SAURONS NOUS LA VÉRITÉ SUR LES RELIQUES IMPÉRIALES ?  LUEURS D'ESPOIR…
Vladimir Golovanow

La scène du cinquième sceau, fresque du monastère Saint Dyonisios, Mont Athos

"Et quand l'agneau ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu.

Ils crièrent d'une voix forte, en disant: Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre?…" Apocalypse 6; 9-10.

C'est par cette citation de l'apocalypse que je commençais l'an dernier un article sur le sort des reliques impériales et nous n'avons rien appris de bien nouveau depuis.

Les représentants de la commission d’enquête spéciale, créée sous l'égide de l'Église russe, ont rapporté au patriarche Cyrille le 14 juin les conclusions intermédiaires de l’identification des restes exhumés entre 1979 et 2007 "dans le "Vallon du Porcelet" (voir article cité). Mais, si le patriarche a eu des informations – la réunion a duré 5 heures, aucune n'a été donnée à l'opinion publique…

L’évêque de Yegorevsk Tikhon (Chevkounov), vicaire du patriarche de Moscou responsable de l'enquête, a bien donné une courte interview à l’agence Tass mais n'a rien dit de concret sur les résultats des expertises conduites depuis dix-huit mois, tous les résultats étant couvert par le secret de l'instruction, vais il a précisé que "beaucoup d'éléments nouveaux avaient été découverts…" sans vouloir en dire plus.

SAURONS NOUS LA VÉRITÉ SUR LES RELIQUES IMPÉRIALES ?  LUEURS D'ESPOIR…
Toutefois il a été demandé à la Commission d'enquête de publier les documents ou éléments matériels dont l'expertise est terminée et d'autoriser les experts à donner des explications publiques sur les questions considérées comme résolues…

La publication pourrait intervenir "dès cet été si l'autorisation est obtenue" ... mais on ne sait pas de quels documents, éléments matériels ou questions il s'agit. Et Mgr Tikhon a aussi souligné que seule "la conscience conciliaire e l'Église" pouvait décider si les restes exhumés constituaient des reliques des saints Néomartyrs.

Il semble de fait probable que de nouvelles révélations (ou publications?) seront faites dès le 17 juillet prochain, à l'occasion du 99ème anniversaire de l'assassinat de la famille impériale, et surtout l'an prochain puisque le patriarche Cyrile se rendra en pèlerinage à Ekaterinbourg pour le 100ème anniversaire du massacre de la Maison Ipatiev.


SAURONS NOUS LA VÉRITÉ SUR LES RELIQUES IMPÉRIALES ?  LUEURS D'ESPOIR…
DEBAT HOULEUX DANS L'OPINION

Devant le silence des autorités, les hypothèses les plus diverses fleurissent sur la blogosphère, plutôt dans l'aile conservatrice de l'Église, /// et , en développant des théories complotistes qui font intervenir différentes forces obscures (le plus souvent classées "judéo-maçoniques") qui cherchent à circonvenir et tromper la conscience du peuple russe…

Sans revenir sur les théories particulièrement fragiles de survie, au moins partiel, des martyrs de la Maison Ipatiev , la thèse la plus courante énonce qu'il n'y a pas de reliques car les corps ont été totalement détruits à la "Ganina Yama" (cf. article cité) et les restes exhumés dans le "Vallon du Porcelet" n'ont rien à voir à l'affaire. Ce scénario s'appuie sur la ferveur des pèlerinages qui ont lieu à la "Ganina Yama" alors que le "Vallon du Porcelet" est oublié, ce qui ne tient pas compte du fait que c'est l'Église qui a organisé tout cela comme l'explique l'article précédent.

Et de fait, reconnaitre les exhumés dans le "Vallon du Porcelet" comme reliques des saints Martyrs impérieux reviendrait à reconnaitre que l'Église a refusé de voir la vérité durant 20 ans. Et cela posera aussi la question de la pertinence de l'imposant complexe monastique à la "Ganina Yama"… Il reste à espérer que la vérité finira par triompher et ne sera pas oblitérée par ce type de considérations politiques.

Illustrations et ICI

SAURONS NOUS LA VÉRITÉ SUR LES RELIQUES IMPÉRIALES ?  LUEURS D'ESPOIR…
Monastère Saint Dyonisios, Mont Athos ///Апокалипсис на фресках афонского монастыря Дионисиат

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Juin 2017 à 21:09 | 1 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile