L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES ORTHODOXES DU TATARSTAN"
L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES OTHODOXE DU TATARSTAN" ET LE IVe FORUM NATIONAL DU PROGRAMME «SAINTETE DE LA MATERNITE»

UN EXEMPLE DE MULTICULTURALISME REUSSI: Le Tatarstan, situé su la Volga 800 Km à l'est de Moscou, est la plus importante des républiques à majorité musulmane en Russie comme le symbolise la grande mosquée qui domine le kremlin. Inaugurée en 2005, elle a été construite dans un style résolument moderne, à l'emplacement de celle qui été détruite lors de la prise de la ville par Ivan le Terrible en 1552, pour symboliser cet Islam ouvert et tolérant qui caractérise le Tatarstan: la majorité de ceux qui se réclament de l'Islam dans les sondages se disent ni chiites ni sunnites, simplement Musulmans , mais les universitaires que j'ai rencontré se réclament du sunnisme modéré et se flattent que des théologiens de Kazan ont conseillé Atatürk lors de l'instauration du régime laïc en Turquie.

Mais le Tatarstan est surtout un exemple de multiculturalisme réussi depuis le fameux édit de tolérance de Catherine II autorisant l'élection d'imams locaux (1783, cela évitait la venue de prédicateurs étrangers, exemple à suivre!) puis la nomination d'un mufti représentant les musulmans de l'empire et la construction de mosquées. Un bel exemple en est donné par cette année par la réunion de "Forum des orthodoxes du Kazakhstan" suivi du IV forum national du programme « Sainteté de la maternité », les 26-27 novembre 2015 à Kazan qui portait sur « Les traditions familiales séculaires, fondement de l’avenir de la Russie ». Ils réunirent côte à côte les représentants de l'Église orthodoxe russe, archevêque de Kazan en tête, les leaders musulmans menés par le Grand Mufti et chef de la "Direction Spirituelle Centrale des Musulmans" de Russie" (https://en.wikipedia.org/wiki/Talgat_Tadzhuddin) et l'Administration publique avec le Président du Tatarstan: plus de 700 délégués russes et étrangers avec aussi des représentants de la société civile, chercheurs, professeurs d'universités, représentants des mouvements de jeunesse…

Le plus remarqué des délégués occidentaux était l’archevêque Michel (Donskoff) de Genève et d’Europe occidentale (Église russe à l'Étranger, ICI, dont l'intervention est mentionnée par la plupart des media. Il a dit que "la figure de Dieu disparait de la face de la société occidentale" alors même qu'elle "grandit" en Russie et au Tatarstan en particulier. "La vie sociale est menacée à l'Ouest," précisa le prélat, car "on met en doute les qualité essentielle de la créature de Dieu", on conteste des concepts comme mari et femme, mère et père… et l'archevêque dit espérer que "cela n'atteindra pas" la Russie et ses régions car "vous saurez vous défendre," lança-t-il au participants du forum. " , Traduction VG

Lire aussi L'archevêque Michel /Donskoff/ de Genève EORHF celebre ses 70 Ans
L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES ORTHODOXES DU TATARSTAN"

Les autres exposés ont mis en évidence les problèmes auxquels est confrontée la Russie dans le domaine de la démographie et de l'amélioration de la qualité de la vie. Le pourcentage élevé d’avortements et le nombre des divorces et les participants ont souligné la nécessité d'un soutien des familles nombreuses de la part de l’état et des organismes spécialisés pour stabiliser le développement de la société et favoriser la prospérité du pays. Mospat. Un appel en ce sens a été repris dans le communiqué final

V.G.
L’ARCHEVEQUE DE GENEVE MICHEL (ÉGLISE RUSSE A L'ETRANGER) A KAZAN POUR LE "CONGRES DES ORTHODOXES DU TATARSTAN"

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 18 Décembre 2015 à 12:08 | 3 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile