Sainte Théophanie de notre Seigneur
Icônes, Mosaïques, Fresques ICI

Evangile de la Liturgie ( Matthieu III, 12-17)

Alors Jésus arrive de la Galilée au Jourdain, vers Jean, pour être baptisé par lui. Celui-ci l’en détournait, en disant : " C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et toi, tu viens à moi !

" Mais Jésus lui répondit : " Laisse faire pour l’instant : car c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. " Alors il le laisse faire. Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l’eau ; et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

Et voici qu’une voix venue des cieux disait: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur."
Rédigé par l'équipe de rédaction le 18 Janvier 2016 à 21:42 | 2 commentaires | Permalien

Cisjordanie: le père Alexis Eliseev et des  prêtres russes gardiens de la foi chrétienne au milieu du tumulte
Le père Alexis Eliseev, un des six prêtres russes, vivant dans l'église Mamré à Hébron

Ce dimanche matin, le père Eliseev pénètre dans son église sépulcrale, assez vaste pour accueillir 200 fidèles. C’est l’heure où, ailleurs dans le monde, les autres prêtres mettent la dernière touche à leur oraison ou saluent leurs ouailles, mais lui n’a pas ce genre d’obligations.

Le père Eliseev, prêtre orthodoxe russe, est à la tête de l’unique église de Hébron en Cisjordanie, où les chrétiens ne sont qu’une poignée. Il ne prononcera pas de sermon cette semaine ni aucune autre semaine.

Hébron, la plus grande ville du territoire palestinien occupé par Israël, est sacrée pour les juifs et les musulmans qui y révèrent Abraham et les patriarches, enterrés dans le centre historique dans un monument antique et colossal aux allures de forteresse, appelé tombeau des Patriarches par les juifs, mosquée d’Abraham par les musulmans.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Janvier 2016 à 18:27 | 8 commentaires | Permalien

NOUVEAUTÉ: «Il était une fois Noël» par Xénia Krivochéine
Séminaire orthodoxe russe: "Ravissant petit livre de la talentueuse artiste orthodoxe Xénia Krivochéine sur la célébration de Noël en Russie, à travers les souvenirs personnels d'enfance. Les élégantes illustrations vous plongent dans l'atmosphère des contes populaires russes"

Éditeur : ÉDITIONS SAINTE-GENEVIÈVE SEMINAIRE ORTHODOXE RUSSE
Lire Présentation du livre et des oeuvres de Xénia Krivochéine et concert de Noël au séminaire
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Janvier 2016 à 18:00 | 1 commentaire | Permalien

L’Association de jeunes orthodoxes « Chersonèse » annonce son programme pour janvier 2016
Chers frères et sœurs,

Veuillez trouver ci-joint le programme de nos rencontres pour janvier. Nous vous attendons ce vendredi 15 janvier à 19h30.

Rencontre avec le père Alexandre Kedroff. Il traitera de l'histoire du chant liturgique. La soirée est prévue en français.

Adresse de la paroisse: 26 rue Peclet 75015 entrée face de la Mairie du XVe. Digicode 2596, premier étage
Affiche de cette soirée
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Janvier 2016 à 05:16 | 3 commentaires | Permalien

L'archevêque Jérôme d'Athènes ne participera pas à l’Assemblée préparatoire du Concile panorthodoxe qui se réunira les 21 et 22 janvier à Chambésy.

Cette décision a été adoptée le 13 janvier dernier par le saint Synode de l’Eglise de Grèce. Le Synode a décidé que l'archevêque Jérôme sera représenté par une délégation comprenant les métropolites Germain d’Elasson, Chrysostome de Messènie et Chrysostome de Péritorion.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Janvier 2016 à 11:19 | 3 commentaires | Permalien

Saint Séraphim de Sarov " Christ est ressuscité, ma joie ! " La découverte miraculeuse des reliques du saint en 1991 à Leningrad
Les reliques de saint Séraphim avaient donc disparu mystérieusement et bien des anecdotes circulaient à leur sujet. Lorsque de manière inattendue, en 1991, elles furent retrouvées le 2 janvier, jour anniversaire de sa mort, à la cathédrale Notre-Dame de Kazan de Leningrad (Saint-Pétersbourg) devenue le premier Grand Musée de l'Athéisme

Le 25 novembre 1825, la Mère de Dieu, "la Souveraine du Ciel" donna l'ordre au futur saint de construire le monastère de Diveevo, précisant avec exactitude les détails et l'organisation, promettant d'en être pour toujours l'Higoumène. Tâche que Séraphim assuma avec exactitude sans quitter Sarov ! Fin novembre 1831, un an avant sa mort se situe le célèbre Entretien avec Motovilov Séraphim « au visage devenu plus lumineux que le soleil » livre à un jeune homme assis près de lui et « devenu aussi lumineux que le sien » un message pour qu'il le transmit au monde entier. Il faut lire et méditer à loisir la quinzaine de pages écrites par Motovilov sur le but de la vie chrétienne : la grâce du Saint-Esprit pour en goûter la saveur, la douceur, la paix, la poésie toute évangélique.....
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Janvier 2016 à 10:27 | 0 commentaire | Permalien

La crèche russe : un art né de la foi (3 ème partie)
Un article de Ioulia Lindé, photos Vladimir Echtokine
Traduit par Laurence Guillon


Revue "FOMA"

Comment se déroule la pièce ? Suite 1 et 2

A la base de la représentation repose le sujet, nous contant la venue du Sauveur sur la terre. L’Ange annonce la naissance de Dieu. Devant le Nouveau-né viennent s’incliner le Berger, les Rois-Mages, qui racontent leur entrevue avec Hérode, à qui ils ont parlé de la naissance d’un futur grand Roi. L’Ange prévient les Mages de ne pas « revenir auprès d’Hérode » (celui-ci craint que le roi nouveau-né ne lui prenne son pouvoir). Hérode, courroucé, ordonne au Guerrier de « tuer tous les nouveau-nés » à Bethléem. Rachel vient trouver Hérode en le suppliant de ne pas tuer son enfant :.On a entendu des cris à Rama. Des pleurs et de grandes lamentations. Rachel pleure ses enfants, et n’a pas voulu être consolée, car ils ne sont plus (Jer31 :15,Mat 2 :18). L’Ange console Rachel. La Mort surgit devant Hérode, il lui demande un délai, mais celle-ci appelle le Diable qui l’emporte dans la géhenne.
Rédigé par Laurence Guillon le 15 Janvier 2016 à 10:00 | 0 commentaire | Permalien

Trois siècles d’orthodoxie russe dans les Iles britanniques
En 2016 nous commémorerons trois cent ans de présence orthodoxe russe en Grande-Bretagne.

Des offices ont commencé à être célébrés en décembre 1716 à l’église de la Dormition de la Vierge, à Londres qui avait été fondée par l’ambassade de Russie. Les relations diplomatiques et commerciales entre les deux Empires se trouvaient alors en plein essor.

De nombreuses conférences, séminaires et expositions d’icônes sont prévus à l’occasion de cette date. Des chorales orthodoxes donneront des concerts…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Janvier 2016 à 11:27 | 1 commentaire | Permalien

Saint Basile le Grand et Circoncision de notre Seigneur Jésus Christ
Le huitième jour de la Naissance du Sauveur est arrivé ; l'étoile qui conduit les Mages approche de Bethléhem ; encore cinq jours, et elle s'arrêtera sur le lieu où repose l'Enfant divin. Aujourd'hui, ce Fils de l'Homme doit être circoncis, et marquer, par ce premier sacrifice de sa chair innocente, le huitième jour de sa vie mortelle. Aujourd'hui, un nom va lui être donné ; et ce nom sera celui de Jésus, qui veut dire Sauveur. Les mystères se pressent dans cette grande journée ; recueillons-les tous, et honorons-les dans toute la religion et toute la tendresse de nos cœurs.

"Dieu, l'homme, l'Église"
Extraits du texte : « L’ecclésiologie de saint Basile le Grand », par Mgr Basile (Krivochéine)

Il n’est pas si facile de parler de l’ecclésiologie de saint Basile le Grand. Saint Basile lui-même n’a laissé aucun traité où il exposerait sa doctrine sur l’Église. Nulle part il n’en parle d’une manière systématique. On est donc obligé de chercher dans ses œuvres des passages, dispersés un peu partout, où il aborde la question, toujours en passant d’ailleurs, et généralement très brièvement .
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 14 Janvier 2016 à 08:00 | 0 commentaire | Permalien

Dans le contexte de l’exode des chrétiens des pays de la région en proie à la guerre le nombre des chrétiens dans les pays traditionnellement musulmans a nettement augmenté. Les chrétiens fuient par millions le Proche Orient abandonnant le berceau de la foi chrétienne. Leur nombre dans la région devrait semble-t-il se réduire.

Or, comme l’annonce le site Christiantoday.com c’est le contraire que nous constatons dans les pays du Golfe Persique. On ne saurait toutefois parler d’une renaissance chrétienne dans le sens plein du terme. Toute tentative de prosélytisme est rigoureusement interdite dans ces pays et punie de mort. Toute manifestation religieuse publique hormis les rites musulmans est absolument interdite en Arabie Saoudite.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Janvier 2016 à 11:44 | 0 commentaire | Permalien

Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, a participé à la réception donnée par la Mairie du VIIe arrondissement de la capitale
Invité par Madame Rachida Dati, Maire du VIIe arrondissement de Paris, personnalité politique et ancien ministre, Monseigneur Nestor s’est rendu le soir 11 janvier à la réception organisée à l’occasion des fêtes du Nouvel An.

La réception a eu lieu dans les locaux de la Mairie, à l’Hôtel de Villars. Monseigneur Nestor s’est entretenu avec Madame Dati. Il l’a informée du déroulement des travaux au chantier de la nouvelle cathédrale orthodoxe, quai Branly.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Janvier 2016 à 11:33 | 0 commentaire | Permalien

Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, s’est rendu les 9 et 10 janvier en visite pastorale, dans la communauté orthodoxe lyonnaise de la Protection de la Très Sainte Mère de Dieu.

Fin 2014 la communauté avait reçu de l’archevêché catholique de Lyon, ceci pour une jouissance permanente, la crypte de l’église Saint Joseph des Brotteaux. A la suite de travaux de réfection méticuleux la communauté a pu dès les premiers jours de 2016 s’installer dans les nouveaux locaux de la crypte. Auparavant les paroissiens se réunissaient dans l'église même.

Lire aussi - Vladimir Golovanow: Fête paroissiale de Notre Dame de Toute Protection à Lyon
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Janvier 2016 à 10:24 | 8 commentaires | Permalien

Le massacre des innocents
La Bible raconte que les rois mages avaient prévenu Hérode, le roi des juifs (mis en place par les romains), de la naissance d'un envoyé de Dieu, Jésus, un nouveau roi des juifs. Hérode ayant eu peur de perdre son trône ordonna le massacre de tous les enfants mâles de moins de 2 ans, espérant tuer Jésus. Marie, Joseph et Jésus auraient alors fui en Égypte. Ils seraient revenus une fois Hérode mort.

Matthieu 2 :13-23

Après le départ des mages, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle ; car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait déclaré par le prophète : J'ai appelé mon fils hors d'Égypte.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 11 Janvier 2016 à 07:02 | 0 commentaire | Permalien

La fuite en Égypte
Alors que l’Ancien Testament contient toute une série d’histoires dramatiques dont le point culminant sont des scènes de fuite, d’exode ou d’expulsion, le Nouveau Testament n’en propose qu’une seule mais qui s’est profondément inscrite dans la conscience historique des chrétiens et est devenue l’un des thèmes les plus populaires de l’art chrétien. Il est paradoxal que cette histoire – la fuite de la Sainte Famille en Égypte – est rapportée de manière plutôt brève, alors qu’il s’agit de l’un des épisodes clés de la tendre enfance de Jésus-Christ.

L’évangéliste Matthieu raconte qu’à Bethléem, sous le règne du roi Hérode, Marie, femme de Joseph, mit au monde son fils Jésus, conçu de l’Esprit Saint, et que « les mages d’Orient » reconnurent en lui « le roi des Juifs ». Ils vinrent alors l’adorer et lui offrir des présents (Matthieu 1, 18-2, 12).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Janvier 2016 à 13:10 | 23 commentaires | Permalien

Le patriarche Bartholomé estime qu’il n’y aucune raison à une éventuelle non participation au Concile panorthodoxe de telle ou autre Eglise locale.

Istanbul. L’agence "Romfea" annonce qu’en définitive les primats de toutes les Eglises locales orthodoxes pourraient se réunir le 21 janvier prochain à Genève et non à Istanbul pour une conférence préparatoire (synaxe) . Selon l’agence le patriarche Bartholomé estime qu’il n’y aucune raison à une éventuelle non-participation au Concile panorthodoxe de telle ou autre Eglise locale.

La raison pour laquelle le Concile ne pourrait pas se tenir à Istanbul est que le gouvernement russe ne recommande pas à ses nationaux de se rendre en Turquie car les relations entre les deux pays se sont récemment détériorées. En conséquence les représentants de l’Eglise orthodoxe russe pourraient ne pas être présents au Phanar.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Janvier 2016 à 12:40 | 56 commentaires | Permalien

La crèche russe : un art né de la foi (2ème partie)
Un article de Ioulia Lindé, photos Vladimir Echtokine
Traduit par Laurence Guillon


Revue "FOMA"

Histoire du vertep Suite

De l’avis de quelques savants, la crèche serait arrivée en Russie en même temps que le christianisme, et c’était le plus certainement un panorama. Cependant, les premiers témoignages dignes de foi remontent à la fin du XVI° siècle. On a trouvé sur le territoire de l’empire russe un castelet de vertep portant la date de 1591.

Au XVII° siècle, les crèches mécaniques devinrent populaires dans toute l’Europe, et bien sûr, en Russie. De plus, le drame de la Nativité était représenté non seulement dans les maisons particulières, mais dans celles des prêtres. A la fin du XVIII° siècle, à Pétersbourg, s’était constituée une dynastie de fabricants de crèches théâtrales, la famille Kolosov, qui conserva pendant presque un siècle les traditions d’interprétation de ces spectacles.

L’apogée des verteps eut lieu au XIX° siècle, quand ils devinrent populaires non seulement en Russie centrale, mais aussi en Sibérie. Il est vrai que certains archiprêtres, parfois, les interdisaient, craignant la contagion du catholicisme. Mais comme la crèche était devenue en grande partie une représentation populaire, et, en conséquence, une réjouissance de Noël non censurée et traditionnelle, de telles mesures ne pouvaient pas lutter.
Rédigé par Laurence Guillon le 9 Janvier 2016 à 12:00 | 0 commentaire | Permalien

Selon des observateurs, 2015 a été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses. Durant les deux dernières années, plus de 1.500 églises chrétiennes ont été la cible d’actions de démolition dans la province orientale du Zhejiang. Pour l'agence d'information catholique Ucanews 2015 a même été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Janvier 2016 à 10:35 | 0 commentaire | Permalien

La cathédrale russe de Nice rouvre ses portes après deux ans de restauration
« Il s’agit d’un des édifices les plus visités de la région Provence Alpes Côte-d’Azur »

Le 19 décembre dernier, jour de la Saint-Nicolas selon le calendrier julien, la cathédrale russe Saint-Nicolas de Nice a célébré sa première liturgie, marquant la fin des travaux l’ayant contrainte à la fermeture durant près de deux ans.

Ces travaux de restauration, d’un coût total estimé entre 15 et 20 millions d’euros, ont été entièrement financés par l’État russe. Depuis mai 2014, l’édifice, qui date de 1912, a ainsi subi les travaux structurels les plus importants depuis sa construction. L’aspect intérieur et extérieur a été entièrement rénové. Comme l’a précisé au "Courrier de Russie" Pierre de Fermor, président de l’association des Amis de la cathédrale russe de Nice, les travaux ont permis à l’édifice de « retrouver sa lumière, perdue au fil du temps ». L’iconostase, notamment, a été entièrement nettoyée, et les fresques ont été achevées ou repeintes. Le problème de l’inondation de la crypte a été réglé, et le parc entourant la cathédrale a été entièrement réaménagé.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Janvier 2016 à 23:39 | 2 commentaires | Permalien

Jean-Michel Wilmotte a dessiné un très ambitieux centre spirituel et culturel, construit tout en bois, verre et pierre naturelle de Bourgogne, le matériau dont sont faits le Louvre, Notre-Dame… Le site comptera quatre bâtiments, dont une église orthodoxe aux allures de cathédrale, coiffée de cinq coupoles dorées haute de 35 m. Il comportera aussi une salle de concert, un foyer, des bureaux et des appartements. Sont enfin prévus une école bilingue franco-russe de 150 élèves et un centre culturel comprenant une librairie, des salles d’exposition et un café.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Janvier 2016 à 20:04 | 0 commentaire | Permalien

Message de Noël du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie
Éminents évêques, vénérables pères, moines et moniales aimant Dieu, chers frères et sœurs !

De tout mon cœur, rempli de joie en ce jour de l’incarnation du Fils de Dieu, je m’adresse à vous tous et je vous félicite de la radieuse et vivifiante fête de la Nativité de Jésus Christ, notre Seigneur et notre Sauveur «Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objet de sa complaisance » (Lc 2, 14). En glorifiant d’année en année l’indicible venue du Sauveur comme naguère les bergers de Bethleem auxquels l’Ange avait dit «Soyez sans crainte, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple » (Lc 2,10) nous nous hâtons de contempler avec les yeux de l’esprit le Messie dont la venue avait été prédite par les glorieux prophètes et dans l’attente Duquel ont vécu multitudes d’hommes et de femmes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Janvier 2016 à 09:57 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 223


Recherche

Sondage
Êtes-vous satisfait des résultats de la synaxe des primats des Eglises orthodoxes et de la prochaine tenue du concile panorthodoxe?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile