Pierre Gonneau: NOVGOROD (970-1478)
Pierre Gonneau

Spécialiste de la Russie médiévale, professeur à Sorbonne Université, directeur d’Études à l’École Pratique des Hautes Études et président de l’Institut d’études slaves.

Histoire et archéologie d’une république russe médiévale (970-1478)

Ouvrir les portes de la cité la plus fameuse de l’histoire médiévale russe, Novgorod, c’est entrer dans un monde fabuleux et méconnu, aux origines mêmes d’une puissance millénaire. Pour en saisir l’esprit, il faut naviguer entre les textes et les vestiges, tenter de faire la part du mystère et de la vérité historique. Riourik, héros mythique, y a-t-il fondé la Russie, ou la « Ville Neuve » est-elle apparue lorsqu’une libre association d’aventuriers vikings, commerçant les armes à la main, s’est installée aux bords du fleuve Volkhov ? Novgorod invite à l’aventure et au rêve.

L’historien Pierre Gonneau nous guide à travers l’écheveau des rues et des monuments de la ville la plus peuplée de Russie au début du XIIIe siècle, avec près de 30 000 habitants. Comme les marchands allemands de la Hanse venus acquérir de précieuses fourrures, l’auteur s’arrête devant la blanche cathédrale Sainte-Sophie, symbole du lieu. Il parcourt le territoire sur lequel cette cité exerçait son pouvoir, envoyant ses jeunes gaillards batailler sur les rives de la mer Blanche comme aux confins de la Volga.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Septembre 2021 à 19:46 | 0 commentaire | Permalien

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a reconnu les "dépouilles d'Ekaterinbourg" comme des reliques appartenant à la famille impériale
Le président du Département des relations extérieures de l'Église, le métropolite Hilarion de Volokolamsk a en fait reconnu, à l'antenne de la chaîne Russia 24, que les « dépouilles d'Ekaterinbourg» étaient celles de la famille impériale : «les examens qui ont été menés de manière convaincante montrent que les dépouilles trouvées près d'Ekaterinbourg sont celles des membres de la famille impériale »

L'Église orthodoxe russe prendra connaissance des résultats des examens des dépouilles de la famille impériale retrouvées près d'Ekaterinbourg à la mi-novembre lors du Conseil épiscopal .

"Nous préparons le Conseil des évêques, qui se tiendra à la mi-novembre . Nous y discuterons de l'authenticité des" dépouilles d'Ekaterinbourg ", a-t-il déclaré.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Septembre 2021 à 15:48 | 0 commentaire | Permalien

Les Français croient de moins en moins en Dieu, selon un sondage
Les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

Une majorité de Français ne croit pas en Dieu. A la question "Vous, personnellement croyez-vous en Dieu ?", 51 % des sondés répondent "non" (contre 44% en 2011 et 2004), selon un sondage Ifop pour l'Association des journalistes d'information sur les religions (Ajir), publié jeudi 23 septembre. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

L'épidémie de Covid-19 les a-t-elle rapprochés d'une pratique religieuse ? "Non", disent les interviewés, à 91%. Seuls 9% répondent par l'affirmative. Sondés sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019, 79% répondent que cet événement n'a pas réveillé en eux de "sentiment religieux" ni de "fibre spirituelle". Mais 21% ressentent le contraire.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Septembre 2021 à 08:54 | 30 commentaires | Permalien

Homélie pour la Nativité de la Vierge Marie
Aujourd'hui 21 septembre fête de la Nativité de la Vierge

L’année liturgique comporte, outre le cycle des dimanches et le cycle des fêtes commémorant directement Notre Seigneur, un cycle des fêtes des saints. La première grande fête de ce cycle des saints que nous rencontrons après le début de l’année liturgique est la fête de la nativité de la bienheureuse Vierge Marie, célébrée le 21septembre. Il convenait que, dès les premiers jours de la nouvelle année religieuse, nous fussions mis en présence de la plus haute sainteté humaine reconnue et vénérée par l’Église, celle de la mère de Jésus-Christ.

Saint Jean Damascène: Homélie pour la Nativité de la Vierge Marie

Puisque la Vierge Mère de Dieu devait naître de sainte Anne, la nature n’a pas osé anticiper sur la grâce : la nature demeura stérile jusqu’à ce que la grâce eût porté son fruit. Il fallait qu’elle naisse la première, celle qui devait enfanter le premier-né antérieur à toute créature, en qui tout subsiste.

Joachim et Anne, heureux votre couple !
Rédigé par l'équipe de rédaction le 21 Septembre 2021 à 07:06 | 23 commentaires | Permalien

Le patriarche Cyrille ouvrira une conférence sur la primauté et la conciliarité dans l’orthodoxie
La conférence, organisée par la Commission synodale biblique et théologique, débutera le 16 septembre 2021, à 10 heures, à la salle Saint-Serge de l’église du Christ-Sauveur de Moscou. Elle a pour thème : « L’orthodoxie dans le monde : primauté et conciliarité à la lumière de la doctrine orthodoxe ».

L’évènement est organisé en partenariat avec le Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou et l’Institut des Hautes-Études Saints-Cyrille-et-Méthode.

L’objectif de la conférence est de susciter un débat théologique sur des thèmes ecclésiologiques, dont des sujets sensibles comme la primauté, la conciliarité, le mode d’octroi de l’autocéphalie. Elle accueillera des membres de la Commission synodale biblique et théologique, des représentants des écoles de théologie de l’Église orthodoxe russe, les enseignants des facultés de théologie des universités laïques, des hiérarques et des clercs de l’Église orthodoxe ukrainienne, des invités des Églises orthodoxes locales.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 17 Septembre 2021 à 14:54 | 0 commentaire | Permalien

PRECISIONS A PROPOS DE LA SITUATION AU Royaume-Uni
Parlons d'orthodoxie a publié le message suivant: Communiqué du bureau de l’archevêque du 3 septembre 2021

A la suite de cette publication nous avons reçu deux textes : Mgr Irénée (original, en anglais) et sa traduction en français

Pour les lecteurs, cet événement soulève de nombreuses questions.

Le document ci-inclus explique comment l'évêque Irénée (Steenberg) (EORHF) accuse Son Eminence Mgr Jean, métropolite de Doubna, et ses évêques de « tromperie spirituelle ». Le résultat est que en Angleterre 9 paroisses avec des milliers de fidèles, 7 prêtres, deux diacres et 6 lecteurs, ne désirant plus rester dans la division, ont été obligés de quitter l'EORHF et le 23 août se sont intègres à l'Archevêché de l'Europe Occidentale au sein du Patriarchat de Moscou.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Septembre 2021 à 18:42 | Permalien

Le métropolite Hilarion : intervenant en Ukraine, le patriarche Bartholomée remplissait obéissait à une injonction politique
Dans une intervention devant la jeunesse de Volgograd, le ministre des Affaires étrangères de Russie, Sergueï Lavrov, a constaté que l’Église orthodoxe russe « fait aujourd’hui l’objet de très fortes pressions de la part de plusieurs états occidentaux, avant tout des États-Unis, qui se sont donné pour but d’anéantir l’unité de l’orthodoxie mondiale. »


Commentant cette remarque du ministre des Affaires étrangères à l’antenne de l’émission « l’Église et le monde », le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département ds relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a proposé d’analyser les résultats de la politique étrangères des États-Unis : « Très souvent, les Américains recourent malheureusement au fameux principe du « diviser pour mieux régner », autrement dit, ils cherchent à diviser les peuples, à attiser les conflits.

On le voit au Proche-Orient comme en Ukraine. L’Église orthodoxe russe, en tant que puissance dont la vocation est de rassembler les hommes, notamment les représentants de différents peuples, de les réunir, et non de les désunir, est un adversaire géopolitique pour les États-Unis, qu’on le veuille ou non. C’est pourquoi les États-Unis sont persuadés qu’il faut affaiblir, démembrer l’Église orthodoxe russe. »
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Septembre 2021 à 12:05 | 0 commentaire | Permalien

Namur, Belgique: Au bord de la ruine, la chapelle  cherche des fonds pour une restauration
Benjamin Brone

On la dirait tout droit sortie de la Petite Maison dans la prairie. Avec ses lambris bicolores, ses petits vitraux néogothiques et son clocheton, ce n’est sans doute pas un hasard si les Namurois ont baptisé l’édifice "la chapelle canadienne". Occupée par le culte orthodoxe russe depuis 2007, la chapelle réclame d’urgents travaux.

Une curiosité entre Namur et Malonne

Les habitants de Malonne, de Salzinnes et de la Citadelle passent régulièrement à côté de cette drôle de chapelle. Située sur les hauteurs de Namur, sous les arbres, elle souffre des intempéries et de l’humidité provoquée par la végétation.

Entourée de belles villas mosanes, la chapelle a été érigée en 1911, au bord de l'avenue de la Vecquée, à la demande du baron Fallon, grand propriétaire terrien de la région. Personne ne connaît exactement son histoire, ni les raisons de cette étonnante construction, sans doute une coquetterie de son commanditaire.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Septembre 2021 à 08:02 | -1 commentaire | Permalien

Le patriarche Cyrille  consacrera un monument  à Saint Alexandre de la Néva à Samolva
Le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie présidera le 11 septembre la consécration du mémorial historique et culturel "Alexandre de la Néva et son armée " à Samolva, annonce le service de presse du Kremlin.

La cérémonie se déroulera en présence du président russe Vladimir Poutine, du métropolite de Pskov et Porkhov Tikhon (Chevkounov) et de Vladimir Medinsky
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 10 Septembre 2021 à 17:38 | 0 commentaire | Permalien

 Il y a 31 ans le père Alexander Men (1935-1990) était assassiné
Magnifique documentaire sur Alexandre Men grand spirituel orthodoxe mort en martyr en 1990

Le 9 septembre 1990, à cinq heures du matin, pendant qu'il se rendait à la divine liturgie, père Alexandre Men fut assassiné par un inconnu.

Né à Moscou en 1935 de parents juifs, Alexandre Men est éduqué à la foi orthodoxe chez sa mère qui entretient des liens avec l'Église des catacombes. Il a une vocation précoce à la prêtrise, mais il sera ordonné seulement après avoir achevé ses études supérieures de biologie.


Depuis le début de son ministère sacerdotal il réunit autour de lui un nombre toujours plus important d'intellectuels moscovites, en devenant un point de référence obligatoire pour l'intelligentsia de la capitale. A partir des années 1960, il rédige une oeuvre en plusieurs volumes sur l'histoire des religions, un dictionnaire biblique monumental en 7 tomes, et des livres de vulgarisation sur l'Ecriture Sainte, l'Église et la Liturgie orthodoxe.Il compose une vie de Jésus qui conduira à la foi des milliers de citadins soviétiques.
Rédigé par l'équipe rédaction le 9 Septembre 2021 à 09:03 | 1 commentaire | Permalien

Résultats de la visite du patriarche Bartholomée en Ukraine pour l'Orthodoxie
Pourquoi le chef du Phanar est-il venu en Ukraine en 2021 et quelle est la signification de cette visite pour l'Orthodoxie mondiale?

Le résultat le plus important de cette visite est montré sur la photo illustrative qui illustre cet article. On y voit le patriarche Bartholomée sur la plate-forme pour les invités VIP lors des célébrations de la fête de l'indépendance de l'Ukraine. Il est à côté du chef du Conseil national de sécurité et de défense Danilov, du président du Parlement Razoumkov, d'invités étrangers de marque - les présidents de la Lettonie et de l'Estonie, et il a l'air très heureux. Et compte tenu de la façon dont le chef du Phanar a planifié et passé son temps en Ukraine, on peut affirmer que le but principal de son voyage dans notre pays n'était pas l'enseignement du peuple de Dieu dans la foi chrétienne, ni la prédication pastorale, ni la pacification, mais le renforcement de ses positions parmi les élites politique et laïque. Cet objectif a-t-il été atteint ? Parlons de tout cela dans l'ordre.

Le chef du Phanar est arrivé à Kiev sous le couvert de la nuit et il est reparti sous le couvert de la nuit. Certains y verront une sorte de symbolisme sombre, d’autres non, et chacun aura raison à sa manière. La visite de « sa divine toute sainteté » est terminée, et il est temps de faire le point.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Septembre 2021 à 18:08 | 0 commentaire | Permalien

Communiqué du bureau de l’archevêque du 3 septembre 2021
Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale
Patriarcat de Moscou


Le bureau de l’archevêque Jean, métropolite de Doubna vient de publier un communiqué annonçant la réception dans l’Archevêché des 6 paroisses, 3 communautés, 7 prêtres et 2 diacres du Royaume-Uni


Suite à leur demande instante et répétée ainsi qu’à leur Pétition, par économie canonique pour qu’ils puissent vivre en plénitude la grâce de l’Église orthodoxe, les 21 et 23 août dernier ont été reçus au sein de l’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale les communautés et les clercs du Royaume-Uni ci-dessous mentionnés :

Prêtre Thomas COOK (paroisse de Saint-Edmund, roi et martyr, Nottingham et communauté de Saint-Birinus, Isleworth, Londres) ;

– Hiéromoine Patrick (John) RAMSEY (paroisse de Saint-Georges-le-Grand-Martyr, Eccles, Norfolk);

– Archiprêtre Andrew PHILLIPS, (paroisse Saint-Jean- de-Shangaï, Colchester, Sainte-Matrona, Wisbech, et Saint-Felix de Bourgogne, apôtre l’Est-Anglie , Felixstowe)
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Septembre 2021 à 15:34 | 19 commentaires | Permalien

Septembre 2021 Programme culturel du CSCOR
Mesdames, Messieurs, Chers amis,

Nous sommes heureux de vous présenter
le programme culturel du CSCOR pour le mois de septembre.

Pour vous inscrire, veuillez envoyer un courriel à cscor@ambrussie.fr
en précisant le titre de l’évènement et le nombre de places à réserver.

D’autres éventuelles activités au Centre, non énumérées dans ce programme, seront annoncées par des messages ponctuels.

Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe

1 Quai Branly
75007 Paris France​
сscor@ambrussie.fr
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Septembre 2021 à 16:51 | 0 commentaire | Permalien

L’église orthodoxe russe de Genève: Le grand chantier de rénovation!
Pierre-Henri Badel et photos © Magali Girardin

L’église russe compte parmi les édifices religieux les plus flamboyants de Genève. En 2014, elle a fêté les 150 ans du début des travaux de sa construction à l’emplacement de ce qu’étaient auparavant les fortifications de la ville, qui venaient d’être démolies.

Dans la foulée de la révolution de 1846 et de la modernisation de son urbanisme, le gouvernement genevois adopte la liberté de culte en 1847, puis accorde aux différentes religions actives en ville de Genève des parcelles de terrains situées à l’emplacement de l’ancien carcan que constituaient les ouvrages de défense de la ville. L’Église catholique lance la construction de Notre-Dame à Cornavin en 1852, l’Église anglicane à la rue du Mont-Blanc en 1853, un temple maçonnique au boulevard Georges-Favon en 1858 et finalement l’église consacrée à la religion orthodoxe russe en 1864 à l’actuelle rue Rodolphe-Toepffer, sur le plateau de Champel, dans le quartier des Tranchées, alors exempt de tout autre bâtiment.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Septembre 2021 à 16:16 | 0 commentaire | Permalien

Le patriarche Bartholomée s'est exprimé à Kiev il a accusé plusieurs Églises orthodoxes locales
Le responsable du Phanar a nommé la véritable raison de son intervention en Ukraine, c’est à dire le refus de l'Église orthodoxe russe de se présenter au concile crétois et de reconnaître son statut ...

Le patriarche Bartholomée de Constantinople, lors d'une visite à Kiev à l'invitation des schismatiques ukrainiens, a de nouveau exprimé ses revendications à l’égard des Églises orthodoxes d'Antioche, de Bulgarie, de Géorgie et de Russie pour leur refus de participer au Concile crétois, et donc, en fait, a révélé la vraie raison d'une intervention aussi brutale et inattendue de l'Ukraine, le Phanar souhaite se venger de Moscou pour son refus de comparaître au Conseil.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Août 2021 à 17:11 | 14 commentaires | Permalien

Le patriarche Bartholomée n'était pas présent aux célébrations à Sainte-Sophie de Kiev à l'occasion du 30e anniversaire de l'indépendance de l'Ukraine
Le métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine Onuphre a participé mardi à l'action "Bénédiction de l'Ukraine", qui se déroule traditionnellement à la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev le jour de l'indépendance de l'Ukraine.

Dans le même temps, le patriarche Bartholomée de Constantinople, qui est en visite à Kiev ces jours-ci à l'invitation du président Vladimir Zelensky, n'était pas à la célébration, a déclaré le métropolite Antoine (Pakanich), primat de l'Église orthodoxe ukrainienne sur sa page Facebook.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Août 2021 à 16:17 | 0 commentaire | Permalien

Environ 500 laïcs prient devant la résidence du patriarche Bartholomée de Constantinople à Kiev, tenant dans leurs mains des portraits du responsable de l ‘EOU (PM) avec des inscriptions en anglais et en ukrainien "Notre primat est le métropolite Onuphre"

Selon les médias ukrainiens, leur objectif est de rencontrer le patriarche Bartholomée pour lui faire part de la situation réelle de l'orthodoxie ukrainienne qui s'est établie après l'octroi du Tomos à l'Église orthodoxe d'Ukraine, créée fin 2018 sur la base de deux églises ukrainiennes non canoniques.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Août 2021 à 15:03 | 2 commentaires | Permalien

Les célèbres monastères du Mont Athos en Grèce, abritent des trésors inestimables. Les moines orthodoxes qui y résident sont les gardiens d'objets, de documents et de manuscrits rares désormais consultables à Athènes, grâce à leur numérisation. Les nouvelles technologies permettent de mettre un pied, dans ce lieux ou environ 2000 moines mènent une vie de réclusion.

"L'exposition «Passage to the light» est un voyage numérique vers les trésors du Mont Athos. Le public peut apprécier des artefacts et des documents couvrant un millier d'années, des trésors de la civilisation chrétienne orthodoxe" explique Konstantinos Patseas, commissaire de l'exposition et coordinateur du projet "Athonite Digital Arc".

"C'est une expérience unique pour les visiteurs qui découvrent la vie quotidienne des moines sur la montagne sacrée et voient toute la richesse des monastères sous forme numérique" ajoute-t-il.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Août 2021 à 17:54 | 0 commentaire | Permalien

L’évêque de Zelenograd Sabba (Toutounov) : En Russie, il faut créer une fonction de commissaire présidentiel aux droits des Russes
L'Église orthodoxe russe a appelé les autorités à commencer à travailler systématiquement pour protéger la population russophone dans le pays et à l'étranger ...

Le directeur adjoint de l’administration du Patriarcat de Moscou, l'évêque Sabba Toutunov de Zelenogradsk, a proposé la création d’un poste de « commissaire présidentiel aux droits des Russes » rapporte RIA Novosti.

L’éveque a noté qu'au cours des derniers mois "il y a eu de nombreux exemples d'oppression du peuple russe - en Russie et à l'extérieur". De plus, selon lui, Internet a discuté à plusieurs reprises de "à quel point il est difficile pour un Russe d'obtenir la citoyenneté russe, et encore plus de s'installer dans sa patrie".
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Août 2021 à 14:36 | 1 commentaire | Permalien

Le métropolite Antoine de Chersonèse et d'Europe occidentale a visité la ville italienne de Bari
Du 4 au 6 août 2021, le directeur du département des institutions du Patriarcat de Moscou à l’étranger, le métropolite Antoine de Chersonèse et d'Europe occidentale, a effectué une visite dans la ville de Bari, en Italie.

Dans la soirée du 4 août, à l'aéroport, l'évêque a été accueilli par le recteur de la paroisse Saint-Nicolas de Bari, l'archiprêtre Viatcheslav Bachin. À son arrivée dans la ville, le métropolite Antoine s'est rendu à la basilique où reposent les reliques de saint Nicolas, archevêque de Myre de Lycie. L'évêque a fait une prière au sanctuaire, après quoi il a visité la paroisse Saint-Nicolas.

Le 5 août, le métropolite Antoine de Chersonèse et d'Europe occidentale a présidé la célébration de la Divine liturgie en la basilique Saint-Nicolas, concélébrée avec l'archiprêtre Viatcheslav Bachin.

Le même jour, l'évêque a servi un moleben (prière d'intercession) dans l'église Saint-Nicolas et a aspergé la salle, qui a été restaurée et embellie la veille, d'eau bénite.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Août 2021 à 10:20 | -1 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 189


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile