L'Assemblée Générale de l'archevêché s'est réunie le 7 septembre dernier. La majorité simple des délégués s'est prononcée pour la transition vers le patriarcat de Moscou.

Sur 179 votes valides, 104 pour Moscou soit 58,1%. 75 contre soit 41,9%. 6 blancs, 1 nul.

Or, les statuts établissent la nécessité, en l’occurrence, d'une majorité des 2/3 des votants. Cette majorité n'a pas été réunie. Les consultations vont donc se poursuivre. L'archiprêtre Nicolas Balachov, vice responsable du DREE, a précisé:

"Une partie importante du clergé et des communautés souhaitent faire partie de l'Eglise russe. Ceux d'entre eux qui formuleront une demande dans ce sens seront reçus. Cette décision leur appartient".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2019 à 20:20 | 4 commentaires | Permalien

Le 7 septembre 2019, lors de l'AG de l'Archevêché, Mgr Emmanuel concélèbre avec l'archevêque de la nouvelle Eglise d'Ukraine Eustrate Zorya qui préside l'office 
Mgr Emmanuel de France a concélébré à la cathédrale grecque Saint Stéphane à Paris avec le porte-parole de la nouvelle Eglise d'Ukraine Mgr Eustrate Zorya.

Celui-ci a assuré le métropolite de France de l'amour et du respect du patriarcat de Constantinople. Participaient à l'office seuls les membres du clergé de la cathédrale.

Dans son allocution Mgr Emmanuel a évoqué l'octroi du Tomos et a rappelé que le patriarcat œcuménique accueille avec amour tous les orthodoxes indépendamment de leurs traditions, de leur langue et de leur nationalité. Il a transmis son respect au métropolite Épiphane Doumenko, responsable de la nouvelle Eglise d'Ukraine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2019 à 09:52 | 33 commentaires | Permalien

Il y a 29 ans le père Alexandre Men était assassiné
Les Éditions du Patriarcat de Moscou s'apprêtent à publier les œuvres complète du père Alexandre Men

2016 Le métropolite Juvénal officie la prière des défunts sur la tombe du père Alexandre VIDEO

Le p. Alexandre appelé « Apôtre de l’intelligentsia » de son vivant a été tué par un inconnu qui l’avait frappé avec un lourd objet sur la tête au petit matin du 9 septembre 1990 sur un sentier menant vers la gare de « Semhoz ».

Revue « Possev » №6-2014, Moscou-Francfort
Anna Kourt - Traduction Nikita Krivocheine

PARTIE I

Des dizaines d’ouvrages ont été consacrés à la vie d’ Alexandre Men (1935-1990), au sacerdoce, à l’œuvre écrite, à son éminente personnalité. Chaque année de sa vie, chacun de ses articles, de ses conférences et de ses homélies ont été étudiés et analysés.

J’ai eu le bonheur d’avoir pu converser avec Pavel Volfovitch Men, le frère cadet du père Alexandre avec lequel il était très proche.

Pavel Men a évoqué des faits inconnus, des souvenirs de leur enfance et de leur jeunesse communes, il a trouvé des éclairages nouveaux de ce destin passionnant et tragique. Sergueï Averintsev lors de l’enterrement du père Alexandre citait Pascal dans sa géniale oraison funèbre « J’en crois à des témoins qui se font égorger ».

Le père Men était de ceux là.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2019 à 07:08 | 2 commentaires | Permalien

Il y a 29 ans le père Alexandre Men était assassiné
Revue « Possev » №6-2014, Moscou-Francfort
Traduction Nikita Krivocheine

Anna Kourt : J’ai eu le bonheur d’avoir pu converser avec Pavel Volfovitch Men, le frère cadet du père Alexandre avec lequel il était très proche.Pavel Men a évoqué des faits inconnus, des souvenirs de leur enfance et de leur jeunesse communes, il a trouvé des éclairages nouveaux de ce destin passionnant et tragique

PARTIE II

Anna Kourt : Y a-t-il eu dans votre vie des situations dans lesquelles vous sentiez manifestement une intervention divine ? Avez-vous ressenti avoir été aidé? Avez-vous vécu des états de prière intenses?

Pavel Men: Il y a eu dans ma vie des moments très intenses. J’étais à Cuba au moment de la crise des missiles, dans d’autres situations également très dures. Toujours j’ai senti que j’ai été aidé. J’avais le sentiment qu’une Force, tout près de moi, me protégeait.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Septembre 2019 à 05:29 | 0 commentaire | Permalien

Reportage sur l'arrivée et l'assemblage de l'église en bois, dédiée à la Nativité de la Mère de Dieu, dans le parc du Séminaire orthodoxe russe à Epinay-sous-Sénart. Tous ces événements se sont déroulés en septembre 2012.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Septembre 2019 à 15:52 | 1 commentaire | Permalien

Les deux saintes Nathalie  martyres  (✝ 306) et (✝ 852)
Le prénom Nathalie vient du latin natalis, « natal » (dans natalis dies, « le jour de la naissance » (du Seigneur) Sainte Nathalie (IVe siècle) a popularisé son prénom dans le monde orthodoxe russe, et Nathalie a progressivement conquis l’Europe.

Lorsque nous commémorons sainte Nathalie , n'oublions pas qu'il y a dans l'histoire deux, et peut-être plus de saintes portant ce nom.

L'histoire d'Adrianus (Saint Adrien) et de sa jeune épouse Natalie (Sainte Nathalie, Natacha) est contée dans la Légende Dorée.

Adrianus était officier dans l'armée de l'empereur Romain Galère qui faisait appliquer avec zèle les quatre édits de persécution des chrétiens de Dioclétien.

Vers 306, alors qu'Adrianus avait vingt-huit ans, il se convertit devant le courage de trente-trois chrétiens de Nicomédie que Galère avait ordonné de supplicier en les faisant fouetter à coups de nerfs, en leur broyant la bouche avec des pierres, puis en les emprisonnant après leur avoir mis le garrot.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 8 Septembre 2019 à 07:39 | -1 commentaire | Permalien

Un office d’intercession (moleben) a été célébré en soutien à Mgr l’archevêque Jean le jeudi 5 septembre à 19h en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski à Paris.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Septembre 2019 à 18:41 | 14 commentaires | Permalien

Plusieurs  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

2019 - Strasbourg: Le patriarche Cyrille consacre la nouvelle église orthodoxe russe de Tous les Saints
2019 - PARIS: Inauguration du Centre Culturel Mère Marie Skobtsov
2019- Paris - l'EXPOSITION CONSACRÉE A L'OEUVRE DU PÈRE GREGOIRE KROUG

2019 - Daniel STRUVE : LE PASSAGE À MOSCOU EST LA SEULE POSSIBILITÉ DE PRÉSERVER L'ARCHEVÊCHÉ"

2019 - RFI : " À Paris, on a discuté « vivement et calmement » de l’avenir de l’Archevêché orthodoxe"

2019 -Anne Andronikof : Lettre ouverte au père Alexis Struve

2019 OLTR - Crises et perspectives

2019- Vassili Zouper: "SI L'ARCHEVÊCHÉ AVAIT ACCEPTÉ L'APPEL DU PATRIARCHE ALEXIS II.." Entrevue avec Xenia Krivochéine

2019 - Un livre de Xenia Krivochéine: « Coupoles dorées dans le ciel de Paris » Ce livre est le premier consacré à la construction et à la bénédiction à Paris de la cathédrale de la Sainte Trinité (diocèse de Chersonèse, PM)

2017- Un an depuis la consécration de la cathédrale Sainte-Trinité de Paris VIDEO

KTO avec Crescendo Media Films présent un Documentaire consacré au Séminaire - "Le Paris orthodoxe russe"

Archimandrite Barsanuphe (Ferrier) (1935-2018) Mémoire éternelle matouchka Sophie Rehbinder🕂 ET Sophie Eltchaninoff 🕂 et Un témoin de son temps 🕂 A la mémoire de l’archiprêtre Nicolas Lossky Décès de la traductrice et spécialiste de la littérature russe - Véronique Lossky - Juliana Sergeevna Samarina (1928-2018) est décédée

Hommage à Maxime Kovalevsky 1903-1973

Père Georges Florovsky: "Création et Rédemption" (1893-1979)
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 6 Septembre 2019 à 06:00 | 3 commentaires | Permalien

La pièce de monnaie commémorative "Tomos" n'a pas trouvé acquéreur
La banque d'Etat d'Ukraine a émis des pièces commémoratives consacrées à l'octroi du Tomos à l'Eglise orthodoxe d'Ukraine.

Le site de la banque annonce: "Le 29 août 2019 la mise aux enchères des pièces commémoratives a été annulée étant donné l'absence d'acquéreurs. Étaient présentées à cette vente des pièces en or d'une valeur nominative de 100 grivna, des pièces en argent d'une valeur de 20 à 50 grivna".  La vente devait avoir lieu sur le site de la Bourse de commerce "Kontraktovy Dom"
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Septembre 2019 à 15:43 | 1 commentaire | Permalien

Quo Vadis, Despota?
« Où vas-tu, Seigneur ? »

Archiprêtre Alexandre Winogradsky Frenkel, patriarcat de Jérusalem

Things may seem special at a first glance. Why in the world the Ecumenical Patriarch officially issued as a canonical decision of the Holy Synod of the Phanar that Archbishop Jean (Renneteau) of Charioupolis, head of the dissolved Exarchate and Archdiocese of the Parishe(Churches) of Russian Tradition in Western Europe, is unloaded of his and any responsibility of the communities of France (thus) “handed over to the local archpastor”, Metropolitan Emmanuel (Adamakis) of Gauls.

This was published and it is official, at least it came out from the Patrairchate of Constantinople. Ever since, Metropolitan Emmanuel of Gauls who is quite active in all the recent activities of the Phanar, whose See is in Paris and who is the only “canonically recognized” head of the Conference of the Orthodox Bishops in France, did not show anywhere and did not say a word, safe error or omission
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Septembre 2019 à 09:27 | 5 commentaires | Permalien

Gérard Guillaume

Plus que jamais, notre archevêque a besoin de notre soutien indéfectible. Mais que l'on ne s'y trompe pas, au travers des coups redoublé sur la personne de Mgr Jean, c'est l'Archevêché dans son ensemble qui est visé. Le dernier communiqué du prétendu locum tenens est, à cet égard, parfaitement édifiant. Il s'agit du découpage par pièces de l'Archevêché.

Le patriarcat de Constantinople opère un coup de force. Il n'est est pas à son coup d'essai. Il a ainsi procédé à l'encontre de l'Église canonique d'Ukraine (qui, de surcroît n'appartenait pas à sa juridiction !) en accompagnant son action de déclarations fallacieuse, de promesses séduisantes ouvertement mensongères et d'alliances avec des responsables politiques ultra-nationalistes pour qui le message évangélique est la dernière des préoccupations.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Septembre 2019 à 08:05 | 3 commentaires | Permalien

Lettre circulaire de Mgr Emmanuel, métropolite de France (Patriarcat oecuménique)
Suite à la publication de la lettre patriarcale concernant le congé canonique pour l’archevêque Jean de Charioupolis, Mgr Emmanuel, a envoyé une lettre circulaire que nous publions ci-dessous :

« Chers frères et sœurs dans le Seigneur,

Le 30 août 2019, le Saint Synode du Patriarcat œcuménique a pris la décision, en conformité avec celle prise en novembre 2018, concernant l’ancien Exarchat des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, d’octroyer à son Excellence, l’archevêque Jean de Charioupolis, un congé canonique. Ce congé canonique souligne le fait que dorénavant l’archevêque Jean n’a aucune relation avec le Patriarcat œcuménique et avec les communautés de l’ancien Exarchat.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Septembre 2019 à 20:15 | 10 commentaires | Permalien

Communiqué de l’administration diocésaine du 3 septembre 2019

« Le samedi 31août 2019, au lendemain de la réunion du Conseil d’Administration, le Bureau de l’Archevêché a fait paraître un communiqué précisant les trois points qui ont été retenus par le CA pour examen par l’Assemblée concernant le devenir de l’Archevêché.

Peu de temps après cette publication paraissait un communiqué du Saint Synode du Patriarcat de Constantinople faisant part de sa décision d’octroyer un congé canonique à l’Archevêque Jean « à titre personnel et uniquement pour lui ».

Monseigneur Jean fait savoir qu’il n’avait pas sollicité à ce jour un tel congé et a fait parvenir au Patriarcat une demande d’explication. En attendant l’Archevêque Jean confirme que l’Assemblée Générale Extraordinaire se tiendra régulièrement le 7 septembre comme prévu.

Mais la décision du Saint Synode du Patriarcat de Constantinople a pour conséquence de modifier la liste des solutions envisagées, soumises à l’examen de l’Assemblée.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Septembre 2019 à 15:33 | 2 commentaires | Permalien

Mgr Jean est toujours le président de l’association cultuelle de Daru, protégée par les Statuts  il présidera donc l’AGE du 7 septembre comme prévu
Statuts de l’Archevêché canonique et juridique à lire avec attention ICI


Chers Pères Concélébrants,

Suite à la décision du Saint-Synode du Patriarcat œcuménique du 30 août 2019 de me donner un congé canonique que je n’a pas sollicité, je vous informe que je demeure l’Archevêque dirigeant de l’Archevêché (selon les Statuts de l’Union directrice) et que j’attends du Phanar de plus amples précisions motivant ce congé.

Aussi, continuez en tout sérénité de commémorer votre Archevêque.​

​ + Jean de Charioupolis,
Archevêque dirigeant
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Septembre 2019 à 10:17 | 8 commentaires | Permalien

Saint Gabriel de Samtavro, Fol en Christ (1929-1995)
Lors de la manifestation officielle du 1 mai 1965 à Tbilissi le moine Gabriel (Ourguébadzé) a mis le feu à un portrait de Lénine faisant 12 m de hauteur fixé sur la façade du Soviet suprême de Géorgie. Il fut cruellement passé à tabac par les manifestants et appréhendé par le KGB.Il déclara lors de l’interrogatoire qui s’ensuivit : « Il ne faut pas diviniser un homme. Au lieu du portrait de Lénine, il faut mettre la Crucifixion du Christ. Pourquoi dites-vous « Gloire à Lénine » ? Il faut dire « Gloire au Seigneur Jésus-Christ ! » En octobre 1965 il est reconnu irresponsable de ses actes et remis en liberté.

En 1971, le moine Gabriel, 42 ans, est nommé confesseur d'un cloître pour femmes à Samtavro. La moniale Pélagie évoque ses souvenirs: "Le futur saint, le starets Gabriel nous avait fait nous ranger. Il donna à la mère Ketovania un bassinet rempli d'eau et dit aux autres moniales d'y laver leurs mains. L'eau devint trouble. Puis le starets dit à la mère Ketovania de boire cette eau ce qu'elle fit sur le champ. Elle n'en fut pas malade ce qui nous étonna. Puis le starets embrassa la mère Ketovania sur le front et bénit les autres sœurs. Notre monastère n'avait pas à l'époque de mère supérieure. Nous comprimes toutes que le père Gabriel avait ainsi indiqué que la mère Ketovania était digne de cette difficile tache. Puis il s'étendit au seuil du réfectoire et dit que toutes celles qui sortaient devaient lui marcher dessus. Nous étions, bien sûr, troublées mais n'osions pas lui désobéir".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Septembre 2019 à 16:44 | 0 commentaire | Permalien

Saints Flor et son frère jumeau Laure
Saint Flor et son frère jumeau Laure vécurent sous le règne d'Hadrien (117-138).

Ils exerçaient la profession de tailleurs de pierre, qu'ils avaient apprise à Byzance des Saints Patrocle et Maxime. Recevant aussi de leurs maîtres les semences de la piété, ils mettaient leur art au service de Dieu, et quand ils taillaient les pierres pour leur donner forme et grâce, ils avaient conscience qu'ils travaillaient en fait sur leur âme, pour la dégrossir de ses passions et la faire resplendir de la ressemblance divine par les saintes vertus.

Lorsque leurs maîtres Patrocle et Maxime eurent subi le martyre, ils quittèrent Byzance et allèrent s'installer dans la ville d'Ulpiana en Dardanie (province d'Illyrie). Arrivés là, ils demandèrent au gouverneur Lykôn l'autorisation d'exploiter des carrières et d'en extraire des pierres aptes à être sculptées.

Ayant acquis une bonne réputation par leur travail, ils furent convoqués par Licinius, fils de l'impératrice, qui leur confia une importante somme d'argent pour construire un temple en l'honneur des idoles, dont il avait lui-même tracé les plans.
Rédigé par l'équipe rédaction le 31 Août 2019 à 15:46 | -1 commentaire | Permalien

Communique du Bureau de l’Archevêque Jean de Charioupolis du 31 août 2019
Nous tenons à rétablir une juste information. À la suite de la réunion du Conseil de l’Archevêché du 30 août 2019 il a été décidé de communiquer en vue de l’AGE du 7 septembre prochain les informations suivantes :

L’AGE a été convoquée dans le but de décider par un vote, du choix du futur de l’Archevêché.

Après une longue concertation, le Conseil de l’Archevêché propose les 3 points suivant qui permettent de discuter du devenir de l’Archevêché comme prévu dans la convocation à l’AGE.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Août 2019 à 14:03 | Permalien

​Une Union mon​diale des Vieux Croyants a été fondée à Moscou
Le Ministère de la Justice de la Fédération de Russie a enregistré l'Union mondiale, nouvellement fondée des Vieux Croyants.

Léonid Sévastianov, président de cette association a précisé: " L'objectif de l'Union consiste a protéger et à aider les communautés de Vieux Croyants. Cette croyance a été la plus persécutée dans l'histoire de la Russie /P.O. a publié de nombreux textes consacrés aux Vieux Croyants/. Un certain rejet des Vieux Croyants, atavisme de l'époque soviétique, existe jusqu'à présent.

Etant devenus une personne juridique les Vieux Croyants seront désormais mieux protégés: aide à l'obtention de permis de construire pour leurs temples et maisons de prières, soutien lors de conflits avec les autorités locales, etc. Au XX siècle il y a eu de nombreux mécènes parmi les Vieux Croyants, ils ont aidé à maintenir la tradition. Parmi eux des familles célèbres, les Morozov, les Ryabouchinsky... ".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Août 2019 à 12:05 | 0 commentaire | Permalien

Le Saint-Synode s’est réuni, sous la présidence de Sa Toute-Sainteté, en réunion ordinaire, le jeudi 29, au monastère de la Sainte-Trinité de Halki, et le vendredi 30 août 2019, au Patriarcat.

Lors de ces réunions ont été examinés tous les points figurant à l’ordre du jour, concernant lesquels les décisions appropriées ont été prises. Durant les travaux a été décidé l’octroi d’un congé canonique de la juridiction du Très saint trône œcuménique, apostolique et patriarcal, à S.E. l’archevêque de Charioupolis Mgr Jean, à titre personnel et uniquement pour lui, en conséquence duquel celui-ci est déchargé définitivement du soin des paroisses de tradition russe en Europe occidentale, la responsabilité des communautés de France de l’ancien exarchat étant remise in corpore à l’archipasteur local, S.E. le métropolite Mgr. Emmanuel, qui avec sensibilité pastorale prendra en charge de suite le cheminement de celles-ci.

Par ailleurs, le Saint-Synode a nommé en tant que supérieur de l’église Saint-Alexandre-Nevsky à Paris le révérendissime archiprêtre Alexis Struve, professeur d’université.

En ce qui concerne les communautés se trouvant dans les autres pays d’Europe occidentale de l’ancien exarchat, celles-ci passent sous la protection canonique et la responsabilité pastorale des hiérarques respectifs du Patriarcat œcuménique, qui ont la charge pastorale des diocèses de celui-ci dans ces pays. Lien
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Août 2019 à 11:48 | 1 commentaire | Permalien

Les protestants, les orthodoxes ont-ils un "temps ordinaire"?
Le calendrier liturgique s'est élaboré progressivement au fil des siècles. Son dernier remaniement date de 1969, dans le prolongement de la réforme liturgique décidée au concile Vatican II.Publié le 29 septembre 2015. Pour les orthodoxes, "le temps de l'Église n'est jamais ordinaire" !

Béatrice Bazil- la Croix (supplément Religion et Spiritualité)

Dans ce calendrier, le temps dit ordinaire désigne les périodes autres que les deux temps forts célébrés par l'Église : d'une part, l'Avent et le temps de Noël ; d'autre part, le Carême, la fête de Pâques et le temps pascal jusqu'à la Pentecôte. Le "temps ordinaire" n'a d'ordinaire que le nom. En dehors de Noël et du temps pascal, c'est l'ensemble du temps liturgique qui permet aux fidèles de vivre sur une année complète tout le mystère du salut accompli par Jésus-Christ.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Août 2019 à 14:43 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 283


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile