Cathédrale de la Sainte-Trinité : reprise des célébrations en présence des fidèles
Reprise des célébrations des offices en présence des fidèles dans la cathédrale de la Sainte Trinité à partir du samedi 28 novembre

Mesdames, Messieurs,
Chers amis, frères et sœurs,

compte tenu des modifications des mesures sanitaires, annoncées hier soir par le président de la République française E. Macron, avec la bénédiction du Monseigneur Antoine, métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale, à partir du samedi 28 novembre 2020 les paroisses de notre diocèse peuvent reprendre les célébrations des offices en présence des fidèles.

La cathédrale de la Sainte Trinité reste ouverte au public de 11.00 à 19.00, mais à partir de ce samedi les offices qui y sont célébrés redeviendront ouverts aux fidèles (dans la limite de 30 personnes).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Novembre 2020 à 10:32 | Permalien

Les vieux croyants exhortent  à interdire les avortements en Russie et à cesser de payer les allocations de naissance
L'Union mondiale des vieux croyants s'est opposée à l'avortement et a noté que les prestations de naissance ne conduisent pas à une augmentation du taux de natalité.

«Mon conseil à tout le monde, y compris à l'assistante présidentielle Anna Kuznetsova: œuvrez pour interdire l'avortement,», a déclaré le chef du syndicat, Leonid Sevastianov, dans une vidéo publiée sur YouTube.

Selon Sevastianov, l'État doit garantir le caractère sacré de la vie humaine, l'absence d'avortement en Russie, s'assurer qu'une femme mariée ne peut pas avorter, que le mariage existe pour enfanter. "Si elle ne veut pas avoir d'enfants, si elle se fait avorter, alors son mariage n'est pas différent d'une union homosexuelle", a déclaré Sévastianov.

Il a exprimé l'opinion que lorsqu'un mariage est conclu, l'État devrait souscrire à ce que les avortements n'y soient pas pratiqués. Ce n'est que dans ce cas, estime le chef de l'Union des vieux croyants, qu'une femme a le droit de réclamer une sorte de prime sociale du mariage. Dans le même temps, a souligné Sevastyanov, "l'Etat ne devrait pas payer pour les enfants, ne devrait pas acheter d'enfants".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Novembre 2020 à 13:05 | 2 commentaires | Permalien

L'Azerbaïdjan s'engage à protéger les sanctuaires chrétiens du Haut-Karabakh
Le président de l'Azerbaïdjan a promis de protéger les églises chrétiennes et d'en assurer l'accès aux croyants.
Malheureusement, les fresques de Sainte Sophie et de l’église de Chora restent inaccessibles, ceci malgré les promesses faites au Président Vladimir Poutine par le Président Erdogan.

Le gouvernement azerbaïdjanais s'est engagé à protéger les églises et sanctuaires chrétiens du Haut-Karabakh , a rapporté le Christian Post .

Lors d'une conversation téléphonique, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a promis au président russe Vladimir Poutine "que les églises chrétiennes des territoires azerbaïdjanais, qui ont été restituées à Azerbaïdjan conformément à la déclaration trilatérale, seraient également protégées par l'État".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Novembre 2020 à 06:15 | 2 commentaires | Permalien

Le Synode de l'Église de Chypre a reconnu la nouvelle Eglise d’Ukraine
Le 20 novembre, le Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe russe a constaté l’impossibilité de la communion eucharistique avec l’archevêque grec-orthodoxe de Chypre, qui a reconnu il y a un mois l’Eglise orthodoxe d’Ukraine.

Le Saint Synode de l'Église orthodoxe chypriote, à la majorité, a soutenu la décision de son chef, l'archevêque Chrysostome, de commémorer l'Épiphane Doumenko, responsable de l'Église orthodoxe d'Ukraine (EOU), que le patriarcat de Moscou considère comme non canonique .

Selon un rapport publié sur le site de l'Église de Chypre, lors de deux sessions du Synode, les 23 et 25 novembre, les évêques "ont discuté en détail de la question de l'Église ukrainienne et du problème qui s'est posé à cause de la commémoration d'Épiphane par l'archevêque Chrysostome en tant que primat de l'Église d'Ukraine". A cet égard, le Synode de Chypre a statué qu'il "ne s'opposait pas à la décision" de Mgr Chrysostome.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Novembre 2020 à 17:12 | 0 commentaire | Permalien

L'Église orthodoxe russe a appelé à simplifier l'acquisition de la citoyenneté  pour les descendants d'émigrants russes
L'Église orthodoxe russe avance une initiative visant à simplifier la procédure d'obtention de la citoyenneté russe pour les descendants d'émigrants, annonce l'agence TASS . L'évêque Savva /Toutounov/ de Zelenograd , qui est le directeur adjoint de l'administration  du patriarcat de Moscou, a appelé à la simplifier . 

L'évêque a noté que la procédure d'obtention d'un passeport russe pour les ressortissants étrangers est déjà laborieuse et que toute suggestion visant à la faciliter ne doit être que la bienvenue. Il juge injuste que les membres de la communauté des émigrants russes doivent faire face à de telles difficultés, en particulier en l’année du centenaire de l’exode russe de 1920. 

Monseigneur Savva a également exhorté à faciliter leur venue en Russie pour une visite du pays.  
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Novembre 2020 à 10:20 | 0 commentaire | Permalien

Les cinq mesures principales seront proposées mardi au conseil de Défense, avant l'allocution d'Emmanuel Macron prévue dans la soirée.

Quatre mètres carrés entre chaque fidèle, jauge de 30 à 50 personnes: les responsables de culte se sont mis d'accord lundi 23 novembre sur un protocole permettant la reprise des cérémonies avec public lors d'une réunion avec le ministère de l'Intérieur, a indiqué l'un d'eux à l'AFP.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Novembre 2020 à 07:58 | 3 commentaires | Permalien

Poutine a déclaré qu'Aliyev était prêt à donner accès aux sites religieux du Karabakh aux Arméniens et aux Azerbaïdjanais
Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev est prêt à donner accès aux sites religieux du Haut-Karabakh.

"J'ai parlé avec Ilham Heydarovich Aliyev , il procède du fait que les autorités azerbaïdjanaises prendront le contrôle de tout et donneront accès aux sites religieux aux représentants des parties arménienne et azerbaïdjanaise", a déclaré vendredi le président Vladimir Poutine lors d'une réunion en ligne avec les soldats de la paix russes.

"Je voudrais en particulier parler de la protection des monuments historiques et des sanctuaires religieux, azerbaïdjanais et arméniens. Cette question a une dimension humaine morale importante . Je crois que l'implication de l'UNESCO est très demandée ici", a déclaré Poutine lors d'une réunion sur la mission de maintien de la paix dans le Haut-Karabakh.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Novembre 2020 à 20:18 | 0 commentaire | Permalien

NICE: Bras de fer judiciaire autour de la «vieille église» orthodoxe russe  Saint-Nicolas-et-Sainte-Alexandra
Surnommée «la vieille église», l'église Saint-Nicolas-et-Sainte-Alexandra a été édifiée juste avant le rattachement de Nice à la France en 1860. Nice accueillait alors une importante diaspora russe dont les rangs se sont étoffés après la révolution de 1917 et l'arrivée de nombreux émigrés russes fuyant le régime bolchevique.

La paroisse orthodoxe de Nice, engluée depuis plus de dix ans dans un bras de fer avec l'Etat russe et déjà évincée de la cathédrale Saint-Nicolas, a plaidé mardi 17 novembre au tribunal pour empêcher son expulsion d'une autre église datant des tsars.

«La fédération de Russie s'est attribué la propriété de ces biens», a dénoncé devant le tribunal judiciaire de Nice Me Jean-Marc Szepetowski, l'avocat de l'association cultuelle orthodoxe russe (Acor) de Nice, accusant la Russie d'avoir trouvé «un notaire complaisant ou incompétent» pour modifier en 2015 l'acte de propriété établi en 1927 au profit de la paroisse. «Une voie de faits indigne d'un Etat souverain», a-t-il fustigé.

Outre l'église, située dans les beaux quartiers du centre-ville de Nice, un cimetière >>> Une publication datée de 2012: Portes closes au cimetière russe de Nice et photos récentes 2016 et des terrains mitoyens de la cathédrale Saint-Nicolas sont aussi concernés dans cette affaire qui mêle les soubresauts de l'histoire politique russe à des considérations de pur droit français.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Novembre 2020 à 18:23 | 36 commentaires | Permalien

Le patriarche serbe Irénée est décédé à l'âge de 90 ans
Le patriarche serbe Irénée est décédé à l'âge de 90 ans des suites de complications causées par une infection par le coronavirus COVID-19 la chaîne de télévision et de radio serbe RTS. Il suivait un traitement dans un hôpital spécialisé "Karaburma" depuis le 4 novembre, date à laquelle il a été confirmé lors de tests de routine qu'il était infecté.

Les informations sur la mort du chef de l'Église orthodoxe serbe ont également été confirmées par le président du pays, Aleksandr Vucic. "Ce fut un honneur pour moi de vous connaître. Des gens comme vous ne partent jamais", a écrit Vucic sur sa page Instagram vendredi , en joignant une photo en noir et blanc du patriarche à la publication.À la veille du 19 novembre, un rapport a été reçu sur la détérioration de son état de santé. Il était connecté à un ventilateur.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Novembre 2020 à 11:06 | 3 commentaires | Permalien

Garegin II a remercié Vladimir Poutine pour la préservation du patrimoine culturel des Arméniens au Karabakh
Erevan. 19 novembre. INTERFAX - Le Catholicos de tous les Arméniens Garegin II a envoyé un message au Président russe Vladimir Poutine dans lequel il a exprimé sa gratitude pour les mesures prises afin de préserver l'héritage du peuple arménien au Karabakh, a déclaré jeudi le service de presse d'Echmiadzine.

«Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude pour vos efforts en vue de préserver le patrimoine historique du peuple arménien situé dans les territoires transférés à l'Azerbaïdjan - monastères , églises et monuments culturels», dit le message.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Novembre 2020 à 22:05 | 0 commentaire | Permalien

Plusieurs  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

2020 Maria Alexandrovna Struve le 13 novembre 2020 a été rappelée à Dieu

2020 La nécropole de Sainte-Geneviève-des-Bois près de Paris sera restaurée

2020 Gérard Gorokhoff, spécialiste de l’histoire, collectionneur de militaria et auteur de plusieurs ouvrages et albums consacrés à l’histoire de Russie, s’est éteint

2020 LE PROTOPRESBYTRE BORIS BOBRINSKOY EST DÉCÉDÉ

2020 L'ordination épiscopale de l’archimandrite Syméon Cossec, élu évêque de Domodiédovo et Le métropolite Jean de Doubna a présidé le sacre épiscopal de l’archimandrite Élisée Germain, élu évêque de Réoutov

2020 L'inauguration d’une plaque en mémoire de Sainte mère Marie Skobtsov a eu lieu le 24 juin au mémorial aux émigrés russes impliqués dans la Résistance, à Saint-Genevieve-des-Bois, près de Paris. Monseigneur Jean Renneteau a participé à l’inauguration

2020 - Le 1er février 2020, Son Eminence le Métropolite Jean de Doubna, le père Jean Gueit et du protodiacre Drobot, se sont rendus à Moscou pour le onzième anniversaire de l’intronisation de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille.

2020 - Le 2 février le chef de l’Archevêché des Eglises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale s’est rendu à Tcherkizovo

ARCHIVES L'Orthodoxie, ici et maintenant

2019 - NOUVELLE DÉNOMINATION DE L’ARCHEVÊCHÉ : Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale Patriarcat de Moscou
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 19 Novembre 2020 à 04:00 | 4 commentaires | Permalien

Qui le patriarche Bartholomée tolère-t-il en Ukraine et qui propose-t-il à la place
P.O. publie à regret ces informations à propos de la situation de l'Eglise en Ukraine. Nous le faisons pour mieux renseigner nos lecteurs francophones.

Le Phanar a déclaré que l'Église orthodoxe ukrainienne était «illégale» et qu'il «supportait temporairement» Sa Béatitude le métropolite Onuphre et sa hiérarchie en Ukraine. Les millions de fidèles de l'EOU sont-ils d'accord avec lui?

Le patriarche Bartholomée de Constantinople, qui se dit «le plus saint», dans une lettre aux propagandistes de l'Eglise autocéphale de la ressource «Tserkvarium», a déclaré les évêques de l'Église orthodoxe ukrainienne «tolérés temporairement» sur le territoire ukrainien. C'est regrettable... Non pour les hiérarques ukrainiens, mais pour le patriarche Bartholomée lui-même, qui laisse couler de ses lèvres le mensonge et la saleté. Examinons un petit exemple de QUI et QUOI le patriarche Bartholomée «supporte temporairement».

Dans cet article, nous n'entrerons pas dans les subtilités des canons ni ne débattrons si le patriarche Bartholomée a le droit de commander sur le territoire ukrainien ou non, tout cela a été réglé à plusieurs reprises sur notre ressource. Jetons juste un coup d'œil sur la personnalité du primat de l'Eglise autocéphale et de certains de ses évêques, ceux-là mêmes que le chef du Phanar «tolère» si généreusement.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Novembre 2020 à 03:05 | 0 commentaire | Permalien

Rappel à Dieu de Marie Struve, née Eltchaninoff (1925- 2020)
Le 3 juin 2020 a été célébré le 95e anniversaire de la naissance de Maria Alexandrovna Struve. Le 13 novembre 2020 a été rappelée à Dieu. Paix à son âme!

Fille d'un prêtre émigré russe en France, le p. Alexandre Eltchaninoff et de la peintre d'icônes Tamara Vladimirovna Eltchaninoff, épouse et fidèle assistante de l'un des fondateurs de la Maison de la diaspora russe A. Solzhenitsyn, directeur de la maison d'édition parisienne russe "YMCA-Press" Nikita Struve /1931-2016/. Avec son mari, elle a participé activement à la publication de livres interdits en URSS, qui ont joué un rôle énorme dans le retour de la richesse spirituelle de la Russie à son peuple. C’est avec sa participation que le premier volume de "L'archipel du Goulag" d’ Alexandre Soljenitsyne a été publié.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Novembre 2020 à 15:45 | 2 commentaires | Permalien

Les actions unilatérales de Mgr Chrysostome ont conduit à la scission de l’Église chypriote
Les théologiens chypriotes ont appelé à une discussion sur la question de la reconnaissance ou de la non-reconnaissance du statut canonique de l’évêque-dissident Doumenko

Le 11 novembre 2020, deux organisations de théologiens chypriotes ont appelé à la convocation d'un Conseil panorthodoxe pour résoudre le problème de l '«autocéphalie» de la nouvelle Eglise d’Ukraine, car ce problème ne peut être résolu par les décisions synodales des Églises locales rapportent les médias se référant à la publication grecque Orthodoxia.info.

Le président de l'Association des théologiens Christakis Efstafiu a déclaré qu'il est regrettable que l'Église, dans de telles périodes , dans la crise que traverse le monde entier, soit divisée. Il a souligné que l'Église est une image d'unité et d'amour, au lieu de laquelle nous voyons des hiérarques «manifester des éléments de division».

Selon Efstafiu, "nous sommes dans une situation où le Saint Synode doit se réunir pour examiner toutes ces questions et de guérir les blessures déjà infligées".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Novembre 2020 à 14:30 | 0 commentaire | Permalien

Ce geste de couper une cape en deux parties pour n'en donner que la moitié peut sembler curieux, mais il faut savoir que tout militaire romain devait payer la moitié de son uniforme tandis que l'autre moitié restait propriété de la cavalerie. Saint Martin ne pouvait donc pas s'en défaire sans courir le risque d'être accusé de détourner les deniers publics.

La légende de St Martin de Tours

St Martin, patron des ânes est né bien loin de Tours en Pannonie (ancienne région de l’Europe centrale sur le moyen Danube) aux alentours de l’an 317. St Martin de Tours est un véritable personnage de légende.

Il est l'un des saints les plus populaires de France : des centaines de villages et d'églises portent son nom ; d'innombrables vitraux, sculptures, enluminures représentent la scène du partage de son manteau d'officier avec un pauvre.

A Tours, nombre de monuments sont ornés à son honneur.

Fils d'un officier de la cavalerie romaine, Saint Martin grandit dans la région de Pavie, en Italie où son père avait reçu quelques lopins de terre.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Novembre 2020 à 01:48 | 1 commentaire | Permalien

Des centaines de clercs du Patriarcat d’Alexandrie veulent rejoindre l’Église orthodoxe russe après que leur patriarche  Théodore II a reconnu la nouvelle église d’Ukraine
L’Église orthodoxe russe étudie la possibilité d’admettre des centaines de prêtres du Patriarcat d’Alexandrie, mécontents du fait que leur chef spirituel, le patriarche Théodore, ait reconnu la nouvelle Église d’Ukraine (PCU).

Le vice-président du département synodal des relations extérieures de l’Église, Mgr Leonid, a rappelé sur la radio Vesti FM que le Synode d’Alexandrie n’avait pas conféré au patriarche le droit de prendre une telle décision.

Selon l’archevêque, le ROC reçoit plus d’une centaine d’appels des clercs de l’Église d’Alexandrie sur le désir de passer sous l’omophore du patriarche Cyrille.

Le représentant de l’Église orthodoxe russe a déclaré qu’elle étudiait « cette question » et même, dans une certaine mesure, a dissuadé les clercs qui avaient demandé la transition, puisque l’Église russe, comme il l’a noté, n’adhérait pas à la politique d'expansion et se prononçait pour des relations honnêtes et décentes entre les Églises.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Novembre 2020 à 12:44 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche serbe Irénée hospitalisé pour un coronavirus
Le patriarche de Serbie Irénée a été hospitalisé après avoir été testé positif au COVID-19, selon un communiqué publié sur le site  de l'Église orthodoxe serbe.

Hier soir, Sa Sainteté Irénée, Patriarche de Serbie, a été admis à l'hôpital militaire de Karaburma, où il est traité pour un coronavirus.
Le patriarche a 90 ans. Le rapport note qu'il va généralement bien, et ne présente pas  les symptômes  du coronavirus, ni de la fièvre.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Novembre 2020 à 10:16 | 5 commentaires | Permalien

Archevêché des Églises Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale: 1er anniversaire de la réception de la Gramota patriarcale
Archevêché des Églises Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale Patriarcat de Moscou

Le Dimanche 08 novembre 2020 à 09h30, la Divine Liturgie sera célébrée par les Métropolites Jean de Doubna et Antoine de Chersonèse en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky à l’occasion de la première année de la réception de la Gramota (lettre patriarcale et synodale) qui a scellée le rattachement canonique de notre Archevêché au Patriarcat de Moscou le 3 novembre 2019.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2020 à 10:33 | 1 commentaire | Permalien

De la sainteté nouvelle et du Mal éternel
Xenia KRIVOCHEINE

Les quarante martyrs de Sébaste sont des militaires chrétiens qui ont subi le martyre en 340 pour leur foi en Christ à Sébaste sur le territoire de l’actuelle Turquie. Les Romains exigeaient qu’ils sacrifiassent des offrandes aux dieux païens. Cette sainteté des premiers chrétiens a ressuscité de façon inattendue au XXe siècle. Deux systèmes totalitaires lui ont donné naissance et le siècle dernier est pourvu en nouveaux martyrs, combattants et victimes.

Au cours des dernières décennies en Russie, a été canonisée une multitude de nouveaux martyrisés du régime communiste. Chacun a son icône, son hagiographie, et maintenant des églises qui lui sont dédicacées. Il a même été créé un site internet véritable temple du polygone de Boutovo avec la liste de tous les fusillés, leur biographie et leur photographie. D’abord sur ce polygone de la mort une grande croix de bois a été érigée par des volontaires, puis a été construite une petite église de bois qui, avec le temps, ne pouvait plus contenir tous les croyants venus prier ; aujourd’hui un peu plus loin se dresse une grande église de tuffeau où tous les ans est célébré un pompeux office pontifical à la mémoire des victimes innocentes.

Mais, c’est étrange, on « commémore » ce jour une fois l’an, puis plus rien ; même dans les milieux ecclésiastiques, on ne s’efforce nullement de mentionner ces gens qui ont été assassinés par les bolcheviques de 1918 à 1939.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Novembre 2020 à 10:15 | 3 commentaires | Permalien

Le père Andreï Elisseev, recteur de l'église russe de Nice, considère les attentats terroristes  comme un signe avant-coureur d'une grande guerre de religion
Le recteur de la cathédrale russe Saint-Nicolas de Nice, l'archiprêtre Andreï Elisseev, voit dans l'attaque terroriste qui a eu lieu dans la ville le signe avant-coureur d'une guerre imminente pour des motifs religieux.

«Il me semble que les derniers attentats terroristes sont les signes avant-coureurs d’une guerre de religion. . Surtout si le thème des caricatures - le droit au blasphème, à insulter la religion d’autrui - continuera à être activement soutenu. Tout cela risque d’entraîner des conséquences graves et imprévisibles non seulement en France, mais dans toute l'Europe », a-t-il déclaré dans une interview publiée lundi dans le quotidien Izvestia.

Le prêtre a qualifié les attaques "d'acte absolument monstrueux, d’ une réponse insensée aux caricatures". En 2016 nous avons appris que parmi les victimes de Nice il y a un lecteur de la cathédrale Saint Nicolas, le serviteur de Dieu, Igor Chelechko ainsi que deux habitants d'Anvers. Paix à leurs âmes.

"Cela témoigne une fois de plus qu'il y a de graves problèmes avec l'islam radical en France. Personne n'a peur de personne, les autorités sont menacées. Sur les sites Web, dans les réseaux sociaux, on observe constamment une forte réaction chez les musulmans, ils sont outrés", a déclaré le père Andrei ...
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Novembre 2020 à 15:10 | -1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 180


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile