L’icône du cinéma " PIONNIER" – vers 1940
A Rostov sur le Don, peu avant la seconde guerre mondiale, l’église Saint Séraphin, située dans la rue Gailovskaya fut désaffectée et transformée en cinéma.

A droite, dans l’église, on pouvait voir une magnifique fresque représentant la Vierge. Lorsque l’église devint cinéma, cette fresque fut recouverte d’une épaisse couche de chaux, mais il arriva quelque chose de tout à fait imprévisible.

Chaque fois que l’on éteignait la lumière dans « la salle », l’icône apparaissait et brillait d’une telle lumière que l’écran s’obscurcissait. Avertie de cette étrange apparition, une commission municipale vint à plusieurs reprises voir ce qui se passait. A chaque séance, cette commission put constater le phénomène. On jugea que la couche de chaux n’était pas assez épaisse mais, en dépit des nouvelles couches surajoutées, l’icône s’illuminait toujours, attirant vers elle toute l’attention du public.

Les « superstitieux habitants » de la ville commencèrent à répandre le bruit du miracle qui avait lieu au cinéma. Finalement, on le ferma.

Au cours de la guerre, quand les Allemands occupèrent la ville de Rostov, l’église fut à nouveau ouverte et elle l’est restée jusqu’à maintenant.

Les autorités soviétiques ont jugé qu’il valait mieux que les gens aillent voir une peinture miraculeuse dans une église que de donner aux « esprits obscurs » l’occasion de parler trop haut du miracle. Publié dans « La Russie et l’Eglise universelle », N°3, 1960 PO: d'innombrables cinémas ex-églises soviétiques portaient ce nom - " PIONNIER"
L’icône du cinéma " PIONNIER" – vers 1940

Archiprêtre Michel Polsky, « Les nouveaux martyrs de la terre russe », éditions « Résiac », 1976

Lire aussi: La croix de la grand-mère – Moscou 1965

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Avril 2019 à 12:29 | 0 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile