Eugène Czolij  appelle à nouveau le patriarche Bartholomé à reconnaître le schisme ecclésial en Ukraine
Sa Sainteté Bartholomé, patriarche de Constantinople, continue à subir des pressions de la part des partisans du prétendu patriarche d’Ukraine Philarète Denissenko.

Ils exigent de S.S. Bartholomé qu’il reconnaisse le prétendu patriarcat de Kiev et confère l’autocéphalie à l’entité qu’il dirige. Ces dernières années le patriarche de Constantinople avait fait preuve de mansuétude face à ces exigences. Il acceptait de recevoir des délégations venues d’Ukraine.

Cependant il n’a jusqu’à présent rien entrepris de concret. Le patriarche de Constantinople est las de répéter que pour ne fût-ce qu’aborder cette question il est indispensable qu’une Eglise d’Ukraine unique existe dans le pays.

Il ne s’agit pas de s’approprier des paroisses appartenant à l’Eglise canonique (Eglise orthodoxe d’Ukraine) mais d’envisager une union avec cette Eglise ainsi qu’avec l’Eglise autocéphale orthodoxe d’Ukraine. Cette attitude du patriarcat de Constantinople a incité le pseudo patriarche Denissenko à adresser à l’Assemblée des évêques de l’Eglise orthodoxe russe ( en décembre 2017) la sollicitant d’organiser des pourparlers en vue d’obtenir l’union des orthodoxes d’Ukraine.

Ce souhait a suscité une réaction négative de la part des nationalistes ukrainiens. Le pseudo patriarche a fait marche arrière, cela sans cacher qu’il se sentait profondément vexé par le patriarche de Constantinople. A propos de la possible mise en place à Kiev d’un métochion du patriarcat de Constantinople Denissenko a déclaré ne pas avoir l’intention de se soumettre ni à Moscou, ni à Constantinople. Il insiste sur une indépendance et une autocéphalie complètes!

Eugène Czolij, président du Congrès mondial ukrainien, s’est rendu à Istanbul le 30 janvier dernier. Il y a déclaré : « Le Congrès mondial ukrainien appelle le patriarche Bartholomé à publier un Tomos promulguant l’autocéphalie de l’Eglise orthodoxe d’Ukraine, patriarcat de Kiev ». Aucune réponse n’a été donnée par le patriarcat de Constantinople.

Eugène Czolij était accompagné par le métropolite Emmanuel de France, vice-président de la Conférence des Eglises orthodoxes d’Europe, et par d’autres personnalités.

Lien "Чолий попросил за Денисенко" Traduction "PO"

Предстоятель Константинопольской Православной Церкви Святейший Патриарх Варфоломей продолжает испытывать постоянное давление сторонников лже-патриарха Филарета Денисенко, которые пытаются своими регулярными обращениями к Патриарху принудить Константинопольский Патриархат пойти на грубое нарушение православных канонов и признать раскольничий «Киевский патриархат» на Украине ещё одной Поместной Православной Церковью.
Eugène Czolij  appelle à nouveau le patriarche Bartholomé à reconnaître le schisme ecclésial en Ukraine

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Février 2018 à 07:02 | 0 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile