Archiprêtre Georges Mitrofanov: Pourquoi nous sommes si loin du Christ ?
Il y a bien longtemps /et pas même à partir du XXe, et encore moins du XXIe siècle, mais un peu plus tôt/, la piété rituelle quotidienne s'est instaurée comme forme principale de la vie religieuse. Ceci concerne tous les pays développés entrant dans la phase de l’industrialisation. Nous sommes en retard à cet égard, la période communiste a figé notre pensée.

D'où le sentiment que soudain la majorité de notre population est devenue orthodoxe, parce qu'elle peint des œufs, béni des gâteaux de Pâques, va parfois à l'église et s'impose des restrictions alimentaires d'un autre genre que celles de l'époque soviétique qui leur étaient imposées.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2021 à 08:14 | 6 commentaires | Permalien

Partout dans le monde, la place des grands-parents évolue
Universelle, la grand-parentalité reste fondamentale alors même qu’elle se transforme en profondeur

Il y a, dans le monde, des millions de Granny et Daddy, d’Abuela et d’Abuelo, de Baboula et de Dedoula, de Nainai et de Yéyé (Chine), de Papy et de Mamies… et beaucoup d’autres encore ! C’est que, de tout temps et en tout lieu, les parents des parents ont une place singulière dans la famille et plus encore dans le cœur de leurs petits-enfants.

« Les enquêtes le montrent clairement, souligne Claudine Attias-Donfut (1), directrice de recherche à la Caisse nationale d’assurance-vieillesse. Quelle que soit la civilisation, les grands-parents ont un rôle important et occupent une place particulièrement valorisée. » Et d’ajouter que « selon les hypothèses de biologistes et évolutionnistes qui explorent “l’effet grand-mère” au temps des premiers hommes, les soins donnés par la grand-mère à la progéniture de sa ou de ses fille (s) auraient eu une action décisive sur la survie de l’espèce humaine ! »
Rédigé par l'équipe de rédaction le 15 Octobre 2021 à 11:59 | 0 commentaire | Permalien

Livre de Prières en deux langues, en français et en russe
Achetez ce petit livre magnifiquement publié à la librairie de la CATHÉDRALE DE LA SAINTE-TRINITÉ

Chers frères et sœurs !

L’édition du présent manuel de prières nous a paru répondre à la demande de nombreux chrétiens orthodoxes. Outre sa présentation bilingue, il offre pour la première fois en langue française une édition des prières du soir et du matin selon l’usage slave. Il se distingue en cela de l’ensemble des manuels de prières en langue française existants à ce jour. Le canon russe comporte en effet certaines prières qu’on ne trouve pas ailleurs et qui nous semblent importantes par leur exigence spirituelle.

Nous y avons ajouté les prières avant et après la sainte communion, l’acathiste à la très sainte Mère de Dieu, les tropaires et kondakia des dimanches et des douze grandes fêtes, quelques prières usuelles (prières avant et après les repas, prières des défunts, prière de saint Ephrem le Syrien) ainsi que les Heures Pascales.

Une grande partie des prières contenues dans ce recueil reproduisent les traductions du grec de l’archimandrite Placide /Deseille/ de bienheureuse mémoire En de rares occurrences, nous nous sommes permis d’y apporter quelques ajustements inspirés de la version slavonne ; mais, généralement, nous avons estimé qu’il était important de préserver la cohésion de son œuvre, qui constitue aujourd’hui une référence. De ce fait, on constatera en certains endroits une légère asymétrie entre les versions slavonnes et françaises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Octobre 2021 à 08:56 | 1 commentaire | Permalien

 POKROV - LE VOILE DE LA PROTECTION
Prêtre Vladimir ZELINSKY

« Sous la protection de ta miséricorde nous nous réfugions », - chante la prière la plus ancienne adressée à la Mère de Dieu.

L’idée de sa protection, née presque avec le début du christianisme, « s’est revêtue » un jour d’un événement concret et mystique : au X ème siècle Marie est apparue à un « fou en Christ et à son disciple dans l’Eglise de St Sophie avec le voile en signe de la protection de la ville de en Constantinople contre le menace venue de la mer.

La protection, en russe, "pokrov", car cette fête célébrée le 14 octobre est particulièrement aimée en Russie, ne signifie pas seulement le souvenir d'un miracle qui s'est produit une fois, mais la sollicitation maternelle qui fait partie de la foi chrétienne. "Toute la nostalgie de l'humanité" souffrante qui n'a pas l'audace d'ouvrir son âme devant le Christ par crainte de Dieu, - dit un philosophe russe G.Fedotov, - se verse librement et avec amour sur la Mère de Dieu." Parmi les images les plus aimées de Marie est celle de la Mère qui protège, qui nous accompagne et nous sauve d'un danger, celui qui peut nous attendre dans cette vie, mais surtout celui qui menace notre salut éternel.

Marie est solidaire avec toute la famille humaine, elle n'est pas "déesse", elle prie comme nous prions devant son Fils et son Père Céleste, mais elle sollicite aussi pour tous les hommes. Et sa prière, portée par l'Esprit Saint, nous fait découvrir l'aspect maternel du Dieu même.
Rédigé par Prêtre Vladimir Zelinsky le 14 Octobre 2021 à 06:52 | 5 commentaires | Permalien

Concert de l’association ‘’Chants liturgiques Orthodoxes’’ donné en la cathédrale de la Sainte Trinité
Jean Dufieux

Avec bénédiction du métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe Occidentale, le 10 octobre dernier, la communauté de la cathédrale de la Sainte Trinité a accueilli l’association parisienne ‘’Chants Liturgiques Orthodoxes’’ à l’occasion d’un intéressant moment de musique chorale marquant le cinquantième concert donné à Paris par cette association.

Quatre chœurs ont pris part à ce concert : L’ensemble Slava placé sous la direction de Marina Pervychine-Poulet ; le chœur russe de Paris ‘’Znamenié’’ placé sous la direction d’Ekaterina Anapolskaya ; le chœur de la cathédrale Saint Alexandre Newsky placé sous la direction du protodiacre Alexandre Kedroff et le chœur de la cathédrale de la Sainte Trinité placé sous la direction de Marina Politova. Présenté par le protodiacre Jean Drobot, ce concert a été donné en présence du métropolite Jean de Doubna ainsi que de nombreux auditeurs et de proches de la communauté de la cathédrale
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Octobre 2021 à 16:50 | 0 commentaire | Permalien

Le Comité d'enquête de la Fédération de Russie a publié le deuxième volume de documents liés au meurtre de la famille Impériale
Le deuxième volume du recueil , élaboré par le Comité d'enquête de Russie sur le meurtre de la famille royale a été publié, annonce le site de la commission.

La publication contient des documents concernant la mort de l'empereur russe Nicolas II, de sa famille et de ses proches.

Le deuxième tome expose également les étapes de l'enquête sur le meurtre de la famille impériale, enquête qui se base strictement sur des faits établis et des documents historiques et d'archives. Le livre est basé sur des recherches d'experts, des photographies, des enregistrements audio, des modèles 3D recréés du lieu de l'événement, qui nous permettent de reconstituer ce qui s'était passé.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Octobre 2021 à 13:29 | 0 commentaire | Permalien

Pour en parler Carol Saba reçoit Mgr Joseph, le Métropolite de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe occidentale et Méridionale.

Mission de l'Orthodoxie et l'Orthodoxie en Mission, est le thème de l'édition n°85 de "L'Orthodoxie, Ici & Maintenant" avec comme invité, Son Eminence le Métropolite Joseph, évêque titulaire de la Métropole Orthodoxe Roumaine en Europe Occidentale et Méridionale.

« Comment les orthodoxes, écrit Mgr Anastase de Tirana, peuvent-ils proclamer l'enseignement de la Résurrection et n'avoir pas la conscience du devoir d'annoncer à toutes les nations le Triomphe du Christ, la libération de la nature humaine ? ».

L'importance de ce thème s'est imposée au coeur de l'Université d'été 2021 du clergé de la Métropole orthodoxe Roumaine d'Europe occidentale et Méridionale, qui s'est tenue du 24 au 28 août dernier au Centre Sainte Croix près de Bordeaux.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Octobre 2021 à 13:04 | -1 commentaire | Permalien

Un « holocauste » chrétien en Union Soviétique
Andrea Riccardi

La lutte antireligieuse mena en Union soviétique à un holocauste de femmes et d’hommes qui professaient leur foi. Cette tragédie du peuple chrétien fut partagée par les croyants d’autres religions et par des hommes et des femmes dont les convictions s’écartaient de celles du régime et qui, à cause de leurs idées, connurent de grandes souffrances et parfois la mort.

En 1968, Athénagoras, patriarche orthodoxe de Constantinople, notait : « Les chrétiens russes ont vaincu le totalitarisme dans leur pays. Ils l’ont vaincu par la foi, la prière, la souffrance de leurs confesseurs et de leurs martyrs… » Et il ajoutait : « … leur victoire n’est pas encore visible. Beaucoup de choses lourdes s’attardent à la surface de l’Histoire; mais tout a déjà changé en profondeur »

La plupart de ceux qui souffrirent des persécutions sont inconnus, comme on l’a dit. Qu’est-il advenu des moniales et des moines des 1025 monastères orthodoxes existant en 1917, et qui furent tous fermés dans les années qui suivirent ? Comment ont-ils vécu après la dispersion ? Pour quelques-uns d’entre eux, on a quelques informations, mais dans la plupart des cas on perd leur trace 18. Beaucoup ont été engloutis dans l’univers concentrationnaire.

D’autres se sont dispersés dans l’immense monde soviétique. Ce fut le cas de la catholique Elena Plavskaïa, arrêtée en 1933 dans le cadre de l’enquête sur les catholiques russes et condamnée à cinq ans de camp de travail correctionnel au Bamlag. En 1937, elle fut libérée et envoyée en exil intérieur.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Octobre 2021 à 21:24 | 7 commentaires | Permalien

Le président de la République d’Arménie en visite au Vatican. Ouverture d’une nonciature à Erevan
Le bureau de l’ambassade du Saint-Siège – la nonciature – vient d’ouvrir ses portes à Erevan, capitale de l’Arménie, le 1er septembre 2021, indique le site Nouvelles d’Arménie le 2 septembre.

Le Vatican inaugurera sous peu officiellement sa nonciature en Arménie.

Située dans le centre d’Erevan, sur l’avenue du Nord, le bureau est sous la houlette du nonce apostolique en Arménie et en Géorgie, Mgr José Bettencourt. Mgr José Avelino Bettencourt a été nommé nonce apostolique en Arménie le 1er mars 2018. Originaire du Portugal, prêtre de l’archidiocèse d’Ottawa (Canada), et ancien chef du protocole à la Secrétairerie d’État (Vatican), il a été nommé aussi nonce en Géorgie et élevé à la dignité d’archevêque le 26 février 2018.

Rappelons que le pape François a effectué un voyage apostolique en Arménie du 24 au 26 juin 2016.

Le 12 avril 2015, le pape François a proclamé saint Grégoire de Narek, un moine arménien du Xe siècle, Docteur de l’Église universelle
Lien
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Octobre 2021 à 20:07 | 6 commentaires | Permalien

Le Patriarcat d'Antioche a appelé au dialogue en lien avec la crise actuelle de l'orthodoxie mondiale
Le Saint Synode de l'Église d'Antioche s'est déroulé à Balamand après une interruption de deux ans...

Le Saint-Synode de l'Église orthodoxe d'Antioche, tenu du 5 au 8 octobre 2021 à Balamand sous la présidence de Sa Béatitude le Patriarche Jean X , a appelé les Églises orthodoxes locales à entamer une discussion ouverte et honnête sur la crise dans le monde L'orthodoxie en lien avec les événements d'Ukraine et la rupture subséquente des relations entre Moscou et Constantinople, selon le site officiel du Patriarcat d'Antioche .

« Les membres du Synode ont examiné les problèmes auxquels l'orthodoxie est confrontée dans le monde moderne et ont souligné l'importance de préserver l'unité de l'orthodoxie, de respecter la tradition canonique de l'Église et d'éviter tout ce qui pourrait exacerber les différends existants, transformant potentiellement ces différends en différends plus vastes et plus importants. . À cet égard, ils ont appelé au début d'un dialogue global sur toutes les questions controversées accumulées afin de trouver des solutions qui permettraient le rétablissement de la communion ecclésiale dans le cadre d'une famille orthodoxe », lit-on dans la déclaration finale du synode.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Octobre 2021 à 11:58 | 0 commentaire | Permalien

Le diacre Daniel Naberejny ordonné prêtre
AXIOS!

Le 10 octobre 2021, jour de la commémoration des Saints Ibériques, le métropolite Antoine de Chersonèse et d'Europe occidentale, et l'archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne ont célébré la Divine Liturgie à Madrid dans l'église cathédrale en l'honneur de Marie-Madeleine, égale aux Apôtres .

Au cours du service divin, après le chant des Chérubin, le métropolite Antoine a ordonné prêtre le clerc de la cathédrale de la Trinité à Paris, le diacre Daniel Naberejny.

Le prêtre nouvellement ordonné exercera son ministère dans la cathédrale de la Trinité à Paris.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2021 à 13:38 | -1 commentaire | Permalien

MONSEIGNEUR PIERRE MÉTROPOLITE DE KROUTITSK (1863- 1936 )
Les nouveaux martyrs de la terre russe

Le métropolite de Kroutitsk fut l’un des successeurs du Patriarche Tikhon.


Né en 1863, dans la province de Voronèje, Pierre Féodorovitch Poliansky terminait en 1892 ses études de théologie à la Faculté de Moscou où il demeura un certain temps comme aide de l’inspecteur, puis il fut nommé surveillant de l’institut théologique de Jiroviets, dans la province de Grodno, après quoi on l’invita à devenir secrétaire du Comité d’éducation religieuse auprès du Saint-Synode. Devenu membre laïc de ce comité, il exerça jusqu’à la révolution les fonctions d’inspecteur des établissements d’éducation religieuse.

Obligé de parcourir de long en large toute la Russie, il eut l’occasion de connaître beaucoup de monde et de se faire de nombreuses relations dans le haut clergé et dans l’enseignement supérieur. Très doué intellectuellement et d’un caractère sociable, il était hautement apprécié des larges cercles qu’il avait à fréquenter.

Sa fermeté de caractère et son tact exercèrent une grande influence sur l'éducation religieuse et l’enseignement en Russie.Pendant la révolution, Pierre Féodorovitch participa aux travaux du Concile national de l’Eglise Russe de 1917-1918, à Moscou. Le Patriarche Tikhon en fit l’un de ses plus proches collaborateurs. En 1920, Pierre Féodorovitch se fit moine. Il reçut l’habit des mains du Patriarche qui, rapidement, le consacra évêque pour en faire son vicaire. Plus tard, il l'éleva au rang de métropolite de Kroutitsk, dans le diocèse de Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Octobre 2021 à 10:52 | 3 commentaires | Permalien

Fête de l'apôtre et évangéliste Jean le Théologien
Saint Jean dictant l'Apocalypse à son disciple Prokhor

Jean est le premier disciple de Jésus.

Il a 20 ans environ au moment de sa rencontre avec Lui au bord du Jourdain. Il assiste à son Baptême en compagnie de son frère Jacques le majeur et d’André. Au retour de Jésus du désert, où il a passé quarante jours, il l'interpelle : "Maître, où demeures-tu ?" et le suit (EMV 47 - Cf. Jean 1, 35-39).

Jean l'évangéliste, ascète semblable aux anges, théologien qui as eu Dieu pour maître, tu as prêché au monde fidèlement la plaie immaculée du Seigneur faisant jaillir le sang et l'eau. C'est elle qui procure à nos âmes la vie éternelle.

Couché sur la poitrine du Christ le Maître pendant la Cène du Seigneur, ô disciple bien-aimé, d'elle tu as reçu la connaissance des choses ineffables et tu as clamé à tous d'une voix de tonnerre: Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu, la vraie lumière qui éclaire tout homme par sa venue dans le monde, le Christ Dieu, le Sauveur de nos âmes.

On attribue à l'apôtre Jean de nombreux miracles.

Lors d'une fête en dévotion à la déesse Artémis, que vénéraient les habitants d'Éphèse, Jean monta sur la colline où se trouvait une grande statue de la déesse et commença à haranguer la foule païenne. Celle-ci, furieuse, tenta de le lapider, mais toutes les pierres frappèrent la statue qui fut mise en pièces, puis les pierres se retournèrent contre ceux qui continuaient à les lancer.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Octobre 2021 à 11:39 | 3 commentaires | Permalien

La fête de Sainte Foy  le 6 octobre 2021
La fête de Sainte Foy - La Grande, le mercredi 6 octobre au Skite Sainte Foy à Saint-Julien-des-Points en Cévennes.

En présence de l’Évêque Syméon de Domodevo, du Protopresbytre Jean (Gueit), doyen du Sud de la France,
de plusieurs fidèles du Gard et de Lozère, de pèlerins dont certains sont venus de Marseille, Grenoble, Paris…
de deux sœurs cisterciennes du monastère de Cabanoule, des moines du skite et de la moniale, sœur Enimie
ont célébré dans une ambiance priante et paisible la Liturgie pontificale.

A la fin de l’office des Heures le Frère Joseph, parrainé par l’higoumène Gérasime (Frère Jean), a été tonsuré et reçu Lecteur par l’Évêque Syméon.

S’inspirant de l’Évangile du jour de la fête, la Cananéenne, Monseigneur Syméon insiste sur la force fulgurante de la demande, de la foi et de l’humilité. Le Seigneur ne répond pas à la demande de la Cananéenne non pas pour refuser sa miséricorde mais intensifier son désir. Le Salut est apporté à tous, étrangers et païens du monde.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Octobre 2021 à 14:43 | 0 commentaire | Permalien

Saint Serge de Radonège + 1392  et profanation en 1919 par les bolcheviks de ses reliques
Ermite, fondateur Laure de la Sainte Trinité-Saint-Serge (+ 1392) Serguiev Posad - Сергиев Посад (appelé Zagorsk - Загорск à l'époque soviétique), à 75 km au nord de Moscou

Ce monastère fondé dans les années 1340 par saint Serge, eut un rayonnement exceptionnel jusqu'au XXe siècle.

En 1920, la laure est fermée par les bolchéviques et ne sera réouverte qu'après le IIe guerre mondiale : « cadeau » de Staline à l'Église


Le monastère de la Trinité Saint Serge, resta même aux jours les plus sombres du soviétisme un grand lieu de pèlerinage et l'un des centres théologiques et spirituels de l'Église russe.

Né à Rostov au nord de Moscou, le jeune Barthélémy (le futur moine Serge) émigre à Radonège avec les siens, fuyant l'avance des Tatares. Le garçon, peu doué pour les études, ne rêve que de vie monastique. A la mort de ses parents, il se retire avec son frère aîné dans la forêt pour y vivre en ermite au milieu des loups et des ours.

Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 8 Octobre 2021 à 11:30 | 0 commentaire | Permalien

Le pape François va rencontrer pour la seconde fois Cyrille 1er, patriarche orthodoxe de Moscou et de toutes les Russies, a annoncé le métropolite Hilarion dans un entretien au "Corriere della Sera" le 7 octobre 2021.

«Les conditions ne sont pas réunies» toutefois pour un voyage du pape en Russie, a-t-il précisé sans dévoiler la date ou le lieu de la rencontre.

Le représentant de l’Église orthodoxe russe à Rome a expliqué que, pour le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, comme pour Moscou, un voyage du pape en Russie n’était pas «à l’ordre du jour de leurs relations bilatérales». Cependant, «cela ne signifie pas que les relations ne doivent pas être développées, au contraire», a-t-il nuancé en donnant en exemple la rencontre de La Havane, à Cuba. Lien
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Octobre 2021 à 20:53 | 1 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a rencontré le patriarche Bartholomée au Vatican
Le président du DREE du PM, ainsi que le responsable du Phanar, ont participé à une réunion des représentants des religions du monde consacrée à l'écologie

Le 4 octobre 2021, avec la bénédiction de Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a pris part à un Sommet des leaders religieux. Cette réunion, tenue à Rome, précède la 26e session de la Conférence de l’ONU sur le changement climatique.

Les chefs ou les représentants des Églises chrétiennes, des grandes religions et du corps diplomatique participaient à l’événement, organisé par les ambassades de Grande-Bretagne et d’Italie auprès du Saint-Siège.

Lors de cette réunion Mgr Hilarion a rencontré le patriarche Bartholomée.

Comme l'a dit Mgr Hilarion, sa participation loin d'être obligatoire à ce forum s'explique par le fait que le patriarche Bartholomée ne peut plus parler au nom de l'orthodoxie mondiale, et donc le président du DREE a décidé de venir à Rome pour témoigner.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Octobre 2021 à 15:13 | -2 commentaire | Permalien

SAINT SILOUANE S' ENTRETIENT  AVEC  LES ENFANTS
Les jeunes enfants courent dans les près, cueillent des fleurs, chantent et se réjouissent parce que la grâce de Dieu les remplit de joie. Mais voilà qu’ils voient le moine et lui disent :

– Regarde : le Seigneur a orné le ciel d’étoiles et la terre avec des rivières et des jardins, les aigles volent bien haut sous les nuages et jouissent de la beauté de la nature, les oiseaux chantent gaiement dans les taillis et dans les champs, alors que toi, moine, tu es là dans ta cellule et tu ne vois pas toute la beauté divine. Tu es assis là et tu pleures. Sur quoi pleures-tu dans ton étroite cellule alors que le soleil luit, le monde entier est revêtu de splendeur, et la joie est partout sur terre ?

C’est ainsi que les enfants questionnaient le moine, mais il leur répondait :

– Mes enfants ! vous ne comprenez pas mes pleurs. Mon âme pleure sur vous, parce que vous ne connaissez pas Dieu, qui a créé toute cette beauté. Mon âme le connaît et je vous souhaite cette connaissance à vous tous, et pour cela je suis dans la peine et je prie Dieu dans les larmes, pour que vous aussi vous connaissiez le Seigneur par l’Esprit Saint.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Octobre 2021 à 08:27 | 12 commentaires | Permalien

Une nouvelle preuve en vue de  prouver l'authenticité des "dépouilles d'Ekaterinbourg"
Le Comité judiciaire de Russie a décidé de publier un premier volume à propos des résultats de son enquête sur le meurtre de la famille impériale

Le Comité judiciaire a publié un premier volume de l’ouvrage Книга Преступление века. Le CRIME DU SIECLE consacré à l'enquête sur le meurtre de la famille du dernier empereur russe Nicolas II Une conclusion s’en impose quant à l'authenticité des "dépouilles d'Ekaterinbourg", précise RIA Novosti.

Ce volume contient des documents liés au meurtre de la famille du tsar et présente également la version du Comité selon laquelle les vestiges impériaux, après une série de tentatives infructueuses pour les détruire et les cacher, auraient été enterrés à Porosyonkov Log.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Octobre 2021 à 16:34 | 0 commentaire | Permalien

Une interview avec le père Pierre Mechtchérinov pour la recherche d'un christianisme « convenable »
« Toute cette didactique – jeûner, veiller toute la nuit, se confesser, communier – cesse de nourrir l'homme moderne. C'est impossible de tourner en rond tout le temps".

Maria Bozovitch a parlé avec le p. Pierre Mechtchérinov de la manière dont la sévérité formelle conduit à la désécclésialisation ou à la recherche d'un christianisme « convenable ».

***
L’Hégoumène Pierre (Mechtchérinov ) est le supérieur du monastère Saint Daniel, village de Dolmatovo. Trois hectares de terrain, un verger, des serres, des vaches. Il y a un tracteur. Il produit son propre beurre, sa crème , son fromage - tout est frais, très savoureux et va directement du monastère à Moscou.

Le père Pierre habite dans une maison en bois, dont il occupe le rez de chaussée. Une petite pièce pleine de livres. Ils ne sont pas entassés , comme c'est souvent le cas, mais se tiennent en parfait ordre sur les étagères, sur la table et sur le rebord de la fenêtre. Certains sont ouverts, marqués de signets, avec des notes au crayon dans les marges. Presque toutes les publications sont allemandes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Octobre 2021 à 11:36 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 308


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile