Saint-Nicolas, protecteur des Lorrains
Le 6 décembre, c'est la fête de Saint-Nicolas, patron de la Lorraine et des Lorrains. L'occasion de multiples fêtes, certaines religieuses, d'autres profanes. D'où vient et en quoi consiste cet attachement à Saint-Nicolas ?

St Nicolas honoré en Lorraine est aussi le protecteur des filles à marier et des prisonniers. Deux épisodes de sa légende: l'un explique qu'il fournit secrètement une dot à trois sœurs dont le père trop pauvre ne pouvait les marier, l'autre rapporte qu'il exauça les prières du seigneur de Réchicourt (actuelle Moselle), prisonnier en Terre Sainte depuis des années, qui se retrouva miraculeusement libéré de ses chaînes sur le parvis de la basilique à St Nicolas de Port (Meurthe-et-Moselle).

Saint-Nicolas est le patron –c’est-à-dire le saint protecteur- de la Lorraine depuis 1477, et pourtant, cette figure, qui a bel et bien existé, était évêque en Anatolie, dans l’actuelle Turquie, au 3e siècle. Que s’est-il passé pendant douze siècles ? Nicolas de Myre était réputé pour sa charité. Après sa mort, les miracles commencent. Au 11e siècle, sa relique est transportée en Italie, puis, en 1098, un chevalier lorrain du nom d’Aubert de Varangéville rapporte une phalange du saint, à Port près de Nancy. Elle est déposée dans une chapelle et Port deviendra Saint-Nicolas de Port.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Décembre 2021 à 13:11 | 0 commentaire | Permalien

PELERINAGE pour vénerer les  reliques de Sainte Anne, Mére  de la Vierge Marie
Avec la bénédiction de son Eminence Antoine, métropolite de Chersonèse et d’Europe Occidentale (Patriarcat de Moscou), le Diocèse de Chersonèse organise PELERINAGE pour vénérer les reliques de Sainte Anne, Mére de la Vierge Marie

PROGRAMME

8.00 Départ de l’Eglise des Trois -Saints -Docteurs 5 rue Pétel 75015
09:30 : Acathiste à saint Joachim et à sainte Anne
10:00 : Liturgie
13.00 : Agapes (apportez votre repas)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Décembre 2021 à 22:04 | 0 commentaire | Permalien

Livre de Prières en deux langues, en français et en russe
Achetez ce petit livre magnifiquement publié à la librairie de la CATHÉDRALE DE LA SAINTE-TRINITÉ

Chers frères et sœurs !

L’édition du présent manuel de prières nous a paru répondre à la demande de nombreux chrétiens orthodoxes. Outre sa présentation bilingue, il offre pour la première fois en langue française une édition des prières du soir et du matin selon l’usage slave. Il se distingue en cela de l’ensemble des manuels de prières en langue française existants à ce jour. Le canon russe comporte en effet certaines prières qu’on ne trouve pas ailleurs et qui nous semblent importantes par leur exigence spirituelle.

Nous y avons ajouté les prières avant et après la sainte communion, l’acathiste à la très sainte Mère de Dieu, les tropaires et kondakia des dimanches et des douze grandes fêtes, quelques prières usuelles (prières avant et après les repas, prières des défunts, prière de saint Ephrem le Syrien) ainsi que les Heures Pascales.

Une grande partie des prières contenues dans ce recueil reproduisent les traductions du grec de l’archimandrite Placide /Deseille/ de bienheureuse mémoire En de rares occurrences, nous nous sommes permis d’y apporter quelques ajustements inspirés de la version slavonne ; mais, généralement, nous avons estimé qu’il était important de préserver la cohésion de son œuvre, qui constitue aujourd’hui une référence. De ce fait, on constatera en certains endroits une légère asymétrie entre les versions slavonnes et françaises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Décembre 2021 à 15:00 | 1 commentaire | Permalien

l’Entrée de la Mère de Dieu dans le Temple
Père Nikolaï Tikhonchuk le 4 décembre/21 novembre

Chers frères et sœurs !

Aujourd’hui nous célébrons l’une des grandes fêtes de l’année : l’Entrée de la Mère de DChers frères et sœurs !
ieu dans le Temple qui éclaire notre chemin comme une étoile filante pendant la période de jeûne et nous guide vers la Nativité du Christ. Une petite fille entre dans le Temple, et à partir de ce moment-là commence le mystère de salut d’une âme. Et avec elle commence le salut de toute l’humanité, car grâce à sa vie, sa prière, son obéissance à la volonté de Dieu, Dieu est devenu homme, le Fils de Dieu est devenu son propre fils ! Ce mystère de notre salut est grand et magnifique !

Au moment où j’ai commencé à réfléchir à ce sujet pour écrire cette homélie, mon fils aîné, qui était en train de jouer juste à côté avec ses puzzles, m’a posé tout à coup une question surprenante : « Papa, est-ce que Dieu existe vraiment » ?

Je ne sais pas pourquoi, mais je lui ai proposé cette explication : « Oui, Dieu existe, mais nous ne pouvons pas le voir, comme, par exemple, l’air dans cette pièce et pourtant sans l’air nous ne pouvons pas vivre et respirer, n’est-ce pas ? Mais comment, à ton avis, nous pouvons savoir que l’air existe ? ». Alexis m’a répondu que c’est grâce au vent que nous pouvons le sentir…
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Décembre 2021 à 10:28 | 1 commentaire | Permalien

Nous vous invitons à participer à la vente paroissiale de bienfaisance  à l’église des Trois Saints Hiérarques  à Paris
Chers frères et sœurs !

Nous vous invitons à participer à la vente paroissiale de bienfaisance à l’église des Trois Saints Hiérarques

le samedi 4 décembre, de 11h30 à 17h30
et dimanche 5 décembre, de 11h30 à 17h00


Vous pouvez découvrir et acheter des icônes peintes à la main, des productions de la Laure de Potchaev (calendriers 2022, Evangiles, livres de prières), des plats et des cartes de vœux faits maison par nos paroissiens.

Il y aura aussi une vente des produits des monastères de Zabritchen et de Japka (tisanes, phyto-sirops, miel et autres produits d’apiculture) ainsi que du monastère serbe de la Nativité de la Sainte Mère de Dieu de Bois-Salair (confitures, phyto-sirops).

Durant la vente paroissiale il y aura un buffet avec des plats russes divers, parmi lesquels : kotlety de carême ; amuse-gueules ; pirojki ; sbiten (boisson chaude aux épices) ; gâteaux au pavot et autres friandises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Décembre 2021 à 06:36 | 1 commentaire | Permalien

Saint Philarète de Moscou sur le sens de la chasteté
Voici ce que saint Philarète, métropolite de Moscou, un des Pères les plus remarquables du XIXe siècle, dit au sujet de la chasteté que tout chrétien s'efforce à cultiver toute sa vie, mais surtout pendant le Carême:

"Mener une vie chaste signifie vivre sous la direction d'un raisonnement intègre, pur et sain, ne se permettre aucun plaisir qui ne serait justifié par le bon sens, garder l'intelligence hors d'atteinte des pensées impures, ne pas laisser les voluptés malsaines contaminer notre cœur et ne pas maculer notre corps par des œuvres malpropres."

Beaucoup disent que c'est un idéal inaccessible. A cela, l'archevêque Ambroise (Kliutcharev) de Kharkov (1820-1901) répondait que "pour être fidèle à sa nature, l'homme doit être ascète. Même les philosophes antiques païens le reconnaissaient. Alors, comment le chrétien ne serait-il pas ascète, lui qui cherche à manifester dans sa nature composée le bel idéal de la vrai vie humaine que l'Évangile lui a montré?"
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 2 Décembre 2021 à 20:28 | 17 commentaires | Permalien

En Grande-Bretagne, pays post-chrétien, pourquoi n'est-il pas d'usage de parler de Dieu et d'aller à l'église
"Parlons d’orthodoxie" met en ligne un texte consacré à la situation actuelle d’autres confessions chrétiennes

Olga Smirnova Ольга Смирнова

L'Église anglicane de Grande-Bretagne n'est pas séparée de l'État.

La Chambre des Lords du Parlement britannique compte 26 évêques et la reine est considérée comme le souverain suprême de l'Église. De nombreuses écoles organisent un acte d'adoration - la récitation d'une prière. Seuls les enfants d’athées ou de représentants d'autres confessions en sont dispensés à la demande des parents. En même temps, il y a une véritable crise religieuse en Grande-Bretagne - les gens arrêtent d'aller à l'église et l'accusent de ne pas être à la hauteur de nos jours.

Seulement un peu plus d'un pour cent de la population britannique va régulièrement à l'église , et les politiciens et les personnalités publiques préfèrent ne pas aborder du tout le sujet de leur foi. Le service russe de la BBC cherche à comprendre pourquoi.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Décembre 2021 à 22:29 | 8 commentaires | Permalien

Sollicitons votre  générosité pour le tournage d'un film documentaire à propos de l'archiprêtre Serge Ovsiannikov (1952-2018)
Chers amis ,

En 2018, le père Serge Ovsiannikov, recteur de la paroisse orthodoxe russe Saint-Nicolas à Amsterdam, est décédé. C’était un homme aux identités multiples : physicien, dissident soviétique, émigré, prêtre, spécialiste de la Bible, père, mari, et grâce à cela, il a trouvé un terrain d'entente avec d'innombrables personnes. Avec ses compatriotes, il partageait le mal du pays ; avec les personnes Occidentales, il partageait la spiritualité orthodoxe ; avec les chercheurs de Dieu, il partageait une foi ouverte à la science, au doute et à l'expérience personnelle. Il faisait preuve d'une fermeté sans faille en matière de liberté – liberté de la foi, liberté de la personne humaine, indépendance de l'Église. À cet égard, il était un disciple fidèle de son père spirituel, le métropolite Antoine (Bloom). Peu avant sa mort, il a pu publier un livre sur la liberté (en russe), traduit plus tard en anglais en 2021 /Journey to Freedom, Bloomsbury Continuum/.

Après sa mort, la paroisse a rassemblé des textes, des fragments vidéo et des sermons en vue d'une publication ultérieure. Ce matériel s'est avéré extrêmement riche et a conduit à l'idée d'un film, destiné aux personnes qui avaient connu le père Serge. Le conseil paroissial a confié cette tâche à Nataliya Golofastova, membre de la paroisse et familière du père Serge depuis de nombreuses années. Le documentaire a été montré aux paroissiens au cours de l'été 2021.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Novembre 2021 à 12:14 | 0 commentaire | Permalien

Deuxième conférence : «L'émigration artistique russe en France (1917-1939) : un patrimoine historique »
Nous vous invitons à participer
le mercredi 1er décembre à 18h00 heure de Paris

Avec la bénédiction de Son Éminence Antoine, métropolite de Chersonèse et d'Europe occidentale, le Centre de formation continue de l'administration diocésaine et l'Université de Smolensk lancent un conjoint : « Les Russes en France - leurs destins, leur foi et leur culture au XXe siècle »

Dans le cadre de ce projet, un cycle de conférences et débats en ligne est prévu, disponible gratuitement au format Zoom (lien et code d'accès sont donnés ci-dessous).

La deuxième conférence EN RUSSE portera sur le thème « L'émigration artistique russe en France /1917-1939/ : patrimoine historique et documentaire » aura lieu le mercredi 1er décembre à 18h00 heure de Paris (20h00 heure de Moscou).

Cette conférence sera intéressante non seulement pour les historiens et les spécialistes, mais aussi pour tous ceux qui s'intéressent à l'orthodoxie et à la culture russe.

Vous pouvez vous connecter à la conférence Zoom en utilisant ce LIEN
Numéro de conférence : 881 5197 0873
Code d'accès : 571496
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Novembre 2021 à 16:26 | 0 commentaire | Permalien

Il est arrivé à Cannes un évènement que les paroissiens de l’église orthodoxe de France attendaient depuis longtemps.

L’église Saint-Michel-Archange, construite au XIX siècle grâce aux dons de l’aristocratie russe, a été reconnue propriété de la Russie, à l’issue de quelques années de procès judiciaires. Nous allons parler de l’histoire de l’église et des décisions des autorités judiciaires avec notre invité, le prêtre Antony Odaysky, clerc de l’église Saint-Michel-Archange à Cannes.

SPAS: Père Antony, bonsoir.

Père Antony Odaysky : Bonsoir !

Mon père, je pense que beaucoup de nos téléspectateurs connaissent l’existence de votre église, orthodoxe russe, à Cannes. Racontez-nous brièvement son histoire.

p. A.O. : Notre église existe depuis 1894. Malheureusement, en 2013, nous avons été contraints de quitter notre église parce qu’elle a été attribuée à des schismatiques à la suite d’un procès. Depuis 8 ans, nous louons à la mairie de Cannes l’église Saint Roch, dans le centre de Cannes. C’est une église de vastes dimensions, assez grande pour contenir notre communauté, notre paroisse.

Parlez-nous des litiges juridiques, dites-nous ce qui s’est passé, et si vous êtes content de la décision qui a été prise par le tribunal, parce que je sais que l’autre partie semble vouloir faire appel.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Novembre 2021 à 12:37 | 0 commentaire | Permalien

15/28 novembre: début du Carême de Noël
Les origines de l'Avent

Dans l'église Catholique-romaine et les autres églises chrétiennes en Occident, un groupe de semaines précédant Noël est appelé l'Avent, du mot latin signifiant "Venue".

Le début de l'Avent commence toujours le dimanche le plus proche du 30 novembre, l'ancienne Fête (tant en Orient qu'en Occident) de l'Apôtre André. Parmi les Chrétiens d'Occident, cette période préparatoire, qui tend à être moins rigoureuse que celle du Grand Carême et n'implique souvent aucun jeûne particulier du tout, commence toujours le 4ème dimanche avant Noël. Dès lors, elle variera toujours d'année en année entre 3 et 4 semaines, mais aura toujours 4 dimanches.

L'observance de la période de l'Avent est plutôt tardive. On ne trouve nul sermon pour l'Avent, par exemple, dans les homélies liturgiques de saint Léon le Grand, au milieu du 5ème siècle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Novembre 2021 à 10:56 | 10 commentaires | Permalien

Colloque de l’ITO: “Un siècle de présence orthodoxe en France : Chaos récurrent et promesses d’unité ecclésiale”, 3 – 4 décembre 2021
À l’occasion du centenaire du décret du patriarche de Moscou saint Tikhon instituant le métropolite Euloge administrateur des paroisses orthodoxes russes de l’étranger, l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, organise un colloque universitaire les 3 et 4 décembre 2021. L’intitulé du colloque est “Un siècle de présence orthodoxe en France: Chaos récurrent et promesses d’unité ecclésiale”. Il aura lieu sur place et via zoom.

Ce colloque se propose de revisiter la question de la présence des communautés orthodoxes en France, de leur inculturation et de leur quête d’unité dans une diversité ethnique et culturelle. Tandis qu’avait commencé à émerger, il y a plus de cinquante ans, la conscience d’une Église locale, permettant la mise en place de l’A.E.O.F. comme instance de concertation épiscopale, les nouvelles migrations d’orthodoxes après la fin de l’empire soviétique (1991) ont revigoré le sentiment de diaspora.

De fait, toutes les communautés restent organisées en des juridictions épiscopales plus ou moins concurrentes, dépendant des Églises autocéphales selon une logique de diaspora. Ce colloque analysera l’histoire de l’organisation des communautés diverses et des esquisses d’unification, puis l’ancrage ecclésiologique d’une recherche de l’unité, enfin les défis qui se posent à cette Église orthodoxe en France, une et diverse.

Le PROGRAMME du colloque est consultable en cliquant >>> ICI.

Pour s’inscrire remplissez le formulaire ci-dessous, ou rendez-vous sur le lien d’inscription en cliquant >>>ICI.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Novembre 2021 à 20:43 | 11 commentaires | Permalien

Saint Jean Chrysostome ( 345 - 407)
Archimandrite Placide Deseille
Higoumène du Monastère Saint Antoine le Grand

Jeunesse et éducation classique

Jean Chrysostome est né vers 345, à Antioche. Son père, Secundus, était officier; il laissa son épouse Anthousa veuve à vingt ans, avec un fils et une fille. Celle-ci mourut très tôt, et Anthousa, chrétienne fervente, consacra tous ses soins à l'éducation de Jean. Après avoir acquis les connaissances élémentaires habituelles, Jean étudia la rhétorique à l'école de Libanius, le plus illustre rhéteur du temps, païen convaincu et nostalgique.

Vie ascétique et monastique

A partir de 367, il s'intègre au groupe des disciples de Diodore, futur évêque de Tarse, pour s'adonner à l'étude des sciences sacrées. Ce groupement ascétique n'était pas un monastère, et Jean, à la demande d'Anthousa, revenait chaque soir à la maison familiale. Il fut baptisé par saint Mélèce pendant la nuit pascale de 367.

Vers 370, d'abord ordonné lecteur, il se soustrait par la fuite au sacerdoce, "trompant" son ami Basile, qui se laissa ordonner, croyant que Jean l'était aussi. Cette querelle fraternelle sera évoquée plus tard vers 390, dans le Dialogue sur le sacerdoce de Jean, dont elle fournira le prétexte.

Vivement attiré par la vie monastique, il se retire en 372 au désert et vit pendant quatre ans auprès d'un ancien. Puis il se retire, seul, dans une grotte, où il passe la plupart de son temps sans dormir, apprenant par cœur les Écritures. Sa complexion fragile ne résiste pas à ce régime, il tombe malade et doit regagner Antioche en 378, après deux années de vie érémitique. C'est l'époque où saint Mélèce, exilé par Valens, rentrait à Antioche.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 26 Novembre 2021 à 07:00 | 29 commentaires | Permalien

Le père Jivko Panev a été promu au grade de chevalier de l’ordre national du Mérite
Toutes nos félicitations !

Le père Jivko Panev, directeur d’Orthodoxie.com, producteur de l’émission de télévision Orthodoxie sur France 2, maître de conférence à l’Institut Saint-Serge et recteur de la paroisse Notre-Dame-Souveraine et Saint-Silouane à Chaville, vient d’être promu au grade de chevalier de l’ordre national du Mérite par décret du président de la République, le 24 novembre, sur proposition du ministre de l’Intérieur.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Novembre 2021 à 17:33 | Permalien

"JE BALAIERAI MOI-MÊME" : LE MIRACLE DE LA SAINTE VIERGE MARIE
Saint Païssios du Mont Athos

En 1830, de nombreuses troupes turques se trouvaient sur la montagne sainte, si bien que pendant un certain temps, il ne restait plus un seul moine dans le Monastère d'Iveron.

Les pères sont partis - certains avec des reliques sacrées, d'autres pour aider le soulèvement.

Seul un moine venait de loin pour allumer des lampes et balayer. L'intérieur et l'extérieur du monastère étaient remplis de Turcs armés, et ce pauvre homme, balayant le sol, disait : "Mère de Dieu ! Qu'est-ce que ce sera ?".

Un jour, alors qu'il priait la Mère de Dieu dans la douleur, il a vu une Femme s'approcher de lui avec un visage rayonnant. C'était la Mère de Dieu. Elle lui prit un balai des mains et lui dit : "Tu ne sais pas bien balayer, je vais balayer". Elle a commencé à balayer puis a disparu à l'intérieur de l'autel.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Novembre 2021 à 06:16 | 0 commentaire | Permalien

La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
C'est tellement bien que l'Église russe s'est levée pour défendre le Mémorial. Comment ne pas garder le souvenir des tués, pour la foi et la vérité des victimes, dans la lutte inégale contre le régime satanique des bolcheviks (Parlons d’Orthodoxie)

Des prêtres (PM) – à propos de leur attitude à l’égard de Mémorial et de la nécessité de défendre cette organisation .

Les services du procureur général ont l’interdiction de l'organisation internationale "Memorial" (considérée en Russie comme « agent de étranger »). La raison en serait la violation systématique de la loi sur les agents étrangers. La session de la Cour suprême, qui décidera du sort de Memorial se tiendra le 25 novembre!

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Novembre 2021 à 10:12 | 0 commentaire | Permalien

Fête d’un régiment  de l’Armée Drozdovsky
Bonne fête de l'archange Michel, saint gardien de l'armée blanche de Drozdovsky

Le 20 et 21 novembre 2021, nous célébrerons la fête de ces unités!

« En quittant votre terre natale, gardez le souvenir de 15 000 hommes de l’Armée Drozdovsky tués et 35 000 blessés qui ont versé leur sang pour l'honneur et la liberté de la Patrie. Par ce sacrifice, nous sommes à jamais liés à la Patrie. Dieu est avec nous!" - Inscription sur le monument de la division Drozdovsky , Sainte - Geneviève des Bois

En ce jour, on ne peut qu’’honorer la mémoire tous les soldats et officiers nommés d'après le général Michel Drozdovsky des régiments, toutes les formations de la division Drozdovsky, qui ont sacrifié leurs vies pour la Foi, l'honneur et la dignité de la Patrie.

50 000 soldats russes ont versé leur sang sur les vastes étendues du Kouban et du Don, défendant les traditions de la Russie orthodoxe, et nous n'avons pas le droit de l'oublier
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Novembre 2021 à 16:24 | 1 commentaire | Permalien

L’ archiprêtre André Elisseev expliqué les difficultés liées au transfert du l'Eglise de Cannes à la Russie
Le recteur de la cathédrale Saint-Nicolas de Nice, l'archiprêtre André Elisseev, a expliqué à RIA Novosti la situation difficile de l'église orthodoxe de Cannes , que la justice française a reconnue comme étant la propriété de la Russie.

Le tribunal de Grasse a reconnu l'Eglise de l'archange Michel à Cannes comme étant propriété de la Fédération de Russie. Le comité d'enquête de Russie a appelé la décision du tribunal français non seulement la reconnaissance du droit historique, mais aussi l'espoir que le temple servira à nouveau comme prévu, restant le reflet de la culture russe.

« L'Eglise a été officiellement fermé par la Mairie de Cannes en 2015 en raison de son état d'urgence. En août 2015, le dôme du clocher s'est effondré sur le toit, il y a un danger d'effondrement de la voûte principale du temple. La Russie , en tant que propriétaire, n'a pas pu effectuer de réparations pendant cette période du fait qu'il y avait eu un procès.

Maintenant, la situation s'est éclaircie, je suis donc sûr que dans un proche avenir, les travaux commenceront pour renforcer la voûte de l'église et poursuite de la restauration », a déclaré le recteur de la cathédrale de Nice.
Or, selon lui, l'Eglise est toujours scellé. Les travaux pourraient reprendre dans les prochains mois».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Novembre 2021 à 12:13 | 14 commentaires | Permalien

Saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël
Dieu les a faits Ses serviteurs et les envoie ( « ange » signifie « envoyé » ) veiller sur la terre. Ils président aux peuples, aux nations et aux Eglises ( selon l'Apocalypse, chaque Eglise locale possède un Ange protecteur ), et ils assurent la marche des desseins de la Providence à notre égard: aussi bien en général que pour chacun en particulier.

Dieu a placé invisiblement auprès de chacun d'entre nous personnellement un Ange Gardien, qui veille constamment sur nous, sans cesser d'être auprès de Dieu. Il nous suggère le bien par la voix de notre conscience, nous aide à éviter les pièges du Diable et attise en nous le feu salutaire du repentir lorsque nous avons péché.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Novembre 2021 à 08:37 | 0 commentaire | Permalien

Mgr Elpidophoros : le XXIe siècle devrait être le siècle de la restauration de l'unité entre catholiques et orthodoxes
Le 16 novembre 2021, s’est tenue à Baltimore l'Assemblée générale d'automne de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis. C'était la première fois qu'un évêque orthodoxe s'adressait aux évêques catholiques lors d'une de leurs réunions.

WASHINGTON, DC — Reprenant une phrase utilisée par le patriarche œcuménique Bartholomée lors de sa visite aux États-Unis en septembre, l'archevêque grec orthodoxe Elpidophoros a déclaré qu'il espérait la poursuite d'un «dialogue d'amour» entre les évêques catholiques et orthodoxes.

Le dialogue, entamé aux États-Unis à la suggestion de l'Église orthodoxe en 1965, a produit au moins 30 documents et déclarations.

« Ce dialogue d'amour, initié par le Pape Paul VI en 1964 à Jérusalem, se poursuit avec intensité dans ce pays », a déclaré Mgr Elpidophoros, président de l'Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis. Il s'est entretenu avec ses homologues catholiques le 16 novembre 2021 lors de la partie publique de l'Assemblée générale des évêques réunie du 15 au 18 novembre à Baltimore.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Novembre 2021 à 15:45 | 2 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 311


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile