Le premier CD du chœur d’hommes « Chantres orthodoxes russes », ayant pour titre « Bienheureux ceux que Tu as élus et appelés », est sur le point de paraître.

« Depuis leur création en 2013, les « Chantres orthodoxes russes » se consacrent au répertoire liturgique russe et surtout aux œuvres des grands centres spirituels comme le monastère des grottes de Kiev, et plus particulièrement la laure de la Trinité Saint-Serge non loin de Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Octobre 2020 à 14:49 | 0 commentaire | Permalien

Exode de Crimée en 1920: des prêtres russes parlent des Blancs et des Rouges
L’évacuation de la Crimée débute le 10 novembre 1920. En trois jours, les 126 bateaux de tout tonnage rassemblés par le Général Wrangel embarquent troupes, familles de militaires, population civile des ports de Crimée, Sébastopol, Yalta, Féodossia (Théodosie) et Kertch.

L’École navale de Sébastopol est évacuée au complet : élèves, corps enseignant, personnel administratif, plus tout son précieux matériel pédagogique et sa bibliothèque de littérature russe. La plupart des élèves, dont les gardes-marine du collège naval de Vladivostok évacués en janvier 1920, ne reverront jamais leur famille.

La répression bolchevique, dirigée par Bela Kun, fera des milliers de morts. Au total, 145 693 personnes, plus les membres d’équipage, purent gagner Constantinople. 

A la suite de la révolution bolchévique de 1917, plus de 3 millions de ressortissants russes ont fui leur pays. Parmi eux, bon nombre ont trouvé refuge en Tunisie et au Maroc. Un siècle plus tard, leurs descendants se remémorent cet exil

Dans les années 1920, les 20 membres d’une petite chorale russe avaient l’habitude de se réunir chaque semaine. Non pas à Moscou, mais à Rabat, où s’installèrent des centaines de “Russes blancs” après un événement qui ébranla le monde : la Révolution bolchevique d’octobre 1917.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 24 Octobre 2020 à 08:00 | -1 commentaire | Permalien

Le patriarche Bartholomée déménagerait d'Istanbul aux Etats-Unis?
Le Synode du Patriarcat de Constantinople a un nouveau statut de l'archidiocèse américain. Pourquoi l'ancienne Charte était-elle mauvaise et à quelles fins le Phanar a-t-il besoin d'un nouveau statut?

Le 6 octobre 2020, le synode du Phanar a décidé de suspendre le statut de l'archidiocèse du patriarcat de Constantinople aux États-Unis et a annoncé l’introduction d'un nouveau statut.

Commentant cette décision l'archevêque Elpidophoros , responsable de l'archidiocèse aux États-Unis, , a déclaré : «Aujourd'hui, nous nous sentons heureux, car avec cette décision, le patriarcat œcuménique nous donne une excellente occasion de représenter conjointement notre Église à l'occasion de son 100e anniversaire.» Il a précisé qu'un comité conjoint sera créé pour élaborer le nouveau statut, qui comprendra des représentants du clergé et des laïcs de l'archidiocèse et des représentants du Phanar. En outre, Mgr Elpidophoros a remercié le «primat de l'orthodoxie», c'est-à-dire le patriarche Bartholomée, pour «l'excellente opportunité de restaurer l'archidiocèse à partir de rien».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2020 à 22:56 | Permalien

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2020 à 09:39 | 0 commentaire | Permalien

Exposition "ALEXANDRE SÉRÉBRIAKOFF. PAYSAGES ET INTÉRIEURS" - PROLONGÉE AU 29 NOVEMBRE 2020
Mesdames et Messieurs,

Nous continuons notre projet «La culture russe en libre accès» et vous présentons le programme de diffusions en ligne pour le mois d'octobre.

Nos salles d'exposition resteront ouvertes et nous vous proposons de visiter l'exposition "Alexandre Sérébriakoff. Paysages et intérieurs" laquelle se déroulera du 1er au 30 octobre 2020 aux 1er et 2ème étages du bâtiment Branly

Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe et la famille Sérébriakoff présentent l’exposition qui se tiendra

Exposition
"ALEXANDRE SÉRÉBRIAKOFF- PAYSAGES ET INTÉRIEURS" PROLONGÉE AU 29 NOVEMBRE 2020 aux 1er et 2ème étages du bâtiment Branly.

Horaires d’ouverture : mardi – dimanche 14 h – 19 h

Entrée libre

*On vous rappelle que le port de masque est obligatoire et la distanciation sociale doit être respectée tout au long de l’évènement *
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2020 à 09:14 | 0 commentaire | Permalien

LES ÉDITIONS DU PATRIARCAT DE MOSCOU ACCUEILLERONT LA CONFÉRENCE «100E ANNIVERSAIRE DU GRAND EXODE»
LES RAISONS ET LE COÛT DES BOULEVERSEMENTS RÉVOLUTIONNAIRES EN RUSSIE AU XX SIÈCLE

D'éminents chercheurs contemporains participeront à la conférence

Le 26 octobre 2020, le Comité éditorial de l’EOR ( PATRIARCAT DE MOSCOU ) présidé par le métropolite Clément de Kalouga et Borovsk, organise une conférence panrusse consacrée au "100e anniversaire du grand exode". Raisons et coût des bouleversements révolutionnaires en Russie au XXe siècle ».

Le forum est programmé pour coïncider avec le 100e anniversaire du Grand Exode. L'étude de cet événement est d'une grande importance tant pour l'Église orthodoxe russe que pour la communauté scientifique des historiens. La Commission inter sessions sur la Vie sociale, la Culture, la Science et l'Information se consacre depuis plusieurs années à l’étude «Des causes spirituelles des bouleversements révolutionnaires du XXe siècle». Parmi les sujets à l’étude «Église et sciences historiques».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Octobre 2020 à 11:01 | 1 commentaire | Permalien

Voici la deuxième émission du cycle hebdomadaire SCHOLIES du hiéromoine Alexandre Siniakov.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Octobre 2020 à 16:32 | 4 commentaires | Permalien

Concert  le 15 novembre 2020 de chants liturgiques russes  en mémoire de l’Exode Russe (1920 - 2020)
Dimanche 15 novembre 2020 à 16 h

Cathédrale St Alexandre Nevsky, VIII° Paris

Concert de chants liturgiques russes en mémoire de l’Exode Russe avec Chœur de la Cathédrale Alexandre Nevsky & chœur des Chantres Orthodoxes Russes

A l’occasion du centenaire du Grand Exode Russe (Novembre 1920 – Novembre 2020) et conjointement avec le chœur de la cathédrale Saint-Alexandre Nevsky (Direction : Protodiacre A. Kedroff) le chœur d’hommes Chantres Orthodoxes Russes (Sous la direction de Serge Rehbinder) donnera un concert en mémoire de ces événement tragiques.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Octobre 2020 à 19:26 | 0 commentaire | Permalien

La terre recueillie sur le terrain paroissial de la nécropole russe de Sainte-Geneviève-des-Bois a été transférée dans une nouvelle église à Sébastopol à l’occasion du 100e anniversaire de « l’Exode russe »
Le 6 octobre, à l’initiative du Centre de Russie pour la science et la culture à Paris, a eu lieu une cérémonie de bénédiction et de consécration de la terre recueillie sur le terrain paroissial de la plus grande nécropole russe au monde située dans la banlieue parisienne à Sainte-Geneviève-des-Bois. Une poignée de terre est transférée à Sébastopol, àl’église Notre Dame « Adoucissement des cœurs malveillants », qui est actuellement au stade final de sa construction.

Le rituel de prélèvement de terre à l’église Notre Dame de l’Assomption s’est déroulé le 2 octobre avec la participation du directeur du CRSC à Paris Konstantin Volkov et du secrétaire général du Comité pour l’entretien des sépultures russes du cimetière municipal de Sainte-Geneviève-des-Bois Nicolas Lopoukhine. Après la cérémonie, des représentants du CRSC à Paris ont procédé à l’inspection planifiée des sépultures russes du cimetière.

Le rite de la consécration de la terre a été exécuté par le prêtre Guéorgui Sheshko à la cathédrale de la Sainte-Trinité, située sur le quai Branly dans le 7e arrondissement de Paris.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Octobre 2020 à 05:53 | 0 commentaire | Permalien

L'archevêché  catholique de Grenade a remis à une paroisse du patriarcat de Moscou une église située  dans le centre de cette ville
Le 13 octobre 2020, l' archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne a rencontré Mgr Francisco Javier Martinez Fernandez, archevêque de Grenade. Participait à cette rencontre le secrétaire du diocèse hispano-portugais, l' archiprêtre Andrei Kordotchkine.

Un accord a été conclu sur le transfert à la paroisse orthodoxe russe de Grenade (Espagne) de l'église Saint Bartholomée , située dans le centre-ville. La communauté a été admise dans le diocèse en 2018.

Le lendemain, lors de la fête de la protection du Très Saint Mère de Dieu, fête patronale, Mgr Nestor y a célébré une liturgie solennelle . Lui concélébraient le secrétaire du diocèse, l'archiprêtre Andrei Kordochkin, l'archiprêtre Mikhail Ustimenko et le prêtre Valery Baydak.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2020 à 13:26 | 0 commentaire | Permalien

Moscou reconnaît le droit de la Turquie de déterminer le statut de Sainte-Sophie
La Russie respecte le droit de la Turquie de décider de manière indépendante de l'utilisation du bâtiment de Sainte-Sophie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Nous reconnaissons le droit de la Turquie et des autorités d'Istanbul de déterminer des paramètres spécifiques pour l'utilisation de ce site, mais, bien sûr, en tenant compte de son statut de site du patrimoine culturel mondial, qui a été attribué par l'UNESCO", a déclaré Lavrov dans un entretien avec les stations de radio russes mercredi.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2020 à 10:24 | 9 commentaires | Permalien

BASILE KRIVOCHEINE (1900-1985)

Né en 1900, avec le siècle, Vsevolode Krivocheine, devenu l'Archevêque Basile de Belgique, est l'un des 5 fils d'Alexandre Krivochéine, un des ministres du tsar Nicolas II. Cette 75ème édition de l'Orthodoxie Ici et Maintenant, est dédiée à celui qui est considéré comme "Un pionnier du renouveau patristique dans l'Eglise orthodoxe", et ce, à l'occasion de la sortie de l'ouvrage qui lui est consacré aux Editions CERF par le Père Serge Model de l'archevêché russe de Belgique.

Qui était Mgr Basile, archevêque de Belgique du Patriarcat de Moscou de 1960 jusqu'à sa mort en 1985 ? Qui était ce grand prélat qui contribua à la découverte des Saints Grégoire Palamas et Syméon le Nouveau Théologien, deux figures essentielles de la théologie orthodoxe ?

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Octobre 2020 à 16:49 | 0 commentaire | Permalien

Fête de la Protection de la Très Sainte Mère de Dieu: Les textes liturgiques en français
La fête du Pokrov (Voile, Protection) fut instituée en Russie au 12ème siècle sous le règne du prince de Vladimir André Bogolioubsky (1157 à 1174), dont André le Fol-en-Christ était le saint patron. Elle existe aussi en Bulgarie et en Roumanie et en Grèce sous le nom de "Hagia Sképè" (Saint Voile, Sainte Protection): la date en a été reporté au 28 octobre, jour de la fête nationale grecque, en 1952, en reconnaissance pour le secours accordé par la Vierge pendant la Seconde guerre mondiale.

Tropaire

EN CE JOUR, NOUS TES CROYANTS FIDÈLES,
NOUS CÉLÉBRONS TA PROTECTION
AVEC UNE JOIE LUMINEUSE, Ô MÈRE DE DIEU
ET CONTEMPLANT TON ICÔNE TRÈS PURE
NOUS TE DISONS AVEC AMOUR:
PROTÈGES-NOUS DE TON VOILE VÉNÉRÉ
ET DÉLIVRES-NOUS DE TOUT MAL
EN SUPPLIANT TON FILS, NOTRE DIEU,
DE SAUVER NOS ÂMES.

ICI >>> Les textes liturgiques en français
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Octobre 2020 à 04:14 | 0 commentaire | Permalien

Pourquoi est-ce que le Phanar n’accorde pas l’autocéphalie à l’Église finlandaise ?
Le 5 octobre s’est réuni le synode de l’Église orthodoxe finlandaise.

Pour le monde orthodoxe il n’y a là rien d’exceptionnel et l’événement ne devrait pas retenir l’attention.
Mais la situation est très particulière : ce synode s’est déroulé au Phanar et sous la surveillance de l’un des hauts dignitaires du patriarcat de Constantinople.

Avant 1923, l’Église orthodoxe finlandaise était partie intégrante de l’Église orthodoxe russe, puis elle a reçu le statut d’Église autonome au sein du patriarcat de Constantinople. Dès cette même année, 1923, les autorités finnoises ont demandé au Phanar d’accorder l’autocéphalie à leur Église, mais le patriarche d’alors, Mélite, a répondu que le moment n’était pas venu. En 1980, les autorités religieuses l’Église orthodoxe finlandaise ont réitéré la demande, mais cette fois-ci n’ont pas eu l’honneur d’une réponse d’Istamboul.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Octobre 2020 à 17:50 | 0 commentaire | Permalien

Voici la première édition de la nouvelle émission hebdomadaire "Scholies" présentées par le hiéromoine Alexandre Siniakov et réalisée par Alexey Vozniuk, du Séminaire d'Épinay-sous-Sénart.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Octobre 2020 à 19:57 | 4 commentaires | Permalien

Le Synode du Patriarcat de Constantinople a suspendu la Charte de son archidiocèse aux Etats-Unis
Le patriarche Bartholomée insiste sur l'abolition des institutions précédentes et la construction d'une verticale Phanar du pouvoir

Le Saint Synode du Patriarcat de Constantinople, présidé par le Patriarche Bartholomée, a suspendu de manière inattendue le statut de l'archidiocèse du Patriarcat de Constantinople aux États-Unis, annonce l'UOJ se référant à la publication "Romphea".

Selon le portail grec, cette décision est motivée par le désir de « renforcer le rôle de la plus grande province de l'Église Mère avec une nouvelle vision et une nouvelle constitution adaptées aux besoins pastoraux contemporains en évolution et en mutation de la société américaine».

Ce qui se cache exactement derrière ce libellé n'est pas encore clair. Très probablement, le Phanar tente d'empêcher le départ progressif de la diaspora grecque aux États-Unis du patriarcat de Constantinople, car il est bien connu que dans les années 1990, l'archidiocèse avait des relations très compliquées et tendues avec le patriarche Bartholomée et son synode. Il s’agissait des différends sur les limites de son indépendance.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2020 à 21:42 | 11 commentaires | Permalien

Association des Amis du Compositeur Liamine
Chantre du Seigneur - partie 1

Olivier Clément avait publié dans la revue " Contacts" 1987, une étude du liturgiste Nicolas Lossky, auteur d'une "Théolgie du Chant Liturgique"

Par le père Nicolas Lossky


"...quelques-unes des compositions liturgiques de ce compositeur mort prématurément. Ces pièces présentent un intérêt non seulement musical et esthétique, mais également et surtout liturgique. En effet, elles révèlent qu' Jean Liamine avait parfaitement assimilé les principe les plus essentiels de la musique liturgique. Parole et musique sont unies d'une union si parfaite qu'on ne peut plus les distinguer ou les dissocier.

La musique ne fait pas écran par rapport au texte chanté. Elle ne détourne pas l'attention sur elle-même par un effet d'esthétique pure. L'esthétique a certes sa place dans la musique liturgique mais elle n'y est pas un but en soi. Elle est intégrée au tout. Et le tout est un mariage parfait de la parole et de la musique, les deux en un étant essentiellement destinés à ouvrir le cœur et l'esprit sur la contemplation de la Parole, le Verbe de Dieu. C'est cela que Jean Liamine réussit à merveille. La musique de Jean Liamine s'inscrit incontestablement dans une tradition. Elle est immédiatement repérable comme de la musique russe, et de la musique russe du XXe siècle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2020 à 11:36 | 1 commentaire | Permalien

Homélie: La pêche miraculeuse  (Luc 5, 1-11)
Actuellement nous, les chrétiens, constatons que la parole de l’Evangile ne touche plus le cœur des jeunes....


Un jour, Jésus se trouvait au bord du lac de Génésareth et la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu...

Mon attention a été attirée par la première phrase : « la foule se pressait autour de Lui... »

Cela m’a rappelé la prophétie d’Amos au sujet du jour du Seigneur : « Voici venir des jours où je répandrai la famine dans le pays, non pas la faim du pain, ni la soif de l’eau, mais celle d’entendre la parole du Seigneur. On ira titubant d’une mer à l’autre, errant du nord à l’est, pour chercher la parole du Seigneur, et on ne la trouvera pas ! » (Am. 8,11-12).

Les gens qui entouraient Jésus ont cherché non seulement la guérison (comme nous voyons souvent dans l’Evangile), mais quelque chose de plus important : la parole de Dieu. Comme toutes les prophéties, les paroles d’Amos ont une dimension non seulement messianique mais aussi eschatologique.

A mon avis le prophète nous parle aussi de notre époque et même peut être des jours qui viendront.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2020 à 07:03 | 0 commentaire | Permalien

MONSEIGNEUR PIERRE MÉTROPOLITE DE KROUTITSK (1863- 1936 )
Les nouveaux martyrs de la terre russe

Le métropolite de Kroutitsk fut l’un des successeurs du Patriarche Tikhon.


Né en 1863, dans la province de Voronèje, Pierre Féodorovitch Poliansky terminait en 1892 ses études de théologie à la Faculté de Moscou où il demeura un certain temps comme aide de l’inspecteur, puis il fut nommé surveillant de l’institut théologique de Jiroviets, dans la province de Grodno, après quoi on l’invita à devenir secrétaire du Comité d’éducation religieuse auprès du Saint-Synode. Devenu membre laïc de ce comité, il exerça jusqu’à la révolution les fonctions d’inspecteur des établissements d’éducation religieuse.

Obligé de parcourir de long en large toute la Russie, il eut l’occasion de connaître beaucoup de monde et de se faire de nombreuses relations dans le haut clergé et dans l’enseignement supérieur. Très doué intellectuellement et d’un caractère sociable, il était hautement apprécié des larges cercles qu’il avait à fréquenter.

Sa fermeté de caractère et son tact exercèrent une grande influence sur l'éducation religieuse et l’enseignement en Russie.Pendant la révolution, Pierre Féodorovitch participa aux travaux du Concile national de l’Eglise Russe de 1917-1918, à Moscou. Le Patriarche Tikhon en fit l’un de ses plus proches collaborateurs. En 1920, Pierre Féodorovitch se fit moine. Il reçut l’habit des mains du Patriarche qui, rapidement, le consacra évêque pour en faire son vicaire. Plus tard, il l'éleva au rang de métropolite de Kroutitsk, dans le diocèse de Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Octobre 2020 à 10:52 | 3 commentaires | Permalien

Замечательный видеорепортаж о женской обители во имя иконы Божией Матери «Знамение» в местечке Марсена (Центральный массив Франции), который вошел в телепередачу « Des racines & des ailes »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Octobre 2020 à 17:12 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 297


Recherche

Sondage
Approuvez-vous la décision de l'archevêque Jean Renneteau et de la majorité du clergé de l'archevêché "de la rue Daru" de rejoindre le patriarcat de Moscou?


Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile