Les chasubles modernes du clergé russe sont des vêtements hautement technologiques
Les chasubles modernes du clergé russe sont des vêtements hautement technologiques, leur valeur peut atteindre plusieurs centaines de milliers de roubles

L’entreprise d’objets sacerdotaux Sofrino nous a fait part des spécifités que présente de nos jours la confection des vêtements liturgiques. « Nous avons recours à des machines automatiques allemandes ou japonaises. Le créateur introduit ses esquisses dans l’ordinateur qui contrôle la machine et reproduit point de couture par point de couture l’ornement prévu. L’impression thermique est également utilisée : il est possible de concevoir un ornement sur du papier à dessin, de faire passer la feuille superposée au tissu par des rouleaux incandescents.

Les chasubles modernes du clergé russe sont des vêtements hautement technologiques
Les chasubles produites de la sorte peuvent être facilement lessivées, fût-ce dans des lave-linges ordinaires. Cependant des procédés plus sophistiqués existent auxquels peuvent avoir recours les prêtres exigeants ou aisés. Nommons, par exemple, la technique ancienne de broderie en cannetille.

L’artiste fixe de minuscules paillettes, grains de verroterie et petites perles sur un fil très fin. Ce fil permet l’élaboration de motifs décoratifs d’une grande finesse. A chaque mouvement le tissu ainsi obtenu brille de mille reflets, comme s’il était couvert de diamants. Il faut à l’artisan pour confectionner l’ornement d’un tissu de 50 cm sur 50 cm six mois de travail méticuleux à raison de six à huit heures par jour.

Les chasubles tissées selon ce procédé peuvent valoir des fortunes, les prix peuvent atteindre plus de cent mille roubles.

Les chasubles modernes du clergé russe sont des vêtements hautement technologiques
S’il s’agit de vêtements sacerdotaux plus ordinaires la chemise blanche que le prêtre met sous sa chasuble peut couter 2.300 roubles. Un maillot de corps en laine de Belarus coute jusqu’à 5.000 roubles. Les dépenses vestimentaires d’un prêtre sont donc conséquentes.

Interfax religion Traduction PO

Les chasubles modernes du clergé russe sont des vêtements hautement technologiques

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Septembre 2017 à 01:57 | 0 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile