Le père Vsévolod Tchapline, vice-président du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou, rapporte, dans son livre "Lambeaux" ("Лоскутки"), une belle histoire sur le rapport entre l'épiscopat et l'ascèse. La voici traduite en français:

"Un évêque m'a raconté un jour qu'il avait surpris la conversation suivante entre deux supérieurs de monastère:

'Mon Père, pourquoi Monseigneur vient si rarement chez vous, alors qu'il est très souvent chez nous? Nous n'en pouvons plus de lui préparer des repas, de réunir de grandes chorales, de repeindre chaque fois l'église...'

'Eh bien, nous, nous ne faisons rien de tout cela. Quand il vient, nous lui proposons de célébrer immédiatement un acathiste, puis les vigiles complètes sans rien abréger. Ensuite le repas monastique, de la kacha et du pain. Le lendemain, la liturgie à l'aube, suivie d'une autre hymne acathiste... Tu te souviens: Cette espèce-là ne peut être expulsée que par le jeûne et la prière..."
Rédigé par l'équipe de rédaction le 25 Février 2009 à 20:32 | 0 commentaire | Permalien

La place de l'homélie dans la liturgie orthodoxe
De nos jours, la place de l'homélie dans la liturgie orthodoxe varie selon les régions. Souvent, elle est complètement omise. En Russie, par exemple, l'homélie a lieu soit à la fin de la liturgie, soit avant la communion des fidèles et juste après celle du clergé. En Europe occidentale, les prêtres orthodoxes prêchent souvent à la fin de la liturgie. Il faut reconnaître objectivement que de telles pratiques n'ont pas de logique liturgique.

L'ordo liturgique prévoit, dès l'antiquité, que l'homélie soit prononcée juste après la lecture de l'Évangile. Des partisans de l'homélie à la fin de la liturgie disent quelquefois qu'une prédication après la lecture de l'Évangile interrompt inutilement le cours de la prière et distrait de la méditation. Une telle explication n'est valable que si l'homélie ne porte pas sur l'Évangile qui vient d'être lu. Ce qui ne doit pas être le cas. Par définition, la prédication liturgique est un commentaire des lectures apostolique et évangélique du jour. En revanche, rien n'empêche le célébrant de rajouter quelques mots sur un autre sujet à la fin de la liturgie, avant la vénération de la croix par les fidèles.
Rédigé par le hiéromoine Alexandre le 25 Février 2009 à 17:47 | 0 commentaire | Permalien

Chaque lecteur de ce site peut laisser un commentaire sur les articles publiés (en cliquant en-bas de l'article sur le lien "commentaires"). Vous pouvez également envoyer un courrier électronique au modérateur du site.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 25 Février 2009 à 17:19 | Permalien

Ce lieu de libre information, de réflexion et d'échanges sur l'actualité chrétienne est initié par des fidèles orthodoxes vivant en France. Les contributions qui y sont publiées n'expriment la position officielle ni de l'Église orthodoxe russe ni du diocèse de Chersonèse. C'est une initiative parmi tant d'autres visant à mettre au profit de la mission orthodoxe et de la communication entre chrétiens les moyens offerts par les technologies modernes.

L'objectif de cette plateforme est de partager des informations sur la vie des orthodoxes en France, en Russie et dans le monde, de proposer des textes de réflexion sur diverses questions d'actualité et d'échanger des réactions, dans le respect de la diversité des opinions et sans aucune polémique - ce à quoi veilleront les modérateurs.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 16 Février 2009 à 19:23 | 27 commentaires | Permalien

1 ... « 244 245 246 247


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile