Exaltation de la Croix vivifiante
Dans les Eglises orthodoxes, nous célébrons chaque année l’Exaltation de la Croix.

Pour les disciples du Christ et les chrétiens des premiers siècles, la mort de Jésus sur la Croix restait un souvenir douloureux, la crucifixion étant considérée comme une mort déshonorante réservée aux esclaves.

D’après la tradition, sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin, découvrit au IVe siècle trois croix enfouies au Golgotha où fut crucifié N.-S. Jésus-Christ. On identifia la Croix parce qu’elle se trouvait au milieu des deux autres (celles des deux larrons), qu’elle portait l’inscription : Jésus de Nazareth, roi des Juifs et qu’elle fut à l’origine de nombreux miracles.

Historiquement, dans la basilique du Saint-Sépulcre, construite à Jérusalem par ordre de Constantin, une cérémonie avait lieu le 14 septembre dès 347, au cours de laquelle on vénérait une relique considérée comme le bois de la Croix. Ce jour-là, l’évêque " exaltait ", c’est à dire élevait la Croix avec solennité devant le peuple. Aujourd’hui encore, l’évêque reproduit ce même geste liturgique au cours de la Fête.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Septembre 2018 à 09:00 | 4 commentaires | Permalien

Rencontre fraternelle entre le pape François et le métropolite Innocent
Photo et Lien : le Saint Père embrasse le médaillon épiscopal du métropolite Innocent

Le pape François effectue un voyages en Lituanie, Lettonie et Estonie. Le 22 septembre à Vilnius le Saint Père a brièvement rencontré non loin du monastère du Saint Esprit Monseigneur Innocent, métropolite de Vilnius et de Lituanie. Le pape François souhaitait vénérer l'icône de la Mère de Dieu d'Ostrobrama.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Septembre 2018 à 20:05 | 16 commentaires | Permalien

Alexandre Guezalov : « Il faut arrêter de plaindre les orphelins mais en Russie, un enfant sur cent est orphelin »
Benjamin Hutter

Alexandre Guezalov est sorti de l’orphelinat à 16 ans. Parmi ses 14 « frères », il est le seul encore en vie. Père de trois enfants, décoré par Dmitriï Medvedev pour son action de soutien aux orphelins, il jongle aujourd’hui entre l’écriture, sa fondation « Changer la vie » et la construction d’églises.

Le Courrier de Russie : À quoi ressemble le quotidien d’un orphelin ?

Alexandre Guezalov : Les journées d’un pensionnaire d’orphelinat suivent toujours le même rythme : l’enfant se réveille, déjeune, va à l’école, revient, fait ses devoirs, dîne et se couche. On pourrait croire que cette routine est la même que celle de n’importe quelle famille – mais il y manque l’essentiel : les parents. Eux seuls peuvent transmettre l’expérience empirique nécessaire à la vie dans le monde, la relation tactile, la communication familiale.

LCDR : Rien n’est fait pour pallier l’absence des parents ?

A.G. : Non. À l’orphelinat, les enfants s’habituent aux repas à heures fixes, aux bénévoles qui leur courent toujours après, aux fêtes sans but. Les nombreux « bienfaiteurs » qui soutiennent les orphelinats se contentent généralement de fournir aux enfants des jouets, des séjours à l’étranger et des écrans plasmas. Aujourd’hui, les orphelins sont éduqués principalement par la télévision. Vous trouverez, dans n’importe lequel de ces établissements, de grands écrans auxquels les petits restent scotchés.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 26 Septembre 2018 à 14:37 | 1 commentaire | Permalien

LOURDES ET L’ORTHODOXIE
Une étape du Tour de France partant de Lourdes met le projecteur sur ce haut lieu du Catholicisme français mais ceux qui s’y rendent, comme pèlerins ou en touriste, ne se doutent généralement pas qu’ils y trouverons aussi une paroisse orthodoxe.

Il y avait aussi une paroisse orthodoxe il y a vingt ans (Eglise de la Dormition-de-la-Vierge 6, avenue Antoine-Béguière, ce qui semble bien montrer un intérêt des Orthodoxes pour ce lieux, mais je n’ai pas trouvé d’approche théologique orthodoxe fouillée des apparitions de 1858.

En dehors de quelques pages dans un petit livre de A. Merslukine publié en 1961 et consacré à la réfutation du dogme de l’Immaculée Conception (*) et d’un petits dossiers dans le "Feuillet de l’Exarchat" No 44, avril 2012 dont je reprends les principaux éléments.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Septembre 2018 à 10:13 | 2 commentaires | Permalien

Le Synode l'Eglise orthodoxe d'Ukraine estime que la nomination de deux exarques par le patriarcat de Constantinople est une ingérence grossière dans les affaires intérieures de son Eglise
Le Département d'Etat des Etats-Unis annonce son soutien à l'autocéphalie de l'Eglise d'Ukraine: les USA estiment que la patriarche Bartholomé est un partisan de la tolérance et du dialogue et se prononcent pour l'autocéphalie.

En même temps le Département d'Etat se prononce résolument pour la liberté des conscience et contre toute ingérence gouvernementale.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Septembre 2018 à 17:11 | 3 commentaires | Permalien

France Culture ORTHODOXIE: par Alexis Chryssostalis avec Marc Andronikof
Entretien sur les questions posées, en particulier par les progrès scientifiques, dans le domaine de la bioéthique.

Marc Andronikof: Médecin, chef de service des urgences de l'hôpital Antoine-Béclère de Clamart, spécialiste de bioéthique . L'évolution du sens de la "mort clinique" ; transplantations et prélèvement d'organes ; l'évolution du texte du "Sermon d'Hippocrate".

ECOUTER >>>> ICI

A lire: M. Andronikof, J. Dauxois, Médecin aux urgences, Paris, 2005
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Septembre 2018 à 16:43 | 0 commentaire | Permalien

Andrey Derkatch, Député du peuple de l'Ukraine: A l'adresse de Sa Sainteté le Patriarche Bartholomée
21 septembre 2018,
Andrey Derkatch, Député du peuple de l'Ukraine Adresse à Sa Sainteté Bartholomée

Aujourd'hui, pour la Nativité de la Toute Sainte Mère de Dieu, nous publions une lettre envoyée au Patriarche Bartholoméele 19 septembre (jour du miracle de Saint-Michel). Avec moi, la lettre a été signée par d’autres députés du peuple. Votre Sainteté! En ces temps troublés pour les orthodoxes ukrainiens, nous considérons qu'il est de notre devoir de nous adresser à vous.

Vous êtes une personne qui est sans aucun doute profondément respectée par tous les croyants orthodoxes. y compris en Ukraine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Septembre 2018 à 07:48 | 3 commentaires | Permalien

Accord historique entre la Chine et le Saint-Siège
Depuis longtemps P.O. s'efforce de suivre, autant que possible, la situation des chrétiens en Chine populaire. Ne perdons pas l'espoir. 78 Résultats pour votre recherche

La Chine et le Saint-Siège ont annoncé samedi 22 septembre la signature d’un accord « provisoire » concernant la nomination des évêques, mettant fin à un schisme qui date de 1957. Ce rapprochement historique est « le début d’un processus », selon le Vatican.

6 questions pour comprendre

1/Que dit l’accord ?
« L’objectif de cet accord n’est pas politique mais pastoral », a expliqué Greg Burke, directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, pour qui il s’agit « de permettre aux fidèles d’avoir des évêques en communion avec Rome mais, dans le même temps, reconnus par les autorités chinoises ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Septembre 2018 à 16:42 | 1 commentaire | Permalien

Pour Giorgios Papatanasopoulos, si le Phanar accorde l’autocéphalie à l’Église d’Ukraine, ce sera un précédent dont il faudra tenir compte dans les relations avec l’Église de Grèce.
« Romfea » annonce que l’écrivain et journaliste grec Giorgios Papatanasopoulos a déclaré que, dans ce cas, l’autocéphalie doit être accordée à toutes les Églises situées sur le territoire de la Grèce, y compris à celles qui sont sous la juridiction du patriarcat de Constantinople.

En effet, et l’Ukraine et la Grèce sont des états indépendants et toutes les Églises qui se trouvent sur leur territoire doivent devenir autocéphales. « Cela vient du fait que les données sont identiques dans les deux cas : l’Ukraine est un état indépendant, tout comme la Grèce ; donc le Phanar ne peut accorder l’autocéphalie à l’Église d’Ukraine sans faire de même en Grèce.

Du point de vue éthique et ecclésiologique, il doit immédiatement, et sans aucune condition, procéder à l’intégration totale des diocèses de Crête et du Dodécanèse à l’Église de Grèce. » En manifestant l’intention de rendre l’Église en Ukraine indépendante du patriarcat de Moscou, le patriarcat de Constantinople « ignore les millions d’orthodoxes qui en Ukraine sont fidèles à l’Église russe. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Septembre 2018 à 10:59 | 2 commentaires | Permalien

Saint Silouane l'Athonite (1866 - 1938)
Syméon Ivanovitch Antonov était un robuste charpentier d'un village de Russie centrale. D'une vigueur peu commune, il était affligé d'un caractère violent et querelleur.

A 26 ans, tout change! Le paysan rustique et sensuel entend la voix de la Mère de Dieu qui l'appelle à revenir à lui-même. Il se met en route pour l'Athos. Celui qui est devenu frère Silouane connaît tout d'abord une grande joie : celle de qui a trouvé sa place sur terre. Mais cette euphorie des premiers jours ne dure pas.

Silouane va connaître, au monastère, des tentations alternées d'orgueil et de désespoir : désespoir de constater que l'orgueil lui colle à la peau et qu'il ne peut s'en défaire. L'épreuve est si longue et si dure qu'il en arrive à se croire condamné, damné même.

C'est alors que le Christ lui apparaît et lui dit :" Tiens ton âme en enfer et ne désespère pas. " Silouane a compris que si bas qu'il puisse descendre, Jésus est là. Il vivra désormais dans la douceur et la prière continuelle, priant pour le monde entier et semant la paix autour de lui, jusqu'à sa mort.
Rédigé par l'équipe rédaction le 24 Septembre 2018 à 07:06 | 1 commentaire | Permalien

Les Eglises  orthodoxes d'Alexandrie et de Pologne adressent un appel commun aux autres Eglises orthodoxes
Le 19 septembre 2018 le patriarche d'Alexandrie Théodore II s'est rendu en Pologne à l'invitation de S.E. Sabba, métropolite de Pologne. Le 21 septembre, fête de la Nativité de la Mère de Dieu, les deux primats ont publié un Appel adressé aux primats des autres Eglises orthodoxes locales.

Il y est dit: "A la lumière de la situation de l'orthodoxie en Ukraine et dans un esprit d'amour fraternel nous appelons tous ceux qui sont concernés à faire de leur mieux pour surmonter ces dissensions qui concernent l'octroi de l'autocéphalie à l'Eglise orthodoxe d'Ukraine et de s'appliquer à éviter un éventuel conflit susceptible de plonger l'orthodoxie ukrainienne dans le chaos.

Nous prions pour l'unité du peuple ukrainien, pour qu'il vive en paix".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Septembre 2018 à 15:54 | 1 commentaire | Permalien

L’Eglise ukrainienne pourra devenir autonome dans le cadre du patriarcat de Constantinople mais non autocéphale
Le diacre Alexandre Zanemonetz (Exarchat du patriarcat de Constantinople en Europe occidentale) a dit :

« L’octroi de l’autocéphalie, c’est-à-dire, d’une autonomie ecclésiale complète est une question complexe et douloureuse.

Les attitudes des Eglises divergent à ce sujet. L’octroi de l’autocéphalie à un tiers des orthodoxes ukrainiens ne serait pas logique. En effet, la majorité d’entre eux resterait sous l’omophore du patriarcat de Moscou. Il s’agit des deux tiers des croyants ukrainiens qui appartiennent à l’Église orthodoxe d’Ukraine et ne souhaitent pas une quelconque autocéphalie.

Le Concile de Crète 2016 ne s’est pas donné le temps de débattre de l’autocéphalie. Cependant une éventuelle autonomie y a été discutée d’une manière approfondie. Le document final adopté par ce Concile dit que « en cas d’octroi du statut d’autonomie par deux Eglises autocéphales dans le cadre d’une région géographique les parties s’adressent conjointement ou séparément au patriarche œcuménique le sollicitant de trouver une solution canonique à la situation ainsi créée, ceci conformément à la procédure pan-orthodoxe en vigueur ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Septembre 2018 à 09:05 | 9 commentaires | Permalien

En huit ans, dans le cadre du « Programme 200 », on a construit à Moscou 75 églises
Vladimir Ressine, député de la Douma d’État et curateur du programme : « Depuis le lancement du „Programme 200” à Moscou, ce sont 75 nouvelles églises qui ont vu le jour. »

« En huit ans, ce sont 75 ensembles cultuels qui ont été édifiés à Moscou, 56 d’entre eux sont déjà ouverts au culte, 9 sont sur le point de l’être et 10 sont hors d’eau, » a déclaré Vladimir Ressine ce jeudi à la réunion du Conseil d’administration du Fonds de soutien à la construction d’églises à Moscou.

Aujourd’hui, ont été réalisés 21 ensembles cultuels de plus que programmé, 17 d’entre eux sont achevés de construire et les offices sont célébrés dans 13. Toujours selon Vladimir Ressine, dans la capitale, y compris la « nouvelle Moscou », depuis 2010 ce sont 234 chantiers qui ont été ouverts. De plus sur 113 terrains ont été construites des églises provisoires et l’on récolte des fonds.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Septembre 2018 à 17:24 | 0 commentaire | Permalien

La première église orthodoxe russe sera construite à Marbella (Estepona)
Le dimanche 9 septembre 2018 Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, a présidé la célébration de la Divine liturgie à l’église provisoire de l’Ascension dans la province de Costa des Sol, à Marbella. Lui concélébraient l’archiprêtre Dimitri Ossipenko et le diacre Igor Boudnik.

Monseigneur Nestor s’est rendu dans le Sud de l’Espagne, région Costa del Sol, où il a séjourné du 7 au 10 septembre. Il convient de souligner l’importance de cette visite qui a coïncidé avec le début du chantier des bâtiments de la future grande église de l’Ascension à Estepona. Le 10 septembre Mgr Nestor y a célébré un office d’action de grâce et a consacré un calvaire. Il a chaleureusement remercié le maire de la ville, Sr. Jose Maria Garcia Urbano, qui accorde son soutien actif à la communauté orthodoxe locale et qui a attribué sous la forme d’un bail gratuit de 75 ans un vaste terrain de 5.850 m2 pour ce chantier.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Septembre 2018 à 11:00 | 0 commentaire | Permalien

Lettre adressée en 1686 par Dyonisios, patriarche de Constantinople à Joachim, patriarche de Moscou
Plusieurs documents consacrés à la réunion de la métropole de Kiev avec l'Eglise orthodoxe russe viennent d'être numérisés et publiés par le Centre Encyclopédie orthodoxe.

Ces documents portent sur la période 1678-1686. Ils traitent de l'union de la métropole de Kiev avec l'Eglise orthodoxe russe. P.O. met en ligne la lettre adressée par le patriarche Dyonisios (P.C.) à Joachim, patriarche de Moscou.

Voir page qui suit >>>>
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Septembre 2018 à 04:37 | 2 commentaires | Permalien

Homélie pour la Nativité de la Vierge Marie
Aujourd'hui 21 septembre fête de la Nativité de la Vierge

L’année liturgique comporte, outre le cycle des dimanches et le cycle des fêtes commémorant directement Notre Seigneur, un cycle des fêtes des saints. La première grande fête de ce cycle des saints que nous rencontrons après le début de l’année liturgique est la fête de la nativité de la bienheureuse Vierge Marie, célébrée le 21septembre. Il convenait que, dès les premiers jours de la nouvelle année religieuse, nous fussions mis en présence de la plus haute sainteté humaine reconnue et vénérée par l’Église, celle de la mère de Jésus-Christ.

Saint Jean Damascène: Homélie pour la Nativité de la Vierge Marie

Puisque la Vierge Mère de Dieu devait naître de sainte Anne, la nature n’a pas osé anticiper sur la grâce : la nature demeura stérile jusqu’à ce que la grâce eût porté son fruit. Il fallait qu’elle naisse la première, celle qui devait enfanter le premier-né antérieur à toute créature, en qui tout subsiste.

Joachim et Anne, heureux votre couple !
Rédigé par l'équipe de rédaction le 21 Septembre 2018 à 07:06 | 0 commentaire | Permalien

ARCHIMANDRITE ZENON (THEODOR): Sa vie et son oeuvre
"PO" met en ligne un extrait de la biographie illustrée de l'archimandrite Zenon, célèbre iconographe russe contemporain

Par Aidan Hart, publié sur Orthodox arts journal / Traduction Nicolas Petit, pour "Iconophile"

Je ne suis pas donné à l'adulation: il place un fardeau trop lourd d'attente sur le malheureux destinataire, et entrave souvent l'adorateur. Mais je dois avouer que je suis à la limite de l'adulation pour les œuvres du peintre iconographe et fresquiste russe contemporain, l'archimandrite Zenon (Teodor).

De temps en temps un iconographe apparaît, qui est libre et traditionnel, un vent de fraîcheur, une nouvelle plante dans une forêt de conformité. Tel est le père Zenon. Ses œuvres résonnent d'authenticité. Il apprend constamment des différentes traditions iconographique, de l'Occident comme de l'Orient, s’exposant a de nouvelles influences - d'abord de l'école de Moscou d’André Roublev, puis d’ancienne oeuvre Byzantine, Romane, Arménienne, et plus récemment, des œuvres de Ravenne et de la Rome des premiers siècles. Il déterre les secrets des chefs-d’œuvre, les fait siennes, puis il peint sans travail apparent.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Septembre 2018 à 20:34 | 1 commentaire | Permalien

Baptême des enfants
V. Golovanow

"Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde". Мt 28,19-20


J'ai constaté une très grande méconnaissance des rites du baptême parmi les croyants, voire même des principes de base (il en est d'ailleurs de même en Russie!) J'en propose donc une description synthétique basée sur la pratique de l'Eglise russe et particulièrement consacré aux baptêmes des enfants, car cela reste le cas le plus fréquent (et il va de soi que le baptême des adultes suit les mêmes rites.) Ce texte ne se veut pas un manuel exhaustif, mais un résumé ouvrant à commentaires et compléments de la part des érudits contributeurs de PO.
Rédigé par Vladimir Golovanow le 20 Septembre 2018 à 20:00 | 17 commentaires | Permalien

La librairie et la boutique du Centre spirituel  de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris
LA CATHÉDRALE RUSSE DE LA SAINTE-TRINITÉ est ouverte pour des visites chaque jour du mardi au vendredi de 15h00 à 19h00 et samedi, dimanche: de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00

Chaque jour : Divine Liturgie à 10h et Vigiles /office du soir/ à 18h
........................................................................................................................................................................

La librairie et la boutique du Centre spirituel et culturel sont très bien fournies. Vous trouverez un grand choix de livres de prière et d’histoire, de cartes postales, de calendriers, de publications pour enfants.

Beaucoup de titres en russe comme en français, un rayon est consacré aux ouvrages pour enfants, également dans les deux langues.

Les visiteurs trouveront des icônes sur bois et sur métal, des croix pectorales et de baptême. Souvenirs traditionnels russes. Cierges, prosphores, encens et chapelets. CD et DVD. Clochettes et objets en porcelaine. Livres d’art.

Une brochure en français, et récemment en anglais parue, consacrée à l’histoire de la construction du Centre.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Septembre 2018 à 16:10 | 4 commentaires | Permalien

Le prétendu "patriarche" Denissenko présente un ultimatum aux "exarques" de Constantinople
Philarète Denissenko qui se trouve actuellement aux Etats-Unis vient de déclarer à RBK Ukraine :

"Ils /"exarques" / ne réussiront pas à me pousser à me retirer. Je ne renoncerai pas à mon titre de patriarche et dès que Constantinople octroiera son Tomos j'avancerai ma candidature au trône patriarcal. De par le passé l'Eglise autonome d'Ukraine avait déjà exigé que je renonce à être le responsable de la future Eglise unifiée. Nous n'avions pas accepté ces conditions, aussi le Concile ne s'est pas réuni".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Septembre 2018 à 10:23 | 4 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 268


Recherche

Sondage
L'Église en Ukraine doit-elle devenir autocéphale?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile