Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 27 Juin 2021 à 14:17 | 0 commentaire | Permalien

Une paroisse de l’Église orthodoxe ukrainienne, spoliée de son bâtiment cultuel par « l’église d’Ukraine », a bâti une nouvelle église
Une nouvelle église, dédiée à Saint-Nicolas, a été consacrée au village de Sestriatine, dans le district de Radivilov le 23 juin 2021.

Cette nouvelle église remplace celle usurpée à l’Église orthodoxe ukrainienne par des membres de « l’église orthodoxe d’Ukraine », annonce le site de l’Union des journalistes orthodoxe, se référant à la page du diocèse de Rovno sur Facebook.
L’évêque Pimène de Doubnо, vicaire du métropolite Bartholomée de Rovno et d’Ostroj, a consacré le bâtiment.

La paroisse de l’Église orthodoxe ukrainienne à Sestriatine a perdu son église en 2019, en conséquence d’actes de spoliation violente.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Juin 2021 à 17:03 | 0 commentaire | Permalien

Le métropolite Antoine de Chersonèse a rencontré le métropolite Jean de Doubna
Le 21 juin 2021, à la cathédrale Saint Alexandre de la Néva à Paris, une rencontre fraternelle a eu lieu entre l'exarque patriarcal en Europe occidentale, le métropolite Antoine de Chersonèse et le métropolite Jean de Doubna d'Europe occidentale, responsable de l'archidiocèse des paroisses d'Europe occidentale de tradition russe (PM)

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 25 Juin 2021 à 09:07 | 0 commentaire | Permalien

Le  Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe a décidé d'ouvrir un Séminaire théologique à Pskov-Petchersk
Le Saint-Synode de l'Église orthodoxe russe a décidé d'ouvrir le Séminaire théologique de Pskov-Petchersk ( Procès-verbal n° 50 ).

Le métropolite de Pskov Mgr Tikhon /Сhevkounov/ est nommé recteur par intérim du Séminaire .

Auparavant, le métropolite Tikhon avait dit de l' ouverture prochaine du séminaire que c’était une "nouvelle étape dans la vie" du monastère.

Синод постановил открыть Псково-Печерскую духовную семинарию
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Juin 2021 à 10:04 | 0 commentaire | Permalien

L’Église catholique reconnaît l’importance de protéger la santé et les droits des femmes
Rapport Matić: La COMECE appelle les eurodéputés à prendre conscience de l’importance et de la complexité de la question et à voter avec responsabilité

La COMECE est la Commission des Episcopats de l’Union européenne. Cette Commission est composée d’évêques délégués par les conférences épiscopales des Etats membres de l’Union européenne et possède un Secrétariat permanent à Bruxelles.


Le Secrétariat de la Commission des Episcopats de l’Union Européenne (COMECE) a publié, le jeudi 17 juin 2021, un exposé de position sur le « rapport Matić », avant sa soumission finale à la prochaine session plénière du Parlement européen. L’Église catholique reconnaît l’importance de protéger la santé et les droits des femmes et appelle tous les députés à prendre en considération la sensibilité et la complexité de la question, qui « exige un équilibre juridique et éthique de tous les droits concernés ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juin 2021 à 16:16 | 1 commentaire | Permalien

Un diacre du diocèse de Chersonèse élu membre de la Commission synodale de bioéthique
Le 17 juin 2021, sous la présidence de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille, une réunion du Saint-Synode de l'Église Orthodoxe Russe a eu lieu en la résidence patriarcale et synodale du monastère Saint Daniel à Moscou.

Lors de la réunion du Saint-Synode, un rapport a été présenté par le président de la Commission synodale de bioéthique, Mgr Silouane de Peterhof, présentant la composition de la commission et le projet de statut la concernant ( journal n°44 ).

Le Saint-Synode a approuvé le Statut, ainsi que la composition de la commission nouvellement formée, qui comprend le diacre Marc Andronikof, membre du clergé de l'église cathédrale des Trois Saints à Paris, membre de la Société orthodoxe pour la recherche bioéthique (France) et docteur és Sciences médicales.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juin 2021 à 10:48 | 0 commentaire | Permalien

Eglise universelle : La renaissance de l'Eglise orthodoxe en Russie

Rédacteur en chef de Orthodoxie.com , Christophe Levalois analyse l'évolution de l'Eglise orthodoxe russe pendant un siècle. Après le renouveau de la fin du XIXème siècle vint l'heure de la persécution, à partir de 1917, puis celle d'une renaissance en 1991 à partir de la chute de l'URSS.


Christophe Levalois est l'auteur du livre "Le loup et son mystère" . Des articles lui sont consacrés dans "Valeurs actuelles" et "Spectacle du monde" , au printemps 2020 ICI en >>> PDF

Christophe Levalois raconte dans son livre un grand voyage dans l’histoire des sociétés humaines, de la préhistoire à nos jours, explorant mythes, légendes, rites, aventures extraordinaires, et convoquant aussi faits historiques, découvertes scientifiques et archéologiques.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Juin 2021 à 10:15 | 0 commentaire | Permalien

Le petit SERJIK « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » (partie 5)
POSTFACE du père Boris Stark et souvenirs de matouchka Nathalie

Il suffirait, semble-t-il de dire « Que Ta volonté soit faite ! Mais comme il est difficile d’accepter la volonté de Dieu, dans un malheur tel que la mort de Serjik ».

Je voudrais ajouter quelques précisons à ce texte de la moniale Sérafima. Serioja était à ses neuf un véritable connaisseur des offices. Il s’était pénétré de l’ordo et des traditions. Il portait le stichère et avait été nommé lecteur sans qu’il y ait eu consécration. Nous ne savions pas s’il était possible de le vêtir de ce stichère pour l’inhumer. Lorsqu’il tomba malade et que, quelques semaines plus tard, il devint conscient d’être à l’article de la mort il pria d’apporter à l’hôpital tous les vêtements dont il sera revêtu après sa mort, y compris le stichère. Il répartit ses effets, ses livres et ses jouets entre ceux auxquels il souhaitait qu’ils soient remis.

Il peut paraître étonnant que l’hôpital n’aie pas immédiatement effectué un examen aux rayons X. C’était le premier semestre de la guerre et l’électricité manquait. Plusieurs évènements tragiques ont coïncidé dans le temps avec la mort de Serjik.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Juin 2021 à 16:28 | 0 commentaire | Permalien

Le petit SERJIK « Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu » ( partie 2)
Par la moniale Serafima /Antonina Ossorguine/ Traduction du russe par Nikita Krivocheine

Tous étaient étonnés par la profondeur et la sincérité de sa foi.

Un jour, sa mère lui avait demandé de prier pour sa sœur, souffrante, et pour lui-même. Tous les deux avaient une forte fièvre et très mal à la gorge. Serjik accomplit ce souhait, le lendemain matin sa sœur et lui étaient complètement guéris et vinrent assister à la liturgie de l’entrée du Seigneur à Jérusalem. Souvent il disait « Il ne faut pas faire venir le médecin, il faut prier et tout s’arrangera ».

Serjik s’accoutume très tôt à la vie en Eglise, il était garçon d’autel à la cathédrale de la rue Daru. Lorsqu’il avait sept ans son père fut ordonné diacre. Le petit se tenait toujours dans les chœurs. Plus jamais il ne s’éloignait de son père, il voulait toujours être à ses côtés lors des offices. Son visage était radieux, de nombreux prêtres et fidèles n’arrivaient pas à en détacher le regard. L’évêque Vladimir de Nice avait tout particulièrement remarqué la luminosité de ce visage enfantin.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Juin 2021 à 21:57 | 2 commentaires | Permalien

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk reçoit le prix d'État de la Fédération de Russie
Le 12 juin 2021, fête nationale de la Russie a eu lieu dans la salle Saint-Georges du Grand Palais du Kremlin, une cérémonie solennelle de remise des médailles d'or "Héros du travail de la Fédération de Russie" et des prix d'État dans les domaines de la science et de la technologie , la littérature et l'art, pour les réalisations exceptionnelles dans les domaines des droits de l'homme et des activités caritatives .

Le lauréat du Prix d'État de la Fédération de Russie dans le domaine de la littérature et de l'art était, en particulier, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, recteur des études supérieures et doctorales à l'échelle de l'Église. nommé d'après les saints Cyrille et Méthode. Le décret signé le 9 juin par le Président de la Fédération de Russie précise que le prix a été décerné « pour sa contribution au développement de la culture nationale et des activités éducatives ».... SUITE

Le 9 juin 2021, au centre multimédia international de l’agence de presse « Russie aujourd’hui » (Rossia segodnia), au cours d’un briefing sous forme de visioconférence, ont été annoncés les noms des lauréats des prix d’État, ayant mérité pour leurs avancées dans les domaines de la science et des technologies, de la littérature et de l’art, dans la défense des droits de l’homme et l’action caritative pour l’année 2020,

L’adjoint du président de la Fédération de Russie, A. A. Foursenko, V. Tolstoï, conseiller du chef de l’État, et V. Fadeïev, conseiller du président de la Fédération de Russie, président du Conseil des droits de l’homme.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Juin 2021 à 16:44 | 0 commentaire | Permalien

Nikita Krivochéine a donné un entretien à TV Libertés sur son dernier livre, « Des miradors à la liberté. Un Français-Russe toujours en résistance » et pour Radio Maria FRANCE

Nikita est l'un des derniers survivants du goulag. Dans son ouvrage "Des miradors à la liberté", il raconte son arrestation par les autorités soviétiques en 1957. Jugé coupable d'avoir envoyé au journal Le Monde une chronique sur l'intervention soviétique en Hongrie, Texte Alexandre de La Cerda « Life-éditions » : fondées par Guillaume d’Alançon au service de la famille
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 14 Juin 2021 à 15:51 | 12 commentaires | Permalien

7ème dimanche de Pâques: Saints Pères du Premier Concile Œcuménique
Après-fête de l'Ascension

Le premier Concile œcuménique est celui qui a eu lieu à Nicée en 325. Nicée se trouve dans la Turquie actuelle. Ce concile dont la première séance a eu lieu le 20 mai a été présidé par l’évêque Ossius de Cordoue. L’empereur Constantin était également présent à l’ouverture du concile.

La première chose qui pouvait frapper était les séquelles des persécutions (qui avaient alors cessé) sur les corps de la plupart des participants. En effet certains avaient subi des amputations, d’autres avaient des corps déformés ou bien tout simplement ils portaient les traces des coups de fouet, des blessures et des coups qu’ils avaient subi pour témoigner de la Foi vivante qu’ils ont affermi à Nicée.

Cette foi qui était gravée dans leurs cœurs et leurs intellects et écrite sur leurs corps. Et il n’est caché à personne que ces souffrances accompagnent les saints martyrs (en tout temps). Ainsi le diacre Athanase qui accompagnait l’évêque d’Alexandrie (et qui devait devenir le héros du concile de Nicée) a subi plus tard par cinq fois l’exil de la ville d’Alexandrie dont il devait devenir évêque.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Juin 2021 à 09:56 | -1 commentaire | Permalien

Communications orthodoxes
père Alexander Winogradsky Frenkel, patriarcat de Jérusalem

Je ne pensais pas faire une note sur l'émission "Orthodoxie", diffusée sur France 2 (service public de la TV française) le 23 mai 2021 dans le cadre des programmes religieux (Chemins de la Foi). On ne peut que louer les qualités artistiques de cette émission réalisée par le père Jivko Panev avec le concours de François Lespes.

La question n'est guère dans le déroulé du film. Les réalisateurs sont des vieux routiers de l'information religieuse, de la manière de traiter techniquement les plans, l'approche journalistique. Ca roule par définition dans un petit monde, celui - très compact - des informateurs du monde religieux. Ca roule aussi par la manière interne d'aborder des problèmes que l'on pressent importants, voire majeurs pour notre époque. Que l'on pense à la belle émission, réalisée voici quelques mois, avant le début de la pandémie, par le père Jivko Panev sur les cinquante-cinq ans de présence orthodoxe à l'antenne de la télévision française. Cela faisait naturellement suite aux soixante-quinze ans de la plus ancienne émission télévisée française, "Le Jour du Seigneur"- programme catholique.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 7 Juin 2021 à 19:46 | -8 commentaire | Permalien

J.- P. LAMOTTE

Voici  la visioconférence que j’ai donnée  le 3 juin dans les locaux du Centre Culturel russe  à Paris sur l’invitation de Konstantin Mikhaïlovitch VOLKOV, directeur de ce centre. J’étais accompagné de Pascal MONCHATRE ,membre  de notre association.

Cette présentation, qui a duré 2 heures, était en 2 parties.

La première, la plus importante, consacrée à la présentation de notre dernier livre sur le cimetière russe « Un coin de Russie à Sainte-Geneviève-des-Bois »La deuxième , réalisée à la demande de de K. M. VOLKOV, avait pour but de mettre en évidence le niveau de dégradation d’un très grand nombre de tombes de ce cimetière. Le défaut principal étant la végétation qui envahit des centaines  de sépultures  (principalement le lierre). Près de 500 tombes sont à nettoyer rapidement sous peine de voir certaines zones du cimetière se transformer en véritable jungle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Juin 2021 à 14:55 | 0 commentaire | Permalien

La nécropole de Sainte-Geneviève-des-Bois aujourd’hui
La Maison russe à Paris a organisé le 3 juin une rencontre zoom avec l’auteur d’une étude sur la nécropole russe de Sainte-Geneviève-des-Bois

Jean-Pierre Lamotte, auteur du livre « Un coin de Russie à Sainte-Geneviève-des-Bois », membre de l’association « Les amis de l’histoire de Sainte-Geneviève-des-Bois et ses environs ».

Son livre sur la célèbre nécropole russe en France est l’une des études les plus connues et les plus fiables. Le livre a été publié pour la première fois en français en 2008. Ses versions en français et en russe sont constamment revues et améliorées. Le livre en langue russe a été réédité l’année dernière. La nouvelle édition contient de nouvelles informations sur les données biographiques des enterrés. Le lecteur y découvre des faits jusque-là inconnus de l’histoire de la diaspora russe et des relations russo-françaises au XXe siècle.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juin 2021 à 12:19 | -1 commentaire | Permalien

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2021 à 17:36 | 2 commentaires | Permalien

Pourquoi sommes-nous agités? La vie d'aujourd'hui est remplie de tumulte.
L'agitation est un phénomène courant dans notre vie. Les personnes sereines sont souvent considérées comme insensibles, détachées et tournées vers l'intérieur. Les personnes qui deviennent agitées, cependant, sont réputées avoir des émotions. Ce sont des gens qui vivent et luttent, même si leur agitation entraîne ses propres difficultés. Mais il est une question évidente : qu'est-ce qui nous agite ?

Dans la tradition ascétique de notre foi, le trouble est causé par nos pensées. Celles-ci découlent de l'attitude des autres envers nous, du doute et de l'inquiétude sur l'avenir, des peurs et des phobies, du désir de ce que nous pensons être nôtre et que nous n'avons pas trouvé, des inquiétudes que nous éprouvons, ainsi que du fait que nous sommes incapables de trouver la joie et le sens de la vie.

« Le début de la quiétude consiste à repousser les coups des démons, car ils vous troublent au plus profond de votre cœur. La fin de la quiétude n'est pas de craindre le trouble, mais d'y être indifférent » (Saint Jean Climaque).
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Juin 2021 à 10:39 | 0 commentaire | Permalien

Comment mener une vie sainte: «Mangez juste assez pour soulager votre faim»
Ne pas trop manger

Saint Jean Chrysostome a donné une excellente règle pour observer la modération nécessaire dans la nourriture: «Mangez juste assez pour soulager votre faim». Un autre saint enseignant a dit: «Vous ne devriez pas manger ce que vous voulez, mais manger ce que vous avez, et d'une manière qu'après avoir mangé et bu, vous ressentez toujours le besoin de manger.

La satiété est extrêmement nocive pour l'âme.

Quiconque consomme trop de nourriture ou de boisson est incapable d'exercices spirituels et ne peut jamais prier ni réfléchir à quoi que ce soit de divin, car l'excès de nourriture entraîne une personne dans la paresse, la somnolence, l'oisiveté, les vains discours, les comportements ridicules et une grande multitude de pensées et de désirs impurs...

Et pour l'inflammation de la colère et de l'amour du plaisir, elle joue souvent le même rôle que l'huile versée sur le feu. En général, celui qui mange trop n'a pas le vrai Dieu, mais sa propre chair et ses désirs. Par conséquent, quiconque mange trop est capable de violer même les obligations les plus saintes et est prêt à commettre les actes les plus vils.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 1 Juin 2021 à 09:38 | -8 commentaire | Permalien

L'Église orthodoxe russe envisage d'abandonner la bénédiction des armes
Le Conseil des évêques de l'Église orthodoxe russe, qui devrait se tenir à la mi-novembre, examinera la question du renoncement à la bénédiction des armes.

La session inter-conseils, qui a eu lieu à Moscou a approuvé le document «Sur la bénédiction des chrétiens orthodoxes pour l'accomplissement du devoir militaire», qui avait déjà été largement débattu et où il était proposé de ne pas bénir les armes. en tant que telles mais les militaires pour leur service, a déclaré le vice-président du Département synodal pour les relations des Eglises avec la société et les médias Vakhtang Kipchidze.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 31 Mai 2021 à 16:49 | 0 commentaire | Permalien

Après la signature du Traité de Brest-Litovsk les camps de prisonniers de guerre furent utilisés par la Tchéka en tant que camps de concentration

Y étaient détenus les adversaires politiques du pouvoir soviétique, les partisans de l’armée Blanche, des serviteurs du culte ainsi que des prisonniers de guerre étrangers.

En 1919-1922 on comptait à Moscou 53 lieux de détention dont 12 camps. Le pouvoir ne considérait pas, à l’époque, que les camps de concentration étaient appelés à durer. Aussi le budget qui leur était alloué était réduit.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Mai 2021 à 08:25 | 0 commentaire | Permalien

1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 188


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile