Constantin Andronikof : Fête de la Transfiguration "La bénédiction des fruits"
La liturgie de ce jour-là est suivie par un rite touchant et lourd de sens : celui de la bénédiction des fruits. Les nations méridionales apportent à l'église le raisin, symbole de tous les produits de la terre. Avec le blé, le raisin constitue les "espèces" de l'eucharistie. Les peuples septentrionaux, à défaut de vigne, apportent les pommes, dont le symbolisme n'est pas indifférent : c'est celui de la connaissance du bien et du mal. (1)

Avant la Transfiguration, les fruits sont encore "enténébrés", comme la nature d'Adam et à cause d'elle ; ils n'ont pas encore été touchés par la lumière de l'Esprit ; de même qu'Adam, microcosme et roi de la nature, n'a pas encore obtenu la capacité de divinisation. Les produits de la terre le sont que matière. Ils ont reçu la grâce de vivre, puisqu'ils existent ; celle de la sanctification, puisqu'ils ont eu la grâce de la palingénésie du Baptême (2) ; non pas encore celle de l'illumination dans la beauté édénique. La Trinité le leur communique sur le Thabor. (3)

En Russie, par exemple, les paysans ne mangeaient pas de fruits avant le 6 août, date de la Transfiguration. Ce jour-là, ils venaient à l'église faire bénir des pommes rouges (le rouge, couleur du sang, symbolise la vie ; et le mot voulait dire beau).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Août 2019 à 17:19 | 0 commentaire | Permalien

Un aéroport sera construit dans l'archipel des Solovki
Le Ministère de la culture de la Fédération de Russie fait savoir que des travaux d'envergure sont en cours en vue de restaurer l'ensemble du monastère des Solovki: "114 monuments font partie de cet ensemble architectural. C'est le Fonds pour le maintien et le développement de l'archipel des Solovki et le Ministère de la culture qui sont le maître d'oeuvre de ces travaux.

Plus de 10 ouvrages ont été ainsi remis en état en 2019. Le plan de reconstruction prévoit que de nouvelles routes seront construites pour 2035 ainsi qu'un aéroport, des débarcadères, de nouveaux logements et les services sociaux indispensables seront mis en place.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Août 2019 à 16:52 | 3 commentaires | Permalien

LA BÉNÉDICTION DES ICÔNES
"La plénitude de la vénération rendue aux icônes, que ce soit dans la production des icônes ou dans la prière devant elles, ne peut pas être isolée de la totalité de la foi parce que, comme l’indiquent les prières de bénédiction, cette vénération puise essentiellement à la même source théologique que tout notre culte d’adoration.

Il se peut qu’elle ne soit qu’un ruisseau parmi tant d’autres, mais l’eau est la même, laquelle monte de l’unique source de la seule Église." Mère Thekla (1)

Nous connaissons tous le rite de bénédiction des icônes et nous pensons qu'il fait intrinsèquement partie de la tradition orthodoxe.

Certains en contestent pourtant le bien fondé en arguant qu'il est apparu tardivement: sans remonter au 1er millénaire (l'absence de rite de consécration servit d'argument aux iconoclastes pour nier la sainteté des icônes), cette pratique n'avait certainement pas cours en Russie avant les réformes Nikonniennes (1653-1656) puisque les Vieux-Croyants n'y ont pas recours.

UN RITE TARDIF

Le rite de bénédiction des icônes est inscrit pour la première fois dans les offices orthodoxes peu avant ces réformes, dans le Trebnik (2) slavon du saint métropolite de Kiev Pierre Moghila (1646)(3); il suit de près le "Rituale Romanum" catholique (1614), qui codifie l’antique usage de bénir de nombreux biens à l’intérieur de la messe, à la fin du canon. Ce bref vade-mecum est axé sur la discipline des sacrements, alors battue en brèche par les Protestants.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Août 2019 à 08:06 | 3 commentaires | Permalien

L’Eglise d’Ukraine, nouvellement constituée, envisage de remplacer le métropolite Epiphane actuellement à sa tête
Suite au départ du Président Porochenko le changement de pouvoir se fait fortement sentir partout en Ukraine. Une vague de mécontentement à l’égard du métropolite Epiphane s’est élevée à l’intérieur de l’Eglise, soutenue par Constantinople. Epiphane est perçu comme un gestionnaire inefficace.

A titre d’exemple, une organisation désordonnée de la procession qui a eu lieu à Kiev le 28 juillet lors des cérémonies de commémoration du baptême de la Rus. Des sommes très importantes avaient été attribuées à cette action afin de la rendre attractive. Cependant, l’assistance était de 15 fois inférieure au nombre de fidèles s’étant rassemblés à l’appel du métropolite Onuphre. Le clergé fidèle à Epiphane souhaite recevoir des explications quant à l’utilisation des sommes attribuées.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Août 2019 à 11:30 | 4 commentaires | Permalien

Le livre « Coupoles dorées dans le ciel de Paris »  disponible à la librairie  de la Cathédrale orthodoxe russe
Chers amis,

Le livre de Xenia Krivocheine « Coupoles dorées dans le ciel de Paris » en vente, quantité limitée, à la librairie de la Cathédrale du quai Branly.

Ce livre est le premier consacré à la construction et à la bénédiction à Paris de la cathédrale de la Sainte Trinité (diocèse de Chersonèse, PM). La décision de mettre en œuvre ce projet avait été prise en avril 2007, lors de la visite d’Etat de S. S. le patriarche Alexis II.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Août 2019 à 10:45 | 4 commentaires | Permalien

Saint Basile le Bienheureux Fol-en-Christ et Thaumaturge  de Moscou ( XV-XVI siècle)
Basile le Bienheureux, le plus célèbre des Saints Fous qui fleurirent en Russie, naquit en 1469 à Élokhov, village proche de Moscou, de pieux paysans, Jacques et Anne. On situe son trépas en 1551, ou le 2 août 1552 ou en 1557, à Moscou. Il fut canonisé vers 1580

Confié dès son enfance comme apprenti à un cordonnier, il menait une vie ascétique, priait constamment et manifesta dès lors les premiers signes de la grâce divine. Alors qu'il était âgé de seize ans, il se moqua un jour d'un marchand qui venait de commander une grande quantité de bottes neuves. Le client parti, son patron lui demanda avec insistance la raison de sa conduite. Le jeune garçon lui répondit qu'il était étrange de commander des bottes, en quantité suffisante pour de nombreuses années, alors que cet homme allait mourir le lendemain. Sa prophétie s'étant réalisée, Basile ne voulut plus rester chez son maître ni retourner chez ses parents, et il partit pour Moscou.

Perdu dans la foule tumultueuse de la cité, il embrassa l'ascèse de la folie simulée, de manière à communier pleinement à la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ tout en restant à l'abri des honneurs des hommes. N'ayant pas de domicile fixe, et pas même de cahute pour reposer sa tête, il vivait presque nu dans les rues et sur les places publiques, passait ses nuits en prière sous le porche des églises, et gardait au milieu de la foule un silence aussi parfait que les ermites au fond des déserts.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Août 2019 à 17:43 | 0 commentaire | Permalien

Laurence Guillon: Les  enfants russes écoutent les oiseaux
Sur cette photo de 1892, trouvée sur un fil de nouvelles, ces enfants russes écoutent les oiseaux. Regardez leurs expressions, leurs attitudes, leur attention paisible, presque leur ferveur, et vous comprendrez à quel point nous avons dégringolé, avec le fameux "Progrès".

Ces enfants-là n'avaient pas, dès le ventre de leur mère, les oreilles et la tête farcies de musique synthétique aussi immonde qu'obsédante, ils n'entendaient ni la perceuse ni les motos, ni la débroussailleuse, ni la radio à tue-tête. Ils écoutaient les oiseaux.

Un ami violoniste et folkloriste de talent me racontait que sa mère d'origine paysanne, quand il était petit, dans les années 50, l'emmenait dans la forêt et le posait près d'un ruisseau, pour lui faire écouter l'eau, le vent, les oiseaux...
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Août 2019 à 11:53 | 2 commentaires | Permalien

"Chassez le naturel, il revient..."
Le patriarche Bartholomé se rendra du 19 au 22 octobre au Mont Athos. On peut s'attendre à des provocations de la part des schismatiques ukrainiens avec à leur tête le métropolite Épiphane. La composition de la délégation qui accompagnera le patriarche n'a pas été annoncée.

Cependant, il n'est pas exclu qu'elle comporte des représentants de l'église ukrainienne schismatique récemment créée. Rappelons qu'antérieurement les schismatiques ukrainiens se sont vus refuser l'accès aux monastères >>> Mont Athos: "On a appris que le patriarche Bartolomé exerce de fortes pressions sur les monastères du Mont Athos. Il exige que l'archimandrite Euloge, higoumène du monastère russe Saint Panteleimon, ne reçoive pas une délégation de la nouvelle église d'Ukraine dirigée par le métropolite Épiphane..."
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Août 2019 à 14:47 | 4 commentaires | Permalien

Les trois Sauveurs: miel, pommes, pain
"Pour moi, Dieu me garde de trouver ma fierté autre part que dans la Croix de notre Seigneur Jésus Christ." Galates (6.14)

Les trois Sauveurs

Août est un mois particulièrement festif: outre "la Dormition" (15/28 août), bien connue et largement célébrée, il n'y a pas une mais trois fêtes du Christ: "la Procession de la Sainte et Vivifiante Croix à Constantinople " le 1/14 Août, , "la Transfiguration" le 6/19 Août, la seule des trois qui soit bien connue, et la fête "de l'icône de la face du Christ non faite de main d'homme" le 16/29 Août.

En Russie ces trois fêtes sont donc appelées respectivement "Premier Sauveur", "Deuxième Sauveur" et "Troisième Sauveur".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Août 2019 à 13:45 | 0 commentaire | Permalien

Le carême de la Dormition
Le carême de la Dormition débute le 14 août et se termine le 28 août.

Il précède la dernière des douze grande fête de l'année liturgique – la Dormition de la très sainte Mère de Dieu

Les Règles du carême précise que durant tout le carême, il est interdit de manger du poisson, exception faite de la fête de la Transfiguration (19 août). Les samedis et dimanches il est de coutume de consommer de la nourriture cuite accompagnée d'huile végétale est autorisée, les mardis et jeudis – sans huile végétale et les lundis, mercredis et vendredis – que de la nourriture sèche. Le carême de la Dormition dure deux semaines , mais la sévérité de son ascèse est comparable au grand carême.

La bénédiction du nouveau miel qui a lieu traditionnellement le premier jour du Carême de la Dormition. Source
Rédigé par l'équipe de rédaction le 14 Août 2019 à 07:16 | 4 commentaires | Permalien

Le saint métropolite Benjamin de Pétrograd
Nous commémorons aujourd'hui, 13 août, l'un des premiers martyrs de la terreur athée qui a suivi le coup d'État d'octobre 1917. Sont également commémorés l'archevêque Serge ainsi que Georges et Jean qui ont partagé ses souffrances.

Le métropolite Benjamin connu pour son zèle pastoral, tout spécialement à l'égard des populations ouvrières, fut élu pour le siège de Pétrograd (actuellement Saint-Pétersbourg) en 1917.

Il entreprit aussitôt une réforme des paroisses et s'efforça de libérer l'Église de toute implication dans les affaires politiques. Sa parole, simple et spirituelle, attirait les foules dans les églises où il célébrait, et malgré sa haute charge, il continuait de visiter les pauvres et les ouvriers.

Lors de la famine de 1921, conséquence de la Révolution d'octobre et de la guerre civile, qui fit plus de six millions de victimes, le Métropolite n'hésita pas à livrer à l'État tous les biens de l'Église, à condition qu'ils restent un don délibéré, sévèrement contrôlé par le Clergé et les fidèles.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 13 Août 2019 à 15:00 | 4 commentaires | Permalien

COMMUNIQUÉ: Métropole grecque orthodoxe de France
Paris, le 9 août 2019

Dans un email en date du 9 août 2019, le secrétariat de son Excellence, l’Archevêque Jean de Charioupolis, adressé à l’ensemble de son clergé et de ses fidèles, partageait nombre de documents concernant l’avenir de l’ancien Exarchat des paroisses de tradition russe du Patriarcat œcuménique.

L’un de ces documents, intitulé « PROJET STATUT VICARIAT /parvenu le 29 07 2019/ » s’intéresse plus particulièrement à l’intégration des paroisses de l’ancien Exarchat de l’Hexagone à la Métropole grecque orthodoxe de France du Patriarcat œcuménique. Implicitement, ce document laisse croire qu’il émane du Patriarcat œcuménique.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Août 2019 à 14:09 | 2 commentaires | Permalien

Le président Vladimir Zelensky a refusé de cosigner  avec le patriarche Bartolomé un texte commun
Le Président ukrainien a refusé de signer une déclaration commune suite à des pourparlers menés en Turquie avec le patriarche Bartholomé.

De nombreux évêques de l'Eglise de Constantinople, en particulier le métropolite Emmanuel de France, ont assisté à la rencontre qui a eu lieu à la résidence du patriarche.

Les médias rappellent que le président Zelensky a souligné que l'Etat ukrainien ne s'ingère pas dans les affaires de l'Eglise. Il se dit que la partie écologique du projet de texte a paru inacceptable au Président ukrainien.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Août 2019 à 19:05 | 2 commentaires | Permalien

L'archimandrite Philippe (Riabykh), recteur de la paroisse de Tous les saints à Strasbourg, représentant du patriarcat de Moscou auprès du Conseil de l'Europe, raconte la nouvelle église, sa bibliothèque, parle de ses paroissiens

Архимандрит Фили́пп (Рябых) настоятель прихода Всех Святых в Страсбурге, представитель Московского Патриархата при Совете Европы- рассказывает о новом храме, библиотеке и прихожанах
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Août 2019 à 14:13 | 3 commentaires | Permalien

Le Patriarcat de Moscou propose à l'Archevêché de conserver ses traditions et ses statuts
Une lettre du métropolite Antoine (Sevriouk) (E.O.R.) à l'archevêque Jean de Charioupolis

Les conditions nécessaires du rattachement y sont énumérées d'une manière exhaustive .

P.O. publie ce texte dans les deux langues Le texte a été envoyé le 9 août 2019 à tous les membres du clergé de l'Archevêché.

***
le 9 août 2019

A SON EMINENCE, L’ARCHEVEQUE JEAN DE CHARIOUPOLIS

Votre Eminence, cher Vladyka!


Suite au dialogue qui s’est engagé entre nous au sujet des conditions qui pourraient régir la situation de l’Archevêché dont vous êtes à la tête et son rattachement au Patriarcat de Moscou Sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille m’a chargé de vous envoyer la présente lettre pour vous confirmer, ainsi qu’aux membres du clergé et aux laïcs de l’Archevêché, que si l’Assemblée
générale de l’Archevêché prend la décision de demander le rattachement de l’Archevêché au Patriarcat de Moscou, et qu’une telle demande de l’Assemblée générale de l’Archevêché leur soit soumise, Sa Sainteté et le Saint Synode pourront prendre alors la décision de rattacher l’Archevêché au Patriarcat de Moscou dans les conditions détaillées ci-après. Cette décision pourrait être ensuite transcrite en une Charte (Gramota) Patriarcale et Synodale qui vous sera remise lors d’une concélébration solennelle à Moscou.

Les susdites décision synodale et charte comprendront alors les dispositions suivantes concernant les conditions dans lesquelles sera réalisé le rattachement de l’Archevêché au Patriarcat de Moscou.

PDF en PJ
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Août 2019 à 14:16 | 19 commentaires | Permalien

RUSSIE : AFFLUX DE VOCATIONS DANS LES SÉMINAIRES
D'après les chiffres publiés par le Comité de l'enseignement de l'Église russe, le nombre d'inscrits aux cours préparatoires à l'enseignement supérieur religieux a augmenté de 25% et celui des reçus en première année a augmenté de 20% par rapport à l'année dernière.

VOCATION OU CARRIÈRE?

"Il y a un appel d'air, explique l'archiprêtre Alexandre Iliachenko, ex-directeur du site «Pravoslavie i mir». *Dans nombre d'églises, la moitié des paroissiens ont moins de vingt ans et veulent servir Dieu et leurs prochains." Mais le professeur de philosophie de l'université d'Oulianovsk et expert en religion Serge Petrov**, pense qu'il n'y a pas que la vocation qui explique le phénomène. "Beaucoup de jeunes gens y voient une bonne opportunité de carrière, la sécurité de l'emploi...
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Août 2019 à 13:02 | 2 commentaires | Permalien

Saint et Grand-Martyr PANTELEIMON +305
Le Saint et glorieux Martyr du Christ Pantéléimon naquit à Nicomédie d'un sénateur païen, Eustorgios, et d'une Chrétienne, Euboulie, qui lui donnèrent le nom de Pantoléon. Confié à un médecin réputé, Euphrosynos, pour son éducation, il parvint en peu de temps à une connaissance parfaite de l'art médical, au point que l'empereur Maximien, ayant remarqué ses qualités, projetait de le prendre au palais comme médecin personnel.

Comme le jeune homme passait quotidiennement devant la maison où était caché Saint Hermolaos (cf. 26 juil.), le Saint Prêtre, devinant à son allure la qualité de son âme, l'invita un jour à entrer et se mit à lui enseigner que la science médicale ne peut procurer qu'un bien faible soulagement à notre nature souffrante et sujette à la mort, et que seul le Christ, le seul vrai Médecin, est venu nous apporter le Salut, sans remèdes et gratuitement.

Le coeur exultant de joie à l'audition de ces paroles, le jeune Pantoléon commença à fréquenter régulièrement Saint Hermolaos et fut instruit par lui du grand Mystère de la foi.

Un jour, en revenant de chez Euphrosynos, il trouva sur le chemin un enfant mort après avoir été mordu par une vipère. Estimant que le moment était venu d'éprouver la vérité des promesses d'Hermolaos, il invoqua le Nom du Christ et, aussitôt, l'enfant se releva et le reptile périt. Il courut alors chez Hermolaos et, plein de joie, demanda à recevoir sans retard le Saint Baptême.
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 9 Août 2019 à 04:56 | -1 commentaire | Permalien

Les métropolites Siméon (Chostatski) et Alexandre (Drabinko), les archiprêtres Andreï Dudchenko et George Kovalenko sont maintenant dans la même équipe que les organisateurs du schisme ukrainien. Photo : UOJ

Comment les Métropolites Siméon (Chostatski) et Alexandre (Drabinko), les prêtres Andreï Dudchenko et George Kovalenko sont arrivés au schisme.

L'Ukraine souffre d'un schisme ecclésial. Il est semblable au poison qui, une fois dans le corps, cause de graves douleurs. On dirait une tumeur qui draine les sucs vitaux du corps. C'est comme un enfant à naître mort qui se décompose et détruit la chair de la mère. Le schisme est le principal problème de l'Ukraine, donnant lieu à une nouvelle chaîne de désordre dans l'ordre social et politique.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Août 2019 à 10:24 | 0 commentaire | Permalien

Saints Martyrs – "Strastoterptsi" - BORIS et GLEB
Le 24 juillet/ 6 août, mémoire des Saints Martyrs BORIS et GLEB, nommés ROMAIN et DAVID au Saint Baptême; premiers Saints canonisés de l'Église russe, ils sont aussi les premiers représentants des Strastoterptsi, c'est-à-dire les Saints laïcs "qui ont souffert la passion sans résistance", catégorie de Saints particulière à l'hagiographie russe à laquelle appartiennent aussi le saint empereur Nicolas 1 et sa famille.

Mille ans déjà

C'était en 1015, le 24 juillet (calendrier julien évidemment!).

Mais revenons un peu avant.

En 988, le prince Vladimir de Kiev – païen adorateur de Peroun – se détourne de ses idoles et, comme Clovis en son temps, "brûle ce qu'il a adoré et adore ce qu'il a brûlé"... Bref, en 988, Vladimir reçoit le baptême (1).

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Août 2019 à 10:26 | 0 commentaire | Permalien

Le saint amiral Fiodor (Théodore) Ouchakov
Vladimir Golovanow
Saint Fiodor est commémoré le 23 juillet (5 août).

Ouchakov a été canonisé le 15 octobre

J'ai appris la canonisation du saint amiral Fiodor Ouchakov (1744-1817) lors d'un voyage touristique dans les iles ioniennes: son icône occupe une place d'honneur dans bon nombre d'églises, à commencer par Corfou, et les nombreux cierges allumés devant montrent une véritable ferveur populaire.

Il est en effet considéré comme un "fondateur de l'état grec dans les iles ioniennes" (1)

Fiodor Ouchakov (en russe : Фёдор Фёдорович Ушаков) est né en 1744 à Bournakovo (actuellement Rybinsk, 350 Km au NE de Moscou); il étudia à l'École navale du Corps des cadets de Saint-Pétersbourg.

Montant très rapidement les échelons, notamment grâce à ses victoires dans la guerre contre les Turcs de 1787-1792, il fut envoyé en Méditerranée afin de soutenir la Campagne d'Italie du général Alexandre Souvorov (1799). Au cours de cette expédition navale, il conquit les îles Ioniennes occupées par le Français.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Août 2019 à 21:45 | 1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 283


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile