Le patriarche Cyrille, de Moscou et de toute la Russie, a remercié le ministère des Affaires étrangères de Russie et les autorités russes de défendre les Syriens de l’extermination et a relevé que la communauté internationale continue d’ignorer les persécutions menées contre les chrétiens tout particulièrement sur le continent africain.

« Les opérations menées en Syrie par la Russie contre le terrorisme donnent de l’espoir aux chrétiens. Les leaders des Églises chrétiennes du Moyen-Orient en ont maintes fois témoigné publiquement et ont demandé à la Russie de soutenir les chrétiens de Syrie et d’Irak. À la suite des opérations auxquelles participent les forces armées russes sont libérés des territoires dont la population est essentiellement chrétienne, les gens sont sauvés de l’extermination, » a déclaré le primat de l’Église russe ce mardi dans les salons du ministère russe des Affaires étrangères.

C’est pourquoi, selon le Patriarche, l’Église orthodoxe russe continue de soutenir l’Église d’Antioche dont le centre se situe historiquement à Damas. « Nous participons matériellement aussi, en envoyant des convois humanitaires » a précisé le Patriarche qui a également attiré l’attention sur la situation des chrétiens d’Afrique où depuis de nombreuses années se poursuivent des altercations entre croyants de l’Église d’Alexandrie et la population musulmane.

« Au Nigeria, des populations entières de chrétiens sont massacrées, les églises sont incendiées par centaines. Et le monde garde le silence, comme si rien ne se passait, » et le Patriarche a ajouté qu’au Soudan, en Birmanie et au Pakistan les autorités ferment les yeux sur les persécutions menées contre les chrétiens.

Lien Bogoslov.ru Traduction "PO"

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Avril 2017 à 10:15 | 17 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par justine le 22/04/2017 13:36
A ne pas éclipser que le patriarche Cyrille a egalement, a la même occasion, exprimé son étonnement devant le silence et l'indifférence de la "communauté internationale" au regard de la persecution des chretiens orthodoxes en Ukraine. Voir
http://orthodoxie.com/le-patriarche-de-moscou-cyrille-sest-etonne-de-labsence-de-reaction-de-la-communaute-internationale-aux-actes-de-violence-commis-contre-leglise-en-ukraine/

2.Posté par Daniel le 22/04/2017 23:56
Que dire de la persécution des Témoins de Jéhovah en Russie qui ont été interdits pour extrêmisme et qui n'ont qu'un mois pour faire appel?

3.Posté par Tchetnik le 23/04/2017 17:09
Les TDJ en Russie ne bénéficient quand même pas de la même intendance que les Chrétiens en Mésopotamie, Egypte, Asie Mineure...

Pas d'église incendiée avec les fidèles dedans, pas d'enlèvement, pas de meurtre...Difficile de regrouper sous un même vocable deux situations fondamentalement différentes.

4.Posté par justine le 23/04/2017 19:59
A Daniel: Est-ce la une persecution? Il faut alors considérer comme étant "sous persécution" tous ceux que la loi empêche de priver d'autres gens de leur liberté! Ne savez-vous pas que les membres de cette organisation n'ont pas le droit de la quitter et que ceux qui veulent la quitter sont soumis a toutes sortes de pressions morales et même physiques que l'on peut qualifier, a juste titre cette fois-ci, de "persecution"?

5.Posté par Daniel le 24/04/2017 06:15
@ Justine


Je connais très bien les témoins de Jéhovah (autrement que par des racontars) et les membres ont parfaitement de quitter l'organisation et ne sont en aucun cas victimes de pressions physiques, les témoins étant non violents. Beaucoup d'enfants de témoins de Jéhovah en sont pas eux-mêmes témoins de Jéhovah. En outre, si de tels cas ont pu se produire, ils ne sont en aucun cas systématiques. Vous semblez confondre témoins de Jéhovah et islam.

L'interdiction est basée sur une accusation d'extrêmisme car il semble qu'on reproche aux Témoins de Jéhovah de dire que les autres religions sont fausses. Si tel est le cas, cela veut-il dire que la religion officielle de la Russie est l'oecuménisme?

Au passage, les prochaines interdictions viseront bien entendu en Russie les chrétiens orthodoxes hostiles à l'oecuménisme.

6.Posté par justine le 24/04/2017 19:59
Il y a les racontars et il y a les témoignages d'anciens membres de l'organisation, et ceci non seulement en Russie, mais aussi en Grèce, en Amérique et bien d'autres endroits encore. Puisque vous connaissez bien les Jehovades, peut-être pourriez-vous fournir aux lecteurs de PO les statuts de l'organisation, notamment aussi en ce qui concerne la liberté de la quitter, laquelle selon vous est garantie?

7.Posté par Daniel le 25/04/2017 00:27
On peut tout aussi bien trouver des témoignages d'anciens orthodoxes déçus qui vont raconter les pires choses. Les témoignages des déçus ne sont pas forcément les plus vrais. Vous noterez qu'étant donné que vous êtes l'accusatrice, la charge de la preuve vous incombe.

8.Posté par Tchetnik le 25/04/2017 09:38
La Tour de Garde fonctionne en effet comme une grosse multinationale, organisation hyper-cloisonnée, avec un discours circulaire - donc pas très amis de l'intelligence et de la réflexion - qui ne se définit que par opposition négative aux églises historiques. Autant dire que la discipline y est plus dure que dans un Ordenburg de la Waffen-SS.


9.Posté par justine le 25/04/2017 15:16
Vous m'étonnez vraiment, Daniel, avec votre argument. Tous les spécialistes des métropoles orthodoxes chargés d'étudier les hérésies sont d'accord pour déclarer que les Jehovades sont non seulement des hérétiques, mais une organisation dangereuse. La Watchtower Society est en effet ce que dit Tchetnik et pire encore.

Voici par exemple ce qu'en dit l'auteur du livre "A la recherche de la Verite", Nikolaos Mavromagoulos, (publie en grec en 2004 par le Saint Monastère de Machaira a Chypres) :

"Il existe aujourd'hui des cultes qui veulent s'appeler 'chrétiens' et qui, même s'ils ne peuvent pas brûler vifs les gens [comme on le faisait au Moyen-Âge], peuvent au moins les exterminer moralement, les isoler des autres de leurs membres et leur causer une multitude de problèmes pour leur psychisme, leurs familles et leur vie quotidienne. Un de ces cultes est celui des 'Temoins de Jehovah*, comme ils se nomment eux-mêmes, lesquels, tout en voulant se présenter a l'extérieur comme des gens a l'esprit ouvert et libéraux, maintiennent au sein de leur organisation un des plus cruels régimes dictatoriaux qu'ait connu notre époque."

L'auteur parle en connaissance de cause puisqu'il naquit de parents jéhovades, grandit dans la Watchtower Society, lui dédia toute sa vie et fut même un de leurs "prêtres", jusqu'au moment ou il commenca a s'apercevoir de certaines choses étranges. Ce qui suivit, il le decrit dans le livre mentionne ci-haut et dont on peut lire la traduction anglaise en entier sur le site http://www.oodegr.com/english/biblia/biog1/perieh.htm

10.Posté par Daniel le 26/04/2017 04:10
Les témoins de Jéhovah sont en effet hérétiques du fait de leur doctrine. Mais aucun saint orthodoxe n'a justifié la persécution des hérétiques du fait de leur hérésie. La question n'est pas celle de leur doctrine mais de la la liberté religieuse qui est censée être garantie en Russie.

La décision est absurde car les témoins de Jéhovah se réunissant pour une étude ou des prière pourraient risquer jusqu'à 5 ans de prison et tous les biens de l'organisation sont saisis par l'Etat, ce qui s'appelle en français une spoliation.

Il y aurait 177 000 témoins de Jéhovah en Russie, nombre insignifiant par rapport à la population locale au terme de plus de 20 ans de "liberté religieuse", qui payent leurs impôts, ne mettent pas de bombe, n'égorgent personne, sont en général des gens moraux ne tuant pas, ne volant pas etc.

Plus grave, il est évident que cette accusation d'extrêmisme sera utilisé à l'avenir pour interdir d'autres églises ou organisation religieuse, notamment orthodoxe, et qui sont opposées à l'oecuménisme. On leur reprochera aussi leur extrêmisme, faisant de l'oecuménisme une sorte de religion officielle.

11.Posté par Philippe Amartolos le 26/04/2017 19:18
Il est évident que Daniel voit juste. En effet, l'interdiction des Jéhovades comme les appelles justement Justine ne s'inscrit pas dans une politique de "lutte" pour la foi orthodoxe de la part de l'état russe, auquel cas il n'y aurait aucunes justifications assez plausibles pour légitimer l'érections de mosquées gigantesque et de réouvertures de synagogues. Non, cette interdiction de la "Tour de Garde" est, j'en ai également bien peur, inscrite dans une volonté d'éradication de toutes possibilités de contestations à l'encontre et de la politique de l'état russe aussi bien que des saillies anti-traditionnelles du DREE. Il est évident par exemple que de nos jours un groupe comme la Légion Noire auquel souscrivait entre autre saint Jean de Cronstadt serait interdit pour les même motifs que les Jéhovades. L'intention n'est pas bonne à mon sens même si l'interdiction en soit d'un groupuscule comme celui-ci est malgré tout assez réjouissante et Justine a raison de le souligner.

12.Posté par Tchetnik le 27/04/2017 08:33
D'un autre côté, les TDJ font partie de ces sectes Américaines qui, avec des fonds assez importants en provenance de banques ou d'institutions Américaines, ont mené un travail de sape de la société Russe et de sa puissance publique depuis l'ère Elstine. Il est assez logique qu'une nation se protège d'agissements occultes visant à la déstabiliser.

13.Posté par Daniel le 27/04/2017 19:01
La société russe sous l'ère d'Eltsine a été sapée par la crise, la corruption, le détournement de fonds. 177 000 membres en 30 ans d'existence officielle, c'est ridicule. Il faudra aussi m'expliquer comment une communauté qui préconise la fidélité conjugale, condamne l'adultère, la fornication, l'avortement, le vol, la fraude fiscale sape une société.

14.Posté par Tchetnik le 27/04/2017 19:44
La société Russe sous Elstine a été sapé par tout cela ET par un travail de minage de sectes d'origine US qui bénéficiaient alors de moyens financiers énormes.
Une communauté qui préconise une obéissance absolue à une hiérarchie douteuse, qui interdit tout exercice de l'intelligence et se complait dans des discours circulaires, qui tente de dénigrer et de salir l'héritage d'un pays, qui en diffuse une vision mensongère et agressive opère bel et bien un travail de sape.

Quant à considérer les TDJ comme "condamnant la fornication", cela serait faire -très - bon marché du comportement de son fondateur.
Quant aux 177000 membres, il est bon de rappeler que la révolution bolchévique se fit avec encore bien moins d'hommes que ça.

15.Posté par justine le 29/04/2017 20:56
A Daniel. La justice russe n'interdit pas les Jehovades a cause de leurs hérésies, mais a cause du fait qu'ils attirent des citoyens russes dans leurs filets et les instrumentalisent pour leurs agitations subversives auxquelles ils s'adonnent non seulement en Russie, mais de partout ou ils ont établi leur présence. Venez voir un peu en Grèce les conflits et divisions qu'ils suscitent dans les campagnes avec leur prosélytisme agressif - interdit par ailleurs par la Constitution grecque - et leurs attaques contre l'Église ou ils se montrent comme des pharisiens par excellence!

Quant a la soi-disante clémence de nos Saints a l'égard des hérétiques que vous invoquez et ceci bien a tort comme vous le révélera le Synaxaire de l'Eglise Orthodoxe, un petit exemple contemporain: Un saint de notre époque, l'Ancien Paissios l'Athonite, avaient affronté les Jehovades a Konitsa en Epire - ville ou il avait grandi et où les Jehovades ou chiliastes comme on les appelle aussi, avaient fait des ravages - et a force de prières et de réprimandes des Orthodoxes qui s'étaient laissé égarer et qu'il alla visiter un par un, a impose une si cuisante défaite aux agitateurs d'Outre Atlantique qu'au bout de quelques mois il n'en restait plus un seul dans la region!

16.Posté par Daniel le 29/04/2017 22:24
@ Justine

Les saints ont affronté l'hérésie par la prédication, l'apologétique, le combat spirituel, pas en demandant à la police de les mettre en prison ou de les arrêter... ou de les rouer de coups.

Quant aux agitations subversives, les témoins de Jéhovah n'en font aucune car ils sont apolitiques et détachés de la politique voire hostile à elle.

17.Posté par justine le 30/04/2017 19:15
A Daniel. Personne ne peut vous empêcher d'avoir vos opinions, même si elles sont en contraste avec la réalité. Le Christ est ressuscité!

18.Posté par justine le 11/05/2017 18:39
En postscriptum cette prise de position du métropolite Hilarion de Volokolamsk sur la décision de la justice russe a l'égard de la secte des "Temoins de Jehovah", extraite d'une conversation a l'émission TV "L'Eglise et le monde" , publiée par orthodoxie.com

E. Gratcheva : Le tribunal de grande instance de notre pays a interdit les « Témoins de Jéhovah » en tant qu’organisation sur l’ensemble du territoire de la Russie. Beaucoup ont salué cette nouvelle, mais certains craignent que le gouvernement perde tout contrôle sur cette organisation, maintenant qu’elle est interdite. Qu’en pensez-vous ?
Le métropolite Hilarion : Je ne pense pas que l’état contrôlait réellement cette organisation, parce qu’il s’agit d’une secte, qui plus est d’une secte totalitaire et nuisible. Je parle en connaissance de cause, car je me suis souvent entretenu avec d’anciens adeptes de cette secte. Dans l’église dont je suis le recteur, nous organisons tous les six mois une cérémonie de réintroduction dans l’Église des personnes l’ayant quittée pour faire partie d’une secte. Parmi elles, il y a d’anciens « Témoins de Jéhovah ».
Il s’agit vraiment d’une secte dangereuse, bien qu’elle se définisse comme confession chrétienne. Lorsque ses adeptes s’approchent des piétons dans la rue et leur proposent de prendre connaissance d’une brochure, ils ne disent pas qu’ils font partie de la secte des « Témoins de Jéhovah », ils se présentent comme chrétiens. Pourtant, ils tordent la doctrine chrétienne, proposent une interprétation inexacte de l’Évangile. La doctrine des Jéhovistes est faussée, ils ne croient pas que Jésus Christ est Dieu et Sauveur, ils n’acceptent pas le dogme de la Sainte Trinité. C’est pourquoi ils ne peuvent pas être appelés chrétiens.
Mais le danger de cette secte n’est pas tant dans ce détournement de la doctrine chrétienne, car ce n’est pas une raison pour mettre des gens en prison ou leur retirer leur licence. Elle est dangereuse parce que c’est une secte totalitaire, dont les agissements sont fondés sur la manipulation de conscience. Ses adeptes détruisent le psychisme des gens, détruisent les familles. Si quelqu’un décide de quitter la secte, ses plus proches parents, même son mari ou sa femme, ses enfants, ses parents, n’ont plus le droit de communiquer avec lui, ni doivent plus s’asseoir à sa table. L’ancien adepte devient paria dans sa propre famille si les membres de celle-ci continuent à faire partie de la secte.
Si, au contraire, quelqu’un fait partie des Témoins de Jéhovah, tandis que sa famille n’en n’est pas membre, il doit pratiquement rompre tout lien avec ses proches. Beaucoup de familles ont été ainsi détruites. Bien plus, les Témoins de Jéhovah, connus pour être contre les transfusions sanguines, sont responsables de la mort des gens qui auraient pu être sauvés par cette méthode de soin. Cela ne concerne pas seulement des vies d’adultes, mais aussi des vies d’enfants. Il y a eu des cas où des enfants sont morts parce qu’on ne leur a pas fait de transfusion sanguine à temps, la doctrine de cette secte l’interdisant.
On ne peut donc que se réjouir de l’interdiction de cette secte en Russie. En même temps, je tiens à souligner que l’Église n’est pour rien dans cette décision. On ne nous a pas consultés. L’Église, d’une façon générale, n’appelle pas à poursuivre en justice les hérétiques, les sectateurs, ceux qui ne sont pas d’accord avec elle. L’état n’a pas pris sa décision en partant de motifs doctrinaux, mais parce que l’activité de cette secte a une dimension extrémiste. Il ne s’agit pas d’opposition aux fondements de la foi de telle ou telle religion, mais d’infraction au code civil.
Il est indéniable que les membres de la secte continueront leur activité. Je ne pense pas qu’il sera plus difficile de les contrôler, puisqu’on ne les contrôlait pas auparavant. Mais, du moins, ils cesseront de se présenter comme confession chrétienne. Autrement dit, sur le marché des confessions, ce produit ne sera plus présenté, ce qui sauvera certainement bien des familles et même des vies.
E. Gratcheva : En tous cas, ils ne pourront plus louer des Palais de la culture ou d’autres espaces pour leurs réunions.
Le métropolite Hilarion : Ils ne pourront plus louer de Palais de la culture, ni de stades, et leur influence délétère et néfaste diminuera donc.

Nouveau commentaire :



Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile