L'Église russe a pris la défense de l'opéra-rock « Jésus-Christ - Superstar »
Il ne faut pas interdire à un artiste de puiser son inspiration dans la Bible

Le Patriarcat de Moscou a exprimé son désaccord avec les représentants de la société qui, dans certaines régions, se sont exprimés en faveur de l'interdiction de l'opéra-rock « Jésus-Christ - Superstar ».

« L'Eglise ne réprime pas la créativité, en bénissant les artistes qui s'inspirent de sujets évangéliques », a déclaré Vladimir Legoyda, responsable du Département synodal pour les relations de l'Eglise avec la société et les médias, cité mardi 1er novembre par son service de presse.

Commentant la demande des habitants de Tyumen adressée au gouverneur Vladimir Yakushev d'annuler la présentation de l'opéra-rock en question, Vladimir Legoyda a appelé à faire la différence entre une représentation non-canonique et une représentation blasphématoire d'une chose sacrée et a rappelé que l'opéra-rock mentionné « a amené beaucoup de gens à l'Église ».

L'Église russe a pris la défense de l'opéra-rock « Jésus-Christ - Superstar »
« Le résultat de telles recherches n'a pas vocation à transformer les artistes en évangélistes ou en pères de l'Eglise, par les travaux desquels ont été élaborées la tradition et la doctrine de l'Eglise. Cependant, ces productions artistiques fondées sur des sujets bibliques, nous montrent un aperçu de la culture chrétienne. » estime-t-il.

Selon le représentant de l'Eglise, ces œuvres, par leur nature, ne peuvent avoir une autorité dogmatique ou canonique ; elles peuvent donner lieu à des débats et à des discussions, avoir plus ou moins de succès ; on peut les accepter ou non « mais on ne doit pas interdire à un artiste de puiser son inspiration dans les Saintes Ecritures ».

« Entre une représentation blasphématoire et une représentation non-canonique des choses saintes il y a un abîme que seule une personne culturellement myope ne remarquera pas », conclut Vladimir Legoyda.

Auparavant, il avait été annoncé que l'administration du Théâtre musical d'Etat d'Omsk avait annulé la représentation prévue pour le 1er novembre de « Jésus-Christ - Superstar » par le théâtre de Saint-Pétersbourg « Rock-Opera ». Décision prise après que des militants du mouvement « Famille, Amour, Patrie » se soient adressés à la mairie. Ces jours-ci, les habitants de Tyumen ont demandé l'annulation de la représentation de l'opéra rock.

Interfax religion Traduction Marie et André Donzeau

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Novembre 2016 à 16:25 | 2 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Affeninsel le 11/11/2016 19:10
Il est bon de voir que l'Eglise en Russie sait remettre à leur place les militants identitaires qui, de toute évidence, ne font de la foi qu'un prétexte à l'activisme politique.

2.Posté par Vladimir.G: une violente campagne contre un film en cours de tournage du producteur et réalisateur Alekseï Outchitel le 13/11/2016 20:25
Une prise de position très intéressante... D'autant plus qu'il y a actuellement une violente campagne contre un film en cours de tournage par le producteur et réalisateur Alekseï Outchitel (cf. https://fr.wikipedia.org/wiki/Alekse%C3%AF_Outchitel). Il s'agit du filme Mathilde/Матильда qui met en scène la liaison de l'empereur Nicolas II avec la danseuse étoile Mathilde Kschessinska, un premier amour devenu une légende... Une pétition demandant l'interdiction du filme et le jugement de ces promoteurs au nom de "l’insulte aux sentiments religieux des croyants" (délit pénal en Russie) aurait recueilli 13 000 signature et le soutien du député de Crimée Natalia Poklonskaïa mais l'Église n'a pas pris position...

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile