Découvertes d’anciens manuscrits à la cathédrale de Cologne
Un manuscrit considéré comme disparu depuis 1.500 ans vient de refaire surface dans la bibliothèque de la cathédrale de Cologne. Il s’agit des commentaires les plus anciens des Evangiles en latin.

Le Journal catholique de Sibérie écrit qu’en 2012 le professeur Lukas Dorfbauer, université de Salzburg, a découvert un document de cent pages qu’il a fait numériser. Personne, à l’époque, n’a eu conscience de la valeur qu’avait cette trouvaille. Il est possible que ces notes datent du IX siècle.

Le professeur Dorfbauer a procédé à une analyse méticuleuse du manuscrit et l’a comparé à un texte de Saint Hiéronyme de Strid, auteur d’une vulgate où ce commentaire des Evangiles est évoqué dans « La vie des gens illustres ».

L’analyse a permis de détecter des textes similaires datant du IV siècle. Cette découverte permet de mieux comprendre les interprétations latines de la Bible. Elles ont exercé une très grande influence sur la pensée et la littérature occidentales.

Le commentaire qui comporte 160 parties est essentiellement consacré aux Evangiles selon Saint Luc et Saint Mathieu. Il concerne également d’autres évangélistes. Récemment il a été publié en traduction anglaise.

Необычное библейское открытие совершили
в архивах Кёльнского собора Traduction "PO"
Découvertes d’anciens manuscrits à la cathédrale de Cologne

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 8 Septembre 2017 à 20:17 | 0 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :