Liturgie célébrée le 5 mars à Cambo par le père Nicolas Rehbinder
La chapelle d’Artzaindeia – qui signifie en basque « l’appel du berger » -, au cœur de Cambo, avait accueilli pour une célébration dominicale une grande partie des paroissiens orthodoxes habituels venus de l’église russe de Biarritz. Connu comme « la chapelle aux icônes », cet édifice religieux avait été généreusement prêté aux orthodoxes par le Centre Arditeya qui le gère.

C'est la grande majorité des paroissiens avec le chœur qui ont dû hélas quitter leur église russe de Biarritz dont s'est emparée » une petite fraction/faction qui s'est séparée de l'Archevêché des églises de tradition russe groupé autour de la cathédrale de la rue Daru à Paris.

Rappelons qu’à Biarritz face à l’Hôtel du Palais, l’église russe fut construite en 1892 par les Moscovites et les Péterbourgeois. Aujourd’hui, l’édifice en très mauvais état devrait être restauré
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Mai 2021 à 11:03 | 1 commentaire | Permalien

Emilie van Taack, Séminaire de Fondation Nationale Hellénique de la Recherche
« L’icône à travers l’enseignement du moine Grégoire (Kroug) et de Léonide Ouspensky »

Je suis très honorée de votre invitation et très heureuse de pouvoir parler de ce sujet qui m’est cher. Soyez tous remerciés. J’ai donné comme titre : l’icône à travers l’enseignement de Kroug et d’Ouspensky. Je comprends ici leur enseignement de manière très large, c’est-à-dire ce qu’on peut comprendre à partir de leur vie, de ce qu’ils ont écrit, de ce qu’ils ont dit mais aussi à partir de leur manière de peindre et d’enseigner la peinture, particulièrement pour Léonide Ouspensky.

En effet, le Père Grégoire Kroug n’a jamais enseigné, personne même ne l’a vu peindre, excepté son père spirituel, l’archimandrite Serge (Chévitch).

Cet enseignement est, à mon avis, quelque chose d’extraordinairement important pour notre époque et pour l’Eglise; il ne s’agit pas seulement des idées d’Ouspensky et de Kroug aux sujet des icônes. Je pense que c’est vraiment l’enseignement de Dieu pour le vingt et unième siècle, à travers eux. J’en vois la preuve dans le fait que, d’une manière tout à fait spontanée et sans qu’aucune question ne lui ait été posée, l’archimandrite Aimilianos, higoumène du Monastère de Simonos Petra, a dit à un iconographe français, élève d’Ouspensky, tout à fait spontanément encore une fois : « Il n’y a pas sur la terre d’œuvre supérieure à la peinture de l’Icone »

Bien sûr, c’est une parole tout à fait incroyable!
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Mai 2021 à 12:12 | 0 commentaire | Permalien

Message pascal du Patriarche CYRILLE de Moscou et de toutes les Russies
Message pascal du Patriarche CYRILLE de Moscou et de toutes les Russies aux archipasteurs, pasteurs, diacres, moines et moniales et à tous les fidèles enfants de l’Église orthodoxe russe

Éminences et excellences, révérends pasteurs et diacres, vénérables moines et moniales chers frères et sœurs !

En ce jour parfaitement saint, empli de la joie pascale et d’une merveilleuse lumière, de bouche en bouche, de cœur à cœur se transmet la bonne nouvelle vivifiante :

LE CHRIST EST RESSUSCITÉ !


Nous confessons ainsi notre foi inébranlable en Celui auprès de la Croix duquel nous nous sommes tenus le Vendredi Saint, Celui qu’avec les disciples et les myrophores nous avons pleuré, priant devant l’épitaphion. Aujourd’hui, avec les chœurs angéliques, manifestant l’unité de l’Église céleste et de l’Église terrestre, nous proclamons solennellement : « Aujourd’hui, c’est le salut du monde, car il est ressuscité, le Christ, notre Dieu tout-puissant » (Canon de Pâques, hirmos de la 4eode).

La Pâque du Seigneur est un témoignage éclatant de la sagesse divine et de l’amour infini du Créateur pour le genre humain. Le commencement de l’histoire, comme on sait, fut assombri par une tragédie spirituelle : par la chute de nos premiers parents, les portes du Paradis se fermèrent pour les hommes, les souffrances et la mort sont les conséquences inévitables de la peccabilité humaine. Mais, ayant perdu la communion avec Dieu, Source de vie, les hommes n’ont été privés ni de Sa bonté, ni de Son amour.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Mai 2021 à 06:23 | 0 commentaire | Permalien

MESSAGE PASCAL DE MÉTROPOLITE ANTOINE, EXARQUE DU PATRIARCHE EN EUROPE OCCIDENTALE
MESSAGE PASCAL de Son Éminence ANTOINE, Métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale, exarque du patriarche en Europe occidentale

Éminences, vénérables prêtres, moines et moniales, chers frères et sœurs !

De tout mon cœur je vous félicite à l’occasion de la grande et radieuse fête de la Pâque du Seigneur ! De nouveau, le Sauveur du monde nous a permis d’atteindre ce jour saint et promis, et d’entendre la salutation pascale par laquelle – saisi de liesse – je m’adresse à vous tous : Le Christ est ressuscité ! En vérité Il est ressuscité !

Ayant parcouru avec le Seigneur le chemin des derniers jours de Sa vie terrestre, nous sommes désormais placés devant la Vivifiante Grotte, d’où a jailli la lumière du salut. La magnificence de Dieu a vaincu le mal qui a cloué le Sauveur sur la Croix. L’amour du Christ s’est avéré plus fort que la mort même. La largesse du Père céleste s’est abondamment répandue sur tous les Hommes, ouvrant à chacun les portes du Royaume éternel. Il ne peut y avoir davantage de joie que celle qui nous associe étroitement et activement à cette Grande Victoire qui, d’après l’Apôtre, a vaincu le monde et a libéré la création du sceau oppressant des péchés !
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Mai 2021 à 01:26 | 4 commentaires | Permalien

Nikita Krivochéine " Des miradors à la liberté : Un Français-Russe toujours en résistance "
Présentation du livre par M. Guillaume d’Alançon, directeur de l’Institut pour la Famille en Europe.

- Pourquoi vouloir publier vos mémoires ?

 La littérature « Archipel » stalinien est abondante en français. Mais  pratiquement rien n’est paru sur la période qui a suivi les évènements de Budapest et  le Festival de la jeunesse de 1957. Ont paru en France les souvenirs  d’ Anatoli Martchenko « Une Grève de la faim » et le livre d’Irina Emelianova «  Légendes de la rue Potapov » ,  sur les périodes concentrationnaires Khrouchtchev-Brejnev. Il fallait combler cette omission.

 - Au nom du respect des droits de l'homme, on est aujourd'hui face à un déni du droit à la vie et à chercher la vérité en conformité avec sa conscience. Vous qui avez souffert pour vos convictions, que doit être selon vous le rôle de l'Etat, mais aussi des médias ?

- L’Eglise enseigne que le Droit Divin prime sur les codes et les lois que se donnent les sociétés. Il est légitime de refuser à suivre un ordre peccamineux. Il y a eu à Katyn des militaires qui n’ont pas accepté de participer à la tuerie des prisonniers polonais.  
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Avril 2021 à 08:17 | 0 commentaire | Permalien

L’archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne a célébré la consécration mineure de l’église Saint-Alexandre-Nevski, à Saragosse
Le 24 avril 2021, dimanche de Lazare, l’archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne a célébré la consécration mineure de l’église Saint-Alexandre-Nevski, à Saragosse. Saragosse, l’une des principales villes d’Espagne, capitale de l’Aragon, est aussi l’un des plus anciens buts de pèlerinage en Espagne.

Avant la célébration de la Divine liturgie, le chef du diocèse d’Espagne et du Portugal a célébré la consécration mineure de l’église, qui marque le début des célébrations diocésaines de l’année Alexandre Nevski : on fête, en effet, cette année le 800e anniversaire de sa naissance.

L’archevêque Nestor concélébrait avec le prêtre Alexandre Lobera (Emilio Alejandro Lobera), recteur de la paroisse, l’archiprêtre Andreï Kordotchkine, secrétaire de la Direction diocésaine, et le diacre Gleb Zaïka.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Avril 2021 à 18:10 | 0 commentaire | Permalien

Communiqué: ASSOCIATION SOUVENIR ET SAUVEGARDE DU CIMETIERE RUSSE DE CAUCADE, A NICE
ASSOCIATION SOUVENIR ET SAUVEGARDE DU CIMETIERE RUSSE DE CAUCADE, A NICE

Communiqué

Le 12 avril 2021, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, dénommée « Souvenir et sauvegarde du cimetière russe de Caucade, à Nice », a été fondée par un groupe de descendants, directs ou apparentés, de personnes ayant leur sépulture au sein de ce cimetière.

Son président d'honneur est S.A.S. le Prince Georges Yourievsky, dont l’arrière- grand-mère – S.A.S. la Princesse Catherine Michailovna Yourievsky, née Princesse Dolgorouky, veuve de l’empereur Alexandre II – y est inhumée.
Cette association n’est pas propriétaire du terrain accueillant le cimetière et est indépendante de l’actuel propriétaire de ce terrain.

L’association prévoit d'apporter son soutien au cimetière russe de Caucade et de contribuer à sa conservation, ainsi qu'au respect des tombes qui le composent.

L’association se fixe également pour objet de rassembler les ayants-droits, descendants et personnes ayant un lien de parenté, avec des personnes reposant dans le cimetière. En effet, conformément au droit français, une sépulture dans une propriété privée revêt un caractère de perpétuité, la rendant inaliénable et incessible en l’absence de la manifestation de la volonté du plus proche parent de la personne défunte. C’est pourquoi l’association invite les descendants des milliers de personnes reposant en ce cimetière et toutes autres personnes intéressées, à se manifester auprès d’elle afin que leurs éventuels droits puissent être recensés.

Plus largement, l’association invite toutes personnes de bonne volonté, ayant un lien avec l'histoire de la présence russe à Nice et manifestant un intérêt pour l’objet de l’association et souhaitant y contribuer, à se rapprocher de son Bureau.

NICE,16 avril 2021

Contact : Le Secrétaire Général : N. Genko contact@caucade-russe.fr
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Avril 2021 à 10:34 | -5 commentaire | Permalien

MÉMOIRES de  Maria Fédorovna Meyendorff
Une épopée héroïque et sublime de l'empire du Tsar à la révolution bolchévique (1869-1962)
Préface Prince Dimitri Schakhovskoy, traduction Anne Andronikof

Éditeur : Frison-Roche

Ces Mémoires sont le roman d’une vie héroïque ! Au-delà de la fresque historique qui va de l’Empire russe à l’Union soviétique, se dessine une personne étonnante, résistante dans l’âme mais consciente de ses faiblesses, une enfant complexée qui deviendra le pilier de sa famille, une adolescente blessée dans son amour qui consacrera sa vie à soutenir les siens, une femme de conviction qui prendra toujours les bonnes décisions, et enfin une personne âgée atteinte d'un cancer,

Cette femme nous fait côtoyer toutes les couches de la population, du Tsar, dont la famille était proche, jusqu’aux brigands de grand chemin (la vie quotidienne sous les bolchéviques), en passant par Léon Tolstoï, ami de la famille.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Avril 2021 à 18:35 | 0 commentaire | Permalien

Le foyer des étudiants de la Colline Saint-Serge a rouvert ses portes
Père Jivko Panev

Sur le site de la Colline Saint-Serge, à Paris, le foyer des étudiants a rouvert ses portes pour la rentrée universitaire 2020-2021. 10 chambres sont disponibles et prêtes à accueillir des étudiants en Théologie, mais aussi des personnes voulant passer une année à Paris, et désireuses de loger sur la Colline, près de l’église Saint-Serge.

Un peu d’histoire : des émigrés russes, chassés de leur pays par la Révolution bolchevique, acquièrent la Colline en 1924, il y a bientôt cent ans. Leur objectif est d’ouvrir un lieu de culte orthodoxe ainsi qu’une école de théologie. Ces émigrés, qui ont tout perdu, ont conscience de leur patrimoine spirituel et désirent le faire fructifier dans le Paris des années vingt. L’ancienne église luthérienne est remaniée pour être transformée en église russe traditionnelle, avec ses flèches et ses escaliers de bois.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Avril 2021 à 17:31 | 0 commentaire | Permalien

Orthodoxie Ici & Maintenant rend hommage à Saint SOPHRONY canonisé en 2019, une des plus grandes figures spirituelles du XXème siècle, connu pour avoir été le disciple et le biographe de l’autre grande figure de la sainteté athonite au XXème siècle, Saint SILOUANE de l’ATHOS (canonisé en 1987).

Pour rendre hommage à l'enseignement de saint hors du commun, Carol Saba reçoit Mgr Symeon de Domodedovo, évêque auxiliaire de l'Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, lui-même fils spirituel de Saint Sophrony.

Saint Sophrony Sakharov est l'une des plus grandes figures spirituelles du XXème siècle. Il est principalement connu pour avoir été le disciple et le biographe de Saint Silouane de l'Athos.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Avril 2021 à 09:49 | 0 commentaire | Permalien

Rappel à Dieu du  père Nicolas Nikichine +
Le père Nicolas Nikichine ( 1951- 2021) était membre du clergé de l'église des Trois-Saints-Docteurs à Paris et responsable du service diocésain des pèlerinages PALOMNIK. Il était également responsable de la paroisse orthodoxe Sainte-Hélène à Paris et Saint-Nicolas à Saint-Nicolas-de-Port.

Il né à Arzamas, Russie, mathématicien de formation il était enseignant à Paris VII Jussieu.

Иерей Николай Никишин был неутомимым и прекрасным руководителем и директором Паломнического центра Корсунской епархии Он также нес послушание в деле окормления общин во имя святителя Николая Чудотворца в Сен-Николя-де-Пор и в честь равноапостольного князя Киевского Владимира в Контрексевиле.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2021 à 15:08 | 7 commentaires | Permalien

Homélie du 5-ème dimanche du Grand Carême  à la mémoire de Sainte Marie l’Egyptienne
Chers frères et sœurs,

Aujourd’hui nous avons deux lectures de l’Evangile. La première est la lecture du jour : Marc 10, 32-45 et la deuxième est dédiée à la mémoire de Sainte Marie l’Egyptienne Luc 7, 36-50. Lisons ensembles ces deux extraits de l’Evangile.

L’Evangile de saint Marc nous parle du sacrifice de Jésus Christ. C’est la troisième et dernière fois que Jésus annonce à ses disciples Sa passion : « Voici que nous montons à Jérusalem et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort et le livreront aux païens, ils se moqueront de lui, ils cracheront sur lui, ils le flagelleront, ils le tueront et, trois jours après, il ressuscitera ». (Mc.10,33-34) Maintenant nous pouvons pressentir et déjà voir la solitude, l’abandon et la trahison que Jésus va vivre durant ses derniers jours, mais aussi Sa résurrection.

L’Evangile de saint Luc nous parle d’une pécheresse qui « apportant un flacon de parfum en albâtre et se plaçant par derrière, tout en pleurs, aux pieds de Jésus, se mit à baigner ses pieds de larmes ; elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux du parfum. » (Lc.7,38)

Ces deux extraits de l’Evangile, si différents, se complètent étonnamment l’un l’autre : l’un parle de la croix et de la résurrection, l’autre – du repentir et du salut.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Avril 2021 à 01:05 | 0 commentaire | Permalien

Moscou : le métropolite Juvénal (Poiarkov) admis à la retraite
A la suite de la réunion du Saint-Synode du patriarcat de Moscou du 13 avril 2021, le métropolite Juvénal (Poiarkov) de Kroutitsy et Kolomna, premier vicaire du patriarche et administrateur du diocèse de Moscou hors-les-murs (province de Moscou), a présenté sa démission au patriarche Cyrille de Moscou pour raisons de santé.

Le patriarche a accepté cette démission, et assume provisoirement lui-même la direction de la métropole de Kroutitsy en attendant l'élection d'un nouveau métropolite.

Le métropolite Juvénal, 85 ans, était le plus ancien hiérarque du patriarcat encore en fonction et le plus ancien membre du Saint-Synode, où il est entré en 1972. Il avait exercé de nombreuses fonctions ecclésiastiques au cours de sa longue carrière (il était devenu évêque en 1965, à l'instigation du métropolite Nicodème (Rotov, dont il fut l'un des adjoints). De 1972 à 1981, il fut notamment président du département des relations extérieures du patriarcat de Moscou.

Avec son départ à la retraite, c'est toute une époque de l'histoire du patriarcat de Moscou dans la seconde moitié du 20e siècle qui prend fin.

Ювеналий, митрополит Крутицкий и Коломенский, Патриарший наместник Московской епархии (Поярков Владимир Кириллович)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Avril 2021 à 10:33 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Cyrille a parlé de l'attitude chaleureuse du prince Philippe envers l'orthodoxie
Le prince Philippe, époux de la reine Elizabeth II, est décédé le vendredi 9 avril 2021à l’âge de 99 ans au château de Windsor, trois semaines après avoir passé un mois à l’hôpital pour une infection puis un problème cardiaque.

Le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie exprime ses condoléances à la nouvelle de la mort prince Philippe, époux de la reine .

Selon le patriarche, cité vendredi par le site officiel de l'Église orthodoxe russe, toute une époque s'est reflétée dans le sort du prince. « En tant que représentant de la lignée grecque des Oldenbourg, SAR a nourri des sentiments chaleureux pour la culture et la tradition orthodoxes, il a été l'un des administrateurs honoraires de l'ONG «Amis du Mont Athos», - est-il dit dans la lettre de condoléances.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Avril 2021 à 20:08 | 0 commentaire | Permalien

Troisième dimanche du Carême, le Triode nous propose de vénérer la Croix  du Christ
ARCHEVÊQUE JOB DE TELMESSOS

Arrivé au milieu du Grand Carême, le Triode nous propose de vénérer la Croix en vue de la commémoration annuelle de la Passion salutaire et de la Résurrection du Christ pour lesquelles nous nous préparons spirituellement. Ainsi, au milieu du Carême se dresse la Croix du Christ, devant laquelle nous nous prosternons, comme jadis, au milieu du Paradis, se dressait l’arbre de vie. Par anticipation de la fête de Pâques, le Triode célèbre déjà la victoire sur la mort et nous invite à entrer de nouveau au Paradis :

« Désormais le glaive de feu ne garde plus la porte de l’Éden, car le bois de la Croix l’empêche de flamboyer. L’aiguillon de la mort est émoussé. La victoire échappe à l’Hadès. Dieu Sauveur, tu es venu dire aux captifs de l’Enfer : Entrez à nouveau dans le Paradis » (kondakion).

Toutefois, il faut savoir que la solennité de ce dimanche fut introduite relativement tardivement à Constantinople, en replacement d’une autre commémoration plus ancienne, héritée de la répartition des lectures de l’Évangile que l’on faisait à Jérusalem. En effet, l’usage plus ancien était de lire ce dimanche la parabole du Publicain et du Pharisien.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Avril 2021 à 10:24 | 1 commentaire | Permalien

Mère Marie Skobtsov ou sainte Marie de Paris, en russe Мать Мария (Скобцова), née Élisabeth Yourievna Pilenko le 8 (21) décembre 1891 à Riga, dans le gouvernement de Livonie qui faisait alors partie de l'Empire de Russie et morte le 31 mars 1945 à Ravensbrück,

L'inauguration d’une plaque en mémoire de Sainte mère Marie Skobtsov a eu lieu le 24 juin au mémorial aux émigrés russes impliqués dans la Résistance, à Saint-Genevieve-des-Bois, près de Paris.

L'année du 75e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie est aussi une occasion de revenir sur le destin tragique de ceux qui n'ont pas pu célébrer la défaite de la barbarie hitlérienne et le triomphe des peuples libérés. Ainsi, le 24 juin, une cérémonie officielle a été organisée sur le cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois au pied du mémorial aux émigrés russes ayant participé à la Résistance.

«Evénements intrinsèquement liés entre eux. Cette victoire suscite le deuil et la tristesse», a souligné Xénia Krivochéine, artiste peintre et biographe de mère Marie Skobtsov.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Mars 2021 à 09:47 | 32 commentaires | Permalien

2. LE PERE IOAN DIMITROV: "FACE A LA CROIX ET L'EVANGILE, TOUT LE MONDE EST ÉGAL:  SÉNATEUR ET  MIGRANT…"
Partie 2. La France n'est ni Paris ni Versailles
Partie 1

Vladimir Basenkov

- Parlez-nous du monastère de Marcenat. Comment s'y rendre et visiter ses sanctuaires ...

- Il est situé à proximité d'un petit village dans l'arrière-pays. L'ermitage lui-même est à 3-4 kilomètres du village, sur une colline où il y avait autrefois 4 maisons , des troupeaux de vaches et d'ânes de montagne paissent souvent à proximité. Nature sauvage, silence, une grande beauté.

Pour y arriver, vous devez être un bon conducteur . Vous ne vous perdrez pas, vous y arriverez toujours. La route vous mène à cet étonnant lieu de solitude totale. Elle se termine à la porte du cloître. Une région sauvage. Je veux rester ici longtemps. Il y avait autrefois deux vieilles maisons en pierre du milieu du 19e siècle; en 1978, la communauté les rachète et commence à construire un monastère. Une maison a été convertie en cellules , l'autre - en chambres d'hôtes. Nous avons fait beaucoup de nos propres mains. Près du monastère, vous pouvez également voir la grue avec laquelle le bâtiment a été construit, des voitures des années 1960-1970 ...

Ainsi, en 1996, un temple en pierre avec un dôme en cuivre a été construit. Cette église a été conçue par l’un de nos clercs, l'archiprêtre Innocent Viaud, un architecte français qui s'est converti à l'orthodoxie dans les années 1970.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Mars 2021 à 17:16 | 1 commentaire | Permalien

Mgr Job Getcha de Telmessos: Orthodoxes et catholiques vers une date de Pâques commune ?
Christophe Lafontaine

Un archevêque orthodoxe Job Getcha plaide pour que les chrétiens fêtent Pâques ensemble dès 2025, l’année du 1 700e anniversaire du 1er concile œcuménique de Nicée. Le Vatican soutient l’idée mais prévient que ce ne sera pas facile.

***

Une seule date pour Pâques en signe d’unité des chrétiens. L’idée vient de prendre une nouvelle impulsion. Comme l’a rapporté le 9 mars l’agence allemande KNA (Katholische Nachrichten-Agentur), elle émane de l’archevêque orthodoxe Job Getcha de Telmessos, chef de la Mission permanente du Patriarcat œcuménique de Constantinople auprès du Conseil œcuménique des Eglises (COE).

La différence des dates de Pâques est l’un des nombreux signes de division entre les chrétiens. Les catholiques ainsi que les protestants suivent le calendrier grégorien, et les orthodoxes le calendrier julien. Ainsi cette année, les catholiques fêteront Pâques le 4 avril et les orthodoxes le 2 mai. Une célébration de Pâques simultanée, due aux hasards des calendriers, peut toutefois avoir lieu. Ce fut le cas notamment ces dernières années en 2007, 2010, 2011, 2014 et 2017.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Mars 2021 à 20:37 | 9 commentaires | Permalien

CHERES AMIES,

C’est dans la crypte de l’église de la Dormition de la Mère de Dieu du cimetière russe de Saint-Geneviève-des-Bois que reposent le métropolite Euloge de bienheureuse mémoire, et avec lui, tous les métropolites, archevêques et évêques de l’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale.

La crypte est ornée d’un ensemble pictural fait de fresques et peintures sur bois absolument remarquable dû à Albert Benois, architecte et peintre.

La conservatrice restauratrice d'œuvres peintes, pressentie pour la réalisation des travaux avec une équipe de cinq autres restauratrices, explique les raisons pour lesquelles ces travaux sont urgents et essentiels et présente le calendrier prévisionnel pour leur réalisation (si nous arrivons à réunir les fonds nécessaires). Faites un don défiscalé en ligne en cliquant sur le lien en dessous de la vidéo ou sur le bouton dans la bannière en haut. Même les dons les plus petits sont les bienvenus.

Cliquez sur la vidéo pour voir l'appel de Monseigneur Jean de Doubna, métropolite dirigeant de l'archevêché des églises de tradition russe en Europe occidentale>>> Faire un don maintenant pour restaurer la crypte
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Mars 2021 à 08:32 | -3 commentaire | Permalien

L'église catholique à Novgorod est revenue à son diocèse
Le bâtiment de l'église Saints Pierre et Paul à Novgorod a été remis à l'archidiocèse catholique romain de la Mère de Dieu, avec son centre à Moscou.

Tout le mobilier liturgique et les œuvres d'art ont été confisqués après la Révolution d'Octobre 1917, les tours jumelles baroques ont été rasées, mais l'église n'a été fermée qu'en mars 1933, pendant les grandes campagnes anti-religieuses des années 1930. Elle sert à la société locale des automobilistes, puis en 1933 est transformée en cinéma « Rodina » ce qui évite sa démolition.

L'église est rendue au culte catholique en 1996, après l'enregistrement de la paroisse en 1993 , Le temple a été transféré à la communauté catholique locale . Elle est restaurée et son cent-dixième anniversaire est fêté avec éclat en 2003. Le temple est un monument d'importance fédérale. La première messe épiscopale a été célébrée dans l'église maintenant complètement rendue aux catholiques.

En 2009-2010, dans le cadre d'un programme fédéral, les tours du temple détruites à l'époque soviétique ont été restaurées
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Mars 2021 à 19:32 | 0 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 184


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile