Iran - Cathédrale  arménienne  Saint-Sauveur d'Ispahan a été construite entre 1655 et 1664
Cette cathédrale abrite également aujourd'hui un musée consacré à l'histoire des Arméniens de la Nouvelle-Djoulfa, une imprimerie ancienne, ainsi qu'une grande bibliothèque de manuscrits arméniens (au nombre de sept cents).

Vue de la rue, la cathédrale a le même aspect qu'une mosquée si ce n'était la croix au sommet du dôme. A l'intérieur les murs sont recouverts d'une merveilleuse collection de fresques consacrées entre autre au martyre légendaire de saint Grégoire l'Illuminateur, fondateur de l'Église arménienne

L'église est officiellement affiliée à l'Eglise apostolique arménienne.

Dans la cathédrale arménienne de Vank - Ispahan, Iran

Fondée en 1606, la cathédrale est dédiée aux centaines de milliers d'Arméniens qui ont été chassés de leur patrie par Shah Abbas I pendant la guerre ottomane de 1603-1618 . Ces immigrants Arméniens du début du 17 e siècle n'ont épargné aucun effort pour créer cette cathédrale, : l'un des nombreux trésors historiques de l'Iran.

Iran - Cathédrale  arménienne  Saint-Sauveur d'Ispahan a été construite entre 1655 et 1664
En Arménie même aucune fresque ne s'est conservée, elles ont toutes été détruites par les turcs. L'architecture des églises est magnifique, proche du roman. Certaines ont été construites aux III-IV siècles.

Iran - Cathédrale  arménienne  Saint-Sauveur d'Ispahan a été construite entre 1655 et 1664
At first glance from the street, the Vank almost appears to be of Islamic design, however, within this curious church is a wonderful collection of "Westernized" religious iconography. Evidently, the church is Armenian and officially affiliated to the Armenian Apostolic Church

Lire Dossier sur l’Eglise Apostolique Arménienne dans le numéro n°20 du "Messager de l’Eglise orthodoxe russe"
Le pape François se rend dans le "premier pays chrétien" – l'Arménie et évoque le «génocide» des Arméniens

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juillet 2018 à 08:02 | 2 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par père Joachim le 30/06/2018 18:29
Ah ! tout s'explique enfin !
Avec beaucoup de difficulté j'essayais de me faire expliquer par un prélat seulement arménophone, au cours d'un rassemblement inter-chrétien, comment il comprenait et traduisait le terme KATHOLIKI du Credo, à propos de l'Eglise.
Et ce très respectable Révérend de répondre:"qu'il y avait des arméniens partout"...
Tout un programme à mettre en place un peu partout...
Mais, Nicée/Constantinople avait donc tout prévu !

2.Posté par Protesters break into Etchmiadzin Monastery, demand resignation of Armenian catholicos le 08/07/2018 21:04
Protestors demanding the resignation of Catholicos Karekin II of All Armenians have broken into the chancellery of the head of the Armenian church at the Etchmiadzin Monastery.

The protesters "are making ultimatums and behaving provocatively. They do not want to heed the calls to stop these unacceptable actions," Vagram Melikyan, the head of the chancellery's press service, wrote on Facebook.

Karen Petrosyan, the leader of the group demanding the resignation of the catholicos, told the media the protesters had been attacked by clergymen.

"We will stand here and will not leave until the catholicos leaves his post," he said.

Police are on the scene.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile