Au Musée d’histoire d’Orenbourg une exposition « Alexandre Schmorell, résister dans le Reich avec une âme russe »
Cette exposition a été organisée pour commémorer le centenaire de la naissance d’Alexandre Schmorell, l’un des deux organisateurs du groupe antinazi « La Rose Blanche». Alexandre a été canonisé en 2007 par l’EORHF, aussi une importante délégation du diocèse de Munich avec à sa tête Monseigneur Marc (Arndt) assistait à la cérémonie ainsi que Madame Nora Teich, consul général de la RFA à Ekaterinbourg et des membres de la famille Schmorell.

Les parents d'Alexandre étaient tous deux originaires d'Orenbourg.

Des photos de famille et des documents concernant l’action clandestine de la « Rose Blanche », entre autre procès-verbaux des interrogatoires de Schmorell par la Gestapo ainsi que le refus opposé par SS Heinrich Himmler à la demande en grâce présentée par des membres de la famille Schmorell.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Mai 2017 à 15:37 | 6 commentaires | Permalien

Le Saint Martyr Alexandre, archevêque de Semipalatinsk : "Vous n’aurez pas mon âme!"
La fête des Saints de Koursk est établie par l’Eglise Orthodoxe Russe en l’honneur des Saints nés dans la région de Koursk ou de ceux qui ont officié dans le cadre du diocèse de Koursk. La fête a été établie le jour de la translation des reliques du Saint Séraphin de Sarov (19 juillet/1 août). Les Saints de Koursk sont essentiellement martyrs et confesseurs russes du XX siècle.

L’archevêque Alexandre (Choukine) est né en 1891 à Riga dans la famille du prêtre Jean Choukine et de la pieuse Elisabeth. Son grand-père, Vassily Choukine a été diacre à Riga, son père était diplômé de l’Académie de théologie de Moscou. Ordonné prêtre, il a enseigné le catéchisme au séminaire, dans une école du diocèse et dans des lycées. Il a également enseigné le latin et le grec.

Le père Jean et Elisabeth avaient sept enfants. La fille du père Jean se rappelait que son père aimait les enfants sans les gâter pour autant. Il ne satisfaisait pas leurs caprices par peur d’en faire de mauvais chrétiens. Mais il ne les forçait pas à faire des prières quotidiennes alors qu’il consacrait lui-même tout son temps libre à la prière.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 3 Mai 2017 à 09:00 | 0 commentaire | Permalien

Dimanche des Saintes Femmes Myrophores
Ce troisième dimanche de Pâques nous célébrons la Fête des Saintes Femmes Myrophores ; nous faisons aussi mémoire de Joseph d'Arimathie, secret disciple du Seigneur ; et nous y ajoutons le souvenir de Nicodème, qui venait de nuit pour écouter Jésus.

Les Saintes Femmes Myrophores
offraient la myrrhe au Christ défunt :
à leur mémoire j'offre encore
une hymne en guise de parfum.

Certes, ce sont les femmes qui, les premières, ont vu la Résurrection et l'ont annoncée aux Disciples. Il fallait en effet que le sexe féminin, le premier qui succomba au péché et reçut comme héritage la malédiction, vit aussi le premier la Résurrection et le premier reçût l'annonce de la joie, lui qui s'était entendu dire : «Tu enfanteras dans les douleurs.»

Lire aussi L’Orthodoxie, à l'époque soviétique, a survécu grâce aux femmes – a dit le patriarche Cyrille

On les appelle Myrophores pour la raison suivante : comme c'était la fête de Pâques, le sabbat auquel préparait ce vendredi était un grand jour; aussi Joseph et Nicodème se hâtèrent d'ensevelir le corps du Seigneur ...suite Et en russe
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 30 Avril 2017 à 10:15 | 40 commentaires | Permalien

En ce centenaire de la révolution l’Eglise appelle à commémorer tous ceux qui ont souffert pour leur foi sous le régime soviétique
Monseigneur Hilarion, métropolite de Volokolamsk, président du DREE du patriarcat de Moscou, est intervenu dans le cadre du Ve plénum du Comité consultatif interconfessionnel chrétien réuni à Saint-Pétersbourg et consacré aux événements de 1917. Il y a dit :

« Il nous faut partout ériger des monuments aux Nouveaux Martyrs, victimes de la répression sous le régime soviétique. Ce sont leurs noms que doivent porter les rues et les places de nos villes.

Cessons de perpétuer d’une manière hypocrite la vénération des bourreaux, des terroristes et des assassins en l’honneur desquels sont jusqu’à présent nommés tant de lieux de notre immense patrie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 20:27 | 1 commentaire | Permalien

"Festival de la Jeunesse Orthodoxe" vous invite à fêter Pâques!
JOF - Festival de la jeunesse orthodoxe le 30 avril à 15h vous invite à fêter Pâques

Conférence " Les chrétiens d'Orient" par l'historien Jean-François Colosimo, directeur général des éditions du Cerf. Tombola, goûter fraternel et convivial, chants byzantins d'Orient

Accès libre Centre culturel orthodoxe russe, 1 Quai Branly
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 18:14 | 0 commentaire | Permalien

La néomartyre Sainte Tamara (Satsi) 1876 - 1942
Le 1 mai nous allons bientôt commémorer Sainte Tamara +1942 (Satsi), canonisée en octobre 2007 par le Saint Synode de l’Église orthodoxe russe.

Évoquons sa vie. Elle a été « jugée » au tout début de la guerre, en juillet 1941. Les combats faisaient rage, la Russie se trouvait au bord de sa perte. Cela n’a nullement empêché la nomenclature soviétique de trouver le temps, les moyens et l’impudence nécessaires pour martyriser une moniale septuagénaire arrêtée sur la dénonciation d’un indicateur patenté.

La néomartyre Tamara est née de parents protestants qui la nomment Marie, le 9 février 1876 dans le Gouvernement d’Estland (l’Estonie actuelle). Sa mère meurt lorsqu’elle avait sept ans, suivie de peu par son père. En 1886, une paroisse orthodoxe est créée dans le village voisin de nombreux habitants de la région embrassent la foi orthodoxe. Elle est éduquée dans un orphelinat auprès d’une communauté qui, en 1892, devient le monastère féminin de la Dormition. Marie Satsi entre au monastère en 1895 et y devient novice.

Un an plus tard la mère higoumène du monastère Barbe (Blokhine). Elle est affectée ainsi que six moniales au diocèse de Kazan. Le 19 juillet 1917 Marie apporte ses vœux prenant le nom de Tamara. C’est l’archimandrite saint martyr Serge (Zaitsev) qui procède à la tonsure. Un an plus tard il est fusillé.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 17:51 | 1 commentaire | Permalien

Un nouveau livre de Grzegorz Ojcewicz « Les vérités simples. Les mystères de Sainte Mère Marie (Skobtsov) et autres œuvres »
Pologne, "Szczytno", 2017

Professeur Grzegorz Ojcewicz : « Dans mon livre "Les vérités simples. Les mystères de Sainte Mère Marie (Skobtsov) et autres œuvres" je présente trois mystères de la moniale orthodoxe russe, écrits alors qu’elle se trouvait en exil en France entre 1939 et 1942.

L’intégralité des trois textes ont été inspirés par la réaction de Mère Marie à des problèmes à caractère spirituel, religieux et éthique, extrêmement importants pour elle .

Le mystère Anna est devenu une sorte de témoignage personnel littéraire . Elle avait sa propre définition du service du prochain, tout en plaidant pour l’exercice intensif du ministère religieux en dehors de l’église. Selon Mère Marie, la liturgie se réalisait à chaque instant, en forme du soutien prêté à toutes les personnes dans le besoin.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 14:36 | 0 commentaire | Permalien

L’Italie et le Patriarcat de Moscou : à quoi font allusion les métaphores ?
De nombreux points communs ont été soulevés entre le primat de l’Église orthodoxe russe et le président de l’Italie.

Durant la rencontre entre le président de l’Italie, Sergio Mattarella et Sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille, celui-ci a souligné que les relations avec l’Église catholique se construisent sur deux plans. Le premier concerne des questions théologiques et joue un rôle non moins important quant à certaines nuances historiques, renvoyant à la seconde direction prise dans les relations avec l’Église catholique et qui est davantage d’ordre pratique.

Cette direction concerne « la protection des Chrétiens d’Orient » sur leur sol même, et « la mise en œuvre d’une bonne entente entre les peuples pris dans des conflits locaux comme en Ukraine ». Le détail de ces propos est relaté par l’observateur Stanislas Stremidlovsky de REGNUM.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Avril 2017 à 11:55 | 0 commentaire | Permalien

La joie de Macha
Anne Khoudokormoff-Kotschoubey

Des temps difficiles peuvent cacher des moments heureux. Voici un cadeau pour beaucoup qui pourrait réconcilier quelques uns d’entre nous qui ont tant désespérés récemment à cause de la situation précaire qui a prévalu cet été (*).

Il vous suffit de vous promener a Moscou à la gare de Kiev ( bâtie sans étage, nommée gare de Briansk jusqu'en 1934)

Levez vos yeux sur la façade principale, vous verrez à gauche et à droite deux splendides majoliques colorées représentants saint Georges, l’emblème de Moscou, et l’archange Michel, l’emblème de Kiev. Magnifique et superbe art.

Rédigé par l'équipe rédaction le 26 Avril 2017 à 08:13 | 0 commentaire | Permalien

Claude Lopez-Ginisty: Du Mont-Athos à Optino, José Muñoz, Pèlerin de la Portaïtissa et Martyr
José Muñoz, devenu moine orthodoxe Ambroise du Mont-Athos, humble gardien de l’Icône de la Portaïtissa, est mort martyrisé en 1997. L’auteur de ce livre, témoin direct et ami de José, eut la grâce de le rencontrer souvent et de l’accueillir chez lui avec l’Icône. À notre demande, il accepta avec humilité d’écrire l’histoire de sa vie.

Mais ces pages bouleversantes, exigeantes de vérité, nous entraînent bien au-delà d’une biographie. Tel une icône, ce livre ouvre la porte de l’Invisible illuminant le chemin du Royaume, celui qu’a emprunté le pèlerin José, effacé derrière la Toute-Pure. Consumé d’amour pour Dieu, il livra jusqu’au bout le bon combat.

« Nous allons parler d’un martyr de notre temps, écrit Claude-Lopez-Ginisty dans son Avant-propos. Il vivait en esprit avec les martyrs de tous les temps et de tous les lieux (…). Il fut sur notre terre des vivants un homme simple marchant pieusement vers le Ciel où il demeure à présent. Il obtint du Christ par sa prière fervente le don précieux d’une icône miraculeuse qu’il accompagna dans le monde et donna sa vie pour que ses frères l’aient en abondance de guérisons et de grâces.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Avril 2017 à 18:34 | 0 commentaire | Permalien

SAINT THOMAS
Ce deuxième dimanche de Pâques, nous fêtons le Renouveau de la Résurrection du Christ et l'attouchement du Saint Apôtre Thomas.

Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage. Il signifie abyme, parce qu'il mérita de sonder les profondeurs de la divinité, quand, à sa question, J.-C. répondit : « Je suis la voie, la vérité et la vie. » On l’appelle Dydime pour avoir connu de deux manières la résurrection de J.-C. Les autres en effet, connurent le Sauveur en le voyant, et lui, en le voyant et en le touchant. Il signifie division, soit parce qu'il sépara son âme de l’amour des choses du monde, soit parce qu'il se sépara des autres dans la croyance à la résurrection.

Saint Thomas était probablement originaire d'une pauvre famille de Galilée.
Il était dépourvu de connaissances humaines, mais d'un esprit réfléchi et d'une volonté ferme jusqu'à l'obstination; d'autre part, il avait du cœur et du dévouement. Ces deux caractères de sa physionomie paraissent en deux paroles que l'Évangile cite de lui. Peu avant Sa Passion, Jésus veut retourner en Judée; les Apôtres Lui rappellent les menaces de Ses ennemis. Thomas seul s'écrie: "Eh bien! Allons et mourons avec lui!" Voilà le dévouement du cœur de l'Apôtre.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 23 Avril 2017 à 07:05 | 10 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille, de Moscou et de toute la Russie, a remercié le ministère des Affaires étrangères de Russie et les autorités russes de défendre les Syriens de l’extermination et a relevé que la communauté internationale continue d’ignorer les persécutions menées contre les chrétiens tout particulièrement sur le continent africain.

« Les opérations menées en Syrie par la Russie contre le terrorisme donnent de l’espoir aux chrétiens. Les leaders des Églises chrétiennes du Moyen-Orient en ont maintes fois témoigné publiquement et ont demandé à la Russie de soutenir les chrétiens de Syrie et d’Irak. À la suite des opérations auxquelles participent les forces armées russes sont libérés des territoires dont la population est essentiellement chrétienne, les gens sont sauvés de l’extermination, » a déclaré le primat de l’Église russe ce mardi dans les salons du ministère russe des Affaires étrangères.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Avril 2017 à 10:15 | 17 commentaires | Permalien

« Christos Anesti ! » ΧΡΙΣΤΟΣ ΑΝΕΣΤΗ !
Inna Skliarevskaya
"FOMA"

Dans la préhistoire de ma vie en église, il y eu un épisode merveilleux. Il survint dans la seconde moitié des années 1970 ; nous habitions alors à Leningrad au bord du canal Krioukov, juste en face de l’église Saint Nicolas et nous observions chaque année par notre fenêtre la célébration de Pâques. Il arrivait que des amis viennent spécialement nous rendre visite ce soir là pour regarder cette célébration.

Certaines personnes ne s’approchaient pas de l’église mais se tenaient en face, avec des cierges allumés, juste sous nos fenêtres. Mais elles ne pouvaient pas apercevoir la procession autour de l’église, alors que d’en haut nous pouvions la voir. Et si nous ouvrions le vasistas, nous entendions les cantiques. A treize ans, je fis un dessin: dans la nuit, une lune pâle parmi les nuages, un angle d’église et des silhouettes noires et courbées qui marchent, mystérieuses et tristes tenant des cierges allumés. Cela ressemble à une image gothique. En fait elles ne se dirigeaient pas dans le sens qu’il fallait mais je ne prêtais pas attention à ce genre de détails.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 20 Avril 2017 à 17:55 | 0 commentaire | Permalien

Album photo: les enfants fêtent  Pâques à la cathédrale de la Sainte Trinité
La fête des enfants, très réussie, a eu lieu le 17 avril, Monseigneur Nestor y a participé Divine Liturgie , ateliers, concert de Pâques (poésie et chansons) et, bien sûr, cadeaux pour les petits. Une bonne centaine d'enfants ont partagé la joie du Christ ressuscité!

Voici l'album: >>>>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2017 à 19:31 | 1 commentaire | Permalien

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
Le 29 mars, 2017, nous avons franchi une étape importante et symbolique pour la construction de la nouvelle église de Tous les Saints à Strasbourg.

La flèche, le dôme principal et le tambour sont installés sur l'ensemble de la construction. Quelques jours avant, les petits dômes avec les petites croix ont été installés sur les voutes de côtes. La croix principale est prévue d'être installée plus tard en présence de bienfaiteurs, d'agents de la mairie, de membres de la paroisse et d'autres invités d'honneur.

Tous ces éléments dôme et les croix ont été fabriquées en Russie par l'entreprise « Predslava », spécialisée dans la fabrication des structures pour les toits complexes des églises. Dans un état démonté, ils ont été amenés en France sur trois camions. Les représentants des entreprises de construction françaises ont apprécié la qualité de produits manufacturés en Russie, les éléments de construction du futur toit d'église, ainsi que l'originalité des solutions d'ingénieurs russes pour la réalisation de tâches complexes liées à l'installation de la flèche et du toit.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2017 à 19:09 | 0 commentaire | Permalien

Des menus de substitution dans les cantines scolaires de Moscou ?
La Douma de Moscou débat de l’opportunité de l’introduction dans les écoles de la ville de menus de carême, halal ou casher.

Anton Paléev, Président de la commission municipale pour les associations confessionnelles, se réfère aux nombreuses demandes adressées par les croyants qui souhaitent l’introduction de menus spéciaux dans les écoles : « Il existe des classes spécialisées dans les humanités ou les mathématiques. En l’occurrence nous prenons en considération les capacités des enfants ainsi que ce qui les différencie. Pourquoi ne pas tenir compte des spécifités d’alimentation propres aux diverses religions ? »

Près de 23.000 familles moscovites observent strictement, selon les données dont disposent les députés, les carêmes orthodoxes. Les enfants de ces familles pourraient choisir dans les cantines scolaires des menus adéquats.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2017 à 13:18 | 0 commentaire | Permalien

MOLEBEN le 30 avril et PELERINAGE le 22 mai
Moleben et pèlerinage avec la bénédiction de Son Éminence Mgr Nestor, évêque de Chersonèse.

Le 30 avril Moleben de Pâques devant les reliques de Sainte Marie-Madeleine Égale aux Apôtres
Le 22 mai Pèlerinage, vénération des reliques de Saint Nicolas à Saint- Nicolas du Port

Contacts: prêtre Nicolas Nikichine ou Madame Inna Botcharova
+33 (0)6 50 64 01 26 / +33 (0)6 20 34 95 46
nicolas.nikichine@gmail.com ------ SITE " PALOMNIK"

Programme et affiche ...suite >>>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Avril 2017 à 17:58 | 0 commentaire | Permalien

AEOF: Communiqué des évêques orthodoxes de France - Attentats en Egypte !
Les drames terribles qui viennent d'ensanglanter l'Égypte à la veille de la Semaine Sainte, plongent toute l'humanité dans la stupeur et l'indignation. Les mêmes causes produisent malheureusement les mêmes effets. Les communiqués d'indignation ne suffisent plus à arrêter cette terreur qui met en cause les fondements mêmes de toute humanité et fraternité. Il est temps pour la communauté internationale et pour les consciences humaines d'agir pour mettre fin aux causes de ces drames qui touchent aussi bien l'Orient que l'Occident.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Avril 2017 à 17:05 | 4 commentaires | Permalien

Le Christ est ressuscité! Христос Воскресе!
"PARLONS D'ORTHODOXIE" SOUHAITE A SES LECTEURS, A SES CONTRIBUTEURS, A TOUS SES AMIS DES PÂQUES RADIEUSES! LE CHRIST EST RESSUSCITE! CHRIST IS RISEN! ΧΡΙΣΤΟΣ ΑΝΕΣΤΗ ! CHRISTUS IS VERREZEN ! CHRISTO E RISORTO ! CHRISTUS IST AUFERSTANDEN! HRISTOS A INVIAT ! CHRISTUS RESURREXIT !


ВСЕХ ЧИТАТЕЛЕЙ, АВТОРОВ И ДРУЗЕЙ НАШЕГО БЛОГА, ПОЗДРАВЛЯЕМ СО СВЕТЛЫМ ХРИСТОВЫМ ВОСКРЕСЕНИЕМ И ЖЕЛАЕМ ПАСХАЛЬНОЙ РАДОСТИ! ХРИСТОС ВОСКРЕСЕ!
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Avril 2017 à 17:00 | -1 commentaire | Permalien

Le 17 avril - Festival de Pâques pour les enfants! Venez nombreux!
Lundi le 17 avril, après la liturgie pascale et la procession présidées par Mgr Nestor évêque de Chersonèse, un buffet ainsi qu'une kermesse russe seront proposés aux invités dans la cour du Centre Culturel.

Les jeunes fidèles des paroisses du diocèse de Chersonèse, ainsi que les élèves des écoles paroissiales ont préparés un concert de Pâques, qui se tiendra dans l'amphithéâtre du Centre.

En outre, les participants au Festival pourront prendre part au travail des ateliers et des master-classes de feutrage de laine, de coloriage d'objets d'artisanat en bois et de décoration d'oeufs en pain d'épice.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Avril 2017 à 13:29 | 2 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 246


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile