La communauté orthodoxe russe de Venise risque de se retrouver sans église
L’archiprêtre Alexis Yastrebov, recteur de la paroisse des Saintes femmes myrophores à Venise nous a déclaré : « Malheureusement nous ne disposons pas d’un local qui nous soit propre. Le diocèse catholique a en 2003, à notre demande, mis à notre disposition la vieille église de la Décollation de Saint Jean Baptiste.

C’est là que notre paroisse se situe jusqu’à présent. Une congrégation monacale a besoin de ce bâtiment, aussi il nous faudra bientôt quitter les lieux. On nous avait promis il y a longtemps de signer avec nous un bail de location de longue durée portant sur cette église, ou bien une autre. Rien n’a été fait jusqu’à présent.

On trouve dans le centre historique de la ville, faiblement peuplé, un grand nombre de vieilles églises qui restent pratiquement vides ou simplement fermées.

Lire aussi Père Alexis Yastrebov : « Pays de l’Est » à Venise

Nous nous sommes également adressés à la municipalité, suggérant même des édifices nécessitant d’importants et onéreux travaux de rénovation. Il a été question d’un bail emphytéotique de 99 ans. Les maires successifs ont été prodigues en promesses non suivies d’effets.

2017 sera le 234e anniversaire de la fondation de la première église russe en République de Venise, c’était celle de l’ambassade russe, ouverte sur l’ordre de Catherine la Grande ».

La communauté orthodoxe russe de Venise s’est constituée il y a 14 ans. Elle est très active et compte près de 7.000 fidèles.
Lien Interfax religion " Trad "PO"

La communauté orthodoxe russe de Venise risque de se retrouver sans église

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 3 Février 2017 à 13:02 | 0 commentaire | Permalien


Nouveau commentaire :