POURQUOI JE SUIS ORTHODOXE: Un non-grec australien explique pourquoi il s'est converti
Neos Kosmos a récemment publié un article de Nick Trakakis intitulé "Pourquoi je ne suis pas orthodoxe" (*) et je voudrais profiter de l'occasion pour en prendre le contre-pied puisque j'ai suivi l'itinéraire inverse à M. Trakakis.

Je suis typiquement «australien», d'ascendance britannique, et j'ai grandi dans l'Église anglicane. Après avoir fait quelques recherches religieuses durant mes années universitaires j'ai fini par rejoindre l'Eglise orthodoxe en 2013 et j'ai été comblé depuis aux plans spirituel, intellectuel et social.

Beaucoup de gens critiquent l'Église orthodoxe comme étant archaïque et complètement déphasée à notre époque. Pourtant, c'est cette fidélité à la tradition qui est en fait l'une des principales raisons qui me font Orthodoxe. En fait je ne crois pas que tout ce qui est moderne soit automatiquement supérieur au passé. La religion authentique ne doit pas être soumise aux modes contemporaines, aux courants et aux préjugés, mais elle doit être basée sur des vérités salvatrices, immuables, éternelles. Si une religion n'a pas le courage ou la force de nager à contre-courant de l'époque, elle devient une simple institution humaine et perd tout droit de se revendiquer d'une inspiration divine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Novembre 2015 à 14:03 | 12 commentaires | Permalien

Le Métropolite Athénagoras (Peckstadt) de Belgique, délégué du patriarcat œcuménique au synode catholique extraordinaire sur la famille l'an dernier (5 - 19 octobre 2014) avait décrit dans son intervention devant les pères synodaux quatre aspects de la tradition orthodoxe au sujet de la famille. Il disposait de quatre minutes pour exposer la position de l'Eglise orthodoxe sur la pastorale de la famille.

Votre Sainteté, Chers frères et sœurs en Christ,

C’est un honneur que de pouvoir représenter le Patriarche Œcuménique Bartholomée à l’occasion de votre Synode consacré à la famille. Le Patriarche Bartholomée m’a demandé de vous saluer tous en son nom.
Je vous remercie de m’offrir l’occasion d’intervenir dans vos débats et de présenter ainsi quelques réflexions issues de la tradition de l’Église orthodoxe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Novembre 2015 à 17:43 | 5 commentaires | Permalien

Les églises de Grèce vont accueillir les réfugiés
Le métropolite de Chios Marcos a exhorté les prêtres à réfléchir où accueillir les réfugiés quand il fera froid. Il est d'ores et déjà décidé que les femmes et les enfants seront installés dans les salles paroissiales.

Malgré la situation économique difficile, la Grèce reçoit toujours les réfugiés, et l'église orthodoxe grecque joue un grand rôle dans leur accueil.

Ainsi la métropole de Chios, qui n'est pas riches du tout et dispose de peu de ressources, reçoit en permanence des réfugiés de Syrie, note l'agence d'information "Romphea".

Les prêtres travaillent tous les jours sur le problème pour placer les familles qui arrivent.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Novembre 2015 à 10:43 | 35 commentaires | Permalien

L’EGLISE ORTHODOXE RUSSE AU CAMBODGE
V.Golovanow

Une église orthodoxe russe vient d’être consacrée au Cambodge

L’Eglise orthodoxe russe au Cambodge compte deux paroisses, les communautés Saint-Georges à Phnom Penh et Saint-Pantéleimon à Sihanoukville et a été enregistrée en 2013 en tant qu’organisation religieuse «Eglise chrétienne orthodoxe du Cambodge Patriarcat de Moscou»

Elle dépend administrativement de la représentation de l’Eglise orthodoxe russe en Thaïlande, qui a aussi la responsabilité des cinq paroisses de ce pays Lien PO

En 2014 le Comité de l’Église chrétienne orthodoxe du Cambodge a lancé la construction de l'église saint Pantéléimon à Sihanoukville financée grâce à une souscription.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2015 à 16:39 | 3 commentaires | Permalien

L’Italie n’a pas les complexes de la France pour les statistiques religieuses et l'Institut italien des statistiques ICI montre que sur les 3,639 millions de citoyens étrangers recensé en 2011-2012 2,056 millions sont Chrétiens, soit 56,4% répartis entre Orthodoxes, 27%, Catholiques 25,1% et Protestants 2,7%. Les musulmans représentent 26,3%, les bouddhistes 3% et 7,1% sont athées (cf. graphique).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2015 à 11:59 | 32 commentaires | Permalien

Une université d’été destinée aux représentants de l’Église catholique romaine a débuté à Moscou et se poursuivra jusqu’au 13 septembre. Elle est organisée avec la bénédiction du métropolite Hilarion de Volokolamsk, recteur de l’Institut des Hautes Études Saints-Cyrille-et-Méthode et avec la participation du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Des prêtres et des laïcs catholiques venus d’Italie, de France, d’Espagne et de Roumanie, faisant leurs études dans les universités pontificales de Rome, y participent.

Le prêtre Hyacinthe Destivelle, du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, est chargé de la coordination.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2015 à 02:52 | 3 commentaires | Permalien

Le père André Kordotchkine : mon sacerdoce est une navigation en solitaire
Interview accordée à Marie Svechnikova Vesti.ru Traduction abrégée Nikita Krivocheine

Lorsqu’ils ont été affectés à Madrid le père André et son épouse Alexandra ont trouvé une petite église installée dans un garage.

Jusqu’à des temps récents les offices orthodoxes étaient célébrés par les paroisses du Patriarcat de Moscou dans des commerces, des centres d’appel, des ateliers. Cela jusqu’au 2 mars 2013. C’est un Jeudi Saint que la première liturgie a été célébrée dans la nouvelle cathédrale Sainte Marie Madeleine, magnifique bâtiment aux coupoles dorées. La cathédrale appartient au diocèse de Chersonèse (Patriarcat de Moscou).

Elle est devenue un monument dont les madrilènes sont fiers, ils viennent visiter et s’y faire prendre en photo. La communauté donne des cours de russe pour les Espagnols, une école du dimanche, des cours de musique et de peinture y ont été mis en place. Les enfants russes adoptés par des foyers espagnols y sont accueillis.

Lire Bientôt, une église orthodoxe, diocèse de Chersonèse à Madrid!!!
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Septembre 2015 à 11:52 | 0 commentaire | Permalien

L'archevêque catholique de Split et le patriarche Irénée, primat de l'Église orthodoxe serbe, appellent à l'unité des chrétiens.
V. Golovanow

Mgr Marin Barisic, archevêque de Split et président de la Conférence épiscopale croate (HBK) pour le dialogue avec l'Eglise orthodoxe serbe, a rencontré le patriarche Irénée, primat de l'Eglise orthodoxe serbe, à la cathédrale Saint Domnius de Split et les deux dignitaires ont appelé à l'unité des chrétiens et à surmonter les différences entre Catholiques et Orthodoxes, en disant qu'ils ont Jésus-Christ en commun.

Les Catholiques plus orthodoxes et les Orthodoxes plus catholiques

«Je ne voudrais pas qu'on me comprenne mal, mais ce serait bien si les Catholiques devenaient plus orthodoxes et les Orthodoxes plus catholiques, dans le sens originel de l'Eglise orthodoxe et foi catholique évidemment», a déclaré Mgr Barisic.

Parlant de la nécessité de l'unité parmi les croyants orthodoxes et catholiques, le patriarche Irénée a déclaré: «Puisse Dieu aider à faire revenir le temps où nous étions Un et plus proches des autres." Il a regretté que beaucoup de prêtres aient commis des crimes, sans préciser s'il pensait à des prêtres orthodoxes serbes ou catholiques croates. "Avec l'aide de Dieu, nous pourrons analyser paisiblement tout le mal qui a existé dans notre passé et peut-être que rien de semblable ne se reproduira plus jamais", a déclaré le patriarche serbe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Août 2015 à 19:20 | 1 commentaire | Permalien

"L’institut Gatestone" (Etats-Unis) a publié un rapport consacré aux persécutions qu’ont subies les chrétiens en juin 2015

Raymond Ibrahim, un arabisant connu a publié une communication portant sur les persécutions auxquelles sont soumis les chrétiens dans les pays musulmans. L’auteur insiste sur l’indifférence dont font preuve les pays occidentaux face à cet état de chose. Il rappelle la dernière encyclique du pape (juin 2015). Le Saint Père y traite du réchauffement global et de la protection de l’environnement passant sous silence les violences antichrétiennes au Proche-Orient.

Raymond Ibrahim écrit « Si l’encyclique papale portait sur la persécutions des chrétiens chaque paroisse du monde catholique aurait été informée de la situation.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Août 2015 à 17:33 | Permalien

Le patriarche Tikhon a été rappelé à Dieu le 25 mars/7 avril 1925, il y à 90 ans, jour où célébrons la Dormition de la Très Sainte Vierge.

Etant évêque le futur patriarche a vécu de longues années en Amérique du Nord. En 1898 il était à la tête du diocèse des Aléoutes et de l’Alaska, Eglise orthodoxe russe. Par la suite cette chaire a été transférée à New-York, le titre en devint « évêque des Aléoutes et d’Amérique du Nord ». Il fut canonisé en 1989

L’une des associations russes des Etats-Unis regroupant des compatriotes se nomme "Severny Krest" (La Croix du Nord). Cet organisme milite actuellement pour que l’une des rues de New-York puisse être nommée en l’honneur de Saint Tikhon.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Août 2015 à 11:06 | 1 commentaire | Permalien

Dix ans de la fondation du premier monastère orthodoxe  pour femmes en Allemagne (EORHF)
Un grands nombre de clercs et de pèlerins se sont réunis les 17-18 juillet dernier à Buchendorf, un village non loin de Munich. Un monastère orthodoxe pour femmes (Eglise Orthodoxe russe Hors Frontières) a été fondé il y a 10 ans dans ce lieu pittoresque.

La commémoration de cet anniversaire a coïncidé avec la célébration de la mémoire des Martyrs d'Alapaïevsk saints patrons de ce cloître. Les vêpres de même que la divine liturgie ont été présidées par Monseigneur Marc Arndt archevêque de Berlin et d’Allemagne.

Dans l’homélie qu’il a prononcée l’archiprêtre Georges Harlow a dit : « Nous nous saluons aujourd’hui les uns les autres en nous exclamant « Bonne fête ! ». Or ce jour est un jour de tristesse et de contrition. De tristesse pour notre peuple qui s’est éloigné de Dieu et a laissé se commettre le terrible assassinat d’Alapaievsk. Votre monastère est consacré à la sainte martyre Elisabeth, ne l’oublions jamais. Cette fête est aussi la manifestation du désir de repentir de notre peuple qui aspire à revenir à Dieu ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juillet 2015 à 19:05 | 0 commentaire | Permalien

Le Concile – quelle importance pour ma mère?
Traduction V. Golovanow d'après Carrie Frederick Frost

Les espoirs et les craintes au sujet du Concile de 2016

"Le Concile – quelle importance pour ma mère?" "Cette question a été posée à la conférence de la Société de théologie orthodoxe d'Amérique OTSA, organisée les 26-27 juin 2015 et consacrée au Saint et Grand Concile de l'Eglise orthodoxe prévu pour la Pentecôte 2016. Elle demandait ironiquement si quoi que ce soit de concret sortira de ce Concile, et exprimait en creux les espoirs et les préoccupations des théologiens orthodoxes.

Cette conférence rassemblait en effet plus de 90 universitaires venant de nombreuses juridictions orthodoxes d'Amérique et de l'étranger, principalement des laïcs, mais aussi plusieurs prêtres et deux hiérarques, aussi bien Orthodoxes de tradition que convertis, et des représentants d'autres confessions chrétiennes; elle comprenait en particulier beaucoup d'universitaires – femmes, dont l'auteur.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juillet 2015 à 20:50 | 5 commentaires | Permalien

Trois martyres du XX siècles seront  béatifiées en Espagne
Le 5 septembre 2015 une cérémonie est prévue dans la cathédrale de Gérone, en Catalogne : trois moniales ayant appartenu à l’ordre San Jose de Gérone y seront béatifiées.

Les sœurs martyres Fidela Oller (Banyoles, 1869), Facunda Margenat (Girona, 1876) et Josefa Monrabal (Gandía, 1901) ont toutes trois fermement témoigné de leur foi et ont été mises à mort lors des persécutions de 1931-1939.

La première Fidela Ollerse consacrait à des œuvres de charité à Banyoles, Josefa Monrabal s’occupait des personnes malades à Gérone. Toutes deux ont été tuées alors qu’elles se rendaient à Jerez (Valence).

Facunda Margenat est connue par sa simplicité et son active bonté. Elle participait à des projets sociaux conduits par plusieurs municipalités des environs de Barcelone. C’est dans cette ville qu’elle a été assassinée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Juillet 2015 à 16:11 | 3 commentaires | Permalien

Vladimir Golovanow

Il est intéressant de rapprocher le texte d'une interview du métropolite Hilarion de Volokolamsk au journal italien " Corriere della Sera " avec l'article qu'en tire REUTER, dont je reprends le titre… Traduction V. G. à partir du russe: PravMIR

1. Le passage de l'interview in extenso:

Question «Corriere della Sera»: Pensez-vous que la possibilité d'une rencontrer entre le pape et le patriarche est devenue réelle? Je sais que lorsque le président Poutine a rencontré le pape François, il lui a dit "je vous souhaite de rencontrer bientôt le patriarche."

- Métropolite Hilarion: il faut clairement distinguer les deux différentes lignes de relations. L'une – c'est la relation entre l'Eglise orthodoxe et l'Eglise catholique romaine; l'autre - la relation entre la Fédération de Russie et l'État de la Cité du Vatican. Elles sont indépendantes l'une de l'autre. Le président suit son plan d'action lorsqu'il se rend dans différents pays. Le patriarche suit le sien lors de ses rencontres avec les chefs des différentes Églises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juillet 2015 à 10:22 | 1 commentaire | Permalien

Ivan Bounine, prix Nobel russe de littérature, bientôt Juste parmi les nations ?
Il était réputé misanthrope et égocentrique. Mais l'on sait moins que l'écrivain russe Ivan Bounine, prix Nobel de littérature en 1933, a caché des juifs en France pendant l'Occupation. Un geste qui pourrait lui valoir le titre de Juste à titre posthume.

Le Congrès juif russe a recueilli des témoignages inédits mettant en lumière le rôle de l'auteur des "Allées sombres" pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment quand il a caché trois juifs d'origine russe dans sa villa "Jeannette" de Grasse, où il vivait depuis son départ en exil après la révolution bolchévique de 1917.

Le titre de "Juste", qui existe depuis 1953 et honore "ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs", est la plus haute distinction décernée à des civils par Israël.

Mère Marie Skobtsov fut reconnue comme Juste parmi les nations, avec son nom à Yad Vashem.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juillet 2015 à 08:39 | Permalien

L'Eglise orthodoxe en Europe occidentale
"Jusqu'où pouvons-nous organiser une présence orthodoxe qui ne soit pas seulement orientale, mais aussi occidentale [...]?" Évêque Kallistos (Ware) de Diokleia

L'Eglise orthodoxe dans 15 pays d'Europe occidentale

Le livre "Histoire de l'Eglise orthodoxe en Europe occidentale au 20e siècle", publié sous la direction de Christine Chaillot il y a dix ans, présente une intéressante série d'articles sur l'Eglise orthodoxe dans 15 pays d'Europe occidentale: France, Iles britanniques, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Portugal, Belgique et Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède et Finlande.

Chaque article a un auteur différent, ils sont tous orthodoxes et comptent parmi eux l'évêque (et chercheur érudit) Kallistos (Ware) de Diokleia (Iles britanniques). Ce livre est donc l'expression d'une démarche venant du milieu orthodoxe, dans un Occident où l'Eglise orthodoxe s'interroge sur sa place et son avenir et il correspond à un vrai besoin car les recherches sont peu nombreuses sur ce sujet. Dans certains pays, rien n'existe. Dans d'autres, l'on peut surtout faire état de quelques travaux historiques, par exemple sur l'émigration russe ou grecque dans un pays. Les sociologues de la religion ont pour l'instant manifesté peu d'intérêt pour l'étude de l'orthodoxie en Europe.
Rédigé par V.Golovanow le 30 Juin 2015 à 15:32 | 24 commentaires | Permalien

Résolution no. 5-3/2015 du Saint-Synode du Patriarcat d’Antioche:

Vu que depuis la violation du Patriarcat de Jérusalem des frontières géographiques du Patriarcat d’Antioche et la création d’un diocèse à Qatar confié à un ‘archevêque’, l’Eglise d’Antioche a tenté de trouver une solution au problème dans un esprit de paix et sur une base de coopération et de coordination entre les Eglises Orthodoxes soeurs, afin de parvenir à une issue susceptible de mettre fin à la violation de ses droits, de garantir la pérennité du travail pastoral en cours au Qatar et d’éviter d’ébranler l’unité de l’Orthodoxie ; Étant donné que l’Eglise d’Antioche a utilisé, depuis cette violation et jusqu’à ce jour, tous les moyens iréniques, y compris les médiations entreprises par le Patriarcat OEcuménique et d’autres Eglises soeurs, ainsi que par le Gouvernement grec, sans parvenir à une solution du problème ;
Rédigé par V.Golovanow le 29 Juin 2015 à 19:19 | 8 commentaires | Permalien

Le métropolite Jonas, ancien primat de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA) a reçu un congé canonique du métropolite Tikhon, actuel Primat de ladite Église et de son Synode, lui permettant ainsi de rejoindre l’Église orthodoxe russe hors-frontières ( EOHRF) . Le métropolite Hilarion (Kapral), primat de l' Église ( EOHRF) a reçu la notification y relative. Le métropolite Jonas est donc reçu dans l’Église orthodoxe russe hors-frontières, mais toutefois avec le statut de hiérarque retraité.

Lire aussi Le métropolite Jonas ne souhaite plus être le primat de l’Eglise orthodoxe d’Amérique (OCA)

Il continuera a célébrer dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de l’Église Orthodoxe russe Hors-Frontières à Washington, où il servait la plupart du temps durant ces trois dernières années. Il y poursuivra son ministère, notamment ses homélies et ses conférences. Dans un avenir non défini, le métropolite envisage de fonder un monastère.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Juin 2015 à 10:08 | 3 commentaires | Permalien

S.D.

Aux États-Unis, les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité que les autres groupes religieux. C’est ce que révèle un rapport produit par le « Pew Research Center », centre d’études et de recherches religieuses, sociales et politiques.

Lire aussi Une Interview du Métropolite Tikhon (OCA): "L'Orthodoxie aux USA vit une seconde naissance"

L’Église orthodoxe des États-Unis rassemble plus d’un million de fidèles, soit 0,5 % de la population adulte du pays. À travers le monde, ils sont 250 millions, dont 50 millions appartiennent à l’Église orthodoxe de Russie. L’étude présente des résultats statistiques qui concernent des entités religieuses chrétiennes et non-chrétiennes. Selon l’enquête, « les chrétiens orthodoxes se trouvent au niveau le plus bas en ce qui concerne leur fidélité à la foi orthodoxe d’une génération à une autre ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Juin 2015 à 10:15 | 40 commentaires | Permalien

À Bucarest, la plus grande cathédrale orthodoxe du monde, conçue pour durer 500 ans, devrait coûter près de 100 millions d’euros à l’Église roumaine.

À Bucarest, la construction de la cathédrale du Salut de la Nation va coûter près de 100 millions d’euros à l’Église orthodoxe de Roumanie. Le lieu de culte aux dimensions titanesques, dont le chantier est achevé à 60 %, pourra accueillir jusqu’à 6 000 fidèles et sera ainsi la plus grande cathédrale orthodoxe du monde... Suite La Croix
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Juin 2015 à 16:22 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 31


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile