Les Français croient de moins en moins en Dieu, selon un sondage
Les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

Une majorité de Français ne croit pas en Dieu. A la question "Vous, personnellement croyez-vous en Dieu ?", 51 % des sondés répondent "non" (contre 44% en 2011 et 2004), selon un sondage Ifop pour l'Association des journalistes d'information sur les religions (Ajir), publié jeudi 23 septembre. Dans le détail, les plus croyants sont chez les 65 ans et plus (58%) puis chez les 18-34 ans (48%).

L'épidémie de Covid-19 les a-t-elle rapprochés d'une pratique religieuse ? "Non", disent les interviewés, à 91%. Seuls 9% répondent par l'affirmative. Sondés sur l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 2019, 79% répondent que cet événement n'a pas réveillé en eux de "sentiment religieux" ni de "fibre spirituelle". Mais 21% ressentent le contraire.


Les Français parlent moins de religion en famille

Autre enseignement : les Français parlent de moins en moins de religion en famille. Ils sont 38%, contre 58% en novembre 2009. Et seuls 29% en parlent avec leurs amis (49% en 2009). Par ailleurs, 68% des Français pensent que les religions "peuvent contribuer à transmettre aux jeunes des repères et des valeurs positives : respect de l'autre, tolérance, générosité, responsabilité". Ils étaient 77% à le penser en 2009.

L'enquête a été menée du 24 au 25 août auprès d'un échantillon de 1.028 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus par questionnaire auto-administré en ligne, selon la méthode des quotas.

[Lien]url: https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/les-francais-croient-de-moins-en-moins-en-dieu-selon-un-sondage_4781229.html

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Septembre 2021 à 08:54 | 30 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Tchetnik le 23/09/2021 10:57
Certainement vrai chez les générations soixante-huitardes, heureusement un peu plus nuancé chez des générations plus jeunes qui commencent à comprendre que le consumérisme et l'hédonisme ne font pas une vie ni une personne. Cela montre cependant que toute Christianisation n'est jamais assurée ni définitive. Que l'église Orthodoxe fasse gaffe en Russie, donc.

2.Posté par Daniel le 23/09/2021 23:06
Bravo à l'oecuménisme qui a permis de ré-évangéliser la société !

3.Posté par Anna Rotnov le 24/09/2021 12:17
Les gens devraient comprendre que Dieu n'a rien à voir avec la religion.

4.Posté par Grégoire le 24/09/2021 21:42 (depuis mobile)
Ce qui est desastreux. C'est d'entendre des prêtres et des "théologiens" orthodoxes nous dirent que Origène a raison. Ces personnes ont une énorme part de responsabiliter dans l'apostasie ambiante ! De ces jeunes générations athée. Le commentaire qui revient le plus souvent. C'est "je ne sens pas le besoin d'avoir une relation proche avec Dieu ". Le Christ le dit bien: il y aura des.pleurs et des grincements de dents !

5.Posté par Leonid le 25/09/2021 11:20
Statistiques étranges. Je n'y crois pas vraiment. Cette année-là, j'ai visité l'Italie et l'Espagne ; en effet, j'ai vu des croix pectorales sur de nombreux jeunes. Il y a beaucoup de gens d'âges différents aux messes, beaucoup d'enfants

La semaine dernière, à Paris, le dimanche est allé à l'église catholique Saint-Nicolas du Chardonnet . L'immense temple était rempli de jeunes familles avec enfants. De nombreux fidèles d'âges différents

6.Posté par Hai Lin le 25/09/2021 19:12
@Leonid,

L’église St-Nicolas du Chardonnet appartient à l’aile la plus conservatrice de l’Eglise Catholique, la Fraternité Pie X. La messe y est dite en latin selon les rites des années 1500. St-Nicolas est toujours bondée du monde, c’est la France catholique de Vichy … la France terrienne, le 8émé et 16ème arrondissements, une bonne partie du Botin de Paris. Y assister à la Grande Messe chantée, c’est un peu se sentir en présence de Louis XIV dans la Chapelle Royale à Versailles. A part St-Nicolas, je vous conseillerais l’Eglise Ste-Cécilie, paroisse très prisée de part de la famille du Comte de Paris, elle aussi une église catholique traditionnelle avec une chorale somptueuse.

De Buenos Aires en pleine épidémie

Haï Lin

7.Posté par Grégoire le 25/09/2021 21:20 (depuis mobile)
Leonid.

Oui. Les espagnols malgrés une extrême gauche assez puissante sont bien plus chrétiens que les français. Ne jamais oublié que l'héritier du trône des Bourbons est espagnols et aussi arriere petit- fils de Franco.
Quand aux italiens. Quand Matteo Salvini était au pouvoir. Il était interdit d'être maçon... Mais ça, on n'en a pas parlé en France...


8.Posté par Théophile le 25/09/2021 22:29
@ Grégoire
J'a bien ri. L'Italie est FM depuis sa création. D'ailleurs, Salvini fait toujours partie du gouvernement actuel de Draghi, signe de sa soumission complète.
Quant à l'Espagne, je vous trouve bien optimiste. Toute l'Europe occidentale est malade. Très malade. Il n'y a aucun pays qui surnage, malheureusement. La monarchie d'apparat n'y change rien.

Et sinon, malgré tous ses défauts, Origène était chrétien. Persécuté et torturé sous Dèce, il n'a pas renoncé à la foi.
Vous pouvez prendre une posture de champion de l'Orthodoxie, mais c'est juste une posture. Origène n'est pas responsable de la décadence du christianisme actuel. C'est nous qui en sommes responsables. Personne d'autre.
Quand àux tradis ici. leur problème reste quand même qu'ils sont souvent anti russe et anti orthodoxe (cf Bernard Antony). Et c'est dommage... Ils résument l'orthodoxie à Boulgakov.

Après, ils existent aussi des cathos tradi qui regarde vers l'orthodoxie

9.Posté par Théophile le 27/09/2021 09:54
@ Parlons d'Orthodoxie

Mon commentaire semble avec été mélangé avec le commentaire de quelqu'un d'autre.

"Quand àux tradis ici. leur problème reste quand même qu'ils sont souvent anti russe et anti orthodoxe (cf Bernard Antony). Et c'est dommage... Ils résument l'orthodoxie à Boulgakov.
Après, ils existent aussi des cathos tradi qui regarde vers l'orthodoxie"

Quelqu'un d'autre doit avoir écrit cela.
Pourriez-vous vérifier et corriger?
Merci.

10.Posté par Parlons d'orthodoxie le 27/09/2021 12:57
Théophile, désolés. Il s'agit d'un bug technique. Pouvez-vous envoyer votre commentaire à nouveau? Nous ne sommes pas à même de modifier. Merci,
P.O.

11.Posté par Théophile le 27/09/2021 18:26
@ PO
C'est la première partie du message publié qui était de ma plume:

@ Grégoire
J'a bien ri. L'Italie est FM depuis sa création. D'ailleurs, Salvini fait toujours partie du gouvernement actuel de Draghi, signe de sa soumission complète.
Quant à l'Espagne, je vous trouve bien optimiste. Toute l'Europe occidentale est malade. Très malade. Il n'y a aucun pays qui surnage, malheureusement. La monarchie d'apparat n'y change rien.

Et sinon, malgré tous ses défauts, Origène était chrétien. Persécuté et torturé sous Dèce, il n'a pas renoncé à la foi.
Vous pouvez prendre une posture de champion de l'Orthodoxie, mais c'est juste une posture. Origène n'est pas responsable de la décadence du christianisme actuel. C'est nous qui en sommes responsables. Personne d'autre.

12.Posté par Grégoire le 27/09/2021 21:22 (depuis mobile)
Léonid. Cet argument de la persécution ne tient pas.

Les hérétiques peuvent subir des persécutions (les musulmans sous le bolchevisme). Ils ne sont pas orthodoxes

Quand à Origène. Bcp de conciles oecuméniques ont déclaré anathème ces opinions.

Concernant Origène. Le fait d''entendre des "théologiens" nous dire qu''il aurait été mal compris montre quand même un manque de formation. Voir le lien ci contre pour comprendre.

https://twitter.com/jay_d007/status/1083439427953852416

13.Posté par Théophile le 28/09/2021 12:27
@ Grégoire
Le danger du XXI siècle n'est pas l'origènisme. C'est le transhumainsme et les dérives que nous voyons sous nos yeux, en direct.
Si l'Eglise n'amène pas la Lumière du Christ, mais passe son temps à regarder en arrière, alors elle est devenue comme le sel qui a perdu sa saveur.

14.Posté par Leonid le 28/09/2021 13:37
Pendant toute l'existence de l'Église russe, elle a servi soit Ivan le Terrible, soit les tsars, soit les communistes, et maintenant le nouveau gouvernement.

Il y eut une période difficile en Russie pour les croyants de l'Église synodale. Les gens ont cessé d'aller à l'église et ont communié deux fois par an, à Pâques et à Noël.

Vous ne pouvez pas être obligé de visiter les temples. En France, il y a eu une période de règne des cardinaux, où pratiquement le roi était au service du cardinal

15.Posté par Leonid le 28/09/2021 14:24
@Hai Lin №6
On peut affirmer qu'après les réformes du Vatican dans les années 60, les gens ont commencé à quitter progressivement l'église. Bien que les réformes visaient à séduire les croyants. Ils ont annulé les services en latin, sont passés au français. A cessé d'effectuer de la vraie musique d'église, mais est passé à des chants sucrés. Il y a eu un afflux massif de croyants. Si une église comme Saint-Nicolas du Chardonnet est pleine de croyants, alors la tradition a gagné !


16.Posté par Tchetnik le 28/09/2021 18:09
Prétendre que l'Eglise en Russie ait servi les communistes est un raccourci faux. Qu'elle ait fait de la Realpolitik est une chose, que certains de ses membres aient plus collaboré avec le régime que d'autres est vrai, mais c'est vrai dans les deux sens. Là où il y a eu de la servitude, il y a aussi eu de la résistance.

17.Posté par Grégoire le 28/09/2021 20:44 (depuis mobile)
Théophile

Il ne faut pas raisonner de manière dialectique. Malheureusement les idées d'Origène seront l'apothéose spirituel final du transhumanisme. Les GAFA sont le prélude du concept de noosphere de Teilhard de Chardin.

18.Posté par Grégoire le 28/09/2021 20:48 (depuis mobile)
Léonid. Oui car via la grâce. Les deux (l'Imperium et l'église) ont marché en synergie. Ces distinctions dialectiques (et typiquement occidentale) comme le rapport état / église n'ont pas existé en réalité. C'est comme le rapport nature/grace.

19.Posté par Grégoire le 28/09/2021 20:50 (depuis mobile)
Dans l'orthodoxie, il n'y a pas de tension dialectique entre la nature et la grâce car la grâce pénètre dans ce monde. C'est pareil dans la relation temporelle/spirituel.

Ne jamais oublié que les empereurs romains avaient leur place dans l'Altar.

20.Posté par Théophile le 29/09/2021 07:03
@ Grégoire
Personnellement, je ne ne vois pas l'intérêt de dénoncer les erreurs d'Origène, si c'est pour tomber dans la fable de la synergie de l'Eglise et de l'empire, que vous semblez ériger en dogme. Sur quelle base?
L'histoire ne vous inspire-telle pas un peu de modestie? Pleine d'empereurs, ariens, monophysites, monothélistes, iconoclastes, unionistes, enfin les Sultans, jusqu'à Pierre le Grand, puis Staline, et maintenant le Département d'Etat US et Batholomée (belle synergie).
L'histoire est ce qu'elle est, et elle démonte toute seule votre croyance bien naïve en ce que l'Eglise aurait besoin de l'empire. L'Eglise n'a nulle besoin de l'empire, même si la civilisation byzantine fut remarquable.
Or cette pensée tirée hors de son contexte est bien plus dangereuse pour notre époque troublée que les hypothèses d'Origène, que tous ont oubliées depuis longtemps.
Beaucoup de politiciens rêvent de la symphonie des pouvoirs entre Etat et religion. C'est même une très vieille pensée, qui remonte à l'Egypte et qui sera mise en oeuvre par l'imposteur aux derniers jours.
Et quand on voit comment le Patriarche de Constantinople se comporte en ce moment, on se réjouit de ce que l'Empire byzantin n'existe plus.
Pour citer saint Maxime le Confesseur:
"Ce n'est pas mon intention de déplaire à l'Empereur, mais je ne puis me résoudre à offenser Dieu."

21.Posté par Tchetnik le 29/09/2021 09:07 (depuis mobile)
Disons que quand la puissance publique est fondée sur le Christianisme et en admet les enseignements et idéaux comme fondation, la collaboration avec l'Eglise pour construire la communauté est plus facile et plus fructueuse. Même si jamais parfaite.

22.Posté par Grégoire le 29/09/2021 12:19 (depuis mobile)
Oui. Il est normal pour un adepte d'Origène de dénigrer la relation empire-eglise car c'est les empereurs qui ont convoqué les conciles qui ont déclaré anathème les idées d'Origène.

https://jordanville.org/news_150301_1

https://orthochristian.com/101610.html

Dans l'église russe. Les anathèmes des heretiques et les grands empereurs et impératrices sont commémorés à chaque dimanche de l'orthodoxie (sauf en France...).


23.Posté par Théophile le 30/09/2021 11:18
@ Grégoire
L'Eglise n'a pas eu besoin d'empereur pour convoquer le Concile de Jérusalem, ni pour témoigner de la foi jusqu'en Inde, en Perse, en Ethiopie, jusqu'à Rome.
Par ailleurs, il y a eu tant et tant d'empereurs impies et hérétiques, tant de meurtriers qui ont multipliés les martyrs de la foi - même à l'époque byzantine ou russe.
L'histoire est l'histoire.
Vous êtes libres de vivre dans votre passé mythique et de vous en réclamer. Cela me fait penser à l'histoire du jeune homme riche, qui avait de grands biens et qui s'attrista à l'appel de les quitter.
Par ailleurs, le dernier empereur russe, Nicolas II, a abdiqué.
A la fin, beaucoup de premiers seront les derniers et de derniers seront les premiers!

24.Posté par Tchetnik le 30/09/2021 13:31
L'avant-dernier empereur Nicolas a abdiqué parce qu'il n'y avait autour de lui que "trahison, lâcheté et mensonge", justement.

25.Posté par Grégoire le 30/09/2021 22:48 (depuis mobile)
Vous devrez être plus prudent sur le terme "passé mythique". Rien n'est impossible pour Dieu !

26.Posté par Théophile le 02/10/2021 07:59
@ Tchetnik
Oui, c'est vrai.
Et par ce geste, involontairement, Nicolas II a mis fin à l'ère de l'empire orthodoxe, ce qui nous a ouvert à l'ère eschatologique, qui est celle de l'empire impie et de l'imposteur.

@ Grégoire
Nous vivons à l'époque de la fin. Tout est annoncé. Il suffit de reprendre l'enseignement de l'Eglise et le témoignage des Prophètes.
Rien n'est impossible à Dieu, mais aussi: "mes pensées ne sont pas vos pensées".
Il ne s'agit pas de pensées humaines de rebâtir des empires et des royaumes humains, mais du corps du Christ, qui est l'Eglise.

27.Posté par Grégoire le 04/10/2021 08:32 (depuis mobile)
Par contre sur la fin des temps. Il faut arrêter de jouer un prophete...Le Métropolite Hilarion le dit bien que certains se focalisent trop sur cette période et en oublient la vie éternelle.

28.Posté par Nicodème le 04/10/2021 16:24
D'après St Paul , la "fin des temps" a commencé dès la Résurrection du Christ . Il écrivait ds je en sais plus quelle épître : "en ces temps qui sont les derniers" ... il le croyait vraiment , et , comme les témoins de Jéhovah aujourd'hui , il exhortait les "frères" à ne rien changer quant à leurs projets de vie .A moins qu'il n'ait utilisé le même procédé que l'humoriste qui faisait remarquer que nous vieillissons dès notre naissance ...Quant à la question de l'Empire (russe) , le récent mariage d'un descendant des Romanov aurait relancé l'espoir d'une ...heu restauration . Le tsar Poutine n'est pas éternel .

@Theophile : qu'entendez vous par l'"imposteur" ? Qui ? François 1 er ? ...:-)))

En réalité , les français ne croient pas au Dieu de la Bible , car ils ont été mal ou très peu évangélisés . Ou alors ils sont agnostiques , mais comme ils ne savent pas ce que ça signifie , ils se croient athées . Ils ont perdu toute rationalité , car un "honnête homme" , s'il est intelligent , ne peut pas poser que le monde n'a pas de cause . C'est absurde . Dieu comme cause première du cosmos s'impose à tout esprit normalement intelligent . Ensuite , qui est-il , que dit-il , s'il dit quelque chose , ça , les "religions" s'efforcent d'y répondre . Le dialogue avec ce type de personne doit partir de la rationalité , et surtout pas de considérations "religieuses" . Chaque chose en son temps . D'abord conduire l'esprit du partenaire à accepter l'idée d'un Dieu cause première , càd créateur . Cela étant accepté , on peut sauter à la Génèse , mais sans dire que ça vient de la Génèse , pas tout de suite , sinon risque de blocage , et raconter l'histoire du buisson ardent . "Qui es-tu ??" réponse : "Je Suis Celui qui Suis!" (YHWH) .Tout est dit .L'idée , en somme , c'est que ce qu'on appelle Dieu , EST . Car s'il n'était pas , le cosmos non plus ne serait pas , et nous encore moins pour en discuter ...:-))

29.Posté par Théophile le 04/10/2021 21:03
@ Nicodème
Merci pour votre message.
Le Buisson ardent est source de la Révélation.
Je ne connais pas grand' chose de Dieu, mais Il n'est pas uniquement cause du cosmos. Il est Amour brûlant. Lumière. Vie et Esprit. Résurrection.
C'est pour cela que l'eschatologie n'est pas optionnelle. Dieu est vivant. Toute la pensée biblique tend à un accomplissement.
L'imposteur à qui je pensais est celui que réclament tous les politiciens actuels, afin d'édifier leur tour de Babel illusoire. Le projet est désormais très avancé. Le dire provoque visiblement des ricanements. Qu'importe!

@ Grégoire
Je ne sais pas à quel message de mgr Hilarion vous pensiez.
Méditer sur la fin (l'accomplissement) fait partie de l'espérance chrétienne. Aussi du Credo. Depuis que les chrétiens sont chrétiens. Personne ne parle de faire des calculs et de déductions compliquées, mais de reconnaître les temps que nous vivons.
"Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?"
Luc, 18
Et pour citer le bienheureux Justin Popovitch, à la fin de son ouvrage:
"Tout effort et toute tentative tendant à placer le christianisme au niveau de quelque époque historique, ou bien des partis et des régimes politiques, retranche du christianisme cette valeur spécifique qui en fait la seule religion divino-humaine du monde.
Ne pas conformer le Dieu-homme, le Christ, à l'esprit du temps, mais conformer l'esprit du temps à l'esprit de l'éternité du Christ, de la divino-humanité du Christ : c'est là l'unique véritable mission de l'Eglise du Christ dans le monde, de l'Eglise apostolique et orthodoxe. C'est seulement ainsi que l'Eglise pourra conserver la Personne vivifiante et irremplaçable du Dieu-homme, le Christ, c'est à dire cette valeur qui est la plus grande valeur dans tous les mondes, visibles et invisibles, comme dans tous les temps, ceux d'aujourd'hui et ceux qui viennent."

30.Posté par Nicodème le 06/10/2021 13:19
@Théophile : en effet , mais je me situais juste au point où l'honnête homme agnostique peut commencer à se poser la question de savoir Qui est YHWH , une fois qu'il a admis qu'IL EST . Nos concitoyens , totalement lobotomisés par l'athéisme pratique et idéologique de la doxa totalitaire en place , n'en sont même pas encore là : Dieu n'existe pas puisque je ne le vois pas . C'est intelligent ! remarquez , un trou noir non plus .. Mais ma comparaison a une énorme limite : Dieu , je ne le vois pas (comme St Jean l'a dit) , parce qu'il est au delà de la matière , de l'espace et du temps , càd qu'il existe au delà et par delà le "cosmos" .. Le trou noir , je ne le vois pas parce que ses caractéristiques matérielles (matière , espace , densité , température , etc...) ne permettent pas à nos sens de le voir , comme une étoile ordinaire . Notre compatriote honnête homme agnostique , une fois qu'il aura admis que l'invisibilité de Dieu n'implique pas sa non-existence , alors , il voudra aller plus loin dans sa quête . Il faut d'abord faire un peu de physique , ensuite de la METAphysque , et enfin , s'interesser aux Ecritures. La raison doit précéder la "Foi" , et non pas l'in verse .Alors il admettra peut-être que , comme l'a dit St Jean , Dieu est amour .
J'ajoute que , personnellement , si tel est le cas , ce monde ne vient pas directement de Dieu . Il est dans le pouvoir du "prince ce de ce monde" . Le mal règne sur toute la terre , et pas seulement dans l'humanité . On se demande seulement pourquoi Dieu , qui est , paraît-il , tout puissant , le laisse régner depuis la nuit des temps . Voilà , c'est mon côté "hérétique" . Cela ne m'empêche pas de croire en la Résurrection et en la divino-humanité du Christ , m'enfin , on se pose des questions , auxquelles l'Eglise ne peut pas répondre et ne pourra jamais répondre .Si Dieu avait voulu que l'homme accède à cette question , pourquoi le mal ? cela fait belle lurette que cela se saurait ...Et la sempiternelle réponse basée sur la "liberté" de l'homme est totalement foireuse .

31.Posté par Marie Genko le 06/10/2021 17:43
Cher Nicodème,

Les monarchies sont fondées sur des règles précises.
A partir du moment où ces règles ne sont plus observées, la monarchie se vide de sa propre substance.
Il ne faut pas confondre la monarchie permise et bénie par le Seigneur avec les monarchies poeple !
amicalement Marie

32.Posté par Marie Genko le 06/10/2021 17:47
@ Daniel message N 2

Croyez-vous réellement que l’œcuménisme ait ré-évangélisé la Société ?
Pour ma part il me semble que l'influence protestante a été très profonde sur les Catholiques et même sur les orthodoxes.
Et je ne suis pas certaine du tout que cette influence ait rempli nos églises...?
Amicalement Marie

33.Posté par Marie Genko le 06/10/2021 17:49
Cher Théophile,

Merci d'avoir écrit :

"Ne pas conformer le Dieu-homme, le Christ, à l'esprit du temps, mais conformer l'esprit du temps à l'esprit de l'éternité du Christ, de la divino-humanité du Christ : c'est là l'unique véritable mission de l'Eglise du Christ dans le monde, de l'Eglise apostolique et orthodoxe. C'est seulement ainsi que l'Eglise pourra conserver la Personne vivifiante et irremplaçable du Dieu-homme, le Christ, c'est à dire cette valeur qui est la plus grande valeur dans tous les mondes, visibles et invisibles, comme dans tous les temps, ceux d'aujourd'hui et ceux qui viennent."

34.Posté par Marie Genko le 06/10/2021 17:52
cher Tchetnik,

Merci pour votre message 21, auquel j'adhère complètement.

35.Posté par Théophile le 06/10/2021 22:14
@ Nicodème
Le siècle présent git encore aux mains de l'ennemi, certes.
Mais puisque vous avez été touché par le Christ, suivez le Christ sans regarder en arrière.

36.Posté par Nicodème le 07/10/2021 09:57
@Théophile : vaste programme! comme disait l'autre ...D'autant que certains enseignements sont impossibles à suivre . Par exemple l'amour des ennemis . Ne pas se venger est déjà assez surhumain , mais "aimer "celui qui a violé ta fille , tué ta femme , égorgé ton frère ...Ou alors que signifie "aimer" ? Et puis , au risque de me répéter , il y a un changement d'échelle entre la morale interpersonnelle et la "morale" qui doit présider aux relations entre les nations . Je prends un exemple actuel : Macron a cru se faire bien voir et même se faire aimer des barabaresques en Alger en osant accuser devant eux la France , son pays , de "crime contre l'humanité" , du fait de la colonisation commencée en 1830 . Résultat : ils nous méprisent et nous haïssent . Beau résultat en vérité ! Et je me rapporte là à la polémique des années 70 entre l'amiral Sanguinetti et mgr Riobé , ci-devant évêque d'Orléans sur cette question de l'usage légitime de la force entre les nations . Entre des personnes à peu près civilisées , la paix est le fruit du pardon donné et reçu , mais entre nations , c'est le rapport de forces qui maintient la paix . Encore que , avec des personnalités exceptionnelles , on peut entamer une réconciliation , je pense à de Gaulle et Adenauer (tous deux catholiques , ne l'oublions pas ) qui , ayant vécu la WWII , étaient les mieux placés pour initier la construction d'une paix durable entre la France et l'Allemagne .

37.Posté par Nicodème le 07/10/2021 10:13
@Marie (message 31) : c'est parce que j'ai fait allusion à une hypothétique restauration en Russie que vous dites ça ? Vous savez , si je prends le cas de la monarchie française , à partir de la succession de Philippe IV "le Bel" , le dernier capétien direct , on a passé son temps à inventer des règles nouvelles afin de faire face aux circonstances nouvelles ... Ils ont appelé cela le "droit coutumier" , alors , vous savez , les règles , je me marre ! Tenez , la succession de Charles X : que des irrégularités ! Et ne parlons pas de la nouvelle règle imposée par Louis XIV selon laquelle son petit-fils devait renoncer au trône de France lorsqu'il est monté sur le trône d'Espagne sous le nom de Philippe V ... Ce qui est à l'origine du pb actuel entre les prétendus "légitimistes" et les "Orléans" . Je dis "prétendus" , car le comte de Chambord, dernier descendant de Charles X , avant de mourir , avait confirmé les princes d'Orléans ds leur véritable légitimité ...
Vous savez , les "règles" , elles sont établies comme ça arrange le camp dominant . Quant à Dieu ds tout ça , j'en suis venu à penser que , plus que jamais , il faut veiller à la séparation entre "Dieu et César" . Donc , la "religion" du Prince doit rester une affaire personnelle . Il est bon qu'il la fasse connaître , (surtout s'il est chrétien ...:-) , mais sa "pratique" doit être celle d'un citoyen ordinaire . Il faut abandonner l'idée du "sacre" . Louis XVIII l'avait bien compris . Charles X , non . On a vu le résultat .

38.Posté par Théophile le 07/10/2021 21:44
@ Nicodème
Vous ne pouvez pas suivre et aimer le Christ, si vous voulez justifier la logique des nations et leur raison d'Etat.
Cela a toujours été compliqué, mais c'est désormais devenu quasiment impossible, même si l'on aime sa contrée.
Si vous considérez l'Evangile comme la perle précieuse.
Cela ne signifie pas qu'il faille outrager l'Etat, mais le mettre à sa place, qui n'est pas celle de la divinité, ni même d'un saint devant qui on s'incline.
C'est cela la foi. En qui placez-vous votre confiance?
Quant à l'amour des ennemis, c'est un long chemin. Ce n'est pas la justification des crimes, ni l'indifférence. Mais la voie parfaite du Christ - "Pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font". C'est aussi le chemin des saints de tout temps - qui ont vu la face du Christ dans toute personne - même dans des criminels (et d'ailleurs cela a bouleversé la vie de certains d'entre eux).
Large le chemin de la perdition. Resserré le chemin de la vie (et non sans épines).

39.Posté par Tchetnik le 08/10/2021 09:19
@Nicodème
Je pense que Marie souhaitait à juste titre rappeler qu'une monarchie se doit de reconnaître la suprême royauté de Jésus Christ et de servir Dieu. Le roi sert le peuple, mais pour l'emmener vers Dieu et se doit de reconnaître les idéaux de Vertu et les enseignements du Christ comme fondement de la communauté, de la loi, de l'activité politique. Une monarchie qui oublierait ses devoirs envers Dieu comme envers son peuple - les deux étant liés - perd sa légitimité, comme Saül a fini par perdre la sienne et comme les monarchies "européennes" actuelles - très compromises avec des officines philosophiques athées, matérialistes, relativistes - finiront par tomber définitivement.

40.Posté par Leonid le 08/10/2021 13:40
Ce serait mieux pour l'église si elle ne dépendait pas du gouvernement. Sinon, l'État dirigera toujours l'Église. L'argent que l'État donne à l'église la rend dépendante!

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile