CAHIER DES CHARGES du concours d’architecture pour le projet du
Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe
Quai Branly Paris
Situation et environnement actuel du terrain accueillant le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de Paris
........................................................
Le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de Paris, sera situé à Paris 7ème arrondissement à l’adresse suivante :1, quai Branly / 2 avenue Rapp / 192, rue de l’Université.
Il sera plus précisément édifié sur la parcelle cadastrée C0 6 à Paris d’une contenance cadastrale de 4 245 mètres (Annexe 1).Cette parcelle jouit d’une situation géographique exceptionnelle à Paris. Bordée par la rue de l’Université, l’avenue Rapp et le Quai Branly, elle offre un angle à très forte visibilité depuis le Pont de l’Alma

En limite séparative ouest, la parcelle est bordée par le Palais de l’Alma, construit en 1861 par l’architecte Jacques-Martin Tétaz et classé monument historique en 2002.
Le terrain est soumis aux dispositions du Plan Local d’Urbanisme de la Ville de Paris, dont les principales caractéristiques sont indiquées dans l’Annexe 2

Conception du Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe

Le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de Paris est créé comme un mieux de rencontre et d’évènements culturels pour la communauté russe de Paris, de prise de connaissance des Parisiens avec la culture spirituelle russe et l’exercice du culte orthodoxe.
Cet objectif impose de relever un triple défi pour ce lieu : trouver une certaine sérénité nécessaire à la réflexion dans cet environnement urbain, tout en offrant un univers tourné vers l’extérieur et intégrant en parfaite cohérence son environnement actuel.

Il est souhaité que le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de Paris soit principalement composé de trois bâtiments autour d’un jardin central :

1/ Un Bâtiment partiellement démoli et réhabilité pour parie situé à l’angle de l’avenue Rapp et de la rue de l’université
2/ Un jardin central
3/ Une église orthodoxe au centre de la parcelle
4/ Un bâtiment neuf ayant pour façade le Quai Branly

Il devra être envisagé dans le programme entre une dizaine et une quinzaine de places de stationnements, pas nécessairement abrités.

L’ensemble du Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe doit être clos.

Eglise orthodoxe

L’église orthodoxe est l’élément central du nouveau Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe de Paris ? Elle doit être incorporée dans un grand jardin, situé au centre du terrain de telle façon que les processions de croix soient possibles. Il est souhaitable que le plan architectural ouvre le terrain sur la ville, en rendant une vie architecturale aux façades orientales du Palais de l’Alma et crée un cadre digne pour une église traditionnelle russe orthodoxe. Tout en gardant les traditions et les principes canoniques propres aux meilleurs exemples de l’architecture ecclésiale orthodoxe russe, l’église ne doit être ni caricaturale, ni délibérément non contemporaine.

La présence d’au moins une coupole est obligatoire. Le clocher sera intégré soit dans le bâtiment de l’église soit dans un des bâtiments environnants. Le bâtiment devra respecter toutes les contraintes gabaritaires imposées par le Plan Local d’Urbanisme de la Ville de Paris.

L’église peut être surélevée sur un socle, au dessus de la côte d’inondation de la crue centennale ; Entouré d’un jardin, le socle en pierre marque la frontière du passage de la ville vers un lieu saint. La place surélevée de cette façon autour de l’église peut être utilisée pour les processions de croix. Il est nécessaire de prévoir l’accès de transport à l’église pour les cérémonies religieuses (mariages, obsèques).

Compte tenu des caractéristiques du terrain, il n’est pas souhaité de prévoir des cryptes ou d’autres locaux souterrains ou en demi sous-sol sous l’église.

L’église ne peut pas être construite directement sur le Quai Branly, elle doit être plongée dans un jardin et s’ouvrir progressivement au piéton, suivant le Quai Branly vers l’avenue Rapp. La ou les coupoles de l’église doivent être visibles depuis la Seine et de sa rive droite. Il est préférable que la porte principale de l’église s’ouvre sur le jardin central.

L’intérieur de l’église doit correspondre aux canons orthodoxes traditionnels, les murs de l’église seront couverts de fresques de style iconographique traditionnel.

Jardin central

La forme de la parcelle étant très tourmentée, il est souhaité un nouvel axe de composition unifiant et calqué sur la trame orthogonale et la morphologie du Palais de l’Alma.

Ainsi un grand jardin trapézoïdal de 650 m2 sera au centre de la parcelle.

Positionné au pincement de la parcelle, ce centre de gravité de la composition sépare et distribue les espaces publics et privatifs du programme.

Ce jardin traversant débouche de toute sa largeur sur l’avenue Rapp et constitue ainsi l’entrée principale de la parcelle.

La grande percée depuis le jardin central jusqu’au Quai Branly et jouxtant le Palais de l’Alma devra être végétalisée.

Cette libération du bâti permet par ailleurs de redonner aux façades Est du Palais de l’Alma leur rayonnement premier. Une fois restaurés, ces façades participeront qualitativement à la grandeur des lieux tout en profitant d’un vis-à-vis dégagé.

Bâtiment neuf Quai Branly

Ce bâtiment sera essentiellement utilisé pour les besoins de la partie culturelle du Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe. Il devra donc contenir, des salles polyvalentes, utilisables pour des concerts ou des expositions ou réceptions ou conférences.

La façade de ce bâtiment doit être alignée avec la façade du Palais de l’Alma sur le quai Branly et respecter les gabarits du Palais de l’Alma. Le bâtiment ne doit pas fermer complètement la vue sur l’église orthodoxe.

Bâtiment à l’angle de l’avenue Rapp et de la rue de l’université

Ce bâtiment devra être partiellement démoli de sorte de permettre la réalisation du jardin central.

Les fonctions de ce bâtiment seront nombreuses et variées. Elles rassembleront un module pour l’administration diocésaine, un module de logements pour les prêtres, un module de logements pour les séminaristes, un module de salles de classes, des réfectoires, une bibliothèque et une librairie et des bureaux à louer.
Les appartements destinés aux ecclésiastiques devront bénéficier d’un accès indépendant par la rue de l’université.
A titre indicatif, il est donné ci-dessous un estimant des capacités attendues de chacune des fonctions du programme par les futurs utilisateurs du Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe.

Eglise
1/ L’église orthodoxe (y compris l’autel et la sacristie) 500-600m2

Jardin central
2/ Les espaces verts 600-800m2

Bâtiments neuf Quai Branly
1/ Module salles polyvalentes pour les expositions et concerts 400m2
2/ Modules salles de réception avec cuisine associée 300m2

Bâtiment réhabilité Rue de l’université
1/ Module administration diocésaine (comprenant 6 bureaux, une salle de réunion, des sanitaires) 200m2
2/ Module logement des prêtres (comprenant 5 appartements de 2/3 pièces avec cuisine plus un appartement avec une salle de réception) 350m2
3/ Module logement des séminaristes (comprenant 20 studios sans cuisine plus un foyer) 450m2
4/ Module salle de classes 500m2
5/ Module réfectoire (comprenant une cuisine pouvant servir jusqu’à 30 couverts simultanément) 100m2
6/ Module pour la paroisse (comprenant bibliothèque, librairie, archive, salle à manger et cuisine) 450m2
7/ Bureaux à louer 1200m2

Tradition et contemporanéité

Le Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe doit tendre vers une homogénéité et une unité des bâtiments les uns avec les autres.

L’église orthodoxe doit être prévue dans des formes orthodoxes traditionnelles, tout en essayant de respecter une certaine contemporanéité de sorte d’être en phase avec l’esprit des récents projets emblématiques des rives de la Seine (Institut du Monde Arabe, maison du japon et le musée des Arts Premiers).
La forme principale de l’église orthodoxe ne peut pas être modifiée et doit correspondre au type d’une église orthodoxe russe, se combinant au mieux avec l’architecture traditionnelle de Paris autour du terrain.






Rédigé par l'équipe de rédaction le 3 Décembre 2010 à 15:00 | 10 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile