Selon des observateurs, 2015 a été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses. Durant les deux dernières années, plus de 1.500 églises chrétiennes ont été la cible d’actions de démolition dans la province orientale du Zhejiang. Pour l'agence d'information catholique Ucanews 2015 a même été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Janvier 2016 à 10:35 | 0 commentaire | Permalien

Bon Noël aux Orthodoxes de Tunisie !

Depuis, cette église assure le culte et participe à l’animation de cette communauté dont les racines en Tunisie sont anciennes puisqu’elles sont liées à un épisode de la Première guerre mondiale.

Selon le rite orthodoxe, la fête de Noël sera célébrée le 7 janvier 2016. Contrairement aux autres chrétiens qui utilisent le calendrier grégorien, les Orthodoxes commémorent Noël en décalage car ils suivent le calendrier julien.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Décembre 2015 à 10:36 | 0 commentaire | Permalien

Pourquoi certains orthodoxes fêtent-ils Noël après les catholiques ?
Noël orthodoxe

Une question de calendrier expliquée par le père Hyacinthe Destivelle du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens. Il explique également la liturgie et les traditions populaires de ce temps festif.

Beaucoup d'orthodoxes (notamment l'Église orthodoxe russe) et de gréco-catholiques ont conservé le calendrier « julien » (introduit par Jules César), qui comporte actuellement 13 jours d'écart par rapport au calendrier occidental « grégorien » (institué par le pape Grégoire XIII au XVIe siècle), qui est devenu le calendrier civil. Le 25 décembre du calendrier julien correspond donc au 7 janvier du calendrier grégorien utilisé par les catholiques, les protestants, et par un certain nombre d'Églises orthodoxes.

Les orthodoxes ont-ils un temps d'Avent comme les catholiques ?

La période de préparation aux fêtes de la Nativité ne s'appelle pas « Avent » mais « Carême de Noël », période de jeûne qui commence 40 jours avant la fête, du 28 (15) novembre, jour de la fête du l'apôtre Philippe (c'est pourquoi cette période est parfois appelée aussi « Carême de Philippe »), au 6 janvier (24 décembre). Les deux dimanches précédant Noël sont appelés respectivement « Dimanche des Ancêtres », consacré aux patriarches et prophètes de l'Ancien Testament, et « Dimanche des Pères », consacré aux parents du Christ selon la chair, tels qu'ils apparaissent dans les Généalogies du Seigneur.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 27 Décembre 2015 à 04:31 | 17 commentaires | Permalien

En Corée du Nord, un pasteur canadien condamné aux travaux forcés à perpétuité
Hyeon Soo Lim, pasteur presbytérien d’origine sud-coréenne a été condamné par la Cour suprême de Pyongyang pour avoir comploté contre le régime nord-coréen, a rapporté mercredi 16 décembre l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le pasteur Hyeon Soo Lim, d’origine sud-coréenne mais vivant au Canada depuis longtemps, était un habitué des voyages en Corée du Nord. En tant que missionnaire de son Église presbytérienne coréenne « Lumière de Toronto », il intervenait principalement dans des orphelinats et pour mener des missions humanitaires.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Décembre 2015 à 10:52 | 2 commentaires | Permalien

L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES ORTHODOXES DU TATARSTAN"
L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES OTHODOXE DU TATARSTAN" ET LE IVe FORUM NATIONAL DU PROGRAMME «SAINTETE DE LA MATERNITE»

UN EXEMPLE DE MULTICULTURALISME REUSSI: Le Tatarstan, situé su la Volga 800 Km à l'est de Moscou, est la plus importante des républiques à majorité musulmane en Russie comme le symbolise la grande mosquée qui domine le kremlin. Inaugurée en 2005, elle a été construite dans un style résolument moderne, à l'emplacement de celle qui été détruite lors de la prise de la ville par Ivan le Terrible en 1552, pour symboliser cet Islam ouvert et tolérant qui caractérise le Tatarstan: la majorité de ceux qui se réclament de l'Islam dans les sondages se disent ni chiites ni sunnites, simplement Musulmans , mais les universitaires que j'ai rencontré se réclament du sunnisme modéré et se flattent que des théologiens de Kazan ont conseillé Atatürk lors de l'instauration du régime laïc en Turquie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2015 à 12:08 | 4 commentaires | Permalien

Une église orthodoxe, la plus grande du Sud-Est des Etats-Unis  a été consacrée à Miami
A Miami (Floride) le métropolite Hilarion, primat de l’Eglise orthodoxe russe hors frontières, a consacré la nouvelle église Sainte Matrona de Moscou.

Cette nouvelle église est la plus grande non seulement en Floride mais aussi sur tout le littoral Sud-Est des Etats-Unis.

La maire de la ville ainsi que d’autres représentants des autorités laïques étaient présents à la cérémonie. L’icône de la Vierge de Koursk, relique la plus vénérée par la diaspora russe était exposée à l’église lors de la consécration.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Décembre 2015 à 18:01 | 0 commentaire | Permalien

« Au nom de mes frères et en mon nom personnel, permettez-moi de vous remercier de votre invitation à rendre visite à notre sœur l’Église orthodoxe russe, qui est un repère pour nous, en particulier dans les conditions difficiles dans lesquelles nous sommes aujourd’hui. Aujourd’hui nous sommes venus de Damas, la ville la plus ancienne de la terre, la ville de saint Paul, de saint Ananias et de tant d’autres saints. Nous sommes venus ici, portant avec nous la douleur du peuple syrien, ses attentes et ses espoirs. »

Sa Sainteté le Patriarche d'Antioche Ignace Ephrem II
chef de l’Église syro-jacobite (Église syriaque orthodoxe), le 10 novembre 2015 à Moscou.

Au cours de sa rencontre avec le Patriarche Ignace Ephrem II, le patriarche Cyrille a soulignée que "les relations entre les deux Églises se sont intensifiées durant la seconde moitié du XX siècle" et les Primats ont discuté des perspectives de développement du dialogue bilatéral et de la contribution des deux Églises à l’intensification des discussions entre les Églises orthodoxes et les Églises orientales, qui se poursuivent depuis la fin des années 1980 dans le cadre d’un dialogue théologique officiel. D’autres aspects d’une possible collaboration entre l’Église orthodoxe russe et l’Église syro-jacobite ont aussi été abordés.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Décembre 2015 à 13:59 | 1 commentaire | Permalien

Chrétiens de Chine
Le christianisme en Chine, état des lieux et perspectives

On ne dispose d’aucune indication précise sur le nombre de chrétiens vivant en Chine, car beaucoup fréquentent des maisons de prière clandestines. Rodney STARK, l’auteur de L’Étoile du levant, chrétiens de Chine considère que le nombre de Chinois pratiquant une religion chrétienne dépasse les 100 millions et croît de 7 % par an. Cette croissance est en grande partie déduite de l’étude des réseaux sociaux.

Le Pew Research Center estime le nombre de chrétiens en Chine à 67 millions, dont 58 millions de protestants et 9 millions de catholiques.

Selon R. Stark, à ce rythme de croissance, en 2020 le nombre de chrétiens en Chine pourrait atteindre 150 millions, et en 2040 — 579 millions. D’autres chercheurs estiment que cette croissance va se réduire et que le nombre de chrétiens va se stabiliser. Toutefois, tous les spécialistes s’accordent à reconnaître que la croissance massive du nombre de chrétiens est due à la mort de Mao Zedong (1976).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Décembre 2015 à 14:37 | 0 commentaire | Permalien

La prière commune entre Chrétiens et Musulmans est-elle "hérétique"?  Un prêtre orthodoxe américain répond non! C'est un témoignage de CHARITÉ
Les prêtres orthodoxes de l'île de Lesbos (Grèce) ont célébré le 4 novembre un office pour le repos de l'âme des réfugiés qui ont péri en mer en tentant de rejoindre l'ile (en octobre l‘île a compté plus de 210 000 arrivées!) A la fin de la célébration, les réfugiés présents, dont nombre de familles comptants dans leurs rangs des victimes des naufrages, ont à leur tour élevé leurs prières pour les victimes VIDÉO

"Par ce geste symbolique, nous voulons montrer au monde entier que, indépendamment de la religion et de l'origine, nous sommes tous unis contre les criminels qui envoient quotidiennement des mères et des enfants à la mort. Unissons-nous dans une protestation silencieuse contre les criminels marchands d'esclaves modernes et pour un appel à mettre fin à leurs actions meurtrières," a déclaré le maire de l'île, Spyros Galinos, lors de son discours pendant cette cérémonie (ibid.).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Décembre 2015 à 12:16 | Permalien

Dans l'Eglise de Grèce le problème de la pénurie de clergé s'aggrave
Traduit du russe par Marie et André Donzeau

Selon la législation en vigueur, l'Eglise orthodoxe grecque, église autocéphale dont la juridiction canonique s'étend principalement sur le territoire de la République grecque, n'est pas séparée de l'Etat ; le clergé, les professeurs des séminaires et les professeurs de catéchisme de l'école secondaire sont des fonctionnaires de l'Etat.

Dans le cadre de la campagne de réduction des dépenses publiques, le budget de l'Eglise de Grèce s’est également trouvé réduit. Les autorités grecques, dont la compétence consiste, entre autre, en l'approbation du nombre de nouvelles ordinations sacerdotales, ont considérablement réduit le nombre de celles-ci, à la suite de quoi des centaines d'églises à travers le pays se sont trouvées sans clergé, ainsi que le relate le site de la maison d'édition «La Montagne sainte» se référant au site « Ekklisiaonline.gr ».

Selon les lois en vigueur, tout fonctionnaire, y compris un prêtre, ne peut être embauché qu'après que dix de ses collègues soient partis à la retraite. Cette proportion a été établie récemment ; initialement, elle était de un à cinq, puis elle a augmenté de un à sept.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Décembre 2015 à 09:12 | 0 commentaire | Permalien

Les représentants des Églises orthodoxes ont participé au séminaire du Conseil œcuménique des Églises et de l’Unicef sur les « Principes pour des Églises ouvertes aux enfants »
Le COE et l’UNICEF ont tenu un séminaire commun à Genève le 19 novembre, à la veille de l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (20 novembre).

Ce séminaire constitue le premier pas concret d'une convention de coopération signée le 18 septembre 2015 (voir plus loin) et portait sur un projet de document « Principes pour des Églises ouvertes aux enfants ».

Différents exposés ont été présentés par des représentants des églises membres du CŒE, ainsi que par des représentants de l’UNICEF.

L’Église orthodoxe russe était représentée par l'archiprêtre Mikhaïl Goundiaev, représentant du Patriarcat de Moscou auprès du Conseil œcuménique des Églises et des organisations internationales à Genève, et V. V. Kipchidze, chef de la Direction d’analyse de l’information du Département synodal d’information du Patriarcat de Moscou. Cf. Mospat
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Décembre 2015 à 13:26 | 1 commentaire | Permalien

Le carême de Noël versus "Getmas"
Le carême de Noël versus "Getmas" (1)

Le 15/28 novembre nous entamons la quarantaine du carême de Noël ou de l'Avent qui nous prépare liturgiquement et personnellement pour la fête de la Nativité de notre Seigneur dans la chair le 25 décembre/7 janvier. C'est une période sacrée qui nous conduit à l'événement extraordinaire de l'Incarnation exprimé avec tant de force dans l'Evangile selon saint Jean: «Et le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité [Jean 1:14].

Mais c'est aussi la période de l'année qui reflète plus qu'aucune autre ce que j'appelle la «bataille des calendriers" (2) - notre calendrier religieux, avec son cycle liturgique continu rythmé de jeûnes et de fêtes, et le calendrier laïque qui, par essence, ne connait pas la Révélation chrétienne (même si "Noël" y est reconnu.

Car même si Noël apparaît dans les deux calendriers, le chemin vers cet événement diffère totalement...

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Novembre 2015 à 17:12 | 2 commentaires | Permalien

POURQUOI JE SUIS ORTHODOXE: Un non-grec australien explique pourquoi il s'est converti
Neos Kosmos a récemment publié un article de Nick Trakakis intitulé "Pourquoi je ne suis pas orthodoxe" (*) et je voudrais profiter de l'occasion pour en prendre le contre-pied puisque j'ai suivi l'itinéraire inverse à M. Trakakis.

Je suis typiquement «australien», d'ascendance britannique, et j'ai grandi dans l'Église anglicane. Après avoir fait quelques recherches religieuses durant mes années universitaires j'ai fini par rejoindre l'Eglise orthodoxe en 2013 et j'ai été comblé depuis aux plans spirituel, intellectuel et social.

Beaucoup de gens critiquent l'Église orthodoxe comme étant archaïque et complètement déphasée à notre époque. Pourtant, c'est cette fidélité à la tradition qui est en fait l'une des principales raisons qui me font Orthodoxe. En fait je ne crois pas que tout ce qui est moderne soit automatiquement supérieur au passé. La religion authentique ne doit pas être soumise aux modes contemporaines, aux courants et aux préjugés, mais elle doit être basée sur des vérités salvatrices, immuables, éternelles. Si une religion n'a pas le courage ou la force de nager à contre-courant de l'époque, elle devient une simple institution humaine et perd tout droit de se revendiquer d'une inspiration divine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Novembre 2015 à 14:03 | 12 commentaires | Permalien

Le Métropolite Athénagoras (Peckstadt) de Belgique, délégué du patriarcat œcuménique au synode catholique extraordinaire sur la famille l'an dernier (5 - 19 octobre 2014) avait décrit dans son intervention devant les pères synodaux quatre aspects de la tradition orthodoxe au sujet de la famille. Il disposait de quatre minutes pour exposer la position de l'Eglise orthodoxe sur la pastorale de la famille.

Votre Sainteté, Chers frères et sœurs en Christ,

C’est un honneur que de pouvoir représenter le Patriarche Œcuménique Bartholomée à l’occasion de votre Synode consacré à la famille. Le Patriarche Bartholomée m’a demandé de vous saluer tous en son nom.
Je vous remercie de m’offrir l’occasion d’intervenir dans vos débats et de présenter ainsi quelques réflexions issues de la tradition de l’Église orthodoxe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Novembre 2015 à 17:43 | 5 commentaires | Permalien

Les églises de Grèce vont accueillir les réfugiés
Le métropolite de Chios Marcos a exhorté les prêtres à réfléchir où accueillir les réfugiés quand il fera froid. Il est d'ores et déjà décidé que les femmes et les enfants seront installés dans les salles paroissiales.

Malgré la situation économique difficile, la Grèce reçoit toujours les réfugiés, et l'église orthodoxe grecque joue un grand rôle dans leur accueil.

Ainsi la métropole de Chios, qui n'est pas riches du tout et dispose de peu de ressources, reçoit en permanence des réfugiés de Syrie, note l'agence d'information "Romphea".

Les prêtres travaillent tous les jours sur le problème pour placer les familles qui arrivent.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Novembre 2015 à 10:43 | 35 commentaires | Permalien

L’EGLISE ORTHODOXE RUSSE AU CAMBODGE
V.Golovanow

Une église orthodoxe russe vient d’être consacrée au Cambodge

L’Eglise orthodoxe russe au Cambodge compte deux paroisses, les communautés Saint-Georges à Phnom Penh et Saint-Pantéleimon à Sihanoukville et a été enregistrée en 2013 en tant qu’organisation religieuse «Eglise chrétienne orthodoxe du Cambodge Patriarcat de Moscou»

Elle dépend administrativement de la représentation de l’Eglise orthodoxe russe en Thaïlande, qui a aussi la responsabilité des cinq paroisses de ce pays Lien PO

En 2014 le Comité de l’Église chrétienne orthodoxe du Cambodge a lancé la construction de l'église saint Pantéléimon à Sihanoukville financée grâce à une souscription.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2015 à 16:39 | 3 commentaires | Permalien

L’Italie n’a pas les complexes de la France pour les statistiques religieuses et l'Institut italien des statistiques ICI montre que sur les 3,639 millions de citoyens étrangers recensé en 2011-2012 2,056 millions sont Chrétiens, soit 56,4% répartis entre Orthodoxes, 27%, Catholiques 25,1% et Protestants 2,7%. Les musulmans représentent 26,3%, les bouddhistes 3% et 7,1% sont athées (cf. graphique).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2015 à 11:59 | 32 commentaires | Permalien

Une université d’été destinée aux représentants de l’Église catholique romaine a débuté à Moscou et se poursuivra jusqu’au 13 septembre. Elle est organisée avec la bénédiction du métropolite Hilarion de Volokolamsk, recteur de l’Institut des Hautes Études Saints-Cyrille-et-Méthode et avec la participation du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Des prêtres et des laïcs catholiques venus d’Italie, de France, d’Espagne et de Roumanie, faisant leurs études dans les universités pontificales de Rome, y participent.

Le prêtre Hyacinthe Destivelle, du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, est chargé de la coordination.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2015 à 02:52 | 3 commentaires | Permalien

Le père André Kordotchkine : mon sacerdoce est une navigation en solitaire
Interview accordée à Marie Svechnikova Vesti.ru Traduction abrégée Nikita Krivocheine

Lorsqu’ils ont été affectés à Madrid le père André et son épouse Alexandra ont trouvé une petite église installée dans un garage.

Jusqu’à des temps récents les offices orthodoxes étaient célébrés par les paroisses du Patriarcat de Moscou dans des commerces, des centres d’appel, des ateliers. Cela jusqu’au 2 mars 2013. C’est un Jeudi Saint que la première liturgie a été célébrée dans la nouvelle cathédrale Sainte Marie Madeleine, magnifique bâtiment aux coupoles dorées. La cathédrale appartient au diocèse de Chersonèse (Patriarcat de Moscou).

Elle est devenue un monument dont les madrilènes sont fiers, ils viennent visiter et s’y faire prendre en photo. La communauté donne des cours de russe pour les Espagnols, une école du dimanche, des cours de musique et de peinture y ont été mis en place. Les enfants russes adoptés par des foyers espagnols y sont accueillis.

Lire Bientôt, une église orthodoxe, diocèse de Chersonèse à Madrid!!!
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Septembre 2015 à 11:52 | 0 commentaire | Permalien

L'archevêque catholique de Split et le patriarche Irénée, primat de l'Église orthodoxe serbe, appellent à l'unité des chrétiens.
V. Golovanow

Mgr Marin Barisic, archevêque de Split et président de la Conférence épiscopale croate (HBK) pour le dialogue avec l'Eglise orthodoxe serbe, a rencontré le patriarche Irénée, primat de l'Eglise orthodoxe serbe, à la cathédrale Saint Domnius de Split et les deux dignitaires ont appelé à l'unité des chrétiens et à surmonter les différences entre Catholiques et Orthodoxes, en disant qu'ils ont Jésus-Christ en commun.

Les Catholiques plus orthodoxes et les Orthodoxes plus catholiques

«Je ne voudrais pas qu'on me comprenne mal, mais ce serait bien si les Catholiques devenaient plus orthodoxes et les Orthodoxes plus catholiques, dans le sens originel de l'Eglise orthodoxe et foi catholique évidemment», a déclaré Mgr Barisic.

Parlant de la nécessité de l'unité parmi les croyants orthodoxes et catholiques, le patriarche Irénée a déclaré: «Puisse Dieu aider à faire revenir le temps où nous étions Un et plus proches des autres." Il a regretté que beaucoup de prêtres aient commis des crimes, sans préciser s'il pensait à des prêtres orthodoxes serbes ou catholiques croates. "Avec l'aide de Dieu, nous pourrons analyser paisiblement tout le mal qui a existé dans notre passé et peut-être que rien de semblable ne se reproduira plus jamais", a déclaré le patriarche serbe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Août 2015 à 19:20 | 1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 31


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile