L’Église orthodoxe albanaise refuse de reconnaître l’Église orthodoxe en Ukraine
Le 8 mars, l’agence grecque Romféa, a annoncé que le synode de l’Église orthodoxe albanaise l’une des quinze Églises orthodoxes locales dans le monde, a refusé de reconnaître la nouvelle Église créée en Ukraine par le patriarcat de Constantinople.

La session du synode albanais où a été prise cette décision s’est tenue le 4 janvier, cependant c’est seulement le 7 mars que le texte en a été rendu public.

Les évêques de l’Église albanaise ont dit leur inquiétude devant la reconnaissance « tardive » par Constantinople du sacre épiscopal de Philarète Denissenko, excommunié et frappé d’anathème, « dont le sacre est invalide et privé de l’action et de la grâce de l’Esprit Saint ». De plus, l’Église albanaise s’interroge sur la canonicité du sacre d’Épiphane Doumenko primat de la toute nouvelle « Église orthodoxe d’Ukraine ».

« Comment peut-on, par condescendance, reconnaître en ces consécrations l’action de l’Esprit Saint, alors qu’elles ont été une offense à l’Esprit Saint ? »

Le synode de l’Église albanaise rappelle qu’en son temps c’était l’ensemble des Églises de Serbie, de Roumanie, de Bulgarie, de Géorgie, de Pologne, d’Albanie de Tchékie et Slovaquie qui espéraient leur autocéphalie, ce qui n’a rien à voir avec la situation actuelle en Ukraine. Le document rappelle que des millions de fidèles de l’Église orthodoxe ukrainienne ont refusé de participer à la réception du tomos accordant l’autocéphalie et ont rompu tout lien eucharistique avec Constantinople.

« Au lieu de la concorde et de l’unité des fidèles orthodoxes en Ukraine, nous craignons une division du monde orthodoxe » souligne le synode de l’Église albanaise, qui appelle, pour sauvegarder l’unité, à la convocation d’une synaxe des primats des Églises orthodoxes locales pour discuter du problème ukrainien.

On a également appris qu’en novembre dernier, dans un courrier au patriarche Cyrille, l’archevêque Anastase de Tirana et de toute l’Albanie considérait le projet d’autocéphalie pour l’Ukraine était une aventure « en terrain miné ».

INTERFAX.RU Албанская православная церковь отказалась признать ПЦУ Traduction pour PO

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Mars 2019 à 09:56 | 14 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile