La Vierge de Vladimir et l'enfant Jésus
La vierge de Vladimir ou Théotokos (= Marie) de Vladimir

L'icône de la Vierge de Vladimir est connue en Russie depuis 1131 alors qu'elle était apportée de Constantinople à Kiev. En 1155, le prince André Bogolioubski partit vers le Nord pour fonder une nouvelle capitale. Ce fut Vladimir. Il apporta avec lui l'icône de Kiev. Il était captivé par sa splendeur. C'est à cette époque que l'icône commença à opérer des miracles et attira de nombreux fidèles.

En 1395, l'icône était transportée à Moscou. À trois reprises, lorsque menacée par une invasion de l'est, Moscou était sauvé par une intervention miraculeuse impliquant l'icône. L'icône se distingue par le bras de l'Enfant autour du cou maternel. Le visage de la Vierge qui nous regarde est empreint de chaleur et compréhension humaine, mais aussi d'une profonde tristesse.

Aujourd'hui, les pèlerins affluent toujours en grand nombre de toute la Russie, vers la Vierge de Vladimir.
L'icône de la Mère de Dieu, appelée aussi « icône de Vladimir», est conservée aujourd'hui dans la galerie Tretiakov à Moscou. C'est une icône dite miraculeuse du type Éléousa (tendresse miséricordieuse). C'est une des plus anciennes icônes de ce type et, sans doute aussi, l'une des plus connues en Occident.

Rédigé par l'équipe de rédaction le 6 Juillet 2017 à 07:29 | 14 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Anne Khoudokormoff-Kotschoubey le 08/06/2010 15:40
Petite correction: l'icône se trouve dans l'église saint Nicolas v Tolmatchakh, dépendant effectivement de la galerie Trétiakov. C'est une différence de taille car on s'est beaucoup "battu" pour que l'icône puisse êtré vénérée dans une église.

2.Posté par Daniel le 08/06/2010 18:57
Il y a-t-il une église dans le Musée Trétiakov? En effet, on m'a parlé d'un mariage célébré dans ce musée.

3.Posté par Tchetnik le 08/06/2010 20:39
@Daniel

Il existe effectivement une église à la Trétiakov, qui abrite justement cette sainte Icône de Vladimir, ainsi qu'une copie de la Sainte Trinité de Roublev.

4.Posté par Orthocath le 29/08/2010 11:33
Quand on montra à sainte Bernadette Soubirous , la voyante de Lourdes,la statue de la Mère de Dieu réalisée sur la base de ses descriptions, elle ne reconnut "rien du tout". En revanche, bien plus tard alors qu'elle était dans son couvent de Nevers , un prêtre ayant eu l'idée de lui montrer de nombreuses images de la Vierge Marie, elle feuilleta le livre longtemps sans réaction jusqu'à la page représentant Notre Dame de Vladimir, en noir et blanc évidemment, et elle dit alors tout simplement: "la voici".

5.Posté par Cathortho le 29/08/2010 16:16
@ Orthocath

Je me réjouis de constater que mon oecuménique pseudo en a inspiré un autre, bienvenue au club.

J'imagine que votre arrivée sur ce blog va plonger certains dans un profond dépit : il fallait se coltiner un Cathortho voilà que maintenanant un Orthocath débarque !

A moins que vos commentaires se révèlent moins insolents pour le Superothodoxisme satisfait que les miens. La suite, s'il y en a une (ce que je souhaite), le dira.

6.Posté par vladimir le 03/06/2011 15:03
Bienvenu à Orthocath avec ce saisissant exemple et bon retour à Cathortho: vous me manquiez!

"La vierge de Vladimir ou Théotokos (= Marie) de Vladimir" me parait mal aproprié sur un site orthodoxe: c'est la mariologie catholique qui met l'accent sur la virginité de Marie, alors que l'Orthodoxie met en avant Sa maternité comme instrument de l'Incarnation (Théotokos= Celle qui a enfanté Dieu). Je préfère donc dire Notre Dame de Vladimir, bien encré dans le français et qui correspond bien à l'un des titres orthodoxes de Marie (Владычица en slavon)...
Le répandu Mère de Dieu cumule les inconvénients: exotique et mal-sonnant aux oreilles françaises, il est de plus théologiquement approximatif pour http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/La-Vierge-de-Vladimir-et-l-enfant-Jesus_a991.html?com#commentsl'Orthodoxie qui a deux termes différents, par exemple en slavon: Богоматерь=la Mère de Dieu et, beaucoup plus usité, Богородица=Théotokos= Celle qui a enfanté Dieu.

Dernière remarque: l'icône se trouve bien dans l'église saint Nicolas v Tolmatchakh, ancienne chapelle personnelle des Trétiakov qui, étant Vieux-croyants, ne fréquentaient pas les églises officielles. Elle dépend bien de la galerie Trétiakov, mais elle est accessible directement, sans passer par la caisse, aux heures d'ouverture du musée. Des offices y sont célébrés régulièrement, en particulier des acathistes à Notre Dame.

7.Posté par Marie Genko le 03/06/2011 17:49
Les commentaires 1-2-3-4-5 sont datés de l'année dernière???
Est-ce une erreur? ou bien ce fil date-t-il de 2010?
Merci de nous éclairer.

8.Posté par Daniel le 06/07/2013 13:36
Très belle icône. La couleur jaune est-elle de l'or ou du pigment?

9.Posté par Clovis le 09/07/2014 16:16
@ Orthocath, il s'agit de la Vierge de Cambrai, pas de Vladimir.

http://jean.duplan.pagesperso-orange.fr/5.htm

10.Posté par Michèle MacHenin le 28/08/2016 17:01
J'ai vu de mes propres yeux et ceux de mon âme, l'Icône de Vladimir à Moscou. Elle était sur un mur blanc, en 1996 lors du mariage du fils de mon compagnon (russe blanc), et dans l'une des piièces de la Galerie Tretiakov. Donc, depuis, elle aurait encore un peu voyagé, tout en distribuant encore son aura de Lumière. Le reste, je ne connais pas, mais je sais qu'elle est miraculeuse.
D'ailleurs, par la suite, curieusement pendant des années, je retrouvais cette icône, sous forme de simple image, soit dans un livre, une vitrine (reproduction) et j'en ai encore une petite repro à la maison. Je ne suis pas orthodoxe. Mon esprit est universel et confiant.

11.Posté par Vladimir Gl''''icône de Notre Dame de Vladimir se troyve dans l''''église saint Nicolas v Tolmatchakh depuis septembre 1999 le 29/08/2016 15:19
Vous avez raison, bien chère Michèle, l'icône de Notre Dame de Vladimir n'a rejoint l'église saint Nicolas v Tolmatchakh qu'en septembre 1999. Auparavant elle se trouvait en effet dans les salles des icônes du musée. Elle a été déplacée à la demande de l'Église russe pour rendre possible la vénération des fidèles et, comme l'église saint Nicolas fait partie du musée et garantit toutes les conditions de sécurité et de conservation, c'est là qu'elle a été placée.

Cette église a été construite en 1697 à l'emplacement d'une église plus ancienne en bois. Elle a été agrandie au XXe siècle essentiellement par les Tretiakov, fermée, saccagée et pillée en 1929, rendue au culte en 1993 puis restaurée en devenant église-musée de la galerie Tretiakov. C'est une paroisse avec des offices réguliers plusieurs fois par semaine (cf. http://hramvtolmachah.ru/index.php/raspisanie) et de 12h à 16h (sauf lundi) elle est accessible aux visiteurs gratuitement mais en passant par l'entrée de la galerie. Elle contient des icônes anciennes de grande valeur dont, en permanence, Notre Dame de Vladimir.

D'autre icônes exceptionnelles sont exposées dans les salles de la galerie et certaines sont placées dans l'église St Nicolas pour des circonstances exceptionnelles: ainsi la Trinité d'André Roublev (XVe siècle) y est placée à la Pentecôte.

12.Posté par Jeremie le 16/10/2016 13:57 (depuis mobile)
Ca va peut être en faire rire beaucoup dans ce forum mais ça fait six mois que je cherche à comprendre le regard dans le tableau. Je suis déjà heureux de lui donner un nom mais si vous pouvais m''aider à interpreter les différents regards

13.Posté par Valukhova le 16/10/2016 22:35
Cher Jérémie, je pense qu'il faut "voir" l'Icône de Vladimir avec les yeux de l'âme et du cœur. Vous savez, il y a des gens qui cherchent pendant toute leur vie à comprendre quelque chose de divin et surnaturel. Surtout, ne vous moquez pas, l'Icône fait encore des miracles !

14.Posté par Michèle le 16/10/2016 22:38
Ne pas publier : voudriez-vous enlever mon pseudo "Valukhova" en souvenir de mon défunt mari, franco- russe, et le remplacer par mon vrai prénom "Michèle". Merci beaucoup. Bonne continuation.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile