Communiqué de l’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale : « Aide pour l’Ukraine »
Chers Frères et Sœurs

Bien que notre Archevêché soit géographiquement externe au terrain de l’affrontement et en dépit de la diversité de ses composantes, une quasi-unanimité se dessine en faveur de ma prise de position exprimant la solidarité avec l’ensemble du peuple ukrainien et des églises orthodoxes ukrainiennes.

Je demande instamment à sa Sainteté le patriarche Cyrille et au Saint-Synode d’intervenir fermement auprès des autorités politiques de la Russie pour cesser immédiatement cette guerre qui est un péché grave devant Dieu. Nous invitons les fidèles de nos paroisses et de nos communautés à redoubler de ferveur et de prière pour que cesse cette infâme guerre fratricide.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Mars 2022 à 11:34 | -4 commentaire | Permalien

"La CROIX" Ukraine: L’orthodoxie fracturée
Alors que Moscou invoque la « défense de l’orthodoxie », l’ensemble des Églises présentes en Ukraine s’opposent à la guerre .

Ces derniers jours, le gouffre n’a cessé de se creuser entre l’épiscopat de l’Église ukrainienne rattachée au Patriarcat de Moscou et son chef spirituel, Cyrille . Une prise de distance marquée par plusieurs signaux majeurs, dont la virulente opposition du métropolite de Kiev, Onuphre, à l’invasion russe.... SUITE le texte de l'article in extenso dans le journal EN PJ
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Mars 2022 à 11:05 | 5 commentaires | Permalien

Père Stephen Headley: "La foi est le seul moyen de résoudre ce conflit"
Écrit par Alix Guiho

"On a peu envie d’en parler. A la limite, on peut pleurer." Et prier surtout. Car pour père Stephen Headley, ancien chercheur en anthropologie religieuse au CNRS, installé à Vézelay depuis 25 ans, "l'empathie constructive et la foi sont la seule manière de résoudre ce conflit. Elles apportent le courage, notamment sur place, d'aller aider les autres, de ne pas tomber dans l'incompréhension et le rejet".

Prier pour les morts et les survivants, cachés, au combat ou en exode. Prier pour les 200 civils qui ont déjà perdu la vie en Ukraine, seulement quelques jours après que la guerre a éclaté. L'heure était au recueillement dans l'église orthodoxe de Vézelay, commune de 400 habitants de l'Yonne, ce dimanche 27 février 2022.

Des paroissiens Russes et Ukrainiens

Cette petite paroisse a quelque chose de particulier. Il n'y qu'ici qu'on officie en français, entre Paris et Lyon. Cela en fait un lieu pour le moins cosmopolite. Parmi les 40 paroissiens, des Français, des Roumains, mais aussi une dizaine de personnes originaires de Russie et quelques autres d'Ukraine.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Mars 2022 à 11:15 | 0 commentaire | Permalien

MASLENNITSA – LE « MARDI GRAS » RUSSE QUI DURE UNE SEMAINE !
Vladimir Golovanow

Faisant donc partie du "cycle pascal", mobile car basé sur un calendrier lunaire, la semaine des laitages aura lieu cette année 2022 du lundi 28 février
au dimanche 6 mars


C'est la dernière semaine avant le début du Grand Carême qui est aussi appelée "semaine de l’abstention de viande" (мясопустная неделя en russe) car les Orthodoxes ne mangent déjà plus de viande.

Après le début du Grand Carême, on s'abstiendra aussi de poisson, de laitages et d’œufs – un véritable régime végan en dehors des dimanche et fêtes, où le poisson est admis... et on s’efforce aussi de s’abstenir de tout ce qui pourrait les distraire de la vie spirituelle (fêtes, danse, musique et spectacles profanes...) La semaine des laitages nous offre donc une dernière chance de déguster des produits à base de fromage, lait, œufs etc. et de donner cours à ces activités sociales qui seront proscrites pour la période de prière intense, de sobriété et d’introspection des 8 semaines suivantes
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Mars 2022 à 16:01 | -1 commentaire | Permalien

Appel du Saint-Synode de l'Église orthodoxe ukrainienne du 28 février 2022
Bien-aimés en Christ, Évêques, Pères, Frères et Sœurs !

Cher peuple Ukrainien !

C’est avec chagrin et douleur que nous voyons la guerre arrivée sur notre sol ukrainien natal. De dures épreuves nous ont tous frappés. Les combats entre les troupes de la Fédération de Russie et les Forces armées ukrainiennes se poursuivent presque dans toute l'Ukraine, des soldats et des civils meurent, le nombre de réfugiés s’accroît. Placer les armes nucléaires en un état d’alerte élevé remet en question le futur de l'humanité. Dans une situation aussi difficile, nous vous appelons tous à être courageux, à prier et à s'unir pour la défense de notre Patrie.

En nous adressant aujourd'hui à tous , nous voulons témoigner que nous vous respectons et prions pour vous car en risquant votre vie vous témoignez de la façon dont vous pouvez accomplir les paroles de notre Seigneur Jésus-Christ : Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jean 15:13).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Février 2022 à 17:40 | 0 commentaire | Permalien

Dimanche du Jugement Dernier ou de carnaval (abstinence de viande)
Le Dimanche du Jugement dernier est une célébration de l'Église orthodoxe, partie de la liturgie de Pâques et précédant de dimanche de Pâques de neuf semaines. On l'appelle aussi dimanche de la viande, car c'est le dernier dimanche où l'on peut consommer de la viande.

« Nous prononcerons nous-mêmes notre propre jugement selon que, volontairement, nous aurons adhéré à Dieu ou que nous l’aurons rejeté. C’est notre amour ou notre manque d’amour qui nous situera parmi les «bénis» ou parmi ceux qui sont écartés (ou peut-être ajournés). (…) Nous devons entendre d’une manière très réaliste ce que le Sauveur dit de sa présence dans ceux qui souffrent, car c’est en eux seulement que nous pouvons venir en aide au Seigneur Jésus » P. Lev Gillet, L’an de grâce du Seigneur, Paris, 1988, p.145

Dimanche du Jugement dernier: Samedi Vêpres
Stichères du Lucernaire. 6 stichères de l'Octoèque, 4 stichères du Triode

Ton 6
Quand Tu viendras faire le juste Jugement sur le siège de ta gloire, très juste Juge * un fleuve de feu terrifiant entraînera tous les êtres devant ton Trône * Les puissances célestes et les hommes jugés chacun selon ses œuvres * dans la crainte T'entoureront * Alors épargne nous, Christ, donne nous la part des sauvés, en Ta miséricorde * Nous Te supplions dans la foi.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Février 2022 à 10:52 | 3 commentaires | Permalien

Tous ensemble : Aidons l’Ukraine qui se trouve dans une situation difficile !!!
C'est d'actualité maintenant !!!

Voici une liste des choses essentielles et perinentes pour les réfugiés :

✅Couvertures économes en chaleur, sacs de couchage, tapis, couvertures, matelas, imperméables, oreillers ;
✅Détergents corporels, dentifrices et brosses, couches et serviettes, essuie-tout, antiseptiques, alcool, masques réutilisables et jetables ;
✅Moyens pour pansements, solutions, tentes, plates-bandes, réchauds, chaudron, serviettes en microfibre, vaisselle réutilisable;
✅Piles, bougies, lampes de poche ;
✅Nutrition : eau, restauration rapide, barres énergétiques, fruits secs, noix, conserves, vermicelles, céréales instantanées.

Veuillez tout emmener à l’Ambassade d’Ukraine à Paris!
👉Adresse : 21 Av. de Saxe, 75007 Paris
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Février 2022 à 15:02 | Permalien

Homélie POUR LA PAIX
Père Nikolaï Tikhonchuk

Chers frères et sœurs,

Les paroles que je vous adresse aujourd’hui résonnent dans un contexte très particulier. Comme vous tous, j’ai été profondément choqué par l’invasion armée de l’Ukraine par la Russie. Beaucoup d’entre nous ont des amis, de la famille en Russie ou en Ukraine, notre cœur est meurtri par l’angoisse, les divisions, l’incompréhension.

Face à cette terrible tragédie de la guerre, dans laquelle des frères attaquent leurs frères, nous regardons les combats depuis la France, avec le sentiment d’une terrible impuissance. Comment arrêter l’irréparable, alors que chaque jour apporte des nouvelles de plus en plus terribles ?

Au cours des dernières années, l’humanité entière s’est unie pour lutter contre le fléau de la pandémie, la communauté médicale a fait preuve de solidarité pour inventer et diffuser des vaccins, les peuples sont restés soudés face à un ennemi commun. Et voilà qu’aujourd’hui, la fraternité s’écroule et la guerre surgit entre des peuples aussi proches que les Russes et les Ukrainiens, la discorde divise familles et amis qui ne partagent plus la même réalité.

Quel regard porter sur cet échec collectif, pour nous chrétiens ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Février 2022 à 21:36 | 63 commentaires | Permalien

Ukraine: le pape s'est rendu à l'ambassade de Russie pour exprimer sa "préoccupation"
Le pape s’est rendu à l’ambassade de Russie pour exprimer sa « préoccupation »

Le pape François s’est rendu, vendredi matin, à l’ambassade de Russie près le Saint-Siège, à Rome, pour « exprimer sa préoccupation » face à la guerre en Ukraine, a annoncé le service de presse du Vatican. Le souverain pontife, qui avait appelé mercredi à « préserver le monde de la folie de la guerre », a rencontré l’ambassadeur Alexandre Avdeïev et est resté « un peu plus d’une demi-heure sur place ».

Jeudi, quelques heures après l'attaque de l'Ukraine par les troupes de Moscou, le Vatican avait estimé que des négociations étaient encore possibles pour trouver une solution pacifique au conflit russo-ukrainien.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Février 2022 à 14:32 | 7 commentaires | Permalien

Communiqué suite au premier webinaire catholique/orthodoxe sur le thème de la liturgie sacrée
Le 22 février à 19h30, l'initiative de l'association catholique/orthodoxe "Friends of Orthodoxy" s'est tenu le premier webinaire catholique/orthodoxe sur le thème de la liturgie sacrée. A cette occasion, les 15 intervenants, parmi eux un évêque catholique, un métropolite orthodoxe, mais aussi des prêtres, moines et fidèles ont exprimé leur attachement à la grande tradition liturgique latine et byzantine:

Mgr Dominique Rey (évêque de Fréjus-Toulon), le métropolite Seraphim Kikotis (Patriarcat de Constantinople), l'abbé Nicolas du Chaxel (Fraternité Saint-Pierre), Nicoleta Acatrinei (théologienne orthodoxe), M. Jean de Tauriers (président de Notre-Dame de Chrétienté), le P. Marc Andronikof (Patriarcat de Moscou), le Père Maxime Obukhov (commission pour l'enfance et la famille du Patriarcat de Moscou), Don Francesco Giordano (Professeur à l'université pontificale de l'Angelicum) , le Père Vasile (Patriarcat orthodoxe de Roumanie), M. Grégor Puppinck (Fondateur d'Evangelizo), M. Octavian Mihoc (responsable pour les relations inter chrétiennes et avec l'Islam au Conseil Oecuménique des Eglises), le Père Michel Viot, le Hiéromoine Denis, M. Antonio Brandi (président de Pro Vita et Famiglia Italia) et Guillaume d'Alançon (LIFE-Europe).

Chacun selon son mode propre, a exprimé son estime pour l'effort entrepris par les catholiques attachés aux sources de la liturgie qui irriguent la vie de l'Eglise depuis les origines. Ce fut aussi une occasion de connaissance mutuelle avec en perspective la recherche de la vérité dans le Christ et son Eglise.

Pour ceux qui souhaiteraient revoir cette conférence voici le lien https://us02web.zoom.us/rec/share/uk-b36RfffhwQaEC_AHd5CBACVSTBMVdZdTucJ09j5bqqQ5KDcPl-woJjcPFGBUw.t492VV61UIn5XHhj
(Passcode: 34@389X0)

Contact : 06 38 10 44 66 - gadalancon@gmail.com
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Février 2022 à 13:48 | -18 commentaire | Permalien

Pourquoi saint Christophe est  représenté avec une tête de chien?
Saint Christophe est connu pour être le saint patron des voyageurs. Il est communément représenté portant le Christ enfant sur l’épaule et l’aidant à traverser une rivière. Mais ce ne fut pas toujours le cas. Sur les premières icônes, il était représenté avec une tête de chien. Alors pourquoi ces deux traitements très différents ?

Dans de nombreuses cultures ancestrales, il existait le mythe des hommes à tête de chien. Ce mythe est d’ailleurs toujours présent dans notre culture moderne en la figure du loup-garou.

Par ces représentations mythologiques, l’idée était de signifier que les hommes qui étaient sortis du droit chemin et vivaient dans le péché se comportaient comme des animaux. Le péché fut toujours associé aux pulsions primaires, autrement dit animales, de l’homme. Dans certains récits, l’homme pécheur allait jusqu’à prendre une figure de bête. Chez les Égyptiens, on retrouvait la figure du Dieu Anubis, un homme à tête de chacal. Si bien que ce genre de représentations finit par intégrer naturellement l’iconographie chrétienne.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Février 2022 à 15:13 | -2 commentaire | Permalien

Un prêtre de l'Église orthodoxe russe a raconté comment la pandémie a stimulé l'esprit religieux en Italie
En Italie, la pandémie de coronavirus a contribué à une recrudescence religieuse, a dit l'archiprêtre Alexeï Yastrebov, représentant officiel de l'Institut d'histoire russe de l'Académie des sciences de Russie dans ce pays.

"En général, la pandémie n'a pas vidé les temples, cependant à certaines périodes, il était impossible d'y aller, il y avait des restrictions, mais en termes de religiosité, cela n'a pas fait de mal, mais je pense que cela avait plutôt un effet bénéfique", a-t-il déclaré dans une interview à Interfax.

Quant à l'Église, selon les impressions du prêtre, cette pandémie a plutôt uni les gens. "Les temples ne sont pas vidés, compte tenu de toutes les règles et restrictions liées à la pandémie. Il n'y a pas d'églises surpeuplées, car des messes ont lieu plusieurs fois par jour, tout le temps", a-t-il déclaré.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Février 2022 à 12:18 | 1 commentaire | Permalien

Le père Michel Fortounatto s’est endormi dans le Seigneur dans la soirée du 19 février a l’âge de 90 ans.

À l’occasion de son 90e anniversare, une biographie écrite par le diacre Maciej Leszczynski fut publiée sur le site de l’Archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale que nous réproduisons c-dessous in extenso. De même, nous vous invitons à regarder l’enregistrement vidéo de l’atelier de chant liturgique à l’Institut Saint-Serge qui a eu liue le 11 octobre 2011. Pour voir tous nos articles sur le père Michel, cliquez ICI !

Le père Michel fils d’émigrés russes, a était professeur en musicologie liturgique de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge pendant des nombreuses années, spécialiste de chant liturgique et auteur de nombreuses harmonisations dans la tradition de l’école musicale de Moscou. Il a été 45 ans chef de choeur et prêtre à la cathédrale orthodoxe russe à Londres et très proche collaborateur du Métropolite Antoine de Souroge. Revenu dans Archevêché en 2006, il a donné de nombreuses conférences tant dans les différents pays d’Europe occidentale qu’en Russie. Aujourd’hui il continue de se consacrer à l’écriture et à la musicologie liturgique orthodoxe.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Février 2022 à 09:43 | 0 commentaire | Permalien

L'association des jeunes et le club de cinéma "l'Arche" vous invitent à une rencontre conviviale
Chers amis!

Nous avons le plaisir de vous annoncer l'ouverture d'une maison des jeunes dans notre Cathédrale de la Sainte Trinité du Quai Branly.

Ce dimanche le 20 février à 16h00, notre association et le club de cinéma orthodoxe « l'Arche » organisent une rencontre consacrée au film documentaire : « Le Père Grégoire: la voie vers la Lumière » réalisé par Alexey Vozniuk .

Le film raconte la vie de l’iconographe Grégoire Kroug, un célèbre peintre .

La vie de père Grégoire, qui a passé sa vie d'anachorète à peindre quasiment nuit et jour, nous enseigne que c'est en tant que peintre et dans son travail d’iconographe que doit porter essentiellement le travail ascétique de l'artiste sur lui-même.

Nous vous attendons au Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe, Quai Branly. (1 quai Branly, 75007 Paris).
Pré-inscription par téléphone 0781813773 (envoyez un SMS pour participer)

Après le film, vous pourrez discuter avec le réalisateur de ce film, Alexis Vozniuk et le père Jivko Panev (producteur de l'émission Orthodoxie sur France 2 ), la spécialiste des icônes Emilie Van Taack et d’ autres personnalités
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Février 2022 à 17:32 | 0 commentaire | Permalien

La Colline aux Croix témoigne de l'histoire blessée du peuple
Clic clic clic… Alors que le vent souffle par ce petit matin d’hiver glacé, un cliquetis irrégulier résonne dans les oreilles. Il provient des dizaines de milliers de croix en bois, en terre-cuite ou en métal qui s’entrechoquent. Située à Jurgaiciai, dans le nord de la Lituanie, Kryžių Kalnas (la colline aux Croix) témoigne de l’histoire d’un pays mais aussi d’une foi collective et ne lasse pas d’étonner pèlerins ou simples curieux.

Sur ce monticule, des croix, des croix et encore des croix. Là, un Christ en souffrance. Plus loin, de petits anges en bois qui trônent près d’un chapelet aux couleurs criardes. Des pièces de monnaie, des icônes, des mots griffonnés dans des langues variées, des rubans délavés par les intempéries, de hautes sculptures de bois taillées grossièrement. Algirdas, Dennis, Janet, Kristina : les noms gravés un peu partout symbolisent le cri d’espérance universel qui monte de la Colline aux croix et qui n’a rien à envier à celui d’Edvard Munch.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Février 2022 à 14:38 | 2 commentaires | Permalien

László Batthyány-Strattmann (1870-1931) un riche aristocrate  "docteur des pauvres"
Il naquit le 28 octobre 1870 à Dunakiliti (Hongrie), sixième enfant d'une famille noble. En 1896, il commença des études de médecine à l'Université de Vienne, qu'il termina en 1900. Le 10 novembre 1898, il épousa la comtesse Maria Teresa Coreth, une femme profondément pieuse. Leur mariage fut très heureux et ils eurent 13 enfants. Aristocrate et héritier du château de Körmend, en Hongrie, sa fortune lui valait le titre de « prince ». Saint Jean Paul II a béatifié László Batthyány-Strattmann le 23 mars 2003

Ce médecin hongrois ne refusait jamais de patients et acceptait que les plus démunis le rémunèrent par la prière.

Pour un trop grand nombre de personnes dans le monde, se soigner est particulièrement onéreux. Une simple visite chez le médecin coûte tellement chère que les plus modestes sont dissuadés de s’y rendre. Aujourd’hui, des associations s’emploient à rendre les soins accessibles à travers de nombreuses initiatives dans le monde.

En Hongrie, au début du XXe siècle, le bienheureux László Batthyány-Strattmann avait une manière bien à lui de rendre les soins accessibles à tous. Ce médecin ne refusait jamais les patients, même ceux qui n’étaient pas en mesure de payer. À eux, il leur demandait seulement de prier le Notre Père. Servir les pauvres faisait partie de son devoir estimait-il.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Février 2022 à 10:50 | -2 commentaire | Permalien

Le Phanar a nommé un nouveau représentant à Athènes
Le métropolite Théodore de Laodicée est devenu le nouveau représentant du patriarche de Constantinople en Grèce...
Le 11 février 2022, le métropolite Théodore de Laodicée a été élu par le Saint Synode du Patriarcat de Constantinople en tant que nouveau représentant du Patriarche de Constantinople à Athènes .

Le métropolite Theodore, âgé de 73 ans, a été recteur de la cathédrale Sainte-Sophie de Londres pendant de nombreuses années. En 2018, il a été élu métropolite titulaire de Laodicée. il a remplacé à ce poste le métropolite Amphiloque d'Andrinople qui avait eu pendant toutes ces années de mauvaises relations avec l'Église orthodoxe grecque .
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Février 2022 à 17:25 | 0 commentaire | Permalien

Comme vous avez pu le voir sur KTO, une vénération exceptionnelle de la Couronne d'épines du Christ a eu lieu samedi dernier, marquant l'anniversaire de la rencontre historique à la Havane entre le pape François et le patriarche orthodoxe russe Cyrille en février 2016.

A cette occasion, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques extérieures de l'Église orthodoxe russe, était présent à Paris. Cette semaine, il est l'invité exceptionnel du magazine « L'Orthodoxie Ici & maintenant » où il présente son nouvel ouvrage intitulé « Le Début de l'Evangile » (Editions des Syrtes) et parle des études néotestamentaires orthodoxes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Février 2022 à 13:51 | 1 commentaire | Permalien

"Sois le berger de mes agneaux : une spiritualité en harmonie avec la nature et les animaux"
Alexandre Siniakov
Éditions Desclée De Brouwer

Né dans une famille de Cosaques, le père A. Siniakov a grandi au contact d'une culture particulière fondée sur la liberté, la nature et les chevaux. Evoquant les valeurs d'humilité, de sagesse et de patience que requiert l'élevage des équidés, il souligne l'importance du lien aux animaux pour la vie spirituelle
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Février 2022 à 18:45 | -3 commentaire | Permalien

Un musée d’ icônes russes s’est ouvert  à la Galerie des Offices à Florence
L'exposition permanente des Offices, au rez-de-chaussée du Palazzo Pitti, présente pour la première fois une collection unique de 78 icônes russes, constituée aux XVIe au XVIIIe siècle par les familles Médicis et Lorraine. Auparavant, elles n'étaient visibles que dans le cadre d’expositions temporaires. Les salles de l'ancienne résidence des grands ducs de Toscane, le palais Pitti, étaient réservées aux icônes.

On sait que l'écrivain russe Dostoïevski vivait à deux pas du Palazzo Pitti et visitait très souvent la Galerie des Offices.

L'exposition, qui a ouvert ses portes le 2 janvier 2022, est la plus ancienne collection d'icônes au monde en dehors de la Russie et, comme l'a déclaré l'ambassadeur de Russie en Italie, Sergueï Razov, "sera un événement important pour notre dialogue dans le domaine de la culture".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Février 2022 à 08:24 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 315


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile