Homélie pour le dimanche de commémoration des Nouveaux Martyrs et confesseurs de la foi
Нomélie prononcée par le p. Alexandre (Siniakov)

Saint Tikhon avait raison : la souffrance endurée par de nombreux chrétiens dans les pays soumis pendant la majeure partie du XXe siècle à l’idéologie soviétique totalitaire ne restera pas stérile. Puisse leur témoignage rester toujours le fondement d’une nouvelle évangélisation, d’un second baptême, des pays de l’Europe orientale et servir d’exemple de courage et de fidélité aux chrétiens vivant partout dans le monde.

Ce dimanche 9 février l’Église orthodoxe russe fait mémoire des milliers de nouveaux martyrs et confesseurs de la foi qui ont rendu témoignage au Christ au cours des persécutions antireligieuses dans la Russie post-révolutionnaire du XXe siècle. C’est le concile de Moscou de 1917-1918, témoin des bouleversements de la Révolution et de la terreur instaurée par les pouvoirs bolcheviks, qui a décidé de commémorer les victimes des persécutions contre l’Église le 9 février (en réalité, 25 janvier du calendrier julien) ou le dimanche qui suit cette date.

Cette date du 25 janvier 1918 est le commencement symbolique du long et effroyable chemin de croix de l’Église orthodoxe dans ce qui deviendra, quelques années plus tard, l’Union soviétique. C’est le jour où à Kiev, auprès des murs du premier monastère de la Sainte Russie – la Laure des Grottes – fut sauvagement exécuté par des révolutionnaires le métropolite Vladimir de Kiev. Le métropolite Euloge qui fut évêque en Ukraine avant de devenir, dans son exil à Paris, le pasteur de la diaspora orthodoxe russe en France, décrit le martyre de Vladimir de Kiev dans ses Mémoires. Le plus terrifiant, c’est qu’il semblerait que les moines présents n’aient pas fait grand-chose pour défendre leur évêque, d’abord torturé, puis amené par des bandits pour être fusillé auprès des murs du monastère.

Le métropolite Vladimir de Kiev, canonisé par l’Église orthodoxe russe comme martyr en 1992, sera suivi des dizaines de milliers d’autres chrétiens – évêques, prêtres, moines et moniales, de très nombreux laïcs (hommes et femmes). La multitude de ces nouveaux martyrs et confesseurs de la foi a été solennellement canonisée par le concile de Moscou de l’an 2000 qui a déclaré que leur sang, leurs souffrances, leur témoignage sont le fondement sur lequel renaît la foi chrétienne dans les pays libérés du joug soviétique.

Le saint patriarche Tikhon, ce confesseur de la foi qui exerça son ministère patriarcal dans les premières années du nouveau régime, de 1917 à 1925, et qui mourut, dans d’étranges circonstances, à l’âge de soixante ans le jour de l’Annonciation, écrivait : « En ces jours troublés, le Seigneur a fait surgir des nouveaux martyrs… Si le Seigneur nous envoie l’épreuve des persécutions, de la prison et même de la mort, nous affronterons tout cela avec persévérance, parce que nous croyons que tout cela nous arrivera non sans la volonté de Dieu et que notre endurance ne restera pas stérile à l’image des souffrances des martyrs chrétiens des premiers siècles qui ont acquis le monde à la parole du Christ ».
Homélie pour le dimanche de commémoration des Nouveaux Martyrs et confesseurs de la foi

Saint Tikhon avait raison : la souffrance endurée par de nombreux chrétiens dans les pays soumis pendant la majeure partie du XXe siècle à l’idéologie soviétique totalitaire ne restera pas stérile. Puisse leur témoignage rester toujours le fondement d’une nouvelle évangélisation, d’un second baptême, des pays de l’Europe orientale et servir d’exemple de courage et de fidélité aux chrétiens vivant partout dans le monde.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 9 Février 2020 à 10:12 | 9 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Hai Lin, Harbin, Manchourie, RPC le 09/02/2014 11:32
Святитель митрополит Филарет (Вознесенский) Исповедник
Проповедь на литургии 19 октября / 1 ноября 1981 г. в Синодальном соборе Знамения Божией Матери в Нью-Йорке по Прославлении Новомучеников и Исповедников Российских

Когда я, грешный, смотрю на этот вот образ, который перед нами, то мне вспоминается слово "Апокалипсиса". Как святой Иоанн Богослов видел у престола Господня двадцать четыре праведных старца, а, кроме того, как он говорит, - великое множество людей, которых никто не мог сосчитать, стоящих в белых сверкающих одеждах с пальмовыми ветвями в руках, как знаком победы. Один из старцев спросил Иоанна Богослова: "Эти, в белых одеждах, - кто они? И откуда они пришли?" Смиренно ответил Евангелист: "Ты знаешь, господин". И старец тогда говорит: "Это те, которые пришли от великой скорби. Они омыли свои одежды, они убелили их кровью Агнца Божественного и теперь вечно будут с Богом, и Бог будет с ними". Это мне вспоминается, когда мы видим и здесь, на этой иконе, сонм новомучеников и исповедников, которых, в действительности, числа мы и не знаем.
Кто может исчести? Кто может даже охватить хотя бы мыслью, сколько там положило свою жизнь за веру и истину Христову наших братьев? И действительно, как и вчера говорилось, на всем протяжении нашей Родины нет ни одного уголка, который не был бы полит кровью свидетелей Христовых. И если наша Родина впервые показала миру такую страшную хулу, страшное богохульство и безумный бунт народа, который в ней утвердили захватившие власть разбойники, хотя осквернилась земля этой страшной, небывалой в истории человечества хулою, но кровь святых мучеников и исповедников обильно оросила землю Российскую и очистила нашу Родину от этой скверны ея. И вот мы с вами ныне празднуем их прославление. Еще раз повторяю: прославляем, конечно, их не мы. Они - у Бога святы, Бог их увенчал, а Церковь своим прославлением указывает только на то, что это - новые святые угодники Божии, к которым теперь можем мы молитвенно обращаться, как это принято по уставу Церковному. Так вот, будем помнить еще вот что: когда-то святитель Феофан Затворник кому-то писал: "Настоящее прославление святых и настоящее их поминовение заключается не только в том, чтобы им молиться или их хвалить, восхвалять, а в том, чтобы подражать их жизни и подвигам". Наши собратья, которые этим подвигом перешли в загробный мир и теперь прославлены, они были люди такие, что, именно вот, когда пришла пора тяжкого и страшного испытания, они оказались верны Богу и Божией правде.
Пока что нас не постигли еще здесь такие испытания, но знаем мы, как сейчас запутана, как сложна жизнь, как она ежедневно преподносит самые неожиданные и неприятные новости; что будет впереди - мы не знаем, и очень может быть, что и на нашу долю может выпасть что-либо подобное.Так вот, молясь им и восхваляя их, мы должны молить все время о том, чтобы они и нашу слабость и маловерие укрепили, если придется нам когда-либо уже стать со злом лицом к лицу, так, как стали они.
Мы говорили вчера о том, что никогда еще в истории человечества зло не обрушивалось с такой яростью на Церковь Христову, как это было в России. Но сбылось слово Спасителя нашего! Он сказал: создам Церковь Мою, и врата ада, то есть, все адские усилия, - не одолеют ея. И вот - не одолели. Этот сонм мучеников, которые сохранили верность Христу, указывает на победу Церкви над этим злом, над этой злой атакой, над этим разливом зла. Вы знаете, как бывает на океане, когда буря выходит: могучие валы, целые водные горы набрасываются на скалы, а скалы стоят твердо, непоколебимо, и эта налетевшая громадная волна бессильно разбивается и откатывается назад. Вот так же и они разбивались и будут разбиваться, потому что, повторяю, верно слово Христово. Церковь Христову не одолеют никакие темные силы, а мы с вами только должны заботиться о том, чтобы поучаться примеру наших мучеников и исповедников и так же хранить верность Господу всегда, везде и во всем, как они хранили.

Аминь.

2.Posté par Clovis le 09/02/2014 15:11
Bonjour, je profite de l'ouverture de ce sujet pour vous poser une question qui ne doit pas nécessairement être publiée. Je n'arrive pas à savoir si Pavel Florensky a été ou non déclaré néo-martyr et s'il fait donc partie de la communion des saints.
D'avance merci.
Cordialement
CLovis

3.Posté par Vladimir.G le 09/02/2014 19:33
Bien cher Clovis,

Vous avez posé une excellente question et la réponse m'a donné du fil à retordre. Le père Paul est apparu parmi les saints néomartyrs russes sur une icône de l'Eglise Hors frontière de 1981... puis en a été enlevé (Herman, abbot. Damascene, fr. St. Paul Florensky // The Orthodox Word. 1987. Vol. 23. № 4 (135). Pages. 195-209, 223-231.). La commission de canonisation de l'Eglise russe ne l'a pas (encore?) canonisé à cause de certaines de ses positions théologiques mais, curiosité, il parait parmi les saints néomartyrs sur une mosaïque du père Marko Rupnik dans la chapelle vaticane de Notre Dame «Redemptoris Mater» (1999, cf. lien)...

Je conclurai en citant la petite fille du père Paul: "Dans l'Eglise ancienne, les martyrs étaient canonisés le lendemain de leur martyr. Chez Dieu le père Paul fait partie des saints depuis 70 ans" (http://doroga-vmeste.ru/2011/2011_1_U_Boga_o_Pavel_Florenskij_proslavlen.shtml)

http://www.romanvega.ru/2013/04/dnevnik-29-03-2013.html
...........................
C'est pour la première fois que l'Eglise russe tout entière célèbre la synaxe des Néomartyrs de Russie le dimanche le plus proche du 25 janvier (julien), comme le faisait auparavant l'Église hors frontières, par décision du concile des Évêques de 2013.
........................
Source: http://calendar.rop.ru/mes1/jan27.html

4.Posté par Marie Genko le 09/02/2014 23:16
Je voudrais remercier les modérateurs d'avoir mis en ligne la belle homélie du Père Alexandre Siniakov.
Et je voudrais aussi remercier Hai Lin de nous avoir envoyé l'homélie du métropolite Philaret Vozniessensky.
Celui-ci nous rappelle que les forces de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise :

"Но сбылось слово Спасителя нашего! Он сказал: создам Церковь Мою, и врата ада, то есть, все адские усилия, - не одолеют ея"

Ces mots nous rappellent combien nos inquiétudes et nos angoisses sont inutiles!
Ce n'est pas en vain que le Christ a donné sa vie pour que le monde croit en Lui!
Il ne permettra pas que l'Esprit Saint abandonne son Eglise!

Nous devons simplement prier pour que tous les Orthodoxes comprennent que le Salut du monde le monde vient de l'Eglise et de son appel à la sainteté!
La Parole de l'Evangile, qui nous appelle au Bien est la source de la vie!
Cessons de nous détourner de la face du Seigneur et de nous quereller, car notre responsabilité est grande devant le redoutable tribunal de Dieu!
Nous avons reçu la vraie foi, nous devons à présent la témoigner et la transmettre.

5.Posté par Clovis le 10/02/2014 12:04
@ Vladimir,

Merci de votre réponse, wikipédia, outil bien pratique dont il faut cependant se méfier dit dans sa page française sur le père Pavel qu'il était considéré comme néo-martyr, Je n'en ai trouvé aucune trace en russe. J'apprécie assez la phrase de sa fille. Les procès en canonisation sont parfois trop tatillons. Si une bonne mort comme celle du larron en fit le premier à entrer au paradis, alors ne doutons pas de croire que le père Pavel est auprès du Très Haut et que ce Dernier dans sa miséricorde lui aura gentiment corrigé quelques petites "erreurs" dogmatique ;-)))
A ce jour la mère Alipia de Kiev n'est toujours pas canonisée bien qu'elle jouisse d'un réel culte là-bas et que de nombreux miracle l'entourent.
Bien à vous,

6.Posté par Le Premier Hiérarque de l’Église orthodoxe Hors-Frontières a présidé à la fête titulaire de l’église des Nouveaux-Martyrs-Russes de Brooklyn le 19/02/2014 09:08
Le dimanche des Nouveaux-martyrs et confesseurs russes, les paroissiens de l’église des Saints-Nouveaux-Martyrs de Brooklyn (États-Unis, état de New York) célébraient la fête titulaire de leur paroisse. Le clergé des églises voisines a aussi pris part à la célébration.

Le samedi 8 février 2014, les Vigiles ont été présidées par l’archiprêtre Serguiy Loukianov, recteur de l’église, qui concélébrait avec de nombreux clercs des paroisses de la région.

Le 9 février 2014, le métropolite Hilarion d’Amérique de l’Est et de New York, Premier Hiérarque de l’Église russe Hors-Frontières, a concélébré la Divine liturgie avec des membres du clergé venus de différentes villes.

L’icône de la Mère de Dieu dite « De la Racine » de Koursk, l’Hodiguitria de la Diaspora russe, sous la protection de laquelle se déroulait la fête titulaire, avait été apportée.

La liturgie a été précédée de la chirothésie du lecteur Alexandre Choukline, devenu sous-diacre.

Des prières spéciales ont été dites pour la paix en Ukraine. Une prière aux Nouveaux-martyrs et confesseurs russes a été lue.

A la fin de la liturgie, le métropolite Hilarion a salué les fidèles. Le chef du doyenné et le recteur se sont exprimés à leur tour, remerciant Mgr Hilarion d’avoir partagé avec eux la joie de ces cérémonies en l’honneur des Nouveaux-Martyrs russes.

Des distinctions ont été remises à plusieurs membres de la paroisse.

Un déjeuner puis un concert de musique traditionnelle russe donné à la salle paroissiale ont terminé les célébrations.

7.Posté par Hai Lin, (林海) Mandchourie, RPC le 19/02/2014 10:12
For the readers of this site in France who might not be familiar with the parish mentioned above:

The Parish of All of the New Martyrs of Russia is a rather new parish of the Russian Orthodox Church Outside of Russia, situated in Brooklyn, New York (a district of greater New York City). It is situated in a part of Brooklyn that has undergone a very, very heavy russification over the last 15-20 years. Nearly all of the inhabitants of this borough are the Slavs who are "non-churched", or Jews who are non-observant , or those Americans and Slavs and Jews who are the products of mixed marriages.

With a great deal of hard work and with a tremendous amount of financial contributions by even the poorest of its parishioners, this parish has gone from a very small almost negligible parish to a very considerable parish in just 10 - 15 years.

The clergy of the parish have been involved in a great deal of "outreach" and "evangelisation" to the non-churched Slavs, the non-churched Americans and those of mixed marriages in the neighbourhood, which goes to show that under some circumstances, the Orthodox Church can be a church of evangelization. Sometimes the growth was fractious and splintered; at other times the growth was just remarkable.

The parish observes a full round of services and the choir is quite adequate. It is a warm and welcoming parish. It is above all an immigrant-parish with a healthy American minority. Finally, many of the members of this parish are Chernobyl survivors who were admitted to the United States under special refugee status.

I had the pleasure of visiting this church on a recent visit to the United States. The parish priest comes from a very well-known family in the emigration. If you happen to be in New York, and you do not wish the opera of the 93rd Street Cathedral, or the high drama of St. Nicholas Cathedral, I would heartily recommend this little parish for a visit..

May God Keep This Parish for Many Years!

Hai Lin
Harbin, RPC

And I wish to sinicerely apologize to those members of this Board to whom my epistles in English are troublesome.

(However, as a courtesy to Messrs. Daniel and Ttechnick who found my French malodorous, I will thus content myself with the language of Shakespeare and not with the language of Moliere, and accordingly beg the forgiveness of all considered).

8.Posté par Vladimir G: L'EGLISE RUSSE CELEBRE AUJOURD'HUI LA SYNAXE DES NOUVEAUX MARTYRS ET CONFESSEURS DE L'ÉGLISE RUSSE le 05/02/2017 11:46
L'EGLISE RUSSE CELEBRE AUJOURD'HUI LA SYNAXE DES NOUVEAUX MARTYRS ET CONFESSEURS DE L'ÉGLISE RUSSE

La célébration des nouveaux martyrs et confesseurs de Russie le 25 janvier (7 février), avait été décidée par une décision du Concile Local russe le 5 (18) avril 1918. Cette date correspond au jour de l'exécution du premier néomartyr, le métropolite de Kiev Vladimir et la première liste établie alors comprenait déjà 17 noms.

Les commémorations cessèrent officiellement dès la fin de la guerre civile et durant 60 ans l'Église subit les persécutions du pouvoir bolchévique. Cette décision resta secrète et, si certains prêtres continuaient les commémorations à la proscomédie, l'Église officielle était obligée de nier toute persécution religieuse...

L'Eglise orthodoxe russe hors frontières (EORHF), qui était à l'abri des persécution mais en rupture de communion avec le Patriarcat de Moscou, ne reprit pas non plus les commémorations mais entama un processus de mémorisation: dès 1949 paru le 1er volume de "The New Martyrs of Russia" du père Michael Polsky, complété par le 2ème volume en 1957 (version abrégée en anglais, Montréal, 1972), et le Concile épiscopal du 14 Novembre 1981 proclama la glorification de 525 nouveaux martyrs russes avec le saint empereur Nicolas II, sa famille et ses serviteurs martyrisés avec lui en tête de liste.

Le concile épiscopal du patriarcat de Moscou rétablit en 1991 la célébration des nouveaux martyrs et confesseurs de Russie du XXe siècle le 25 janvier (7 février) ou le dimanche le plus proche de cette date. Le concile de 2000 proclama la canonisation de 915 néomartyrs nommément désignés et cette liste est régulièrement complétée: elle comprend actuellement 1774 noms. Il faut noter que c'est uniquement ce jour là que sont aussi célébrés "les nouveaux martyrs et confesseurs de Russie dont la date du martyr est inconnue."

OFFICE DES SAINTS NOUVEAUX MARTYRS ET CONFESSEURS DE RUSSIE

Lucernaire. Stichères dominicaux 4
Gloire ... des Nouveaux Martyrs, ton 8 .
Ciel terrestre fut la terre russe : * ayant renfermé dans ses entrailles les corps des Nouveaux Martyrs et Confesseurs * qui l'ont irriguée de leur sang. * Illuminés de la gloire céleste, * ils ont souffert de la main des suppôts de Satan, pour la foi en Christ, * pour racheter le péché de l’apostasie.
Maintenant ... Theotokion, ton des petites vêpres.

Sur les stichères, 1 stichère du dimanche, stichères des Nouveaux Martyrs, ton 1 :
Ô vous nouveaux Mégalomartyrs Russes, * nous nous prosternons avec amour devant vous, * et glorifiant vos exploits, * pieusement nous embrassons vos plaies , * et vous prions d’intercéder pour nos âmes.
Verset : Tu nous as éprouvés, comme l’argent au creuset.
Ô glorieux Nouveaux Martyrs Russes, * lorsque la foi eut faibli, par votre confession vous l'avez raffermie, * lorsque l'amour fut épuisé, * pour l'amour du Christ, vous vous êtes offerts aux tortures et à la mort, * lorsque l'espérance fut ébranlée,* vous l'avez confortée par votre confiance en Dieu, * priez-Le, * qu’Il raffermisse en nous la foi, l'espérance et l'amour.
Verset : Les Justes ont appelé et le Seigneur les a entendus.
L'Eglise n'est pas sauvée par les hommes, * et il ne sert de rien de se concilier ses ennemis, * mais c’est l'Eglise qui sauve les hommes par la puissance du Christ, * ainsi que votre exploit l'a montré. * Ô vous, inflexibles Nouveaux Martyrs Russes, * vous êtes en vérité la gloire de l'Eglise. * Priez instamment pour elle, * afin que le Christ la garde inébranlable.
Gloire, ton 2.
Ô merveilleuse armée des Nouveaux Martyrs Russes ! * Qui saurait dignement vous glorifier ! * En vérité, bénie est la terre qui s'est désaltérée de votre sang, * ses villes et villages ont été secrètement sanctifiés, * ayant reçu vos restes vénérables, * et un si grand nombre sans même un chant d'Eglise,* ni sans un digne office de funérailles, * mais vous, les saints, priez pour votre pays, * et pour tous ceux qui vous honorent.

Suite: http://stranitchka.pagesperso-orange.fr/VO09/ST_MARTYRS.html


9.Posté par Vladimir.G: Divergences entre Moscou et Constantinople. le 06/02/2018 22:29
La vénération des néomartyrs est l'axe principal de la croisade que mène l'Église pour la débolchevisation. Le Concile épiscopal de février 2011 lui a donné un coup d'accélérateur en proclamant "Il est temps d'élever églises et chapelles en l'honneur des Nouveaux Martyrs, en particulier là où ils ont servi et subi le martyr"; il a aussi appelé les évêques à célébrer des offices en l'honneur des Nouveaux Martyrs pour répandre leur culte et à organiser colloques et conférences pour mieux les faire connaître; le Concile a aussi demandé d'inclure l'étude de leurs exploits dans les programmes des séminaires et instituts religieux.: "Il est indispensable de continuer le dialogue avec l'état et le travail d'explication avec la population pour que les dénominations des rues et agglomérations ne glorifient pas les noms de personnes responsables de la répression et de l'élimination des innocentes, y compris de martyres de la foi," affirmait aussi le Concile. Et l'Église est passée aux actes en consacrant plusieurs églises aux néomartyrs: une impressionnante basilique leur est ainsi dédié à Moscou. Elle a été consacrée en mai 2017 et s'appelle "église des néomartyrs et confesseurs sur le sang" car elle s'élève juste à coté de l'ancien siège du KGB où nombre de ces saints ont subi leur martyr (voir photo sur https://sluzhenie.tomsk.ru/wp-content/uploads/2017/05/265654.b.jpg)

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile