Hégoumène Ephrem Meziani: mon chemin vers l'Eglise Orthodoxe russe
V. Golovanow

PARTIE 2: VERS L'ÉGLISE RUSSE

La première partie de notre interview avec l'hégoumène Ephrem Meziani se terminait à la fin des années 1970, quand le père Ephrem rejoignait «l’archevêché russe-orthodoxe en Europe occidentale» mais l'illustration finale, où on le voit célébrer avec Mgr. Nestor de Chersonèse à la Maison russe à Sainte-Geneviève-des-Bois annonçait la suite de son parcours.

Père Ephrem : En effet, et ce parcours fut aussi marqué par des rencontres remarquables. Mais avant cela je commençais par faire des remplacements dans les paroisses de l'Archevêché, en particulier pour les fêtes, et il faut noter que ma méconnaissance du slavon n'a jamais fait problème alors que c'était encore partout le règle à cette époque. Je me souviens en particulier d'une célébration de Pâques où je suis reçu par une délégation de paroissiens d'âge respectable qui m'annoncent: "surtout pas de français" ! J'ai fait de mon mieux, en utilisant tout le peu de slavon que je connaissais… et pendant les agapes j'ai eu les remerciements pour mon service "en grec"…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Juin 2016 à 20:28 | 0 commentaire | Permalien

Encyclique du saint et grand Concile du 26 juin 2016

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit

Nous adressons une hymne d’action de grâce au Dieu adoré dans la Trinité qui nous a permis de nous réunir en ces jours de Pentecôte sur l’île de Crète, sanctifiée par l’apôtre Paul des nations et son disciple Tite, « véritable enfant dans la foi qui nous est commune » (Tt 1, 4), et d’achever, sous l’inspiration du Saint-Esprit, les travaux du saint et grand Concile de notre Église orthodoxe – convoqué par Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomaios, avec l’accord de Leurs Béatitudes les Primats des très-saintes Églises orthodoxes autocéphales – à la gloire de son Nom béni, et au profit du peuple de Dieu et du monde entier, confessant avec le divin Paul : « Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs du Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu » (I Co 4, 1).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Juin 2016 à 14:50 | 2 commentaires | Permalien

Le statut d’objecteur de conscience est reconnu par la Biélorussie
A partir du 1 juillet 2016 une loi sur le service militaire civil, ou alternatif, entre en vigueur en Biélorussie. C’est le Ministère du Travail et de la protection sociale qui est en charge de l’application de cette loi.

L’agence RIA-Novosti annonce que la loi reconnaît aux citoyens le droit de solliciter le remplacement du service militaire par un service civil en fonction de leurs croyances religieuses.

Le requérant est tenu de motiver comme il se doit sa demande. Il est indispensable de fournir un c.v. ainsi que d’autres renseignements permettant de corroborer le bien-fondé de la demande.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Juin 2016 à 16:01 | 0 commentaire | Permalien

Moscou. 2 juin. INTERFAX – Dans l’Église orthodoxe russe on rappelle au Patriarcat de Constantinople les traditions démocratiques n’ont pas de place dans l’adoption de décisions conciliaires.

Cette mise au point a été provoquée par l’archevêque de Constantinople qui a laissé entendre que les décisions prises par le forum inter-orthodoxe réuni en Crète seraient applicables à toutes les Églises orthodoxes, y compris celles qui ont refusé d’y assister.

« Malheureusement, dans les pays démocratiques toute la population ne participe pas au vote. Cela signifie-t-il que le vote n’est pas légitime ? » a déclaré l’archevêque Job de Telmessos en réponse à une question d’une journaliste russe au cours du point de presse sur les résultats de la session de vendredi
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2016 à 18:39 | 2 commentaires | Permalien

Le père Alexandros Karloutsos, représentant du patriarcat de Constantinople, appartenant à l’archevêché des Etats-Unis, un proche du patriarche Bartholomé, a réagi d’une manière négative au message des députés ukrainiens souhaitant que l’autocéphalie soit accordée à l’Eglise d’Ukraine.

Il a dit: « J’estime qu’il s’agit là d’une démarche à la limite de l’insolence. Les politiques n’ont pas à s’ingérer dans la question de la reconnaissance de l’autocéphalie. Le patriarche Bartholomé considère qu’il s’agit d’une question relevant de la compétence du patriarche de Moscou Cyrille. Comme vous le savez le patriarche de Constantinople ne reconnaît que le patriarche de Moscou en tant que chef spirituel de toute la Rus, notion qui englobe, bien sûr, l’Ukraine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2016 à 16:54 | 0 commentaire | Permalien

Le père Alexandros Karloutsos, représentant du patriarcat de Constantinople, membre du Comité d’organisation du Concile, a, selon l’agence RIA-Novosti, déclaré que « le budget du Concile est de 2,5 millions d’euros. Cette somme a été réunie par des donateurs, essentiellement des Grecs résidant aux Etats-Unis et en Grèce. Les donations en provenance des Etats-Unis nous ont été adressées exclusivement par des entités non gouvernementales. L’administration américaine n’a donc aucunement pris part au financement du Concile.
Trad."PO"

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2016 à 15:09 | 0 commentaire | Permalien

Un livre d’André Mitrofanov  « L'ecclésiologie d'Anselme de Lucques (1036–1086) au service de Grégoire VII. Genèse »
Aujourd’hui Andrey Mitrofanov est post-doctorant de l'Université de Fribourg (Suisse). En 2013 il a soutenu sa thèse de doctorat à l’Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve sous la direction de Jean-Pierre Delville, professeur de l’histoire du christianisme, actuellement évêque de Liège.

Le 20 juin 2016 à 15 h au Séminaire orthodoxe russe d'Épinay-sous-Sénart a eu lieu la présentation du livre d'Andrey Mitrofanov « L'ecclésiologie d'Anselme de Lucques (1036–1086) au service de Grégoire VII. Genèse », contenu et impact de sa «Collection canonique» publié aux Éditions Brepols.

La présentation a commencé par la conférence (en français) de M. Mitrofanov et a porté sur «Anselme de Lucques (1036–1086) et son époque».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2016 à 10:00 | 0 commentaire | Permalien

La plupart des 108 églises paroissiales de Bruxelles sont menacées de fermeture à court ou moyen terme suivant un nouveau projet pastoral. Des chrétiens de diverses paroisses veulent exprimer leurs inquiétudes aux évêques de Belgique, et leur lancent un véritable appel.

Lire L’église Sainte-Catherine, située au cœur de la capitale belge, pourrait être prochainement désacralisée

À Bruxelles, on nous dit que nous avons trop d’églises. À l’heure où des milliers de chrétiens d’Orient meurent chaque jour pour que leurs églises survivent, c’est presque indécent… Sur le terrain, nous constatons effectivement que de plus en plus d’églises sont fermées au culte du dimanche, à l’insu et à la grande surprise de leurs paroissiens qui le découvrent parfois d’un jour à l’autre. La raison ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2016 à 08:43 | 0 commentaire | Permalien

Le 10 juillet 2016,  pèlerinage à l'église de St. Denys l'Aréopagite et St. Jean-Baptiste à Saintines
Le 10 juillet 2016, avec la bénédiction de l'évêque Nestor de Chersonèse (Patriarcat de Moscou) aura lieu un pèlerinage à l'église de St. Denys l'Aréopagite et St. Jean-Baptiste à Saintines, (dept. de l'Oise).

C’est le seul endroit près de Paris, où il y a une source miraculeuse. Depuis le XIIIe siècle, les pèlerins de toute la France viennent à Saintines pour se baigner dans les eaux sacrées de cette source bénéfique.

Saintines, village du Valois, et son petit millier d'habitants cachent un véritable trésor. Une fontaine miraculeuse qui coule au pied de l'église Saint-Denis-Saint-Jean-Baptiste et que les fidèles célèbrent chaque année à la Saint-Jean. Certains n'hésitent pas à s'y jeter tout habillés, espérant s'y laver de leurs pêchés ou obtenir de bonnes grâces. C'est le cas des orthodoxes notamment, qui sont plusieurs centaines chaque année à faire le pèlerinage dans l'Oise.

7h30 Départ en bus de l'église des Trois Saints Docteurs (5 rue Pétel, Paris 75015)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Juin 2016 à 14:48 | 0 commentaire | Permalien

our la première fois depuis 200 ans, des hommes pénétreront dans le tombeau du Christ. Des restaurateurs de monuments doivent accéder à l’intérieur du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, pour consolider sa structure en y plaçant des verrous de titane.

La tombe du Christ se trouvait à côté du Golgotha, dans un jardin, en dehors des deux premiers remparts de la ville (le secteur fut englobé dans la troisième enceinte construite par Hérode Agrippa Ier en 41–44). Elle fut probablement ensevelie vers 135 l’empereur Hadrien qui fit élever un temple à Vénus dans le jardin de la Résurrection. ... Suite ORTHODOXES, CATHOLIQUES ET ARMÉNIENS VONT RESTAURER ENSEMBLE LE SAINT SÉPULCRE

Au cours des neuf prochains mois, une équipe de conservateurs grecs travailleront à la restauration de la chapelle construite par-dessus et autour du caveau funéraire où l’on considère que Jésus a été placé, et d’où il est ressuscité des morts après la crucifixion, rapporte le 22 juin 2016 le quotidien américain "The Washington Post".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juin 2016 à 10:16 | 0 commentaire | Permalien

L’ÉGLISE ORTHODOXE RUSSE EN FRANCE (Patriarcat de Moscou) 1931-2011 « LA SAINTE CAVE »
LA FONDATION DE LA COMMUNAUTÉ DES TROIS SAINTS HIÉRARQUES

Nous avons le plaisir de vous présenter la version électronique des :

Panneaux de l'exposition réalisée par Emilie van Taack en 2011 pour le 80ième anniversaire de la fondation de l'église des Trois Saints Hiérarques.

L’orthodoxie russe avait affirmé sa présence en terre française bien avant les événements tragiques de 1917 qui ont amené en France une vague d’émigration russe. Déjà au XIXème siècle des églises furent édifiées et des célébrations orthodoxes furent dites auprès des administrations diplomatiques russes ainsi que des stations balnéaires qui accueillaient la noblesse russe (Nice, Cannes, Biarritz).

Après la révolution de 1917 le nombre de paroissiens russes, et donc le nombre de paroisses orthodoxes russes en France, avait considérablement augmenté, si bien que le Trône patriarcal de Moscou décida de les réunir en un diocèse. Jusqu'alors les paroisses de l’étranger dépendaient du métropolite de Saint-Petersbourg. C’est au début des années 1920 que le diocèse des paroisses russes d’Europe Occidentale fut créé sur décision de saint Tikhon, patriarche de Moscou, et du Synode de l’Église russe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Juin 2016 à 16:57 | 0 commentaire | Permalien

Le concile vise aussi l'unité, au coeur des enjeux de ce concile, comme nous l'explique Carol Saba, porte-parole de l'assemblée des évêques orthodoxes de France.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Juin 2016 à 15:02 | 12 commentaires | Permalien

L’association de jeunesse « Chersonèse » a remis en ordre et aménagé  près de 50 tombes au cimetière de Sainte Geneviève des Bois
Le 18 juin, Samedi des défunts, les membres de l’Association de jeunesse « Chersonèse » ont, avec la bénédiction de Monseigneur Nestor, aménagé de nombreuses tombes orthodoxes.

C’est la première initiative de ce genre. Il a été convenu de reprendre ce travail tous les Samedis des défunts. Monseigneur Nestor a célébré une panikhdide (office des défunts) auprès des tombes du métropolite de Chersonèse Nicolas (Eremine) et d’autres clercs inhumés à coté de sa tombe. La chapelle du cimetière a été construite en 1939, son architecte est Albert Benois.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Juin 2016 à 14:19 | 1 commentaire | Permalien

Fridtjof Nansen, le "saint" des réfugiés, En 1922, le diplomate norvégien reçoit le prix Nobel de la paix

Par Saïd Mahrane

Arte diffuse ce mardi soir un portrait du diplomate Fridtjof Nansen, à l'origine, dans les années 1920, d'un passeport pour les apatrides venus d'Arménie et de Russie.

Dans les années 1920, après le génocide arménien et la révolution russe, les pays d'Europe de l'Ouest voient arriver massivement à leurs frontières ce qu'il convient d'appeler aujourd'hui des réfugiés, hommes, femmes et enfants fuyant une mort promise. Pour empêcher le retour de ces 2 millions d'Arméniens orthodoxes, persécutés par la majorité turque, et de Russes blancs, qui ont fui la furie bolchevique, leurs pays ont instauré la déchéance de nationalité. Ils n'ont plus de terres et désormais plus d'identité juridique.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Juin 2016 à 12:08 | 0 commentaire | Permalien

Site de l'OLTR - Editorial de Juin 2016:  Réactions au grand concile panorthodoxe
'OLTR avait proposé l'éditorial de 2016: "Le Concile orthodoxe de 2016" Suite aux derniers événements en lien avec ce concile, Séraphin Rehbinder propose une réflexion sur ce sujet.

Réactions au grand concile panorthodoxe

Parmi les réactions aux épreuves que traverse la préparation du grand concile panorthodoxe, il en est qui essayent de les expliquer par des raisons tout à fait extérieures à notre foi. A vrai dire, je n’apprécie pas cette façon de considérer l’Eglise comme un groupe d’éléments quasi étatiques qui nous est extérieur et dont on peut analyser la géopolitique. Je n’aime pas cette attitude car nous sommes membres de l’Eglise du Christ que nous aimons et en laquelle nous croyons.

Je préfère, pour ma part, examiner les choses sous l’angle des efforts humains tentés pour manifester l’unité des Eglises orthodoxes autocéphales. Ces efforts ont été initiés par le Patriarche de Constantinople, il y a une cinquantaine d’années. Soulignons, tout de suite, que ce faisant, il était parfaitement dans son rôle. L’empereur, autorité temporelle qui convoquait les conciles œcuméniques, n’existe plus.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Juin 2016 à 10:10 | 8 commentaires | Permalien

 AXIOS!!! Ordinations au diocèse de Chersonèse
Le 19 juin 2016, fête de la Sainte Trinité, Monseigneur Nestor a présidé la divine liturgie à l’église-cathédrale des Trois Saints Docteurs à Paris. De nombreux clercs lui ont concélébré.

Deux ordinations ont été célébrées ce jour-là.

Le diacre Georges Shesko a été ordonné prêtre, tandis que Marc A. est devenu diacre.

A la fin de la liturgie Monseigneur Nestor a prononcé une homélie consacrée à la signification de la fête du Saint Esprit et à la naissance salvatrice de l’Église du Christ.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Juin 2016 à 12:21 | 0 commentaire | Permalien

19.06.2016 © RIA Novosti. Guennadij Mel’nik

KOLIMVARI (Crète, Grèce), 19 juin. La convocation du grand et saint Concile des Églises orthodoxes a été décidée à l’unanimité des quatorze Églises locales, pour modifier son statut il faut le même consensus, a déclaré, dans une interview à RIA Novosti, l’archevêque Job de Telmessos, représentant du Patriarcat de Constantinople au secrétariat panorthodoxe.

Dans l’Église orthodoxe russe, on soulignait les efforts accomplis pour convoquer le Concile.

Avant, plusieurs Églises avaient proposé de reporter la tenue du Concile, pour d’autres il fallait à sa place réunir une conférence inter-orthodoxe. « La convocation du Concile a été décidée à l’unanimité lors de la synaxe des primats à Chambésy en 2016. Pour le reporter ou modifier le statut de concile convoqué il faut le même consensus. Certaines Églises ont, à la dernière minute, présenté des propositions pour reporter ou modifier le statut du concile, mais n’ont pas été unanimement acceptées. Aussi le concile se réunira et l’on verra quelles seront ses conclusions » a déclaré l’archevêque Job.

Il n’aurait aucune affirmation officielle que se tiendra en Crète ne serait-ce que la première session du concile qui durerait plusieurs mois ou jusqu’en 2017.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Juin 2016 à 11:07 | 1 commentaire | Permalien

Les Églises orthodoxes réunies à Crète ne discuteront pas de la situation en Ukraine
Monseigneur Job de Telmessos, représentant du patriarche de Constantinople, a précisé dans le cadre d’une interview : « La question ukrainienne est absente de l’ordre du jour du Concile. Il est d’ailleurs impossible d’amender cet ordre du jour. Je n’exclus pas que lorsque le patriarche Bartholomé recevra la missive des députés ukrainiens il la soumettra à l’examen du Saint Synode. Rien d’extraordinaire à cette procédure de par ailleurs appliquée en tout ce qui concerne les questions importantes ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Juin 2016 à 10:10 | 2 commentaires | Permalien

V. Golovanow

Au village de Bouranovo, rien n’a vraiment changé depuis plus d’un siècle, écrivait 'Russia Beyond the Headlines' il y a quatre ans. Les habitants vont chercher l’eau au puits, coupent leur bois pour chauffer le poêle, élèvent des vaches et des cochons, entretiennent leur potager pour vivre… Mais ce village d'Oudmourtie (république de la Fédération de Russie située 1000 Km à l'est de Moscou) est brusquement apparu sous le feu des projecteurs lorsque le "chœur des grand-mères" de ce village, les “Bouranovskie Babouchki”, a gagné la deuxième place du concours "Eurovision 2012"
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juin 2016 à 15:08 | 0 commentaire | Permalien

Homélie prononcée par Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, le jour de la fête de la Sainte Trinité
Nous célébrons aujourd’hui, chers frères, chers sœurs, la fête de la Très Sainte Trinité, jour où le Saint Esprit est descendu sur les apôtres. Nous percevons dans sa plénitude notre foi authentique en le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Nous bénissons le Royaume de la Sainte Trinité au début de chacune des liturgies que nous officions. Royaume que chacun d’entre nous a vocation à aimer, à invoquer et à appeler de tous ses vœux. L’année liturgique abonde en fêtes. Mais celle de la Sainte Trinité y a par son immense portée une place toute spéciale.

Lorsque nous célébrons la Nativité ou la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ il nous est donné de nous réjouir de savoir que la nature humaine est mystiquement liée à la nature Divine : cela nous laisse espérer que nous sommes tous comme apparentés à Notre Seigneur Jésus-Christ. En effet, si Dieu est né incarné cela est pour nous la source d’un immense espoir : le Seigneur est avec nous, Dieu est avec nous ! La Résurrection du Christ porte le même espoir, la même espérance de salut.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juin 2016 à 12:07 | 1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 232


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile