Interview exclusive du métropolite Hilarion de Volokolamsk: « Nous sommes non rivaux, mais frères » (partie 2)
Interview exclusive du métropolite Hilarion de Volokolamsk /partie 1/, président du Département des relations ecclésiales extérieures accordée au portail « Pravoslavie i mir »

Quelle est l’atmosphère à Cuba ? Comment sont les relations avec Raúl Castro ? Y a-t-il eu une rencontre avec Fidel Castro ?

L’atmosphère est festive. Les scènes de la rencontre du Pape et de Patriarche ne quittent pas les écrans de la télévision cubaine.

Les contacts avec Raúl Castro ont commencé dès l’arrivée de Patriarche à Cuba, leurs relations durent depuis de nombreuses années. Alors qu’il était président du DREE, le Patriarche actuel s’est rendu à Cuba. C’est à son initiative qu’a été créée la paroisse de Cuba et qu’a ensuite commencé la construction d’une église. Et c’est lui qui a consacré l’église. Raúl Castro a, dès le début, soutenu ce projet. En 2009, alors que le métropolite Cyrille était devenu patriarche, il a rencontré le chef du gouvernement cubain lorsque celui-ci est venu à Moscou en visite officielle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Février 2016 à 18:38 | 17 commentaires | Permalien

Asuncion, le 15 février

S’adressant aux journalistes qui l’accueillaient à l’aéroport de la capitale uruguayenne le patriarche Cyrille a dit : « Nous sommes dans un pays où la présence russe a été très forte. La distance entre la Russie et le Paraguay est énorme. Mais ceux des russes qui à l’époque se sont vus contraints d’abandonner leur patrie l’ont franchie et ont trouvé ici une nouvelle patrie. Je pense à ces compatriotes et je m’apprête à prier sur leurs tombes. La Russie et le Paraguay sont des pays à très forte tradition chrétienne, nos esprits et nos cœurs sont donc très proches. Que Dieu protège le Paraguay ! »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Février 2016 à 17:16 | 0 commentaire | Permalien

Interview exclusive du métropolite Hilarion de Volokolamsk: « Nous sommes non rivaux, mais frères » (partie 1)
Interview exclusive du métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Dépatement des relations ecclésiales extérieures accordée au portail « Pravoslavie i mir ».

Éminence, à la veille de la rencontre entre le Patriarche et le Pape, de nombreux commentateurs ont dit que l’important est le fait même de la rencontre, et non ce qui s’y est dit. Dites-nous quel a été le moment le plus important de cette rencontre.

Je suis d’accord que le fait même de cette rencontre est important, même s’il n’y avait pas eu la Déclaration commune, le fait que pour la première fois dans l’histoire le Pape de Rome et le Patriarche de Moscou et de toute la Russie se rencontrent est un pas en avant incontestable dans les relations réciproques entre nos deux Églises. N’oublions pas que la première tentative d’organiser une telle rencontre remonte à 1996, devaient se rencontrer le pape Jean-Paul II et le patriarche Alexis II. La date et le lieu étaient fixés. Cependant quelques jours avant qu’elle ne se produise, il a fallu l’annuler parce qu’il n’a pas été possible de s’accorder sur certains points du document final qui avaient pour nous une importance fondamentale. Dans les années qui ont suivi, cette tentative a été tantôt renouvelée, tantôt bloquée. Et enfin, vingt ans plus tard elle a eu lieu.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Février 2016 à 16:52 | 6 commentaires | Permalien

L’Église orthodoxe admise au Gabon
Panteleimon Arathymos, évêque de l’Eglise orthodoxe, a reçu le récépissé de reconnaissance, l’autorisant à exercer, des mains du ministre de l’Intérieur.

Panteleimon Arathymos, évêque de l’Eglise orthodoxe, de la juridiction ecclésiale spirituelle du Congo et du Gabon, a été reçu en audience par le ministre de l’Intérieur. L’évêché orthodoxe Congo-Gabon, fondée par le tome patriarcal et synodal du 10 octobre 2010, avait introduit une demande de reconnaissance et d’installation au Gabon, depuis quatre ans.

«Fort de ce que les autorités gabonaises ont accepté de plein gré l’expansion de cette église au Gabon, le ministre de l’Intérieur, ministre en charge des cultes et des libertés publiques, a remis à l’évêque le récépissé de reconnaissance, conférant à l’église orthodoxe l’autorisation d’exercer officiellement au Gabon comme toutes les confessions religieuses», apprend-on.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Février 2016 à 11:44 | 0 commentaire | Permalien

Une église orthodoxe dans la "Jungle" de Calais
Vladimir Golovanow

Nombre de ceux qui suivent l'actualité des migrants ont dû être surpris en apprenant qu'une église avait été détruite en même temps qu'une mosquée pour dégager la "zone de sécurité en bordure du camp. Il s'agissait d'une église méthodiste et il reste dans le camp une église orthodoxe et des lieux de prière musulmans.

« Cela montre que les gens comptent y vivre pendant un certain temps, ils doivent prier et remercier Dieu », déclare Solomon, grand et frisé, qui aide à l’église.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Février 2016 à 10:12 | 13 commentaires | Permalien

V. G.

"Un bien peut sortir du mal. Nos efforts de coopération et de prière avec nos frères et sœurs orthodoxes ont certainement été un signe d'espoir dans nos efforts communs pour construire une culture de la vie." Cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York

New York, Le 21 janvier 2016;

Une délégation officielle de l'Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis participera à la messe d'ouverture de la "Veillée Nationale de prière pour la vie" à la basilique catholique du sanctuaire national de l'Immaculée Conception le jeudi, Janvier 21 à 17h30. Le lendemain les évêques catholiques et orthodoxes ouvrirons par une prière pour commune la "Marche pour la Vie" sur le National Mall à 12 heures.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Janvier 2016 à 13:20 | 0 commentaire | Permalien

Cisjordanie: le père Alexis Eliseev et des  prêtres russes gardiens de la foi chrétienne au milieu du tumulte
Le père Alexis Eliseev, un des six prêtres russes, vivant dans l'église Mamré à Hébron

Ce dimanche matin, le père Eliseev pénètre dans son église sépulcrale, assez vaste pour accueillir 200 fidèles. C’est l’heure où, ailleurs dans le monde, les autres prêtres mettent la dernière touche à leur oraison ou saluent leurs ouailles, mais lui n’a pas ce genre d’obligations.

Le père Eliseev, prêtre orthodoxe russe, est à la tête de l’unique église de Hébron en Cisjordanie, où les chrétiens ne sont qu’une poignée. Il ne prononcera pas de sermon cette semaine ni aucune autre semaine.

Hébron, la plus grande ville du territoire palestinien occupé par Israël, est sacrée pour les juifs et les musulmans qui y révèrent Abraham et les patriarches, enterrés dans le centre historique dans un monument antique et colossal aux allures de forteresse, appelé tombeau des Patriarches par les juifs, mosquée d’Abraham par les musulmans.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Janvier 2016 à 18:27 | 8 commentaires | Permalien

Trois siècles d’orthodoxie russe dans les Iles britanniques
En 2016 nous commémorerons trois cent ans de présence orthodoxe russe en Grande-Bretagne.

Des offices ont commencé à être célébrés en décembre 1716 à l’église de la Dormition de la Vierge, à Londres qui avait été fondée par l’ambassade de Russie. Les relations diplomatiques et commerciales entre les deux Empires se trouvaient alors en plein essor.

De nombreuses conférences, séminaires et expositions d’icônes sont prévus à l’occasion de cette date. Des chorales orthodoxes donneront des concerts…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Janvier 2016 à 11:27 | 1 commentaire | Permalien

Selon des observateurs, 2015 a été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses. Durant les deux dernières années, plus de 1.500 églises chrétiennes ont été la cible d’actions de démolition dans la province orientale du Zhejiang. Pour l'agence d'information catholique Ucanews 2015 a même été l'une des pires années dans l'histoire de la Chine concernant les persécutions religieuses.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Janvier 2016 à 10:35 | 0 commentaire | Permalien

Bon Noël aux Orthodoxes de Tunisie !

Depuis, cette église assure le culte et participe à l’animation de cette communauté dont les racines en Tunisie sont anciennes puisqu’elles sont liées à un épisode de la Première guerre mondiale.

Selon le rite orthodoxe, la fête de Noël sera célébrée le 7 janvier 2016. Contrairement aux autres chrétiens qui utilisent le calendrier grégorien, les Orthodoxes commémorent Noël en décalage car ils suivent le calendrier julien.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Décembre 2015 à 10:36 | 0 commentaire | Permalien

Pourquoi certains orthodoxes fêtent-ils Noël après les catholiques ?
Noël orthodoxe

Une question de calendrier expliquée par le père Hyacinthe Destivelle du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens. Il explique également la liturgie et les traditions populaires de ce temps festif.

Beaucoup d'orthodoxes (notamment l'Église orthodoxe russe) et de gréco-catholiques ont conservé le calendrier « julien » (introduit par Jules César), qui comporte actuellement 13 jours d'écart par rapport au calendrier occidental « grégorien » (institué par le pape Grégoire XIII au XVIe siècle), qui est devenu le calendrier civil. Le 25 décembre du calendrier julien correspond donc au 7 janvier du calendrier grégorien utilisé par les catholiques, les protestants, et par un certain nombre d'Églises orthodoxes.

Les orthodoxes ont-ils un temps d'Avent comme les catholiques ?

La période de préparation aux fêtes de la Nativité ne s'appelle pas « Avent » mais « Carême de Noël », période de jeûne qui commence 40 jours avant la fête, du 28 (15) novembre, jour de la fête du l'apôtre Philippe (c'est pourquoi cette période est parfois appelée aussi « Carême de Philippe »), au 6 janvier (24 décembre). Les deux dimanches précédant Noël sont appelés respectivement « Dimanche des Ancêtres », consacré aux patriarches et prophètes de l'Ancien Testament, et « Dimanche des Pères », consacré aux parents du Christ selon la chair, tels qu'ils apparaissent dans les Généalogies du Seigneur.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 27 Décembre 2015 à 04:31 | 17 commentaires | Permalien

En Corée du Nord, un pasteur canadien condamné aux travaux forcés à perpétuité
Hyeon Soo Lim, pasteur presbytérien d’origine sud-coréenne a été condamné par la Cour suprême de Pyongyang pour avoir comploté contre le régime nord-coréen, a rapporté mercredi 16 décembre l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le pasteur Hyeon Soo Lim, d’origine sud-coréenne mais vivant au Canada depuis longtemps, était un habitué des voyages en Corée du Nord. En tant que missionnaire de son Église presbytérienne coréenne « Lumière de Toronto », il intervenait principalement dans des orphelinats et pour mener des missions humanitaires.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Décembre 2015 à 10:52 | 2 commentaires | Permalien

L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES ORTHODOXES DU TATARSTAN"
L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES OTHODOXE DU TATARSTAN" ET LE IVe FORUM NATIONAL DU PROGRAMME «SAINTETE DE LA MATERNITE»

UN EXEMPLE DE MULTICULTURALISME REUSSI: Le Tatarstan, situé su la Volga 800 Km à l'est de Moscou, est la plus importante des républiques à majorité musulmane en Russie comme le symbolise la grande mosquée qui domine le kremlin. Inaugurée en 2005, elle a été construite dans un style résolument moderne, à l'emplacement de celle qui été détruite lors de la prise de la ville par Ivan le Terrible en 1552, pour symboliser cet Islam ouvert et tolérant qui caractérise le Tatarstan: la majorité de ceux qui se réclament de l'Islam dans les sondages se disent ni chiites ni sunnites, simplement Musulmans , mais les universitaires que j'ai rencontré se réclament du sunnisme modéré et se flattent que des théologiens de Kazan ont conseillé Atatürk lors de l'instauration du régime laïc en Turquie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2015 à 12:08 | 4 commentaires | Permalien

Une église orthodoxe, la plus grande du Sud-Est des Etats-Unis  a été consacrée à Miami
A Miami (Floride) le métropolite Hilarion, primat de l’Eglise orthodoxe russe hors frontières, a consacré la nouvelle église Sainte Matrona de Moscou.

Cette nouvelle église est la plus grande non seulement en Floride mais aussi sur tout le littoral Sud-Est des Etats-Unis.

La maire de la ville ainsi que d’autres représentants des autorités laïques étaient présents à la cérémonie. L’icône de la Vierge de Koursk, relique la plus vénérée par la diaspora russe était exposée à l’église lors de la consécration.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Décembre 2015 à 18:01 | 0 commentaire | Permalien

« Au nom de mes frères et en mon nom personnel, permettez-moi de vous remercier de votre invitation à rendre visite à notre sœur l’Église orthodoxe russe, qui est un repère pour nous, en particulier dans les conditions difficiles dans lesquelles nous sommes aujourd’hui. Aujourd’hui nous sommes venus de Damas, la ville la plus ancienne de la terre, la ville de saint Paul, de saint Ananias et de tant d’autres saints. Nous sommes venus ici, portant avec nous la douleur du peuple syrien, ses attentes et ses espoirs. »

Sa Sainteté le Patriarche d'Antioche Ignace Ephrem II
chef de l’Église syro-jacobite (Église syriaque orthodoxe), le 10 novembre 2015 à Moscou.

Au cours de sa rencontre avec le Patriarche Ignace Ephrem II, le patriarche Cyrille a soulignée que "les relations entre les deux Églises se sont intensifiées durant la seconde moitié du XX siècle" et les Primats ont discuté des perspectives de développement du dialogue bilatéral et de la contribution des deux Églises à l’intensification des discussions entre les Églises orthodoxes et les Églises orientales, qui se poursuivent depuis la fin des années 1980 dans le cadre d’un dialogue théologique officiel. D’autres aspects d’une possible collaboration entre l’Église orthodoxe russe et l’Église syro-jacobite ont aussi été abordés.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Décembre 2015 à 13:59 | 1 commentaire | Permalien

Chrétiens de Chine
Le christianisme en Chine, état des lieux et perspectives

On ne dispose d’aucune indication précise sur le nombre de chrétiens vivant en Chine, car beaucoup fréquentent des maisons de prière clandestines. Rodney STARK, l’auteur de L’Étoile du levant, chrétiens de Chine considère que le nombre de Chinois pratiquant une religion chrétienne dépasse les 100 millions et croît de 7 % par an. Cette croissance est en grande partie déduite de l’étude des réseaux sociaux.

Le Pew Research Center estime le nombre de chrétiens en Chine à 67 millions, dont 58 millions de protestants et 9 millions de catholiques.

Selon R. Stark, à ce rythme de croissance, en 2020 le nombre de chrétiens en Chine pourrait atteindre 150 millions, et en 2040 — 579 millions. D’autres chercheurs estiment que cette croissance va se réduire et que le nombre de chrétiens va se stabiliser. Toutefois, tous les spécialistes s’accordent à reconnaître que la croissance massive du nombre de chrétiens est due à la mort de Mao Zedong (1976).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Décembre 2015 à 14:37 | 0 commentaire | Permalien

La prière commune entre Chrétiens et Musulmans est-elle "hérétique"?  Un prêtre orthodoxe américain répond non! C'est un témoignage de CHARITÉ
Les prêtres orthodoxes de l'île de Lesbos (Grèce) ont célébré le 4 novembre un office pour le repos de l'âme des réfugiés qui ont péri en mer en tentant de rejoindre l'ile (en octobre l‘île a compté plus de 210 000 arrivées!) A la fin de la célébration, les réfugiés présents, dont nombre de familles comptants dans leurs rangs des victimes des naufrages, ont à leur tour élevé leurs prières pour les victimes VIDÉO

"Par ce geste symbolique, nous voulons montrer au monde entier que, indépendamment de la religion et de l'origine, nous sommes tous unis contre les criminels qui envoient quotidiennement des mères et des enfants à la mort. Unissons-nous dans une protestation silencieuse contre les criminels marchands d'esclaves modernes et pour un appel à mettre fin à leurs actions meurtrières," a déclaré le maire de l'île, Spyros Galinos, lors de son discours pendant cette cérémonie (ibid.).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Décembre 2015 à 12:16 | Permalien

Dans l'Eglise de Grèce le problème de la pénurie de clergé s'aggrave
Traduit du russe par Marie et André Donzeau

Selon la législation en vigueur, l'Eglise orthodoxe grecque, église autocéphale dont la juridiction canonique s'étend principalement sur le territoire de la République grecque, n'est pas séparée de l'Etat ; le clergé, les professeurs des séminaires et les professeurs de catéchisme de l'école secondaire sont des fonctionnaires de l'Etat.

Dans le cadre de la campagne de réduction des dépenses publiques, le budget de l'Eglise de Grèce s’est également trouvé réduit. Les autorités grecques, dont la compétence consiste, entre autre, en l'approbation du nombre de nouvelles ordinations sacerdotales, ont considérablement réduit le nombre de celles-ci, à la suite de quoi des centaines d'églises à travers le pays se sont trouvées sans clergé, ainsi que le relate le site de la maison d'édition «La Montagne sainte» se référant au site « Ekklisiaonline.gr ».

Selon les lois en vigueur, tout fonctionnaire, y compris un prêtre, ne peut être embauché qu'après que dix de ses collègues soient partis à la retraite. Cette proportion a été établie récemment ; initialement, elle était de un à cinq, puis elle a augmenté de un à sept.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Décembre 2015 à 09:12 | 0 commentaire | Permalien

Les représentants des Églises orthodoxes ont participé au séminaire du Conseil œcuménique des Églises et de l’Unicef sur les « Principes pour des Églises ouvertes aux enfants »
Le COE et l’UNICEF ont tenu un séminaire commun à Genève le 19 novembre, à la veille de l’anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (20 novembre).

Ce séminaire constitue le premier pas concret d'une convention de coopération signée le 18 septembre 2015 (voir plus loin) et portait sur un projet de document « Principes pour des Églises ouvertes aux enfants ».

Différents exposés ont été présentés par des représentants des églises membres du CŒE, ainsi que par des représentants de l’UNICEF.

L’Église orthodoxe russe était représentée par l'archiprêtre Mikhaïl Goundiaev, représentant du Patriarcat de Moscou auprès du Conseil œcuménique des Églises et des organisations internationales à Genève, et V. V. Kipchidze, chef de la Direction d’analyse de l’information du Département synodal d’information du Patriarcat de Moscou. Cf. Mospat
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Décembre 2015 à 13:26 | 1 commentaire | Permalien

Le carême de Noël versus "Getmas"
Le carême de Noël versus "Getmas" (1)

Le 15/28 novembre nous entamons la quarantaine du carême de Noël ou de l'Avent qui nous prépare liturgiquement et personnellement pour la fête de la Nativité de notre Seigneur dans la chair le 25 décembre/7 janvier. C'est une période sacrée qui nous conduit à l'événement extraordinaire de l'Incarnation exprimé avec tant de force dans l'Evangile selon saint Jean: «Et le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité [Jean 1:14].

Mais c'est aussi la période de l'année qui reflète plus qu'aucune autre ce que j'appelle la «bataille des calendriers" (2) - notre calendrier religieux, avec son cycle liturgique continu rythmé de jeûnes et de fêtes, et le calendrier laïque qui, par essence, ne connait pas la Révélation chrétienne (même si "Noël" y est reconnu.

Car même si Noël apparaît dans les deux calendriers, le chemin vers cet événement diffère totalement...

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Novembre 2015 à 17:12 | 2 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 31


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile