Pour les dernières dix années la quantité d'États, à qui fait le service l'Eglise orthodoxe Russe, a augmenté de dix.

"En dix ans le nombre des pays où l'Eglise orthodoxe Russe est présente a augmenté de 10 "annonce un article analytique préparé par le patriarcat de Moscou pour le 10ème anniversaire du Concile local qui avait élu le patriarche Cyrille.

Il y a é ce jour 19 diocèses de l'église Russe en fonctionnement dans " l'étranger lointain" (hors des frontières traditionnelles de l'Église russe), dit l'article. On y compte actuellement plus de mille institutions (977 paroisses et 40 monastères) contre 356 en 2009.


Au cours de la réception solennelle au Kremlin à l'occasion du 10 anniversaire du Concile local le 31 janvier, il a aussi été annoncé que le patriarcat De Moscou comptait environ 150 millions de fidèles dans le monde, ce qui représente 60 – 70% de l'ensemble des Orthodoxes - ИФ).

Source Traduction V. Golovanow
L'ÉGLISE RUSSE EST MAINTENANT PRÉSENTE DANS DIX NOUVEAUX PAYS ET COMPTE 150 MILLIONS DE FIDÈLES

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Février 2019 à 18:53 | 17 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Vincent le 04/02/2019 19:09
150 millions de fidèles ?

Lesquels ; ceux qui vont tous les Dimanche et participent régulièrement à la Sainte Communion, ou bien ceux qui viennent 2 fois : prendre l'eau de la Théophanie et bénir les gâteaux de Pâques ?

2.Posté par Vladimir G: la phrase essentielle de cet article le 04/02/2019 19:44
L’Annuaire pontifical 2015 dénombrait 1,254 milliard de baptisés dans l'Église catholique à la fin 2013. L'église russe compte ses fidèles de la même façon ...

3.Posté par Vladimir G: le patriarche Irénéedéclare que l''''Église russe "est l''''une des plus puissante du monde" le 05/02/2019 11:27
Le patriarche Irénée déclare, au cours de sa visite à Mosocu pour le 10e anniversaire de l’intronisation du patriarche Cyrille, que l'Église orthodoxe russe "est l'une des plus puissante du monde"; et il souligne que cet anniversaire "n'est pas seulement pour le peuple russe et l'Église orthodoxe russe, il est important pour l'ensemble du monde orthodoxe."
https://rg.ru/2019/02/03/patriarh-serbskij-irinej-russkaia-cerkov-odna-iz-samyh-silnyh-v-mire.html

4.Posté par justine le 05/02/2019 18:04
Quelques autres chiffres intéressants que fournit ce rapport (publie par https://www.romfea.gr/patriarxeia-ts/patriarxeio-mosxas/26804-i-esoteriki-zoi-kai-ejoteriki-drastiriotita-tis-rosikis-ekklisias-2009-2019 sur la base d'une publication sur patriarchia.ru) :

En ce début de 2019, l'Eglise Russe dans son ensemble comprenait 309 diocèses, 382 évêques, 38 649 paroisses/églises, 35 677 prêtres, 4837 diacres, 972 monastères avec 5883 moines et 9687 moniales.

5.Posté par Théophile le 06/02/2019 07:25
C'est fou comme l'être humain croit dans les chiffres et y trouve sa "sécurité"...
Tout cela est tellement illusoire.

6.Posté par justine le 06/02/2019 08:51
Au post 5, Theophile: Pour qui a un sens de la Providence Divine dans les evenements historiques - telle que nous l'enseigne la Sainte Ecriture -, ces chiffres ne sont pas pour donner une soi-disante "securite" materielle, mais une certitude spirituelle que le Seigneur dirige la vie non seulement de l'Eglise Russe, mais de l'Eglise tout court. Est-il encore des gens qui refusent de prendre connaissance du miracle - car il s'agit veritablement d'un miracle du Dieu Tout-Puissant - de la renaissance de l'Eglise Russe d'une destruction d'un degre inconnu jusqu'ici dans l'Histoire ecclesiale? Et s'il y en a, il faudrait qu'ils sondent leur coeur pour en trouver la raison.

7.Posté par Nicodème le 06/02/2019 11:41
Ceux-là ne veulent pas admettre que tout est possible à Dieu , et , par conséquent , la notion de "miracle" les embête . Mais , en toute logique , si on admet que Dieu est le Créateur du cosmos , je veux dire par là de tout ce qui EST (en dehors de Lui ) , et qu'il en a conçu les lois , alors il peut violer ces lois en tous temps et en tous lieux . Le concept de miracle découle donc du concept de Création . Attention , je ne suis pas "créationnisite" au sens fondamentaliste des américains .Evidemment que le monde vivant a ses lois , et la transformation continue et permanente des espèces vivantes , qu'on appelle l'"évolution" ne devrait pas être contestée , même par les ignares ... Non , je suis créationniste au sens métaphysique du terme . "Au-delà du" "physis" , au delà de la nature , il y a un existant , celui-là qui dit à Moïse ds l'épisode du buisson ardent : "Je Suis Celui Qui Suis" (Y.H.W.H.).

Le problème en revanche , c'est a reconnaissance des miracles . Leur preuve . Il y eu tellement de bidonnages . Comme disait St Paul : " Ne rejetez rien , mais examinez tout !" . Donc voilà , comme on dit , ne pas être naïf , être sceptique , toujours tenir pour imposture les faits étonnants qui se revendiquent comme "miracles" , jusqu'à ce que des preuves indubitables les authentifient comme tels .

Dans la question de la renaissance de l'Eglise russe , je ferais remarquer qu'elle n'a jamais été dissoute . Il a toujours subsisté "un petit reste" , une "flamèche non éteinte" . Je préfèrerais parler d'intervention providentielle , au sens littéral , plutôt que de "miracle" .Mais je le reconnais , la renaissance a été extraordinaire . La chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'URSS , que tout le monde voyait comme un nouveau Reich de mille ans ...Question en manière de taquinerie : un certain Karol Voytyla y a-t-il été pour quelque chose ?

8.Posté par Vladimir G: On peut assurément parler de miracle le 06/02/2019 12:06
Je suis d'accord avec Justine: les chiffres ont un sens, même si leur exactitude est sujette à caution; la majorité des fidèles de l'Église russe se trouve en Russie, ou la part des baptisés dans la population est passée de 31% en 1991 à 71% en 2015 (100 millions rapportés à la population de 2017, les Musulmans passant dans le même temps de 1 à 10% et les "sans religion" de 61 à 15%; http://www.pewforum.org/2017/05/10/religious-belief-and-national-belonging-in-central-and-eastern-europe/). On peut assurément parler de miracle, même si la progression de l'Islam, en Russie comme partout dans le monde, donne à réfléchir...

Le Christianisme est la première religion du monde (2,3 milliards) et l'Orthodoxie marque une progression exceptionnelle (283,1 millions d'orthodoxes, soit environ 12 % des chrétiens, l'Église russe en représentant donc 53% d'après ces chiffres et non 60-70%...) essentiellement en Europe, où les autre confessions régressent (elles progressent en revanche en Afrique et surtout en Amériques...). L'Islam progresse, atteignant 1,8 milliards, et pourrait dépasser le Christianisme dans 10-15 ans... (http://www.globalreligiousfutures.org/)

En France, l'Orthodoxie est poussée par l'immigration; elle a dépassé le Judaïsme et tend à rejoindre les Protestants...

9.Posté par Théophile le 06/02/2019 12:31
@ Justine
Ce discours sur les chiffres, c'est une importation des idées commerciales (et souvent très superficielles et vaniteuse) dans le lieu saint, l'Eglise.
Le miracle véritable, c'est l'humble survie de l'Eglise durant les persécutions soviétiques effroyables. C'est cette méditation sur la Croix (et le sens de la résurrection) qu'il faudrait creuser et où nous trouverions bien des sources d'inspirations spirituelles pour le monde d'aujourd'hui.
S'épanouir, quand tout l'environnement vous est favorable, ce n'est pas un miracle. C'est dans l'ordre des choses et on en remercie le Seigneur. Et souvent, c'est une période compliquée sur le plan spirituel, avec beaucoup de tentations mondaines.
Vous devriez relire le post qui s'intitule:
Ioann Krestiankine : « Mes années dans les camps sont les plus heureuses de ma vie »

10.Posté par justine le 06/02/2019 17:04
A Théophile: Vous avez raison que la survie de l'Eglise pendant la persécution fut elle aussi un grand miracle et une claire manifestation de Dieu. Mais ce n'est pas pour autant qu'on doit nier celui de la renaissance, du retour à la Foi de millions de personnes - qui d'ailleurs continue - après plusieurs générations de lavage de cerveau athéiste. Quand on voit par contraste ce qui se passe en Europe Occidentale où les gens ont une telle difficulté de se défaire de la propagande antireligieuse, bien que celle-ci ne soit en rien aussi virulante que celle que subirent les Russes, on doit reconnaitre que cela n'est pas simplement un "phénomène naturel", suite logique de la facilité, comme vous dites.

11.Posté par Nicodème le 06/02/2019 23:09
L'athéisme d'Etat , mis en oeuvre en URSS a suscité une réaction immunitaire puissante du corps social , et en cela il a , in fine , manqué d'efficacité . Tandis que l'athéisme , diffus , mis en oeuvre , discrètement , ds les pays de 'lUE , avance masqué , avec la complicité de hiérarques franc mac , ou en tous cas , acquis aux fameuses "valeurs" de cette Europe là . Le lavage de cerveau est insidieux et permanent . Les gens en redemandent , et , en cela , il ne suscite aucune défense immunitaire , et les peuples de l'UE meurent petit à petit (l'UERSS , dit-on ...) . Spirituellement , mais aussi moralement , économiquement , culturellement , et ils ne le savent pas .

12.Posté par Théophile le 07/02/2019 07:35
@ Justine
Je crois que vous vous trompez, la propagande antireligieuse en Europe occidentale est très virulente. Elle n'est pas brutale et claire comme en URSS, mais sournoise et insidieuse - mais à tous les niveaux, surtout en visant les enfants et les étudiants - en les désenchantant de tout, en niant toute transcendance. Cette réalité pernicieuse est pour l'heure tapie, mais rien ne dit qu'elle ne deviendra pas un persécution officielle.
D'autre part, les martyrs portent leurs fruits. C'est uniquement par les saints qui ont fleuri miraculeusement en URSS que l'Eglise a pu renaître providentiellement après - je voulais juste remettre les choses dans le bon ordre.
Après, chacun est appelé à porter son témoignage là où il a été placé par le Seigneur. Et il y a aussi du travail ici - et comme c'est plus difficile, c'est d'autant plus nécessaire.

13.Posté par Daniel le 07/02/2019 14:51
4% de pratiquants orthodoxes en Russie... Il n'y a pas de quoi crier victoire...

14.Posté par Vladimir G: Tout est dans la façon de regarder le 07/02/2019 17:08
Tout est dans la façon de regarder: cela fait environ 10 fois plus qu'il y a 30 ans...

Et il s'agit là de pratique hebdomadaire. Si on regarde la pratique mensuelle régulière, on trouve 25-30%...

Comme disait Coluche, "les statistiques, c'est comme le bikini : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel ! "

15.Posté par justine le 07/02/2019 17:25
A Daniel, post 13: Comme vous l'exigez des autres, indiquez vous aussi vos sources qu'on les vérifie quant à leur fiabilité, et précisez aussi de quel total s'entend le pourcentage.

Si cela devait se rapporter au total des baptisés, donc 100 millions selon post 8, cela ferait 4 millions, autrement dit 100 personnes par eglise en moyenne (pour un nombre total des paroisses/eglises de
38 649 selon post 4), ce qui est à peu près praticable. Si tous les 100 millions de baptisés allaient tous régulièrement à l'eglise, cela signifierait en moyenne 2500 personnes par église actuellement disponible, chose de toute évidence impossible!

16.Posté par père Joachim le 07/02/2019 19:16
Ami Vladimir, voilà un moment que chez le orthodoxes, il faut croire vraiment que ce que l'on voit perso.

En Russie ceux qui croient ont la foi baignée par "2000" de foi universelle celle qui peut "déplacer les montagnes" Elle est incandescente dans le peuple. . Leur intercession est suffisante pour soutenir les bras de ceux qui parmi nous, ici et là, prient "dans les déserts et les creux des ravins"(et ils nous font défaut , Nous n'en manquons pas !)

Bravos aux clameurs des JMJ - istes qui nous offrent un bariolage de couleurs récréatives et merci à Dieu qui permet à l'Eglise d'avancer dans la tempête, sur une embarcation modeste, mais avec un navire solidement lesté à la quille, par la saine doctrine des Ecritures et de son expression patristique.
"bons hiérarques, dormez en paix !

17.Posté par Didier Veillat le 14/02/2019 15:01
Dans tous les cas, il faut se réjouir du retour du "christianisme glorieux" en Russie, lequel devrait tôt ou tard prendre un envol salutaire, sinon en nombre de fidèles (seule l'Histoire le dira et ce serait tant mieux), au moins en qualité théologique et spirituelle. Quand on observe l'histoire des espèces sur Terre, chaque grande extinction s'est immédiatement vue suivie d'un enrichissement foisonnant. Comme si le Seigneur donnait une nouvelle impulsion à Sa création après le gouffre de la destruction. Quelque chose comme cela: "c'est tombé du Ciel". De la même façon, il est probable qu'après avoir survécu au broyage inconditionnel et haineux du communisme, l'Eglise Russe y puisera une nouvelle énergie intérieure appelant la Grâce de l'Esprit Saint. Ce que l'on peut souhaiter pour cette région du monde chrétien qui a tant souffert et subi tant d'exactions indicibles... En espérant que cela ne sera pas suivi d'un pessimisme syncrétique de bon aloi comme dans l'Europe actuelle... Où l'on affirme rien, où l'on affirme même pas que l'on affirme rien... une forme de désolation prise dans un brume spirituelle brouillant toute vision. En fait une volonté, un arrangement peinard: aller chez Darty plutôt qu'aller à l'Eglise. Il ne s'agit plus de matérialisme dialectique mais de matérialisme instinctif, reptilien; on a mis de côté son cortex. On est persuadé que puisque la pièce sombre ne reçoit pas de lumière, il n'y a rien dedans. Sans compter le mépris qui nous est jeté quand on sait qu'on est chrétien, jusque chez certains de ses amis persuadés qu'on est retombés dans les contes enfantins ou bien illuminés (quoique: illuminé par la grâce, je prends!). J'ai toute ma vie eu la chance d'avoir mauvais caractère et, dans ma vie chrétienne, cela m'a bien aidé... malheureusement!
Didier Veillat

18.Posté par Vladimir G: les pratiquants réguliers représentent 15-25% de la population russe le 15/02/2019 19:29
Bien chère Justine (15),

Je ne sais pas d'où Daniel tire ce chiffre ni à quoi il correspond exactement, mais la grande étude de The Pew Research Center, dont j'ai rendu compte il y a près de 2 ans (*) le confirme; elle montre que les plus pratiquants, ceux qui vont à l'église au moins une fois par semaine, représentent en Russie 6% de ceux qui se considèrent comme orthodoxes et qui représentent, eux, 71% de la population. En croisant les deux chiffres on obtient 4,26% de la population totale...

En Russie même, les instituts de sondages prennent en compte une notion de pratique plus large: les Orthodoxe qui vont à l'église au moins une fois par mois représentent 15-20% de la population, ceux qui "font un effort" pour le Grand Carême - 20-25%,,,

(*) https://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/LA-RELIGION-EN-EUROPE-DE-L-EST-ORTHODOXES-MAJORITAIRES-MAIS-PEU-PRATIQUANTS_a5066.html

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile