La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
C'est tellement bien que l'Église russe s'est levée pour défendre le Mémorial. Comment ne pas garder le souvenir des tués, pour la foi et la vérité des victimes, dans la lutte inégale contre le régime satanique des bolcheviks (Parlons d’Orthodoxie)

Des prêtres (PM) – à propos de leur attitude à l’égard de Mémorial et de la nécessité de défendre cette organisation .

Les services du procureur général ont l’interdiction de l'organisation internationale "Memorial" (considérée en Russie comme « agent de étranger »). La raison en serait la violation systématique de la loi sur les agents étrangers. La session de la Cour suprême, qui décidera du sort de Memorial se tiendra le 25 novembre!


La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
En effaçant Mémorial, nous signons un arrêt de mort pour la liberté

Hiéromoine Dimitri Perchine

On peut discuter des divers programmes et projets de Mémorial (l’organisation est reconnue comme agent de l’étranger - NDLR ), critiquer ses approches et ses positions, mais il faut être conscient qu'en l'effaçant de la carte de la Russie moderne, on condamne la liberté d'intercéder pour les persécutés et les arbitrairement condamnés, on condamne la liberté de rechercher et de publier des informations, la liberté de témoigner sur la terrible machine de répression léniniste-stalinienne qui a brisé la vie et le sort de millions de nos arrière-grands-pères, grands-pères et pères.

Memorial ouvre le champ de la discussion et de la recherche. La communication ne se fait pas sans interlocuteur. Se disputer est impossible dans le vide. Par conséquent, la question de soutenir Memorial est un devoir pour chacun de nous. Enfin, après la liquidation de Mémorial, les gens en uniforme ne devraient pas nous poursuivre. À en juger par le zèle avec lequel ils tentent de fermer tous les centres des droits de l'homme en Russie, ce dernier peut s'avérer être l'argument le plus puissant en faveur de la défense de Memorial. Et Dieu nous donne force, intelligence et détermination.

La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
« L'Église ne peut pas être indifférente »

L'archiprêtre Oleg Batov, recteur de l'Université orthodoxe publique Alexandre Men

Je pense que Memorial doit absolument être préservé. Son ministère s'apparente à celui de l'église, car à la fin de chaque service funèbre, de chaque requiem, nous souhaitons au défunt un souvenir éternel. Memorial honore la mémoire des personnes qui ont souffert innocemment pendant les années de persécutions. L'église a également effectué ce travail en parallèle et, pour autant que je sache, les historiens de l'église se sont tournés vers Memorial pour obtenir de l'aide et ont reçu du soutien.

Je n'ai pas conservé de récits familiaux sur les persécutés , mais lorsque je cherchais juste mon nom de famille dans les bases de données, j'ai très probablement trouvé un parent. Il était du même village que ma famille. Le cheminot Prokofiy Batov a été abattu en 1937 sur le terrain de tir de Boutovo. Je prie toujours pour lui et personnellement, pendant de nombreuses années après mon retour en Russie, je participe à l'action « Retour des noms », organisée par « Memorial ». Presque chaque année, je viens à la pierre des Solovki, place de la Loubianka et je lis les noms des défunts - en plus du fait que dans mon église, je me souviens aussi toujours des nouveaux martyrs et de tous ceux qui ont souffert pendant les années de persécution infligées par le gouvernement impie .

Depuis cette année, pour la première fois, la prière de mémoire, qui n'était jusqu'alors accomplie que dans certaines communautés, est devenue commune à l'église. C'était fin octobre. Et soudain se pose la question de la fermeture de Mémorial. L'Église ne peut rester indifférente à un tel problème, et elle l'a confirmé lorsque, parallèlement au Retour des Noms, elle a introduit la prière de mémoire dans son usage ecclésial. Il y a aussi des collaborateurs de Memorial dans ma paroisse, donc ce sujet est loin de m'être indifférent.

La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
« Mémorial » mérite le respect de l'Église

L'archiprêtre Georges Mitrofanov, responsable de la chaire d'histoire de l'Église de l'Académie de théologie de Saint-Pétersbourg

- L'attitude de l'Église orthodoxe russe vis-à-vis de la situation autour de la société du Mémorial doit être exprimée de manière très claire. J'indiquerais ici deux aspects qui sont très importants pour moi - en tant que prêtre et historien de l'Église.

L’ association Memorial , dont l'académicien André Sakharov est l'un des fondateurs, me semble significative par le fait même que cet homme, n'étant pas un chrétien cohérent dans sa vision, a donné à notre pays et au monde entier un exemple de personnalité humaine et d’ exceptionnelle droiture.

En tant que grand scientifique qui a participé à un projet vraiment diabolique de création d'armes atomiques, il a trouvé la force de renier son propre travail scientifique moralement non incontestable et d'apporter son repentir - et un repentir non pas en paroles, mais dans la réalité, pendant de nombreuses années en défendu les droits des personnes, quelles que soient leurs opinions. Y compris les droits des chrétiens qui, bien sûr, qui étaient l'une des principales catégories persécutées sous le régime communiste. Ce seul fait rend l'organisation du Mémorial digne de respect de la part de l'Église orthodoxe russe.

Le deuxième aspect très important. Depuis plus de trente ans, Memorial mène un travail de recherche historique minutieux, non seulement pour étudier notre terrible passé récent, mais surtout - qui ne peut qu'être important pour nous chrétiens orthodoxes - pour reconstituer l'histoire de ces terribles persécutions qui ont eu lieu en ce qui concerne les représentants de l'Église orthodoxe russe – tant parmi le clergé que parmi les laïcs.

Ayant été membre de la Commission synodale pour la canonisation des saints pendant vingt ans, je tiens à souligner que les activités de Memorial en tant qu'organisation scientifique et éducative (malgré le fait que certaines des personnes qui y travaillent ne me sont parfois pas du tout proches) visait à aider notre Église à tenir le Concile des nouveaux martyrs et confesseurs de Russie. Et cet événement est l'un des plus importants de l'histoire de l'Église orthodoxe russe.

Tout cela me pousse, en tant que prêtre et historien, à préconiser que Mémorial continue à œuvrer et contribue à la restauration non seulement de la mémoire historique de notre peuple, mais aussi à la perpétuation de l'exploit sacrificiel des martyrs et confesseurs de l'Église orthodoxe russe du XXe siècle.

La bien connue association  MEMORIAL doit être préservée!
"Ce serait une très grosse erreur"
Le prêtre Ilya Soloviev responsable de la Société d'histoire de l'Eglise, agrégé ès sciences historiques

- Je pense que Memorial a apporté une très importante contribution à l'étude de l'histoire de la répression menée par le régime soviétique - à la fois contre l'Église et contre notre peuple. Ces publications sont un témoignage des plus précieux d'une époque que nous n'avons pas encore reconnue comme étant tragique. Et quand une certaine sympathie pour Staline resurgit dans la société, il est dangereux d’interdire l'organisation qui mène ce travail et d'interrompre un tel travail.

Il est fort possible qu'il y ait des violations de la loi, je ne comprends pas cela. Je pense que les autorités ont le droit d'exiger que ces violations soient corrigées. Je crois que si vous pouvez le réparer, vous devez le réparer. Mais pour des raisons formelles, ce serait une très grosse erreur d’interdire une structure qui a beaucoup fait pour la Russie moderne, en particulier l'histoire de l'église, travail qui tôt ou tard se fera sentir.

Православие и Мир Клирики РПЦ в защиту международной ассоциации МЕМОРИАЛ

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 22 Novembre 2021 à 10:12 | 1 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile