21/07/2009 15:55 MOSCOU, 21 juillet - RIA Novosti

Les questions du dialogue interreligieux doivent être débattues au niveau global, y compris au sein de l'UNESCO, a estimé le président Medvedev rencontrant mardi le directeur général de l'organisation internationale, Koichiro Mazuura.

"La Russie possède une expérience séculaire unique en matière de dialogue interreligieux", a expliqué le chef de l'État russe. Ayant relevé que les droits de toutes les confessions étaient respectés en Russie, M.Medvedev a dit: "Je juge normal que cette expérience et les difficultés actuelles en la matière soient débattues au niveau global, notamment au sein de l'UNESCO".

Le président a qualifié d'opportune la mise sur pied d'un Groupe de haut niveau pour le dialogue interreligieux, sous l'égide de l'UNESCO. "J'espère que ce mécanisme fonctionnera sans à coups, donnera les résultats escomptés, sera en mesure de contribuer au prestige de l'UNESCO et au dialogue interreligieux", a ajouté le chef de l'État russe.

A son tour, M.Mazuura a remercié le président russe pour son initiative de créer un Groupe de haut niveau. Selon lui, "cette initiative est très importante dans le contexte de la promotion du dialogue interreligieux".

Ont pris part à la rencontre Medvedev-Mazuura le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, la porte-parole de la présidence Natalia Timakova, le chef de la Direction des musulmans du Caucase Allahchoukiour Pacha-zadé, le rabbin Artour Chnaïer et Mgr Antonio Mennini, représentant du Saint-Siège en Russie.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 21 Juillet 2009 à 17:29 | 2 commentaires | Permalien

Baptême collectif en Ossétie du Nord
Comme chaque année, l'archevêque Théophane de Stavropol et Vladikavkaz (un des principaux diocèses dans le Caucase du Nord) a baptisé le 19 juillet 1200 Ossètes. La célébration s'est déroulée au lac du monastère de la Théophanie, en Ossétie du Nord. Plus de 20 prêtres, en plus de l'archevêque, y ont participé.

Cette tradition des baptêmes collectifs annuels a commencé en 2005. Depuis, plus de 6 500 personnes furent baptisées dans les eaux du lac du monastère. Pour l'évêque, c'est une preuve que le peuple ossète, après des décennies du régime soviétique athée, revient à la foi de ses ancêtres.

Source: site du diocèse de Stavropol
Rédigé par l'équipe de rédaction le 21 Juillet 2009 à 11:09 | 0 commentaire | Permalien

Selon l'agence russe ITAR-TASS, les députés de la fraction majoritaire du parlement russe, "Russie Unie", ont proposé des amendements à la loi sur la publicité rendant obligatoires les avertissements sur le danger de l'interruption volontaire de la grossesse.

Selon les statistiques cités par les députés, en 2006, le nombre d'avortements en Russie a dépassé le chiffre de 1 500 000. En revanche, le nombre de naissances s'élève à 1 479 600. Des chiffres inquiétants pour la démographie du pays !

Source: site du service de presse du patriarcat de Moscou.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 20 Juillet 2009 à 13:55 | 0 commentaire | Permalien

Selon Mgr Paolo Pezzi, archevêque de la Mère de Dieu à Moscou

Information diffusée par l'agence de presse ZENIT.org:

L'archevêque du diocèse de la Mère de Dieu, à Moscou, se félicite de l'amélioration des relations entre l'Eglise catholique et le gouvernement.

« Des signaux positifs et concrets d'amélioration dans les relations entre la communauté catholique et les autorités gouvernementales sont en train d'émerger dans la Fédération de Russie, et cela nous donne espoir pour l'avenir », a déclaré Mgr Paolo Pezzi dans un entretien à L'Osservatore Romano.

Il souligne « l'espoir » que cela engendre pour « l'établissement et l'accroissement de relations diplomatiques plénières entre le Saint-Siège et la Fédération de Russie ».

Rédigé par Nikita Krivochéine le 17 Juillet 2009 à 23:13 | 1 commentaire | Permalien

Sur le site du diocèse de Chersonèse, on peut désormais trouver la traduction française du Tomos du patriarche Alexis II de Moscou et de toute la Russie, accordant en 1993 l'autonomie à l'Église orthodoxe en Estonie. C'était trois ans avant que le patriarcat de Constantinople ne décidât de faire de même, créant dans ce pays une juridiction parallèle.

C'est la raison, pour laquelle l'Église russe n'est pas présente à l'assemblée de la Conférence des Églises européennes qui se déroule actuellement à Lyon. Il se trouve que la Conférence a accepté en son sein la juridiction estonienne de Constantinople, refusant l'entrée à l'Église orthodoxe autonome d'Estonie, reconnue par le patriarcat de Moscou et dix fois supérieure par le nombre de fidèles et du clergé à la structure constantinopolitaine.

Le Tomos a d'abord été publié dans le numéro 13 du Messager de l'Église orthodoxe russe, revue bimestrielle en français du diocèse de Chersonèse. Ainsi, l'on ne dira sans doute plus que le patriarcat de Moscou s'oppose à l'autonomie de l'Église en Estonie...
Rédigé par l'équipe de rédaction le 17 Juillet 2009 à 12:51 | 1 commentaire | Permalien

Le catholicos des Arméniens, premier primat à visiter Moscou depuis l'élection du patriarche Cyrille
Le catholicos de tous les Arméniens Gargéuine II a rencontré le 15 juillet le patriarche Cyrille de Moscou au monastère Saint-Daniel. Le primat de l'Église russe a souligné que le catholicos arménien est le premier patriarche à se rendre à Moscou depuis le dernier concile local:

"C'est la première fois que nous nous voyons depuis que le Seigneur m'a appelé au ministère patriarcal. J'apprécie beaucoup le fait que le premier patriarche qui visite Moscou, ce soit Votre Sainteté, le patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens. Nos contacts personnels ont toujours été empreints de chaleur fraternelle, de cordialité et d'amitié sincère, de même que les relations entre nos Églises", a affirmé le patriarche Cyrille. "Je peux dire en tout sincérité que notre rencontre d'aujourd'hui est celle de très vieux amis. En effet, des liens anciens d'amitié lient le patriarcat de Moscou à Etchmiadzine. Moi-même, j'ai eu à maintes reprises la joie de visiter Etchmiadzine, le lieu le plus sacré d'Arménie, et d'y rencontrer vous-même, vos prédécesseurs, vos confrères qui vous accompagnent actuellement dont je connais très bien personnellement la majorité", a ajouté le patriarche Cyrille s'adressant au catholicos.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 16 Juillet 2009 à 12:07 | 2 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille espère que Kiev deviendra un des principaux centres de pèlerinage orthodoxe
A une semaine de sa visite en Ukraine, le patriarche Cyrille de Moscou a accordé un entretien au service de presse officiel de l'Église orthodoxe d'Ukraine. Il y exprime notamment le souhait que Kiev devienne un des principaux centres mondiaux de pèlerinage pour tous les orthodoxes. "Nous devons faire revivre les traditions du pèlerinage orthodoxe et Kiev en doit devenir un des principaux centres universels", a affirmé le patriarche.

Il a ajouté que tous les ans, des millions de touristes russes se rendent en Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie et "découvrent l'histoire et la culture de ces pays, tandis que Kiev et les autres centres spirituels de notre Église ne font pas partie des itinéraires recherchés".

Le patriarche Cyrille se rendra en Ukraine du 27 juillet au 5 août 2009.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 16 Juillet 2009 à 11:41 | 0 commentaire | Permalien

Une rencontre orthodoxe à Bruxelles, 21-22 juin
Le quotidien internet « Ejednevny Journal » publie un article de Nikita Krivochéine consacré à la récente rencontre orthodoxe de Bruxelles (20 et 21 juin dernier). Y étaient présents l'archevêque Marc de Berlin et d’Allemagne (Église russe hors frontières), Mgr Théophane de Berlin (Patriarcat de Moscou), Mgr Simon de Bruxelles et de Belgique (Patriarcat de Moscou), de nombreux clercs, plusieurs laïcs. Le succès de cette rencontre est pour beaucoup dû à la participation de l’archiprêtre Georges Riabykh, adjoint de Mgr Hilarion, président du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou. L’association OLTR était représentée par M.M., Rehbinder, Troubetzkoi et Krivochéine .Étaient également présents des représentants du Département « des compatriotes à l’étranger » du ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie.

A l’issue de deux jours de débats portant sur la situation ecclésiale et matérielle des centaines de milliers d’orthodoxes ayant migré dans les pays de l’U.E. une résolution fut adoptée. Il s’y agit de l’indispensable et encore insuffisant effort des paroisses de l’Eglise orthodoxe russe dans les pays de l’Union en vue de catéchiser les migrants orthodoxes récemment installés. La résolution appelle à une meilleure prise de conscience de cette nécessité par les recteurs et le clergé ainsi que par les « anciens » paroissiens. Bien des choses se font déjà : plusieurs prêtres en Italie ont été accrédités visiteurs de prisons, en France le hiéromoine Alexis (Dumond) a été nommé aumônier de la Légion Étrangère… Il a été proposé de renouveler l’expérience des « jumelages », non pas des municipalités mais des paroisses en Russie avec celles de l’étranger. Le soutien social, linguistique, et, cela va sans dire, l’aide spirituelle ne relèvent pas de la compétence des services consulaires. Seules les paroisses sont susceptibles de prendre tout ceci en charge.

Des moyens budgétaires considérables sont requis, l’Eglise n’en dispose pas, l’effort d’assistance qu’elle fournit dans le pays étant plus qu’important. La conférence de Bruxelles a aussi posé la question d’une éventuelle contribution budgétaire de la Fédération à ces dépenses. Cette suggestion a suscité une véritable tempête d’indignation chez l’intelligentsia russe agnostique et violemment anticléricale qui voit dans le retour de la foi, dans l’esprit d’entente qui existe entre l’Eglise et de nombreux dirigeants politiques la menace d’une dictature idéologique ecclésiale, d’une orthodoxie devenant idéologie officielle. Ces auteurs s’opposent à l’introduction dans les programmes scolaires de l’enseignement religieux facultatif.

L’article de « Ejednevny Journal » qui suit (en version non abrégée) est une réponse à ces réactions.
Rédigé par Nikita Krivochéine le 14 Juillet 2009 à 14:55 | 4 commentaires | Permalien

L'Église orthodoxe d'Ukraine - Église autonome au sein du patriarcat de Moscou - a annoncé la création de son propre organe pour la défense des droits de l'homme. Cette nouvelle institution s'appellera "Défense orthodoxe des droits de l'homme". Elle a reçu la bénédiction du métropolite Vladimir de Kiev.

Son objectif est "de fournir l'aide juridique et de défendre les droits des croyants en Ukraine", selon le site officiel de l'Église orthodoxe d'Ukraine. Divers mouvements de défense des droits de l'homme du pays ont salué cette initiative et exprimé le souhait de coopérer avec la nouvelle organisation.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 14 Juillet 2009 à 11:26 | 0 commentaire | Permalien

Le site officiel de l'Église orthodoxe bulgare, cité par Bogoslov.ru, a annoncé que le Saint-Synode de cette Église a refusé d'envoyer des délégués à la prochaine assemblée plénière de la Commission internationale mixte catholique-orthodoxe de dialogue théologique qui aura lieu à Chypre du 16 au 23 octobre 2009. Le Saint-Synode de l'Église bulgare examina le 8 juillet l'invitation à participer à cette session du dialogue envoyée par le patriarcat de Constantinople et y donna une réponse négative. La participation de l'Église bulgare au travail de la Commission internationale mixte fut jugée "inopportune".

A la dernière assemblée, à Ravenne, en octobre 2007, c'est la délégation de l'Église orthodoxe russe qui fut contrainte de quitter les séances à cause des différends avec les représentants du patriarcat de Constantinople sur la composition des délégations orthodoxes.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 12 Juillet 2009 à 14:57 | 1 commentaire | Permalien

Mgr Jean de Caracas: "Nous sommes dans une situation critique"
L'agence de presse russophone Blagovest-Info publie un entretien avec l'évêque Jean de Caracas (Église russe hors frontières). Il y est question de la situation de l'orthodoxie en Amérique latine, que Mgr Jean (lui-même issue d'une famille d'émigrés d'origine lettonne) considère comme "critique".

"Sans aucun doute, dit-il, l'événement le plus important pour nous est la réconciliation de l'Église russe hors frontières avec le patriarcat de Moscou. En principe, on ne peut que se réjouir de l'unité de l'Église du Christ, en récoltant les fruits spirituels apportés par le retour à la situation normale de l'unité. Cependant, cet événement merveilleux a servi de prétexte au départ dans le 'schisme d'Odessa' d'une partie significative - peut-être même majoritaire - de nos fidèles en Amérique latine avec leur clergé. Nulle part ailleurs l'Église russe hors frontières n'a été confronté à une situation aussi grave qu'en Amérique du sud."
Rédigé par l'équipe de rédaction le 12 Juillet 2009 à 14:37 | 1 commentaire | Permalien

HISTOIRE DE L' ICÔNE DE LA MERE DE DIEU DITE " TIKHVINSKAÏA"
Selon la tradition de l'Eglise, l'icône de la Mère de Dieu « Tikhvinskaïa » était déjà vénérée dans l’antiquité. Au Vème siècle, l'impératrice Eudoxie l'amena de Jérusalem à Constantinople, dans la célèbre église des Blachernes qui avait été spécialement érigée à cette occasion.
Pendant la période iconoclaste, l'icône fut cachée dans le monastère du Pantocrator, et par la suite réinstallée dans l'église des Blachernes, quand l'orthodoxie triompha.
En 1383, sous le règne de Jean Paléologue, l'icône disparut subitement de Constantinople. Elle réapparut peu de temps après aux environs de Novgorod: au milieu d'une lumière céleste, elle volait au-dessus du lac Ladoga. Des pêcheurs des environs furent témoins du miracle. Frappés de cette vision, la crainte les saisit, et ils se hâtèrent d'aller raconter l'apparition miraculeuse aux villageois de la région.
Quelque temps plus tard, des marchands de Novgorod arrivèrent à Constantinople. Ils furent reçus par le Patriarche en personne. Celui-ci semblait visiblement assombri par quelque souci.
-Quelle est cette peine, très saint père ? demandèrent les marchands.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 9 Juillet 2009 à 08:35 | 1 commentaire | Permalien

Dépêche de l'Agence France Presse:

Quelque 400 manifestations dans les domaines de la culture, de l'éducation, de l'économie et de la jeunesse sont prévues dans le cadre de l'année de la Russie en France et de la France en Russie en 2010, a annoncé mercredi à Moscou le comité d'organisation.

L'exposition "Sainte-Russie : de la Rus' de Kiev à la Russie de Pierre le Grand" au musée du Louvre à Paris et "Chefs-d'oeuvre des collections du Musée national Picasso" à Moscou et Saint-Pétersbourg figurent dans la liste des événements retenus, a déclaré le président du comité d'organisation pour la France, Louis Schweitzer, au cours d'une conférence de presse.

Le coup d'envoi des festivités sera donné fin janvier "dans le cadre d'une tournée de l'orchestre du théâtre Marie de Saint-Pétersbourg, qui présentera à Paris l'intégrale des symphonies de Tchaïkovski", a déclaré pour sa part le coprésident du comité d'organisation pour la Russie, Mikhaïl Chvydkoï.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 8 Juillet 2009 à 21:53 | 0 commentaire | Permalien

Dépêche de l'Agence France Presse:

Le patriarche orthodoxe russe Cyrille a proposé mardi au président américain Barack Obama de développer le dialogue chrétien pour "toucher le cœur" des gens et combattre l'animosité réciproque. "Il est très important qu'il y ait un dialogue entre les chrétiens de nos pays parce que les deux peuples doivent être amis", a déclaré le patriarche Cyrille cité par l'agence de presse Ria Novosti, lors d'une rencontre avec le président américain. Pour combattre le sentiment anti-américain en Russie et le sentiment antirusse aux États-Unis, les succès politiques ne sont pas suffisants, "il faut toucher le cœur", a-t-il dit. "Nous avons du potentiel dans ce domaine", a poursuivi le patriarche. "Il est très important que les peuples russe et américain conservent le système de valeurs chrétien. Nous sommes les pays les plus religieux", a estimé le patriarche Cyrille..
Rédigé par l'équipe de rédaction le 7 Juillet 2009 à 18:18 | 1 commentaire | Permalien

Le film « Le Miracle » d'Alexandre Prochkine
par Dimitri Sokolov – Mitritch

« Le Miracle » tourné par un réalisateur bien connu, Alexandre Prochkine, a reçu le prix spécial du jury au festival international de cinéma de Moscou . Le président du jury était Pavel Lounguine, l’auteur du film « l’Ile ».
Le sujet du film « Le Miracle » est tiré d’un fait divers réel, survenu à Kouïbychev en 1956, et connu comme « Zoïa statufiée »
L’archiprêtre Vsevolod Tchapline, président du département du saint synode chargé des relations de l’Eglise avec la société a déclaré :
« Zoïa statufiée», est un phénomène mystérieux dont nous avons de nombreux témoins. C’est une joie, qu’aujourd’hui l’attention du public soit à nouveau attirée vers cet évènement grâce à ce film de talent . Mais l’essentiel pour un chrétien est une relation au Seigneur dans la communion aux mystères de l’Eglise, car une vie juste en Eglise, est plus sûre que n’importe quels miracles ou n’importe quels autres phénomènes ayant trait à l'univers animé. »
En réalité, l' histoire, qui est à l’origine de ce film, s'est passée dans la ville de Kouïbychev (ou Samara) dans la rue Tchkalov, au moment des fêtes du Nouvel An 1956. C’est justement à cet endroit que se produisit l’évènement appelé « Zoïa statufiée» qui est considéré comme un grand miracle.
Une ouvrière, Zoïa Karnaoukhova, jeune beauté et ardente militante athée, voulut blasphémer à la table de réveillon. Elle reçut immédiatement un terrible châtiment. Cette jeune fille fut statufiée et resta sans signe apparent de vie durant 128 jours. La nouvelle terrifia toute la ville depuis les simples citoyens jusqu’aux dirigeants du comité régional du parti.
Rédigé par Marie Genko le 7 Juillet 2009 à 17:24 | 2 commentaires | Permalien

Le patriarche de Moscou à Sainte-Sophie de Constantinople
Le 4 juillet 2009, le patriarche Cyrille de Moscou a visité l'ancienne basilique Sainte-Sophie de Constantinople à Istanbul. Le primat de l'Église russe effectuait sa première visite "protocolaire" au siège du patriarcat de Constantinople qui inaugure ses visites dans les Églises orthodoxes locales. C'est une tradition en Orient qu'un nouveau primat fasse une visite fraternelle et de courtoisie à ses confrères d'autres Églises.

A Sainte-Sophie, le patriarche Cyrille a demandé à ceux qui l'accompagnaient de prier une minute silencieusement. Il se trouve que la prière publique et ouverte est interdite dans la basilique, transformée aujourd'hui en musée, après avoir servi de mosquée depuis la prise de Constantinople par les Ottomans. Ainsi, un patriarche orthodoxe, visitant un haut lieu de l'histoire chrétienne, est obligé de prier silencieusement, comme tout pèlerin, et cela dans un pays aspirant à devenir membre de l'Union européenne!

Les discours du patriarche Cyrille pendant sa visite au siège de l'Église de Constantinople sont tous marqués par la nostalgie "des événements lointains communs de notre histoire", de l'histoire chrétienne de l'Anatolie qui semble bien être définitivement révolue. C'est une immense douleur pour l'ensemble de la chrétienté.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 6 Juillet 2009 à 22:04 | 6 commentaires | Permalien

Nativité de saint Jean Baptiste
Le 24 juin (7 juillet), l'Église orthodoxe célèbre la Nativité de Saint Jean Baptiste. Voici, pour méditation, une magnifique hymne tirée des vêpres de cette solennité:

Regarde, Élisabeth parle à la Vierge Marie et lui dit: "Comment se fait-il que soit venue vers moi la Mère de mon Seigneur? Tu portes le Roi et moi, le soldat. Tu portes l'Auteur de la Loi et moi, le héraut de la Loi. Tu portes le Verbe et moi, la Voix annonçant le Royaume des cieux".

Il y a, dans ce tropaire, l'opposition, intraduisible en français, entre le Νομοδότης (le Christ) et le Νομοθέτης (Jean-Baptiste). Ce dernier mot désignait, dans la république d'Athènes, les fonctionnaires auxquels l'assemblée des citoyens confiait le soin d'abroger une loi pour la remplacer par une autre, si une telle actualisation de la législation devenait nécessaire. Nous ne savons pas si c'est à cette acception du terme grec νομοθέτης que pensait l'hymnographe, mais elle convient bien à saint Jean-Baptiste dont le message consistait dans l'annonce du Royaume de Dieu dans un monde sous la domination du César.
Rédigé par le hiéromoine Alexandre le 6 Juillet 2009 à 19:54 | 0 commentaire | Permalien

Apophtegmes (Jean-Claude Guy, Seuil)
I.On disait d'abba Moïse à Scété que lorsqu'il se disposait à aller à Pétra, il fut fatigué en cours de route et se dit à lui même: "Comment pourrais-je recueillir mon eau ici?" Et une voix vint lui dire: "Va, et ne te soucie de rien". Il alla donc. Et quelques Pères vinrent le voir et il n'avait qu'une petite bouteille d'eau. Et il la dépensa tout entière à leur faire cuire quelques lentilles. Le vieillard était dans l'affliction. Entrant sortant de sa cellule, il priait Dieu, et voici qu'un nuage de pluie vint sur Pétra et remplit tous ses récipients.

Après cela, les visiteurs dirent au vieillard: "Dis- nous pourquoi tu entrais et sortais". Et le vieillard leur dit: "J'étais en procès avec Dieu, disant: Tu m'as amené ici, et voici que je n'ai plus d'eau pour abreuver Tes serviteurs. C'est pour cette raison que j'entrais et sortais, suppliant Dieu jusqu'à ce qu'il nous envoie de l'eau".

II. Abba Poemen dit qu'un frère demanda à abba Moïse comment quelqu'un peut se considérer comme mort envers son prochain. Et le vieillard lui dit: "Si l'homme ne met pas dans cœur qu'il est déjà depuis trois jours dans le cercueil, il n'atteint pas à cette parole".

III. Abba Macaire dit: "Si nous gardon le souvenir des torts que nous ont causé les hommes, nous supprimons la force du souvenir de Dieu. Mais si nous nous rappelons les maux des démons, nous serons invulnérables."
Rédigé par l'équipe de rédaction le 5 Juillet 2009 à 16:14 | 0 commentaire | Permalien

Les orthodoxes de San Francisco fêtent le 15e anniversaire de la canonisation de saint Jean de Shanghai
Le 3 et le 4 juillet, les orthodoxes de San Francisco ont célébré dans leur cathédrale, dédiée à l'icône de la Mère de Dieu Joie-de-tous-les-Affligés, le quinzième anniversaire de la canonisation de Jean de Shanghai, le saint le plus célèbre de l'Église russe hors frontières. Les vigiles solennelles furent célébré le 3 juillet. Le samedi 4 juillet, la divine liturgie fut suivie d'une procession.

Les célébrations étaient présidées par l'archevêque Cyrille de San Francisco et l'évêque Théodose de Seattle. Des photographies sont mises en ligne sur le site du service de presse du patriarcat de Moscou.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 5 Juillet 2009 à 14:07 | 0 commentaire | Permalien

Voici une dépêche de l'Agence France Presse sur les relations entre l'État russe et le Saint-Siège. Nous y avons corrigé des inexactitudes de traduction et de terminologie religieuse (hélas, très fréquentes dans les dépêches de l'AFP):

La Russie et le Vatican doivent renforcer leurs relations diplomatiques au niveau de leurs ambassades, a estimé le président russe Dimitri Medvedev dans un entretien publié dimanche par la presse italienne.

"Nous sommes en train de discuter de la possibilité de renforcer nos liens au maximum, de les établir au niveau des ambassades", a déclaré M. Medvedev dans cet entretien accordé à des journaux italiens, diffusé par le Kremlin.

En revanche, le président russe s'est refusé à tout commentaire sur les relations entre le Saint-Siège et le patriarche de Moscou. "Nos évêque et prêtres peuvent avoir ce dialogue de leur côté, c'est une question à part", a-t-il jugé.

Les relations entre le Vatican et l'Église orthodoxe de Russie sont tendues depuis quelques années, après que le précédent patriarche de Moscou a accusé les catholiques de faire du prosélytisme en Russie. Mais depuis l'intronisation en février du patriarche russe Kirill, qui fut longtemps à la tête de la diplomatie de l'Église orthodoxe, une volonté de rapprochement semble s'esquisser.
Rédigé par l'équipe de rédaction le 5 Juillet 2009 à 13:59 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 299 300 301 302 303 304 305 » ... 315


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile