L’année 2017 a été riche d’événements significatifs pour le dialogue œcuménique entre le Saint-Siège et le patriarcat orthodoxe de Moscou.

Ce 7 janvier 2018 marque la célébration de Noël pour les Églises orientales suivant le calendrier julien, au Moyen-Orient, en Europe centrale et orientale, et en Russie, où Noël s’insère cette année dans un calendrier chargé d’importantes commémorations, comme celle de la restauration du Patriarcat de Moscou en 1917, - supprimé en 1721 par le Tsar Pierre le Grand-, et celle des nombreux martyrs du communisme, 100 ans après la révolution bolchévique.

2017 a, en outre, été une année riche d’événements significatifs pour le dialogue œcuménique entre le Patriarcat de Moscou et le Saint-Siège, qu’il s’agisse du prêt des reliques de St Nicolas, conservées à Bari (Italie) depuis 930 ans, exposées en juillet dernier à Moscou et Saint-Pétersbourg; de la visite historique en Russie du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège en août 2017; ou de l’exposition «Rome éternelle», organisée par les Musées du Vatican et abritée par la prestigieuse galerie Tretiakov de Moscou. Autant de jalons posés sur le chemin du rapprochement entre Églises, et rendus possibles grâce à la rencontre survenue en février 2016, entre le Pape François et le Patriarche Kirill, à Cuba.

Le père Hyacinthe Destivelle op., est official de la section orientale du Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des chrétiens, en charge des relations avec les Eglises orthodoxes slaves. Il revient avec nous sur ces évènements de l’année 2017 et sur les perspectives de 2018. SUITE

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Janvier 2018 à 21:36 | 1 commentaire | Permalien