Archiprêtre Alexandre Borissov : Il y a 26 ans, l’échec du putsch communiste en Russie
L’appel lancé par la municipalité de Moscou aux unités entrées dans la capitale sur l’ordre des putschistes a été rédigé par l’archiprêtre Alexandre Borissov. La revue « Neskoutchny Sad » a demandé à l’archiprêtre Alexandre Borissov, recteur de la paroisse Saints Cosme et Damien à Choubino, dans la proche banlieue de Moscou , de raconter ses souvenirs des journées d’août 1991

"Peu avant les évènements d’août le patriarche Alexis II m’avait nommé recteur de la paroisse Cosme et Damien, rue Stolechnikov, dans le centre ville. Sous le régime soviétique cette église servait d’imprimerie au Ministère de la Culture. Les responsables de l’entreprise nous ont attribué un local dans lequel nous disions régulièrement des offices d’action de grâce et des acathistes. La paroisse à laquelle je restais rattaché était celle de la Vierge du Signe, non loin du port fluvial. C’est le matin du 19 août 1991, fête de la Transfiguration du Seigneur, que nous avons appris la nouvelle du putsch. J’ai, bien sûr, officié la liturgie. De 1990 à 1993 j’ai été député du Conseil de Moscou.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 20 Août 2017 à 09:00 | 2 commentaires | Permalien

CONDOLÉANCES DU PRIMAT DE L’ÉGLISE ORTHODOXE RUSSE APRÈS L’ATTENTAT DE BARCELONE
Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a exprimé ses condoléances au roi Philippe VI d’Espagne, après l’attentat survenu à Barcelone. La veille au soir, un fourgon lancé à grande vitesse ? a foncé sur la foule dans la zone piétonne de la rue Rambla, dans le centre de Barcelone. Au 18 août, 13 personnes ont été tuées, plus de 100 blessées.

Sa Majesté Royale Philippe VI, Roi d’Espagne

Sire,

C’est avec une profonde douleur que j’ai appris la nouvelle de l’attentat commis à Barcelone, tuant et blessant de nombreuses personnes. Recevez mes sincères condoléances. En ces jours de deuil, je m’afflige avec le peuple d’Espagne, avec les parents et les proches des victimes et des blessés.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Août 2017 à 12:27 | 0 commentaire | Permalien

*** Une visite du Pape de Rome n’est pas à l’ordre du jour.

Moscou. 19 août 2017. INTERFAX — La question de l’Ukraine sera examinée lors de la prochaine visite à Moscou du [cardinal Paolo Parolin, ]url: http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Le-cardinal-Parolin-en-Russie-au-mois-d-aout_a5111.html Secrétaire d’État du Vatican, du 20 au 24 août.

« La question ukrainienne n’a pas été ôtée de l’ordre du jour. Cette question reste un problème dans les relations entre nos deux Églises en raison des actions destructrices des gréco-catholiques en Ukraine ; la question a aussi une dimension humanitaire, » a déclaré ce mardi sur notre site Interfax-religia le hiéromoine Stéphane (Igoumnov), secrétaire du Département synodal aux relations extérieures en charge des relations entre les Églises chrétiennes.

Il a également ajouté : « l’Église orthodoxe russe apprécie la position du Vatican sur cette question qui n’autorise pas d’utiliser le Saint-Siège afin de spéculer sur une escalade dans la crise ukrainienne et faire que le conflit dans ce pays devienne un conflit inter-religieux. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Août 2017 à 23:00 | 0 commentaire | Permalien

Extrait de la conférence prononcée le 1 novembre 2010 par le métropolite de Volokolamsk, Hilarion, Président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou à l'Académie théologique de Moscou

Quelle était l'attitude de l'Eglise orthodoxe aux catholiques au début du dialogue? Il convient tout d'abord noter que l'Eglise orthodoxe officielle ne reconnaît par aucun document, décret ou définition l'efficacité et l'action salvatrice des Sacrements de l'Eglise catholique. Mais en fait, l'Orthodoxie accueil en son sein les Catholiques depuis des siècles en pratiquant le même rite d'accueil que celui qui est pratiqué de nos jours par les catholiques pour recevoir les chrétiens orthodoxes. Cela signifie que lorsque nous recevons au sein de l'Eglise orthodoxe une personne baptisée dans l'Eglise catholique, nous ne le rebaptisons pas; si la personne a été confirmée dans l'Église catholique, nous ne le chrismons pas; s'il était un prêtre catholique, nous ne l'ordonnons et le recevons dans le même ministère.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Août 2017 à 23:39 | 0 commentaire | Permalien

Malo Tresca

En chantier depuis 2009, le projet de nouveau catéchisme de l’Église orthodoxe russe, exposé dans une version non définitive publiée fin juillet, défend que « l’œcuménisme ne contredit pas l’enseignement orthodoxe ».

En s’ouvrant à la modernité, ce projet catéchétique, plébiscité par le patriarche Kirill de Moscou, s’expose aux critiques anti-oecuméniques dans les rangs de l’Église. Un projet pour « s’ouvrir à la modernité » et redécouvrir les racines de l’Église orthodoxe russe, après 70 ans d’athéisme forcé et au lendemain de la dislocation du bloc soviétique en 1990 et 1991.

Évoqué pour la première fois en 2008 lors de l’Assemblée des évêques, examiné depuis 2009 par une commission composée notamment de théologiens renommés du pays, et lancé avec la bénédiction du Patriarche Kirill de Moscou, le projet de catéchisme « contemporain » de l’Église orthodoxe russe a été présenté, dans une nouvelle version, à la fin du mois de juillet.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Août 2017 à 09:14 | 29 commentaires | Permalien

Le premier voyage  du pape François en Russie en préparation
Le numéro deux du Vatican Pietro Parolin, à Moscou du 20 au 24 août, évoquera l'éventualité d'un voyage officiel du pape François en Russie, ce qui constituerait une première historique, a-t-il précisé mercredi dans un entretien au quotidien Corriere della Sera.

Voyage compliqué politiquement. "La préparation d'un éventuel voyage du Saint-Père François en Russie relève des objectifs de ma visite", a indiqué au journal italien le Secrétaire d'État au Vatican (chef du gouvernement), tout en annonçant ses dates de voyage.

Dans une interview en mars dernier au journal allemand Die Zeit, le pape François interrogé sur ses projets de voyages internationaux, avait déclaré : "je ne peux pas aller en Russie, car alors je devrais aussi aller en Ukraine". Mgr Parolin n'est pas interrogé sur ce point. Il doit s'entretenir notamment à Moscou avec le président russe Vladimir Poutine et des hauts représentants religieux, dont le patriarche Kirill, à la tête de l'Église orthodoxe russe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Août 2017 à 20:50 | 5 commentaires | Permalien

COMMENT UN FRANCAIS A DEMENAGE A IVANOVO ET TROUVE UN SENS A SA VIE : L’HISTOIRE DE JEAN-MICHEL COSNIEAU
Traduction Laurence Guillon pour "PO"

Le directeur d’une agence parisienne de publicité, Jean-Michel Cosnieau est arrivé à Moscou dans les années 90. Il y a dirigé des boîtes de nuit. Il est ensuite devenu orthodoxe et vit entre Moscou et son village près d’Ivanovo. Jean-Michel jette un regard critique sur le monde occidental contemporain et croit dans les perspectives de la Russie. Il l’a raconté à la correspondante du site « Pravoslavie i mir ».


Sur son arrivée en Russie

C’était en 96. Ma femme a péri dans un accident d’avion, entre Paris et New-York. C’était horrible. Et j’avais décidé de changer de vie. En France, j’avais des parents aisés, un poste de directeur régional d’une des plus grosses agences de publicité de Paris. J’arrivai à Moscou, où personne ne me connaissait, et je recommençai tout à partir de zéro.

Je voulais commencer une nouvelle vie. J’ouvris un petit bar, et décidai de vivre plutôt à Moscou qu’à Paris. Non, je n’avais pas peur. C’était bien sûr un énorme bordel. Mais je sentais palpiter autour de moi une énergie qui me plaisait beaucoup. Il y a vingt ans, en comparaison de maintenant, c’était tout simplement une autre planète.

La Russie évolue très vite. Et comme j’avais étudié autrefois la politologie à la Sorbonne, il était intéressant pour moi de tout observer et d’essayer de tout comprendre. La Russie se développait sous mes yeux.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Août 2017 à 08:19 | 0 commentaire | Permalien

Mémoire éternelle - Sophie Eltchaninoff est décédée
Condoléances à toute la famille Eltchaninoff +++ Sophie Eltchaninoff a été rappelée à Dieu dans la nuit du 3 au 4 août.

Des panikhides seront célébrées à son domicile samedi 5 août à 16h et dimanche 6 août à 18h (Issy les Moulineaux, 51 rue du Général Leclerc, Batiment C3, sonnez à ELTCHANINOFF

Lundi 7 aura lieu à 18h30 une panikhide à la paroisse de la Présentation de la Vierge au Temple (91 rue Olivier de Serres, paris 15).

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Août 2017 à 18:21 | -1 commentaire | Permalien

Le directeur du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris enfin nommé
Le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, inauguré l’automne dernier au 1 Quai Branly à Paris, sera dirigé par un diplomate de carrière – Leonid Kadychev.

Leonid Kadychev occupait auparavant le poste de directeur adjoint du département européen du ministère russe des Affaires étrangères et a récemment terminé sa mission à Paris en tant que ministre-conseiller de l'ambassade de Russie.

Le choix d’un diplomate professionnel pour diriger cette institution qui réunit sur le même territoire une église orthodoxe, des salles d’expositions, un amphithéâtre de conférence et des espaces pour les activités éducatives diverses, s’explique par le fait que le Centre est la propriété de l'administration présidentielle russe.

Conformément à son statut juridique, c’est une partie intégrante de l'ambassade de Russie en France.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Août 2017 à 16:23 | 0 commentaire | Permalien

« Nous comprenons que des temps difficiles sont venus pour l’Ukraine. Nous prions pour la prospérité de l’Ukraine et l’union du peuple. L’Église orthodoxe auto-administrée d’Ukraine, sous la présidence du métropolite Onuphre, est justement le symbole de l’unité du peuple».

Les représentants des Églises orthodoxes autocéphales, venus à Kiev le 23 juillet à l’occasion de la fête de saint Antoine de la Laure des Grottes, ont exprimé leur soutien à l’Église orthodoxe d’Ukraine canonique et son primat le métropolite Onuphre. Un briefing a été organisé pour les médias, auquel ont participé le métropolite de Borispol et Brovary Antoine, chancelier de l’Église orthodoxe d’Ukraine, ainsi que des évêques des Églises locales orthodoxes de Jérusalem, Bulgarie, Chypre, Grèce et Pologne. Entre autres, le métropolite de Bostra Timothée (Patriarcat de Jérusalem) a déclaré : « Nous comprenons que des temps difficiles sont venus pour l’Ukraine. Nous prions pour la prospérité de l’Ukraine et l’union du peuple. L’Église orthodoxe auto-administrée d’Ukraine, sous la présidence du métropolite Onuphre, est justement le symbole de l’unité du peuple ». Le métropolite de Roussé Nahum (Église orthodoxe bulgare) a rappelé qu’en son temps, l’Église bulgare avait subi également ce phénomène négatif qu’est le schisme, mais avec la prière et l’aide de Dieu, il a été surmonté. « Notre Église aussi soutient toujours l’Église orthodoxe d’Ukraine ainsi que son primat, S.B. le métropolite Onuphre et tous les évêques.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Août 2017 à 11:17 | 0 commentaire | Permalien

Le 3 août 2008 Alexandre Soljenitsyne était rappelé à Dieu
La mort d’un z/k Никита Кривошеин «На смерть одного з/к»

C’était à Moscou, Izmaïlovo, une soirée entière à m’immerger dans le cahier de « Novy Mir » avec « Ivan Denissovitch », puis des nuits blanches à déchiffrer de médiocres copies du « Pavillon des cancéreux » et du « Premier cercle ». De retour à Paris, le choc de « L’archipel ».

Pour moi ce sont là des évènements d’ordre existentiel. Les communistes, eux, avaient perçu dans les textes d’Alexandre Issaevitch que le glas s’était mis à sonner pour eux.

Tous ceux qui, comme moi, avaient séjourné derrière les barbelés, pour les Russes, pour le monde, ont senti que la délivrance était là.

En tandem avec le défunt prince Constantin Andronikof il m’a été donné d’interpréter en simultanée la première émission de Bernard Pivot « Apostrophes » avec Alexandre Soljenitsyne. La portée de sa voix prophétique, le rayonnement qui émanait de sa personnalité, tout ceci, a apporté des résultats tangibles : les communistes et les socialistes perdirent avec fracas les élections nationales qui suivaient de peu l’émission. L’agonie des ces formations avait commencé.
Rédigé par Nikita Krivochéine le 3 Août 2017 à 22:33 | 7 commentaires | Permalien

Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, s’est rendu le 12 juillet, fête des Saints Apôtres Pierre et Paul, à la cathédrale de saint Nicolas le Thaumaturge où il a présidé la Divine Liturgie.

Dans l’après-midi l’évêque a pris part à la soirée de gala qui s’est tenue au Palais de la Méditerranée et dont les recettes sont destinées à subvenir au budget de la cathédrale.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Août 2017 à 18:18 | 0 commentaire | Permalien

LA CORRESPONDANCE DU PERE SERGE (CHEVITCH)
Conférence d'Emilie Van Taack pour les 30 ans du rappel à Dieu de père Serge

P.O. met en ligne un extrait de cette conférence, texte complet en P.J.

LA CORRESPONDANCE DU PERE SERGE
/CHEVITCH/ TELLE QU'ELLE NOUS EST PARVENUE JUSQU'A PRESENT

La Providence, jusqu'à présent, nous a mis en possession de lettres du père Serge Chévitch de types bien différents.

Il utilisait volontiers le courrier et écrivait souvent. Ce qui ne l'empêchait pas de téléphoner presque chaque jour, lorsque c'était possible, à ceux pour lesquels il était animé d'un souci particulier.

Il écrivait à ses enfants spirituels proprement dits mais aussi à tous ceux avec qui il entretenait une relation - en fait avec tous ceux qu'il rencontrait et qui avaient besoin d'un signe de sa part, d'un encouragement, d'un avertissement, ou d'une parole quelconque pour poursuivre leur chemin. Il s'agissait le plus souvent de brèves missives de congratulation pour les fêtes ou pour d'autres occasions, ou transmettant simplement sa bénédiction, souvent écrites au dos de petites images saintes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Juillet 2017 à 20:51 | 0 commentaire | Permalien

Plusieures  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

KTO avec Crescendo Media Films présent un Documentaire consacré au Séminaire - "Le Paris orthodoxe russe"

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
et vous invite le 19 mai 2017 à l'inauguration du Centre culturel et spirituel La croix est installée sur la flèche de l'église orthodoxe russe

Historique de la Crypte Paroisse orthodoxe française de la Sainte Trinité La cathédrale St Alexandre de la Neva, Paroisse orthodoxe française de la Sainte Trinité

V. Golovanow L'Orthodoxie et les mariages mixtes /// Une Exposition exceptionnelle "PARIS" d' Alexandre SEREBRIAKOFF : Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe /// L’association de jeunesse « Chersonèse » a remis en ordre et aménagé près de 50 tombes au cimetière de Sainte Geneviève des Bois /// L'archevêque Michel de Genève: "La Russie est toujours vivante dans le cœur des hommes" /// "LA NEF"- Entretien avec Mgr Nestor "L’Église russe et la France" /// Un site consacré à l’histoire de la paroisse de la Sainte-Trinité et des Nouveaux Saints Martyrs russes à Vanves /PM/ /// Le 7 mai 2016 rappel à Dieu du professeur Nikita Struve /// Le 31 mars 2016 Désormais à Paris une rue mère Marie Skobtsov /// Nicolas Berdiaev 140 ans de la naissance du grand penseur et philosophe religieux russe /// Pere Grégoire Krug portrait d'un peintre ermite /// Émilie van Taack - LE PERE SERGE ET SES ENFANTS SPIRITUELS /// Le nouveau site de l'OLTR pour saluer le 10ème anniversaire de la Lettre du Patriarche ALEXIS II /// Pere Grégoire Krug: portrait d'un peintre ermite

Higoumène George Leroy: L'Eglise de l'émigration /// NICOLAS ROSS Parution en Russie du journal (1937-1948) de Pierre Kovalevsky NICOLAS ROSS Crise a l'ITO Saint-Serge à Paris ! ///KTO - Vidéo de l’émission « L’orthodoxie, ici et maintenant »: Mère Marie SKOBTSOV (1891-1945) ///Hommage à l'ACER « Un S.O.S. lancé de Paris » Athos russe au XIX et au XX siècles « La période athonite de la vie de l’archevêque Basile (Krivoсheine) d’après les documents »

Père Georges KOTCHETKOV
A propos de la situation au sein de l'Archevêché: "Ne pas répudier le patrimoine" Séraphin Rehbinder : Des statuts arrangés

ensemble___forum_2004_2006.doc ENSEMBLE - Forum 2004-2006.doc  (854 Ko)

Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 31 Juillet 2017 à 19:00 | 2 commentaires | Permalien

TOUT UN SYMBOLE
Le patriarche Cyrille a présidé vendredi 28 juillet la cérémonie du départ pour Bari des reliques de St Nicolas que venait chercher à St Petersbourg une délégation de l'église catholique menée par le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des chrétiens.

Après avoir souligné que la venue des reliques de St Nicolas en Russie l'année du 100me anniversaire de la révolution était tout un symbole, a élevé une prière particulière pour "les pays qui font partie de la pastorale de l'Eglise orthodoxe russe.

Nous avons prié pour l'Ukraine et la fin de la guerre intestine que la colère et la haine sont partis de la vie des pieux peuple ukrainien,» a dit le patriarche

Puis le primat a exprimé sa gratitude au pape François, qui a rendu possible la présence des reliques à Moscou et à Saint-Pétersbourg. "Ces reliques ont plus fait pour la réconciliation entre l'Orient et l'Occident, que jamais aucune diplomatie n'a pu faire.» a-t-il affirmé
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Juillet 2017 à 11:33 | 0 commentaire | Permalien

L’Église orthodoxe russe appelle chacun à contribuer à la réconciliation du peuple frère ukrainien
Vladimir Legoïda, responsable du Département synodal aux relations de l’Église avec la société et les médias, considère que chacun doit apporter sa contribution à la réconciliation du peuple frère ukrainien et au maintien de bonnes relations avec celui-ci.

« Chacun de nous peut faire quelque chose ne serait-ce que pour remplacer dans son vocabulaire les mots de haine par ceux d’amour et de compassion » — écrit-il dans son article publié ce vendredi par les Izvestia.

Il considère que pour les leaders de l’Église, ce peuvent être des prières et un soutien actif, « comme l’a fait en décembre de l’an dernier le patriarche pour la libération des prisonniers » et « pour les journalistes la recherche d’un éclairage des événements qui ne jette pas d’huile sur le feu de la haine, mais cherche à l’atténuer. […] Recherchons ensemble ce qui peut servir la paix.

Que ce soit ce qui inspire les reportages, les documentaires et les films. »

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Juillet 2017 à 20:49 | 0 commentaire | Permalien

Saint Vladimir le Grand -  Vladimir le BEAU SOLEIL  (980-1015)  et le Baptême de la Russie
Il est l'une des grandes figures de la Russie médiévale, tant d'un point de vue politique que spirituel.

Vladimir était le plus jeune fils du prince de Kiev, Sviatoslav. Sa mère s'était convertie au christianisme, mais le jeune prince fut élevée dans le paganisme. En 980, il devint prince de Kiev, après avoir éliminé son frère aîné (qui avait lui-même assassiné un autre de leurs frères).

Son alliance est alors sollicitée par les Bulgares, les Khazars, les Allemands et les Byzantins qui représentent les quatre religions de présence: l'islam, le judaïsme, le christianisme latin et le christianisme byzantin. Vladimir, d'après la tradition, envoie alors des ambassadeurs recueillir de plus amples renseignements sur ces religions.

L'islam des Bulgares respire la tristesse; les offices latins des allemands sont dépourvus de beauté. A Constantinople, la splendeur de la liturgie célébrée dans l'église Sainte Sophie, l'encens projeté vers le ciel par le balancement des lourds encensoirs, l'or des icônes, les hymnes célestes transportent d'enthousiasme les âmes slaves des envoyés du prince: "Nous ne savions plus si nous étions au ciel ou sur la terre ! C'est là que Dieu demeure avec les hommes!" Vladimir se fait donc baptiser, avec tous ses sujets en 988 et reçoit pour épouse une princesse byzantine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Juillet 2017 à 06:30 | Permalien

À Levashovo, là où reposent les restes de plus de 47 000 victimes innocentes des répressions staliniennes a été posée la première pierre de l’église dédiée aux Saints-Pétersbourgeois
L’un des nombreux points sur la carte de Russie qui témoignent des atrocités commises par les tchékistes durant les années trente est le cimetière mémorial de Levashovo, c’est là que sont enterrées les victimes fusillées à Leningrad de 1937à1954, y reposent plus de 47 000 corps dont la plupart ne sont pas encore identifiés, malgré les efforts accomplis jusqu’à ce jour.

Le 17 juillet, pour le 99e anniversaire de l’exécution de la famille impériale, s’est déroulée au cimetière mémorial de Levashovo la bénédiction de la première pierre de l’église à tous les saints qui ont illuminé la terre de Saint-Pétersbourg.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Juillet 2017 à 16:31 | 0 commentaire | Permalien

Pèlerinage orthodoxe en Terre Sainte du 26 novembre au 3 décembre 2017
Réjouissez-vous avec Jérusalem,exultez en elle, vous tous qui l’aimez ! (Is. 66,10)

Avec la bénédiction de Mgr Nestor, évêque de Chersonèse ( Patriarcat de Moscou )

Groupe de 25-30 personnes

Dimanche, le 26 novembre :
Arrivée à l’aéroport de Tel-Aviv. Vol n°_____
Départ pour Jérusalem. Installation dans un hôtel à Jérusalem.
17h00 Vêpres dans la Cathédrale de la Sainte-Trinité à Jérusalem ( pour ceux et celles le souhaitent )
20h00 Dîner dans un hôtel de Jérusalem.
23h30 Sortie pour la Liturgie de nuit dans la basilique du Saint-Sépulcre

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Juillet 2017 à 14:40 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche de Constantinople estime que le conflit du Donbass est une guerre fratricide, Sa Sainteté Bartholomée  prie pour le rétablissement de la paix en Ukraine
Le patriarche Bartholomée a adressé aux journalistes ukrainiens un message dans lequel il constate que le conflit du Donbass « est une guerre fratricide » :

«Nous prions pour chaque Ukrainien sans aucune exception et nous les bénissons tous. Nous prions pour l’unité du peuple ukrainien. Nous prions pour la paix en Ukraine. Nous espérons la fin de cette guerre fratricide ». Cette déclaration a été publiée sur le site officiel du patriarcat de Constantinople.

Commentant ce message le journal NG Religuia estime qu’il s’agit là « d’un signal envoyé au patriarcat de Moscou pour lui faire savoir que Constantinople souhaite entamer un dialogue et aboutir à une amélioration des relations bilatérales.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Juillet 2017 à 16:36 | 17 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 149


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile