Le président turc Erdogan garantit à Vladimir Poutine que les reliques chrétiennes de Sainte Sophie, à Istanbul, seront sauvegardées
Selon les médias il y aura à la cathédrale Sainte Sophie lecture permanente du Coran. Les visiteurs qui souhaitent admirer les fresques pourront le faire selon l'horaire établi. Il ne leur faudra pas payer leur entrée. Toutes les fresques, les mosaïques et autres représentations chrétiennes  ne correspondant pas au statut de mosquée seront présentées dans un autre lieu. 
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Juillet 2020 à 19:27 | 1 commentaire | Permalien

Pour accéder au bonheur, trouver le temps d'écouter vos enfants et votre conjoint
Le temps s’écoule plus vite, beaucoup plus vite qu’auparavant. Est-ce que vous avez remarqué cela ? Nous n’avons pas le temps pour lire un livre, réfléchir, rencontrer des amis. Il ne nous reste même plus de temps pour les enfants et la compagne rencontrée à la croisée des chemins de notre vie.

Les savants voulurent mesurer cette accélération du temps, de la durée. Bien qu’il ne soit pas aisé de calculer l’unité de mesure de ce qui est. Car il n’existe aucun état ou mouvement dont la perception de l’écoulement du temps serait absent. Et ils conclurent, on ignore par quel calcul, qu’aujourd’hui 24 heures passent aussi vite qu’auparavant 16 heures.

Ainsi donc nous avons déjà perdu le tiers du temps de notre vie, sinon une moitié du temps pendant lequel nous restons actifs. Et ce ne sont pas uniquement les savants qui le remarquent.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Juillet 2020 à 12:20 | -1 commentaire | Permalien

Saint Procope d’Oustioug (+1303) est un thaumaturge, fol-en-Christ
De catholique il est devenu orthodoxe. Saint Procope reposa dans le Seigneur à un âge avancé, le 8 juillet 1303, aux portes du monastère des Archanges. Béatification 1547 à Moscou

Son nom séculier, son prénom, sa date et lieu de naissance ne sont pas connus avec précision (selon certaines sources son nom serait Jacob Potharst). Comme saint Isaac, Procope était un riche marchand. Il n’était ni russe, ni orthodoxe de naissance. Procope est né à Lübeck et faisait du commerce à Novgorod grâce au traité des villes hanséatiques. Il fut profondément touché par les enseignements de l’orthodoxie et, renonçant au catholicisme latin, il fut baptisé dans l’Eglise du Christ.

Procope fut tellement influencé par l’idéal ascétique orthodoxe qu’il vendit ce qu’il possédait, distribua sa richesse aux pauvres et entra au monastère de Khoutyn, près de Novgorod.

Après avoir grandi pendant un temps dans l’obéissance et la pureté spirituelle, le saint quitta le monastère et partit pour le grand Oustioug où il entra dans la voie de la folie pour le Christ.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Juillet 2020 à 15:46 | 0 commentaire | Permalien

Archiprêtre Nicolas Balachov:Toute l'histoire du Tomos était une duperie!
L'histoire de "l’octroi du tomos" que Piotr Porochenko a essayé de présenter dans l'intérêt politique de sa campagne comme une page exceptionnelle de l'histoire de la lutte pour l'indépendance de l'Ukraine, a au début été pleine de mensonges : promesses de l’administration du président ukrainien de présenter dix, puis vingt et encore plus de signatures des évêques canoniques de l’Eglise ukrainienne orthodoxe qui attendraient le convoité «tomos» pour convaincre le peuple orthodoxe d'Ukraine que le tomos est exactement ce qui manque pour leur bonheur total. P. A. Poroshenko assurait les "exarques" de Constantinople qu'il réglera le "problème de Philarète" en lui promettant qu'en fait, rien dans son "église" ne changera, mais restera " l'intention de maintenir le contrôle.

Le successeur a promis d'être guidé par les conseils de son "père spirituel" qu'il a très vite négligé; les promesses données à l'ancien métropolite Siméon de Vinnitsa ont été non tenues Il n'a donc rien gagné mais a perdu presque tout son diocèse.

Selon les recherche des experts invités par le Phanar qui «prouvèrent» que la métropole de Kiev en 1686 n'avait pas été donnée à Moscou de façon permanente mais seulement autorisée à ordonner temporairement les métropolitains ...
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juillet 2020 à 11:42 | 0 commentaire | Permalien

L'inauguration d’une plaque en mémoire de Sainte mère Marie Skobtsov a eu lieu le 24 juin au mémorial aux émigrés russes impliqués dans la Résistance, à Saint-Genevieve-des-Bois, près de Paris.

L'année du 75e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie est aussi une occasion de revenir sur le destin tragique de ceux qui n'ont pas pu célébrer la défaite de la barbarie hitlérienne et le triomphe des peuples libérés. Ainsi, le 24 juin, une cérémonie officielle a été organisée sur le cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois au pied du mémorial aux émigrés russes ayant participé à la Résistance.

«Evénements intrinsèquement liés entre eux. Cette victoire suscite le deuil et la tristesse», a souligné Xénia Krivochéine, artiste peintre et biographe de mère Marie Skobtsov.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juillet 2020 à 16:47 | 1 commentaire | Permalien

Alors que les frontières sont fermées à cause de l'épidémie la musique montre, une fois de plus, qu'elle est libre. Alexandre Kruse, présentateur du programme "Soyouz", a interviewé Marina Politov, chef de chœur, à la cathédrale de la Sainte Trinité à Paris

 C'est avec la bénédiction de Mgr Antoine, métropolite de Chersonèse, que Marina Politov a pris part au programme Canon de la chaîne orthodoxe "Soyouz". Elle a parlé de sa vie. Voilà dix ans qu'elle vit à Paris. Elle détient plusieurs diplômes dont l'un délivré par la Sorbonne. Marina Politov a exposé l'histoire du chant orthodoxe en France et a parlé de la formation de la chorale de la nouvelle cathédrale.

Il a beaucoup été question dans cet entretien des difficultés qu'affrontent actuellement les chorales ecclésiales. Les chefs de chorales dans les paroisses d'Europe occidentale doivent trouver des solutions à des problèmes inhérents à cette région du monde.  L'émission consiste de deux parties.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juillet 2020 à 16:44 | 0 commentaire | Permalien

Communiqué du Bureau de l’Archevêque du 23 juin 2020 concernant les ordinations épiscopales - AXIOS !AXIOS !AXIOS !
Chers Pères,

Chers Frères et Sœurs,

C’est avec une grande joie que je vous annonce qu’avec la bénédiction de Sa Sainteté Cyrille, patriarche de Moscou et de toute la Russie, les 27 et 28 juin 2020 auront lieu les ordinations épiscopales des évêques vicaires de l’Archevêché des Églises Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale :

L'ordination épiscopale de l’archimandrite Syméon /Cossec/ aura lieu le samedi 27 juin 2020, à 09h30 en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky à Paris, au cour de la célébration de la Divine Liturgie présidée par Son Eminence le Métropolite JEAN de Doubna, Archevêque dirigeant des Églises Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale en concélébration de Son Éminence le Métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale, Exarque du Patriarche de Moscou en Europe occidentale et de Son Eminence Monseigneur Nestor, Archevêque de Madrid et Lisbonne.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juin 2020 à 20:19 | Permalien

Pourquoi Vladimir Poutine ne sera pas présent à la consécration du temple principal des forces armées
Crimée, Staline et le coronavirus coincés dans la symphonie entre l'église et l'État

Milena Faustova

Le président russe Vladimir Poutine ne participera pas à la consécration de la cathédrale en l'honneur de la résurrection du Christ dans le Patriot Park près de Moscou, qui est considérée comme la principale église des forces armées russes. Cela a été rapporté à TASS par le secrétaire de presse du chef de l'Etat Dmitri Peskov. Plus tôt, le recteur de la cathédrale, Mgr Stefan (Privalov), avait déclaré à Interfax que c'était "par la décision des principaux responsables" que l'événement religieux, qui devait initialement avoir lieu la veille du jour de la victoire le 6 mai, mais a été reporté au 22 juin en raison de la pandémie, aura lieu le 14 juin.

Le 6 juin, lorsqu’on a appris que le jour de la fête de la Sainte Trinité, l'une des principales célébrations de l'église, le patriarche Cyrille n'a pas effectué de liturgie publique pour la première fois des rumeurs se sont mises à circuler.

Rappelons que la décision de construire l'église principale des Forces armées de la Fédération de Russie dans le parc militaire et patriotique Patriot avait été prise en 2018. Le 19 septembre de la même année, le patriarche Cyrille, en présence du président russe Vladimir Poutine et du ministre russe de la Défense Sergei Shoigu, a béni la première pierre du chantier de la cathédrale.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Juin 2020 à 18:05 | 0 commentaire | Permalien

Concélébration de la divine liturgie à la cathédrale de la Sainte Trinité à Paris
Ce matin, Fête du Saint Esprit, deux métropolites, Mgrs Jean et Antoine, ont concélébré la divine liturgie à la cathédrale de la Sainte Trinité à Paris. Gloire à Dieu pour la réunification des deux branches de l'Eglise russe en Europe!

PHOTOS

Патриарший экзарх Западной Европы и глава Архиепископии западноевропейских приходов русской традиции совершили Божественную литургию в Троицком кафедральном соборе в Париже
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Juin 2020 à 07:00 | 0 commentaire | Permalien

Contribution à la réflexion sur le sujet de la bénédiction des armes
Actuellement l'Assemblée inter-conciliaire du Patriarcat de Moscou étudie un projet de document sur « la bénédiction des fidèles orthodoxes pour l'exercice de leur devoir militaire ».

Comme contribution à ce processus de réflexion, un nombre de prêtres, diacres et fidèles orthodoxes ont écrit un texte qui souligne en particulier l’importance d’une discussion sur la bénédiction des armes. L’initiative de cette lettre vient de la « Fraternité orthodoxe pour la paix » ont le fondateur lecteur Jim Forest a publié entre autre un recueil de textes orthodoxes sur la guerre, la paix et la nationalisme « Pour la paix d’en haut» ensemble avec l’un des signataires de la lettre, prêtre Hildo Bos

Le texte a été retenu par le portail russe Bogoslov.ru et nous vous le proposons en anglais et en français.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Juin 2020 à 12:03 | 0 commentaire | Permalien

Pour la première fois depuis 87 ans, un imam a récité une sourate du Coran à l’intérieur de la basilique Sainte-Sophie
Istanbul a célébré avec ferveur, vendredi 29 mai, le 567e anniversaire de la conquête de Constantinople par le sultan Mehmet II, dit « le Conquérant ».

Les festivités ont débuté le matin avec la sortie d’une flottille de bateaux voguant sur le Bosphore, dont les eaux, fréquentées par des dauphins, sont devenues bleu turquoise après plus de deux mois de navigation restreinte. En soirée, un événement inhabituel s’est produit sur la péninsule historique de l’ancienne capitale ottomane.

Limitée à deux personnes, l’imam et le ministre du tourisme, Mehmet Nuri Ersoy, la prière a été suivie avec émotion par le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui assistait à l’événement en visioconférence, un écran plat ayant été installé au cœur de l’édifice. Un peu plus tard, un spectacle de son et lumière a été projeté sur les murs extérieurs de la basilique, dont l’imposante silhouette domine le cœur historique d’Istanbul. Les cérémonies ont été retransmises par toutes les chaînes de télévision.

Pour la première fois depuis quatre-vingt-sept ans, un imam a récité une sourate du Coran à l’intérieur de la basilique Sainte-Sophie

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2020 à 14:16 | 22 commentaires | Permalien

Icône - La Mère de Dieu de Vladimir (Владимирская Богоматерь)
A l'époque soviétique de nombreuses icônes n'étaient pas accessibles aux fidèles. Il fallait se rendre au Musée Russe ou à la Galerie Tretiakov pour les voir. Souvent, au risque de se voir chasser du musée, les croyants s'agenouillaient devant les icônes, en particulier celle de la Mère de Dieu de Vladimir et priaient.

Selon la tradition c'est l'évangéliste Luc qui, le premier, a peint sur une planche de table, "une effigie" de la Mère de Dieu. Les icônes ultérieures en ont été inspirées. L'auteur de l'icône de la Galerie Tretiakov est inconnu.

L'icône la Mère de Dieu de Vladimir (Владимирская Богоматерь) est considérée par les historiens de l'art comme l'icône la plus importante de la période comnénienne d'un point de vue artistique! L'icône est exposée dans la galerie Tretiakov de Moscou (église Saint-Nicolas de Tolmatchi annexe au musée). Sa fête est le 3 juin.

La tradition reconnaît en saint Luc le premier iconographe de la Vierge à l’Enfant.

Dans son évangile, saint Luc ne cesse de méditer sur le mystère du Christ et de Marie. En portant son Fils dans ses bras, la Vierge, qui « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Lc 2, 19) médite toutes les paroles qu’elle a entendues : celles des bergers et des mages, et celles de Syméon, lui dévoilant, au Temple de Jérusalem, que son Enfant sera un signe de contradiction et qu’elle-même sera transpercée par un glaive.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2020 à 06:29 | 1 commentaire | Permalien

7ème dimanche de Pâques: Saints Pères du Premier Concile Œcuménique
Après-fête de l'Ascension

Le premier Concile œcuménique est celui qui a eu lieu à Nicée en 325. Nicée se trouve dans la Turquie actuelle. Ce concile dont la première séance a eu lieu le 20 mai a été présidé par l’évêque Ossius de Cordoue. L’empereur Constantin était également présent à l’ouverture du concile.

La première chose qui pouvait frapper était les séquelles des persécutions (qui avaient alors cessé) sur les corps de la plupart des participants. En effet certains avaient subi des amputations, d’autres avaient des corps déformés ou bien tout simplement ils portaient les traces des coups de fouet, des blessures et des coups qu’ils avaient subi pour témoigner de la Foi vivante qu’ils ont affermi à Nicée.

Cette foi qui était gravée dans leurs cœurs et leurs intellects et écrite sur leurs corps. Et il n’est caché à personne que ces souffrances accompagnent les saints martyrs (en tout temps). Ainsi le diacre Athanase qui accompagnait l’évêque d’Alexandrie (et qui devait devenir le héros du concile de Nicée) a subi plus tard par cinq fois l’exil de la ville d’Alexandrie dont il devait devenir évêque.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Mai 2020 à 09:56 | -1 commentaire | Permalien

Après la signature du Traité de Brest-Litovsk les camps de prisonniers de guerre furent utilisés par la Tchéka en tant que camps de concentration

Y étaient détenus les adversaires politiques du pouvoir soviétique, les partisans de l’armée Blanche, des serviteurs du culte ainsi que des prisonniers de guerre étrangers.

En 1919-1922 on comptait à Moscou 53 lieux de détention dont 12 camps. Le pouvoir ne considérait pas, à l’époque, que les camps de concentration étaient appelés à durer. Aussi le budget qui leur était alloué était réduit.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 29 Mai 2020 à 08:25 | 0 commentaire | Permalien

A consacrer… avant d’utiliser
Archiprêtre Andrey Kordochkin
12 mai 2020

Devoir militaire et défense de la patrie - ces concepts coïncident-ils toujours ? Comment la consécration des armes est-elle liée à la sacralisation de la guerre? L'Église doit-elle participer à l’élaboration de l'idéologie et de la «religion civile»?

"La défense de la patrie les armes à la main est bénie par l'Église." Par cette phrase, semble-t-il allant de soi, commence. le projet de document «Sur la bénédiction des chrétiens orthodoxes à l’accomplissement de leur devoir militaire» Je voudrais m’en tenir dans cette discussion exclusivement à cette phrase.

L'Église bénit-elle la défense de la patrie les armes à la main ? Bien sûr. Le «devoir militaire» est-il synonyme de «défense de la patrie»? Non. Le devoir militaire implique l'exécution d'ordres dont les objectifs et la géographie peuvent ne pas correspondre à la définition de «défense de la patrie». Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, de nombreuses armées ont été entraînées dans des campagnes militaires un peu partout dans le monde. Bien sûr, l'État, en commençant une telle aventure, la présente à ses citoyens comme une «protection» - «protection des intérêts», «protection des alliés», «protection contre le terrorisme», «protection de la démocratie» et ainsi de suite. En théorie, même une attaque contre un pays voisin peut être interprétée comme une frappe préventive et une forme de «défense».

Mais cette démagogie paraît chaque fois de plus en plus maladroite. Personne ne croit que l'armée américaine au Vietnam ou en Yougoslavie "a défendu la patrie". Ce serait aussi un mensonge de dire que les troupes soviétiques ont « défendu la patrie » en Angola, ou dans les rues de Prague en 1968.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Mai 2020 à 12:33 | 1 commentaire | Permalien

Communiqué du métropolite Antoine concernant la reprise des offices en présence des fidèles
Communiqué de Son Éminence Antoine, Métropolite de Chersonèse et d'Europe occidentale Exarque du Patriarche en Europe occidentale

Le 23 mai 2020 le Ministère de l'Intérieur de la République Française a publié les Recommandations générales en matière de la lutte contre la pandémie de COVID-19 lors des cérémonies cultuelles. Selon ce document, l'interdiction de célébration des cérémonies religieuse en présence du public, instaurée le 15 mars de cette année, a été officiellement levée.

Cependant le gouvernement français attire une attention toute particulière sur le fait que tous les offices célébrés en public doivent se dérouler dans des conditions de sécurité sanitaire strictes.

Compte tenu de la décision du Ministère de l'Intérieur français, les communautés du diocèse de Chersonèse, se trouvant sur le territoire du pays, peuvent reprendre les offices en présence du public à partir du 27 mai 2020.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Mai 2020 à 10:17 | -28 commentaire | Permalien

Plusieurs  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

2020 L'ordination épiscopale de l’archimandrite Syméon Cossec, élu évêque de Domodiédovo et Le métropolite Jean de Doubna a présidé le sacre épiscopal de l’archimandrite Élisée Germain, élu évêque de Réoutov

2020 L'inauguration d’une plaque en mémoire de Sainte mère Marie Skobtsov a eu lieu le 24 juin au mémorial aux émigrés russes impliqués dans la Résistance, à Saint-Genevieve-des-Bois, près de Paris.

2020 - Le 1er février 2020, Son Eminence le Métropolite Jean de Doubna, le père Jean Gueit et du protodiacre Drobot, se sont rendus à Moscou pour le onzième anniversaire de l’intronisation de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille.

2020 - Le 2 février le chef de l’Archevêché des Eglises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale s’est rendu à Tcherkizovo

ARCHIVES L'Orthodoxie, ici et maintenant

2019 - NOUVELLE DÉNOMINATION DE L’ARCHEVÊCHÉ : Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale Patriarcat de Moscou

2019 La présentation du livre de Xénia Krivochéine « Des bulbes d’or dans le ciel de Paris »

2019 - Le patriarche Cyrille a , le 3 novembre 2019 à la cathédrale du Christ Sauveur, remis à Monseigneur Jean l'Acte de rétablissement de l'union ecclésiale. Monseigneur Jean a été consacré métropolite de Doubna

2019 - Strasbourg: Le patriarche Cyrille consacre la nouvelle église orthodoxe russe de Tous les Saints
2019 - PARIS: Inauguration du Centre Culturel Mère Marie Skobtsov
2019- Paris - l'EXPOSITION CONSACRÉE A L'OEUVRE DU PÈRE GREGOIRE KROUG

2019 - Daniel STRUVE : LE PASSAGE À MOSCOU EST LA SEULE POSSIBILITÉ DE PRÉSERVER L'ARCHEVÊCHÉ"

2019 - RFI : " À Paris, on a discuté « vivement et calmement » de l’avenir de l’Archevêché orthodoxe"

2019 -Anne Andronikof : Lettre ouverte au père Alexis Struve
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 26 Mai 2020 à 12:00 | 4 commentaires | Permalien

Zelensky n'est pas allé vers ceux qui voulaient enlever la Laure de Petchersk de Kiev de l'UOC canonique
Le président ukrainien Vladimir Zelensky a répondu à une pétition électronique demandant l'arrêt de l'utilisation de la laure de Pechersk de Kiev par l'Église orthodoxe ukrainienne en résiliant le contrat de location et en transférant la laure pour utilisation à la nouvelle église du pays (PCU).

 Le chef de l'État a indiqué que, conformément à la loi, les biens de l'État étaient gérés par le Cabinet des ministres d'Ukraine.

Le 29 avril, une pétition électronique appelant le président Zelensky à cesser de se considérer comme le propriétaire  de   la laure Kiev-Petchersk  (UOC) a recueilli les 25 000 voix nécessaires pour l'examiner.

"La Laure des Grottes  est l'un des plus grands sanctuaires du peuple ukrainien depuis mille ans. L'Église orthodoxe d'Ukraine (PCU) est l'église orthodoxe autocéphale d'Ukraine, la quinzième du diptyque. L'Église de Constantinople considère que l'UCP est le seul successeur canonique de la métropole de Kiev. L'UCP a été formée à la suite de l'unification . des églises orthodoxes: UOC-KP, UAOC et UOC-MP. Il est tout à fait vrai que le sanctuaire orthodoxe est reconnu par le monde orthodoxe comme une  Eglise orthodoxe officielle sur le territoire de l'Ukraine ", - a déclaré dans la pétition, dont le texte a été publié sur le site Internet présidentiel le 15 avril. 
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Mai 2020 à 19:45 | 0 commentaire | Permalien

Elena Malakhovskaya
Une mini visite du temple peut être trouvée dans la vidéo Open Media

Bien que le temple principal des Forces armées à Koubinka près de Moscou n'ait pas réussi à être ouvert à temps en raison de l'épidémie de COVID-19, le correspondant d'Open Media a été le premier journaliste à visiter le temple et à considérer non seulement les mosaïques notoires dédiées à l'annexion de la Crimée et à la victoire dans la Grande Seconde Guerre mondiale, mais aussi le reste de la décoration de la cathédrale.

Poutine ne figure plus sur les fresques

Le plus important, c'est qu'il n'est plus possible de voir Poutine sur les murs de la cathédrale. Les constructeurs du temple ont édité les mosaïques, supprimant les images du président, du ministre de la Défense Sergei Shoigu, du gouverneur de Crimée Sergei Aksyonov et d'autres responsables russes qui ont provoqué un débat houleux, ont été convaincus par l'OM.

Les visages des responsables russes étaient au centre de la mosaïque dédiée à l'annexion de la Crimée à la Russie. Maintenant au même endroit se trouvent les images des prêtres. Et où se trouvait le chef de Vladimir Poutine, une icône s'affiche maintenant, ce qui n'était pas le cas dans la version originale de l'image. Les décorateurs ont apporté une dernière révision à cette mosaïque: ils ont remplacé le slogan «Notre Crimée» dans l'image de l'affiche en bas à gauche, ils l'ont remplacé par le neutre «Nous ensemble».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Mai 2020 à 16:41 | Permalien

Qui sont ces Russes qui ont rejoint la Résistance française ?
Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux citoyens russes et soviétiques ont rejoint les rangs de la Résistance pour lutter contre l'occupation nazie côte à côte avec le peuple français. Aujourd'hui, nous revenons sur leur histoire.

Si la Résistance française a joué un rôle clé dans le combat contre l’occupation allemande, on aborde rarement la question de la participation étrangère, et notamment l’engagement des personnes d’origine russe, dans la lutte contre l’Allemagne nazie. Et pourtant, ils furent nombreux à combattre avec les Français contre l'ennemi commun. En cette période historique tragique, les destins des Russes et des Français se sont croisés.

Selon le dernier recensement réalisé avant la guerre en 1936, la France comptait près de 80 000 Russes ou naturalisés d’origine russe. Beaucoup d’entre eux sont venus en Europe à la suite de la révolution de 1917. Certains exilés, tantôt appelés Russes blancs, tantôt émigrés de la première vague, ont après le drame du déracinement rejoint la Résistance dès la première année de l’occupation pour défendre la France et ses valeurs.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Mai 2020 à 18:34 | 1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 178


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile