Mgr George, évêque orthodoxe de Siemiatycze: "il y a des cas d'adoption de la foi orthodoxe dans quasiment chaque diocèse de l'Eglise orthodoxe polonaise"
Mgr George (Mariusz) Pańkowski, évêque de Siemiatycze de l'Église orthodoxe de Pologne, vicaire du diocèse de Varsovie, Vice-recteur de l'Académie chrétienne théologique de Varsovie (qui a une section orthodoxe depuis 1957,) ordinaire orthodoxe de l'armée polonaise, a parlé de la situation des orthodoxes en Pologne dans une interview à RIA Novosti donnée lors de sa visite à Moscou pour la commémoration du 1000e anniversaire de retour à Dieu du saint prince Vladimir de Kiev.

À propos du message commun sur la réconciliation des deux peuples a été signé le 17 août 2012 pendant la visite officielle du patriarche de l’Église orthodoxe russe en Pologne

- Cet accord a été signé entre l'Eglise orthodoxe russe et la Conférence épiscopat polonaise de l'Eglise catholique romaine, mais l'Eglise orthodoxe de Pologne a intensément participé à sa préparation, qui a duré deux ou trois ans.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Août 2015 à 10:28 | 2 commentaires | Permalien

 Sainte Marie Madeleine : Le premier œuf  de Pâques et la résurrection du Seigneur
Devenue pour la troisième fois "apôtre des Apôtres", Marie Madeleine resta avec les disciples et la Mère de Dieu, partageant leur joie. Elle était probablement présente au Mont des Oliviers, lors de l'Ascension, tout comme dans la chambre haute, le jour de la Pentecôte, quand le Saint-Esprit descendit sous forme de langues de feu (Actes 2).

On raconte que la Sainte quitta ensuite Jérusalem, pour se rendre à Rome et y demander justice à l'empereur Tibère de la condamnation inique prononcée par Pilate . Se présentant devant l'empereur avec un œuf en main, elle lui déclara qu'après avoir souffert la Passion, le Christ était ressuscité, apportant à tous les hommes la promesse de la résurrection; et l’œuf se teignit alors en rouge. Le souverain écouta sa requête et convoqua Pilate, ainsi que les grands prêtres Anne et Caïphe.

Caïphe mourut en route, en Crète; quant à Anne, il fut supplicié en étant enfermé dans une peau de buffle. Pilate, s'étant présenté au tribunal de l'empereur, essaya de se justifier en avançant les pressions exercées par les Juifs et le risque de rébellion contre l'autorité romaine. Mais César resta insensible à son apologie et le fit jeter en prison. On rapporte que, poursuivant un cerf au cours d'une partie de chasse, organisée non loin de la prison par des amis de Pilate, l'empereur décocha une flèche qui alla frapper Pilate en plein cœur.....
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 4 Août 2015 à 08:00 | 10 commentaires | Permalien

Le 3 août 2008 Alexandre Soljenitsyne était rappelé à Dieu
La mort d’un z/k

C’était à Moscou, Izmaïlovo, une soirée entière à m’immerger dans le cahier de « Novy Mir » avec « Ivan Denissovitch », puis des nuits blanches à déchiffrer de médiocres copies du « Pavillon des cancéreux » et du « Premier cercle ». De retour à Paris, le choc de « L’archipel ». Pour moi ce sont là des évènements d’ordre existentiel. Les communistes, eux, avaient perçu dans les textes d’Alexandre Issaevitch que le glas s’était mis à sonner pour eux. Tous ceux qui, comme moi, avaient séjourné derrière les barbelés, pour les Russes, pour le monde, ont senti que la délivrance était là.

En tandem avec le défunt prince Constantin Andronikof il m’a été donné d’interpréter en simultanée la première émission de Bernard Pivot « Apostrophes » avec Alexandre Soljenitsyne. La portée de sa voix prophétique, le rayonnement qui émanait de sa personnalité, tout ceci, a apporté des résultats tangibles : les communistes et les socialistes perdirent avec fracas les élections nationales qui suivaient de peu l’émission. L’agonie des ces formations avait commencé.
Rédigé par Nikita Krivochéine le 3 Août 2015 à 22:33 | 6 commentaires | Permalien

"Un rêve pour l'Église" était le thème du 18e concile local de l'OCA qui s'est déroulé du 20 au 24 juillet 2015 à Atlanta avec près de 490 délégués, civils et membres du clergé, participants aux votes (l'OCA suit les règles du concile de l'Église russe de 1917-18 et c'est l'une des rares Églises orthodoxe où des civils participent aux conciles locaux avec voie délibérative.)

Plusieurs représentants des autres Églises étaient aussi présents comme observateurs invités, en particulier le métropolite de Kiev, primat de l'Église autonome d'Ukraine (UOC-MP), qui retraça dans son discours le ministère du saint patriarche de Moscou Tikhon qui fut primat de la métropole de l'Église russe en Amériques (1897-1907) et jeta les bases de son acculturation en Amériques (avec en particulier la traduction des textes liturgiques en anglais,) qui permit la fondation de l'OCA
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Août 2015 à 16:48 | 1 commentaire | Permalien

Deux miracles accomplis par le starets Païssios
La veille du jour de la fête du vénérable Païssios de la Sainte Montagne d'Athos (le 12 juillet) agionoros.ru publie un récit de l'archimandrite Ephrem de Vatopède sur deux miracles peu connus accomplis par le moine.

« Les saints modernes sont glorifiés par Dieu qui leur offre beaucoup de grâce. Ils nous aident beaucoup.
Un jour le conducteur d'une voiture qui allait de Ferm à Thessalonique était arrêté par un moine qui lui a demandé de l'emmener à Thessalonique. Le jeune homme a acquiescé et le moine s'est assis à côté de lui en disant:

«Constantin (il l'a appelé par son prénom bien que cela ait été leur première rencontre) tu as un début du cancer des poumons. Tu dois te rendre rapidement à l'hôpital ». Et le moine a disparu. Le jeune homme était bouleversé. Il a raconté cette histoire à ses amis qui lui ont montré des photos de différents moines et sur une des photos il a reconnu le starets Païssios.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Août 2015 à 16:17 | 1 commentaire | Permalien

Le 1 août 2015, fête de Saint Seraphin de Sarov, Monseigneur Nestor a célébré la divine liturgie à l’église des Trois Saints Docteurs.

Lors de la lecture de la sixième heure l’évêque Nestor a ordonné hypodiacre, puis diacre Dimitri Shibaeff, paroissien de l’église Saint-Nicolas-le-Taumaturge à Saint-Louis

L’évêque et ses concélébrants ont dit un moleben devant l’icône de Saint Séraphin. Concélébraient l’archiprêtre Nicolas Rehbinder, recteur de la paroisse, le père Jean Dimitrov, les protodiacres Alexis Sobolev et Nicolas Rehbinder ainsi que le diacre Georges Sheshko.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Août 2015 à 11:13 | Permalien

Saint ELIE - LE PROPHETE
Le prophète Elie a exercé son ministère prophétique sous le règne de deux rois d'Israël, Achab et Ahazia, entre 873 et 852 av. J.-C.

Le prophète Elie est l’un des saints les plus vénérés par les catholiques comme par les orthodoxes. Le judaïsme, l’islam et les sectes protestantes le commémorent. Le personnage d’Elie est également présent dans religions païennes. Nous ne savons pas quelles sont les premières mentions d’Elie. Ce nom n’est peut-être d’ailleurs pas un nom propre. Selon la tradition il n’y a dans l’histoire de l’humanité que trois d’hommes s’étant transporté au Ciel de leur vivant : l’apôtre Jean, Enoch et Elie.

C’est précisément Elie qui est dans ce sens le précurseur du Christ. Les nombreux miracles qu’il a accomplis en témoignent. Résurrection des morts, envoi de la pluie lors de sécheresses, multiplication de l’huile et de la farine dans la maison d’une veuve, etc.
Rédigé par Larissa le 2 Août 2015 à 06:02 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Tikhon a été rappelé à Dieu le 25 mars/7 avril 1925, il y à 90 ans, jour où célébrons la Dormition de la Très Sainte Vierge.

Etant évêque le futur patriarche a vécu de longues années en Amérique du Nord. En 1898 il était à la tête du diocèse des Aléoutes et de l’Alaska, Eglise orthodoxe russe. Par la suite cette chaire a été transférée à New-York, le titre en devint « évêque des Aléoutes et d’Amérique du Nord ». Il fut canonisé en 1989

L’une des associations russes des Etats-Unis regroupant des compatriotes se nomme "Severny Krest" (La Croix du Nord). Cet organisme milite actuellement pour que l’une des rues de New-York puisse être nommée en l’honneur de Saint Tikhon.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Août 2015 à 11:06 | 1 commentaire | Permalien

« N'ayez pas peur, DIEU EST AVEC NOUS !  »  dit saint Séraphim de Sarov
Saint Seraphim de Sarov (1759-1833)

Le Créateur des Anges t'a élu dès l'origine afin que tu glorifies par ta vie le Nom très merveilleux de la sainte Trinité. Car tu es apparu en vérité un Ange sur terre et un Séraphim dans la chair : comme un rayon très lumineux du Soleil éternel, ta vie a resplendi ( IKOS 1)

En vérité, une révélation frappante, miraculeuse, a été donnée par Dieu en la personne de Saint Séraphim, et avec plus de force encore dans cet « entretien » miraculeux. Et cette révélation n'est pas donnée seulement à l'Église Russe, mais au monde entier, comme l'annonça le Saint.

Fin novembre 1831, un an avant sa mort se situe le célèbre Entretien avec Motovilov Séraphim « au visage devenu plus lumineux que le soleil » livre à un jeune homme assis près de lui et « devenu aussi lumineux que le sien » un message pour qu'il le transmit au monde entier.

Il faut lire et méditer à loisir la quinzaine de pages écrites par Motovilov sur le but de la vie chrétienne : la grâce du Saint-Esprit pour en goûter la saveur, la douceur, la paix, la poésie toute évangélique.....

- N'ayez pas peur, dit saint Séraphim. Vous êtes devenu aussi lumineux que moi; vous êtes aussi, à présent, en la plénitude de l'Esprit Saint Autrement, vous n'auriez pu me voir ainsi .
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Août 2015 à 09:12 | 0 commentaire | Permalien

Professeur Alexis Osipov: "De ceux qui vivent une autre vie"
Traduction Elena Tastevin

La suite de la 3-e partie

Quel corps avait l’homme avant sa chute ?

Actuellement, vu le grand nombre de faits dont dispose la médecine amassa (il n’est pas question de récits oraux propres au folklore populaire mais de faits établis) on peut faire la conclusion : ce que la religion disait toujours surtout le christianisme est une vérité incontestable.


Il s’avère que l’homme n’est pas uniquement un corps, n’est pas simplement un psychisme élémentaire et des nerfs mais avant tout il est l’âme, qui est une substance immortelle qui a une conscience de soi-même et une personnalité indestructible. L’âme a deux formes d'existence. La première, familière et évidente pour nous, c’est celle dans le corps. La deuxième est une existence posthume sans corps, en dehors du corps. Le christianisme entrouvre le rideau de la vie posthume.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Juillet 2015 à 16:29 | 0 commentaire | Permalien

Paris, le vendredi 31 juillet ​ visite de l’Icône de la Très Sainte Mère de Dieu de la racine de Koursk
A l'église-cathédrale des Trois Saints Docteurs la divine liturgie​ sera célébrée à 8 heures. Elle sera présidée par Monseigneur Michel, archevêque de Genève (EORHF), Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse concélébra.

A 7h 30 accueil de l'icône miraculeuse de la Très Sainte Mère de Dieu de la racine de Koursk.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Juillet 2015 à 20:16 | 0 commentaire | Permalien

Dans le cadre d’une réunion de Conseil panukrainien des Eglises et des associations religieuses tenue le 28 juillet dernier à Kiev le président P. Porochenko a déclaré : « L’Ukraine a besoin d’une Eglise orthodoxe locale unie. Ce sont les fidèles eux-mêmes qui doivent en premier lieu faire de sorte à ce que soient surmontées les divisions existantes. En tant que chef de l’Etat je donne l’assurance que les autorités publiques n’exerceront pas de pressions et n’auront pas recours à de quelconques mesures coercitives en vue d’accélérer la formation d’une Eglise orthodoxe unie.

La paix interconfessionnelle nous est aussi chère que la prunelle de nos yeux. Nous nous réjouissons de constater un mieux dans les tendances vers le rapprochement. Nous ne pouvons que nous attrister quand les petites ambitions de certains hiérarques nous éloignent du moment de la formation d’une Eglise autocéphale unie ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Juillet 2015 à 19:16 | Permalien

A la veille de la journée commémorant le Baptême de la Russie, le Patriarche Cyrille adresse un message aux Présidents de Russie et d’Ukraine
A la veille des célébrations du millénaire du trépas de saint Vladimir, Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie s’est adressé au Président de la Fédération de Russie V. V. Poutine et au Président de l’Ukraine P. A. Porochenko, leur adressant une lettre dans laquelle il exprime la profonde inquiétude du Primat de l’Eglise orthodoxe russe devant les évènements en cours dans l’est de l’Ukraine.

« La signature des accords de paix de Minsk avait suspendu l’escalade du conflit et permis d’espérer l’arrêt total de la lutte entre les partis belligérants. Malheureusement, les opérations militaires, bien que dans une moindre envergure, se poursuivent jusqu’à aujourd’hui. Le sang coule en Ukraine, des gens meurent » dit le message du Patriarche.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Juillet 2015 à 15:15 | 0 commentaire | Permalien

КИЕВ: Молебен на Владимирской горке в честь 1000-летия преставления святого князя Владимира. 27.07. 2015г.
Kiev, rives du Dniepr, moleben le jour du 1000e anniversaire du rappel à Dieu de Saint Vladimir! Toutes les Églises orthodoxes autocéphales étaient représentées. Vladimir le BEAU SOLEIL (980-1015): Il est l'une des grandes figures de la Russie médiévale, tant d'un point de vue politique que spirituel.

Regardez sur "PO" « Le deuxième Baptême de la Russie » un film du métropolite Hilarion (Alfeyev) Participent à ce film le patriarche Cyrille, les hiérarques de l’Eglise orthodoxe russe en Russie, en Ukraine, en Biélorussie, en Moldavie, en Estonie, en Asie Centrale, au Kazakhstan ainsi que d’autres pays. Le film montre des scènes de prise de vœux monacaux, d’ordination de prêtres, des séquences avec le célèbre starets Ioan (Krestinakine). Le starets Iliem nous fait part d’une parabole.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Juillet 2015 à 18:22 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Cyrille et Tatiana Golikova, responsable de la Chambre des comptes de la Fédération de la Russie, ont signé le 24 juillet dernier un accord de coopération. Le patriarche a dit dans son allocution prononcée lors de la signature de l’accord :

« L’Eglise n’a aucun pouvoir temporel et n’a pas vocation à procéder à des vérifications ou même de juger. Nous avons affaires aux âmes et nous ne disposons pas des moyens temporels qui permettent de juguler la corruption. La Chambre des comptes est de nos jours la seule entité susceptible de contrôler la manière sont utilisées les ressources budgétaires de l’Etat. La corruption, ou plus simplement parlant le vol, a une action délétère sur la personnalité. Si la corruption prend une envergure importante c’est au tissu social qu’elle s’attaque en sapant les fondements de l’Etat. La Chambre des comptes est à même d’exercer une influence non négligeable sur la condition morale de la société ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Juillet 2015 à 16:56 | 0 commentaire | Permalien

La Mère de Dieu dite aux trois mains
L’origine de cette icône remonte au VIII° s.Jean Damascène, grand défenseur du culte des icônes, fut condamné à avoir la main droite tranchée.Après l’exécution de la sentence, le Saint homme implora la Vierge Marie avec une confiance absolue en priant : il obtint un miracle, et sa main droite lui fut rendue.Jean Damascène fit ciseler une main d’argent qu’il suspendit à l’icône miraculeuse.C’est de là que vient le nom de Vierge aux trois mains.

* * *

L'histoire de l'icône de la Mère de Dieu aux trois mains commence lorsque l'empereur Léon III l'Isaurien prescrit de détruire les saintes images, en 730, Saint Jean Damascène s'y oppose très vigoureusement. Pour éliminer cet intelligent adversaire, l'empereur Léon III envoie au Calife une lettre rédigée par des faussaires, selon laquelle Jean ne se proposait rien moins que de lui livrer Damas. Saint Jean Damascène servait le calife comme ministre.
Rédigé par Larissa le 25 Juillet 2015 à 10:05 | 0 commentaire | Permalien

Le ministère de la culture de la Fédération de Russie mettra en place une base de données recensant le patrimoine culturel russe à l’étranger. Un budget de 4,2 millions de roubles est consacré à cette initiative.

La base comportera des descriptions et des photographies des monastères et des églises de l’Eglise orthodoxe russe ( de 100 à 130 entités) ainsi que des cimetières et des sépultures russes (de 50 à 70 entités), des monuments érigés à la mémoire de personnalités russes (de 30 à 50 entités). Une carte du patrimoine culturel russe à l’étranger sera établie qui indiquera près de 500 lieux et ouvrages les plus importants.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juillet 2015 à 03:00 | 0 commentaire | Permalien

Le diocèse de Saint-Pétersbourg souhaite que la cathédrale Saint Isaac, l’église de l’Annonciation (laure Saint Alexandre de la Neva) ainsi que la cathédrale Saint-Sauveur-Sur-le-Sang Versé lui soient restitués
Ces trois bâtiments appartiennent actuellement au Musée national Cathédrale Saint Isaac. Le diocèse de Saint-Pétersbourg a adressé aux autorités de la ville une demande de mise à disposition à l’Eglise orthodoxe russe de ces trois lieux. L’EOR estime qu’il est urgent de trouver rapidement une réponse au problème de la restitution au culte des biens lui ayant appartenu.

La cathédrale Saint Isaac est la plus grande église de la ville. Elle a été construite en 1818-1858. Son projet appartient à l’architecte français Auguste Montferrand. La cathédrale est consacrée à Saint Isaac le Dalmatien que Pierre le Grand vénérait car il était né le 30 mai, jour de la fête de ce saint. Actuellement Saint Isaac est un musée national. En 1991 une communauté orthodoxe y a été « enregistrée ». Des offices peuvent être célébrés à des dates précises et sur autorisation de la Direction du musée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Juillet 2015 à 18:45 | 6 commentaires | Permalien

Sainte OLGA princesse de Russie
Mère de Sviatoslav (+ 969) Sainte OLGA ou Hélène. Elle se convertit au Christianisme à Constantinople en 958 et prit le nom d’Hélène. C'est la première princesse chrétienne qu'ait connue la Russie.

Née à Pskov (anciennement Pleskov) ou dans le voisinage.
Olga épousa le Prince Igor 1er, duc de Kiev en 903. Après l’assassinat de son mari en 945, elle gouverna la Russie avec sagesse et miséricorde jusqu’à sa propre mort.

Elle se chargea en particulier de l’éducation de son petit fils, saint Vladimir qui allait définitivement donner le Saint Baptême à la Russie.

Issue d'une noble famille du pays de Pskov, à linitiative de laquelle les Varègues étaient venus en Russie, la princesse Olga avait été dotée par Dieu d'une rare beauté et d'une brillante intelligence.

Un jour, alors qu'elle traversait le fleuve Pskov, elle rencontra le jeune prince Igor qui aussitôt s'éprit d'elle.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 24 Juillet 2015 à 10:20 | 3 commentaires | Permalien

Dix ans de la fondation du premier monastère orthodoxe  pour femmes en Allemagne (EORHF)
Un grands nombre de clercs et de pèlerins se sont réunis les 17-18 juillet dernier à Buchendorf, un village non loin de Munich. Un monastère orthodoxe pour femmes (Eglise Orthodoxe russe Hors Frontières) a été fondé il y a 10 ans dans ce lieu pittoresque.

La commémoration de cet anniversaire a coïncidé avec la célébration de la mémoire des Martyrs d'Alapaïevsk saints patrons de ce cloître. Les vêpres de même que la divine liturgie ont été présidées par Monseigneur Marc Arndt archevêque de Berlin et d’Allemagne.

Dans l’homélie qu’il a prononcée l’archiprêtre Georges Harlow a dit : « Nous nous saluons aujourd’hui les uns les autres en nous exclamant « Bonne fête ! ». Or ce jour est un jour de tristesse et de contrition. De tristesse pour notre peuple qui s’est éloigné de Dieu et a laissé se commettre le terrible assassinat d’Alapaievsk. Votre monastère est consacré à la sainte martyre Elisabeth, ne l’oublions jamais. Cette fête est aussi la manifestation du désir de repentir de notre peuple qui aspire à revenir à Dieu ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juillet 2015 à 19:05 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 214


Recherche

Sondage
Souhaitez-vous que le prochain concile panorthodoxe revoie la pratique du jeûne?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile