AEOF - Communiqué des évêques orthodoxes de France
Paris le 21 décembre 2016 - Les évêques orthodoxes de France se sont réunis ce mardi 20 décembre 2016 sous la présidence de son Éminence, le Métropolite Emmanuel de France, pour la première fois depuis la tenue du Saint et Grand Concile, en Crète. Ayant constaté les positions des Églises qui y ont pris part et de celles qui y étaient absentes, les évêques orthodoxes de France ont réaffirmé leur volonté de manifester l’unité de l’Église orthodoxe, de promouvoir la collaboration entre les Églises dans tous les domaines de la pastoraleet de témoigner conjointement de l'unité orthodoxe en France par le biais de leur assemblée épiscopale.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Décembre 2016 à 21:07 | 1 commentaire | Permalien

Le Saint-Siège souligne l’augmentation des actes antichrétiens en Europe
Les attaques barbares contre les monuments chrétiens ont déferlé dans le Land de Nord Rhein-Westphalie.

Des dizaines de statues chrétiennes ont été souillées en Allemagne, surtout celles représentant la Vierge et l'Enfant. Près de 50 statues ont été énuclées. Lien

Des phénomènes qui sont souvent sous-évalués, notamment, selon lui, par les médias.

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a organisé mercredi 14 décembre une conférence sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination, au cours de laquelle le représentant permanent du Saint-Siège auprès de cette organisation a évoqué les actes antichrétiens.

Mgr Janusz Urbanczyk, représentant permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), est intervenu au sujet de la lutte contre l’intolérance et la discrimination à l’égard des chrétiens, mercredi 14 décembre, au cours de la conférence qui s’est tenue à Vienne (Autriche) sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Décembre 2016 à 12:52 | 0 commentaire | Permalien

P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS

L’association de jeunesse « Chersonèse » a remis en ordre et aménagé près de 50 tombes au cimetière de Sainte Geneviève des Bois /// L'archevêque Michel de Genève: "La Russie est toujours vivante dans le cœur des hommes" /// "LA NEF"- Entretien avec Mgr Nestor "L’Église russe et la France" /// Un site consacré à l’histoire de la paroisse de la Sainte-Trinité et des Nouveaux Saints Martyrs russes à Vanves /PM/ /// Le 7 mai 2016 rappel à Dieu du professeur Nikita Struve /// Le 31 mars 2016 Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov /// Nicolas Berdiaev 140 ans de la naissance du grand penseur et philosophe religieux russe /// Pere Grégoire Krug portrait d'un peintre ermite /// Émilie van Taack - LE PERE SERGE ET SES ENFANTS SPIRITUELS /// Le nouveau site de l'OLTR pour saluer le 10ème anniversaire de la Lettre du Patriarche ALEXIS II /// Pere Grégoire Krug: portrait d'un peintre ermite

Higoumène George Leroy: L'Eglise de l'émigration /// NICOLAS ROSS Parution en Russie du journal (1937-1948) de Pierre Kovalevsky NICOLAS ROSS Crise a l'ITO Saint-Serge à Paris ! ///KTO - Vidéo de l’émission « L’orthodoxie, ici et maintenant »: Mère Marie SKOBTSOV (1891-1945) ///Hommage à l'ACER « Un S.O.S. lancé de Paris » Athos russe au XIX et au XX siècles « La période athonite de la vie de l’archevêque Basile (Krivoсheine) d’après les documents » Père Georges KOTCHETKOV A propos de la situation au sein de l'Archevêché: "Ne pas répudier le patrimoine" Séraphin Rehbinder : Des statuts arrangés /// NICOLAS ROSS : Le KIR ‒ Cercle d'étude de la Russie (1931-1936). /// Le nouvel éditorial de l'OLTR "Quel Avenir pour l'Archevêché" L’Archiprêtre Igor Prekoup : A propos des problèmes de l'orthodoxie en Estonie /// Sœur Jeanne (Reitlinger): Baronne à Saint-Pétersbourg, religieuse et artiste à Paris

Mgr Tikhon (OCA): "l'Orthodoxie a vocation à apporter la foi apostolique dans la société pluraliste où Dieu a voulu nous placer" Mgr Marc Archevêque de Berlin d’Allemagne et de Grande Bretagne : les valeurs chrétiennes en Europe d’aujourd’hui "Parlons d’orthodoxie" a publié les interventions de Mgr Nestor de Chersonèse et du père Nicolas Rehbinder à la Table ronde de l’OLTR consacrée au dixième anniversaire du rappel à Dieu de Monseigneur Serge (Konovaloff). /// A la mémoire de Nicolas Ossorguine,
Emilie Van Taack

ensemble___forum_2004_2006.doc ENSEMBLE - Forum 2004-2006.doc  (854 Ko)

Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 21 Décembre 2016 à 08:00 | 1 commentaire | Permalien

Horaire des offices à la Cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité
Lundi 19 décembre, Saint Nicolas, liturgie à 9h.00 - Новогодний молебен будет отслужен 31.12. в конце вечерней службы, в 19:30. Horaire des offices à la Cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité

VOIR LA SUITE
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Décembre 2016 à 10:33 | 0 commentaire | Permalien

Alexandre  Musin: Le second avènement de saint Nicolas - les origines du  culte d’un saint et sa transformation en Europe de l’Est aux XI e -XV e siècles
Colloque international "Entre Orient et Occident : le culte de Saint Nicolas en Europe Xe - XXIe siècles

Résumé de la communication présentée par Alexandre Musin (Institut pour l’histoire de la culture matérielle, Académie de Russie ; Saint-Pétersbourg) "Le second avènement de saint Nicolas : les origines du culte d’un saint et sa transformation en Europe de l’Est aux XIe-XVe siècles"

La popularité immense de saint Nicolas soi-disant « saint du peuple dans l’Europe de l’Est d’aujourd'hui fait parfois de lui un « dieu russe » pour des yeux européens. Cependant, la formation de la vénération particulière de ce saint a connu une histoire spécifique, qui ne s’est cristallisée qu’à la fin du Moyen Âge pour parvenir à son état actuel aux Temps Modernes autrement dit aux XVIIIe-XIXe siècles. La communication porte essentiellement sur les changements historiques de la vénération attestés à travers des chroniques, des actes, des textes liturgiques et hagiographiques, des sources toponymiques, des dédicaces d’églises et leur topographie historique, des sources épigraphiques, onomastiques, sigillographiques et iconographiques (icônes, fresques, reliquaires, objets de devotion privée, etc.).

La recherche se fonde sur une approche de « stratigraphie culturelle » qui comprend l’examen de sources diverses provenant des périodes variées, leur analyse selon les méthodes appropriées et la confrontation ultérieure des résultats de recherche pour échelonner et comparer la situation culturelle aux époques différentes sur le territoire en question.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Décembre 2016 à 05:00 | 1 commentaire | Permalien

SAINT NICOLAS DANS L’AUTOBUS - 1965
Un jour du mois de Février 1965, un autobus rempli de voyageurs se rendait à la ville la plus proche. Le voisin immédiat du conducteur était un vieillard, grand et solide, d’environ soixante-quinze ans, à la barbe blanche. Il portait un chaud manteau à col de fourrure et un bonnet à oreillettes.

L’autobus avançait lentement car la neige tombait. Arrivé à un tournant de la route, ses chaînes arrière cassèrent. L’autobus freina et faillit s’écraser contre un autre autobus plein de monde, tout cela en l’espace d’un éclair. Notre conducteur perdit le contrôle de sa machine ; tous les cœurs frémirent. Les deux autobus s’arrêtèrent à un centimètre l’un de l’autre.

Le vieillard fît alors un signe de croix en s’écriant : «Gloire à Toi, Seigneur, gloire à Toi ! Que Ton nom soit béni, о sainte Mère de Dieu, Toi qui nous as sauvés !»...
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2016 à 20:30 | 0 commentaire | Permalien

Le président Poutine congratule le pape François qui vient de célébrer son 80 anniversaire
Le président de la Fédération de Russie dit dans le message qu’il a adressé au pontife de Rome : « L’action fructueuse que vous menez pour promouvoir de nobles valeurs spirituelles et éthiques, pour élargir le dialogue interconfessionnel suscite le respect de millions d’hommes de par le monde.

C’est grâce à vous qu’a été rendue possible une avancée historique dans les relations entre orthodoxes et catholiques ainsi qu’une nette amélioration des relations entre la Russie et le Vatican.

Nous nous rencontrons prochainement et nous pourrons parler des problèmes auquel fait face le monde moderne ».

Vladimir Poutine a souhaité au pape François santé, prospérité et succès dans sa noble et responsable mission. Lien et trad "PO"
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Décembre 2016 à 17:39 | 0 commentaire | Permalien

Le prince de Galles Charles s’est rendu dans la cathédrale de la Dormition à Londres. Il a assisté à un office d’action de grâces présidé par Monseigneur Elisée, métropolite de Sourozh. Le prince a embrassé la croix et a été béni par le métropolite.

L’héritier du trône a pu admirer les icônes qui ornent la cathédrale et se rendre compte des résultats des récents travaux de restauration. Il a conversé avec les fidèles.

La cathédrale avait été consacrée fin octobre par le patriarche de Moscou Cyrille. Assistaient à cette liturgie de nombreux hôtes d’honneur parmi lesquels le prince Michael de Kent, cousin de Sa Majesté la reine Elisabeth II.
Le prince Charles a assisté à un moleben à la cathédrale orthodoxe de Londres
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Décembre 2016 à 13:22 | 1 commentaire | Permalien

Sainte Barbe ou Barbara
Avant la révolution de 1917 et jusque la fin de la guerre civile de très nombreux militaires de l'Armée impériale et des armées blanches avaient sur eux une petite icône de sainte Barbe.

Sainte-Barbe vivait au milieu du III ème siècle (vers 235 ) à Nicomédie en Asie Mineure, aujourd'hui Izmit, un port de Turquie.
Dioscore, son père, était un être d'une humeur bizarre et d'un naturel cruel ayant toutes les inclinations d'un barbare. Celui-ci, voyant que sa fille, déjà parvenue à l'adolescence, était d'une beauté très remarquable, et comprenant les dangers auxquels ne tarderaient pas à l'exposer ses grâces jointes à une immense fortune, imagina de l'enfermer dans une forteresse inaccessible. La célèbre tour ressemblait plus à un palais magnifique qu'à une prison.
Barbe profita de l'absence de son père pour faire percer une troisième fenêtre en plus des deux dont disposait sa prison dorée, pour symboliser la Trinité : le Père, le Fils et le Saint Esprit. De même elle y traça des signes de croix.

Son père, à son retour, lui demanda l’explication de ces signes. Elle lui dit qu’elle avait voulu représenter un Dieu en trois personnes et la mort du fils de Dieu sur la croix. Dioscore entra dans une grande colère en voyant que sa fille embrassait "les rêveries" des chrétiens : elle fut obligée de fuir.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 17 Décembre 2016 à 06:00 | 0 commentaire | Permalien

Un entretien de Tudor Petcu avec Laurence Guillon sur sa conversion a l'Orthodoxie.
Pendant une longue période Laurence Guillon a été une fidèle collabotrace de P.O. qu'elle a grandement aidé.Nous lui en sommes reconnaissants

Tudor Petcu Tout d'abord, je vous en serais très reconnaissant si vous pouviez parler un peu de vos expériences spirituelles ou, mieux dit, de vos voyages spirituels. Comment caractériseriez-vous l’influence que ces expériences avaient eue sur votre personnalité?

Laurence Guillon: En réalité, je me suis convertie très tôt à l’orthodoxie, sans faire de voyages particuliers. Je ne suis pas passée par le bouddhisme ou l’hindouisme, je me suis intéressée dans mon enfance à la Grèce antique, et désintéressée du catholicisme, et à l’issue de mon engouement pour la Grèce, qui était païen, fait d’amour de la vie, d’extase vitale, j’ai découvert le christianisme à travers les romans de Dostoïevski.

J’avais envie de sortir du monde occidental et contemporain qui ne me correspondait pas du tout. Je cherchais à m’évader, je voulais retourner au moyen âge, je me sentais déracinée spirituellement et même historiquement, car l’enracinement dans un pays est pour moi spirituel et charnel. J’aimais le moyen âge français, mais je m’en sentais coupée, malgré la relative bonne conservation de notre patrimoine, car le catholicisme que j’ai connu dans mon enfance, celui de Vatican II, mais même celui d’avant, ne me reliait pas à ce passé médiéval il en était lui-même coupé.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Décembre 2016 à 11:14 | 0 commentaire | Permalien

La cathédrale inaugurée change radicalement le paysage de l’orthodoxie en France !
Les fidèles du Patriarcat de Moscou ont enfin une « vraie » cathédrale
Samuel Lieven "La CROIX"

Le patriarche Kirill de Moscou a inauguré dimanche 4 décembre la nouvelle cathédrale orthodoxe sur le quai Branly à Paris.

Ce prestigieux édifice confère aux fidèles du Patriarcat de Moscou le rayonnement qui leur manquait, malgré près d’un siècle de présence en France. L’iconostase – la cloison recouverte d’icônes qui sépare le chœur de l’assemblée – n’est qu’un artifice provisoire en attendant une structure permanente en marbre. Mais les fumées d’encens et les chants liturgiques, dans la plus pure tradition russe orthodoxe, étaient bien réels dans la nouvelle cathédrale consacrée dimanche 4 décembre au matin à Paris par le patriarche Kirill de Moscou, qui effectue en France sa première visite depuis son élection début 2009.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Décembre 2016 à 12:19 | 1 commentaire | Permalien

Au ministère de l’enseignement supérieur ont été signés les arrêtés d’accréditation des Grands séminaires de Moscou et Saint-Pétersbourg.

Ces accréditations, selon le site de l’Église russe, permettront d’offrir aux séminaristes les avantages accordés par les lois russes aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur nationaux, notamment, pour les étudiants du cursus ordinaire, le droit au sursis d’incorporation.

D’autre part, les diplômes délivrés par ces deux grands séminaires seront équivalents aux diplômes supérieurs d’État qui ouvrent droit à l’inscription en master et sont reconnus tant pour les emplois publics que privés.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Décembre 2016 à 10:29 | 2 commentaires | Permalien

Saint André Apôtre et martyr (+ 62)
Déjà en Ukraine, on considère saint André comme le premier évangélisateur de Kiev, première capitale historique de la Russie. C'est pourquoi, l'ordre de la Russie tsariste le plus prestigieux était l'ordre impérial de Saint-André.
La Russie actuelle a rétabli la croix de saint André bleue sur fond blanc sur les pavillons de ses navires de guerre, comme le faisaient autrefois les marins du tsar Pierre Ier depuis 1690.

Il était de Bethsaïde en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade. Avec son frère Pierre, il vivait de la pêche. C'était un assoiffé de Dieu. Il avait entendu la prédication de Jean le Baptiste, avait sans doute reçu son baptême de pénitence et était devenu l'un de ses disciples. Il avait su discerner l'exacte mission de Jean. Aussi, quand il l'entendit désigner Jésus : " Voici l'agneau de Dieu ", il le suivit pour ne plus le quitter.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 13 Décembre 2016 à 07:00 | 4 commentaires | Permalien

Site de l'OLTR - Message de décembre 2016  " Un heureux événement !"
Dimanche dernier, le 4 décembre 2016, Jour de la Fête de la Présentation de la Vierge au temple, fut une journée faste, celle de la dédicace d'une nouvelle cathédrale orthodoxe, la Cathédrale de la Sainte Trinité, à Paris. C'est un évènement rare dont nous avons tout lieu de nous réjouir.

Tout d'abord, parce qu'il fut placé sous le signe de la beauté, beauté de la nouvelle église, beauté des chants, beauté de la cérémonie.

Ensuite, parce qu'il répond à un besoin patent, celui de donner un nouveau lieu de culte aux nombreux fidèles qui affluent en France et, particulièrement à Paris, depuis les territoires traditionnels du patriarcat de Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Décembre 2016 à 20:14 | 2 commentaires | Permalien

Des habitants de Reykjavik s’opposent au projet de construction d’une église orthodoxe
Le père Timothée Zolotuïsky, recteur de la paroisse Saint-Nicolas (Patriarcat de Moscou) à Reykjavik, a déclaré à RIA-Novosti que la communauté russe d’Islande cherche deux millions et demi d’euros pour la construction d’une église orthodoxe au centre de Reykjavík.

Il y a plusieurs années déjà que la mairie de la capitale islandaise a attribué un terrain pour cette construction.

Lire Des architectes russes ont créé un projet novateur de Centre orthodoxe à Reykjavik

Un million d’euros a été promis à la paroisse par une riche donatrice moscovite, mais pour construire « une église orthodoxe dans la capitale la plus septentrionale du monde » il faut un total de trois millions et demi d’euros (les matériaux et la main d’œuvre sont très chers en Islande).

« Nous comptons sur nos compatriotes entrepreneurs, parce que les Islandais ne vont pas nous aider. Nous avons des contacts avec les régions polaires de Russie l qui collaborent avec le cercle des nations polaires dont l’Islande fait partie. Peut-être qu’un gouverneur d’une de ces régions voudra nous aider, » a déclaré le père Timothée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Décembre 2016 à 17:30 | 1 commentaire | Permalien

Les catholiques feront-ils François Fillon président de la France ?
Traduit du russe par Marie et André Donzeau

Les catholiques français se mobilisent en soutien de l'ancien Premier ministre François Fillon, qui a l'intention de se présenter à l'élection présidentielle avec l'appui de l'électorat de droite.

Le dimanche 20 novembre, il est arrivé en tête au premier tour des primaires organisées par le parti de centre-droit "Les Républicains", avec 44,1% des voix.

Dimanche prochain, 27 novembre l'ex-premier ministre sera en concurrence avec le maire de Bordeaux, Alain Juppé, qui a obtenu 28,3%.

Le journal d'extrême-gauche "L'Humanité" a appelé la victoire écrasante de Fillon au premier tour des primaires "un signal inquiétant de l'électorat de droite", rapporte Radio France Internationale.

Le journal écrit que l'ancien premier ministre a creusé l'écart grâce aux voix des catholiques et des traditionalistes en raison de ses vues conservatrices sur les questions de la famille. Et il rappelle que le nouveau chef de la droite a été appuyé par les représentants des mouvements "La Manif pour tous" et "Sens commun", qui s'opposent au mariage homosexuel.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Décembre 2016 à 16:54 | 4 commentaires | Permalien

Le 7 décembre 2016, Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a célébré la Divine liturgie à l’église de la Résurrection de Zürich.

Aux portes de l’église, les enfants de l’école du dimanche ont accueilli le Patriarche, lui présentant le pain et le sel traditionnels.

Sa Sainteté concélébrait avec le métropolite Jérémie de Suisse (Patriarcat de Constantinople),le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite Innocent de Vilnius et de Lituanie, le métropolite Marc de Riazan et de Mikhaïlovsk, l’archevêque Théophane de Berlin et d’Allemagne, l’archevêque Michel de Genève et d’Europe occidentale, l’archevêque Serge de Solnetchnogorsk, directeur du Secrétariat administratif du Patriarcat de Moscou, l’évêque Antoine de Bogorodsk, responsable de la Direction des établissements du Patriarcat de Moscou à l’étranger, l’évêque Nestor de Chersonèse, l’archimandrite Philarète (Boulekov), vice-président du DREE, l’archiprêtre Mikhaïl Zeman, recteur de l’église de la Résurrection de Zürich, des clercs du diocèse de Chersonèse.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Décembre 2016 à 10:40 | -1 commentaire | Permalien

"Nous avons eu la joie de contempler une image de l'unité orthodoxe", s'est réjoui le patriarche de Moscou dans son adresse à la foule, en fin de célébration, en remerciant la France et Paris d'avoir permis la construction de ce lieu magnifique.

Sa Sainteté Cyrille, Patriarche de Moscou et de toute la Russie, effectue les rites de sanctification et de consécration de la nouvelle cathédrale orthodoxe russe à Paris, la cathédrale Sainte-Trinité. A la fin de la liturgie, le Patriarche Cyrille, Mgr Nestor Sirotenko, évêque de Chersonèse, en charge des communautés du patriarcat de Moscou de l'Eglise orthodoxe russe en France, Suisse, Espagne et Portugal, et Alexandre Orlov, ambassadeur de la Fédération de Russie à Paris, doivent prendre la parole. Lien KTO
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Décembre 2016 à 10:09 | 14 commentaires | Permalien

Sainte Catherine  (+ 307)
Découvrez la vie incroyable de Catherine d'Alexandrie, sainte, martyre et docteur de l'Eglise.

Née à Alexandrie au sein d'une famille noble, Sainte Catherine se convertit au christianisme à la suite d' une vision. Jésus, ému par sa ferveur, contracte avec elle un mariage mystique sous les yeux de Marie et de la Cour céleste.
Très intelligente, elle suit les cours des plus grands maîtres chrétiens et on dit qu'elle réussit à démontrer à 50 grands philosophes d'Alexandrie la vanité des idoles et la fausseté de leur foi, jusqu'à les convertir tous.

Impressionné, l'empereur Maxence lui propose un mariage royal, qu'elle refuse par fidélité envers son mari mystique. Humilié, l'empereur lui fera subir le supplice de la dislocation des membres sans succès, puis le supplice de la roue duquel elle sort indemne.

Elle finira décapitée le 25 Novembre 307 et deviendra la seule Sainte du paradis à posséder trois auréoles : a blanche des vierges, la verte des docteurs et la rouge des martyrs.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 7 Décembre 2016 à 11:15 | 16 commentaires | Permalien

LE FIGARO: INTERVIEW - Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies consacre dimanche à Paris la nouvelle cathédrale orthodoxe russe.
INTERVIEW - Le patriarche de Moscou et de toutes les Russies consacre dimanche à Paris la nouvelle cathédrale orthodoxe russe.

Le Figaro: Pourquoi ouvrir un lieu de culte si important au cœur de Paris?

Patriarche KIRILL. - Quand les croyants étaient persécutés dans mon pays, Paris a accueilli nombre d'entre eux, contraints à quitter leur patrie. Dans leur nouveau pays, nos compatriotes se rendent compte que l'Église les aide à se sentir un peuple uni et, par la prière, à dépasser les dissimilitudes qui sont naturelles dans un milieu multinational et pluriculturel. Or, les fidèles de l'Église orthodoxe russe sont un milieu pluriel. En particulier ici, à Paris, qui est un monde en perpétuel mouvement, où se croisent étudiants, hommes d'affaires et de culture, touristes. Tous doivent avoir la possibilité de se réunir en une Église où ils trouveront non seulement un espace pour la prière mais aussi la communauté de ceux qui leur sont proches en esprit.

Je suis convaincu que la construction de cette nouvelle église est un événement dans la vie culturelle des Français qui ont toujours manifesté un grand intérêt pour la culture russe, y compris l'iconographie, l'architecture religieuse, le chant liturgique. Dans cette perspective, l'église n'est pas seulement un lieu de culte, mais aussi un lieu d'échanges culturels, dans de nombreux domaines. Nous croyons qu'un tel échange sous les voûtes d'une église est plus simple et plus ouvert que celui qui se fait dans le contexte politique. Je pense qu'il n'y a pas assez d'échanges de ce genre entre nos peuples.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Décembre 2016 à 11:09 | 3 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 240


Recherche

Sondage
Trouvez-vous que la nouvelle église orthodoxe auprès du Centre culturel russe, quai Branly, à Paris, enrichit la communauté orthodoxe de France?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile