Le saint amiral Fiodor (Théodore) Ouchakov
Vladimir Golovanow
Saint Fiodor est commémoré le 23 juillet (5 août).

Ouchakov a été canonisé le 15 octobre

J'ai appris la canonisation du saint amiral Fiodor Ouchakov (1744-1817) lors d'un voyage touristique dans les iles ioniennes: son icône occupe une place d'honneur dans bon nombre d'églises, à commencer par Corfou, et les nombreux cierges allumés devant montrent une véritable ferveur populaire.

Il est en effet considéré comme un "fondateur de l'état grec dans les iles ioniennes" (1)

Fiodor Ouchakov (en russe : Фёдор Фёдорович Ушаков) est né en 1744 à Bournakovo (actuellement Rybinsk, 350 Km au NE de Moscou); il étudia à l'École navale du Corps des cadets de Saint-Pétersbourg.

Montant très rapidement les échelons, notamment grâce à ses victoires dans la guerre contre les Turcs de 1787-1792, il fut envoyé en Méditerranée afin de soutenir la Campagne d'Italie du général Alexandre Souvorov (1799). Au cours de cette expédition navale, il conquit les îles Ioniennes occupées par le Français.

Les îles Ioniennes, avec leur capitale Corfou, sont les seules parties du territoire grec que Venise put préserver de l'occupation ottomane (avec Leucade). Durant sa campagne d'Italie, Napoléon annexa Venise et les iles (1796) et y créa trois départements français de Grèce. Elles furent donc conquises par l'escadre de Fiodor Ouchakov et devinrent la « république des Sept-Îles », premier État indépendant du monde grec moderne. En 1807, la Russie céda le contrôle des îles à la France par le traité de Tilsit, puis elles passèrent sous protectorat anglais et rejoignirent la Grèce indépendante en 1864…Mais le souvenir du "libérateur Fiodor Ouchakov" y est toujours vivace!
Le saint amiral Fiodor (Théodore) Ouchakov

Canonisation
Saint Fiodor est commémoré le 23 juillet (5 août). Il a été canonisé le 2 (15) octobre.

L'amiral démissionna de son commandement en 1807 et se retira à l'abbaye de Sanaksar (500 Km au SE de Moscou, non loin de Sarov) ou il fit preuve d'une grande charité. Il y décéda et fut inhumé en 1817. La tombe de l'amiral Ouchakov fit l'objet d'une vénération locale, surtout après le rétablissement du monastère en 1991, et l'Église Russe le canonisa en 2001. Il est maintenant considéré comme saint patron de la marine et des bombardiers nucléaires russes.

Ses reliques son conservées à l'abbaye de Sanaksar et, pour le 15ème anniversaire de sa canonisation, elles sont proposées à l'adoration des fidèles dans plusieurs villes de Russie: apportées dans la ville natale du saint, Rybinsk, le 7 août, le reliquaire a été vénéré dans la cathédrale Notre Dame de Kazan de Saint-Pétersbourg les 10 et 11 puis dans plusieurs autres villes russes. Lien

Cf -1.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 5 Août 2019 à 21:45 | 1 commentaire | Permalien



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile