L’Association des jeunes orthodoxes « Chersonèse » annonce son programme pour Novembre 2016
Les conférences commencerons à 19:30 à l'église-cathédrale des Trois Saints Docteurs.
Adresse de la paroisse: 26, rue Peclet 75015 entrée face de la Mairie du XVe. Digicode 2596, interphone "Ecole russe", premier étage Lien
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Novembre 2016 à 19:11 | 4 commentaires | Permalien

EN SLAVON DEUX FOIS PAR MOIS
La paroisse orthodoxe russe de Bucarest

Je garde des dix mois que j’ai passés dans la capitale roumaine de nombreux souvenirs, pour la plupart chaleureux, touchants et bienfaisants. Mon travail universitaire et ma participation au nouveau collège européen me laissaient des moments de loisirs, dont des promenades méditatives dans le parc Cişmigiu… Parmi ces perles rares quotidiennes brillent d’un éclat particulier ces jours où priais au cours d’offices dans des églises de Bucarest.

Les circonstances ont fait que trois des églises de la capitale roumaine me sont devenus familières. L’église de la Dormition-de-la-Vierge, rue du Dr Burghelea, est celle que fréquentais le plus, elle était tout à côté de mon domicile, à cinq minutes de marche.

En général, j’y assistais à la liturgie du dimanche. Les offices du soir y étaient rares (ce qui est ordinaire dans les paroisses roumaines), c’est pourquoi le samedi soir je me rendais parfois à l’église Saint-Nicolas, place de l’Université. Dans cette église, construite au XXe siècle sur des fonds de l’Empire russe pour les Russes habitant Bucarest, c’est pourquoi jusqu’à ce jour elle est appelée « biserica Rusă » (« église russe »), dans cette église s’est établie la tradition de célébrer les offices du soir, logs et splendides. Mais les plus joyeux étaient les jours où je priais et lisais les Livre des Apôtres durant la liturgie dans l’église Saint-Nicolas-Tabacu, piata Victoriei. Dans cette église, deux samedis par mois l’office est dit en slavon russe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2016 à 16:03 | 4 commentaires | Permalien

Les artistes de la capitale se cotisent pour la construction d’une église au « Montmartre de Moscou »
Une église en bois consacrée à Saint André Roublev sera bientôt construite rue Verkhnija Maslovka, dans le nord de Moscou.

Les paroissiens dont de très nombreux artistes peintres avaient participé à des ventes aux enchères et donné les sommes obtenues grâce aux ventes pour financer la construction de l’église. Vladimir Ressine, en charge du programme de construction des églises a précisé que ces artistes prennent sur eux l’aménagement et la décoration de l’édifice.

Les travaux seront achevés dans à peu près un an.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2016 à 11:13 | 0 commentaire | Permalien

Le Samedi des défunts : les vivants et les morts.
Traduction Elena Tastevin

Ce jour, les divins Pères ont prescrit de faire mémoire de tous ceux qui depuis l'origine des siècles se sont endormis dans l'amour de Dieu et l'espérance de la résurrection, de la vie éternelle.

Le protoprêtre Boris Levchenko, professeur de la chaire de patrologie et de théologie de l’Université Orthodoxe d’Etat Saint Tikhon parle du sens des supplices subis en enfer et explique comment les vivants peuvent secourir les morts.

Nous nous préparons au Carême avec nos proches défunts

L’Eglise a établi le Samedi des défunts en mémoire de tous ceux qui nous ont précédés. Il a deux de ces Samedis au cours de l’année liturgique. Le premier est lié à la mémoire du Dernier Jugement qui attend tout le monde et qui va déterminer à jamais le destin de chacun. Cependant, après le Jugement de chacun le sort d’une âme peut être modifié.

Le Samedi des défunts nous nous rappelons le Dernier Jugement / cf. TRIODE / et appelons tout le monde à y méditer. Il est également très important pour les défunts qui, eux-aussi, voudraient retarder le Dernier Jugement. Il nous semble que le défunt n’a plus besoin de rien. Aussi l’affirmation que les défunts ont peur du Dernier Jugement autant que les vivants est-il étrange.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2016 à 09:11 | 11 commentaires | Permalien

L'icône de Notre-Dame de Kazan est particulièrement révérée en Russie
L'icône de Notre-Dame de Kazan est particulièrement révérée en Russie. Deux grandes cathédrales lui sont dédiées, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, et elle est fêtée deux fois, le 8/21 juillet et le 22 Octobre/4 novembre.

Si la première date est celle de l'invention de l'icône en 1579, la deuxième commémore spécifiquement la protection que la Vierge Marie accorde à la Russie.

Ce jour est officiellement férié en Russie comme "Jour de l’Unité", ce qui en fait la seule fête religieuse chômée avec Noël, et c'est pour moi un signe de la sollicitude particulière de la Vierge Marie pour la résurrection de la Sainte Russie.


Ce jour du 22 Octobre (calendrier julien) était férié avant la révolution. Supprimée à la révolution, la fête a été réinstaurée en 2007 sur proposition de l'Eglise, pour remplacer la commémoration de la révolution, le 7 novembre.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Novembre 2016 à 03:48 | 5 commentaires | Permalien

Association de jeunesse "Chersonèse" - le vendredi 4 novembre rencontre avec Émilie  van Taack
Association de jeunesse "Chersonèse" organise vendredi le 4 novembre une soirée avec avec Madame Émilie van Taack à l'église-cathédrale des Trois Saints Docteurs.

La conférence commencera à 19:30 Adresse de la paroisse: 26 rue Peclet 75015 entrée face de la Mairie du XVe. Digicode 2596, premier étage

Le sujet en sera le livre "In memoriam Lydia Ouspensky" - Éditions Sainte-Geneviève

Présentation de photos et d'un diaporama ainsi que d'une courte vidéo portant sur la vie et l’œuvre de Leonid et Lydia Ouspensky.

Ce livre, publié à l’occasion du 10e anniversaire du rappel à Dieu de Lydia Alexandrovna Ouspensky, rassemble plusieurs écrits dont le principal - "Une vie comme une autre" - est le récit autobiographique que Lydia a laissé de son émigration hors de Russie et de sa vie entre les deux guerres.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Novembre 2016 à 10:39 | 0 commentaire | Permalien

Le 30 octobre 2016 jour de mémoire des victimes des répressions politiques, on a prié pour les victimes innocentes dans les diocèses de l’Église orthodoxe russe.

Le 29 octobre 2016, au monastère exempt des îles Solovki a été célébré un obit (pannyhide) pour tous ceux qui ont souffert « durant les années d’athéisme » et pour tous ceux qui ont succombé en ce jour il y a 87 ans dans les geôles de Solovki.

Des cérémonies de deuil ont été célébrées avec le concours du clergé orthodoxe de la région de Moscou au polygone de « Boutovo ». Dans une interview à la revue Foma (Thomas), l’archiprêtre Cyrille Kaleda, recteur de la paroisse des Nouveaux martyrs et Propagateurs de la foi de l’Église russe à Boutov, a dit comment en ce lieu est honorée la mémoire des victimes des répressions.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Novembre 2016 à 09:56 | 0 commentaire | Permalien

Saint Apôtre et Evangéliste LUC
Il est considéré comme l'auteur du Troisième Évangile de Jésus Christ et des Actes des Apôtres.

Saint Luc était originaire de la ville d'Antioche la Grande. De noble naissance, il s'était appliqué depuis sa jeunesse à progresser dans la sagesse et l'étude des sciences et des arts, il voyageait de par le monde afin d'étancher sa soif de connaissances, et excellait en particulier dans les domaines de la science médicale et de l'art pictural.

Outre la langue grecque, il connaissait également l'hébreux et le syriaque. Sous le règne de l'empereur Claude (vers 42 ap. J.C.), alors qu'ils dispensait ses soins aux malades de la région de Thèbes en Béotie, il rencontra l'Apôtre Paul, dont les paroles de feu le convainquirent que la vérité absolue qu'il recherchait depuis tant d'années se trouvait effectivement chez les disciples de Jésus-Christ.

Il abandonna alors sans hésiter tous ses biens et ce qui le rattachait aux erreurs de ses pères, et abandonna la médecine des corps pour devenir, à la suite de Paul,médecin des âmes. Il suivit l'Apôtre des païens dans ses voyages missionnaires, parcourant sans relâche les routes du monde afin d'y proclamer la Bonne-Nouvelle (dans les Actes des Apôtres, il apparaît aux côtés de Paul dans les passages suivants: Actes 16:10-17; 20:5-21, 8:27, 1).

Il l'accompagna jusqu'à Rome pour son ultime voyage.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Octobre 2016 à 19:17 | 0 commentaire | Permalien

Une table ronde sur le thème « Le Bouddhisme, facteur de développement de la société civile, de la paix et de l’entente interconfessionnelle en Fédération de Russie » avait lieu le 25 octobre 2016 au Conseil de la Fédération.

La réunion était conduite par O. V. Tsepkine, membre du Comité du Conseil de la Fédération à la législation constitutionnelle et à la construction de l’état. Les participants de la rencontre ont constaté que les associations bouddhistes, faisant partie intégrante de la société, prenaient une part active à la mise en place du dialogue interethnique et interreligieux, agissant en interaction avec les organes gouvernementaux et municipaux, ainsi qu’avec les fonctionnaires et les organisations civiles, œuvrant dans le domaine de l’action caritative, de l’instruction, de la culture et de la préservation du patrimoine. Suite Mospat
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Octobre 2016 à 11:11 | 0 commentaire | Permalien

A Moscou, Saint Pétersbourg et dans d’autres villes de Russie une prière sera dite à la mémoire des victimes de la répression soviétique
Les familles de la première et de la deuxième émigrations comptent de nombreux proches assassinés par les Soviets.

Le 30 octobre est le jour où la Russie commémore les victimes de la répression politique. Cette date a été instaurée en 1991. Des prières seront élevées pour le repos éternel des innocents, leurs noms seront proclamés à haute voix.

Ces prières mémorielles ne sont en rien une action politique. Il s’agit d’un effort spirituel visant à ne pas laisser dans l’oubli les victimes innocentes, à faire acte de compassion, de miséricorde et de réconciliation. L’histoire de la Russie est tragique. Ce qui s’est passé au XX siècle exige une forte repentance commune. La repentance est purificatrice.

C’est en 1991 qu’a été instaurée cette journée consacrée à la mémoire de la répression. Il est difficile de trouver dans l’espace postsoviétique un foyer qui n’aurait pas été touché par la terreur.

Voici le texte de cette prière tel qu’il nous été envoyé par la Fraternité de la Transfiguration.

Чин_молитвы_памяти_для_30_10_16.doc Чин молитвы памяти для 30.10.16.doc  (50.5 Ko)

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Octobre 2016 à 11:22 | 0 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion : « Passer sous silence la vérité de l’histoire ne contribue en rien à la réconciliation »
Voici quelques extraits de l’émission « L’Eglise et le monde » Церковь и мир chaîne Rossya 24. Le métropolite Hilarion s’y entretient avec l’historien du stalinisme Oleg Khlevniouk.

Le métropolite Hilarion : « Nous commérons chaque année le 30 octobre la mémoire des victimes de la répression communiste. Le XX siècle est marqué dans l’histoire du pays par une sanglante terreur qui a emporté des millions de victimes. Les chiffres réels font jusqu’à présent l’objet de débats. Comment nous faut-il appréhender les années 20 et 30 du siècle dernier et ce qui a suivi. On nous dit que parler de tout ceci risque de conduire à des dissensions alors que notre vocation consiste à contribuer à la paix sociale. Certains estiment qu’il est préférable de passer ces années sous silence et de ne pas faire mention de ces terribles évènements.

L’Eglise a dit et répété qu’étouffer ces souvenirs ne conduit pas à l’instauration de la paix au sein de la société. Nous avons au Concile de 2000 canonisé les Nouveaux martyrs et confesseurs.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Octobre 2016 à 09:02 | 4 commentaires | Permalien

Le retour de Notre Dame d'Ivérie
Vladimir Golovanow

Des centaines de fidèles se sont massés au monastère de Novodievitchi dimanche le 6 mai 2012 pour accueillir la plus ancienne copie de cette icône particulièrement révérée, solennellement remise au patriarche Cyrille par Vladimir Poutine . Le film de cet évènement peut être regardé sur 1TV.Ru

Une icône historique

Bien des faits intéressants sont liés à ND d'Ivérie en Russie: l’histoire de cette copie remonte aux premières années du règne du tsar Alexis Mikhaïlovitch Romanov (1645-1676), lorsque l’higoumène d’Iviron, l’archimandrite Pacôme, vint à Moscou pour récolter des fonds pour le monastère athonite. Ayant entendu parler de l’icône miraculeuse d’Iviron, appelée « Portaïtissa », l’archimandrite du monastère Novospassky à Moscou, Nicone, le futur patriarche de Moscou, s’adressa au moine athonite pour lui demander de l’offrir au royaume moscovite.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Octobre 2016 à 08:05 | 0 commentaire | Permalien

Êtes-vous satisfait par les résultats du concile panorthodoxe qui s'est tenu en Crète du 18 au 26 juin 2016 ?

Oui, pleinement 13.36%

Oui, mais je regrette l'absence de certaines Eglises 16.72%

Non, je ne suis pas satisfait 61.22%

Je n'ai pas suivi cet événement 8.7%


1310 votants
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2016 à 20:10 | 2 commentaires | Permalien

La huitième conférence des psychothérapeutes orthodoxes s’est réunie à l’université orthodoxe de Moscou du 14 au 16 octobre 2016. Des prêtres, des laïcs, des chercheurs, des médecins pratiquants, des étudiants et des enseignants venus de diverses villes russes et des pays de la CEI y ont pris part. Etaient présents des délégués venus des Etats-Unis, de Grèce, d’Inde, des Pays-Bas, de Roumanie etc.

« La psychologie chrétienne et le monde : liberté, responsabilité, personnalité » tel était le principal thème des débats. Boris Bratusj, docteur ès-médecine, a précisé que la psychologie chrétienne a en Russie un très riche passé et une histoire très courte. Il a rappelé que cette science trouve ses racines dans les travaux de l’Académie de Kiev-Mohilev ainsi que dans les écrits laissé par plusieurs saints dont Ignace Briantchinov et Théophane le Reclus. La psychologie chrétienne a, il y a 25 ans, entamé en Russie un nouveau chapitre de son existence, elle est actuellement devenue un très ample domaine de recherches.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Octobre 2016 à 10:37 | 0 commentaire | Permalien

Le Centre spirituel et culturel russe a été inauguré
La cérémonie de l’inauguration du Centre a eu lieu le 19 octobre.

Applaudis par l’assistance le ministre de la culture M. Medinsky et l’évêque Antoine de Bogorodsk ont coupé le ruban aux trois couleurs de la Russie

La délégation russe était conduite par Monsieur Vladimir Medinsky, ministre de la culture de la Fédération de Russie. Parmi les invités Madame Anne Hidalgo, maire de Paris, S.E. Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, Madame Rachida Dati, maire du VII arrondissement de la capitale, Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, Monseigneur Antoine, évêque de Bogorodsk, responsable des institutions à l’étranger du patriarcat de Moscou, M. Jean-Marie Le Guen, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement, M. Bernard Mounier, Directeur de la société Bouygues, M. Jean-Michel Wilmotte, architecte du projet, ainsi que M. Michel Piotrovsky, directeur du Musée de l’Ermitage.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Octobre 2016 à 13:51 | 0 commentaire | Permalien

Dans l'église russe, on essaie de trouver un emplacement pour le musée privé créé à Oxford par le professeur des enfants de Nicolas II.
Le diocèse de Souroje (qui réunit les paroisses de l'Église russe au Royaume-Uni et en Irlande) tente de résoudre le problème de la chapelle-musée privée de la famille de Nicolas II à Oxford.

Ce musée a été créé par l'archimandrite Nicolas (Gibbs), professeur des enfants du dernier empereur russe.
"Actuellement, notre paroisse de Saint-Nicolas à Oxford s'efforce de trouver un emplacement permanent pour les objets sacrés laissés par l'archimandrite Nicolas (Gibbs), et nous espérons que ces efforts seront couronnés de succès", a déclaré vendredi 7 octobre 2016 dans une interview à "Interfax-Religion" l'archevêque de Souroje Elisée.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Octobre 2016 à 12:47 | 0 commentaire | Permalien

Le centre spirituel et culturel russe à Paris sera inauguré le 19 octobre 2016
Interfax Religion annonce le 13 octobre que la cérémonie d'inauguration du centre culturel russe quai Branly sera présidée, du coté russe, par Monsieur Vladimlir Medinsky, ministre de la culture de la Fédération de Russie.

Le jour même deux expositions y seront ouvertes: histoire de la construction du centre et relations franco-russes. Un congrès de la presse russophone se tiendra également dans l'enceinte du centre.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Octobre 2016 à 17:03 | 14 commentaires | Permalien

Patriarche Cyrille mène un office religieux a la cathédrale de la Dormition, diocèse de Sourozh à Londres lors de sa visite historique de quatre jours au Royaume-Uni + Photos Le patriarche consacre un nouveau monument érigé sur la tombe du métropolite Antoine qui a immensément contribué au devenir de la communauté orthodoxe, au développement du diocèse de Sourozh fondé en 1962.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Octobre 2016 à 19:22 | 0 commentaire | Permalien

Pour les amateurs d'études slaves. Voici la liste des principaux titres qui seront bradés par l'Institut d'études slaves la semaine prochaine. N'hésitez pas à diffuser cette information !
Cordialement, Pierre Gonneau

BRADERIE D’AUTOMNE
la semaine du 17 au 21 OCTOBRE 2016

DES TITRES À PRIX EXCEPTIONNELS
(dans la limite des exemplaires disponibles)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Octobre 2016 à 10:07 | 0 commentaire | Permalien

Visite à Londres du patriarche Cyrille, 15-18 octobre 2016
Le métropolite Hilarion, Président du DREE du patriarcat de Moscou à propos de ce voyage :

« Il s’agit en premier d’une visite pastorale, le patriarche souhaite rencontrer le clergé et les fidèles de Grande-Bretagne. Sa Sainteté a décidé de répondre à l’invitation du diocèse de Sourozh qui s’apprête à célébrer le 300 e anniversaire de l’orthodoxie russe dans l’archipel britannique. D’importants travaux de réfection viennent d’être effectués à la cathédrale de la Dormition et de Tous les Saints. La cathédrale de Londres est comme refaite à neuf et prête à être à nouveau consacrée. Le patriarche se rendra également dans la paroisse londonienne de l’EORHF.

Sa Sainteté Cyrille sera reçu en audience par Sa Majesté Elisabeth II. Une rencontre est prévue avec l’archevêque Justin Welby qui est à la tête de l’Eglise anglicane.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2016 à 10:17 | 7 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 239


Recherche

Sondage
Trouvez-vous que la nouvelle église orthodoxe auprès du Centre culturel russe, quai Branly, à Paris, enrichit la communauté orthodoxe de France?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile