Archiprêtre Vladimir Monosilov*: l'exploit des néomartyrs et confesseurs de l'Eglise russe a une importance particulière pour les générations futures
Archiprêtre Vladimir Monosilov*: l'exploit des néomartyrs et confesseurs de l'Eglise russe a une importance particulière pour les générations futures.

Une plaque commémorant le saint évêque nouveau /néomartyr/ Josaphat Jevakhov (Иоасаф Жевахов) a été solennellement inaugurée à Koursk le 18 septembre 2014 sur la maison où il vécut en 1926. Mgr Josaphat, évêque vicaire du diocèse de Koursk, a été fusillé en 1937 et canonisé en 2002. Il est commémoré le 22 novembre/5 décembre.

L'archiprêtre Vladimir Monosilov, qui présidait la cérémonie, a souligné l'importance particulière de l'exploit des néomartyrs et confesseurs de l'Eglise russe pour la génération actuelle et les générations futures en racontant cette époque terrible dont se souviennent encore non grands-parents et arrières grands-parents.

"Les Français disent 'si nous oubliions l'histoire, nous allons la revivre'; nous ne devons pas oublier cette terrible tragédie. Gardons toujours en mémoire les moments difficile de notre histoire."

Le représentant de l'Administration de l'Oblast /région/ de Koursk a déclaré que cette 'oblast se trouve sous une protection divine particulière, car " beaucoup de noms de saints ont brillé dans notre région." Et parmi eux – le saint néomartyr Josaphat, "et maintenant nous avons un endroit de plus concrètement relié à l'histoire" a-t-il ajouté.

Le représentant de la commission historique a dit que "les endroits reliés aux néomartyrs relèvent notre dignité, notre force d'âme, nos plus nobles sentiments et nous trouvons de la bonté dans nos cœurs" et, pour illustrer ces mots, le chef de la faculté d'histoire de l'université de Koursk a fait part de l'enthousiasme manifesté par les étudiants pour participer à cette cérémonie. "Il est important pour nous d'avoir l'exemple de gens qui avaient la foi dans leur cœur," a dit l'une des étudiantes. "Ils ne faisaient pas que vivre, 'croyants dans leur âme', ils portaient cette foi jusqu'au bout et ont donné leur vie pour elle. C'est une exemple d'amour et de foi." Et la jeune fille propose de leur consacrer un musée local "pour que nous puissions mieux connaitre la vie de gens comme cela."

* L'archiprêtre Vladimir Monosilov (Владимир Моносилов) est recteur de l'église St Séraphin de Sarov à Koursk et doyen du 1er doyenné du diocèse de Koursk.

Source ICI Traduction V.G.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Septembre 2014 à 09:38 | 0 commentaire | Permalien



Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile