La communauté orthodoxe s'est fermement opposée à la restauration du monument au bourreau Dzerzhinsky à  la place de la Loubianka
Un certain nombre de mouvements sociaux ont réagi négativement à l'appel des communistes de restaurer le monument à l'organisateur de la "terreur rouge"

Comme on le savait, l'organisation «Officiers de Russie» (et un certain nombre d'autres organisations et individus) ont appelé à la restauration d'un monument à F.E. Dzerzhinsky, l'un des proches associés de Lénine et à l'organisateur de la Terreur rouge.

Le Lieutenant-général de la Réserve Leonid Reshetnikov- président de la Société "Patrimoine de l'Empire", Yevgeny Nikiforov- Président de la Fraternité orthodoxe "Radonezh" , Alexandre Krutov- rédacteur en chef du magazine "Maison russe", Vladimir Lebedev - Président de l'Union des citoyens orthodoxes, le célèbre publiciste orthodoxe Sergei Khudiev et de nombreux autres croyants se sont élevés contre l'initiative des communistes de restaurer le monument à l'un des proches associés de Lénine et à l' organisateur de la Terreur rouge F.E. Dzerzhinsky à Moscou, place Lubyanskaya.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Janvier 2021 à 07:53 | 8 commentaires | Permalien

Sainte Geneviève: la procession de la patronne de Paris n'aura pas lieu aujourd'hui
Victime du confinement, la procession de la patronne de Paris n'aura pas lieu aujourd'hui. Sa châsse restera sur le parvis de l'église Saint-Étienne-du-Mont.

Par Frédéric Lewino

Comme chaque année, à cette date, la châsse contenant les reliques de la sainte patronne de Paris quitte l'église Saint-Étienne-du-Mont pour se rendre à Notre-Dame, suivie par une procession de plusieurs centaines de fidèles. Ce dimanche 10 janvier, ce ne sera pas le cas, la faute au confinement. N'y a-t-il pas là une sorte de paradoxe puisque, depuis le Moyen Âge, les processions de sainte Geneviève sont organisées pour protéger Paris des calamités publiques et des épidémies ? Les autorités ne laissent-elles pas passer une occasion en or pour bouter le virus Sars-CoV-2 hors de Paris et même de la France entière ?

Le curé de Saint-Étienne-du-Mont nous a confié qu'il devra se résoudre à exposer les reliques de la sainte sur le parvis de l'église. Sera-ce suffisant ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Janvier 2021 à 20:32 | -1 commentaire | Permalien

Le métropolite Philarète, exarque patriarcal de toute la Biélorussie, est décédé à l'âge de 86 ans
Le 15 décembre, le métropolite Philarète, 85 ans, a été hospitalisé. Le lendemain, on a appris qu'il avait un coronavirus confirmé . Il a reçu un traitement dans l'une des cliniques de Minsk, la direction de l'institution médicale n'a jamais rendu compte de l'état de santé du métropolite . L'exarchat biélorusse, dit que le métropolite était en soins intensifs tout ce temps. Le 12 janvier 2021, à l'âge de 86 ans, Son Eminence le métropolite Philarète (Vakhromeev), exarque patriarcal honoraire de toute la Biélorussie, est décédé"

Le métropolite Philarète (dans le monde Cyrille Varfolomeevich Vakhromeev) est né le 21 mars 1935, à Moscou, dans une famille d'employés, et son grand-père est issu d'une ancienne famille noble.

Le futur primat de l'Église orthodoxe biélorusse entre au Séminaire théologique de Moscou, puis à l'Académie théologique. Philarète est devenu moine en 1957

Il a dirigé la métropole biélorusse en octobre 1978, devenant en même temps l'exarque patriarcal de l'Europe occidentale. En avril 1981, il a été nommé président du Département des relations extérieures avec l'Église du Patriarcat de Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Janvier 2021 à 12:57 | -1 commentaire | Permalien

Saint Joseph Artisan - Epoux de la Vierge Marie
"C'était un juste" selon l'évangile de saint Matthieu, ch. 1,19.

Nous fêtons aujourd'hui, saint Joseph comme artisan et travailleur manuel. Charpentier de son métier, il coopéra par le travail de ses mains à l'oeuvre créatrice et rédemptrice, tout en gagnant le pain de la Sainte Famille et, avec Marie, en éveillant à la vie des hommes l'Enfant que Dieu lui avait confié.

Mémoire de saint Joseph, travailleur. Le charpentier de Nazareth travailla pour subvenir aux besoins de Marie et de Jésus et initia le Fils de Dieu aux travaux des hommes

C’est pour cela qu’il est le modèle et le protecteur des travailleurs chrétiens qui le vénèrent en ce jour où, dans de nombreux pays du monde, on célèbre la fête du travail.

Les évangélistes ne nous ont conservé aucune parole de ce "juste", le charpentier de Nazareth en Galilée, fiancé de Marie, la Mère de Dieu, époux aussi discret que fidèle et chaste. Père nourricier et éducateur de Dieu le Fils, devenu homme parmi les hommes de ce village, il le fait tout simplement. L'ange lui avait dit: "Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse." et Joseph prit chez lui Marie son épouse.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Janvier 2021 à 09:30 | -1 commentaire | Permalien

Il était une fois Noël... les souliers  sous le sapin !
Xénia Krivochéine

Attente, frissons d’impatience, pressentiments de la joie toute proche : bientôt une multitude d’invités, tant de bonnes choses sur la table, cadeaux, mystérieuses surprises : bientôt Noël ! Suspense qui commence au tout début de décembre.
Nous aplanissions le papier alu de nos chocolats à l’aide d’une cuillère à soupe et nous le mettions entre les pages d’un épais livre bien avant le début du carême. Nous emmaillotions dans ce papier noix et mandarines, nous le percions avec une aiguille, y fixions un fil pour accrocher le tout au sapin. L’odeur des mandarines se faisait chaque jour de plus en plus perceptible. Ainsi que celle des pommes.

Mon père les achetait par caisses entières où elles reposaient dans de fins copeaux dorés, telles de jeunes demoiselles présentant bien. Les caisses étaient étiquetées : N°6, « Soleil » ou « Rainettes dorées ». Variétés, dimensions et couleurs si variées.

Père commençait à apporter ces caisses bien avant Noël, maman les gardait sur des étagères entre les portes car il faisait plus frais à proximité du plafond. C’est également à cette hauteur qu’étaient stockés les pots de confiture que l’on gardait pour les ouvrir le jour de Noël.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Janvier 2021 à 17:18 | 0 commentaire | Permalien

Le massacre des innocents
La Bible raconte que les rois mages avaient prévenu Hérode, le roi des juifs (mis en place par les romains), de la naissance d'un envoyé de Dieu, Jésus, un nouveau roi des juifs. Hérode ayant eu peur de perdre son trône ordonna le massacre de tous les enfants mâles de moins de 2 ans, espérant tuer Jésus. Marie, Joseph et Jésus auraient alors fui en Égypte. Ils seraient revenus une fois Hérode mort.

Matthieu 2 :13-23

Après le départ des mages, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle ; car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait déclaré par le prophète : J'ai appelé mon fils hors d'Égypte.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 11 Janvier 2021 à 07:02 | 1 commentaire | Permalien

La fuite en Égypte
Alors que l’Ancien Testament contient toute une série d’histoires dramatiques dont le point culminant sont des scènes de fuite, d’exode ou d’expulsion, le Nouveau Testament n’en propose qu’une seule mais qui s’est profondément inscrite dans la conscience historique des chrétiens et est devenue l’un des thèmes les plus populaires de l’art chrétien.

Il est paradoxal que cette histoire – la fuite de la Sainte Famille en Égypte – est rapportée de manière plutôt brève, alors qu’il s’agit de l’un des épisodes clés de la tendre enfance de Jésus-Christ.

L’évangéliste Matthieu raconte qu’à Bethléem, sous le règne du roi Hérode, Marie, femme de Joseph, mit au monde son fils Jésus, conçu de l’Esprit Saint, et que « les mages d’Orient » reconnurent en lui « le roi des Juifs ». Ils vinrent alors l’adorer et lui offrir des présents (Matthieu 1, 18-2, 12).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Janvier 2021 à 07:10 | 20 commentaires | Permalien

Loukachenko peut interdire les activités de l'Exarchat biélorusse de l'Église orthodoxe russe
L'Exarchat biélorusse du PM (Eglise orthodoxe biélorusse) a reçu un "avertissement" des responsables biélorusses indiquant la nécessité de se conformer à la législation de la république post-soviétique. Ceci est indiqué dans la lettre de l'exarque patriarcal de toute la Biélorussie, le métropolite de Minsk Benjamin.
.
La lettre du métropolite est datée du 17 décembre et adressée à l' archevêque Artemy de Grodno . Le document mentionne un "avertissement" émis le 27 novembre 2020 par le commissaire aux affaires religieuses et nationales du Bélarus - ce poste était alors occupé par Leonid Gulyako (il a été démis de ses fonctions à la veille du nouvel an).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Janvier 2021 à 17:46 | 1 commentaire | Permalien

Que Dieu nous garde!
Par le père Jean Valentin Istrati (prêtre roumain)

J’allais récemment par un petit chemin, le soleil brillait de tous ses feux. Je faisais bien attention à éviter les bosses. Le lac apparu non loin était comme doré, il m’a fait penser à l’Oeil qui voit tout… Subitement, un poulain me barre la route. Agé au plus de quelques jours, très frêle. Le petit animal se tenait en plein milieu du chemin et fixait la voiture qui fonçait sur lui. Ce spectacle semblait le passionner, il se mit timidement à hennir. J’ai arrêté mon véhicule pour mieux l’observer.

Ce poulain venait seulement d’avoir été mis à bas. Aucune intelligence, pas la moindre idée des dangers qui le guettaient. Je me suis dit qu’il était dans un monde où les périls n’existaient pas. Cet être ne savait pas ce qu’est la douleur, il était à un âge où l’on ne meurt pas sur les routes. Son monde était celui d’un bébé de douze mois. Un bébé, à l’instar du poulain, se précipite des marches d’un escalier, certain que rien de mauvais ne peut lui arriver.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Janvier 2021 à 08:30 | 2 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille  a appelé le peuple  et les autorités biélorusses à résoudre les problèmes de manière pacifique - à ne pas prolonger les désaccords dans la société
"Nous sommes témoins de ce qui s'est passé en Ukraine - maintenant le mot" Maïdan "est devenu un terme courant. Il est clair que l'expérience de l'Ukraine devrait nous apprendre que les transformations de la société doivent se faire de manière à ne pas s'accompagner d'un accroissement des tensions internes et d'une radicalisation des relations entre les peuples », a déclaré le patriarche dans une interview à avec la chaîne de télévision Russia-1.

Il a exhorté à réfléchir au nombre de révolutions qui ont déjà eu lieu, toute sorte de coups d'État, mais personne, nulle part et n'a jamais atteint la paix, la tranquillité et la prospérité en ayant recours à la violence. "Il devrait toujours y avoir une longue période de reprise après la révolution. Par conséquent, vous devez viser le meilleur, non pas détruire ce qui est, mais développer pour le mieux, moderniser dans le bon sens du terme, améliorer à la fois les relations sociales et la vie du pays en général", a déclaré le patriarche Cyrille.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Janvier 2021 à 05:37 | 0 commentaire | Permalien

JOYEUSE FÊTE DE LA NATIVITÉ! С РОЖДЕСТВОМ ХРИСТОВЫМ!
A TOUS LES LECTEURS ET CONTRIBUTEURS DE "PARLONS D'ORTHODOXIE" JOYEUSE FÊTE DE LA NATIVITÉ! ПОЗДРАВЛЯЕМ ВСЕХ С РОЖДЕСТВОМ ХРИСТОВЫМ, ЖЕЛАЕМ НАДЕЖДЫ И РАДОСТИ !
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Janvier 2021 à 07:12 | 1 commentaire | Permalien

MESSAGE DE NOËL DE SA SAINTETÉ LE PATRIARCHE CYRILLE, PATRIARCHE DE MOSCOU DE TOUTES LES RUSSIES
MESSAGE DE NOËL DE SA SAINTETÉ LE PATRIARCHE CYRILLE, PATRIARCHE DE MOSCOU DE TOUTES LES RUSSIES


Bien-aimés dans le Seigneur évêques, vénérables prêtres et diacres,
révérends moines et moniales, chers frères et sœurs !

De tout mon cœur, je vous souhaite une lumineuse fête de la Nativité du Christ.


L’Église terrestre et céleste exulte et se réjouit de la venue au monde de notre Seigneur et Sauveur. Elle chante Sa gloire et exprime sa reconnaissance à Dieu pour Sa miséricorde et Son amour envers le genre humain. C’est avec une émotion profonde que nous écoutons les paroles de l’hymne liturgique « Le Christ naît ! Glorifiez-Le ! Le Christ descend des cieux, allez à Sa rencontre ! » (1èreode du canon de la fête de Noël). C’est avec émotion et pleins d’espérance que nous contemplons la grotte de Bethléem où se trouve le divin Enfant, enveloppé de langes et couché dans un modeste berceau.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Janvier 2021 à 10:40 | -1 commentaire | Permalien

Message de Noël de Son Éminence Antoine, métropolite de Chersonèse et d'Europe occidentale, exarque du Patriarche en Europe occidentale
Bien-aimés dans le Seigneur évêques, presbytres et diacres, moines et moniales, chers frères et sœurs!

De tout mon cœur je vous félicite à l’occasion de la fête de la Nativité du Christ!

Au terme du long jeûne de l’Avent, nous sommes de nouveau jugés dignes d’atteindre ce saint jour et de nous retrouver devant le Berceau, où se manifeste Celui qui vient «pour nous et pour notre salut», le Seigneur.

Il a plu à Dieu de frapper aux portes de ce monde, même si ce dernier ne L’a pas attendu, même s’il ne L’a pas accepté. Dès les premiers jours de sa vie terrestre le monde déchaînait toute sa colère contre Celui qui, dans l’humilité et la douceur, apporte le salut à la terre et ouvre les portes du Royaume céleste à l’humanité. Mais bien que le mal soit profondément ancré dans la nature humaine, ce mal a été renversé par l’Amour de Dieu, et cette victoire est un véritable gage d’espérance immuable.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Janvier 2021 à 07:09 | 0 commentaire | Permalien

L'Église orthodoxe russe recommande que les Moscovites âgés et les résidents d'un certain nombre d'autres régions ne fréquentent pas les églises à Noël afin d'éviter de contracter la COVIDE.

Le chef du Département synodal pour les relations extérieures de l'Église, le métropolite Hilarion, à l'antenne de l'émission "L'Église et le monde '' sur la chaîne de télévision Russia-24 , a noté que dans la plupart des régions de Russie, il n'y a pas de restrictions à la visite des églises, bien que dans certains endroits, le nombre de personnes présentes simultanément soit limité.

En outre, dans certaines paroisses de l'Église orthodoxe russe à l'étranger, selon lui, certaines ne pourront pas non plus célébrer Noël dans l'église.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Janvier 2021 à 02:42 | 1 commentaire | Permalien

Une rare icône maronite au Petit Palais a Paris
Cette œuvre restaurée constitue une nouveauté́ pour la connaissance du patrimoine des chrétiens d’Orient et en particulier des Maronites, catholiques orientaux rattachés à Rome au Moyen-Âge. L’icône s’inscrit dans la continuité́ des fresques médiévales de style byzantin qui ornent nombre de chapelles et d’églises au Liban, tout en restant la seule icone connue du début du XVIe siècle, moment où la région passe sous le pouvoir des Turcs ottomans.

La découverte récente de la date de « 1523 » sur cette icône en fait une pièce unique au Liban où cet art semblait interrompu entre le XIIIe et le XVIIe siècle.

Prêtée en 2018 par le Patriarcat maronite au Liban pour l’exposition à Paris sur les « Chrétiens d’Orient », cette grande Dormition de la Vierge, de 1,80 mètre de haut sur environ 1 mètre de large, avait besoin d’être restaurée
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Janvier 2021 à 01:32 | 0 commentaire | Permalien

Le président élu  Biden a annoncé son désir de coopérer avec le patriarche de Constantinople
Le président élu américain Joe Biden, dans une lettre de réponse adressée au patriarche Bartholomée de Constantinople, a déclaré son désir de coopérer avec lui. Le contenu du message a été publié sur le site Web du Patriarcat

Dans la lettre, Biden a remercié Bartholomée pour «ses paroles aimables et ses bons voeux». Il a souligné qu'il était honoré d'être élu à la présidence et a rappelé que lui et le vice-président élu Kamala Harris avaient beaucoup de travail à faire. « Nous sommes impatients de travailler avec vous en cette période difficile », a ajouté le politicien.

Il est rapporté que Biden a ajouté une note manuscrite à la lettre. "Soyez en bonne santé. Nous avons besoin de vos conseils », écrit-il au patriarche
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Janvier 2021 à 16:55 | 10 commentaires | Permalien

LE PROPHÈTE DANIEL (Daniel signifie Jugement divin ou Dieu m'a jugé)
Pour bon nombre de personnes en Occident, la Bible est un vieux livre qui a peu ou pas d’autorité. Au mieux, elle ne représente que les rêveries pieuses de personnes superstitieuses ayant vécu à une époque lointaine. Bien que ses enseignements aient pu être considérés comme étant édifiants à leur époque, le 21ème siècle les considère désespérément dépassés.

Mais la Bible affirme que Dieu, et non des hommes et des femmes, en est l’auteur ultime. Dans ses pages, Dieu donne aux personnes de toutes époques une instruction concernant la vraie raison de l’existence de l’homme et la façon adéquate de mener sa vie.


Daniel est l'un des grands prophètes de la Bible hébraïque ou Ancien Testament et aussi un prophète du Coran.

Selon le récit biblique, Daniel n'est qu'un adolescent lorsqu'il est déporté à Babylone, cependant il est peu ou pas représenté sous la forme enfantine il apparaît souvent comme un homme adulte ou mûr.

Par sa sagesse, il gagne la confiance de Nabuchodonosor : il devient fonctionnaire de cour et interprète les songes du roi. Le Livre de Daniel qui lui est attribué figure parmi les Ketouvim pour le judaïsme. Il est également, selon l'ordre canonique de l'Église, le dernier des quatre grands prophètes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Janvier 2021 à 07:04 | 0 commentaire | Permalien

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Janvier 2021 à 15:52 | 1 commentaire | Permalien

Saint Jean de Cronstadt +1908
"Iirriter contre quelqu' un pour une question matérielle, c' est placer un objet matériel plus haut que ton frère. Mais quoi de plus haut que l' homme? Rien, sur la terre, n' est plus noble que l' homme".

Son père était sacristain dans un petit village des environs d'Archangelsk dans l'extrême nord de la Russie. Jean aimait les longues liturgies. Il poursuivit ses études à l'Académie théologique de Saint-Petersbourg et, malgré bien des peines, il servait Dieu joyeusement : "La tristesse, dira-t-il plus tard, est une apostasie et la mort du cœur." Attaché à la cathédrale de Cronstadt, il évangélisa ce port de guerre où se mêlaient l'injustice sociale, la misère et la dégradation morale.

Pendant 32 ans, il y mena ce ministère pastoral, y ajoutant l'éducation des enfants et puisant sa force dans la Liturgie :"Il n'y a rien de plus vivifiant que la Liturgie" écrit-il dans son journal "Ma vie en Christ". Bientôt les foules vinrent à lui. La poste même dut ouvrir un service spécial pour lui distribuer les lettres qu'il recevait. Apôtre de la communion fréquente, il voyait venir à lui tant de gens pour se confesser qu'il accepta la confession publique. A tous, il communiquait la grâce de la présence du Christ
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 2 Janvier 2021 à 09:00 | 0 commentaire | Permalien

Votre Excellence, Monseigneur Antoine, chers pères, chers frères et sœurs, chers amis,

Parlons d'Orthodoxie vous remercie pour votre fidélité et vous  souhaite de tout cœur une nouvelle année qui soit protégée par le Ciel et vous apporte paix et santé!

L'année qui s'en va a été pénible pour le monde entier. Les croyants ont été privés de leurs églises, des divins offices par la pandémie. Des milliers de clercs ont été emportés par la maladie. Faisons de notre mieux pour rester vigilants eu nom de nos proches, de tous. Souhaitons une très bonne santé à notre clergé! 

N'oubliez pas Parlons d'Orthodoxie dans vos prières.  Bonne année! S Novym Godom ! С новым Годом! Happy new year! 

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Janvier 2021 à 20:51 | 1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 300


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile