La Douma de la Fédération de Russie a débattu d'une proposition consistant à mentionner Dieu dans le texte de la Constitution
Michel Emelianov, premier vice-président de la Douma d'Etat pour  la législation, a admis la possibilité de faire mentionner Dieu dans le texte de la Constitution du pays.

Il a ainsi commenté la proposition avancée par le patriarche Cyrille et consistant à compléter la législation russe par une mention de Dieu dont l’existence est reconnue par la majorité des citoyens du pays: "Si le patriarche avait proposé de déclarer l’orthodoxie, l'islam ou le bouddhisme religions officielles de l'Etat cela aurait contredit la nature laïque de notre pays.

Je rappellerai que conformément à l'article 14 de la Constitution l'Eglise est séparée de l'Etat. Aussi, aucun religion ne saurait être déclarée comme étant officielle.

En l’occurrence, le patriarche se réfère à Dieu comme à une notion abstraite, diverses religions proclament leur foi en Lui. Du point de vue de  la moralité de la société une telle mention est possible. En effet, la majorité de la population a la foi en Dieu, qu'il s'agisse de Jésus ou d'Allah". 

Lien Traduction PO

Lire aussi Proposition d’affirmer dans la Constitution que l’orthodoxie est la religion prédominante dans la Fédération de Russie

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Février 2020 à 11:46 | 3 commentaires | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile