Le 10 octobre 2014, le métropolite Hilarion de Volokolamsk a reçu au Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou le pasteur Olav Fykse Tveit, docteur, secrétaire général du Conseil œcuménique des églises.
L’entretien a porté sur les relations interchrétiennes, ainsi que sur la situation internationale actuelle. La situation en Ukraine a été le principal sujet de conversation. Le métropolite Hilarion et O. F. Tveit ont évoqué avec tristesse les nombreuses victimes du conflit à l’est du pays, la situation humanitaire tendue dans la région. La nécessité d’une plus grande collaboration des églises chrétiennes au nom de la résolution de la situation de crise en Ukraine a été soulignée.

Le président du DREE a discuté avec son éminent invité de la situation au Proche Orient, qui s’est encore aggravée depuis l’apparition du groupe terroriste de « l’État islamique » en Syrie et en Irak. La tragédie que vivent aujourd’hui les chrétiens du Proche Orient et les représentants d’autres groupes religieux a été mise en avant, y compris celle des musulmans ne partageant pas les opinions radicales des extrémistes. Les deux parties ont échangé leurs avis sur les possibilités d’actions communes des églises chrétiennes et des organisations chrétiennes internationales pour régler les conséquences de la crise au Proche Orient, remarquant l’extrême importance de la préservation de la présence chrétienne dans la région.

O. F. Tveit a parlé aussi des derniers évènements dans l’activité du CŒE, notamment du programme d’aide aux populations d’Afrique de l’Ouest souffrant de l’épidémie de fièvre Ebola, réalisé conjointement avec l’Organisation mondiale de la santé.

Prenaient part à la réunion l’archiprêtre Mikhaïl Goundiaev, représentant du Patriarcat de Moscou auprès du Conseil œcuménique des églises et des organisations internationales à Genève, ainsi que le hiéromoine Stéphane (Igoumnov), secrétaire du DREE aux relations interchrétiennes. Lien Mospat ru

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2014 à 20:33 | 3 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Vladimir.G: le 12/10/2014 11:51
"Tandis que nous continuons à discuter de nos différences dans l’atmosphère confortable de nos conférences et de nos dialogues théologiques, une question se pose avec toujours plus d’acuité : la civilisation chrétienne survivra-t-elle seulement ?"
Cette interpellation de l'AG du COE à Busan (novembre 2013, cf. lien) reste évidement la ligne directrice de l'action de l'Eglise russe au COE qui, dans une interview (ibid.) avait expliqué que "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" était l'objectif essentiel de la participation aux travaux du COE. Et il avait souligné que "Le COE reste à sa manière le seul espace où peuvent se rencontrer les représentants de plus de 300 églises. "

2.Posté par Vladimir.G: "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" le 12/10/2014 11:52
"Tandis que nous continuons à discuter de nos différences dans l’atmosphère confortable de nos conférences et de nos dialogues théologiques, une question se pose avec toujours plus d’acuité : la civilisation chrétienne survivra-t-elle seulement ?"

Cette interpellation de l'AG du COE à Busan (novembre 2013, cf. lien) reste évidement la ligne directrice de l'action de l'Eglise russe au COE qui, dans une interview (ibid.) avait expliqué que "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" était l'objectif essentiel de la participation aux travaux du COE. Et il avait souligné que "Le COE reste à sa manière le seul espace où peuvent se rencontrer les représentants de plus de 300 églises. "

3.Posté par Vladimir.G: "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" le 12/10/2014 22:53
Un mastic a rendu incompréhensible le deuxième § de mon commentaire 1. Il faut lire: "Cette interpellation de MGR HILARION à l'AG du COE à Busan (novembre 2013, cf. lien) reste évidement la ligne directrice de l'action de l'Eglise russe au COE. Dans une interview (ibid.) IL avait expliqué que "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" était l'objectif essentiel de la participation aux travaux du COE. Et il avait souligné que "Le COE reste à sa manière le seul espace où peuvent se rencontrer les représentants de plus de 300 églises. "

4.Posté par Vladimir.G: "Témoigner de l’Orthodoxie devant le monde hétérodoxe" le 13/10/2014 09:30
Cette position est confirmée par le patriarche Cyrille qui, recevant O. F. Tveit le 10 octobre (1), lui a dit: "Je voudrais commencer notre entretien en parlant de la réunion du Comité central du COE qui s'est tenue cette année à Genève (2). J'ai regardé les documents et je dois dire que cela m'a fait une bonne impression. Le thème même que vous soulignez actuellement, le thème de la paix et de la justice, est particulièrement d'actualité" (traduction VG)

(1) https://mospat.ru/ru/2014/10/10/news109435/
(2) http://www.egliserusse.eu/blogdiscussion/Session-de-2014-du-Comite-central-du-COE_a3839.html

Nouveau commentaire :