Communiqué de l’Administration Diocésaine du 7 mars 2020
Alors que nous entrons dans le Saint et Grand Carême, Monseigneur Jean appelle tous les membres de l’Archevêché à se joindre par la prière à la paroisse de Bruxelles, ses paroissiens et son recteur, le hiéromoine Prokhor (Spasky).

Cette paroisse fait en effet l’objet de multiples tentatives de déstabilisation initiées à plusieurs titres depuis une semaine par le prêtre Christophe D’Aloisio qui avait été relevé de sa charge de « faisant fonction temporaire de recteur » bien avant de quitter notre Archevêché pour la Métropole orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale.


Communiqué de l’Administration Diocésaine du 7 mars 2020
Le samedi 22 février 2020, Son Eminence le Métropolite de Doubna Jean, accompagné du Protodiacre de la Cathédrale Jean Drobot, s’est rendu à Bruxelles, répondant ainsi à l’invitation du recteur de la paroisse Saint Pantélimon-Saint Nicolas le Révérend Père hiéromoine Prokhor Spasky.

Le lendemain, dimanche 23 février, la liturgie fut présidée conjointement par le Métropolite Jean et Son Eminence l’Archevêque Simon de l’archidiocèse de Bruxelles et de toute la Belgique. Après la lecture des Heures, Mgr Jean a ordonné lecteur David Bonet (paroissien de l’église Saint Nicolas-Saint Alexandre Nevsky à Liège) et, à la fin de la liturgie, a nommé le hiéromoine Prokhor recteur de la paroisse.

Le 24 février 2020, le prêtre Christophe D’Aloisio s’est introduit dans les locaux de la paroisse Saint-Panteleimon-et-Saint-Nicolas à l’insu des paroissiens et du recteur, a pénétré dans le sanctuaire de l’église, et pris possession de l’antimension disposé sur l’autel. Il en a fait état dans une correspondance.

Communiqué de l’Administration Diocésaine du 7 mars 2020
Sans antimension, qui est le lien sacramentel entre le prêtre et son évêque, il n’y a pas de célébration possible. Il s’agissait donc d’empêcher matériellement le père Prokhor de pouvoir célébrer les offices au moment de rentrer dans le Saint et Grand Carême.

Par ailleurs un site web se voulant concurrent du site officiel de la paroisse a été créé, dont l’objectif manifeste est de semer le doute et la confusion parmi les fidèles.

Ces actes sont d’une extrême gravité. Le métropolite Jean de Doubna, le conseil de l’archevêché et l’administration diocésaine sont aux côtés de cette paroisse en difficulté et de son recteur.

La solidarité du clergé de Belgique est exemplaire. Le Métropolite Jean a immédiatement fait parvenir au recteur un antimension ce qui a permis au père Prokhor de célébrer normalement la liturgie du dimanche. Les menaces contre la paroisse ont néanmoins conduit à l’annulation de certains offices dans la première semaine du Grand Carême.

Ces faits ont été portés à la connaissance de son Eminence - Mgr Joseph (Pop) qui dirige la Métropole orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale. Les suites au niveau légal et judiciaire sont également étudiées en ultime recours.

Il est rappelé que le seul site de la paroisse orthodoxe Saint Panteleimon et Saint Nicolas à Bruxelles qui mentionne le Hiéromoine Prokhor (Spasky) en tant que recteur est : www.stpanteleimon.eu

En cette période du Saint et Grand Carême, Monseigneur Jean adresse son soutien plein et entier et ses prières au Père Prokhor et aux paroissiens de Saint-Panteleimon-et-Saint-Nicolas, et appelle à la poursuite de la vie liturgique dans le calme et la prière dans toutes les paroisses de l’Archevêché.

Paris, le 7 mars 2020.
Lien Archevêché

..................................................
Коммюнике Епархиального Управления о положении нашего прихода Святого Пантелеймона и Святого Николая в Брюсселе

В преддверии Святого и Великого поста, владыка Иоанн призывает всех членов Архиепископии присоединиться молитвой с Брюссельским приходом, его прихожанами и его настоятелем, иеромонахом Прохором (Спасским).

За прошлую неделю этот приход подвергался многим попыткам дестабилизации со стороны священника Кристофа Д’Алуазио, который был освобожден от должности « временного исполняющего должность настоятеля » задолго до того, как он ушел из нашей Архиепископии в Митрополию Западной и Южной Европы Румынской Православной Церкви.

24 февраля 2020 священник Кристоф Д’Алуазио проник в церковь без ведома прихожан и настоятеля, вошёл в алтарь и взял антиминс на престоле. Об этом он упомянул в переписке.

Без антиминса, который является священной связью между священником и его епископом, богослужения не могут совершаться. Это значит, что цель была препятствовать отцу Прохору служить, в начале Святого и Великого поста. Далее по ссылке

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Mars 2020 à 11:23 | 8 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Nicolas Debard le 07/03/2020 23:12
Ils sont devenus fous ! Prions aussi pour père Christophe et les paroissiens qui le suivent dans sa folie furieuse...

2.Posté par Guillaume le 08/03/2020 09:32
Prions pour l’archevêché que le Seigneur soutienne ses fidèles. Que dire pour ce prêtre devenu fou si ce n'est prions aussi pour lui et que Notre Sauveur lui pardonne ses actes insensés.

3.Posté par Nicodème le 08/03/2020 13:58
Je note que la radio kto (et progressiste) RCF donne complaisamment la parole à ce d'Aloisio , mais l'a-t-elle fait de la même manière avec le métropolite Jean ? J'ai un peu l'impression que , ds l'Eglise romaine , on aime bien les zorthos , mais à condition q'ils soient divisés ...

4.Posté par Alexis le 08/03/2020 15:50
Quand la foi tourne à l'intolérance, voire au sectarisme... de tels comportements sont tout sauf chrétiens! C'est lamentable. Pardonnons lui car il ne sait pas ce qu'il fait.

5.Posté par Guillaume le 08/03/2020 18:09
@Nicoméde, Rome aime surtout ceux qui suivent la stamboulatrie, Bergoglio et Arkhontonis sont copains comme cochon.

6.Posté par Nicodème le 09/03/2020 09:28
@Guillaume : "copains comme cochon" ... vu son islamophilie galopante , Borboglio devrait faire attention ! ... :-))

7.Posté par Victorov le 09/03/2020 17:30
Si vous permettez, quelques précisions, étant donné que de la désinformation circule déjà :

1) La paroisse des SS. Pantéléimon et Nicolas à Bruxelles est une paroisse historique (90 ans) de l'archevêché. Elle est entièrement russophone (slavon/ancien calendrier). Elle est installée dans ces locaux depuis les années 1920 et a donné deux archevêques : Mgr Serge Konovaloff et, avant lui, Mgr Georges Tarassov. Venir dire maintenant que les paroissiens - qui ne demandent qu'à prier en paix avec leur prêtre et dans leur bâtiment historique - "peuvent partir ailleurs, car les locaux de la paroisse appartiennent à l'association juridique", comme cela a déjà été entendu, équivaut à cracher à la figure des générations précédentes qui ont créé et aménagé cette église.

2) Le père Prokhor (Spassky) en est le principal desservant ordinaire depuis au moins 20 ans, l'élément de stabilité et de cohérence de la communauté. Au point que la paroisse est souvent qualifiée de "paroisse du père Prokhor". D'autres prêtres ont célébré à certains moments (comme le p. Christophe, qui fut à un moment nommé recteur faisant fonction - par CUMUL avec sa propre paroisse) mais ce ne fut que pour un temps. A noter que le P. Christophe avait profité de son passage pour remplacer les membres de l'association juridique de la paroisse par sa "garde rapprochée" : l'association comprend désormais le p. Christophe lui-même, sa femme et son acolyte - tous gens qui n'ont rien à voir avec la vie réelle de la paroisse - et le siège social a été placé … au DOMICILE du p. Christophe).

3) Il y a bien eu une réunion de la communauté paroissiale pour décider de suivre l'archevêque Jean dans son choix juridictionnel. La majorité a accepté ce fait. Par contre, il n'y a, semble-t-il, pas eu de réunion de l'association juridique, pour les raisons évoquées ci-dessus. Les quelques paroissiens qui n'étaient pas du même avis ont rejoint la paroisse du P. Christophe, ce qui est évidemment leur droit.

4) C'est bien le P. Christophe qui s'est introduit dans la paroisse pour changer les serrures et saisir l'antimension, le lendemain de la fête paroissiale et à quelques jours du grand Carême. Il a également menacé des paroissiens, indiquant qu'il était le seul recteur (!) et a ouvert un site internet parallèle, où "ils seront informés des horaires des célébrations", alors qu'il n'y célèbre pas (puisqu'il le fait dans sa propre paroisse).

5) En conclusion, on s'étonnera que le P. Christophe, qui dispose de sa propre paroisse, et qui s'est rattaché au diocèse roumain d'Europe occidentale (tout en se prétendant encore membre de "l’Union Directrice Diocésaine des Associations Orthodoxes Russes en Europe Occidentale" - autre bizarrerie) veuille "acquérir" par la force une deuxième paroisse qui n'est pas la sienne, au motif qu'elle a fait un autre choix juridictionnel que le sein, pour laquelle il n'a pas de prêtre pour y servir, et dont les locaux sont plus petits que les siens. "Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi, on en discute", disait déjà la formule soviétique.

On peut avoir des opinions différentes sur les orientations à suivre pour l'archevêché, mais s'abaisser à des techniques de "raid" de style "soviétique" dépasse les bornes. Et donne au monde extérieur une image exécrable de l'orthodoxie. Un de mes amis - non-orthodoxe - m'a dit récemment : "On ne parle de l'Eglise orthodoxe dans les médias que pour ses querelles"...

8.Posté par Nicolas Debard le 10/03/2020 07:16
à Victorov (com. n°7)

Bonjour. Je suis très touché de ce qui s'est passé là-bas. En effet, il y a des (dés)informations contradictoires qui circulent. J'aimerais, si c'est possible et si vous le voulez bien, savoir de quelles sources vous tirez vos informations. J'aurais aimé, en outre, lire des versions de paroissiens de père Prokhor. Je trouve inqualifiables les actes de père Christophe ainsi que ses méthodes.

9.Posté par Victorov le 10/03/2020 12:03
Bonjour Nicolas,

Mes parents sont paroissiens, et ce sont eux qui m’informent, presqu’au jour le jour, de ce qui se passe. Notons qu’ils ne sont pas des partisans de Moscou à tout va, mais veulent simplement prier calmement.

Pour les éléments juridiques, il suffit de voir sur le site du «Moniteur belge» (=Journal officiel) ce qui concerne l’association «Conférence saint-Panteleimon».

Ce dimanche à la liturgie, deux individus « étranges» se sont présentés, pour observer ce qui se passait à l’eglise, et ont été très étonnés du nombre de fidèles présents.
Les paroissiens habituels soupçonnent des envoyés du p. Christophe, afin d’envisager de fermer l’eglise ...

10.Posté par Boris le 10/03/2020 12:41
@ Victorov com. n°9

"...p. Christophe, afin d’envisager de fermer l’eglise" (???) Quelle? SS. Pantéléimon et Nicolas?

11.Posté par Victorov le 10/03/2020 14:13
Boris, oui, la menace est clairement de fermer l'église de Panteleimon et Nicolas.

12.Posté par Victorov le 10/03/2020 15:49
Voici le faux site de la paroisse, créé par le p. Christophe. La lecture en est instructive !

http://panteleimon.orthodoxie.be

13.Posté par Nicolas Debard le 10/03/2020 19:46
@ Victorov (com. n° 9)

Merci beaucoup de votre réponse. Auriez-vous un lien à nous communiquer vers ce qui est dit à propos de la "Conférence saint-Panteleimon" sur le site du "Moniteur belge" dont vous parlez ? (je n'ai pas trouvé)

Alexandra de Moffarts, qui anime le groupe Facebook "Eglise Locale en Europe Occidentale" (avec un O majuscule), qui a fréquenté cette paroisse et qui est paroissienne de père Christophe prétend que père Prokhor a vidé la paroisse qui n'est devenue qu'un lieu de beuverie (agapes ?) et qu'une seule petite poignée de paroissiens le suivent (un de ses argument pour le démontrer est que p. Prokhor n'a jamais pendant 20 ans été nommé recteur et c'est que c'est pour cela que p. Christophe l'a été). Elle prétend en outre que père Christophe est toujours et encore le recteur à titre provisoire, malgré la nomination de père Prokhor comme recteur par Mgr jean. Enfin, c'est la même ASBL qui est propriétaire des locaux des paroisses respectives de p/ Christophe et de p. Prokhor. Elle prétend que l'antimension a été dérobé pour le préserver sur demande d'anciens paroissiens outrés de ce que Mgr jean ait barré la signature de Mgr Serge pour y apposer la sienne au feutre. Elle prétend également que l'ASBL propriétaire a demandé à plusieurs reprises à p. Prokhor une rencontre pour clarifier la situation de l'occupation du bâtiment mais qu' il a toujours refusé. Elle prétend enfin qu'il y a bien volonté de mettre p. Prokhor et les paroissiens qui le suivent dehors toutefois pas pour fermer la paroisse mais pour en faire une "vraie" paroisse (avec du monde et pas de beuveries, s'entend). En conclusion, elle prétend que l'irrégularité est du côté de p. Prokhor et de Mgr Jean (p. Christophe aurait été démis "irrégulièrement") qui faussent les données afin de récupérer une paroisse et de transformer l’agresseur en victime.

Qu'en pensez-vous (ou qu'en pensent vos parents) ?

14.Posté par Максим le 10/03/2020 21:47
13.Posté par Nicolas Debard le 10/03/2020 19:46
Sur le site Религиозные деятели Русского зарубежья http://zarubezhje.narod.ru/mp/p_114.htm il y a des informations selon lesquelles le père Prokhor est devenu abbé de l'Église Saint Pantéléïmon et Saint Nicolas en 2003 après la mort de l'archevêque Serge et selon mes hypothèses était abbé de ladite église jusqu'en 2016-2017, lorsque l'archevêque Jean a été nommé C. d'Aloisio, faisant fonction de recteur.
ainsi, C. d'Aloisio, n'a jamais été définitivement approuvé en tant que recteur de ladite église

15.Posté par Victorov le 11/03/2020 09:11
@Nicolas,

Franchement, je n'ai guère le temps de démonter les allégations/affabulations du "fan club" de p. Christophe. Sauf nouveaux éléments, ceci sera donc mon dernier post sur le sujet.

1) Le p. Christophe est bien venu changer les serrures de l'église ce 24.02, soit le lendemain de la fête du jubilé de l'église. Ce que confirme "son" site : "L'ouverture des portes du bâtiment de l'église est réservée aux personnes à qui la Conférence de Saint-Pantéléimon en a confié les clefs." (pour donner une idée concrète, imaginez qu'en votre absence, votre propriétaire vienne remplacer les serrures de votre appartement et ne vous laisse même pas une clé. Quel que soit son avis sur le p. Prokhor, ce comportement du p. Christophe est juste odieux). A cette occasion, une paroissienne aurait croisé le p. Christophe qui lui aurait crié qu'il était le seul recteur, et qu'il n'y aurait plus d'offices avant qu'il ne le décide. Par son comportement, il a effrayé cette dame et surtout sa petite fille qui l'accompagnait.

2) Le p. Christophe a bien dérobé l'antimension ce jour-là (soit à quelques jours du début du Carême et ses nombreux offices, et le lendemain même de la fête du jubilé paroissial, avec de nombreux paroissiens et une atmosphère festive), sans en avertir le P. Prokhor. Détail intéressant : étant donné que l'antimension se trouve normalement plié sous l'évangéliaire de l'autel, il n'est vu que par le clergé célébrant lorsqu'il le déplie, uniquement durant la Liturgie des fidèles. Même si Mgr Jean y a apposé sa signature - ce qui n'est pas prouvé et se fait d'ailleurs en Russie - les paroissiens ne le savent pas, car ils ne le voient pas (surtout de loin). Le p. Christophe ne pouvait donc pas le savoir lorsqu'il est venu le dérober, et cette "justification" semble bien inventée a posteriori. En outre, l'antimension ne lui appartient pas. En droit, cela s'appelle (au moins) un "vol domestique". C'est vraiment de la mesquinerie, pour empêcher les célébrations. Il n'aura pas supporté d'être démis de ses fonctions de recteur ff sans doute, et aura été choqué par la fête de l'église autour de Mgr Jean.

3) A propos, le p. Christophe aurait été démis "irrégulièrement" ? Ah bon ? Et par qui a-t-il été désigné ? Par l'archevêque Jean. Qui peut donc le démettre ? Mgr Jean. "Qui nomme révoque", dit le droit. Et quand bien même on arguerait que Mgr Jean a "changé de juridiction", le p. Christophe AUSSI, puisqu'il est lui-même passé au diocèse ROUMAIN !!! Ce n'est quand même pas à Mgr Joseph de le démissionner d'une paroisse russe, si ? Donc, sauf à dire que nul sur terre ne peut plus jamais démettre le p. Christophe, il faut bien reconnaître que sa démission par l'évêque qui l'avait désigné (et avait levé les sanctions contre lui, soit-dit en passant, il est bizarre qu'il n'attaque pas cet acte-là) est REGULIERE.

4) Il est honteux d'attaquer la personne ou l'action du P. Prokhore, qui a été installé dans cette paroisse par Mgr Serge lui-même (à l'époque, le p. Christophe n'était encore qu'un étudiant belgo-grec en sciences, sans aucune prétention à l'église ou aucun intérêt pour l'orthodoxie d'origine russe). Le p. Prokhore fut, je voudrais le rappeler, candidat-évêque à l'époque de Mgr Gabriel. La paroisse est modeste mais tranquille et chaleureuse, et ne demande rien qu'à vivre en paix. Mgr Serge avait d'ailleurs confié au p. Prokhor la tâche de conserver la paroisse dans la tradition russe, et c'est ce "testament" de notre défunt archevêque qu'on veut piétiner aujourd'hui. Venir en outre reconnaître qu'on veut "chasser le p. Prokhore et ceux qui le suivent" (!) pour en faire une "vraie paroisse" équivaut à ce que votre propriétaire vous expulse car il n'aime pas la couleur de vos meubles ou la déco de votre salon. En passant, qui juge de ce qu'est une "vraie" paroisse ? Le p. Christophe lui-même ? Encore un "pneumatophore" sans doute, auquel Dieu parle directement pour lui indiquer Sa volonté ?

5) Enfin, et j'en termine là, si le p. Prokhore est chassé, il perd son unique revenu, alors que le p. Christophe CUMULE les fonctions et traitements (prêtre de sa paroisse + inspecteur des cours religieux dans les écoles, plus d'autres fonctions annexes). P. Christophe qui a, d'ailleurs, déjà fait l'objet d'actions en justice (civile), de questions au Parlement belge (pour son activité d'inspecteur), qui a été interdit de célébrer durant un ou deux ans, et qui a réussi l'exploit de se disputer "à mort" avec des évêques aussi différents que Mgr Pantéléimon de Belgique, Mgr Athénagoras de Belgique, Mgr Job de Telmessos et Mgr Jean (il faut le faire, quand même !). Et c'est cet homme-là, qui joue au "gourou" dans sa paroisse, qu'on nous propose comme "exemple à suivre" ?

Voilà, j'en ai assez écrit. Pour la situation juridique, et le fait que l'Association de la paroisse - qui, il est vrai, est propriétaire des murs des deux paroisses anciennement de Daru à Bruxelles - a été confisquée par p. Christophe (au point de la placer à son propre domicile puis à celui de sa paroisse et de s'en nommer responsable avec sa femme et son acolyte, après avoir dégagé tous les vrais membres de St Panteleimon) : Moniteur belge > Annexe personnes morales > Banque de données personnes morales > français > faire une recherche sur "Conférence Saint-Pantéléimon".

16.Posté par Nicolas Debard le 11/03/2020 15:58 (depuis mobile)
Si vous n''avez pas le temps de démonter les allégations du fan club en question, et bien je vous remercie doublement de l''avoir néanmoins pris. Vos réponses sont pertinentes et très éclairantes.

17.Posté par Elisabeth le 11/03/2020 16:21 (depuis mobile)
Il est rappelé que le seul site de la paroisse orthodoxe Saint Panteleimon et Saint Nicolas à Bruxelles qui mentionne le Hiéromoine Prokhor (Spasky) en tant que recteur est : www.stpanteleimon.eu
Que cette paroisse puisse continuer à vivre en paix.

18.Posté par Nicolas Debard le 11/03/2020 16:49
@ Victorov (com. n°9)

Merci aussi pour le lien. Je retiens particulièrement l'alinéa 5 de l'article 3 des statuts modifiés en décembre 2012 : "les membres adhérents sont admis et révoqués sur décision souveraine du CA parmi les chrétiens orthodoxes qui fréquentent les paroisses de l'Archevêché des Eglises orthodoxes russes en Europe Occidentale, sis 12 rue Daru, 75008 Paris (France)"... Édifiant... surtout lorsqu'on pense que certains ont basé leur allégation selon laquelle ce serait Mgr jean qui aurait quitté l'archevêché et qu'il ne serait plus Président de l'Union diocésaine parce que les Statuts de celle-ci indiquaient que leur Président était un hiérarque placé sous la juridiction du Patriarcat de Constantinople. Qu'en est-il alors de Christophe d'Aloisio vis-à-vis de l'ASBL ? C'est ubuesque !

19.Posté par Nicolas Debard le 11/03/2020 19:20
ERRATA : mea culpa...

Ma remarque est nulle et non avenue. En effet, l'alinea 3 du même article des dits Statuts précise que l'association est composée de membres effectifs qui ne sont pas soumis à une juridiction mais seulement être orthodoxes. Père Christophe entre dans cette catégorie.

20.Posté par Михаил le 12/03/2020 09:19 (depuis mobile)
Le Séducteur tente de détourner les fidèles du Vrai Dieu par tous les moyens. Mais de temps en temps son vrai visage hideux perce sous les traits enjoleurs. On ne se confronte pas aux artisans du Malin, on les fuit !

21.Posté par IVAN le 12/03/2020 22:28
@ Михаил
"On ne se confronte pas aux artisans du Malin, on les fuit !"
Cette conduite raisonnable correspond à celle qui est conseillée et pratiquée par les psys vis à vis du "pervers narcissique", séducteur, diviseur, menteur, égocentrique, amoral, sans foi ni loi, privé d'une éducation authentique et solide, dans l'incapacité de freiner ses impulsions, fermé à tout dialogue et à toute tentative de réconciliation, redoutable, et d'autant plus toxique et destructeur qu'il possède souvent un Q.I. supérieur à la normale. On peut ,et même оn doit prier pour sa guérison miraculeuse: le pervers narcissique est incurable et relèverait plutôt d'un exorcisme.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile