Archim. Sophrony (Sakharov): Unité de l’Eglise, image de la Sainte Trinité (Triadologie orthodoxe, comme principe de l’ecclésiologie)
Dix neuf siècles se sont écoulés depuis que Saint Paul, en parcourant la ville d’Athènes et en considérant les objets de culte, trouva un autel portant cette inscription: « au Dieu inconnu « Agnosto Theo » (Actes XVII, è3).

Il est évident, que cet autel fut érigé par les meilleurs représentant de la pensée humaine, par les sages qui avaient atteint les limites de la connaissance, ces limites de qui restent insurpassables jusqu’à nos jours pour l’entendement naturel de l’homme, — car Dieu est inconnaissable pour la pensée logique. La vraie connaissance du Dieu véritable vient de la Révélation.

Dans l’économie divine de notre salut l’Eglise marque certains événements, comme étant essentiels en les commémorant par des Fêtes. Elles se succèdent historiquement: l’Annonciation, la nativité, l’Epiphanie (cette fête est appelée le Baptême du Christ dans le rite byzantin), la Transfiguration, la Passion, la Résurrection, l’Ascension et la Descente du Saint Esprit. Dans les desseins révélateurs de Dieu, chacun de ces événements est lié aux autres d’une façon organique et indissoluble, mais le jour de la Pentecôte, ce jour, où la descente du Saint Esprit est célébrée, a une place particulière, car il marque l’accomplissement de la Révélation du Grand Dieu Tout-Puissant et Créateur de toutes choses.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Octobre 2019 à 17:45 | 0 commentaire | Permalien

Traduction GOOGLE
INTERFAX.RU
Au début du mois de novembre, Moscou organisera des cérémonies consacrées à l’accession de l’archevêché des paroisses de l’Europe de l’Ouest de tradition russe au Patriarcat de Moscou.

Pour participer aux célébrations, les membres de la délégation de l'archevêché, dirigée par l'archevêque Jean de Doubna arriveront lundi dans la capitale de la Russie, au Département synodal pour les relations entre l'Église et la société et les médias.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Octobre 2019 à 22:31 | 3 commentaires | Permalien

La chaîne de télévision “Le Sauveur” propose aux participants de l'émission de vivre comme novices pendant un mois dans le Monastère Saint Nil de Stolobny, situé sur une île du lac Seliguer.

La chaîne de télévision "Le Sauveur" a annoncé le lancement de l'émission “L'Ile”, “la première téléréalité qui ait un sens”, dont les participants sont invités à passer un mois en tant que novices dans le Monastère Saint Nil de Stolobny, sur le lac Seliguer.

“Pour la première fois à la télévision ; la réalité à l'écart du monde ; une île qui peut changer ton destin. Le tournage commencera dès le mois de novembre”, telle est l'annonce de la chaîne. Les volontaires qui souhaitent participer au “projet de révélation” et trouver “des réponses à des questions qui les préoccupent depuis longtemps” sont invités à envoyer leurs candidatures.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Octobre 2019 à 11:09 | 0 commentaire | Permalien

La Vierge d'Iverie ( Iverskaya )
un texte de Xenia KRIVOCHEINE

Les fidèles de la paroisse des Trois Docteurs, diocèse de Chersonèse, patriarcat de Moscou, se rendent régulièrement en pèlerinage dans les lieux saints de France.

Une icône miraculeuse de la Vierge d'Iverie se trouve par la grâce de Dieu dans cette église. Des émigrés russes en France ont réussi à sauver cette icône qui risquait de disparaître irrémédiablement dans une brocante parisienne. A.N. Pavlov, un émigré natif de Moscou, remarqua en 1930 une grande icône dans la vitrine d'un « bric à brac ». Il entra dans l'échoppe et reconnut immédiatement la Vierge Iverskaya.

Pavlov questionna le commerçant afin de connaître la provenance de l'icône. Il apprit que l'objet avait été emporté de Moscou en 1812 par un officier français et que les descendants de ce militaire souhaitaient maintenant le vendre. La nouvelle fit rapidement le tour de la colonie russe de Paris et en fut perçue plus que comme un signe particulier mais comme un véritable miracle!

Nous savons que les soldats de Napoléon qui pillèrent en 1812 la capitale russe ne firent pas exception pour les églises. De grandes quantités d'objets en or et en argent furent volées dans la cathédrale de la Dormition du Kremlin. L'icône de la Vierge d'Iverie disparut de la chapelle érigée en son honneur à Moscou. Une copie fidèle en fut peinte en 1852 et c'est cette copie qui fut vénérée dans la chapelle Iverskaya jusqu'à la révolution de 1917.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Octobre 2019 à 15:51 | 20 commentaires | Permalien

Chers lecteurs,

Cette dernière semaine certains articles sur P.O. ont disparu, nous les avons remis en ligne.

Les sites du diocèse de Chersonèse ont été la cible d'attaques informatiques.

 "Parlons d'orthodoxie" reçoit systématiquement des commentaires anonymes visant à discréditer le diocèse de Chersonèse et l'Archevêché Daru. Nous sommes conscients de la difficulté de la situation dans laquelle se trouvent les auteurs de ces commentaires. 

Si certains de ces commentaires venaient à vous parvenir, malgré nos efforts, Il s'agit également de l'adresse e-mail à laquelle vous recevez du courrier.

Nous vous prions de nous pardonner. 

 Les modérateurs de P.O.   
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Octobre 2019 à 08:05 | Permalien

Archiprêtre Andrew Phillips - CONFESSION ET COMMUNION : UN FAUX PROBLÈME
Est-ce que la Confession est obligatoire avant chaque Communion ou est-ce que vous communiez quand vous le voulez et avez la Confession quand vous le voulez ?

Telle est la fausse question que j'ai entendue pour la première fois il y a plus de quarante ans, à laquelle toute réponse doit également être fausse, car les fausses questions ne peuvent avoir que de fausses réponses. Quelle est la réalité ?

La confession et la communion sont deux sacrements différents. Ainsi, vous pouvez avoir la confession et ne pas communier et vous pouvez, dans certaines circonstances, communier sans confession. En d'autres termes, vous pouvez vous confesser très souvent et communier moins souvent. C'est le contraire de la haine apparente du modernisme pour la confession et l'amour de la communion obligatoire - qui ne fait pas partie de l'Église. L'impression donnée est que le modernisme ne croit pas que ses adeptes ont des péchés et qu'ils n'ont donc à se repentir de rien. Si tel est le cas, alors c'est de l'orgueil spirituel. Bien sûr, cette impression est peut-être fausse, mais c'est celle qui est donnée. Après tout, un médecin ne prescrit pas de médicaments s'il ne peut pas d'abord poser un diagnostic, et la confession est précisément un diagnostic.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2019 à 14:41 | 0 commentaire | Permalien

Cet appel de Daniel Struve​ à la communauté orthodoxe mérite toute notre attention
père Alexander Winogradsky Frenkel

Cet appel de Daniel Struve mérite toute notre attention. Comme toujours, il exprime clairement des points fondamentaux, habituellement “élémentaires” de la vie en Eglise. L’Eglise orthodoxe passe par les douleurs d’un nouvel engendrement, de restructurations profondes. Le caractère hexagonal actuel des péripéties qui agitent l’Archevêché est effectivement regrettable, effectivement “monstueux”, cela manque de décence, souvent de plus élémentaires signes d’une foi vive.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Octobre 2019 à 06:20 | 9 commentaires | Permalien

Réponse de Mgr Jean aux mises en demeure du métropolite Emmanuel
Mes Chers Pères, Chers Frères et Sœurs,

J’ai réuni le Conseil de l’Archevêché le 21 octobre pour que nous puissions engager les prochaines étapes structurantes fondamentales pour notre Archevêché désormais accueilli au sein du Patriarcat de Moscou. J’aurais aimé m’arrêter là, et vous dire que je me réjouissais que tant de clercs et de laïcs s’engagent pour m’accompagner au cours de mon voyage à Moscou et les célébrations des 3 et 4 novembre prochains.

Nous recevons cependant des lettres de mise en demeure et des menaces, qui me sont adressées, ainsi qu’à notre Secrétaire de l’Archevêché, de manière fort peu ecclésiale, ce que je regrette. Une minorité semble vouloir s’arroger le pouvoir de décider du destin de la majorité. J’ai pensé utile de partager ces lettres avec vous.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2019 à 15:48 | 14 commentaires | Permalien

Le patriarche Bartholomé annonce le début du processus de canonisation  de l'archimandrite  Sophrony  Sakharov (1896 -1993)
Le patriarche Bartholomé annonce le début du processus de canonisation de l'archimandrite  Sophrony  Sakharov (1896 -1993)

ELDER SOPHRONY ADDED TO LIST OF NEWLY-CANONIZED ATHONITE ELDERS

Hot on the heels of the announcement of the canonization of four 20th-century Athonite elders, Patriarch Bartholomew has announced the canonization of a fifth such elder: Sophrony (Sakharov) of Essex, reports Pemptousia, a Greek outlet run by “the Association of Friends of Vatopaidi Monastery, the Institute of Research, Preservation and Advancement of Spiritual and Cultural Traditions ‘Saint Maximos the Greek.’”

Pat. Bartholomew made the announcement today on Mt. Athos.

Elder Sophrony (1896-1993) is known as the spiritual child and biographer of the great St. Silouan the Athonite and the founder of St. John the Baptist Monastery in Essex, England.

Pat. Bartholomew earlier announced the canonization of Elders Ieronymos of Simenopetra (+ 1957), Daniel of Katounakia (+ 1929), Joseph the Hesychast (+ 1959), and Ephraim of Katounakia (+ 1998) on Mt. Athos on Sunday.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2019 à 10:34 | 4 commentaires | Permalien

Fête régimentaire du Musée des Cosaques à Courbevoie
Le 17 octobre 2019, l'Association du Souvenir du Régiment des Cosaques de la Garde Impériale a célébré solennellement le jour de la fête régimentaire au Musée des Cosaques à Courbevoie, en banlieue parisienne.

Ce jour-là, en présence de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie, A.Y. Mechkov, de l’archevêque Michel (Donskoff), du conseiller de l'ambassadeur de Russie chargé des relations culturelles, L. Y. Kadychev, des membres de l’Association, des conservateurs, donateurs et invités du musée, a eu lieu une cérémonie solennelle de présentation des Etendards régimentaires de Saint-Georges de l’Armée impériale russe. Ensuite, l'archevêque Michel a célébré un office de commémoration des défunts.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Octobre 2019 à 20:56 | -1 commentaire | Permalien

Saint André les Vergers: un premier office dans la nouvelle église orthodoxe
En cours de réhabilitation, la future église orthodoxe a abrité, samedi le 12 octobre 2019 , un premier office religieux

Samedi toute la journée, les fidèles de la communauté chrétienne orthodoxe de tradition russe ont déblayé la grange de l’espace Saint-Frobert, appelé à devenir leur futur lieu de culte. D’abord, tout ce qui encombrait le local, puis les planches et les solives qui recouvraient les murs et les poutres intérieures. Dans la future église orthodoxe, le père André Krementzoff a célébré, samedi, un premier office. Le père André soutient Mgr Jean. Il vous invite tous dans sa nouvelle église. Suite avec VIDEO

À Saint-André-les-Vergers, la communauté orthodoxe à réaménagé une grange en église. Présente depuis le début du siècle dernier, l’église orthodoxe de Troyes a été détruite lors d’un bombardement en 1940. Depuis, la communauté se réunissait dans différents lieux. Fin 2015, via un bail à titre gracieux, l’évêque de Troyes a proposé une grange. La communauté se mobilise afin de financer les travaux, notamment
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Octobre 2019 à 20:53 | 7 commentaires | Permalien

Le protodiacre André Kouraïev critique le chef de l'Eglise grecque pour sa justification de Constantinople
Le protodiacre André Kouraiev, théologien et blogueur connu, a jugé éhonté le raisonnement du chef de l'Eglise grecque, l'archevêque Jérôme, qui a tenté de présenter l'Eglise de Constantinople comme le défenseur des intérêts de l'Orthodoxie mondiale.

"L'effronterie hellénique", c'est ainsi que le protodiacre a intitulé son message sur les réseaux sociaux, consacré au rapport de l'archevêque lors de l'assemblée d'Athènes le 12 octobre, où la plupart des hiérarques de l'Eglise grecque ont accepté de reconnaître la nouvelle structure religieuse de l'Ukraine (Eglise orthodoxe ukrainienne), créée l'année dernière avec le soutien de Constantinople et des autorités ukrainiennes d'alors.

Dans son rapport, l'archevêque Jérôme a déclaré en particulier, que "toute l'histoire du Patriarcat œcuménique, que ce soit dans les périodes de prospérité ou dans les temps difficiles, est un véritable témoignage de son service toujours désintéressé et sacrificiel auprès des églises orthodoxes souffrantes".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Octobre 2019 à 13:41 | 10 commentaires | Permalien

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a donné une interview à l’agence TASS.

Les informations les plus contradictoires nous parviennent, principalement de source anonyme, depuis le Concile épiscopal de l’Église de Grèce, samedi dernier. Pourriez-vous expliquer quelles décisions y ont été prises, et ce qu’en pense l’Église russe ?

Mgr Hilarion: Pour l’instant, c’est par la presse que nous apprenons les décisions qu’a prises l’Église grecque. Un communiqué a été publié, ainsi qu’un discours de l’archevêque Jérôme. Avant de tirer des conclusions, il faudra procéder à une sérieuse analyse. Il y aura une réaction, elle sera formulée par le Saint-Synode de notre Église, qui doit se réunir très prochainement pour examiner cette question et d’autres.

Depuis 10 ans que vous êtes à la tête du Département des relations ecclésiastiques extérieures, beaucoup de choses ont changé dans les rapports entre l’Église russe et les chrétiens hétérodoxes, entre les Églises orthodoxes, entre l’Église et les états étrangers. Quels étaient les objectifs de la « diplomatie ecclésiastique » il y a dix ans, et qu’en est-il aujourd’hui ? Plus généralement, comment le dialogue de l’Église avec le monde se différencie-t-il de la diplomatie laïque ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2019 à 18:26 | 1 commentaire | Permalien

Saint Denis – premier évêque de Paris ( +250 ou 275)
Patron de Paris et de la Seine-Saint-Denis, il est le premier évêque de Paris, capitale de la France. L'hagiographie le fait mourir en martyr entre 250 et 275, puis ensevelir à Catulliacus, là où s'élève la basilique Saint-Denis.

p. Nikolaï Tikhonchuk

Aujourd’hui le 16 octobre, nous célébrons la mémoire de saint Denis – premier évêque de Paris et ses compagnons le prêtre Rustique et le diacre Eleuthère. D’après saint Grégoire de Tour qui a écrit la vie de saint Denis, nous savons que saint Denis est un missionnaire qui est venu d’Orient vers l’an 250. Sa mission, auprès des peuples indigènes qui vivait ici dans le bassin d’Île-de-France actuel, a duré à peu près 20 ans.

Saint Denis et ses compagnons seraient morts décapités à Montmartre pendant la persécution de l’empereur Valérien en 272, pendant une nouvelle vague de persécution contre les chrétiens.

Une chapelle a été édifiée sur le tombeau de saint Denis et de ses compagnons, et puis a été agrandie en 467 par sainte Geneviève. Au début du VII siècle, le roi Dagobert a transporté leurs reliques dans l’abbaye qu’il venait de fonder et qui devient l’abbaye Saint-Denis, future sépulture des rois de France.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2019 à 13:46 | 0 commentaire | Permalien

P.O. met en ligne un résumé de cette intervention

Le père Jean parle de ce qu'il a ressenti lorsqu'il a appris que l'Archevêché ralliait l'Eglise orthodoxe russe: "Mon aïeul maternel est le père Michel Tikhonitzkyé par les bolcheviques en 1918 pour avoir donné lecture du message du patriarche Tikhon, mon grand-oncle Vladimir est devenu dans l'émigration métropolite et exarque au sein de l'Archevêché. Le fardeau familial est lourd à porter. Lorsque Mgr Jean de Doubna nous a annoncé la prochaine union de nombreux fidèles se sont mis à pleurer. J'ai ressenti une grande paix en moi-même. C'est l’aboutissement d'une longue période de conflits et d'incompréhensions avec l'Eglise russe, celle de nos ancêtres".

Le père Jean raconte qu'un jour il célébrait avec Mgr Jean (Renneteau) dans une paroisse française, il ne retrouvait plus une expression en français et l'a donc prononcée en slavon. À la sortie, une dame lui a reproché d'avoir utilisé le slavon. Il regrette que dans certaines paroisses francophones il soit impossible de prononcer même un seul Gospodi pomiloui (kyrie eleison) en slavon. Cela ne signifie pas du tout que l'on va réduire le français ! Au début de l'entretien, il explique que dans les paroisses de l'Archevêché actuellement, la majorité des paroissiens sont des "locaux" : français, espagnols, hollandais, anglais, italiens etc et qu'on célèbre dans les langues locales
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Octobre 2019 à 16:47 | 3 commentaires | Permalien

Saint Gabriel de Samtavro, Fol en Christ (1929-1995)
Lors de la manifestation officielle du 1 mai 1965 à Tbilissi le moine Gabriel (Ourguébadzé) a mis le feu à un portrait de Lénine faisant 12 m de hauteur fixé sur la façade du Soviet suprême de Géorgie. Il fut cruellement passé à tabac par les manifestants et appréhendé par le KGB.Il déclara lors de l’interrogatoire qui s’ensuivit : « Il ne faut pas diviniser un homme. Au lieu du portrait de Lénine, il faut mettre la Crucifixion du Christ. Pourquoi dites-vous « Gloire à Lénine » ? Il faut dire « Gloire au Seigneur Jésus-Christ ! » En octobre 1965 il est reconnu irresponsable de ses actes et remis en liberté.

En 1971, le moine Gabriel, 42 ans, est nommé confesseur d'un cloître pour femmes à Samtavro. La moniale Pélagie évoque ses souvenirs: "Le futur saint, le starets Gabriel nous avait fait nous ranger. Il donna à la mère Ketovania un bassinet rempli d'eau et dit aux autres moniales d'y laver leurs mains. L'eau devint trouble. Puis le starets dit à la mère Ketovania de boire cette eau ce qu'elle fit sur le champ. Elle n'en fut pas malade ce qui nous étonna. Puis le starets embrassa la mère Ketovania sur le front et bénit les autres sœurs. Notre monastère n'avait pas à l'époque de mère supérieure. Nous comprimes toutes que le père Gabriel avait ainsi indiqué que la mère Ketovania était digne de cette difficile tache. Puis il s'étendit au seuil du réfectoire et dit que toutes celles qui sortaient devaient lui marcher dessus. Nous étions, bien sûr, troublées mais n'osions pas lui désobéir".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Octobre 2019 à 16:44 | 0 commentaire | Permalien

Un laboratoire mobile venu de France examine les églises antiques de Novgorod
Le service de presse du gouvernement régional a annoncé que des spécialistes d'un laboratoire mobile français examinent l'état des monuments de l'Ancienne Russie à Novgorod la Grande.

"Selon ce communiqué, un laboratoire mobile de recherche sur les monuments historiques va travailler à Novgorod pendant quatre jours. Ses chercheurs étudieront les monuments archéologiques, les peintures murales (dans les églises anciennes - IF), des textes écrits sur de l'écorce de bouleau et des objets d'art, selon des procédés non-destructifs de haute précision".

La visite des chercheurs français a été initiée par l'Académie des sciences de Russie. Les objets rares des collections du musée de Novgorod, les produits des fouilles effectuées par les expéditions de l'Institut d'archéologie de l'Académie des sciences de Russie (Moscou), ainsi que des objets du patrimoine culturel difficiles ou impossibles à étudier dans des laboratoires traditionnels ont été sélectionnés pour être étudiés.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Octobre 2019 à 10:23 | 5 commentaires | Permalien

"LA NEF": L'Eglise russe depuis 1990
Le cahier juillet-août de l'excellente revue "La Nef" vient d'être mis en ligne. Au sommaire , un dossier consacré à l'orthodoxie russe. Avec l'aimable autorisation de la rédaction de "La Nef" nous vous proposons l'article de Nikita Krivochéine

***
Le 19 août 1991, fête de la Transfiguration, le pouvoir soviétique s’effondre et ouvre une nouvelle ère pour la Russie et l’Église orthodoxe. Histoire et enjeux de ces vingt-cinq ans.

L’Église orthodoxe russe, comme le monde entier, avait été prise de court par la perestroïka puis, très rapidement, la chute du mur de Berlin et l’effondrement du régime athée. La propagande totalitaire avait fait que, malgré la misère et l’incurie du régime, les « gens simples » ainsi que la grande majorité des intellectuels étaient convaincus de vivre dans un Empire de mille ans figé et immuable.

Puis en 1989, c’est la première édition de l’Archipel du Goulag en Union Soviétique. Plus question de « socialisme à visage humain » ou d’une quelconque redite du « printemps de Prague ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Octobre 2019 à 18:20 | 5 commentaires | Permalien

Interview de l’évêque Savva de Zelenograd à la chaîne de télévision Spas, 1er octobre 2019

Q: En quoi est-ce important ? Pourquoi dit-on de cet événement /la réunion de l’Archevêché à l’Église orthodoxe russe/ qu’il est historique ?

R. : Il faut revenir un peu sur l’histoire.

L’archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale a existé sous différents noms – à un certain moment c’était un exarchat – mais peu importe. Il fut créé en 1921 par décision du saint Patriarche Tikhon de Moscou, du Saint Synode, du Conseil Supérieur de l’Église, en conjointe réunion de ces deux organes suprêmes de notre Église. Avant la révolution, il n’existait à l’étranger que peu d’églises orthodoxes russes, essentiellement près les ambassades, et en bord de mer où les russes partaient se reposer ; mais bien sûr, après la révolution et le début de la guerre civile, un très grand nombre de russes se retrouvèrent en France et dans d’autres pays, dont beaucoup de membres du clergé ; des communautés orthodoxes se créèrent, des églises, petites d’abord, furent fondées ; il devenait indispensable de trouver une forme plus régulière d’administration. (Avant la révolution les paroisses étaient gérées par le métropolite de Saint-Pétersbourg.)
En 1921 une entité ecclésiale fut créée, dirigée par l’archevêque puis métropolite Euloge (Gueorguievski).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Octobre 2019 à 10:04 | 3 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 286


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile