Un Salon de l’icône russe à Paris du 19 au 21 décembre de 15h00 à 20h00.
Du 19 au 21 décembre à Paris, le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe accueillera le premier « Salon de l’icône russe », organisé par le diocèse de Chersonèse.

Cet événement tiendra sa première édition, parallèlement à l’exposition du patrimoine iconographique de Léonide Ouspensky. Chaque jour, vous aurez la possibilité de découvrir les icônes de peintres contemporains, de les acheter, et de vous procurer tout le matériel nécessaire à la peinture et l’écriture des icônes.

Le 20 décembre à 19h00 un documentaire de Pavel Shilov intitulé « La naissance de l’icône » sera projeté dans l’amphithéâtre du centre. Unique dans son genre, ce salon aura lieu dans le hall de l’amphithéâtre du centre du mardi 19 au jeudi 21 décembre de 15h00 à 20h00.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2017 à 07:56 | 0 commentaire | Permalien

1928 - Michel Tchernobyl était un homme profondément pieux...
Son attitude le prouva clairement lors de l’établissement du régime communiste qu’il regarda, dès le début, comme la préface du règne de l’Antéchrist.

Dans sa famille, on aimait étudier l’Ecriture Sainte, on lisait la Bible, du commencement jusqu’à la fin et, chaque jour, dans un ordre suivi, un passage du Nouveau Testament. On lisait aussi les prières domestiques ainsi que les prières liturgiques destinées aux laïcs. Michel, sans tenir compte de ses durs travaux, se levait régulièrement à minuit pour réciter les prières à cette heure-là qu’il accompagnait de nombreuses prosternations.

Il subissait parfois les assauts du démon. Ce chrétien observait strictement les jeûnes et les carêmes, ne prenait aucune nourriture les mercredis et vendredis avant trois heures de l’après-midi ou même avant le soir, quelque fût le travail qu’il avait à fournir. La maison de Michel était toujours ouvertes aux pèlerins, aux pauvres et aux moines ; il venait en aide aux asiles de vieillards et aux orphelins. Il dirigeait le champ modèle d’une école d’agriculture du Chersonèse, école qui fut transformée en pépinière par les communistes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Décembre 2017 à 09:00 | 0 commentaire | Permalien

Symbole de l’« identité chrétienne » - la statue de Jean-Paul II fait front
Après la polémique de la statue de Jean-Paul II, Ploërmel est symbole de l’« identité chrétienne »

Installé sur un petit parking depuis 2006 la statue de Jean-Paul II surmonté d’une grande croix, attire en ce jour pluvieux quelques badauds qui immortalisent leur venue à Ploërmel.

La ville paisible de 10 000 habitants a gagné une notoriété internationale, depuis que le 25 octobre le Conseil d’État donnait six mois à la commune du Morbihan pour retirer la croix de la statue. Une polémique virulente s’en est suivie autour de la défense de l’« identité de la France »!

En ce week-end de décembre, dans les rues de Ploërmel, l’approche de Noël et sa « quinzaine commerciale » ont pris le pas sur une querelle qui suscite autant d’exaspération que d’incrédulité. Alors qu’elle achète son journal, une habitante, agacée, demande à ce qu’on laisse Jean-Paul II « tranquille ». Derrière la caisse de la petite épicerie, Candice affirme, en rendant la monnaie, que la statue « fait maintenant partie du paysage » et se désole de ne pas pouvoir vendre de carte postale du monument aux touristes de passage qui lui en demandent.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Décembre 2017 à 05:17 | 0 commentaire | Permalien

Ce clip vidéo réalisé par Alexey Vozniuk, est dédié au premier anniversaire de la consécration de la cathédrale Sainte-Trinité (1, quai Branly, Paris, 7ème) du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe.

Le soir du 8 décembre, à l'occasion du premier anniversaire de la consécration de la cathédrale de la Sainte-Trinité sur le quai Branly à Paris, entouré par le clergé de la cathédrale eu diocèse, l'évèque Nestor de Chersonèse à célébré un office d'action de grâce.

L'évêque de Region Irénée, vicaire de la métropole de la Gaule (Patriarcat de Constantinople), de nombreux invités et fidèles de la cathédrale et d'autres paroisses assistaient à l'office. SUITE
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Décembre 2017 à 11:06 | 0 commentaire | Permalien

4e lettre du métropolite Hilarion, primat de l’Église russe hors-frontière au clergé et aux fidèles de la cathédrale de la Sainte-Croix à Genève

En ce jour de la fête de l’icône de la Mère de Dieu de Koursk, j’exprime mes cordiales salutations à vous tous, vous souhaitant l’aide céleste et la protection de la Très bénie Vierge et Mère de Dieu. Devant cette sainte icône, nous prions aujourd’hui pour notre troupeau en Europe occidentale. Revenu de Moscou, je m’empresse de m’adresser à vous, mes chers pères, frères et sœurs.

Le Synode des évêques de l’Église russe hors-frontières, qui s’est réuni en séance élargie à l’occasion de l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe russe, consacrée au centenaire du rétablissement du Patriarcat en Russie, a examiné avec minutie la situation à la cathédrale de l’Exaltation de la Croix à Genève et a écouté tant les membres de la commission épiscopale, que l’archevêque Michel de Genève
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Décembre 2017 à 19:58 | Permalien

Un nouveau diocèse copte-orthodoxe a été créé pour Paris et le nord de France
Les premiers égyptiens coptes arrivèrent en France dans les années 1960.

Estimée à environ 100.000 fidèles aujourd’hui, la communauté copte de France s’est développée depuis une quarantaine d’années en provenance d’Egypte, où les chrétiens ont dénoncé la persistance de discriminations depuis le régime de Nasser (1954-1970).

Un nouveau diocèse copte-orthodoxe a été créé pour Paris et le nord de France ; son premier évêque titulaire, Anba Marc, a été intronisé samedi 25 novembre en l’église Sainte-Marie, dans l’Essonne.

La création de ce deuxième diocèse par le Saint Synode de l’Église copte-orthodoxe répond ainsi aux besoins d’une communauté qui ne cesse de croître sur le sol français, surtout depuis les bouleversements nés du « printemps arabe » en Égypte, les discriminations et attentats sanglants qui ont touché cette communauté chrétienne , la plus importante du Moyen-Orient (Les coptes représenteraient, selon plusieurs sources, au moins 10% de la population égyptienne).[
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Décembre 2017 à 11:31 | 1 commentaire | Permalien

Site de l'OLTR - Editorial de Décembre 2017 - Le Concile de Moscou de 1917-1918
On parle beaucoup du concile de Moscou ces temps-ci car on vit, actuellement, son centenaire.

Ce fut un événement fondamental pour l'Eglise russe. Elle était, en effet, mise sous tutelle de l'Etat depuis Pierre le Grand et fonctionnait comme une administration dirigée par un fonctionnaire ayant rang de ministre (« l'Oberprocureur »).

Bien que l'Etat fût orthodoxe, cette situation était profondément anormale et pesait lourdement sur la vie de l'Eglise. L'empereur en était conscient et était acquis à l'idée qu'un concile devait avoir lieu, mais il pensait qu'il fallait attendre des jours meilleurs. Il avait, du reste, autorisé la longue et minutieuse préparation du concile, commencée en 1905. Ce fut, d'ailleurs, une époque de renouveau de la théologie en Russie.

Cependant, les événements se précipitèrent. L'abdication du Tsar et les bouleversements, par ailleurs dramatiques, qui suivirent, amenèrent les autorités religieuses à convoquer le concile sans plus attendre. On le voit, l'objet du concile fut de créer le nouveau cadre de fonctionnement que l'Eglise était enfin libre de se constituer.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Décembre 2017 à 15:44 | 1 commentaire | Permalien

Les chefs des Églises chrétiennes de Jérusalem ont envoyé la lettre suivante au président Trump sur le statut de la Ville Sainte :

« Au Président Donald J. Trump, Président des États-Unis d’Amérique
Cher Monsieur le Président,

Nous sommes pleinement informés et nous apprécions le fait que vous ayez consacré une attention particulière au statut de Jérusalem ces derniers jours. Nous suivons cela avec attention et nous constatons qu’il est de notre devoir d’adresser cette lettre à votre Excellence. Le 17 juillet 2000, nous avions adressé une lettre similaire aux dirigeants qui s’étaient réunis à Camp David afin de décider du statut de Jérusalem. Ils avaient aimablement pris notre lettre en considération.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Décembre 2017 à 18:43 | 0 commentaire | Permalien

Message de Monseigneur Nestor à l'occasion de l'inauguration de l'exposition Léonide Ouspensky
Allocution du père Georges Sheshko:

Chers amis,

Monseigneur Nestor, souffrant, regrette de ne pas être parmi nous ce soir . Il m’a chargé de vous transmettre sa bénédiction ainsi que son message de bienvenue à l’occasion de l’inauguration de l’exposition consacrée à l’héritage iconographique de Léonide Ouspensky, célèbre iconographe et théologien de l’icône.

Monseigneur Nestor remercie du fond de son cœur et salue tous ceux qui ont œuvré avec persévérance pour organiser cette exposition, ceux qui se consacrent à faire rayonner le talent de Léonide Ouspensky. Je pense en premier à Madame Emilie van Taack.

Voici le message de Son Excellence :

« L’art et les talents de Léonide Ouspensky restent uniques non seulement grâce à sa manière de peindre, mais aussi parce que nous percevons en son œuvre l’immense effort intellectuel, théologique, spirituel en vue de transmettre, de raconter, d’expliquer ce qu’est l’essence de l’icône.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Décembre 2017 à 12:23 | 1 commentaire | Permalien

Le pape François a lancé « un appel vibrant pour que tous s’engagent à respecter le statu quo » de Jérusalem
Nicolas Senèze, à Rome

À la fin de l’audience générale, mercredi 6 décembre au Vatican, le pape François a lancé « un appel vibrant pour que tous s’engagent à respecter le statu quo » de Jérusalem, rappelant la position ininterrompue du Saint-Siège sur le sujet depuis 1947.

Avant les annonces de Donald Trump sur Jérusalem, le pape François a lancé mercredi 6 décembre un appel pour la Ville sainte, demandant « sagesse et prudence, pour éviter d’ajouter de nouveaux éléments de tension dans un panorama mondial déjà convulsif et marqué par tant de conflits cruels ».

« Je ne peux taire ma profonde inquiétude pour la situation qui s’est créée ces derniers jours » autour de Jérusalem, a déclaré le pape à la fin de son audience général du mercredi, dans la salle Paul-VI, adressant « un appel vibrant pour que tous s’engagent à respecter le statu quo de la ville, en conformité avec les résolutions de l’ONU à ce sujet ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Décembre 2017 à 20:05 | 0 commentaire | Permalien

Philarète, responsable du "patriarcat de Kiev", envoie au patriarche Cyrille ainsi qu'au CONCILE ÉPISCOPAL DE L'ÉGLISE RUSSE une lettre dans laquelle il demande d'être pardonné " pour tous les péchés qu'il a commis par la parole". Il propose de rétablir la communion eucharistique et liturgique avec le patriarcat de Moscou. Lien

В письме к патриарху Кириллу глава украинской церкви просит отменить решения, "в том числе о прещениях и отлучениях" ради мира между православными христианами и примирения между народами. Lien Пресс-секретарь УПЦ КП Евстратий Зоря был одним из трех епископов, которые доставили в Отдел внешних церковных связей Московского патриархата упомянутое прошение Филарета Денисенко. Suite

Le primat du « patriarcat de Kiev », l’ex-métropolite Philarète, a déclaré qu’il était prêt à rencontrer le patriarche de Moscou Cyrille, sans avoir pour autant l’intention de renoncer au statut autocéphale de son Église. C’est ce qu’il a affirmé sur la chaîne TV ukrainienne « 1+1 ». « Jusqu’à maintenant, il n’y a aucune proposition de rencontre. Il n’y en a pas eu. Je serais, bien sûr, d’accord ! » a-t-il déclaré à la question du correspondant de la chaîne télévisée au sujet de la possibilité d’une rencontre avec le patriarche Cyrille. Source

Maxime Nikitin/TASS

L’ancien métropolite de Kiev Philaret, qui a divisé et en 1992, a fondé le patriarcat de Kiev, a envoyé une lettre au patriarche Cyrille à la proposition de restaurer l’unité. L’église orthodoxe ukrainienne du patriarcat de Kiev n’est pas reconnue ni l’une des églises orthodoxes canoniques.
Qui est-ce Philarète (Denissenko) et qu’il a fait

En novembre 1991, le chef de l’UOC MP, le métropolite Philarète (Denissenko) a convoqué le concile des évêques, qui s’est du patriarcat de Moscou pour demander de l’ÉOU « plein canonique de l’autonomie » (l’autocéphalie).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Décembre 2017 à 05:50 | 6 commentaires | Permalien

Plusieures  publications sur "PO" consacrées aux problèmes de la diaspora russe en France
P.O. version française: Consécration de la Cathédrale orthodoxe russe à Paris: séjour du patriarche Cyrille en France - VIDEO + PHOTOS /// Premiers offices de Noël à la cathédrale de la Sainte Trinité - Video

KTO avec Crescendo Media Films présent un Documentaire consacré au Séminaire - "Le Paris orthodoxe russe"

Mémoire éternelle matouchka Sophie Rehbinder🕂 ET Sophie Eltchaninoff 🕂 et Un témoin de son temps 🕂 A la mémoire de l’archiprêtre Nicolas Lossky

Higoumène Georges Leroy Un visiteur à la cathédrale de la Sainte-Trinité, quai Branly à Paris

Les étudiants de l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Sergeà la faculté de théologie protestante et 2014 - 2017 Crise a l'ITO Saint-Serge à Paris !

Strasbourg: L’Eglise orthodoxe de Tous les Saints est couronnée de dômes dorés
et vous invite le 19 mai 2017 à l'inauguration du Centre culturel et spirituel La croix est installée sur la flèche de l'église orthodoxe russe /// LA CORRESPONDANCE DU PERE SERGE (CHEVITCH) Conférence d'Emilie Van Taack

Historique de la Crypte Paroisse orthodoxe française de la Sainte Trinité La cathédrale St Alexandre de la Neva, Paroisse orthodoxe française de la Sainte Trinité

V. Golovanow L'Orthodoxie et les mariages mixtes /// Une Exposition exceptionnelle "PARIS" d' Alexandre SEREBRIAKOFF : Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe /// L’association de jeunesse « Chersonèse » a remis en ordre et aménagé près de 50 tombes au cimetière de Sainte Geneviève des Bois /// L'archevêque Michel de Genève: "La Russie est toujours vivante dans le cœur des hommes" ///
Rédigé par Parlons d'orthodoxie le 2 Décembre 2017 à 19:00 | 1 commentaire | Permalien

Les moines - la mère Rachel et le père Jean, ont apporté leurs vœux en 2010. Trois ans plus tard Monseigneur Nestor, évêque de Chersonèse, a approuvé la Règle du monastère.

Prêtre en charge: hiéromoine Jean Baron . Célébrations quotidiennes français/slavon et liturgies dimanches et fêtes.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Novembre 2017 à 16:00 | -1 commentaire | Permalien

Le 29 novembre 2017, après la Divine liturgie et un office d’intercession célébré devant les reliques de saint Tikhon, patriarche de Moscou, la première séance plénière du Concile épiscopal de l’Église orthodoxe russe a ouvert à la Salle des conciles de l’église du Christ Sauveur, sous la présidence de Sa Sainteté le patriarche Cyrille e Moscou et de toute la Russie.

Il s'agit d'un événement très important dont la portées dépasse le cadre de la seule Église russe. L'article ci-dessous en fait une bonne introduction (même si l'emploi du mot "Conseil" au lieu de "Concile est très curieux de la part de "radiovaticana.va", médium qu'on ne peut taxer d'ignorance du sujet). Le Concile épiscopal est en effet pratiquement l'organe décisionnel suprême de l'Église russe, juste en dessous du Concile locale, qui compte aussi des représentants des clercs, moines et laïcs, mais ne se réunit que de façon épisodique (généralement pour l'élection du patriarche...) alors que le Concile épiscopal se réunit régulièrement tous les deux ans.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Novembre 2017 à 12:45 | -1 commentaire | Permalien

Un visiteur à la cathédrale de la Sainte-Trinité, quai Branly  à Paris
Les lecteurs de PO connaissent l' Higoumène Georges Leroy par les "Chroniques d'Abitibi": publiée il y a quelques années . De passage à Paris, il m'a fait part de ses impressions et m'a autorisé à les publier / VG /

Cher Vladimir,

voici mes impressions, après avoir concélébré en la Cathédrale de la Ste. Trinité, Quai Branly, à Paris :

À Paris, le pont Alexandre III franchit d'un bond élégant les eaux grises de la Seine. En aval, la tour Eiffel s'élance hardiment vers le ciel. Et juste au pied de celle-ci, à l'aplomb du fleuve, nous apercevons les silhouettes imprévues des bulbes dorés de la cathédrale de la Sainte Trinité. Il est impossible de ne pas la voir : elle se dresse juste en face de l'arrêt des bateaux-mouche, en l’un des endroits les plus touristiques de Paris.

J'ai eu l'honneur de concélébrer en la cathédrale de la Sainte-Trinité. À vrai dire, en franchissant le seuil des bâtiments jouxtant la cathédrale, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Assurément, c'est un endroit très officiel. Il bénéficie d'une surveillance rapprochée, chose indispensable par les temps qui courent. Je m'étais mentalement préparé un accueil poli mais froid… eh bien, ce fut tout le contraire qui m'arriva : un jeune homme souriant me conduisit jusqu'au sanctuaire, et le Recteur me reçut avec le sourire, et une très grande cordialité.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Novembre 2017 à 05:20 | -2 commentaire | Permalien

Colloque à l'Institut Saint-Serge: "La réception du concile de Moscou (de 1917-2017). Comment vivre et partager la conciliait ecclésiale?"
Du 8 au 10 décembre prochain l'Institut Saint-Serge et la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale organisent un colloque intitulé "La réception du concile de Moscou (de 1917-2017). Comment vivre et partager la conciliait ecclésiale?"

Le programme est publié à cette page.

Inscriptions, tarifs et règlement

Tarification du colloque: Formule "3 jours complets" (conférences + repas) (1) - 70 €
____"_____"______"___________"_________"______ (tarif étudiant) - 35 €
SUITE >>>> Pourquoi s'inscrire ?
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Novembre 2017 à 21:22 | 0 commentaire | Permalien

Patriarche Cyrille : la révolution s'est faite avec des slogans enjôleurs
Le 18 novembre 2017, jour du 100e anniversaire de l'élection au siège patriarcal de Saint Tikhon, Patriarche de Moscou et de toute la Russie, sa Sainteté le Patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille a célébré la Divine Liturgie dans la grande cathédrale du monastère Donskoy à Moscou. Après la liturgie, le Primat de l'Eglise orthodoxe russe s'est adressé aux fidèles dans son homélie patriarcale, dans laquelle il a évoqué les événements vieux d'un siècle liés à la vie et aux actes du Patriarche Tikhon.

« Les persécutions se sont abattues sur notre Eglise dès les premiers jours du coup d'état d'octobre, a rappelé le patriarche. Nous savons que la révolution s'est déroulée sous des slogans très attirants pour le peuple. On parlait de la paix, ce qui était si important pour notre pays véritablement déchiré par la guerre. On parlait du transfert des terres à ceux qui y travaillaient, ce qui était si important pour ceux qui peinaient effectivement et produisaient la richesse matérielle du pays. Mais, comme le disait le nouveau pouvoir, pour atteindre ces objectifs, il était nécessaire de combattre ceux qui avaient acquis leur richesse au détriment du peuple ; il les appelait exploiteurs, capitalistes et les accablait de sa colère. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Novembre 2017 à 15:23 | -1 commentaire | Permalien

Le 23 novembre 2017, Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie a présidé une réunion du Haut Conseil de l’Église orthodoxe russe. La séance avait lieu à la Salle du Haut conseil de la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou.

Ouvrant la séance, le patriarche Cyrille s’est adressé aux membres du Conseil :

« Bienvenue à tous les membres du Haut conseil ecclésiastique !

Cette année, le fil conducteur de nos réflexions est le centenaire des tragiques évènements de 1917. Nous réfléchissons à ce qui s’est passé il y a cent ans. Nous avons récemment prié au monastère du Don où, le 18 novembre 1917, saint Tikhon fut élu au trône patriarcal. Comme on sait, l’Église était déjà attaquée à l’époque. Le prêtre Jean Kotchourov avait été martyrisé le 13 novembre. Ensuite, le sang de multiples nouveaux martyrs a coulé, qui sont aujourd’hui canonisés. Les canonisations, les conférences, les films, les expositions, tout cela a son importance pour perdurer la mémoire de ces évènements tragiques.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Novembre 2017 à 13:19 | -1 commentaire | Permalien

Le synode épiscopal doit examiner la question du nombre de mariages religieux et civils que peut autoriser l’Église
Moscou, le 22 novembre. INTERFAX. Pour l’Église, combien de fois peut-on contracter un mariage et faut-il compter tous les mariages ou seulement ceux qui ont été bénis, telle est la question à laquelle devra répondre le synode épiscopal qui se réunira à Moscou du 29 novembre au 4 décembre 2017.

« Le droit canon actuel ne donne pas de réponse claire à cette question » a déclaré, au cours d’une conférence de presse, l’archiprêtre Nikolaï Balashov, vice-président du Département des relations extérieures, qui a également souligné que les différents diocèses n’ont pas la même approche « des normes canoniques dans la situation actuelle où sont contractés beaucoup plus de mariages civils que ne sont célébrés de mariages religieux. […] C’est cette question qui sera examinée par le synode épiscopal à venir, et une réponse claire devra être donnée. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Novembre 2017 à 11:30 | -1 commentaire | Permalien

Paris : le marché de Noël de l’Acer-Russie se tiendra le samedi 2 décembre
Le marché de Noël de l’Acer-Russie se tiendra le samedi 2 décembre de 11h à 17h, 91 rue Olivier de Serres, Paris, 15e. Il offrira la possibilité de trouver des cadeaux pour les fêtes et de jolies décorations de Noël, des livres, des châles russes et matriochkas. En outre, l’Acer-Russie proposera ses cartes de vœux et des icônes peintes seront également en vente. Pour finir, une vente à emporter de produits culinaires russes de première qualité sera également proposée : pirojkis, blinis, vatrouchka, etc.

Lire aussi Appel urgent au secours des enfants orphelins et handicapés lancé par l’ACER-RUSSIE et Lina Saltykova responsable de l’association « Miloserdie detiam » créée à Moscou
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Novembre 2017 à 14:31 | -1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 152


Recherche





RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile