Le patriarche Cyrille a consacré à Moscou une église dédiée aux victimes de la foi sous le pouvoir soviétique
Ce jeudi de l’Ascension de notre Seigneur Jésus Christ, Sa Sainteté Cyrille, patriarche de Moscou et de toute la Russie a consacré au monastère de la Sainte-Rencontre une église dédiée de la Résurrection du Christ aux Nouveaux martyrs et confesseurs de la foi, victimes des persécutions bolcheviques.

Après la consécration, le Patriarche et le clergé se sont rendus en procession dans la vieille église située à proximité où sont conservées les reliques du saint martyr Hilarion (Troïtsky) qui était le supérieur du monastère dans les années vingt. Puis ils ont translaté les reliques dans l’église nouvellement consacrée et les ont déposées sur des pierres spécialement prélevées sur l’île de Solovki où le saint martyr a été détenu de 1924 à 1929.

L’un des prêtres qui portaient la châsse était l’archimandrite Porphyre (Choutov), le supérieur de monastère du Christ Transfiguré aux Solovki. À l’extérieur de l’église s’étaient rassemblées des centaines de fidèles qui ont suivi l’office sur un écran géant spécialement installé. Certains tenaient des photos de prêtres martyrisés pour leur foi.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Mai 2017 à 13:31 | 0 commentaire | Permalien

Après  ses pourparlers avec Emmanuel Macron Vladimir Poutine se rendra au Centre spirituel et culturel russe
Moscou, le 26 mai. Dans le cadre de sa visite en France prévue le 29 mai le président Poutine se rendra dans le Centre spirituel et culturel russe inauguré l’année dernière quai Branly, a déclaré Youri Ouchakov, adjoint du président de la Fédération de Russie. M. Ouchakov a déclaré à la presse :

« Il convient de rappeler que le président Hollande avait invité Vladimir Poutine à l’inauguration du Centre. Cette visite était prévue en octobre 2016. En raison de circonstances dont vous vous souvenez le voyage a dû être annulé. Par la suite le président russe a précisé que c’est à l’initiative de la partie française que ce report a eu lieu.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Mai 2017 à 12:51 | 7 commentaires | Permalien

7ème dimanche de Pâques: Saints Pères du Premier Concile Œcuménique
Après-fête de l'Ascension

Le premier Concile œcuménique est celui qui a eu lieu à Nicée en 325. Nicée se trouve dans la Turquie actuelle. Ce concile dont la première séance a eu lieu le 20 mai a été présidé par l’évêque Ossius de Cordoue. L’empereur Constantin était également présent à l’ouverture du concile.

La première chose qui pouvait frapper était les séquelles des persécutions (qui avaient alors cessé) sur les corps de la plupart des participants. En effet certains avaient subi des amputations, d’autres avaient des corps déformés ou bien tout simplement ils portaient les traces des coups de fouet, des blessures et des coups qu’ils avaient subi pour témoigner de la Foi vivante qu’ils ont affermi à Nicée. Cette foi qui était gravée dans leurs cœurs et leurs intellects et écrite sur leurs corps. Et il n’est caché à personne que ces souffrances accompagnent les saints martyrs (en tout temps). Ainsi le diacre Athanase qui accompagnait l’évêque d’Alexandrie (et qui devait devenir le héros du concile de Nicée) a subi plus tard par cinq fois l’exil de la ville d’Alexandrie dont il devait devenir évêque.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Mai 2017 à 09:56 | 1 commentaire | Permalien

Le vrai visage de saint Nicolas de Myre
La popularité immense de saint Nicolas soi-disant « saint du peuple dans l’Europe de l’Est d’aujourd'hui fait parfois de lui un « dieu russe » pour des yeux européens. Cependant, la formation de la vénération particulière de ce saint a connu une histoire spécifique, qui ne s’est cristallisée qu’à la fin du Moyen Âge pour parvenir à son état actuel aux Temps Modernes autrement dit aux XVIIIe-XIXe siècles.

En fait, on observe que le culte de saint Nicolas aux XIe-XIIe siècles était réservé avant tout aux couches aristocratiques de la société russe médiévale. En plus, le prénom de Nicolas, utilisé très rarement à l’époque dans l’ensemble de la population, se trouve fréquemment chez les représentants du clergé grec et des moines. On ne connaît qu’un seul prince de la famille de Riourikides et quelques nobles qui portaient ce prénom.

Très récemment, des spécialistes ont reconstitué le visage du saint Nicolas d’après ses reliques - PHOTOS Sur la base de recherches archéologiques, anatomiques et anthropologiques, les chercheurs russes ont décrit l’apparence du saint : sa taille, son teint et même les traits de son visage. Ils ont également défini les maladies dont il souffrait. L’étude anthropologique des reliques témoigne que saint Nicolas s'abstenait de manger de la viande, il se contentait de nourriture végétale. Saint Nicolas mesurait 1,67 m.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Mai 2017 à 17:48 | 7 commentaires | Permalien

Le centre de la chrétienté peut se déplacer en Afrique
Le Centre d’étude de la globalité du christianisme près le "Séminaire Théologique de Gordon-conwell " (GCTS) a publié "Le Christianisme en 2017", cinq siècles de protestantisme, une tentative de projection du développement du christianisme à l’horizon 2050.

D’après les données des chercheurs, on compte aujourd’hui 2.479 millions de chrétiens, ensuite viennent les 1.784 millions de musulmans. En 2025, il y aura 2.732 millions de chrétiens et 2.044 millions de musulmans. En 2050, les chrétiens seront encore majoritaires (3.443 millions), les musulmans, eux, seront 2.766 millions.

La confession chrétienne dominante reste le catholicisme (1.317 millions) ; en 2050, on comptera 1.609 millions catholiques. Actuellement, 559 millions d’individus se disent protestants ; en 2050, selon les indications de "Nezavisimaja gazeta", ils seront 871 millions.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Mai 2017 à 14:51 | 1 commentaire | Permalien

Les reliques de Saint Nicolas le Thaumaturge seront pour la première fois en 930 ans apportées d'Italie en Russie du 21 mai au 28 Juillet.
Tout d'abord, les reliques du saint se trouveront dans la cathédrale du Christ Sauveur, puis dans l'une des principales cathédrales de Saint-Pétersbourg.

Selon une déclaration aux journalistes du métropolite Hilarion, chef du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, la partie des reliques de Saint Nicolas le Thaumaturge qui est conservée dans la basilique papale de Bari (Italie) séjournera dans l'Eglise orthodoxe russe du 21 mai au 28 Juillet.

"Ceci est un événement unique : depuis 930 ans que les vénérables reliques reposent à Bari, elles n'ont jamais quitté cette ville," a déclaré le métropolite.

En réponse aux questions des journalistes, il a précisé qu'au début, les reliques du saint se trouveront dans l'église du Christ Sauveur, et ensuite dans l'une des principales cathédrales de Saint-Pétersbourg.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Mai 2017 à 17:43 | 2 commentaires | Permalien

Ukraine: une déclaration du patriarche Cyrille
LE PATRIARCHE CYRILLE S’EST ADRESSÉ AUX CHEFS DES ÉTATS DU « QUATUOR NORMAND », AUX PRIMATS DES ÉGLISES ORTHODOXES LOCALES, AU PAPE FRANÇOIS, AU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU ET AU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU CŒE À PROPOSE DE L’ADOPTION PRÉVUES DE PROJETS DE LOI HOSTILES À L’ÉGLISE PAR LA RADA D’UKRAINE

La Rada suprême d’Ukraine prévoit de porter au vote des députés les projets de loi n°4128 et 4511 le 18 mai.

Le projet de loi n°4128 « De l’amendement de la Loi d’Ukraine « De la liberté de conscience et des organisations religieuses » (sur le changement de juridiction des organisations religieuses) » propose d’introduire dans la législation religieuse la notion vague « d’appartenance de la personne à la communauté religieuse » sur la base d’une « auto-identification » mal définie. Les personnes « appartenant à la communauté religieuse », quelles qu’elles soient, auraient le droit de modifier les statuts de la communauté par un vote à la majorité simple. De fait, le projet de loi prévoit de légaliser la pratique des « référendums » fictifs avec la participation de tous les habitants d’une localité (voire de personnes étrangères à la localité), prétendant appartenir à cette communauté religieuse.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Mai 2017 à 16:56 | 6 commentaires | Permalien

La paroisse de Tous les Saints de l'Église orthodoxe russe vous invite à l'inauguration du centre culturel et spirituel
La paroisse de Tous les Saints de l'Église orthodoxe russe vous invite à l'inauguration du centre culturel et spirituel, qui aura lieu le 19 mai, à 17h00, à l'adresse suivante : 106, rue du Général Conrad, Strasbourg.

L'accueil commence à partir de 16h00.
Un programme informatif vous sera proposé ... >>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Mai 2017 à 20:58 | 1 commentaire | Permalien

Cathédrale de la Sainte Trinité: Les horaires des offices pour la période pascale jusqu'à la fête de l'Ascension du 25 avril au 28 mai.
Chers amis, pères, frères et sœurs, Le Christ est ressuscité ! Veuillez trouver ci-joint les horaires des offices pour cette période pascale jusqu'à la fête de l'Ascension du 25 avril au 28 mai.

Nous attirons votre attention sur certains détails:

La Liturgie dans la semaine commence à 9h (le jeudi de l'Ascension - jour férié - la Liturgie commencera à 10h), samedi et dimanche - à 10h.

Les Liturgies en français ont lieu tous les samedis de 10h à 12h. Le 8 mai il y aura un Congrès du clergé du diocèse de Chersonèse - plus de 60 membres du clergé participeront dans la Liturgie de 9h à 11h.

Les horaires des offices
suite >>>>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Mai 2017 à 15:49 | 0 commentaire | Permalien

Revenir sur terre et voir la réalité de l'Orthodoxie en France
Une réaction de Vladimir Golovanow au Communiqué de l’OLTR

Toujours le même fatras d'échanges hors sol et de considérations académico-théologiques abstraites du réel!

Il est certain que la culture occidentale, profondément imprégnée de pensée scolastique et de rationalisme humaniste, est à l'opposé de la spiritualité orthodoxe. Cela n'empêche évidement pas TOUTE conversion, mais elles restent exceptionnelles et négligeables d'un point de vue statistique: de l'ordre de quelques % ("l'épaisseur du trait" pour les statisticiens...)

Comme le montrent les recensements dans les pays voisins où la question de la religion n'est pas taboue (Italie, Suisse, Allemagne...), l'irruption soudaine des Orthodoxes, toujours minoritaires mais au moins visibles, reste essentiellement le fait des nouvelles émigrations qui sont venues remplir nos anciennes paroisses péniblement maintenues par les descendants des premiers émigrés.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Mai 2017 à 21:31 | 9 commentaires | Permalien

Site de l'OLTR - Editorial de Mai 2017 - L'Institut de Théologie Orthodoxe Saint Serge
Il y a quelques jours /le 11 mars 2017/, le président de l'association Institut Saint Serge a annoncé dans une interview que l'institut allait déménager dans de nouveaux locaux.

Si ce projet, peut-être rationnel sur le plan économique, se réalise il donnera naissance à une école de théologie, sans doute continuatrice de l'institut, mais qui ne sera plus l'institut de théologie Saint Serge, « Serguievskoye podvorie ». Celui-ci est en effet trop lié à la colline où il fut créé en 1925 pour pouvoir déménager sans changer de nature.

L'enseignement qui y était donné n'était pas seulement théorique et académique. La présence d'une très belle église, d'un chœur traditionnel, de maîtres exceptionnels en faisait un lieu où l'on s'imprégnait non seulement de théologie, mais aussi, où l'on se mettait à aimer (et connaitre) les offices, où l'on apprenait la prière et la vie chrétienne. Et si l'institut quitte la colline que deviendra celle-ci avec son église historique ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Mai 2017 à 08:00 | 45 commentaires | Permalien

Selon le Patriarche, l’Église orthodoxe russe espère développer le dialogue inter-religieux durant le quinquennat d’Emmanuel Macron
Moscou, 10 mai — RIA Novosti.

Le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a adressé un message de félicitations à Emmanuel Macron, à l’occasion de son élection à la présidence de la République française, il a exprimé l’espoir que sous son quinquennat se développe le dialogue interculturel et inter-religieux, en l’assurant de la bonne volonté de l’Église orthodoxe russe pour y parvenir.

« Nos concitoyens nourrissent l’espoir que vous assurerez une forte stabilité sociale et économique, maintiendrez les traditions culturelles historiques. Il importe beaucoup aux gens de se sentir protégés de l’extrémisme et du terrorisme », écrit le Patriarche dans le message rendu public par son service de presse.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Mai 2017 à 16:34 | 0 commentaire | Permalien

Que signifie le jeûne pour vous?


S'abstenir de tout aliment pendant la journée, puis prendre un repas frugal le soir 47.14%

S'abstenir de certains types d'aliments sans changer le rythme des repas 42.09%

Manger moins, mais de tout 10.77%


297 votants
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Mai 2017 à 14:59 | 1 commentaire | Permalien

V. Golovanow

Le président de l'OLTR(1), Séraphin Rehbinder, a publié le 1 mai un communiqué qui revient sur la situation inquiétante du fameux Institut de Théologie orthodoxe Saint Serge de Paris . Comme en réponse, mais sans citer l'OLTR, l’Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale publiait le lendemain un communiqué conjoint avec l'ITO mais ce document n'apporte en fait aucune réponse aux inquiétudes manifestées.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Mai 2017 à 10:11 | 4 commentaires | Permalien

L’Eglise commémorera le Concile de 1917-1918
Le Saint Synode vient d’introduire une nouvelle fête, celle de « La commémoration des Pères du Concile local de 1917-1918 ». C’est ce Concile qui a décidé de rétablir le patriarcat en Russie. La commémoration sera célébrée tous les 18 novembre, date de l’élection de Saint Tikhon au trône patriarcal. Nous célébrerons bientôt le premier centenaire de cet événement historique.

Le père Alexandre Mazyrine, docteur ès-sciences, a précisé : « Le Concile de 1917-1918 est l'évènement le plus marquant dans l’histoire moderne de l’Eglise. Grâce à lui l’union s’est faite au sein de l’Eglise face à la vague de la répression. Le clergé « du rang », les laïcs, ont pu, grâce aux décisions du Concile, prendre part à la gestion des affaires ecclésiales. Tous se sont sentis responsables pour le devenir de l’Eglise. Elu, le patriarche Tikhon est devenu le guide spirituel des croyants, le symbole de son unité, de sa sainteté et de sa conciliarité…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Mai 2017 à 20:33 | 1 commentaire | Permalien

En ce centenaire de la révolution l’Eglise appelle à commémorer tous ceux qui ont souffert pour leur foi sous le régime soviétique
Monseigneur Hilarion, métropolite de Volokolamsk, président du DREE du patriarcat de Moscou, est intervenu dans le cadre du Ve plénum du Comité consultatif interconfessionnel chrétien réuni à Saint-Pétersbourg et consacré aux événements de 1917. Il y a dit :

« Il nous faut partout ériger des monuments aux Nouveaux Martyrs, victimes de la répression sous le régime soviétique. Ce sont leurs noms que doivent porter les rues et les places de nos villes.

Cessons de perpétuer d’une manière hypocrite la vénération des bourreaux, des terroristes et des assassins en l’honneur desquels sont jusqu’à présent nommés tant de lieux de notre immense patrie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 20:27 | 1 commentaire | Permalien

"Festival de la Jeunesse Orthodoxe" vous invite à fêter Pâques!
JOF - Festival de la jeunesse orthodoxe le 30 avril à 15h vous invite à fêter Pâques

Conférence " Les chrétiens d'Orient" par l'historien Jean-François Colosimo, directeur général des éditions du Cerf. Tombola, goûter fraternel et convivial, chants byzantins d'Orient

Accès libre Centre culturel orthodoxe russe, 1 Quai Branly
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Avril 2017 à 18:14 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Cyrille, de Moscou et de toute la Russie, a remercié le ministère des Affaires étrangères de Russie et les autorités russes de défendre les Syriens de l’extermination et a relevé que la communauté internationale continue d’ignorer les persécutions menées contre les chrétiens tout particulièrement sur le continent africain.

« Les opérations menées en Syrie par la Russie contre le terrorisme donnent de l’espoir aux chrétiens. Les leaders des Églises chrétiennes du Moyen-Orient en ont maintes fois témoigné publiquement et ont demandé à la Russie de soutenir les chrétiens de Syrie et d’Irak. À la suite des opérations auxquelles participent les forces armées russes sont libérés des territoires dont la population est essentiellement chrétienne, les gens sont sauvés de l’extermination, » a déclaré le primat de l’Église russe ce mardi dans les salons du ministère russe des Affaires étrangères.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Avril 2017 à 10:15 | 17 commentaires | Permalien

Album photo: les enfants fêtent  Pâques à la cathédrale de la Sainte Trinité
La fête des enfants, très réussie, a eu lieu le 17 avril, Monseigneur Nestor y a participé Divine Liturgie , ateliers, concert de Pâques (poésie et chansons) et, bien sûr, cadeaux pour les petits. Une bonne centaine d'enfants ont partagé la joie du Christ ressuscité!

Voici l'album: >>>>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2017 à 19:31 | 1 commentaire | Permalien

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
Le 29 mars, 2017, nous avons franchi une étape importante et symbolique pour la construction de la nouvelle église de Tous les Saints à Strasbourg.

La flèche, le dôme principal et le tambour sont installés sur l'ensemble de la construction. Quelques jours avant, les petits dômes avec les petites croix ont été installés sur les voutes de côtes. La croix principale est prévue d'être installée plus tard en présence de bienfaiteurs, d'agents de la mairie, de membres de la paroisse et d'autres invités d'honneur.

Tous ces éléments dôme et les croix ont été fabriquées en Russie par l'entreprise « Predslava », spécialisée dans la fabrication des structures pour les toits complexes des églises. Dans un état démonté, ils ont été amenés en France sur trois camions. Les représentants des entreprises de construction françaises ont apprécié la qualité de produits manufacturés en Russie, les éléments de construction du futur toit d'église, ainsi que l'originalité des solutions d'ingénieurs russes pour la réalisation de tâches complexes liées à l'installation de la flèche et du toit.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2017 à 19:09 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 151


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile