQUES RADIEUSES! LE CHRIST EST RESSUSCITE! CHRIST IS RISEN! ΧΡΙΣΤΟΣ ΑΝΕΣΤΗ ! CHRISTUS IS VERREZEN ! CHRISTO E RISORTO ! CHRISTUS IS AUFERSTANDEN! HRISTOS A INVIAT ! CHRISTUS RESURREXIT !


ВСЕХ ЧИТАТЕЛЕЙ, АВТОРОВ И ДРУЗЕЙ НАШЕГО БЛОГА, ПОЗДРАВЛЯЕМ СО СВЕТЛЫМ ХРИСТОВЫМ ВОСКРЕСЕНИЕМ И ЖЕЛАЕМ ПАСХАЛЬНОЙ РАДОСТИ! ХРИСТОС ВОСКРЕСЕ!
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 15:39 | 0 commentaire | Permalien

Message de Pâques de l'évêque Nestor de Chersonèse
Bien-aimés dans le Seigneur pères, frères et sœurs,

Le Christ est ressuscité !

Aucun des disciples du Christ, aucun de ceux qui le suivaient n’espérait, ne s’attendait à ce qu’Il sorte du tombeau. Ce qui est arrivé les a tous frappés, car c'était inattendu ! « Non, cela est impossible ! » pensèrent-ils lorsque la nouvelle leur parvint. C’est quand ils virent le Christ ressuscité se joindre à eux passant par des portes fermées que les paroles du Sauveur se firent réalité: « Ce jour-là, vous ne me poserez aucune question » (Jn 16,23). Ils étaient désormais dans la certitude, plongés dans la joie et l'allégresse.

Évoquant cette nuit, la vivant à nouveau nous nous sentons sidérés et stupéfaits par l’évènement même de la Résurrection. Nous comprenons d’autre part qu’il ne saurait en être autrement car le Christ Sauveur est le Fils de Dieu : fondement et essence de notre foi, de notre espoir et de notre joie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 14:17 | 0 commentaire | Permalien

Pensez-vous que le jeûne corporel soit utile à notre esprit?

Oui 66.81%

Non 24.4%

Je ne sais pas 8.79%

455 Votant(s)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 14:01 | 2 commentaires | Permalien

Message de Pâques de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie
Message de Pâques de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie aux archipasteurs, pasteurs, moines et à tous les fidèles enfants de l’Église orthodoxe russe.

Éminences, révérends pères, vénérables moines et moniales, chers frères et sœurs ! C’est avec joie que je vous salue de l’ancienne et éternellement nouvelle, vivifiante et victorieuse acclamation :

LE CHRIST EST RESSUSCITÉ !

L’admirable harmonie de ces mots véritablement vivifiants contient le fondement de notre foi, le don de l’espérance, la source de l’amour.

Hier encore nous pleurions avec les disciples du Christ la mort de leur Maître bien-aimé ; aujourd’hui nous exultons avec le monde entier, visible et invisible : Le Christ est ressuscité, Lui l’éternelle allégresse (Canon de Pâques). Hier encore, tout espoir de salut semblait perdu ; aujourd’hui nous avons acquis la ferme espérance de la vie éternelle au jour sans déclin du Royaume de Dieu. Hier encore, le spectre de la corruption dominait la création, mettant en doute le sens même de l’existence terrestre ; aujourd’hui nous annonçons à tous la grande victoire de la Vie sur la mort.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 13:40 | 0 commentaire | Permalien

L'escalier que le Sauveur a du monter pour accéder chez Ponce Pilate
L'impératrice Sainte Hélène a transféré à Rome les 28 marches de l'escalier qui se trouvait dans le palais de Ponce Pilate.

Elles furent posées dans l'église privée de la résidence de l'évêque de Rome "Capella Sancta Sanctorum" /La Scala Santa di Roma /

La tradition veut que ce soit l'escalier emprunté par le Sauveur pour accéder chez Ponce Pilate. Quotidiennement, du matin au soir, les pèlerins montent ces marches à genoux. L'escalier, nommé celui de la contrition, débouche sur une icône de la Crucifixion. You Tube
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 12:48 | 2 commentaires | Permalien

En France, cette « fête des fêtes » est célébrée par des Églises orthodoxes discrètes sur la place publique, mais faisant état d’un dynamisme démographique sous l’effet de l’immigration.

Présentes dans toutes les grandes agglomérations, en particulier en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les communautés orthodoxes disposent de 130 lieux de culte en France selon l’Intérieur, « de 150 à 200 » pour le représentant du Patriarcat de Moscou, Mgr Nestor Sirotenko Insuffisant selon cet évêque, qui a plaidé devant la mission sénatoriale le « besoin urgent » d’églises, déplorant trop de réponses négatives des collectivités territoriales aux demandes de mise à disposition de lieux et la « situation dramatique » du financement des projets.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2015 à 11:10 | 0 commentaire | Permalien

Vendredi Saint
En ce jour est suspendu au gibet / Celui qui a suspendu la terre sur les eaux..., / est couvert d’une couronne d’épines, le Roi des anges.

(15ème Antienne des matines du vendredi saint)
Tu t’es laissé crucifier / Afin de faire jaillir pour moi le pardon / Ton côté fut transpercé pour me donner la source de vie / Tu t’es laissé percer de clous / Pour que la profondeur de tes souffrances / Me révèle la grandeur de ta Royauté

Stichère des matines du vendredi saint aux Béatitudes


Celui qui a souffert les crachats, les coups, les soufflets meurt pour la vie du Monde. Nous suivons ici Jésus jusqu’au Golgotha. Golgotha veut dire « lieu du crâne » et nous voyons bien le crâne d’Adam, au fond des enfers.Nous suivons Jésus non à la manière de ceux qui le suivaient de loin, mais à la manière de sa mère, de Jean et des saintes femmes. Jésus est mis à mort en dehors de la ville, devant les murs de Jérusalem. (Que nous avons déjà croisé lors d’autres fêtes... voir Les Rameaux, La Résurrection de Lazare). Seule la partie supérieure de la croix se détache contre le ciel, nous reliant à sa signification cosmique.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 10 Avril 2015 à 05:01 | 5 commentaires | Permalien

Sainte Martyre MATRONE de THESSALONIQUE (✝ v. 304)
Servante chrétienne dans une famille juive de Thessalonique, elle fut soumise à de rudes flagellations par sa maîtresse pour avoir confessé la divinité du Christ, Fils de David. Elle périt sous les coups de bâtons.

Sainte Matrone était servante d'une noble juive, nommée Pautilla, qui était mariée au général de la garnison impériale de la ville de Thessalonique. Elle adorait Jésus-Christ comme le vrai Dieu et le priait en secret, pour ne pas éveiller l'attention de sa maîtresse.

Lorsque, chaque jour, celle-ci se rendait à la synagogue, Matrone l'accompagnait jusqu'à la porte, puis elle se dérobait aussitôt pour se rendre à l'église et offrir ses prières au Seigneur, s'arrangeant pour être présente à la sortie de Pautilla. Or quand vint la Pâque juive.

Matrone, qui désirait assister aux offices préparant la fête de la Résurrection du Seigneur, la vraie Pâque qui nous a fait passer de la mort à la vie, se rendit à l'église, mais elle tarda à réjoindre la synagogue et un des domestiques la dénonça à sa maîtresse. Pautilla, entrant alors dans une grande colère, déclara que si Matrone l'avait] trompée sur ce point elle devait bien être aussi fautive dans son service, et elle ordonna à ses autres serviteurs de l'attacher sur un banc et de la frapper de verges.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Avril 2015 à 17:31 | 0 commentaire | Permalien

Les semaines qui suivent la fête de Pâques ne sont certainement pas celles du deuil, du πένθος, mais plutôt celles de la joie du «tombeau vide». Plus particulièrement, le troisième dimanche de la période pascale (le second après l’Anastasis), l’Église orthodoxe commémore les femmes myrrhophores, Joseph d’Arimathie et Nicodème, un groupe de personnes qui recueillirent le corps du Christ après sa Passion et le mirent au tombeau, enveloppé d’un suaire. Les Évangiles mentionnent cet épisode:

«Le soir venu, vint un homme riche d’Arimathie, nommé Joseph, qui lui aussi était devenu disciple de Jésus. Il alla trouver Pilate pour lui demander le corps de Jésus; Pilate alors ordonna qu’on le lui remît. Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, et le déposa dans son sépulcre neuf, qu’il avait fait tailler dans le roc; puis, ayant roulé une grosse pierre à l’entrée du sépulcre, il s’en alla. Or Marie la Magdaléenne et l’autre Marie étaient là, assises en face du tombeau». (Mt 27, 57-61)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Avril 2015 à 10:04 | 0 commentaire | Permalien

Jeudi Saint, la Cène mystique du Seigneur
La liturgie du Jeudi Saint se compose, dans la tradition byzantine, de trois grands offices : les matines, le rite du lavement des pieds – réservé au rituel pontifical – et les vêpres avec la liturgie de Saint-Basile. Trois événements sont au centre de la liturgie de ce jour : la trahison de Judas, la manifestation de l’humilité du Seigneur et la Cène avec les disciples, appelée dans la tradition orthodoxe « repas mystique ».

Aucune autre fête, pas même celle de la Nativité, n’est dotée de prières aussi riches sur le plan christologique que le Jeudi Saint. C’est au soir de la Pâque juive, au cours du repas rituel commémorant la sortie d’Égypte du peuple hébreu, que le Roi d’Israël se fait connaître à ses disciples et découvre la nature véritable de son alliance avec l’humanité. Ainsi, le dernier dîner du Seigneur avec les apôtres est non seulement mystique, mais aussi mystagogique.

« Lors de ce dîner, tu as révélé aux initiés l’immense mystère de ton incarnation » : l’incarnation de Dieu est l’alliance éternelle que Dieu promettait à Abraham et qu’il a enfin accomplie à la fin des temps.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 9 Avril 2015 à 08:22 | 0 commentaire | Permalien

Mercredi Saint
Père Lev Gillet
Semaine Sainte - Jeûne
Sexte: Ezéchiel 2,2-3,3

"Comme la voix me parlait, l'Esprit vint en moi, Qui me fit mettre debout; et j'entendis Celui qui me parlait. "Fils d'homme, me dit-Il,Je t'envoie vers les Israélites, vers cette nation de rebelles qui se sont révoltés contre Moi, qui ont, autant que leurs pères, péché contre Moi jusqu'à ce jour. C'est vers ces fils à la face dure et au coeur insensible que Je t'envoie. Tu leur diras: Oracle du Seigneur Dieu - Qu'ils t'écoutent ou non, car c'est une engeance rétive, ils sauront qu'il y a un prophète au milieu d'eux. Quant à toi, fils d'homme, ne les crains pas, ne t'effraie point de leurs propos, bien que tu sois au milieu de ronces et d'épines et que tu habites parmi des scorpions; ne te laisse pas intimider par leurs propos ni effrayer par leur attitude, car c'est une engeance rétive. Tu leur transmettras Mes oracles, qu'ils t'écoutent ou non, car c'est une engeance rétive. "Et toi, fils d'homme, écoute ce que Je te dis: ne sois pas rebelle comme cette engeance de révoltés. Ouvre la bouche et mange ce que Je vais te donner." Je regardai, et je vis s'avancer une main qui tenait un manuscrit roulé. Il fut déployé devant moi: il était couvert d'écriture au recto et au verso: c'étaient des chants de deuil, des plaintes et des gémissements . "Fils d'homme, me dit-il, mange le rouleau que voici, puis, va parler à la maison d'Israël." J'ouvris la bouche, et Il me le fit avaler. "Fils d'homme, me dit-Il, nourris ton corps, emplis ton ventre avec ce rouleau que Je te donne." Je le mangeai donc, et dans ma bouche il était doux comme le miel."
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Avril 2015 à 07:34 | 0 commentaire | Permalien

ANNONCIATION
Le 7 avril, nous célébrons l'Annonciation et nous vénérons la mémoire du Saint Patriarche Tikhon

MÉDITATION SUR LA FÊTE AVEC LE PÈRE LEV GILLET

La plus grande des fêtes qui se rencontre en cette période de l’année [le Carême] est assurément la fête de l’Annonciation de la maternité divine faite par l’ange Gabriel à la Théotokos, la très sainte Vierge Marie (1)

Une phrase des chants de matines résume toute la signification de cette fête :


" Le mystère éternel est révélé aujourd’hui ; le Fils de Dieu devient Fils de l’homme… ". L’Épître aux Hébreux, lue à la liturgie (2, 11-18), insiste sur ce que, du fait de l’Incarnation, " le sanctificateur et les sanctifiés ont tous même origine. C’est pourquoi il ne rougit pas de les nommer frères ". L’Évangile (Lc 1, 24-38) relate la révélation que Gabriel, à Nazareth, fit à Marie.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 7 Avril 2015 à 08:00 | 5 commentaires | Permalien

Les paroisse:
- de la Protection de la Mère de Dieu, Église russe, Diocèse de Chersonèse
- Saint Jean le Confesseur, Église russe, diocèse de Genève,
- Saint Sophrony de Vratsa, Eglise Bulgare

S'unissent pour concélébrer l’office de Pâques 2015
La célébration aura lieu dans l'Église St Joseph des Brotteaux (*) mise à disposition par la paroisse catholique

Horaires:
21h30 : Début des Confessions
21h45 : Bénédiction des mets de Pâques

22h30 : Office de minuit - Procession Pascale (20 minutes)
23h00 : Matines Pascales (40 à 50 mn)
Lecture des heures pascales (10 minutes)
Dernières confessions
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Avril 2015 à 20:21 | 15 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 206


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile