Du mensonge à l’infarctus
Par le père Jean Valentin Istrati (prêtre roumain)

Si vous voulez ne plus éprouver de douleurs cardiaques commencez par aimer de tout votre cœur, prier et éprouver de la joie pour tous les humains.

Nous vivons dans un monde dans lequel les nouvelles technologies proclament avoir maîtrisé la matière.

Cela n’empêche en rien les hommes de souffrir des séquelles de la désobéissance d’Adam : elle a conduit à la fragilité de notre être et à la corruption qui suit la mort.Il y a longtemps que nous avons franchi le mur du son, que nous allons dans l’espace, nous sommes prêts d’avoir épuisé les ressources naturelles de notre planète.

Nous voilà aptes à faire tenir des macro bibliothèques dans un objet qui fait la taille d’une boîte d’allumettes.Nous restons ébaubis en contemplant le ciel étoilé et nous scrutons les ossements des dinosaures en éprouvant une indicible nostalgie du lointain passé. Notre vie ne s’en trouve pas de meilleure qualité.

Du mensonge à l’infarctus
Toute autres choses égales cette vie n’est en rien plus belle que celle que menaient nos ancêtres. Malgré les inouïs progrès obtenus en génétique, en pharmacologie, en biologie moléculaire nous ne nous sommes pas rapprochés les uns des autres.

Nous communiquons d’écran à écran, souvent éloignés l’un de l’autre par des milliers de kilomètres. Comment ne pas conclure que la science, le progrès, la technique, la vitesse, l’omniprésence de l’information n’ont pas conféré la moindre plus-value à notre bonheur, à notre bien-être, à notre amour, ce n’est que trop souvent précisément le contraire.

Récemment j’ai eu connaissance d’une étude de l’OMS portant sur la morbidité dans le monde. J’ai été étonne de voir que la première cause de mortalité dans le monde sont les maladies cardio-vasculaires. Mais peut-on parler de « mort naturelle », quel que soit l’âge où elle survient. Quelles sont les raisons qui font qu’un cœur flanche ? Quel est le sens caché de ces maladies ? Les médecins se réfèrent aux modes de vie : sédentarité, obésité, diabète, stress, pollution. Ces facteurs, d’autant plus quand ils sont conjugués dérèglent la circulation sanguine. Le moteur de notre organisme, notre cœur s’en trouve à la longue affaibli.

Il y a une quinzaine je me trouvais dans une station service où j’ai vu un réparateur frapper de toutes ses forces une pièce en métal avec un immense pilon. Le fracas m’était intolérable. Je lui ai crié : « Ce vacarme me fait mal au cœur ! ».

Un contre-maître que je connaissais pour être une personne très croyante m’a remarqué : « De nos jours tout le monde souffre du cœur car nous ne vivons pas comme il le faut. Nous sommes mis à systématiquement mentir à notre cœur. Nous nous imaginons tous être bons, durs à la tâche, fidèles en amitié. En réalité nous ne faisons que feindre. Mais nos cœurs, quotidiennement blessés par le mensonge ne tiennent plus le coup ».

Du mensonge à l’infarctus
En effet, la vie d’une personne qui n’est pas mue par une foi active et profonde revient à un mensonge constant : à commencer par le sourire feint que nous adressons à une voisine agressive et jusqu’à notre faire semblant dans les réunions de travail, des airs que nous prenons en conversant avec nos supérieurs et même avec nos proches. Celui qui a le cœur pur voir la lumière partout et toujours, il illumine le monde qui l’entoure.

Un bienheureux dont le cœur est pur est à même d’éclairer les ténèbres, de transformer l’eau en vin, la nervosité en désir de sainteté, la cupidité en générosité, le désir charnel en amour sacrificiel et la mort en vie. Le Christ nous donne l’image suprême d’un cœur pur. Il est pour toujours le Cœur vivifiant de l’humanité. C’est l’amour des hommes qui L’a a conduit en enfer afin de rétablir en l’homme la dignité d’un fils de Dieu.

Aussi, si vous souhaitez ne plus jamais ressentir des douleurs au cœur mettez vous à aimer de tout votre cœur. Protégez les faibles, compatissez aux douleurs de ce monde. Cessez d’être envieux et mettez vous à vous réjouir du bonheur des autres. Et en y mettant tout votre cœur, priez pour tous les hommes. Le seul infarctus qui vous guettera sera alors celui de la mort et de la disparition du mal dans votre cœur. Vous ne respirerez que l’air pur de l’authentique amour de Dieu.

Traduction Larissa pour "PO"
Pravoslavie.ru

p. Jean Valentin Istrati
: pour votre recherche et
Une caméra vidéo camouflée dans nos âmes

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Juin 2017 à 19:00 | 0 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :



Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile