V. Golovanow

Les foucades du soi-disant "patriarche de Kiev" et les péripéties disloquant la pseudo-Église d'Ukraine schismatique, souvent citées sur PO, ne font pas sourire les Orthodoxes.

En revanche, un évènement survenu le 25 juin dernier et peu mentionné dans les média orthodoxes francophones a clairement mis en lumière la fracture qui traverse maintenant l'Orthodoxie: douze Églises orthodoxes refusent de reconnaitre créée en Ukraine le 4 janvier, reconnue par le seul patriarcat de Constantinople, et deux Églises n'ont pas pris position officiellement

LES 12 REFUS DE LA DÉCISION DU PHANAR

Les délégations officielles de dix Églises orthodoxes locales étaient réunies le 25 juin dernier à Kiev pour la fête onomastique du métropolite de Kiev Onuphre, qui occupe le siège primatial de depuis cinq ans. Outre l'Église russe, il y avait les représentants officiels des Églises d'Alexandrie, de Jérusalem, de Serbie, de Roumanie, de Bulgarie, de Chypre, de Pologne, des Terres Tchèques et de Slovaquie et de l'Église orthodoxe en Amériques. Le patriarche d’Antioche a pour sa part adressé une lettre au métropolite Onuphre, désigné comme "métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine," dans laquelle il prie "notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de vous renforcer et de vous accorder, ainsi qu’à votre Église et votre peuple la constance dans la foi,.." (1).

Il faut y ajouter l'Église d'Albanie, dont le synode a refusé de reconnaître l'EOU schismatique, (2) ce qui porte à douze les refus de la décision de Constantinople.

LA FRACTURE DE L’ORTHODOXIE SE CONFIRME À KIEV
SEUL CONSTATNTINOPLE RECONNAIT L'EGLISE SCHISMATIQUE

Effectivement, malgré tous les efforts déployés, aucune Église locale ne s'est jointe au siège œcuménique pour reconnaitre la pseudo Église instaurée par le "concile" du 15 décembre 2018.

Il y a toutefois encore deux Église qui n'ont pas pris de position claire et définitive et n'étaient pas représentées à Kiev: les Églises de Géorgie et de Grèce…

La fracture de l'Orthodoxie se voit ainsi clairement. Il nous reste à prier pour que Dieu nous ramène la paix et l'unité.

(1) https://mospat.ru/ru/2019/06/28/news175829/; traduction sur https://orthodoxie.com/message-du-patriarche-dantioche-jean-x-au-metropolite-de-kiev-onuphre/
(2) https://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/L-Eglise-orthodoxe-albanaise-refuse-de-reconnaitre-l-Eglise-orthodoxe-en-Ukraine_a5668.html

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Juillet 2019 à 21:50 | 1 commentaire | Permalien


Commentaires

1.Posté par Guillaume le 05/07/2019 09:38
Rajoutons les problèmes internes chez les schismatiques. Les excommunications mutuelles vont bientôt tomber je pense. Que la Toute Sainte Mère de Dieu protège sa Béatitude le Métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine Onuphre et le troupeau dont il a la Charge.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile