Le patriarche Bartholomée refuse de débattre de la question ukrainienne avec l’ensemble des Églises orthodoxes
De sa réponse au patriarche Jean d’Antioche, il apparaît que le patriarche Bartholomée n’est pas disposé à débattre de la question de l’Église ukrainienne avec l’ensemble des Églises orthodoxes.

« Comme quatre Églises orthodoxes ont, sans raison ni ecclésiale, ni théologique, refusé de participer au saint Concile œcuménique [en Crète, en 2016 — IF], ce qui est injustifiable, et votre vénérable Église en faisait partie, le patriarche œcuménique est en droit de s’abstenir d’une telle assemblée de l’ensemble des Églises orthodoxes qui sera inutile et ne mettra en lumière que notre accord commun à reconnaître qu’il n’y a pas d’accord entre nous », est-il écrit dans la lettre du patriarche Bartholomée publiée ce matin sur le site officiel de l’Église orthodoxe russe.

Le primat de l’Église de Constantinople assure ne s’être mêlé du problème ecclésial en Ukraine que par « amour et abnégation […] sans intérêt ni pression, dans le seul souci de l’unité du peuple ukrainien, de la fin des divisions et du schisme […] selon la tradition et les canons. »

Le 11 octobre 2018, le synode d’Istamboul révoquait son tomos de 1686 qui transmettait la métropole de Kiev à Moscou, annonçait la création d’une paroisse sous sa juridiction à Kiev et réhabilitait les chefs hiérarchiques des églises orthodoxes non canoniques en Ukraine. En réponse de quoi le synode du patriarcat de Moscou avait rompu toutes ses relations avec Constantinople.

Le 15 décembre 2018, avec le soutien de Constantinople et des autorités d’Ukraine, s’est tenu un concile qui a institué une nouvelle église ukrainienne qui, bien que se soient déjà écoulés deux mois et demi, n’a été reconnue par aucune Église orthodoxe, à l’exception, bien sûr, de Constantinople.

C’est le patriarche Cyrille qui, le premier, a proposé cette assemblée œcuménique dès le 31 août lors de sa rencontre avec le patriarche Bartholomée. Plus tard, cette idée a été soutenue par les Églises d’Antioche, de Pologne, de Serbie, de Roumanie et de Tchéquie et Slovaquie.

Moscou. 1er mars 2019. INTERFAX Traduction pour PO Патриарх Варфоломей отказался от всеправославного обсуждения украинской темы

Об этом Патриарх Константинопольский Варфоломей написал Предстоятелю Антиохийской Православной Церкви. Как сообщалось ранее, Блаженнейший Патриарх Великой Антиохии и всего Востока Иоанн неоднократно обращался с призывом к диалогу по украинской церковной ситуации при участии всех глав Поместных Православных Церквей.
..................
В послании Патриарха Константинопольского Варфоломея говорится:

«С великой радостью обращаемся к Вам, братски лобызая Ваше Блаженство в Господе!

Мы получили и читали внимательно письмо Вашего Возлюбленного Блаженства, №100 от 31 декабря прошлого года, в котором Вы просите собрать Собор Предстоятелей Православных Церквей для того, чтобы уладить проблему в Украинской Церкви.

В ответ Мы Вас информируем, что после того, когда четыре Православных Церкви, с церковной и богословской точки зрения без причины, отказались присутствовать в деле Вселенского Священного Собора, чему нет оправданий, и Ваша древняя Церковь была одной из них, Вселенский Патриархат имеет серьёзное основание воздержаться от такого собрания на общеправославном уровне, которое будет бесполезным, поскольку приведёт к согласию только в том, что участники будут несогласны друг с другом.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Mars 2019 à 08:54 | 6 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Affeninsel le 03/03/2019 00:11
Alors, c'est à Alexandrie d'appeler tous les autres à se rassembler pour se prononcer sur la question.

2.Posté par Vladimir G: CIRCULEZ, Y''''A RIEN À VOIR le 03/03/2019 11:26
La source de l'information citée par Interfax se trouve sur http://www.patriarchia.ru/db/text/5382212.html. Je ne sais pas si une version originale en grecque est disponible...

Historiquement, c'est "l'Empereur des Romains" (titre que portait l'empereur de Byzance jusqu'à sa chute) qui réunissait les conciles œcuméniques; puis se fut le patriarche de Constantinople qui réunissait les conciles des Églises de l'empire ottoman (en sa qualité "d'exarque du Rûm Millet", chef des Chrétiens selon la conception de la Charia qui ne distingue pas le pouvoir spirituel du temporel ?), et il continuât à le faire en s'appuyant sur le principe que, depuis la séparation de Rome," toutes les affaires des Eglises sont référées au siège de Constantinople et les décisions sont prises par celui-ci, puisque, conformément aux canons, il jouit d’une égale primauté avec l’ancienne Rome… " (Tome des quatre patriarches d'Orient,1663). Je ne vois pas qu'il ait jamais été prévu d'autre possibilité. Ainsi, le concile panorthodoxe de Moscou avait réuni toutes les Églises orthodoxes en 1948, mais ses décisions n’ont pas été reçues car les Églises locales ont considéré que seul le patriarche de Constantinople pouvait convoquer une réunion panorthodoxe...

3.Posté par Guillaume le 03/03/2019 13:18
Je vais être irrespectueux voir grossier mais sa Majesté a décrété ex cathedra, circulez il n'y a rien à voir j'ai parlé silence les gueux. Quel bien triste personnage car il sait qu'aucune église ne le soutien. Prions pour son salut.

4.Posté par justine le 03/03/2019 20:24
Voici le lien vers les versions grecques:
https://www.romfea.gr/epikairotita-xronika/27329-oikoumenikos-se-antioxeias-anofeli-i-sunaji-prokathimenon-gia-tin-oukrania et

https://www.vimaorthodoxias.gr/egrapsan-s-emas/vartholomaios-gia-oukraniko-kanei-ekklisi-stin-antiocheia-kai-aporriptei-tin-panorthodoxi/

Cette seconde page donne aussi le texte integral de la réponse de Bartholomé à Jean d'Antioche, d'où il ressort que c'est par vengeance pour la non-participation des 4 Eglises au pseudo-concile de Crète qu'il refuse une rencontre panorthodoxe au sujet de l'Ukraine. Il écrit en effet:

""En réponse (à la lettre de Jean d'Antioche) nous vous informons que, après le refus, sans raison du point de vue ecclésiastique et théologique, des quatre Eglises Orthodoxes, dont votre Eglise ancienne, d'être présentes dans le cas du Saint Conseil Ecuménique, absence pour laquelle il n'existe pas de justifications, le Patriarcat Ecuménique a une raison importante d'éviter une telle rencontre au niveau orthodoxe général, laquelle est inutile, puisqu'elle ne pourrait conduire qu' à un d'accord sur le fait que les participants sont en désaccord entre eux."

Mais il est clair qu'il y a aussi le fait que Bartholomé est bien trop convaincu de sa propre supériorité sur tous les autres pour se soumettre à une discussion sur ses décisions "infaillibles", sans parler de les corriger.

5.Posté par justine le 03/03/2019 21:14
Dans sa dernière édition, l'hebdomadaire ecclésiastique grec "Orthodoxos Typos" (1er mars 2019), vu la vague croissante des violences contre l'Eglise Orthodoxe canonique d'Ukraine, l'unanimité des Eglises autocéphales pour un concile panorthodoxe au sujet de l'Ukraine et le rejet d'un tel concile par le Fanar, suggère comme solution l'octroi de l'autocéphalie, par le Patriarcat de Moscou, à l'Eglise canonique dirigée par le métropolite Onuphre. Le journal publie aussi une photo du 15 fevrier 2012 montrant un mage qui "bénit" Philaret Denisenko, mettant comme légende: "Avec celui-là et avec ses "évêques" communie le patriarche Bartholomé!"
Voir: http://orthodoxostypos.gr/wpcontent/uploads/2019/03/2249%CE%A0%CE%A1%CE%A9%CE%A4%CE%9F%CE%A3%CE%95%CE%9B%CE%99%CE%9:

6.Posté par Gueorguy le 04/03/2019 12:34
@5 - Justine

Vos remarques sont toujours très pertinentes. Et je me permets de proposer à votre sagacité ces deux observations qui m'ont récemment été proposées en privé (à moins que vous ne disposiez d'informations pour les infirmer) :

1/ Il semble que Epiphane et Philarète n'aient jamais concélébré ensemble. Forcément car dans leur ordre des choses, c'est Philarète qui devrait, alors, présider; ce qui serait un aveu définitif que c'est bien leur chef de leur groupuscule. Le message au Phanar serait des plus claires.

2/ Il est intéressant que la table autour de laquelle s'est réuni le premier "synode" du groupe "PTsOu" était ronde. C'est, certes, un détail tout à fait anodin mais cela amène à deux conclusions possibles:

a/ Il n'existe pas de table rectangulaire en Ukraine.
b/ La disposition en rond permet de ne pas afficher qui préside, en réalité, ce "synode".

(la photo sur le lien ci-dessous, en français, qui évoque ce synode est extraite d'un site en grec où plusieurs photos sont exposés et ne permettent vraiment pas de définir qui préside cette réunion.

7.Posté par justine le 04/03/2019 13:06
A Gueorguy, post 6:
Pour votre 1ère remarque: Sans doute ils auront concélébré avant l'élection d'Epiphane comme "primat", puisque ce dernier avait été "consacré" par Philarète et est en fait "fils spirituel" de celui-ci (certains disent meme qu'il est son petit-fils). Ensuite je ne pense pas que leur concélébration avec le "patriarche" ayant la préséance sur le "primat" ne causerait le moindre problème pour ceux du "patriarcat".

Pour votre seconde remarque: Ce n'est un secret pour personne que c'est Philarète qui dirige la nouvelle "église". Epiphane ne sert qu'à la "représentation exterieure", ce que Philarète a lui-meme publiquement déclaré. D'ailleurs les paroisses que les schismatiques extorquent à l'Eglise canonique, sont enregistrées sous le nom du "Patriarcat de Kiev", bien que ce dernier, aux termes du "Tomos" et des Statuts fanariotes, est censé avoir cessé d'exister. Tout cela ne semble pas déranger meme le pariarcat de Constantinople lui-meme, puisqu'on sait très bien là-bas ce qui se passe en Ukraine. Et avec tout ce tas d'actes illégaux et anticanoniques des Fanariotes eux-memes, vont-ils s'énerver si leurs protégés les suivent au pas?

8.Posté par Gueorguy le 04/03/2019 19:43
@7 - Justine

Merci Justine. Je me devais de préciser ma première remarque. Bien entendu, je parlais de "concélébration" après que Serge Doumenko ait été "intronisé" (je ne doute pas qu'il y ait eu, avant cette cooptation, des rassemblements présidés par Philarète Denisenko auquel son poulain ait participé; je n'ai pas d'informations sur le lien filial que vous révélez). Si une telle "cérémonie" se déroulait maintenant, il est évident que cela serait toujours l’aïeul qui présiderait et quel signe serait alors envoyé sur la réalité de ce "patriarcat de Kiev".

9.Posté par Marie Genko le 05/03/2019 12:04
@Guéorguy message 6

Quelle que soit la forme de la table, celui qui porte le Kobluk patriarcal préside forcément ???

10.Posté par justine le 05/03/2019 20:00
Au sujet de l'incroyable déclaration antirusse de 4 monastères du Mont Athos (Meg. Lavra, Iveron, Kouloumousiou et Nouvel Esphigmenou) publiée il y a peu de jours et qui entre autres accusait le Monastère russe de St Panteléimon de zélotisme, panslavisme et ethnophyletisme et la Russie d'avoir impliqué le Mont Athos dans l'affaire ukrainienne, le site grec www.iellada.gr proche du Mont Athos publie en exclusivite aujourd'hui l'information que la Sainte Communauté s'est occupé hier 4 mars de cette publication et que la très grande majorité des représentants des Saints Monastères Athonites ont exprimé leur désaccord avec le contenu de la déclaration en question, laquelle n'exprime ni l'esprit supra-ethnique et a-politique de la Sainte Montagne ni la réalité concernant le Monastère de St Panteléimon. Ils ont aussi exprimé leur regret du fait que de telles déclarations soient publiées dans les médias.
Voir https://www.iellada.gr/thriskeia/diafonia-monon-toy-agioy-oroys-me-tis-katigories-gia-panslavismo-kai-zilotismo-apo-rosiko et
https://www.vimaorthodoxias.gr/arthrografia/oukraniko-den-ekfrazei-to-agion-oros-i-gnomi-ton-tessaron-monon/

11.Posté par Vladimir G: le klobuk ne fait pas le patriarche le 06/03/2019 09:51
Le klobuk dont s'affuble le soi-disant patriarche Philarète est la copie usurpée de celui du patriarche de Moscou (les couvre-chefs des autres patriarches sont différents...) L'Église schismatique d'Ukraine a inventé pour lui un nouveau titre, "patriarche d'honneur", et cela semble lui donner la préséance sur le pseudo-primat...

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile