Les aventures d’un Tomos
Le 8 janvier, le président Porochenko a décerné le titre de « Héros de l’Ukraine » au « patriarche d’honneur » de la nouvelle Eglise d’Ukraine Philarète Denissenko. Lors de la remise de la décoration il a souligné que Philarète « est le leader spirituel » du peuple ukrainien ».

Philaret affirme être toujours le Patriarche de Kiev! Le vieux «patriarche» n’est pas prêt de prendre sa retraite. Au cours d’une liturgie célébrée le 8 janvier au monastère Saint-Michel-au-Dôme-d’or de Kiev, le «patriarche Philaret» a déclaré que l’élection du jeune métropolite Epiphane à la tête de la nouvelle Église orthodoxe d’Ukraine ne remettait pas en question sa position de patriarche de l’Église.

« Aujourd’hui, nous avons pour primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine le bienheureux métropolite Epiphane, mais j’en demeure le patriarche », a-t-il affirmé au cours d’une cérémonie durant laquelle il a célébré la reconnaissance officielle par le patriarcat de Constantinople le 6 janvier de cette nouvelle Eglise née de la fusion de l’Église orthodoxe de Kiev et de l’Église ukrainienne autocéphale. La Croix

Le 9 janvier, des membres du synode de Constantinople ont validé un tomos octroyant l’autocéphalie à l’Eglise d’Ukraine. Porochenko s’est adressé à l’ensemble des Eglises locale souhaitant qu’elles reconnaissent l’autocéphalie.

Mike Pompeo, secrétaire d'Etat des USA estime que l'octroi de l'autocéphalie à la nouvelle église d'Ukraine est un événement historique pour l'avenir de ce pays! Les Etats-Unis expriment leur soutien indéfectible à la souveraineté et à l'indépendance de l'Ukraine.

Plusieurs Eglises locales /Pologne, Serbie, Hellade, Antioche… / ont d’ores et déjà déclaré ne pas reconnaître la nouvelle autocéphalie. L’archevêque de Chypre Chrysostome II au sujet de l’Ukraine dit : « Ce qui prime actuellement, ce n’est pas l’autocéphalie, mais que l’orthodoxie ne se divise pas »


« Le tomos est invalide »

C’est ce qu’écrit su sa page Facebook l’archimandrite Cyrille Govorun , célèbre théologien, professeur de l’université Loyola-Marymount de Los Angeles et ancien responsable du département des Relations extérieures de l’Église orthodoxe ukrainienne (patriarcat de Moscou). Govorun est considéré comme le « père » de l’autocéphalie ukrainienne, il s’est occupé de cette question dès le milieu des années 2000. Voici ce qu’il écrit sur sa page Facebook : « Le tomos qui est signé du seul patriarche œcuménique, et non contresigné par les membres du synode, est invalide. Ce texte est d’ailleurs nommé tomos du patriarche et du synode, c’est pourquoi il doit être contresigné par les membres du synode. Excusez-moi, le tomos m’est cher, mais la vérité canonique plus encore. »

Selon Govorun, l’Église orthodoxe d’Ukraine n’aura vraiment d’existence que lorsque les dernier membre du synode aura apposé sa signature au bas du tomos, et ce lors d’une séance du synode.

Ce n’est pas le tomos que l’on a apporté en Ukraine, mais son brouillon. Le document est à ce jour invalide. C’est ce que déclarent même les fonctionnaires ukrainiens des affaires religieuses, pourtant partisans de l’autocéphalie.

Donc le président Poroshenko et les hiérarques de l’Église orthodoxe d’Ukraine et aussi les paroissiens venus pour Noël dans la cathédrale Sainte-Sophie ont vénéré, non le tomos, mais un brouillon exposé à la vénération de tous

Traduction PO

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 12 Janvier 2019 à 07:36 | 27 commentaires | Permalien


Commentaires

1.Posté par Guillaume le 09/01/2019 14:01
Je vais paraitre cynique et même vulgaire....La suite au prochain épisode.

2.Posté par justine le 09/01/2019 15:26
C'est sans doute en raison des vives objections qui se sont fait entendre à Kiev et ailleurs qu'aujourd'hui 9 janvier, avec 3 jours de retard, des membres du Synode (le texte de romfea ne précise pas lesquels et sur la photo il n'y a que 10 des 12 membres du Synode) ont enfin contresigné l'exemplaire du tomos qui se trouve au Fanar. Reste à faire de même avec le tomos qui a été amené le 7 janvier à Kiev et qui pour cette signature devra être ramené à Constantinople!
https://www.romfea.gr/oikoumeniko-patriarxeio/26315-i-iera-sunodos-tou-oikoumenikou-patriarxeiou-upegrapse-ton-tomo-tis-oukranias

A signaler aussi une interview du primat de l'Eglise de Pologne avec le journal "Politika", dans laquelle il souligne que Epifanij, selon l'ordre canonique de l'Eglise n'a pas le sacerdoce et que l'élévation en "métropolite" de "ce jeune homme laïc" à cause un grand dommage spirituel à celui-ci. L'Archevêque Savvas expose ensuite en détail sa position relative au problème ukrainien que seul un concile panorthodoxe pouvait résoudre de façon canonique. A la question concernant ce qui va se passer maintenant, il dit que ce sera le chaos vu le précédent qui a été créé et exprime aussi la crainte que Denisenko tentera de venir s'immiscer parmi les Ukrainiens vivant en Pologne.

On peut lire le texte integral de cette interview en traduction anglaise et format pdf sur:

https://www.romfea.gr/epikairotita-xronika/26306-polonias-sabbas-o-mitropolitis-epifanios-sumfona-me-tous-ierous-kanones-den-einai-klirikos

3.Posté par justine le 09/01/2019 18:00
L'Archevêque de Chypre, Chrysostomos, ayant reçu aujourd'hui la visite de l'Ambassadeur d'Ukraine à la suite de laquelle certains medias ukrainiens avaient diffusé la nouvelle que l'Eglise de Chypre reconnaissait l'autocéphalie ukrainienne, a démenti ces "informations". En réponse à la question de l'agence grecque "Romfea", laquelle voulut vérifier la chose, il a déclaré que, bien que chaque pays ait le droit à l'autocéphalie - et cela dépendait du peuple ukrainien lequel, à ce qu'il voyait, pour le moment ne s'était pas mis en mouvement pour la demander - , le plus important pour l'instant, ce n'était pas l'autocéphalie, mais le maintien de l'unité de l'Orthodoxie. L'Archevêque Chrysostome ajouta qu'on lui avait proposé une visite du primat élu d'Ukraine, ce qu'il avait catégoriquement refusé, soulignant qu'il ne le commémorait pas pendant la Divine Liturgie ni ne le commémorera. Voir: https://www.romfea.gr/epikairotita-xronika/26319-arxiepiskopos-kuprou-auti-tin-stigmi-den-proexei-i-autokefalia-alla-na-min-dixastei-i-orthodojia



4.Posté par If Georgia recognizes Ukraine's autocephaly le 09/01/2019 23:53
If Georgia recognizes Ukraine's autocephaly, Russia to recognize Abkhaz Church's independence - Burjanadze

Tbilisi, January 9, Interfax - If the Georgian Orthodox Church recognizes the autocephaly of the Orthodox Church of Ukraine, the Russian Orthodox Church will recognize the Abkhaz Church's independence, Nino Burjanadze, the leader of the Georgian opposition party Democratic Movement and former parliamentary speaker, said on Wednesday.

"As regards the recognition by the Constantinople Patriarchate of Ukraine's autocephaly, the Georgian Patriarchate has assumed quite a cautious position, which is connected not only to the Church, but also to Georgia's future," Burjanadze said at a news briefing.

She criticized Georgian policymakers who have demanded that the Georgian Church immediately recognize the Orthodox Church of Ukraine's autocephaly.

"I would like to ask these gentlemen directly what is more important to us: Georgia's interests or general words on justice. The integrity of our country or the interests of the Ukrainian people? I respect all peoples, including the Ukrainian people, but for me, Georgia's interests stand above all else," she said.

The recognition of the Abkhaz Church's independence by the Russian Orthodox Church would have negative effects with respect to the restoration of Georgia's integrity, she said.

"I am sure that the Georgian Patriarchate will continue to act cautiously with regard to the recognition of the [Orthodox] Church of Ukraine's autocephaly, which, according to statements by a lot of experts in religion and theologians, is not that certain, contrary to the propaganda. We need to be focused on our own interests, not American or Western interests," she said.

The Holy Synod of the Georgian Church decided at its last session in 2018 to postpone the consideration of the Orthodox Church of Ukraine's autocephaly.

5.Posté par Кипрский архиепископ Хризостом отказался признавать Томос le 10/01/2019 00:33
Москва. 9 января. INTERFAX.RU - Предстоятель Кипрской православной церкви архиепископ Хризостом II не захотел поминать главу новой церкви Украины митрополита Епифания за богослужением и приглашать его

В интервью греческому агентству "Ромфеа" архиепископ Хризостом рассказал, что ему сделали предложение принять на Кипре лидера недавно образованной украинской церкви Епифания (Думенко), однако он это предложение отверг, подчеркнув, что не поминал его за божественной литургией и не будет поминать.

Предстоятель Кипрской церкви также опроверг сообщение пресс-службы МИД Украины о том, будто бы в среду на встрече с украинским послом Борисом Гуменюком он поддержал предоставление томоса Украине.

Хризостом II признал, что "каждое государство имеет право на автокефалию, и это зависит от украинского народа". "Но на данный момент тем не менее я вижу, что украинский народ не пробудился к таким действиям", - сказал архиепископ, подчеркнув, что сейчас первостепенное значение имеет не предоставление автокефалии, а "важно, чтобы не произошло разделения православия".

https://www.interfax.ru/world/645490

6.Posté par Guillaume le 10/01/2019 09:25
Le Saint Synode de l'Église de Grèce, porte la question de l'autocéphalie ukrainienne à l'assemblé des évêques qui sera plus que houleuse.

https://orthodoxie.com/le-saint-synode-de-leglise-orthodoxe-de-grece-renvoie-la-question-ukrainienne-a-lassemblee-de-ses-eveques/

Il semble de plus en plus que la manœuvre du Phanar soit un échec. Toute cette aventure me fait penser à ce livre de Mary Shelley Frankenstein dans lequel la créature échappe à sa son créateur. Les anciens grecs avait un terme l'hybris.

7.Posté par Daniel le 10/01/2019 09:41
@ Guillaume (6)

Pourquoi l'assemblée sera houleuse ? Je manque d'information. Si aucune église ne reconnaît l'autocéphalie, le Phanar va être entièrement ridiculisé... A la place du Patriarche, dans ce cas, j'irais me cacher dans un monastère.

8.Posté par justine le 10/01/2019 12:59
Des positions comme celle reproduite au post 4 montrent que la propagande mensongère du régime Poroshenko et des schismatiques ukrainiens de par le monde a malheureusement été efficace pour faire croire à beaucoup que cette soi-disante autocéphalie d'un groupe schismatique très minoritaire en Ukraine et en plus fortement imprégné d'idéologie néonazie, octroyée par un Fanar en pleine perdition, serait dans l'intéret du "peuple ukrainien", alors qu'en réalité la majorite des Orthodoxes ukrainiens sont directement menacés de persécution par le régime et les extrémistes néonazis et que le crédo de cette nouvelle structure "ecclésiale" n'est en rien orthodoxe, mais une idéologie politisée. Il est à espérer que les Orthodoxes géorgiens se rendent compte de la réalité et qu'ils ne mettent pas eux aussi des considérations politiques au-dessus du Christ et de Son Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

9.Posté par justine le 10/01/2019 13:41
En date du 8 janvier, le patriarche Bartholomé a envoyé une épître de 2 pages à tous les hiérarques de son obédience, leur demandant de commémorer "la Toute-Sainte l'Eglise Autocéphale d'Ukraine" et son primat, "Sa Béatitude le métropolite de Kiev et toute l'Ukraine Epiphane" dans l'ordre des diptyques après Rostislav de Tchéquie et Slovaquie, faute de quoi, ils auront à rendre compte le jour du Jugement pour "être restés indifférents vis à vis de nos frères en Ukraine". Au début du texte, pour justifier l'octroi du tomos, Bartholomé fait valoir "la responsabilité et le privilège exclusifs de notre Eglise de Constantinople de régler tous les litiges ecclésiastiques par-dessus les frontières juridictionnelles ("την αποκλειστικήν ευθύνην και προνομίαν της ημετέρας Εκκλησίας Κωνσταντινουπόλεως προς θεραπείαν πάντων των εκκλησιαστικών ζητημάτων υπερορίως").

Cette affirmation laisse prévoir une riche suite d'interventions du même genre dans tout le monde orthodoxe, à moins que les hiérarchies des Eglises Orthodoxes se décident enfin à agir conformément aux Saints Canons dans le cadre d'un Concile Panorthodoxe.

Le texte original est publie aujourd'hui 10 janvier en photocopie sur : https://www.vimaorthodoxias.gr/oikoumeniko-patriarxeio/patriarchiko-gramma-peri-tis-aftokefalias-tis-oukranias/



10.Posté par Guillaume le 10/01/2019 14:24
@Daniel,
j'ai cru comprendre que le clergé grec est des plus conservateur et le simple fait que le Saint Synode choisissent de botter en touche de cette manière est qu'il n'ose pas prendre cette responsabilité. Des évêques grecs se sont déjà exprimé sur l'octroi l'autocéphalie à cette "église" et d'une manière véhémente.

11.Posté par Guillaume le 10/01/2019 14:40
@ Daniel
Qu'une personnalité comme monseigneur KALLISTOS s'exprime ouvertement à l'encontre du Phanar;
https://orthodoxie.com/le-metropolite-kallistos-exprime-son-desaccord-avec-les-decisions-de-constantinople-en-ukraine/
et voici quelques exemples de propos d'évêques grecs.
https://orthodoxie.com/mgr-nicolas-metropolite-de-mesogaia-et-lavriotiki-grece-autocephales-divises-ou-freres-unis/

https://orthodoxie.com/le-metropolite-de-cythere-seraphin-demande-la-convocation-immediate-de-lassemblee-des-eveques-de-grece-pour-examiner-la-question-ukrainienne/

https://orthodoxie.com/leglise-de-grece-se-dit-preoccupee-par-la-question-ukrainienne-mais-decide-de-ne-pas-en-discuter-au-synode/

https://orthodoxie.com/lhigoumene-du-monastere-athonite-saint-paul-leglise-en-ukraine-a-besoin-de-maintenir-son-unite-avec-leglise-russe/

https://orthodoxie.com/le-metropolite-du-piree-seraphim-leglise-ne-doit-pas-etre-instrumentalisee-par-des-plans-geopolitiques/

https://orthodoxie.com/le-metropolite-de-cythere-seraphim-eglise-de-grece-proteste-contre-lobstination-du-patriarcat-de-constantinople-a-reconnaitre-les-schismatiques-ukrainiens-et-le-second-mariage/

Une dernière chose, je suis étonné par le silence de la Sainte Montagne qui je sais dépend directement du patriarcat œcuménique.

12.Posté par BAB le 10/01/2019 22:44
Que va t’il se passer si passer si la plupart des Églises locales refusent de reconnaître la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine ?

13.Posté par Daniel le 11/01/2019 10:47
@BAB (12)

Une petite remarque car c'est une faute de plus en plus fréquente.

"Que va-t-il se passer". La liaison avec le "-t-il" se fait avec des traits d'union et non un apostrophe car l'apostrophe suppose une élision.

Je te appelle deviens "je t'appelle", élision car le e de te est supprimé pour des raisons. Dans "va-t-il", aucune lettre n'est supprimée, le t est là pour des raisons de prononciatin.

Pour répondre à la question, les Ukrainiens autocéphalistes continueront de célébrer tous seuls avec le Phanar...

14.Posté par N.B. le 11/01/2019 12:20

La société américaine est malade!!!!! - Mike Pompeo, secrétaire d'Etat des USA estime que l'octroi de l'autocéphalie à la nouvelle église d'Ukraine est un événement historique pour l'avenir de ce pays!

15.Posté par Daniel le 11/01/2019 15:31
@ NB (14)

D'un point de vue factuelle, cet octroi de l'autocéphalie est en effet historique... Reste à voir sur quoi il va déboucher.

16.Posté par Pélagie le 11/01/2019 15:46
Daniel 13
vous auriez dû regarder dans un dictionnaire avant de donner un cours d'orthographe à BAB 12
"apostrophe" est un mot de genre féminin -
j'espère que vous ne ferez aucune "FOTE" ou "FEAUTE" dans vos commentaires futurs

17.Posté par justine le 11/01/2019 18:32
Après la signature du tome du Fanar pour l'Ukraine par tous les 12 membres du Synode de Constantinople (dont le retard de 4 jours semble avoir été dû au refus d'Epiphane de commémorer le du patriarche de Moscou, le "jeune-homme laïc", selon l'expression de Savas de Varsovie, ne se décidant que le 7 janvier à obéir aux dispositions du tome), les Eglises Orthodoxes sont à présent occupées à étudier le texte de ce tome afin de clarifier leur position dans l'affaire ukrainienne.
En attendant, une analyse très intéressante de ce texte par le professeur Vladimir Burega, vice-recteur de l'Académie Théologique de Kiev, vient d'être publiée en traduction anglaise sur HTTP://ORTHOCHRISTIAN.COM/118524.HTML. L'original russe est accessible sur: HTTPS://LB.UA/NEWS/2019/01/06/416557_TOMOS_UKRAINI_TIPICHNOE.HTML
Cette analyse montre en quoi le tome pour l'Ukraine se distingue des autres tomes d'autocéphalie et en quoi il est identique. En outre elle note une progression constante, au fil des siècles, des prétentions d'autorité de Constantinople sur les autres Eglises.

Les éléments particuliers au tome ukrainien font l'objet d'un autre article digne d'attention intitulé "The trap in the tomos" (Le piège dans le tomos) et signé Petrus Antiochenus qui est publié aujourd'`hui à l'adresse: https://orthodoxsynaxis.org/2019/01/11/the-trap-in-the-tomos/
Pour résumer son contenu: L'auteur signale un piège à 4 temps dont les Eglises devront se prémunir si elles ne veulent pas que l'Orthodoxie change au point de devenir méconnaissable.

1. Le tome formule une NOUVELLE ECCLESIOLOGIE, exprimée dans la phrase: "Nous déclarons que l'Eglise Autocéphale d'Ukraine reconnaît comme sa Tête le Trône Apostolique et Patriarcal Ecuménique Suprêmement Saint, ainsi que le font aussi les autres patriarches et hiérarques". Commentaire de Petrus Antiochenus: "Ce n'est pas une déclaration d'ordre mineur, vu que l'Eglise Orthodoxe ne reconnaît qu'une seule Tête, Jésus Christ (cf. Eph 5,23)."

2. Le tome stipule que LE PREMIER TRONE N'EST JUGE PAR PERSONNE en affirmant "le droit de tous les hiérarques et autres clercs d'adresser des pétitions d'appel au Patriarche Ecuménique qui détient la responsabilité canonique de passer jugement sans recours dans les affaires ecclésiastiques concernant les évêques et autres clercs des Eglises locales".

Cette prétention à la juridiction universelle, souligne l'auteur, le patr. Bartholomé l'a déjà affirmée dans sa lettre par laquelle il reçut anticanoniquement dans sa juridiction Alexandre Drabinko de l'Eglise ukrainienne canonique, où il dit qu'il possède "indisputablement la responsabilité de juger des affaires ecclésiastiques n'importe où et de les porter à une conclusion définitive", ainsi que dans sa lettre du 24 décembre aux primats des Eglises Orthodoxes où il affirme que "l'Eglise de Constantinople détient en exclusivité la responsabilité et le privilège de juger toutes affaires ecclésiastiques par-delà les frontières jurisdictionnelles (υπεροριως)".

3. SEULE AUTORITE EN MATIERE DOGMATIQUE ET CANONIQUE. Le tome exige en effet que "en cas de problèmes majeurs de nature doctrinale et canonique, Sa Béatitude le Métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine doit, au nom du Saint Synode de son Eglise, s'adresser à notre Trône Patriarcal et Ecuménique Suprêmement Saint, sollicitant son opinion autoritative et approbation conclusive".

On voit mal, commente l'auteur de l'article, en quoi ces prétentions à la juridiction universelle et à l'autorité conclusive de son opinion se distingueraient de la doctrine romaine de l'infaillibilité papale. Et comme exemple de ces nouveaux pouvoirs absolus que le Fanar s'arroge il cite la dissolution subite de l'Archevêché et l'incorporation des paroisses dans les diocèses fanariotes, sans prévenir personne, sans demander l'avis des concernés, une décision sans recours.

4. L'EGLISE DE CONSTANTINOPLE EST SANS LIMITES TERRITORIALES. La quatrième dimension du piège est la distinction d'Eglises de deux sortes: celles qui ont des limites territoriales qu'elles n'ont pas le droit de dépasser, et celle, unique, de Constantinople qui n'en a pas, puisqu'elle affirme qu'à elle seule appartient "la compétence pour la diaspora" et que de partout elle peut "juger sans recours" et aussi, ce qui est entériné de plus dans ce tome pour l'Ukraine, qu'elle peut créer à volonté des diocèses, des stravropégies et des exarchats sur le territoire d'autres Eglises autocéphales.



18.Posté par BAB le 12/01/2019 00:27
@Justine
Merci de votre communication tes explicite. (post 17).

19.Posté par Nicodème le 12/01/2019 00:40
@14 : Malade , certes , et depuis longtemps . De toutes façons , comment des Wasp pourraient-ils comprendre quoi que ce soit à l'orthodoxie , en général . Je rappelle à ce sujet que le général Wesley Clark , commandnat en chef des forces étazuniennes (sous camouflage otan) , lors de la guerre de Yougoslavie avait émis ce jugement qui en dit long sur leur inculture et leur arrogance : "La civilisation s'arrête là où commence l'orthodoxie" ...

20.Posté par Nicodème le 12/01/2019 00:44
Il y a tout à la fois du Michel Cérullaire et du cardinal Humbert ds ce Bartholomée ... Décidément la vieillesse est un naufrage ...

21.Posté par Marie Genko le 12/01/2019 21:44
Merci, Justine, pour le très intéressant message 17

22.Posté par justine le 13/01/2019 15:47
Il y a plus grave encore que ce que montre l'article indique au post 17. Dans un texte publie aujourd'hui, le père Angelos Angelakopoulos, théologien et recteur de l'Eglise Ste Paraskevi (métropole du Pirée) parle des suites, pour l'avenir de l'Orthodoxie, des récents développements du problème ukrainien et notamment de la concélébration du 6 janvier au Fanar. Avec tout cela, de fâcheux précédents ont été créés.
L'objectif principal des manoeuvres fanariotes en Ukraine et de celles, à peu près identiques, qui vont suivre dans d'autres pays, c'est, comme souligne le père Angelos, d'imposer à l'Eglise Orthodoxe la primauté du patriarche de Constantinople comme "premier sans égaux".
Le patriarche lui-même et plusieurs autres hiérarques de sa cour ne cachent pas, mais ont clairement exprimé l'intention du Fanar non seulement d'affirmer, mais de réaliser dans les faits, une telle primauté.
Pour y parvenir, selon le père Angelos, le Fanar dans une proche avenir va donc créer - si les autres Eglises ne mettent pas un terme à ces manoeuvres en refusant de reconnaitre ces structures anticanoniques - plusieurs autres "églises autocéphales" sous son contrôle, afin d'acquérir une majorité au niveau pan-orthodoxe. Une fois cette majorité atteinte, il va organiser un nouveau "Grand et Saint Concile" qui approuvera cette nouvelle sorte de primauté de "premier sans égaux" et statuera aussi sur la question de l'autocéphalie, ses limites et sa révocabilité. Qu'il ne s'agit point de fantaisies ou d'exagérations, c'est ce que nous montrent de récentes déclarations du patriarche lui-même (notamment son discours du 1er s septembre 2018 au Fanar) et de ses acolytes. Le "Très-Saint Trône de Constantinople" y est présenté comme "le début de l'Eglise Orthodoxe, "la Lumière et la vie des Eglises", la "Source du Salut", voire comme la source de la Primauté elle-même. Bartholomé affirme carrément: "Sans le patriarcat écuménique, l'Eglise ne peut exister." On trouve en effet dans l'homilétique et littérature phanariote des dernières années, depuis les écrits du métropolite Jean Zizioulas jusqu'aux déclarations du métropolite Elpidophore de Prousse toute une apologie de l'incomparable supériorité et unicité du Fanar par rapport aux autres Eglises, même les autres patriarcats anciens, sans parler des nouveaux, le tout avec un volumineux support théologique qui vire dans l'hérésie (primauté du Père qui serait le prototype de la primauté du patr. de Constantinople, ecclésiologie eucharistique etc.).
http://aktines.blogspot.com/2019/01/blog-post_71.html#more (en grec, mettre traducteur automatique)



23.Posté par jean le 13/01/2019 17:26
juste une petite question car je n'arrive plus a me connecter au site de l'exarchat des eglises russes en europe occidentale , et je me demande si c'est juste un bug ou bien le site a été désactivé, est ce que quelqu'un sait svp?

24.Posté par jean le 13/01/2019 17:54
si le Patriarche de Constantinople parvient à s'imposer primauté pan-orthodoxe , il lui sera sans doute facile ensuite de fusionner et diluer toute l'Orthodoxie, de son propre chef, avec d'autres églises, romaine puis aussi protestante dans un amalgame sans fondement . ...

25.Posté par Marie Genko le 13/01/2019 18:26
Chère Justine
Merci pour votre terrifiant message 22.

Je suis bien certaine que nous sommes très nombreux dans le monde orthodoxe à être conscients du danger dans lequel nous plonge la volonté de domination de Constantinople.
Nous avons la FOI véritable et le Seigneur ne peut laisser son troupeau à la merci des loups de ce monde.
Je prie, et j'espère, que tous les patriarcats orthodoxes accepteront de se réunir afin de fixer tous ensemble, dans le respect de notre Sainte Tradition, les limites de ce Pouvoir de plus en plus exorbitant du trône de Constantinople.
Merci à nouveau pour votre vigilance et la qualité de vos messages.
Que Dieu vous protège. Marie

26.Posté par BAB le 13/01/2019 18:46
@ jean post 23

Ce lien fonctionne

http://www.exarchat.eu/

27.Posté par Justine le 13/01/2019 20:20
On l'espère et on le souhaite, que les critères d'action soient la fidélité au Christ et à SON Eglise.
Que Dieu nous garde tous.

28.Posté par Tchetnik le 13/01/2019 22:43
Beaucoup de "désaccords" de nombreux évêques mais combien seront prêts à aller jusqu'au bout , risquer leur poste et lutter contre un système qu'ils ont jusqu'à présent tous servi et laissé faire, ce toutes juridictions confondues?

29.Posté par OLTR - WEB-MASTER le 14/01/2019 15:56
@23 Jean et @26 Bab

Que Justine et tous les autres intervenants du présent débats nous pardonnent. Il n'y a surtout pas de volonté de contrarier la publication de leurs intéressantes contributions ni de chercher à détourner la conversation qui reste au centre de cette page de commentaires. Nous voulions juste faire une observation technique.

Nous rencontrons le même problème que Jean (impossibilité d'accès au site que BAB mentionne avec précision). Mais ce problème n'apparait qu'avec l'emploi du navigateur "Firefox". Aucun problème avec le navigateur "Internet Explorer", ni, curieusement, dans Firefox, quand on clique sur un lien vers l'exarchat. Nous ne connaissons ni la raison ou ni le remède.

30.Posté par jean le 14/01/2019 18:58
j'utilise Explorer et ça ne fonctionne pas ....

31.Posté par justine le 14/01/2019 20:25
Au post 29, merci a OLTR pour ce "truc". En effet, sa marche. Si on va à wikipedia pour leur article sur l'Archeveché, dans diverses langues, il y a à la fin du texte un lien vers le site officiel, et par celui-là on peut se connecter.

32.Posté par jean le 14/01/2019 22:43
merci OLTR (que je ne connaissais pas) ainsi qu'a Justine pour ses contributions très explicites ,que je m'excuse par ailleurs d'avoir interrompues (p.23) .
Cela dit pour en revenir au sujet, plusieurs questions demeurent pour moi :
-pourquoi si certains manifestent leur désaccord d'autres primats ou évêques ne se prononcent pas ou laissent faire finalement, y compris le Mt Athos?
-qui et comment pourrait convoquer un synode afin de stopper cette courses délibérée vers le "papisme"?
- au delà de la soif de pouvoir , quel est le but de Bartholomé ? Déchirer l'Orthodoxie pour en faire quoi ensuite?....
-n'est ce pas finalement un violent combat spirituel auquel nous assistons...

33.Posté par Vladimir G: je n'arrive pas à me connecter à http://www.exarchat.eu/ le 15/01/2019 10:49
Sur Firefiox et Explorer, je n'arrive pas à me connecter à ni par le lien 26 ni par Wikipedia

34.Posté par justine le 15/01/2019 17:00
A Jean, post 32: Je pense que les hiérarques qui ont des critères justes, c'est à dire ceux qui donnent la priorité au bon ordre de l'Eglise et à la fidélité à l'Orthodoxie, autrement dit au Christ, se sont prononcés sans détour. Ceux qui hésitent et attendent de voir ce que font les autres, par contre, sont guidés par des considérations politiques et surtout les "church politics" (calcul avantages-désavantages pour eux-memes et leurs Eglises nationales). Pour la deuxième question: l'état d'esprit des calculateurs les pousse aussi à hesiter devant un Concile qui les obligerait à prendre une position inéquivoque. Puisqu'il est évident qu'un Concile sur la question ukrainienne ne pourrait etre ni convoqué ni présidé par Bartholomé, ce serait Théodore d'Alexandrie, second après celui-ci dans l'ordre des diptyques, qui pourrait le convoquer, à moins que les autres primats se mettraient d'accord pour une troisième solution. Et a votre dernière question je répondrais que Bartholomé a sa "vision" particulière, qu'un hiérarque ukrainien (l'Archeveque Théodose, Vicaire de la Metropole de Kiev, voir http://www.pravoslavie.ru/118533.html), a fort justement caractérisée comme "Fanarodoxie". Celle-ci lui suffit pour justifier tous ses actes. Et puis, bien évidemment nous assistons à un combat, celui que le Seigneur Lui-meme a prédit (voir Evangile de Mathieu chap. 24 et le Livre de la Révélation), le combat des forces des Ténèbres contre le Christ, combat qui trouvera sa fin définitive par la Seconde Parousie et la Victoire finale du Sauveur.

35.Posté par justine le 15/01/2019 17:39
A Vladimir post 33: Il faut un lien "vivant". Si celui que vous avez cliqué sur wikipedia n'est pas vivant (hyperlink), essayez sur le site du "moinillon au quotidien". Dans la liste en marge à droite, il y a la rubrique "Liens", puis la sous-rubrique "Eglise". Là vous trouverez Archeveché.fr. C'est un lien vivant. En le cliquant (clic gauche) vous arrivez sur la page de l'Archeveché.

Nouveau commentaire :



Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile