"L’institut Gatestone" (Etats-Unis) a publié un rapport consacré aux persécutions qu’ont subies les chrétiens en juin 2015

Raymond Ibrahim, un arabisant connu a publié une communication portant sur les persécutions auxquelles sont soumis les chrétiens dans les pays musulmans. L’auteur insiste sur l’indifférence dont font preuve les pays occidentaux face à cet état de chose. Il rappelle la dernière encyclique du pape (juin 2015). Le Saint Père y traite du réchauffement global et de la protection de l’environnement passant sous silence les violences antichrétiennes au Proche-Orient.

Raymond Ibrahim écrit « Si l’encyclique papale portait sur la persécutions des chrétiens chaque paroisse du monde catholique aurait été informée de la situation.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Août 2015 à 17:33 | Permalien

Le patriarche Tikhon a été rappelé à Dieu le 25 mars/7 avril 1925, il y à 90 ans, jour où célébrons la Dormition de la Très Sainte Vierge.

Etant évêque le futur patriarche a vécu de longues années en Amérique du Nord. En 1898 il était à la tête du diocèse des Aléoutes et de l’Alaska, Eglise orthodoxe russe. Par la suite cette chaire a été transférée à New-York, le titre en devint « évêque des Aléoutes et d’Amérique du Nord ». Il fut canonisé en 1989

L’une des associations russes des Etats-Unis regroupant des compatriotes se nomme "Severny Krest" (La Croix du Nord). Cet organisme milite actuellement pour que l’une des rues de New-York puisse être nommée en l’honneur de Saint Tikhon.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Août 2015 à 11:06 | 1 commentaire | Permalien

Dix ans de la fondation du premier monastère orthodoxe  pour femmes en Allemagne (EORHF)
Un grands nombre de clercs et de pèlerins se sont réunis les 17-18 juillet dernier à Buchendorf, un village non loin de Munich. Un monastère orthodoxe pour femmes (Eglise Orthodoxe russe Hors Frontières) a été fondé il y a 10 ans dans ce lieu pittoresque.

La commémoration de cet anniversaire a coïncidé avec la célébration de la mémoire des Martyrs d'Alapaïevsk saints patrons de ce cloître. Les vêpres de même que la divine liturgie ont été présidées par Monseigneur Marc Arndt archevêque de Berlin et d’Allemagne.

Dans l’homélie qu’il a prononcée l’archiprêtre Georges Harlow a dit : « Nous nous saluons aujourd’hui les uns les autres en nous exclamant « Bonne fête ! ». Or ce jour est un jour de tristesse et de contrition. De tristesse pour notre peuple qui s’est éloigné de Dieu et a laissé se commettre le terrible assassinat d’Alapaievsk. Votre monastère est consacré à la sainte martyre Elisabeth, ne l’oublions jamais. Cette fête est aussi la manifestation du désir de repentir de notre peuple qui aspire à revenir à Dieu ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juillet 2015 à 19:05 | 0 commentaire | Permalien

Le Concile – quelle importance pour ma mère?
Traduction V. Golovanow d'après Carrie Frederick Frost

Les espoirs et les craintes au sujet du Concile de 2016

"Le Concile – quelle importance pour ma mère?" "Cette question a été posée à la conférence de la Société de théologie orthodoxe d'Amérique OTSA, organisée les 26-27 juin 2015 et consacrée au Saint et Grand Concile de l'Eglise orthodoxe prévu pour la Pentecôte 2016. Elle demandait ironiquement si quoi que ce soit de concret sortira de ce Concile, et exprimait en creux les espoirs et les préoccupations des théologiens orthodoxes.

Cette conférence rassemblait en effet plus de 90 universitaires venant de nombreuses juridictions orthodoxes d'Amérique et de l'étranger, principalement des laïcs, mais aussi plusieurs prêtres et deux hiérarques, aussi bien Orthodoxes de tradition que convertis, et des représentants d'autres confessions chrétiennes; elle comprenait en particulier beaucoup d'universitaires – femmes, dont l'auteur.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juillet 2015 à 20:50 | 5 commentaires | Permalien

Trois martyres du XX siècles seront  béatifiées en Espagne
Le 5 septembre 2015 une cérémonie est prévue dans la cathédrale de Gérone, en Catalogne : trois moniales ayant appartenu à l’ordre San Jose de Gérone y seront béatifiées.

Les sœurs martyres Fidela Oller (Banyoles, 1869), Facunda Margenat (Girona, 1876) et Josefa Monrabal (Gandía, 1901) ont toutes trois fermement témoigné de leur foi et ont été mises à mort lors des persécutions de 1931-1939.

La première Fidela Ollerse consacrait à des œuvres de charité à Banyoles, Josefa Monrabal s’occupait des personnes malades à Gérone. Toutes deux ont été tuées alors qu’elles se rendaient à Jerez (Valence).

Facunda Margenat est connue par sa simplicité et son active bonté. Elle participait à des projets sociaux conduits par plusieurs municipalités des environs de Barcelone. C’est dans cette ville qu’elle a été assassinée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Juillet 2015 à 16:11 | 3 commentaires | Permalien

Vladimir Golovanow

Il est intéressant de rapprocher le texte d'une interview du métropolite Hilarion de Volokolamsk au journal italien " Corriere della Sera " avec l'article qu'en tire REUTER, dont je reprends le titre… Traduction V. G. à partir du russe: PravMIR

1. Le passage de l'interview in extenso:

Question «Corriere della Sera»: Pensez-vous que la possibilité d'une rencontrer entre le pape et le patriarche est devenue réelle? Je sais que lorsque le président Poutine a rencontré le pape François, il lui a dit "je vous souhaite de rencontrer bientôt le patriarche."

- Métropolite Hilarion: il faut clairement distinguer les deux différentes lignes de relations. L'une – c'est la relation entre l'Eglise orthodoxe et l'Eglise catholique romaine; l'autre - la relation entre la Fédération de Russie et l'État de la Cité du Vatican. Elles sont indépendantes l'une de l'autre. Le président suit son plan d'action lorsqu'il se rend dans différents pays. Le patriarche suit le sien lors de ses rencontres avec les chefs des différentes Églises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juillet 2015 à 10:22 | 1 commentaire | Permalien

Ivan Bounine, prix Nobel russe de littérature, bientôt Juste parmi les nations ?
Il était réputé misanthrope et égocentrique. Mais l'on sait moins que l'écrivain russe Ivan Bounine, prix Nobel de littérature en 1933, a caché des juifs en France pendant l'Occupation. Un geste qui pourrait lui valoir le titre de Juste à titre posthume.

Le Congrès juif russe a recueilli des témoignages inédits mettant en lumière le rôle de l'auteur des "Allées sombres" pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment quand il a caché trois juifs d'origine russe dans sa villa "Jeannette" de Grasse, où il vivait depuis son départ en exil après la révolution bolchévique de 1917.

Le titre de "Juste", qui existe depuis 1953 et honore "ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver des Juifs", est la plus haute distinction décernée à des civils par Israël.

Mère Marie Skobtsov fut reconnue comme Juste parmi les nations, avec son nom à Yad Vashem.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juillet 2015 à 08:39 | Permalien

L'Eglise orthodoxe en Europe occidentale
"Jusqu'où pouvons-nous organiser une présence orthodoxe qui ne soit pas seulement orientale, mais aussi occidentale [...]?" Évêque Kallistos (Ware) de Diokleia

L'Eglise orthodoxe dans 15 pays d'Europe occidentale

Le livre "Histoire de l'Eglise orthodoxe en Europe occidentale au 20e siècle", publié sous la direction de Christine Chaillot il y a dix ans, présente une intéressante série d'articles sur l'Eglise orthodoxe dans 15 pays d'Europe occidentale: France, Iles britanniques, Allemagne, Autriche, Suisse, Italie, Espagne, Portugal, Belgique et Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Suède et Finlande.

Chaque article a un auteur différent, ils sont tous orthodoxes et comptent parmi eux l'évêque (et chercheur érudit) Kallistos (Ware) de Diokleia (Iles britanniques). Ce livre est donc l'expression d'une démarche venant du milieu orthodoxe, dans un Occident où l'Eglise orthodoxe s'interroge sur sa place et son avenir et il correspond à un vrai besoin car les recherches sont peu nombreuses sur ce sujet. Dans certains pays, rien n'existe. Dans d'autres, l'on peut surtout faire état de quelques travaux historiques, par exemple sur l'émigration russe ou grecque dans un pays. Les sociologues de la religion ont pour l'instant manifesté peu d'intérêt pour l'étude de l'orthodoxie en Europe.
Rédigé par V.Golovanow le 30 Juin 2015 à 15:32 | 24 commentaires | Permalien

Résolution no. 5-3/2015 du Saint-Synode du Patriarcat d’Antioche:

Vu que depuis la violation du Patriarcat de Jérusalem des frontières géographiques du Patriarcat d’Antioche et la création d’un diocèse à Qatar confié à un ‘archevêque’, l’Eglise d’Antioche a tenté de trouver une solution au problème dans un esprit de paix et sur une base de coopération et de coordination entre les Eglises Orthodoxes soeurs, afin de parvenir à une issue susceptible de mettre fin à la violation de ses droits, de garantir la pérennité du travail pastoral en cours au Qatar et d’éviter d’ébranler l’unité de l’Orthodoxie ; Étant donné que l’Eglise d’Antioche a utilisé, depuis cette violation et jusqu’à ce jour, tous les moyens iréniques, y compris les médiations entreprises par le Patriarcat OEcuménique et d’autres Eglises soeurs, ainsi que par le Gouvernement grec, sans parvenir à une solution du problème ;
Rédigé par V.Golovanow le 29 Juin 2015 à 19:19 | 8 commentaires | Permalien

Le métropolite Jonas, ancien primat de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA) a reçu un congé canonique du métropolite Tikhon, actuel Primat de ladite Église et de son Synode, lui permettant ainsi de rejoindre l’Église orthodoxe russe hors-frontières ( EOHRF) . Le métropolite Hilarion (Kapral), primat de l' Église ( EOHRF) a reçu la notification y relative. Le métropolite Jonas est donc reçu dans l’Église orthodoxe russe hors-frontières, mais toutefois avec le statut de hiérarque retraité.

Lire aussi Le métropolite Jonas ne souhaite plus être le primat de l’Eglise orthodoxe d’Amérique (OCA)

Il continuera a célébrer dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de l’Église Orthodoxe russe Hors-Frontières à Washington, où il servait la plupart du temps durant ces trois dernières années. Il y poursuivra son ministère, notamment ses homélies et ses conférences. Dans un avenir non défini, le métropolite envisage de fonder un monastère.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Juin 2015 à 10:08 | 3 commentaires | Permalien

S.D.

Aux États-Unis, les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité que les autres groupes religieux. C’est ce que révèle un rapport produit par le « Pew Research Center », centre d’études et de recherches religieuses, sociales et politiques.

Lire aussi Une Interview du Métropolite Tikhon (OCA): "L'Orthodoxie aux USA vit une seconde naissance"

L’Église orthodoxe des États-Unis rassemble plus d’un million de fidèles, soit 0,5 % de la population adulte du pays. À travers le monde, ils sont 250 millions, dont 50 millions appartiennent à l’Église orthodoxe de Russie. L’étude présente des résultats statistiques qui concernent des entités religieuses chrétiennes et non-chrétiennes. Selon l’enquête, « les chrétiens orthodoxes se trouvent au niveau le plus bas en ce qui concerne leur fidélité à la foi orthodoxe d’une génération à une autre ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Juin 2015 à 10:15 | 40 commentaires | Permalien

À Bucarest, la plus grande cathédrale orthodoxe du monde, conçue pour durer 500 ans, devrait coûter près de 100 millions d’euros à l’Église roumaine.

À Bucarest, la construction de la cathédrale du Salut de la Nation va coûter près de 100 millions d’euros à l’Église orthodoxe de Roumanie. Le lieu de culte aux dimensions titanesques, dont le chantier est achevé à 60 %, pourra accueillir jusqu’à 6 000 fidèles et sera ainsi la plus grande cathédrale orthodoxe du monde... Suite La Croix
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Juin 2015 à 16:22 | 0 commentaire | Permalien

Jérusalem : des militants juifs ont tenté d’empêcher un office chrétien dans le Cénacle de Sion
Iossif Berger, se présentant comme étant le rabbin de la tombe du roi David, vient de déclarer : « Nous sommes auprès de la sépulture du roi David et il ne doit pas y avoir de crucifix dans ce lieu, cela est interdit par la Torah ».

Des témoins disent qu’en ce jour plus de 100 juifs ultra orthodoxes se sont réunis à l’aube auprès de la tombe du roi David pour (comme ils l’ont expliqué) protester contre la profanation de ce lieu saint.

La Sainte Pentecôte est l’une des peu nombreuses fêtes lors desquelles les juifs autorisent la célébration d’un divin office dans le Cénacle qui se situe au-dessus de la tombe du roi David et d’une synagogue. Les militants ont tenté de faire obstruction à la célébration de l’office. Dès que les chrétiens ont commencé l’office les activistes juifs ont barré l’accès au Cénacle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2015 à 11:10 | 2 commentaires | Permalien

Rappel à Dieu du dernier prêtre ayant appartenu à l’Église orthodoxe autonome de Chine
Le père Michel Wang Quansheng est né vers 1925 (la date précise reste inconnue). Son sacerdoce a duré plus de 50 ans. En 1958 il avait été ordonné prêtre par l'archevêque Syméon, le premier des hiérarques chinois.

A la suite du décès de Monseigneur Basile, évêque de Pékin (1962), puis de la disparition en 1965 de Monseigneur Syméon, l’Église autonome de Chine n'avait plus aucun évêque. Les persécutions de l'époque de la révolution culturelle rendaient impossible une vie ecclésiale normale. Ce n'est qu'à partir du milieu des années 80 que les autorités commencèrent à faire preuve de plus de tolérance. En novembre 2007 le 50e anniversaire de l’Église autonome de Chine a été commémoré à Moscou. A cette occasion le patriarche Alexis II a décerné au père Michel Van la médaille Saint Serge de Radonezh.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juin 2015 à 19:34 | 3 commentaires | Permalien

Grèce: les reliques de la discorde
V.G.

Les reliques de la grande-martyre Barbara (sainte Barbe) ont été vénérées en Grèce du 10 au 24 mai 2015.

La chasse a été accueillie dans la localité qui porte le nom de la sainte, Aghia Barbara, près d’Athènes, par l’archevêque d’Athènes Jérôme, primat de l'Église de Grèce, avec les honneurs dignes d'un chef d'État, et elle a attiré une immense foule de pèlerins.

Cela n'a pas manqué de susciter des critiques acerbes dans les rangs de la majorité de gauche qui gouverne le pays.

Ainsi le député Nikos Filis, porte-parole du parti Syriza, a affirmé que l'adoration des reliques est de l'idolâtrie, qu'il y a un "commerce" des saintes reliques actuellement et que le temps est venu pour la séparation de l'Église et l'État. Interrogé sur cette intervention, l’archevêque Jérôme a répondu que "ceux qui pensent cela vont le regretter."
Rédigé par Vladimir Golovanow le 30 Mai 2015 à 10:02 | 3 commentaires | Permalien

Le métropolite Hilarion : Il faut poursuivre le dialogue avec l’Église catholique romaine
" Nous avons traité de nombreux thèmes, surtout les relations entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique. On a traité les différences et les défis du dialogue théologique entre les Églises orthodoxes et l’Église catholique.

On a traité les défis de notre société, surtout la situation de la famille mais aussi beaucoup de défis au niveau culturel. On a approfondi des possibilités pour la collaboration culturelle et éthique entre l’Église orthodoxe russe et l’Église de Rome. On a aussi surtout parlé des problèmes politiques en Ukraine, en Syrie et au Moyen-Orient. "

Cardinal Kurt Koch après sa rencontre avec le patriarche Cyrille à Moscou le 18 décembre 2013

"Je pense que le Pape François a une volonté de dialogue avec l’Église orthodoxe. Il est désolé par ce qui se produit actuellement en Ukraine. Et, naturellement, il faut continuer à le rencontrer, ainsi que les autres dirigeants de l’Église catholique romaine."
Rédigé par Vladimir Golovanow le 28 Mai 2015 à 09:26 | 40 commentaires | Permalien

Nouveau départ pour l'Église orthodoxe de Chine
V.G.
Deux ans après la visite du patriarche Cyrille le métropolite Hilarion de Volokolamsk et l’archiprêtre Nicolas Balachov, président et vice-président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, ont effectué une visite en Chine du 14 au 17 mai 2015.

Le métropolite Hilarion a d'abord rencontré à Pékin le chef de la Direction des affaires religieuses Wang Zuoang pour l'entretenir de la situation actuelle et des perspectives de développement de la coopération de la Russie et de la Chine dans le domaine religieux après la rencontre de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie avec le Président de la RPC Xi Jinping le 8 mai 2015 à Moscou. Le métropolite Hilarion et Wang Zuoang ont signé les procès-verbaux de la troisième réunion du groupe de travail russo-chinois pour les contacts et la collaboration dans le domaine religieux, qui a eu lieu sous leur coprésidence en juin 2014 à Moscou. (1)
Rédigé par Vladimir Golovanow le 20 Mai 2015 à 09:16 | 24 commentaires | Permalien

Église russe et Églises de tradition russe
V.G.

Le 17 mai 2007 restera dans l’histoire car c’est le jour de la réunion des deux branches les plus importantes de l’Eglise orthodoxe russe cf. ICI Mais la plupart des articles commémoratifs laissent penser que cette union a rassemblé tous les enfants de l'Église russe alors que l'histoire dramatique du XXe siècle les a dispersé sur tous les continents. Sans entrer dans les détails de cette histoire tragique, l'analyse suivante essaye de présenter succinctement les principales composantes de l'Église russe , unies et séparées, et les Églises de tradition russe qui existent en ce début du XXIe siècle.

1. Les branches réunies

a) Le patriarcat de Moscou
Officiellement appelée Église Orthodoxe Russe (Patriarcat de Moscou) Ici et ICI , héritière directe de l'Église orthodoxe de la Russie impériale, elle a pris l'essentiel des persécution bolchéviques et ses martyrs se comptent par millier. Elle ne comptait plus que quatre évêques en liberté dans les années 1930 et le siège patriarcal, rétabli par le concile de 1917, fut vacant pendant 18 ans après le décès du saint patriarche Tikhon (1925).
Rédigé par Vladimir Golovanow le 16 Mai 2015 à 14:51 | 8 commentaires | Permalien

Le père André Phillips nous fait parvenir ce texte de "religion fiction". Rappelons que les opinions des auteurs ne correspondent pas toujours avec celles du groupe de rédaction P.O. Nous regrettons de ne pas être à même de mettre en ligne la traduction française.

An Interview with the Most Reverend Metropolitan John, First Hierarch of R.O.M.E., the Russian Orthodox Metropolia in Europe - Paris, 7 May 2041

Q: Vladyko Metropolitan, this is the twentieth anniversary of the foundation of the Metropolia of Paris and Europe after the completion of the new Russian Cathedral in the centre of Paris. Can you say something about this moment?

A: Thank you. I have been asked to relate a few facts regarding our Metropolia in this interview. At this historic moment it is not only the twentieth anniversary of our Metropolia, but also 100 years since the Nazi-led European invasion of the Russian Lands - just as European and multinational an invasion as the 1812 invasion - on the feast of All the Russian Saints in 1941; 50 years since the fall of the Soviet Union in 1991; and 25 years since the events in the then Ukraine and the 2016 Council – and we know how those ended.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Mai 2015 à 10:26 | 4 commentaires | Permalien

Le Patriarche de Constantinople convoque un sommet sur l’environnement
Le deuxième Sommet de Halki aura lieu du 8 au 10 juin sur l’île du même nom, en Turquie, avec pour thème « Théologie, écologie et la Parole »....Suite La Croix

Lire aussi Première Université d'été des doctorants de Fribourg sur l'île de Halki, en Turquie
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Mai 2015 à 05:49 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 31


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile