Une Table ronde consacrée aux écrivains chrétiens anglais et français a eu lieu à Moscou
Le Centre culturel « Pokrovskye Vorota » a réuni le 3 juin une Table ronde dont le sujet était « Les écrivains chrétiens anglais et français. La nature de leur foi ? »

La soirée était modérée par Jean-François Thiry, directeur du centre. Il était assisté par Egor Agafonov de l’Institut de théologie Saint Tikhon.

Plusieurs ouvrages publiés par les éditions Khristianskaya Biblioteka ont été présentés : François Mauriac « Ce que je crois » et Simon Tugwell «Entretiens sur les Béatitudes » Vadim Matissov, directeur des éditions, a parlé de la production de Khristianskaya Biblioteka.

Sur PO livres "Khristianskaya Biblioteka" ICI et ICI et ICI
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Juin 2015 à 16:27 | 0 commentaire | Permalien

Des représentants de l'Eglise orthodoxe d'Ukraine, patriarcat de Moscou (PM) ont été officiellement invités à participer au Concile local de L'Église Orthodoxe autocéphale d'Ukraine (UAOC) qui s'est tenu à Kiev pour pourvoir à l'élection de son primat suite au rappel à Dieu en février dernier du métropolite Méthode qui occupait cette charge avec le titre de "métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine". Le Concile local compte 499 participants.

Les représentants de l'EOU-PM ont transmis la proposition du métropolite de Kiev et d'Ukraine Onuphre de renouer le dialogue entre les deux Églises en menant les discussions dans un esprit ecclésial et non politique. Ils ont noté avec satisfaction que "l'UAOC ne fait pas preuve d'agressivité à l'égard de lEOU-PM contrairement à d'autres…"

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Juin 2015 à 15:38 | 0 commentaire | Permalien

A Lienz, Autriche, commémoration du 70e anniversaire de la tragédie des cosaques trahis et livrés aux autorités soviétiques
André Zolotov (RIA) pour Pravoslavie i Mir Traduction "PO"

Ce drame est connu sous le nom de Tragédie de Drau ou Massacre des Cosaques de Lienz. Un grand nombre de cosaques sera également exécuté dans la zone d'occupation soviétique de l'Autriche.

Les médias et les réseaux sociaux russes ont récemment beaucoup parlé de la petite ville autrichienne de Lienz: l'un des responsables du mouvement cosaque, Vladimir Melikhov, a accusé la police de l'air et des frontières russes d'avoir délibérément endommagé son passeport a l'aéroport de Domodevo afin qu'il ne puisse assister aux cérémonies de Lienz.

Une panikhide a été officiée début juin sur les berges de la rivière Drau, à Lienz en Autriche. C’’était pour commémorer l’anniversaire de la tragédie de Lienz. L’assistance était très nombreuse. Une chapelle en bois relevant de l’EORHF a été consacrée à la Protection de la Mère de Dieu et au saint tzesarevitch Alexis. Assistaient à la cérémonie Monseigneur Marc (Arndt) archevêque de Berlin et de Grande-Bretagne ainsi que l’archevêque de Genève Michel (Donskov). La chapelle a pu être construite grâce aux résultats d’une collecte organisée dans le monde entier.

Ceux venus de Russie ainsi que des cosaques résidant en Allemagne, en Australie et au Canada ont prié pour le patriarche Cyrille, primat des deux branches de l’Eglise orthodoxe russe qui se sont réunies en 2007.
Il s’agit d’un évènement douloureux et tragique jusqu’à présent peu étudié. La majorité des Russes continue à penser que les cosaques avaient trahi le pays.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Juin 2015 à 14:43 | 0 commentaire | Permalien

Le président russe Vladimir Poutine sera reçu au Vatican par le pape François, pour la deuxième fois depuis l’élection du pape argentin

« Le président Poutine se rendra au Vatican pour rencontrer le pape dans l’après-midi du mercredi 10 juin », a indiqué jeudi 4 juin le porte-parole adjoint du Saint-Siège, le P. Ciro Benedettini, alors que l’est de l’Ukraine connaît une nouvelle flambée de violences.

En novembre 2013, le président russe s’était déjà rendu au Vatican pour rencontrer le nouveau pape.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juin 2015 à 17:34 | -1 commentaire | Permalien

L'église des “Bouranovskie Babouchki”
La première Liturgie a été célébrée le 31 mai 2015 dans l'église flambant neuve de Bouranovo, village de 650 habitants sur la Volga, en Oudmourtie (plus de 1000 Km à l'est de Moscou.) Ce village a acquis une notoriété internationale lorsque le "chœur des grand-mères" de ce village, les “Bouranovskie Babouchki”, a gagné la deuxième place du concours "Eurovision 2012" VIDÉO

Ce groupe de chant sortant de l'ordinaire – la plus jeune a 44 ans et l’aînée 76, s'était lancé dans l'aventure pour récolter l'argent nécessaire à la construction d'une église dans ce village qui n'en avait pas: l'église précédente, construite en 1865 avait été détruite à la fin des années 1930. Une maison de prière avait commencé à fonctionner après 1990 et en 2010, pour fêter les 300 ans de la fondation du village, une circonscription était lancée par "les mamies" pour financer une église. Et elles ont tenu parole, consacrant leurs honoraires à ce projet qui a déjà couté plus de 400 000 euro (16 millions de RUR)… et il reste à terminer la décoration intérieure et les abords.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juin 2015 à 10:10 | 2 commentaires | Permalien

Jérusalem : des militants juifs ont tenté d’empêcher un office chrétien dans le Cénacle de Sion
Iossif Berger, se présentant comme étant le rabbin de la tombe du roi David, vient de déclarer : « Nous sommes auprès de la sépulture du roi David et il ne doit pas y avoir de crucifix dans ce lieu, cela est interdit par la Torah ».

Des témoins disent qu’en ce jour plus de 100 juifs ultra orthodoxes se sont réunis à l’aube auprès de la tombe du roi David pour (comme ils l’ont expliqué) protester contre la profanation de ce lieu saint.

La Sainte Pentecôte est l’une des peu nombreuses fêtes lors desquelles les juifs autorisent la célébration d’un divin office dans le Cénacle qui se situe au-dessus de la tombe du roi David et d’une synagogue. Les militants ont tenté de faire obstruction à la célébration de l’office. Dès que les chrétiens ont commencé l’office les activistes juifs ont barré l’accès au Cénacle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2015 à 11:10 | 1 commentaire | Permalien

INVENTION ORTHODOXE DES RELIQUES DE Sainte HELENE
Chers frères et sœurs vous pouvez assister aux offices devant les reliques de Ste Hélène à Paris!

Le premier MOLEBEN (Action de Grace) dans l'Eglise St Leu St Gilles, où reposent les reliques de la Sainte Hélène égale aux Apôtres, a eu lieu le 28 Septembre 1997, le jour de l'après - fête de l'Exaltation de la Croix.

C'était le premier office orthodoxe devant les saints restes de l'impératrice Hélène, la mère de Constantin le Grand, depuis les derniers 900 ans.
Cette grande première fut célébrée par des représentants des différentes Eglises orthodoxes. Débutée sous le signe de l'unité, cette oeuvre reste miraculeusement fidèle à sa vocation, encore maintenant, 11 ans après, au moment où les relations entre certaines juridictions orthodoxes se sont nettement dégradées.
Une petite communauté orthodoxe qui s'est formée entre temps autour des reliques de Ste Hélène est composée des croyants issus des paroisses orthodoxes russes des juridictions différentes.

Nous sommes très heureux aussi d'avoir parmi nous nos frères et soeurs serbes, grecs, français, moldaves, japonais(!), ukrainiens, biélorusses, géorgiens. Notre groupe, donc, est parfaitement international, ce qui est assez rare, il faut l'avouer, chez les orthodoxes. C'est ici, dans ce lieu saint, qu'ils peuvent se retrouver. Quel bonheur de voir tous ces gens, appartenant à des cultures tellement différentes, former un groupe où règne une ambiance de sympathie, d'amitié, de tolérance et une sorte de complicité et de joie de se retrouver ensemble.
Rédigé par Alla Gouraud le 3 Juin 2015 à 07:06 | 5 commentaires | Permalien

Rappel à Dieu du dernier prêtre ayant appartenu à l’Église orthodoxe autonome de Chine
Le père Michel Wang Quansheng est né vers 1925 (la date précise reste inconnue). Son sacerdoce a duré plus de 50 ans. En 1958 il avait été ordonné prêtre par l'archevêque Syméon, le premier des hiérarques chinois.

A la suite du décès de Monseigneur Basile, évêque de Pékin (1962), puis de la disparition en 1965 de Monseigneur Syméon, l’Église autonome de Chine n'avait plus aucun évêque. Les persécutions de l'époque de la révolution culturelle rendaient impossible une vie ecclésiale normale. Ce n'est qu'à partir du milieu des années 80 que les autorités commencèrent à faire preuve de plus de tolérance. En novembre 2007 le 50e anniversaire de l’Église autonome de Chine a été commémoré à Moscou. A cette occasion le patriarche Alexis II a décerné au père Michel Van la médaille Saint Serge de Radonezh.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juin 2015 à 19:34 | 3 commentaires | Permalien

Un séminaire organisé par le groupe de travail mixte sur les droits de l’homme auprès de la Conférence des églises européennes, en partenariat avec les représentants des organisations internationales à Bruxelles, a eu lieu à l’université populaire de Hagaberg (Suède) du 25 au 29 mai.

Plus de 40 personnalités ecclésiastiques, politiques ou publiques, membres de la communauté d’experts dans le domaine des droits de l’homme, ont pris part aux travaux du forum.

Les principaux thèmes discutés étaient les fondements théologiques de la conception chrétienne des droits de l’homme, la liberté de confession dans le système des droits fondamentaux, la défense des droits de l’homme aujourd’hui dans la pastorale des prisonniers, des migrants et des petits peuples, ainsi que les nouvelles initiatives de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe, de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, de l’Organisation des nations unies, dans le domaine de la défense de la liberté des convictions religieuses et des confessions.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juin 2015 à 19:00 | 0 commentaire | Permalien

Le 25 fevrier et 2 juin, Saint Alexis, Métropolite de Moscou
Il naquit en 1292. Son père était le gouverneur de la ville sous le premier prince moscovite Daniel Alexandrovitch (1261-1303), le fondateur du monastère Saint-Daniel qu'on est en train de rénover. Lorsqu'on baptisa le futur saint, on lui donna le nom d'Eleuphère, et son parrain fut le futur prince Ivan Danilovitch Kalita (? - l34O). Sa haute prédestination fut révélée à Eleuphère quand il était encore adolescent. En 1320, il entra au monastère de l'Epiphanie de Moscou, où il passa plus de vingt ans en menant une vie d'ascète.

La sagesse et la vie vertueuse d'Alexis incitèrent le Métropolite d'alors de toute la Russie, Théognoste, de le prendre à son service et de lui confier la direction des affaires judiciaires de l'Eglise. Et en 1353, encore de son vivant (un cas extraordinaire!), Théognoste le fit son successeur.

«Ta vie brille de rayons multicolores, père Alexis!», s'exclame l'auteur de l'acathiste. Parmi ces rayons, il y eut et le salut miraculeux du navire qui allait faire naufrage lors d'une tempête pendant le retour de Constantinople, où saint Alexis était allé chercher la charte du Patriarche Philothée, et la fondation du monastère Saint-Andronic à Moscou et l'amitié touchante avec saint Serge de Radonège.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 2 Juin 2015 à 17:38 | 1 commentaire | Permalien

Les chrétiens orthodoxes seraient peu nombreux en France, 200 000 fidèles, plus gâtés à Paris qu’en province où ils pratiquent leur foi, plus humblement, dans des locaux inadaptés. C’est le cas de la paroisse orthodoxe serbe Saint-Roi-Milutin à Marcq, l’une des 4 paroisses de la métropole (russe à Fives, grecque à Lille, roumaine aussi à Marcq) et des 50 recensées en France

Il n’y a pas un patriarcat orthodoxe en France mais cinq patriarcats russe, grec, roumain, bulgare et enfin serbe, représenté depuis un an à Marcq. La petite chapelle du père Syméon Bender, installée chez lui, accueille 5 des 200 familles serbes du Nord. Il cherche à la développer dans un lieu plus adapté.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juin 2015 à 12:46 | 38 commentaires | Permalien

Une liturgie solennelle dans la maison Nicolas Berdiaev
Le lundi, 1 juin, jour où nous vénérons le Saint Esprit Monseigneur Nestor, a présidé la fête de l’église auprès de la maison où habitait Nicolas Berdiaev

Avant que ne commence la liturgie à l’église du Saint Esprit à Clamart a été effectué le rite de « la petite consécration de l’eau ». L’office a été célébré en français, slavon d’église et roumain. La liturgie a été concélébrée par des clercs appartenant à diverses juridictions orthodoxes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2015 à 23:58 | 0 commentaire | Permalien

Carol SABA nommé au grade de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite !
"Parlons d'orthodoxie" est heureuse d'annoncer cette nouvelle et d'adresser ses chaleureuses félicitations à Carol Saba, éminent journaliste et commentateur de la vie orthodoxe

Remise du 2 avril 2015 par Monsieur Gérard LARCHER, président du Sénat, des insignes de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite à Carol SABA responsable de la communication de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France.

L'allocution de remise prononcée par M. LARCHER, président du Sénat à cette occasion est accessible sur ce LIEN Celle, de réponse, de Carol SABA est accessible sur ce LIEN.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2015 à 23:14 | 0 commentaire | Permalien

C’est avec la bénédiction de Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, que plusieurs prêtres ont rendu visite aux détenus de confession orthodoxe se trouvant dans la prison de Fresnes.

L’hiéromoine Joseph (Pavlinciuc) aumônier orthodoxe de cette institution pénitentiaire, l’archiprêtre Nicolas Rehbinder, recteur de l’église des Trois Saints Docteurs à Paris, l’hiéromoine Nicoldème (Pavlinciuc) , recteur de l’église Saint Séraphin à Montgeron, le père Nicolas Nikichine et le diacre Georges Sheshko ont rendu visite aux détenus de confession orthodoxe à l’occasion de la fête de la Pentecôte.

L’administration pénitentiaire a autorisé les prêtres à officier une divine liturgie dans la grande salle de la prison. Les fidèles ont pu se confesser et communier.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2015 à 20:55 | 0 commentaire | Permalien

Homélie prononcée par Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, le jour de la fête de la Sainte Trinité
Nous célébrons aujourd’hui, chers frères, chers sœurs, la fête de la Très Sainte Trinité, jour où le Saint Esprit est descendu sur les apôtres. Nous percevons dans sa plénitude notre foi authentique en le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Nous bénissons le Royaume de la Sainte Trinité au début de chacune des liturgies que nous officions. Royaume que chacun d’entre nous a vocation à aimer, à invoquer et à appeler de tous ses vœux. L’année liturgique abonde en fêtes. Mais celle de la Sainte Trinité y a par son immense portée une place toute spéciale.

Lorsque nous célébrons la Nativité ou la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ il nous est donné de nous réjouir de savoir que la nature humaine est mystiquement liée à la nature Divine : cela nous laisse espérer que nous sommes tous comme apparentés à Notre Seigneur Jésus-Christ. En effet, si Dieu est né incarné cela est pour nous la source d’un immense espoir : le Seigneur est avec nous, Dieu est avec nous ! La Résurrection du Christ porte le même espoir, la même espérance de salut.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2015 à 16:07 | 2 commentaires | Permalien

Autrefois, on devenait chrétien par le baptême célébré la nuit de Pâques. Cela se faisait à l'âge adulte. Puis la pratique du baptême des enfants s'est répandue. Pensez-vous qu'il est mieux d'être baptisé:

En bas âge (enfant) 47.73%

Adulte 35.1%

Peu importe 17.17%


396 Votants
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2015 à 10:17 | 0 commentaire | Permalien

L’archiprêtre Serge Pravdolioubov : Nous assistons à la réhabilitation de Staline
Le site Pravoslavie i mir a repris cette publication datant de 2 avril 2015 à la suite de ce qui vient de passer dans la région de Belgorod.

Au début des années 2000 le personnage de Staline était majoritairement rejeté par l’opinion. En 2013 : 39% des sondés ont de lui une opinion favorable, 30% éprouvent pour lui du respect, 7% de la sympathie, 2% de l’admiration. Un sondé sur trois n’a pas d’opinion. En 2015 l’archiprêtre Serge Pravdolioubov, recteur de l’église de la Sainte Trinité à Moscou, avait commenté cet état de chose.

"Les sondages ne reflètent pas la réalité. Souvent les gens ont peur de dire ce qu’ils pensent en réalité de Staline. Les jeunes ne connaissent pas du tout ou peu la vie de cet homme. Je suis né en 1950, les trois premières années de ma vie se sont déroulées sous Staline. C’est l’une des personnalités les plus terribles, satanique dirai-je, de toute l’histoire de l’humanité. Hitler n’a pas exterminé son propre peuple, la paysannerie, le clergé, l’intelligentsia. Il a commis beaucoup d’atrocités.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Mai 2015 à 11:05 | 2 commentaires | Permalien

Grèce: les reliques de la discorde
V.G.

Les reliques de la grande-martyre Barbara (sainte Barbe) ont été vénérées en Grèce du 10 au 24 mai 2015.

La chasse a été accueillie dans la localité qui porte le nom de la sainte, Aghia Barbara, près d’Athènes, par l’archevêque d’Athènes Jérôme, primat de l'Église de Grèce, avec les honneurs dignes d'un chef d'État, et elle a attiré une immense foule de pèlerins.

Cela n'a pas manqué de susciter des critiques acerbes dans les rangs de la majorité de gauche qui gouverne le pays.

Ainsi le député Nikos Filis, porte-parole du parti Syriza, a affirmé que l'adoration des reliques est de l'idolâtrie, qu'il y a un "commerce" des saintes reliques actuellement et que le temps est venu pour la séparation de l'Église et l'État. Interrogé sur cette intervention, l’archevêque Jérôme a répondu que "ceux qui pensent cela vont le regretter."
Rédigé par Vladimir Golovanow le 30 Mai 2015 à 10:02 | 3 commentaires | Permalien

Le métropolite Hilarion : Il faut poursuivre le dialogue avec l’Église catholique romaine
" Nous avons traité de nombreux thèmes, surtout les relations entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique. On a traité les différences et les défis du dialogue théologique entre les Églises orthodoxes et l’Église catholique.

On a traité les défis de notre société, surtout la situation de la famille mais aussi beaucoup de défis au niveau culturel. On a approfondi des possibilités pour la collaboration culturelle et éthique entre l’Église orthodoxe russe et l’Église de Rome. On a aussi surtout parlé des problèmes politiques en Ukraine, en Syrie et au Moyen-Orient. "

Cardinal Kurt Koch après sa rencontre avec le patriarche Cyrille à Moscou le 18 décembre 2013

"Je pense que le Pape François a une volonté de dialogue avec l’Église orthodoxe. Il est désolé par ce qui se produit actuellement en Ukraine. Et, naturellement, il faut continuer à le rencontrer, ainsi que les autres dirigeants de l’Église catholique romaine."
Rédigé par Vladimir Golovanow le 28 Mai 2015 à 09:26 | 37 commentaires | Permalien

Le 25 mai 2015, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou a rencontré à l’église du Christ Sauveur les chefs des représentations diplomatiques de plusieurs états de tradition slave.

Il s’est ainsi entretenu avec l’ambassadeur de Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de Biélorussie, de Slovaquie, ainsi qu’avec les chargés d’affaires temporaire de Macédoine et de Croatie, l’adjoint à l’ambassadeur de Serbie et le premier secrétaire de l’ambassade bulgare. L’archiprêtre Nicolas Balachov, vice-président du DREE, et l’archiprêtre Serguiy Zvonariov, secrétaire du DREE aux relations avec l’étranger lointain participaient aussi à la rencontre. La situation en Ukraine a été discutée. Les évènements qui s’y déroulent sont pour l’Église orthodoxe russe une source de tristesse et de douleur particulière, a souligné Mgr Hilarion....SUITE
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Mai 2015 à 12:00 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 211


Recherche

Sondage
Souhaitez-vous que le prochain concile panorthodoxe revoie la pratique du jeûne?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile