IVAN: Fais ce que tu peux - FECI QUID POTUI
L’archevêque Job (Getcha) a accordé un entretien à Lana Samokhvalova « L’Église autocéphale d’Ukraine devrait unir tous les orthodoxes » , pour « La vérité religieuse » (Relihiyna pravda) dans lequel sont abordées un certain nombre de questions concernant la nouvelle « Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine » (Patriarcat de Constantinople) ainsi que la vie des autres Églises orthodoxes.

J’estime nécessaire de faire part aux lecteurs de P.O. de certaines considérations à propos de cette interview, a vous IVAN

« Il ne faut jamais oublier ce qu’a connu l’Église russe sous le régime communiste. Si l’on relit l’histoire de cette Église, surtout après 1917, on voit combien elle a souffert et combien elle s’est battue de manière admirable pour protéger sa propre foi grâce à ses martyrs. De cette manière, elle a vraiment maintenu la foi chez ses fidèles. Dans un contexte athée et sécularisé, il n’est pas facile de vivre sa foi, mais en Russie, peut-être plus qu’ailleurs, on peut compter sur de vrais fidèles. Je prie beaucoup pour les fidèles russes. Pour leurs pasteurs, pour leurs métropolites. »

Cardinal Etchegaray (déclaration faite dans les années 80, parue dans le journal basque ce jour 11 septembre 2020)

Voila une belle réponse que nous pouvons faire à père Job ,que nous avons bien connu sur la colline St Serge; mais aussi à la journaliste Samoкhvalova , grand reporter de Religii Pravda, journal et chaîne tout à fait inconnus de nous jusqu'à ce jour, mais aux noms déjà prédestinés.

Je me garderai bien d'essayer d'analyser en détail et mot après mot, les questions pleines de finesse(?) et de malice ainsi que les affirmations abruptes de l'intervieweuse, dignes de la dialectique de la" pravda" du siècle dernier; ni de juger des réponses ainsi obtenues de Mgr Job; je m'en sens incapable, sans formation suffisante et je renvoie à l'excellente analyse qu'en a fait "Parlons d'Orthodoxie".

je me poserais seulement cette devinette: Le père Job, tout jeune moine sur la colline St Serge, que le paroissien lambda que je suis a bien connu et donc apprécié pendant une dizaine d'années ou presque: où est-il? que fait-il? qu' est-il devenu?

J'avoue que je fus d'emblée ébloui par ses qualités de "surdoué", et que je portais une admiration sans bornes, non seulement à son parcours fulgurant, mais encore à sa vocation authentique de pasteur dévoué, rendant des visites aux malades, même ceux qui habitaient loin du "Podvoriè", parfois au détriment de sa propre santé; et je pense au regretté père JACOUES LEGRAND qu'il a soutenu pendant sa longue maladie, et son agonie et au- delà de sa mort, en visitant sa veuve et son fils. Je savais gré à l'homéliste brillant, au catéchèse éclairé, de m'avoir encouragé et aidé dans la bonne marche du "Groupe de Catéchèse pour adultes" et du "Groupe Œcuménique du 19e arrt de Paris" : j' en avais bien besoin, subissant des reproches parfois véhéments pour avoir créé mon "club", ou d'avoir une femme catholique ou d'être un œcuméniste illuminé, ou de réclamer que l'on relise en français les épîtres que quasiment personne ne comprend en slavon, ou que j' allais trop souvent à Moscou, et que sais-je encore?!...

Ainsi nous apportâmes une icône écrite par Matouchka Ozolina, représentant St Georges terrassant le dragon au curé de la paroisse St Georges voisine, dans une délégation mémorable conduite par père Job avec étudiants et choristes et je salue sa vocation authentique à laquelle je portais une grande admiration et continue à rendre hommage . Un groupe restreint d'admirateurs et admiratrices ont défendu et "supporté" le pére Job dans ses propositions de réformes, (notamment pour le statut de l'I.T.O. St Serge qui sera heureusement rejeté) ainsi que dans ses difficultés relationnelles qui s'aggravaient. Une majorité finit par voter pour sa candidature au poste suprême d’ "Archevêque des Eglises Orthodoxes de Tradition Russe en Europe Occidentale", facilitée par le choix par le Phanar, de deux candidats-bidons... Les difficultés s'accumulèrent avec oppositions et haines féroces.

J' ai demandé une audience quelques temps après, et je suis allé voir Mgr Job à " Daru", en lui apportant un livre sur la vie, l'œuvre , le martyre et la mort de l'higoumenia du monastère de la Présentation de la ville d'Orel, Alexia Timacheff von Behring.

Vladyka a parcouru une page en diagonale mais a refusé que je lui laisse le livre . Il avait l'air accablé et m'a expédié en moins de 10 minutes . j'étais étonné et déçu. Mgr Job n'était plus le jeune prêtre que j'avais connu et apprécié sur la Sainte Colline.

En russe Архиепископ Тельмисский Иов (Геча) рассказал, что в Европе к РПЦ вернулись «некоторые приходы»

P.O. rappelle que le site ne partage pas toujours la vision de ses auteurs
 IVAN: Fais ce que tu peux - FECI QUID POTUI


Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Septembre 2020 à 16:49 | 9 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile