Le 22 janvier: A la mémoire de Monseigneur Serge (Konovaloff) 1941-2003, archevêque d’Eucarpie : « Une volonté d’unité »
Le site de la paroisse Saint Elie, Moscou, publie le 22 janvier le texte de l’allocution prononcée le par Mgr Nestor, évêque de Chersonèse à la Table ronde de l’OLTR consacrée au dixième anniversaire du rappel à Dieu de Monseigneur Serge (Konovaloff).

Mgr Sabba (Toutonouv), le recteur de la paroisse Saint Elie, préface la publication qu’il illustre de plusieurs photos provenant de ses archives personnelles.

" Mgr Serge dont j’ai le bonheur d’avoir été le fils spirituel à partir de 1994 était quelqu’un de très entier. Il y avait dans sa personnalité une cohérence absolue de sa perception de la vie et des personnes. Cela lui conférait le don d’être à l’égard de tous et de chacun un interlocuteur attentif et simple, un bon pasteur.

Cette volonté de cohérence engendrait en lui une permanente douleur, douleur que lui infligeait le morcèlement de l’Eglise Orthodoxe dans la diaspora et, surtout, les fractures qui existaient dans l’Orthodoxie russe si chère à son cœur.Dans l’amour qu’il portait à son troupeau le défunt prélat acceptait toute la diversité d’opinions qui existait dans le diocèse dont il avait la charge. Bien que relevant canoniquement du patriarcat de Constantinople Mgr Serge pensait constamment à la possibilité de retrouver l’unité perdue avec l’Eglise Mère de Russie. De par sa nature Mgr Serge était un unificateur qui aspirait à être « tout pour tous ». Il souffrait de voir les fidèles de nombreuses de ses paroisses ne pas partager cette volonté d’unité.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Janvier 2020 à 15:43 | -2 commentaire | Permalien

Vente paroissiale de bienfaisance de l'église de Trois Saints Hiérarques  le 26 janvier, de 12.00 à 17.00
Chers frères et sœurs !

Nous vous invitons à participer à la vente paroissiale de bienfaisance de l'église de Trois Saints Hiérarques le 26 janvier, de 12.00 à 17.00

Au programme :

1-er étage: “table russe” avec des plats divers (parmi lesquels : sbiten (boisson chaude aux épices) ; pains d’épices de la région d’Arkhanguelsk, selon la recette du 19e siècle ; pains d’épices décorés à la main ; pirojki ; salades ; kotlety)

Rez-de-ch : des livres orthodoxes, objets religieux, production de la Laure de Potchaev, souvenirs traditionnels.

Nos invités d'honneur: Monastère de la Nativité de la Mère de Dieu, de Bois Salair avec la production de leur jardin bio, des plantes médicinales, les huiles essentielles, cosmétiques; bougies décoratives 100% cire d'abeilles.

Vous pouvez également participer en faisant un don de livres orthodoxes en très bon état
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Janvier 2020 à 15:53 | 0 commentaire | Permalien

UN NOUVEAU SITE DE LA CATHÉDRALE SAINTE-TRINITÉ
Chers amis, visitez le  nouveau site 

DIOCÈSE DE CHERSONÈSE. L'ÉGLISE ORTHODOXE RUSSE. PATRIARCAT DE MOSCOU et en RUSSE

Le site donne  une information TRÈS COMPLÈTE sur la vie du DIOCÈSE du PATRIARCAT  de Moscou en Europe Occidentale 
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 21 Janvier 2020 à 08:37 | 0 commentaire | Permalien

Petite histoire de l'icône de Saint Séraphin de Sarov ( église St Séraphin de Sarov à Paris )
Jean Liamine

Voici donc la petite histoire de l’icône de Saint Séraphin de Sarov à Paris. Cette histoire est doublement miraculeuse: elle comprend deux épisodes intimement liés bien que distants de 80 ans.


Premier épisode

1922 en Russie, dans la ville d’Orel, la révolution bolchevique bat son plein. Zénaïde, jeune fille d’une vingtaine d’années, partage depuis plus de 2 ans la vie quotidienne des sœurs au monastère de la Présentation. Elle habite chez la supérieure, l’higoumènia Alexia (veuve Timacheff-Behring, née Polouektoff). Celle-ci a veillé à son éducation depuis la mort prématurée de la propre mère de ZénaÏde; elle est devenue en fait sa mère adoptive; matouchka Alexia a pour neveu Ivan Liamine, le promis de la jeune fille. Il y a déjà plusieurs années, en 1916, les deux jeunes gens s’étaient fiancés; mais les événements tragiques de la révolution les séparent, et Ivan se retrouve à Paris où il invite instamment Zénaïde à venir le rejoindre, afin de s’y marier comme ils en avaient fait le serment.

La jeune fille, qui ne se sent pas faite pour la vie monastique, accepte :elle part d’abord pour la Sibérie, à Tomsk (six jours de voyage dans un wagon à bestiaux), pour y faire ses adieux à son père. Son retour à Orel va durer plusieurs semaines : elle reste bloquée à Tcheliabinsk, son passeur à travers les lignes de l’armée rouge venant d’être fusillé; mais des amis retrouvés providentiellement l’aident à rejoindre le monastère d’Orel.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Janvier 2020 à 09:36 | 3 commentaires | Permalien

Des partisans de l’Église schismatique d’Ukraine ont blessé des fidèles montant le guet devant leur église
Dans la nuit du 2 au 3 janvier 2020, une vingtaine de jeunes hommes partisans de l’Église schismatique d’Ukraine ont molesté quatre fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne (patriarcat de Moscou) qui montaient le guet devant leur église du Saint-Apôtre-Jean-l’Évangéliste dans le village de Mashcha (province de Rivne). Peu avant, Youri Kotovitch, le principal activiste de ces prétendus orthodoxes, avait menacé d’organiser une descente si le gué devant l’église n’était pas levé.

Selon un témoin, les activistes armés de barres de fer et de massues de bois ont commencé par supprimer l’éclairage de la rue menant à l’église puis s’en sont pris aux jeunes rassemblés dans une baraque de chantier à côté de l’église.

Selon les voisins les coups contre les fenêtres et les parois de la baraque étaient si forts qu’ils ont réveillé tous les gens alentour, enfants et adultes, et que personne n’a osé sortir.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Janvier 2020 à 13:54 | 1 commentaire | Permalien

L'Orthodoxie Ici & Maintenant n°71 du 07/01/2020 - Cinq grands bulbes d’or dans le ciel de Paris !

Pour les trois ans de la dédicace par le Patriarche KIRILL de MOSCOU, de la cathédrale russe du Quai Branly à Paris, je reçois (avec son mari et complice, NIKITA) XENIA KRIVOCHEINE qui vient de publier un ouvrage intitulé « Des bulbes d’or dans le ciel de Paris, Le berceau de l’orthodoxie au centre de l’Europe » aux Editions Sainte Geneviève du Séminaire orthodoxe russe d’Epinay Sous Sénart.

Il sera question de la "petite histoire" dans "la grande histoire", de l'édification de ce « petit KREMLIN » parisien qui a fait couler beaucoup d’encre et a suscité beaucoup de fantasmes politico-religieux et diplomatiques sur les mandats des présidents Sarkozy et Hollande. L'intégralité de l'émission est diffusée ce soir à 19h45 sur KTO TV.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Janvier 2020 à 14:50 | 0 commentaire | Permalien

Message de Noël de Son Éminence Antoine, Exarque du Patriarche, Métropolite de Chersonèse et d'Europe occidentale
Message de Noël de Son Éminence Antoine, Exarque du Patriarche, Métropolite de Chersonèse et d’Europe occidentale


Éminents évêques, honorables pères, moines et moniales aimant Dieu, chers frères et sœurs!

Nous chantons à nouveau aujourd’hui l’immense évènement de l’histoire universelle, annoncé par les prophètes et attendu par de nombreuses générations, la Nativité de notre Seigneur et Dieu Jésus-Christ. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre, bienveillance parmi les hommes» (Lc 2.14) – avec les anges nous glorifions l’enfant divin dans la crèche de Bethléem.

Admirant ce mystérieux et inexplicable miracle, nous nous souvenons combien le Seigneur tout puissant nous a rapproché du Ciel en s’incarnant pour le bien de l’homme et pour notre salut ; c’est dans l’obéissance et la modestie qu’Il commence son chemin de croix sur Terre pour nous sauver.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Janvier 2020 à 17:30 | 0 commentaire | Permalien

JOYEUSE FÊTE DE LA NATIVITÉ! С РОЖДЕСТВОМ ХРИСТОВЫМ!
A TOUS LES LECTEURS ET CONTRIBUTEURS DE "PARLONS D'ORTHODOXIE" JOYEUSE FÊTE DE LA NATIVITÉ! ПОЗДРАВЛЯЕМ ВСЕХ С РОЖДЕСТВОМ ХРИСТОВЫМ, ЖЕЛАЕМ НАДЕЖДЫ И РАДОСТИ !
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Janvier 2020 à 16:12 | 0 commentaire | Permalien

Les schismatiques ukrainiens se sont encore emparés d’une église dans l’est du pays.
Le 21 décembre 2019 les partisans de la schismatique Église orthodoxe d’Ukraine se sont emparés de l’église de l’Intercession, de l’Église orthodoxe ukrainienne (patriarcat de Moscou) située dans le village Bobly (arrondissement de Toura, région de Volynsk). Au cours de l’altercation une paroissienne a eu la clavicule cassée.

Sergueï Lysovoï, président du conseil municipal, a, sans attendre la décision du tribunal, privatisé et l’église et le terrain attenant. Ce qui a permis aux schismatiques de se réunir devant l’église et s’en saisir par la force malgré les protestations des paroissiens.

« Les femmes qui faisaient rempart devant l’entrée de l’église ont été éjectées manu militari ; une femme a été jetée à terre, s’est bisée la clavicule et a fait un infarctus. Elle a été hospitalisée, mais craignant les répressions a refusé de porter plainte contre les activistes de l’Église orthodoxe que soutiennent les autorités et les fermiers, » a déclaré l’archiprêtre Vitaly Doudna doyen de l’Église orthodoxe ukrainienne pour l’arrondissement de Toura. Selon lui, la communauté paroissiale va défendre ses droits devant la justice.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Janvier 2020 à 18:20 | 5 commentaires | Permalien

Le soir du 3 janvier 2020
120 schismatiques de l'église orthodoxe d'Ukraine avec à sa tête le métropolite Épiphane ont fait irruption dans la cour de l'église du village Stenka, région de Ternopol.

La communauté orthodoxe du lieu avait trouvé un refuge dans ces locaux suite à la confiscation de l'église de la Nativité de la Mère de Dieu. Les assaillants ont procédé à un véritable pogrome: ils ont forcé le portail, ont brisé le trépied sur lequel se trouvait la cloche de l'église, ont menacé le prêtre et les paroissiens disant qu'ils seront chassés de ces locaux aménagés pour la prière. Étaient présents des représentants du président de la municipalité et le responsable de la police locale. Les schismatiques exigeaient que soit enlevée la cloche de l'église. 

La police a fini par apposer des scellés sur la maison de l'église. Le conflit entre les schismatiques et la communauté de l'Eglise canonique d'Ukraine se poursuit.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Janvier 2020 à 17:45 | 1 commentaire | Permalien

Pèlerinage au tombeau de sainte Geneviève
Paroisse Orthodoxe francophone Notre Dame Joie des Affligés et Sainte Geneviève, diocèse de Chersonèse, patriarcat de Moscou, organise, comme chaque année, le samedi 4 janvier 2020 à 12 h 30 un pèlerinage au tombeau de Sainte Geneviève en l'église Saint-Etienne du Mont où se trouvent les reliques de Sainte Geneviève.

L'office à sainte Geneviève est suivi de la vénération de l'icône et des reliques.

Place du Panthéon 75005-Paris
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Janvier 2020 à 03:30 | -2 commentaire | Permalien

BON RÉVEILLON et JOYEUSE ANNÉE 2020 !!!
Votre Excellence, Monseigneur Antoine, chers pères, chers frères et sœurs, chers amis,

Parlons d'Orthodoxie vous remercie pour votre fidélité et vous  souhaite de tout cœur une nouvelle année qui soit protégée par le Ciel et vous apporte paix et santé!

Nous avons célébré  en décembre trois ans de la consécration de la cathédrale de la Sainte Trinité au cœur de Paris,  événement béni!   Cette année notre diocèse est devenu  un Exarchat patriarcal en Europe occidentale, dont le centre est à Paris avec à sa tête le métropolite Antoine de Chersonèse et d’Europe occidentale.

Nous nous réjouissons de la réunification avec l'Archevêché des Églises Orthodoxes Russes en Europe Occidentale dirigé par Mgr Jean qui a rallié avec ses fidèles  le patriarcat de Moscou.   

Les trois branches de l'Eglise russe, divisée pendant 75 ans, se sont enfin réunies. 
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Janvier 2020 à 12:57 | 5 commentaires | Permalien

Le Synode de l’Église russe a exprimé sa profonde affliction des actes anti-canoniques du patriarche Théodore d’Alexandrie, entré en communion avec les schismatiques
Le 26 décembre 2019, pendant sa réunion, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a étudié les conséquences de la reconnaissance de la structure schismatique fonctionnant en Ukraine par le primat du Patriarcat d’Alexandrie. Le 8 novembre, au cours d’une Divine liturgie célébrée au Caire le 8 novembre, le patriarche Théodore avait fait mémoire du chef du groupe schismatique ukrainien au moment de la commémoration des primats des Églises orthodoxes autocéphales, à la Grande entrée, avant d’annoncer officiellement qu’il reconnaissait cette structure non-canonique.

Le Synode de l’Église russe a exprimé « sa profonde affliction des actes anticanoniques du patriarche Théodore d’Alexandrie, entré en communion avec les schismatiques ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Décembre 2019 à 10:27 | 3 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille appelle le clergé à ne pas faire de la confession un interrogatoire
Le patriarche appelle le clergé à faire preuve de tact et de modestie à l'égard de ceux qui viennent se confesser:

"La confession a un seul but, celui de réconcilier le pêcheur avec le Seigneur. Il est inadmissible d'en faire un moyen d’investigation ou de contrôle, de la considérer comme une sorte de psychothérapie.

En recevant une confession le prêtre doit mettre entre parenthèses ses fonctions de moniteur, de guide, d'ami et d'interlocuteur. Il  ne doit être que le témoin de la repentance. La confession ne doit pas devenir l'objet de la curiosité du prêtre à l'égard de la vie d'autrui. Certains estiment qu'il ne devrait y avoir aucun tabou  lors de la confession.

Or, ces interdits existent, cela concerne surtout l'union conjugale, la vie intime du couple. Personne ne peut s'immiscer brutalement dans ce domaine. Une telle ingérence ne pourrait être que dommageable et n'est d'aucune utilité".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Décembre 2019 à 14:50 | 8 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille appelle le clergé à ne pas faire un spectacle des offices
Le patriarche a dit dans son message adressé au clergé:

"La mission essentielle du clergé consiste à aider les fidèles à mieux comprendre le contenu et le sens de la liturgie orthodoxe. Il faut apprendre à se débarrasser de la hâte et de la confusion dans l'énoncé des textes et des invocations. Les lenteurs voulues, l'émotivité et la théâtralité doivent disparaître des offices.

Là où les communautés y sont disposées le patriarche estime que les textes des apôtres, les Évangiles peuvent être lus en russe lors de certains offices, en particulier pendant le  Carême de Pâques et la Semaine sainte.

Les recteurs doivent se montrer attentifs aux souhaits des communautés. L'introduction du russe peut parfois être bien accueillie, des réactions hostiles sont également possibles. Les prêtres doivent faire preuve de tact et se concerter avec les fidèles".  
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Décembre 2019 à 12:54 | 5 commentaires | Permalien

Le 9 janvier, deuxième Concert  à l'occasion du 3-ème anniversaire de la consécration de la cathédrale orthodoxe de la Sainte-Trinité
Donné à l’occasion du troisième anniversaire de la consécration de la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité, le présent concert est consacré à la fête de la Nativité ou fête de Noël. Dans la tradition liturgique Orthodoxe, cette fête est rattachée au groupe des douze grandes célébrations festives inclues dans le cycle liturgique annuel fixe, étant célébrée par la communauté de l’Eglise de Jérusalem dès la période primitive de son existence.

Souvent dénommée en Russie ‘’Pâques d’Hiver’’, la fête de la Nativité est précédée d’une période préparatoire de carême et la dimension festive de sa célébration se poursuit durant une période s’étendant bien au-delà de la journée du 25 décembre,ce temps de réjouissances étant usuellement dénommé en langue russe ‘’Svyatkis’’,temps de réjouissances auquel au demeurant est également rattachée la fête de la Théophanie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Décembre 2019 à 14:02 | -2 commentaire | Permalien

Père Hildo  Bos: Rencontre avec son passé ou son avenir? L’archevêché des Églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale reçu au patriarcat de Moscou
En septembre 2019, le Saint-Synode a accepté au sein de l’Église orthodoxe russe le chef de l’Archevêché des paroisses de tradition russe d’Europe occidentale, ainsi que le clergé et les paroisses qui l’ont suivi. L’auteur de la publication offre son opinion personnelle sur l’importance historique de cet événement.

Comparé avec la réunification solennelle de l’Église orthodoxe russe Hors Frontières et de l’Église orthodoxe russe du patriarcat de Moscou en 2007, le passage récent de la majorité du clergé et des paroisses de l’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale dans la juridiction du patriarcat de Moscou a été relaté plus modestement dans la presse. Il y a des raisons à cela. Premièrement, un premier tel passage avait déjà eu lieu en 1945, puis été annulée par l’assemblée diocésaine après la mort du métropolite Euloge.

Deuxièmement, la transition de 2019 n’a pas recueilli la majorité nécessaire (2/3 des voix) lors de l’assemblée diocésaine, ce qui pourrait encore donner lieu à de douloureux litiges concernant la propriété des églises. Troisièmement, l’archevêché n’a jamais possédé son propre primat ni synode et n’a jamais rompu la communion eucharistique avec l’Église orthodoxe russe. Enfin, cette transition n’avait été initiée ni par l’Archevêché, ni par le Patriarcat de Moscou, mais par le patriarcat de Constantinople, en abolissant l’Archevêché de manière inattendue en novembre 2018.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Décembre 2019 à 07:29 | 0 commentaire | Permalien

Nous regrettons la décision inattendue du Patriarche d'Alexandrie et nous aimerions qu'elle soit révisée.

Un certain nombre de prêtres africains du Patriarcat d'Alexandrie ont publié une lettre ouverte concernant la récente décision de leur patriarche, Théodore II d'Alexandrie, de reconnaître l'"Eglise orthodoxe d'Ukraine" schismatique et de commémorer son primat, Epiphane Doumenko, dans les offices divins. <...>

La lettre est signée par 27 prêtres du Kenya, de Tanzanie, d'Ouganda et de Zambie qui sont attristés par la décision de leur patriarche et prient pour qu'elle soit reconsidérée.

***
C'est avec beaucoup de surprise et d'embarras que nous, prêtres orthodoxes africains, avons appris la décision du Patriarche Théodore II d'Alexandrie de reconnaître la soi-disant " Église orthodoxe d'Ukraine. "

Cette décision soudaine va à l'encontre de la position antérieure de notre Patriarche et met en péril les bonnes relations de notre Église avec l'Église orthodoxe russe qui se sont développées au cours des dernières décennies. En outre, la reconnaissance des schismatiques ukrainiens d'hier est critiquée dans de nombreuses Églises locales et signifie une rupture avec l'Église orthodoxe ukrainienne canonique, à laquelle appartiennent la plupart des Ukrainiens orthodoxes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Décembre 2019 à 11:44 | 0 commentaire | Permalien

La Cour Suprême de la République d'Ukraine a autorisé à l'Eglise orthodoxe d'Ukraine avec le métropolite Onuphre à sa tête de garder sa dénomination
Il a été permis à l'Eglise canonique orthodoxe  d'Ukraine de garder sa dénomination. La Cour Suprême n'a pas donné satisfaction à la requête en cassation déposée par le Ministère de la culture d'Ukraine qui souhaitait un changement de dénomination. Cette décision est définitive.
Lien

UKRAINE, 659 Résultats pour votre recherche sur >>> PO
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Décembre 2019 à 14:47 | 2 commentaires | Permalien

L'Église du Christ-Sauveur, paroisse d'Asnières
Aujourd'hui, 15 décembre 2019, la paroisse d'Asnières a voté. Voici les résultats du scrutin, Axios!

Paroisse d'Asnières
Moscou : 19
Constantinople : 18
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Décembre 2019 à 20:08 | 7 commentaires | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 174


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile