M. Sergei Lavrov blâme les États-Unis pour la division du monde orthodoxe
Moscou, le 6 novembre, Interfax - Les Etats-Unis ont joué un rôle dans l'octroi de l'autocéphalie à la nouvelle « église » d'Ukraine et cherchent à diviser encore plus le monde orthodoxe, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Je n'ai pas entendu dire que l'Église de Grèce reconnaissait officiellement l'église orthodoxe schismatique d'Ukraine. J'ai entendu dire qu'il y a une lettre de Jérôme II, archevêque d'Athènes et de toute la Grèce, adressée au chef des schismatiques, mais je n'ai pas vu de déclaration officielle de l'Eglise de Grèce", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse suite aux négociations avec le ministre grec des Affaires étrangères, mercredi à Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Novembre 2019 à 09:51 | 42 commentaires | Permalien

Environ 15% des paroissiens de l'Archevêché  russe ont refusé de rejoindre l'Église orthodoxe russe
Les paroisses de l'Archevêché russe qui ont refusé de se réunir avec le patriarcat de Moscou l'ont fait principalement pour des raisons politiques, a déclaré le père Jean Drobot-Tikhonitsky, protodiacre de la cathédrale Alexandre Nevsky à Paris.

"La plupart de ceux qui ont refusé la réunion avec l'Eglise orthodoxe russe l'ont fait pour des raisons politiques. Ils affirment que le patriarcat de Moscou est l'église de Poutine et que, par conséquent, il ne faut pas y aller. Ce sont des positions politiques très simplistes. Il y en a qui considèrent que la Russie est jusqu’à présent un pays de bolcheviks, c'est l’Union soviétique et qu’il ne faut pas se lier avec elle. Ce sont principalement des descendants de la première émigration, mais ils sont très peu nombreux. Il y a aussi des libéraux extrêmes, des « néo-réformateurs » : ils ont une approche libérale de la discipline religieuse, du jeûne, des fondements traditionnels de l'Eglise orthodoxe russe. Et il y a même des personnes qui soutiennent Constantinople pour ce qu’elle fait en Ukraine", a déclaré le protodiacre dans une interview avec des journalistes.

Selon lui, ceux qui ne soutiennent pas la réunification avec l'Église russe ne représentent pas plus de 15% des paroissiens de l'Archevêché .
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Novembre 2019 à 11:25 | 25 commentaires | Permalien

L'archevêque Jean s'est vu conférer la dignité de métropolite
Le patriarche Cyrille a , le 3 novembre 2019 à la cathédrale du Christ Sauveur, remis à Monseigneur Jean l'Acte de rétablissement de l'union ecclésiale. Monseigneur Jean a été consacré métropolite de Doubna 

VIDEO

Сразу после передачи грамоты патриарх объявил о возведении архиепископа Иоанна в сан митрополита

BEAUCOUP de PHOTOS
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2019 à 10:13 | 10 commentaires | Permalien

L'icône de Notre-Dame de Kazan est particulièrement révérée en Russie
L'icône de Notre-Dame de Kazan est particulièrement révérée en Russie. Deux grandes cathédrales lui sont dédiées, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, et elle est fêtée deux fois, le 8/21 juillet et le 22 Octobre/4 novembre.

Si la première date est celle de l'invention de l'icône en 1579, la deuxième commémore spécifiquement la protection que la Vierge Marie accorde à la Russie.

Ce jour est officiellement férié en Russie comme "Jour de l’Unité", ce qui en fait la seule fête religieuse chômée avec Noël, et c'est pour moi un signe de la sollicitude particulière de la Vierge Marie pour la résurrection de la Sainte Russie.


Ce jour du 22 Octobre (calendrier julien) était férié avant la révolution. Supprimée à la révolution, la fête a été réinstaurée en 2007 sur proposition de l'Eglise, pour remplacer la commémoration de la révolution, le 7 novembre.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Novembre 2019 à 09:48 | 9 commentaires | Permalien

Визит в Москву: грандиозные торжества и удивительная делегация
BEAUCOUP de PHOTOS
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Novembre 2019 à 13:19 | 0 commentaire | Permalien

Plusieurs  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

2019 - NOUVELLE DÉNOMINATION DE L’ARCHEVÊCHÉ : Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale Patriarcat de Moscou

Le patriarche Cyrille a , le 3 novembre 2019 à la cathédrale du Christ Sauveur, remis à Monseigneur Jean l'Acte de rétablissement de l'union ecclésiale. Monseigneur Jean a été consacré métropolite de Doubna

2019 - Strasbourg: Le patriarche Cyrille consacre la nouvelle église orthodoxe russe de Tous les Saints
2019 - PARIS: Inauguration du Centre Culturel Mère Marie Skobtsov
2019- Paris - l'EXPOSITION CONSACRÉE A L'OEUVRE DU PÈRE GREGOIRE KROUG

2019 - Daniel STRUVE : LE PASSAGE À MOSCOU EST LA SEULE POSSIBILITÉ DE PRÉSERVER L'ARCHEVÊCHÉ"

2019 - RFI : " À Paris, on a discuté « vivement et calmement » de l’avenir de l’Archevêché orthodoxe"

2019 -Anne Andronikof : Lettre ouverte au père Alexis Struve

2019 OLTR - Crises et perspectives

2019- Vassili Zouper: "SI L'ARCHEVÊCHÉ AVAIT ACCEPTÉ L'APPEL DU PATRIARCHE ALEXIS II.." Entrevue avec Xenia Krivochéine

2019 - Un livre de Xenia Krivochéine: « Coupoles dorées dans le ciel de Paris » Ce livre est le premier consacré à la construction et à la bénédiction à Paris de la cathédrale de la Sainte Trinité (diocèse de Chersonèse, PM)

2017- Un an depuis la consécration de la cathédrale Sainte-Trinité de Paris VIDEO

KTO avec Crescendo Media Films présent un Documentaire consacré au Séminaire - "Le Paris orthodoxe russe"
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 3 Novembre 2019 à 06:00 | 4 commentaires | Permalien

Le Samedi des défunts : les vivants et les morts.
Traduction Elena Tastevin

Ce jour, les divins Pères ont prescrit de faire mémoire de tous ceux qui depuis l'origine des siècles se sont endormis dans l'amour de Dieu et l'espérance de la résurrection, de la vie éternelle.

Le protoprêtre Boris Levchenko, professeur de la chaire de patrologie et de théologie de l’Université Orthodoxe d’Etat Saint Tikhon parle du sens des supplices subis en enfer et explique comment les vivants peuvent secourir les morts.

Nous nous préparons au Carême avec nos proches défunts

L’Eglise a établi le Samedi des défunts en mémoire de tous ceux qui nous ont précédés. Il a deux de ces Samedis au cours de l’année liturgique. Le premier est lié à la mémoire du Dernier Jugement qui attend tout le monde et qui va déterminer à jamais le destin de chacun. Cependant, après le Jugement de chacun le sort d’une âme peut être modifié.

Le Samedi des défunts nous nous rappelons le Dernier Jugement / cf. TRIODE / et appelons tout le monde à y méditer. Il est également très important pour les défunts qui, eux-aussi, voudraient retarder le Dernier Jugement. Il nous semble que le défunt n’a plus besoin de rien. Aussi l’affirmation que les défunts ont peur du Dernier Jugement autant que les vivants est-il étrange.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Novembre 2019 à 07:11 | 15 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille  de Moscou et de toute la Russie a signé un document patriarcal et synodal rétablissant l'unité entre  l'Archevêché des paroisses russes en Europe occidentale et l'Eglise orthodoxe russe à la salle du trône de la résidence patriarcale Monastère Daniel à Moscou, le 1 er novembre.

Le document a été signé en deux exemplaires. L’un sera remis au responsable de l'Archevêché, l’archevêque Jean (Renneteau) le 3 novembre, tandis que l’autre sera déposé dans les archives du Patriarcat de Moscou, a annoncé le site  de l’Eglise orthodoxe russe.

Le métropolite Hilarion, responsable du département des relations extérieures de l'Église, l'évêque Dionysius, et son évêque auxiliaire  Sabba, ainsi que le métropolite Antoine Sevriouk assistaient à la cérémonie.

Des célébrations  auront lieu à Moscou du 2 au 4 novembre, en présence d'une délégation de l'Archevêché dirigée par l'archevêque Jean (Renneteau) de Doubna. 
 Moscou, le 1 er novembre, Interfax et en russe
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Novembre 2019 à 17:28 | 2 commentaires | Permalien

Voici, d’après nos informations, le programme de la délégation de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale conduite par Mgr Jean de Doubna à Moscou pour l’acte d’union avec l’Église orthodoxe russe.

L’arrivée dans le capitale russe aura lieu le vendredi 1er novembre.

Le samedi 2 novembre, la délégation se rendra au monastère Donskoï où elle se recueillera, avec chant du mégalynaire, devant les reliques de saint Tikhon. Elle se rendra ensuite à la laure de la Trinité-Saint-Serge (1) où elle visitera les principaux monuments et célèbrera un office d’intercession devant les reliques de saint Serge de Radonège. En fin de journée, elle visitera la Maison diocésaine de Moscou, où eut lieu le concile de 1917-1918.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Octobre 2019 à 13:22 | -4 commentaire | Permalien

Iran - Cathédrale  arménienne  Saint-Sauveur d'Ispahan a été construite entre 1655 et 1664
Cette cathédrale abrite également aujourd'hui un musée consacré à l'histoire des Arméniens de la Nouvelle-Djoulfa, une imprimerie ancienne, ainsi qu'une grande bibliothèque de manuscrits arméniens (au nombre de sept cents).

Vue de la rue, la cathédrale a le même aspect qu'une mosquée si ce n'était la croix au sommet du dôme. A l'intérieur les murs sont recouverts d'une merveilleuse collection de fresques consacrées entre autre au martyre légendaire de saint Grégoire l'Illuminateur, fondateur de l'Église arménienne

L'église est officiellement affiliée à l'Eglise apostolique arménienne.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Octobre 2019 à 11:02 | 4 commentaires | Permalien

OLTR - Editorial d'Octobre 2019 - Une décision salutaire
La grave crise que traverse l’Archevêché des Eglises orthodoxes russes en Europe occidentale n’est peut-être qu’une réplique d’une crise majeure qui affecte l’Eglise orthodoxe dans son ensemble.

En novembre 2018, par une décision soudaine et brutale, sans aucune consultation avec l’Archevêque, le patriarcat de Constantinople révoque le tomos de 1999 qui conférait à l’Archevêché le statut d’exarchat. Il intime aux paroisses l’ordre de rejoindre, chacune où elles se situent, les différentes métropoles de leur pays. En même temps qu’exiger sa dilution, il prive, alors, l’Archevêché de tout rattachement au plérôme de l’Eglise orthodoxe.

L’archevêque, Monseigneur Jean (Renneteau), a la charge des paroisses de l’Archevêché. On ne rappellera jamais assez cette règle canonique de l’Eglise orthodoxe : il incombe à l’évêque et à lui seul, la responsabilité des décisions pour toutes les questions aussi bien administratives que fondamentalement théologiques. Mais il appartient, aussi, à l’évêque de s’assurer que ses décisions seront reçues.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Octobre 2019 à 09:56 | 5 commentaires | Permalien

Archim. Sophrony (Sakharov): Unité de l’Eglise, image de la Sainte Trinité (Triadologie orthodoxe, comme principe de l’ecclésiologie)
Dix neuf siècles se sont écoulés depuis que Saint Paul, en parcourant la ville d’Athènes et en considérant les objets de culte, trouva un autel portant cette inscription: « au Dieu inconnu « Agnosto Theo » (Actes XVII, è3).

Il est évident, que cet autel fut érigé par les meilleurs représentant de la pensée humaine, par les sages qui avaient atteint les limites de la connaissance, ces limites de qui restent insurpassables jusqu’à nos jours pour l’entendement naturel de l’homme, — car Dieu est inconnaissable pour la pensée logique. La vraie connaissance du Dieu véritable vient de la Révélation.

Dans l’économie divine de notre salut l’Eglise marque certains événements, comme étant essentiels en les commémorant par des Fêtes. Elles se succèdent historiquement: l’Annonciation, la nativité, l’Epiphanie (cette fête est appelée le Baptême du Christ dans le rite byzantin), la Transfiguration, la Passion, la Résurrection, l’Ascension et la Descente du Saint Esprit. Dans les desseins révélateurs de Dieu, chacun de ces événements est lié aux autres d’une façon organique et indissoluble, mais le jour de la Pentecôte, ce jour, où la descente du Saint Esprit est célébrée, a une place particulière, car il marque l’accomplissement de la Révélation du Grand Dieu Tout-Puissant et Créateur de toutes choses.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Octobre 2019 à 17:45 | 0 commentaire | Permalien

Traduction GOOGLE
INTERFAX.RU
Au début du mois de novembre, Moscou organisera des cérémonies consacrées à l’accession de l’archevêché des paroisses de l’Europe de l’Ouest de tradition russe au Patriarcat de Moscou.

Pour participer aux célébrations, les membres de la délégation de l'archevêché, dirigée par l'archevêque Jean de Doubna arriveront lundi dans la capitale de la Russie, au Département synodal pour les relations entre l'Église et la société et les médias.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Octobre 2019 à 22:31 | 3 commentaires | Permalien

La chaîne de télévision “Le Sauveur” propose aux participants de l'émission de vivre comme novices pendant un mois dans le Monastère Saint Nil de Stolobny, situé sur une île du lac Seliguer.

La chaîne de télévision "Le Sauveur" a annoncé le lancement de l'émission “L'Ile”, “la première téléréalité qui ait un sens”, dont les participants sont invités à passer un mois en tant que novices dans le Monastère Saint Nil de Stolobny, sur le lac Seliguer.

“Pour la première fois à la télévision ; la réalité à l'écart du monde ; une île qui peut changer ton destin. Le tournage commencera dès le mois de novembre”, telle est l'annonce de la chaîne. Les volontaires qui souhaitent participer au “projet de révélation” et trouver “des réponses à des questions qui les préoccupent depuis longtemps” sont invités à envoyer leurs candidatures.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Octobre 2019 à 11:09 | 0 commentaire | Permalien

La Vierge d'Iverie ( Iverskaya )
un texte de Xenia KRIVOCHEINE

Les fidèles de la paroisse des Trois Docteurs, diocèse de Chersonèse, patriarcat de Moscou, se rendent régulièrement en pèlerinage dans les lieux saints de France.

Une icône miraculeuse de la Vierge d'Iverie se trouve par la grâce de Dieu dans cette église. Des émigrés russes en France ont réussi à sauver cette icône qui risquait de disparaître irrémédiablement dans une brocante parisienne. A.N. Pavlov, un émigré natif de Moscou, remarqua en 1930 une grande icône dans la vitrine d'un « bric à brac ». Il entra dans l'échoppe et reconnut immédiatement la Vierge Iverskaya.

Pavlov questionna le commerçant afin de connaître la provenance de l'icône. Il apprit que l'objet avait été emporté de Moscou en 1812 par un officier français et que les descendants de ce militaire souhaitaient maintenant le vendre. La nouvelle fit rapidement le tour de la colonie russe de Paris et en fut perçue plus que comme un signe particulier mais comme un véritable miracle!

Nous savons que les soldats de Napoléon qui pillèrent en 1812 la capitale russe ne firent pas exception pour les églises. De grandes quantités d'objets en or et en argent furent volées dans la cathédrale de la Dormition du Kremlin. L'icône de la Vierge d'Iverie disparut de la chapelle érigée en son honneur à Moscou. Une copie fidèle en fut peinte en 1852 et c'est cette copie qui fut vénérée dans la chapelle Iverskaya jusqu'à la révolution de 1917.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Octobre 2019 à 15:51 | 20 commentaires | Permalien

Chers lecteurs,

Cette dernière semaine certains articles sur P.O. ont disparu, nous les avons remis en ligne.

Les sites du diocèse de Chersonèse ont été la cible d'attaques informatiques.

 "Parlons d'orthodoxie" reçoit systématiquement des commentaires anonymes visant à discréditer le diocèse de Chersonèse et l'Archevêché Daru. Nous sommes conscients de la difficulté de la situation dans laquelle se trouvent les auteurs de ces commentaires. 

Si certains de ces commentaires venaient à vous parvenir, malgré nos efforts, Il s'agit également de l'adresse e-mail à laquelle vous recevez du courrier.

Nous vous prions de nous pardonner. 

 Les modérateurs de P.O.   
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Octobre 2019 à 08:05 | Permalien

Archiprêtre Andrew Phillips - CONFESSION ET COMMUNION : UN FAUX PROBLÈME
Est-ce que la Confession est obligatoire avant chaque Communion ou est-ce que vous communiez quand vous le voulez et avez la Confession quand vous le voulez ?

Telle est la fausse question que j'ai entendue pour la première fois il y a plus de quarante ans, à laquelle toute réponse doit également être fausse, car les fausses questions ne peuvent avoir que de fausses réponses. Quelle est la réalité ?

La confession et la communion sont deux sacrements différents. Ainsi, vous pouvez avoir la confession et ne pas communier et vous pouvez, dans certaines circonstances, communier sans confession. En d'autres termes, vous pouvez vous confesser très souvent et communier moins souvent. C'est le contraire de la haine apparente du modernisme pour la confession et l'amour de la communion obligatoire - qui ne fait pas partie de l'Église. L'impression donnée est que le modernisme ne croit pas que ses adeptes ont des péchés et qu'ils n'ont donc à se repentir de rien. Si tel est le cas, alors c'est de l'orgueil spirituel. Bien sûr, cette impression est peut-être fausse, mais c'est celle qui est donnée. Après tout, un médecin ne prescrit pas de médicaments s'il ne peut pas d'abord poser un diagnostic, et la confession est précisément un diagnostic.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2019 à 14:41 | 0 commentaire | Permalien

Cet appel de Daniel Struve​ à la communauté orthodoxe mérite toute notre attention
père Alexander Winogradsky Frenkel

Cet appel de Daniel Struve mérite toute notre attention. Comme toujours, il exprime clairement des points fondamentaux, habituellement “élémentaires” de la vie en Eglise. L’Eglise orthodoxe passe par les douleurs d’un nouvel engendrement, de restructurations profondes. Le caractère hexagonal actuel des péripéties qui agitent l’Archevêché est effectivement regrettable, effectivement “monstueux”, cela manque de décence, souvent de plus élémentaires signes d’une foi vive.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2019 à 06:20 | 9 commentaires | Permalien

Réponse de Mgr Jean aux mises en demeure du métropolite Emmanuel
Mes Chers Pères, Chers Frères et Sœurs,

J’ai réuni le Conseil de l’Archevêché le 21 octobre pour que nous puissions engager les prochaines étapes structurantes fondamentales pour notre Archevêché désormais accueilli au sein du Patriarcat de Moscou. J’aurais aimé m’arrêter là, et vous dire que je me réjouissais que tant de clercs et de laïcs s’engagent pour m’accompagner au cours de mon voyage à Moscou et les célébrations des 3 et 4 novembre prochains.

Nous recevons cependant des lettres de mise en demeure et des menaces, qui me sont adressées, ainsi qu’à notre Secrétaire de l’Archevêché, de manière fort peu ecclésiale, ce que je regrette. Une minorité semble vouloir s’arroger le pouvoir de décider du destin de la majorité. J’ai pensé utile de partager ces lettres avec vous.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2019 à 15:48 | 14 commentaires | Permalien

Le patriarche Bartholomé annonce le début du processus de canonisation  de l'archimandrite  Sophrony  Sakharov (1896 -1993)
Le patriarche Bartholomé annonce le début du processus de canonisation de l'archimandrite  Sophrony  Sakharov (1896 -1993)

ELDER SOPHRONY ADDED TO LIST OF NEWLY-CANONIZED ATHONITE ELDERS

Hot on the heels of the announcement of the canonization of four 20th-century Athonite elders, Patriarch Bartholomew has announced the canonization of a fifth such elder: Sophrony (Sakharov) of Essex, reports Pemptousia, a Greek outlet run by “the Association of Friends of Vatopaidi Monastery, the Institute of Research, Preservation and Advancement of Spiritual and Cultural Traditions ‘Saint Maximos the Greek.’”

Pat. Bartholomew made the announcement today on Mt. Athos.

Elder Sophrony (1896-1993) is known as the spiritual child and biographer of the great St. Silouan the Athonite and the founder of St. John the Baptist Monastery in Essex, England.

Pat. Bartholomew earlier announced the canonization of Elders Ieronymos of Simenopetra (+ 1957), Daniel of Katounakia (+ 1929), Joseph the Hesychast (+ 1959), and Ephraim of Katounakia (+ 1998) on Mt. Athos on Sunday.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2019 à 10:34 | 4 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 286


Recherche

Sondage
Approuvez-vous la décision de l'archevêque Jean Renneteau et de la majorité du clergé de l'archevêché "de la rue Daru" de rejoindre le patriarcat de Moscou?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile