AVANT-FÊTE DE L'ANNONCIATION
AVANT-FÊTE DE L'ANNONCIATION A LA VIÈRGE MARIE.

Le 7 avril, la plus grande des fêtes qui se rencontre en cette période de l’année /le Carême/ est assurément la fête de l’Annonciation de la maternité divine faite par l’ange Gabriel à la Théotokos, la très sainte Vierge Marie

Tropaire de l’avant-fête de l'Annonciation - ton 4

En ce jour d'avant-fête nous chantons / le début de l'universelle jubilation; / voici que s'avance, en effet, Gabriel / pour annoncer à la Vierge la bonne nouvelle en disant : / Réjouis-toi, Pleine de grâce, le Seigneur est avec toi.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, et maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.

Kondakion de l’avant-fête de l'Annonciation - ton 4
Par la venue du saint Esprit, / c'est le Fils consubstantiel au Père et partageant sa royauté / qu'à la voix de l'Ange tu conçus, / pure Génitrice de Dieu, / pour qu'Adam fût rappelé au Paradis.

Lectures de l’Avant-fête :

Genèse 28, 10-17
Ezéchiel 43, 27 - 44, 4
Proverbes 9, 1-11
AVANT-FÊTE DE L'ANNONCIATION

25 MARS/7 AVRIL - FÊTE DE L'ANNONCIATION DE LA VIÈRGE MARIE

La fête de l’Annonciation a en quelque sorte deux faces.

L’une d’elles est tournée vers la Très Sainte Mère de Dieu. Elle concerne sa gloire et notre piété envers Marie. La déclaration de cette gloire et l’expression de cette piété trouvent leur forme parfaite dans la première phrase du message de l’ange : " Salut, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi ".
Nous ne pouvons mieux nous adresser à la Sainte Vierge qu’en répétant cette phrase avec vénération et tendresse.

L’autre face du mystère de l’Annonciation est tournée vers les hommes.

Dans la vie de tout chrétien, il doit y avoir des Annonciations divines, des moments où Dieu nous fait connaître sa volonté et son dessein à notre égard. Mais toutes ces Annonciations doivent s’unir et se fondre dans une Annonciation essentielle : l’Annonce que Jésus peut naître en nous, peut naître de nous – non point dans le sens où il fut conçu et mis au monde par la Vierge Marie, car il s’agit là d’un miracle unique et inégalable, mais dans le sens d’une prise de possession toute spirituelle et en même temps très réelle de notre personne par le Sauveur. SUITE

Tropaire de l’Annonciation - ton 4
Aujourd'hui s'accomplit notre salut / et le mystère d'avant les siècles est révélé. / Le Fils de Dieu devient fils de la Vierge / et Gabriel annonce la bonne nouvelle de la grâce. / Avec lui clamons à la Mère de Dieu : / Réjouis-toi, pleine de grâce, // le Seigneur est avec toi.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, et maintenant et toujours et pour les siècles des siècles. Amen.

Kondakion de l’Annonciation - ton 8
À toi qui combats pour nous, tes serviteurs, / nous adressons des chants de victoire, / car tu nous as délivrés des malheurs, / et nous t'offrons des hymnes d'action de grâce, ô Mère de Dieu. / Toi dont la puissance est invincible, / délivre nous de tout péril, afin que nous te clamions : // Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Lectures de l’Annonciation :

Épître : Hébreux 2, 11-18.
Évangile : Luc 1, 24-38.

L'INCOMPARABLE "ANNUNZIATA" d'Antonello de Messine (entre 1474 et 1476). Que j'ai admirée au musée de Palerme. Il s'agit incontestablement d'un chef d'œuvre dans lequel le peintre rend admirablement les émotions de cette très jeune Marie saisie par l'Annonce et même les différentes étapes de l'Annonce (V.G)
AVANT-FÊTE DE L'ANNONCIATION

D'après la Paroisse orthodoxe Saint-Serge de Radonège et Saint-Vigor de Bayeux à Colombelles près de Caen

Mosaïques de Daphni Monastère de Daphni
AVANT-FÊTE DE L'ANNONCIATION

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Avril 2019 à 14:29 | 0 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile