Le Vatican et la plupart des régions d'Italie ont assoupli les restrictions imposées en raison du COVID-19
La plupart des régions d'Italie ont partiellement levé lundi les mesures restrictives introduites pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont rapporté les médias européens.

Nous parlons de 16 régions dans lesquelles le niveau de menace a maintenant été abaissé de «orange» à «jaune», c'est-à-dire que la situation avec le coronavirus s'y est récemment améliorée. Parmi eux se trouvent la région du Latium, qui comprend Rome, et la Lombardie, dans laquelle se trouve Milan.

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Février 2021 à 11:08 | 1 commentaire | Permalien

UN ANCIEN TEMPLE ESPAGNOL DE GRENADE A ÉTÉ DEFINITIVEMENT  TRANSFÉRÉ À  LA COMMUNAUTÉ ORTHODOXE RUSSE
Le 23 janvier 2021, une cérémonie a eu lieu pour le transfert officiel de l'église Saint-Barthélemée, construite au XVIe siècle, à la communauté locale du Patriarcat de Moscou, selon Patriarchia.ru

Le document a été signé dans le cadre du développement des accords conclus lors de la réunion du hiérarque de l'Église orthodoxe russe, l'archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne, avec l'archevêque de Grenade Francisco Javier Martinez Fernandez, le 13 octobre 2020.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 28 Janvier 2021 à 15:09 | 0 commentaire | Permalien

Une paroisse de l’Est des États-Unis est retournée au sein de l’Église hors frontières  d’où elle est partie après sa réunification avec l’Église orthodoxe russe en 2007
La communauté de la paroisse de l’ Assomption à Stafford, en Virginie, est retournée13 ans plus tard à l’Église russe hors frontières qu’elle avait quittée pour protester contre sa réunification avec le Patriarcat de Moscou.

Selon le site internet du diocèse d’Amérique de l’Est, il y a quelques semaines, le prêtre John Trepachko, resteur de la communauté, a écrit au doyen du district métropolitain du diocèse d’Amérique de l’Est, le père Victor Potapov, au sujet du retour de sa paroisse au sein de l’Église russe hors frontières.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 20 Janvier 2021 à 07:14 | 0 commentaire | Permalien

Les hiérarchies de l'Église chypriote demandent de retirer immédiatement la reconnaissance de la nouvelle Eglise d’Ukraine (P.Constantinople)
Quatre métropolites de l'Église de Chypres ont accusé Mgr Chrysostome II de violation flagrante du système synodal en raison de la commémoration d'Épiphane Doumenko (responsable de la nouvelle Eglise d’Ukraine) pendant l’office .

Le 24 octobre 2020, le métropolite Nicéphore de Kykkos, le métropolite Athanase de Limassol, le métropolite Isaiah de Tamasos et le métropolite Nicolas d'Amathundus de l'Église orthodoxe de Chypre ont fait appel à l'archevêque Chrysostome avec une demande d'annuler immédiatement la décision anti-canonique et invalide d'inclure le nom de l'Église orthodoxe d’Epiphane Doumenko . Le texte du message des métropolites a été publié par l'édition grecque Rompheaa .

Dans leur appel, les évêques chypriotes insistent sur leur position initiale, selon laquelle «la décision du patriarche œcuménique d'accorder « l'autocéphalie » aux structures schismatiques de l'Église ukrainienne est arbitraire, anti-canonique ».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Octobre 2020 à 16:43 | -1 commentaire | Permalien

L'Église orthodoxe russe a été horrifiée par les modifications de l'ancien monastère de Chora adapté pour devenir une mosquée à Istanbul
La pièce la plus précieuse de l'histoire de l'art!

La fresque et les mosaïques étaient inaccessibles et la structure a été presque détruite. L'ambiance mystique, le caractère, la valeur artistique ont disparu. C'était l'un des endroits les plus impressionnants d'Istanbul, la mosaïque et les fresque qui s'y trouvent étaient très précieux et admirés pendant des heures.


L'Église orthodoxe russe est choquée de voir à quel point l'intérieur de l'ancien monastère de Chora à Istanbul a changé après sa transformation en mosquée.

L'archiprêtre Nikolai Balachov, responsable adjoint du département synodal des relations extérieures de l’EOR, a publié mercredi deux photos du monastère sur son Facebook - avant août de cette année, lorsque le monastère avait encore le statut de musée, et l'actuel, après que le monastère ait été transformé en mosquée sur décision du président turc Recep Tayyip Erdogan ...

«Le monastère de Chora à Istanbul a été « adapté » pour être utilisé comme mosquée. Malheur aux chrétiens orthodoxes. Les témoignages vivants de ce qu'était Constantinople, la reine et la mère des villes, sont enterrés sous nos yeux… Celui qui voit, comprend », écrivait le prêtre.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 30 Octobre 2020 à 09:58 | -2 commentaire | Permalien

Le patriarche Bartholomée déménagerait d'Istanbul aux Etats-Unis?
Le Synode du Patriarcat de Constantinople a un nouveau statut de l'archidiocèse américain. Pourquoi l'ancienne Charte était-elle mauvaise et à quelles fins le Phanar a-t-il besoin d'un nouveau statut?

Le 6 octobre 2020, le synode du Phanar a décidé de suspendre le statut de l'archidiocèse du patriarcat de Constantinople aux États-Unis et a annoncé l’introduction d'un nouveau statut.

Commentant cette décision l'archevêque Elpidophoros , responsable de l'archidiocèse aux États-Unis, , a déclaré : «Aujourd'hui, nous nous sentons heureux, car avec cette décision, le patriarcat œcuménique nous donne une excellente occasion de représenter conjointement notre Église à l'occasion de son 100e anniversaire.» Il a précisé qu'un comité conjoint sera créé pour élaborer le nouveau statut, qui comprendra des représentants du clergé et des laïcs de l'archidiocèse et des représentants du Phanar. En outre, Mgr Elpidophoros a remercié le «primat de l'orthodoxie», c'est-à-dire le patriarche Bartholomée, pour «l'excellente opportunité de restaurer l'archidiocèse à partir de rien».
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Octobre 2020 à 22:56 | Permalien

L'archevêché  catholique de Grenade a remis à une paroisse du patriarcat de Moscou une église située  dans le centre de cette ville
Le 13 octobre 2020, l' archevêque Nestor de Madrid et de Lisbonne a rencontré Mgr Francisco Javier Martinez Fernandez, archevêque de Grenade. Participait à cette rencontre le secrétaire du diocèse hispano-portugais, l' archiprêtre Andrei Kordotchkine.

Un accord a été conclu sur le transfert à la paroisse orthodoxe russe de Grenade (Espagne) de l'église Saint Bartholomée , située dans le centre-ville. La communauté a été admise dans le diocèse en 2018.

Le lendemain, lors de la fête de la protection du Très Saint Mère de Dieu, fête patronale, Mgr Nestor y a célébré une liturgie solennelle . Lui concélébraient le secrétaire du diocèse, l'archiprêtre Andrei Kordochkin, l'archiprêtre Mikhail Ustimenko et le prêtre Valery Baydak.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Octobre 2020 à 13:26 | 0 commentaire | Permalien

Pourquoi est-ce que le Phanar n’accorde pas l’autocéphalie à l’Église finlandaise ?
Le 5 octobre s’est réuni le synode de l’Église orthodoxe finlandaise.

Pour le monde orthodoxe il n’y a là rien d’exceptionnel et l’événement ne devrait pas retenir l’attention.
Mais la situation est très particulière : ce synode s’est déroulé au Phanar et sous la surveillance de l’un des hauts dignitaires du patriarcat de Constantinople.

Avant 1923, l’Église orthodoxe finlandaise était partie intégrante de l’Église orthodoxe russe, puis elle a reçu le statut d’Église autonome au sein du patriarcat de Constantinople. Dès cette même année, 1923, les autorités finnoises ont demandé au Phanar d’accorder l’autocéphalie à leur Église, mais le patriarche d’alors, Mélite, a répondu que le moment n’était pas venu. En 1980, les autorités religieuses l’Église orthodoxe finlandaise ont réitéré la demande, mais cette fois-ci n’ont pas eu l’honneur d’une réponse d’Istamboul.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 13 Octobre 2020 à 17:50 | 0 commentaire | Permalien

Le Synode du Patriarcat de Constantinople a suspendu la Charte de son archidiocèse aux Etats-Unis
Le patriarche Bartholomée insiste sur l'abolition des institutions précédentes et la construction d'une verticale Phanar du pouvoir

Le Saint Synode du Patriarcat de Constantinople, présidé par le Patriarche Bartholomée, a suspendu de manière inattendue le statut de l'archidiocèse du Patriarcat de Constantinople aux États-Unis, annonce l'UOJ se référant à la publication "Romphea".

Selon le portail grec, cette décision est motivée par le désir de « renforcer le rôle de la plus grande province de l'Église Mère avec une nouvelle vision et une nouvelle constitution adaptées aux besoins pastoraux contemporains en évolution et en mutation de la société américaine».

Ce qui se cache exactement derrière ce libellé n'est pas encore clair. Très probablement, le Phanar tente d'empêcher le départ progressif de la diaspora grecque aux États-Unis du patriarcat de Constantinople, car il est bien connu que dans les années 1990, l'archidiocèse avait des relations très compliquées et tendues avec le patriarche Bartholomée et son synode. Il s’agissait des différends sur les limites de son indépendance.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Octobre 2020 à 21:42 | 11 commentaires | Permalien

Une étoile de l’Orthodoxie en France, le Père Boris Borinskoy ( + 1925-2020) s’est éteinte le 7 août dernier à l’âge de 96 ans. Qui était le Père Boris, né à Paris en 1925 au sein d’une famille aristocratique de l’émigration russe ? Le théologien, le professeur de dogmatique, le prédicateur, le père spirituel ? Nous reviendrons sur ces différentes figures, de cette personnalité marquante de l’Orthodoxie.

Nous évoquerons aussi les tensions en Méditerranée orientale et l’émoi provoqué par les décisions des autorités turques de transformer en mosquée des sites majeurs du patrimoine byzantin, à savoir la cathédrale Sainte Sophie et l’ensemble monastique de Saint Sauveur in Chora.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 23 Septembre 2020 à 09:07 | 0 commentaire | Permalien

Monseigneur Jean (Zizoulas), métropolite de Pergame, constate que l’Eglise russe refuse de reconnaître le patriarche Bartholomée « pape de Rome de l’Orient » et que cela inhibe le dialogue avec les catholiques.

L’Eglise orthodoxe russe ainsi que plusieurs Eglises orthodoxes locales n’admettent pas la primauté du patriarcat de Constantinople dans l’ensemble du monde orthodoxe. Monseigneur Jean dit que tant que l’orthodoxie n’a pas son propre « pape de Rome » le dialogue avec les catholiques ne pourra pas s’approfondir.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 16 Septembre 2020 à 11:12 | 41 commentaires | Permalien

L’évêque Amfilohije, qui dirige l’église au Monténégro, s’est ouvertement retourné contre le gouvernement à cause de la loi sur la propriété.
Archiprêtre Nicolas Balachov: Les résultats des élections au Monténégro donnent l'espoir de mettre fin à la politique anti-ecclésiale dans ce pays

L’Église orthodoxe serbe a fait valoir que la loi permet à l’État monténégrin de confisquer ses biens en prélude à la création d’une église monténégrine distincte. Cela a été nié par le gouvernement.

L’évêque Amfilohije, qui dirige l’église au Monténégro, s’est ouvertement retourné contre le gouvernement à cause de la loi sur la propriété. Le principal groupe d’opposition, l’alliance pro-serbe et pro-russe «Pour l’avenir du Monténégro», a soutenu les manifestations dirigées par l’Église contre la loi sur la religion, et il souhaite des liens plus étroits avec Belgrade et Moscou.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 2 Septembre 2020 à 08:44 | 0 commentaire | Permalien

Une analyse de Raphaël Blere - Au Monténégro, l'Eglise orthodoxe serbe face à la persécution de l'Etat
Au Monténégro, l'Etat entend réduire l’influence de l'Eglise orthodoxe serbe, à travers la création d'une Église autocéphale et une loi controversée sur «la liberté religieuse». Une analyse de Raphaël Blere, consultant en Intelligence économique.

Au Monténégro, à l’approche des nouvelles élections législatives du 30 août, les tensions sont toujours aussi grandes entre le gouvernement et l’Eglise orthodoxe serbe du Monténégro dirigée par le métropolite Amphiloque.

En cause : la loi sur la liberté religieuse, votée par le Parlement le 26 décembre 2019. Celle-ci oblige l’Eglise orthodoxe serbe à présenter les titres de ses propriétés datant d’avant 1918, chose souvent impossible pour des raisons historiques, sous peine de nationalisation. Une mesure que l’Eglise orthodoxe serbe juge inacceptable et discriminatoire, alors que les autres communautés religieuses ne sont pas concernées par cette décision gouvernementale.

En effet, le Monténégro coopère avec les autres confessions, musulmanes, juives et catholiques. Un concordat a même été signée avec l’Eglise de Rome en juin 2011, lui permettant de jouir d’une certaine indépendance

Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 26 Août 2020 à 16:22 | 1 commentaire | Permalien

Archimandrite Philippe (Vasiltsev): "Dans cette situation, ils n'étaient pas censés rester en vie, mais le Seigneur les a sauvés"
L'archimandrite Philippe (Vasiltsev), recteur du métochion de l'Église orthodoxe russe à Beyrouth a parlé de ce qui se passe dans cette ville, après la terrible explosion du 4 août 2020, qui a détruit plusieurs pâtés de maisons près du port et causé de graves destructions dans d'autres quartiers, selon le site "Paroisses " .

Selon le prêtre, aucun des paroissiens permanents du métochion n'est mort dans l'explosion, il n’y a eu aucun blessé grave. Quant à la diaspora russophone du Liban, qui compte environ 50 000 personnes, des informations complètes sur les victimes seront publiées plus tard.

«Malheureusement, plusieurs familles de nos paroissiens qui vivent à Achrafieh (c'est un quartier orthodoxe de la ville, il est situé non loin du port et donc beaucoup souffert), ont perdu leurs maisons, ils n'ont plus d'abri. Par conséquent, nous devrons réfléchir très sérieusement à la manière de soutenir financièrement ces personnes qui se retrouvent, pourrait-on dire, dans la rue », a déclaré le père Philippe.

Il a noté que le 6 août, une prière d'action de grâce pour la délivrance du danger mortel sera célébrée dans l'église Saint Jean-Baptiste
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 15 Août 2020 à 08:37 | 2 commentaires | Permalien

Le Sultan invite pour le 24 juillet...La première prière islamique dans la basilique Sainte-Sophie durera un jour!
Les icônes chrétiennes qui ornent l'intérieur de l'ancienne basilique byzantine seront dissimulées le temps de la prière

La première prière islamique dans la basilique Sainte-Sophie durera un jour. Selon le journal grec Ethnos.gr, la prière durera du vendredi matin 24 juillet au samedi matin 25 juillet. Pendant tout ce temps, la cathédrale sera ouverte à la prière

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a effectué dimanche une visite symbolique dans l'ex-basilique Sainte-Sophie d'Istanbul, la première depuis la reconversion controversée de ce monument en mosquée la semaine dernière. Lors de cette brève inspection, M. Erdogan a observé les travaux de reconversion à l'intérieur du bâtiment, a indiqué la présidence, qui a publié des photos sur lesquelles on voit des échafaudages. La visite surprise du chef de l'État turc a lieu à quelques jours de la première prière musulmane à Sainte-Sophie depuis sa reconversion, prévue vendredi. M. Erdogan y prendra part.

La semaine dernière, le plus haut tribunal administratif de Turquie a révoqué une décision gouvernementale datant de 1934 conférant à Sainte-Sophie le statut de musée.Aussitôt cette décision rendue publique, le président Erdogan a annoncé la transformation de Sainte-Sophie en mosquée. Selon l'Autorité des Affaires religieuses (Diyanet), 500 personnes participeront à la première prière collective, vendredi, à l'intérieur de Sainte-Sophie.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 24 Juillet 2020 à 15:27 | 8 commentaires | Permalien

Le président d’une commission de la Douma d’État demande qu’Istamboul restitue des églises à la Russie

Sergueï Gavrilov, président de la commission de la Douma d’État au Développement de la société civile et aux questions sociétales et religieuses, a déclaré qu’il faut absolument qu’Istamboul rende à la Russie les églises orthodoxes dont elle a été spoliée.

« Il y a, à Istamboul, des églises qui historiquement appartenaient à la Russie. Il faut préparer tous les documents qui le prouvent pour qu’elles nous soient restituées, » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse ce mercredi.

Moscou, le 15 juillet 2020 Source Interfax — traduction PO
Глава думского комитета призывает вернуть России храмы Стамбула
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 19 Juillet 2020 à 13:08 | 0 commentaire | Permalien

Déclaration du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie
Les appels de certains hommes politiques turcs à modifier le statut de musée de l’église Sainte-Sophie, l’un des plus grands monuments de la culture chrétienne, m’inquiètent profondément.

Édifiée au VIe siècle en l’honneur du Christ Sauveur, cette église a une grande valeur pour toute l’Orthodoxie. Elle est très chère à l’Église russe. Les ambassadeurs du grand-prince Vladimir, ayant franchi le seuil de cette église, furent ravis par sa beauté céleste. Convaincu par leur récit, saint Vladimir reçut le baptême et baptisa la Russie, qui entra à sa suite dans une nouvelle ère spirituelle et historique, dans la civilisation chrétienne.

Le ravissement qu’inspire les réalisations de cette civilisation, dont nous faisons partie, s’est transmis jusqu’à nous, de génération en génération. Sainte-Sophie en était et reste l’un des symboles, vénérés avec dévotion. Elle a inspiré les architectes de Kiev, de Novgorod, de Polotsk, tous les principaux centres de la croissance spirituelle de la Rus’ ancienne.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Juillet 2020 à 14:35 | 5 commentaires | Permalien

Le prêtre martyr Zinovy Sutormine (1864-1920)
Le prêtre-martyr Zinovy Evstafievich Sutormine naquit le 30 octobre 1864 dans une famille paysanne. Diplômé de l'école centrale des aides-médecins d'Omsk, il servit en tant qu'aide-médecin en chef au 3ème département militaire de la troupe cosaque de Sibérie.

A l'âge de 35 ans, Zinovy Evstafievich commença à servir à l'église comme lecteur. Le 21 février 1899, il fut ordonné diacre par le frère de sa femme, l'évêque d'Omsk et de Semipalatinsk Serge (Petrov), pour l'église de la Résurrection de la ville de Semipalatinsk.

Le 11 juillet 1911, le père Zinovy fut ordonné prêtre pour l'église en construction Saint Nicolas le Thaumaturge du village de Verkh-Oulbinsk, situé dans le district de Zmeïnogorod (actuellement, cet endroit se trouve dans la ville d'Oust-Kamenogorsk).

Grâce au travail du père Zinovy, la construction de l'église s'acheva en 1913, et celle-ci fut consacrée le 30 juin 1913 en présence de mille cinq cents fidèles. Après la révolution de 1917, l'église ne fut pas longtemps utilisée comme telle et au début des années 30, elle fut transformée en école. Plus tard, elle abrita un certain nombre d'autres organisations, et en été 2000 les murs de l'église furent démolis.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 11 Juillet 2020 à 08:58 | 0 commentaire | Permalien

La France veut que Sainte-Sophie à Istanbul reste "ouvert à tous"! Erdogan rejette les critiques sur le projet du musée Sainte-Sophie à Istanbul
Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé vendredi 10 juillet l’ouverture de l’ex-basilique byzantine Sainte-Sophie à Istanbul aux prières musulmanes, après qu’un tribunal a retiré son statut de musée, ouvrant ainsi la voie à sa transformation en mosquée.

« Il a été décidé que Sainte-Sophie sera placée sous l’administration de Diyanet [l’Autorité des affaires religieuses] et sera rouverte aux prières », a annoncé M. Erdogan dans un communiqué qu’il a publié sur Twitter.

La France souhaite que le musée Sainte-Sophie à Istanbul reste "ouvert à tous", a déclaré jeudi le ministère des Affaires étrangères, alors que le président turc Recep Tayyip Erdogan veut le retransformer en mosquée.

"Nous serons attentifs à la préservation de l'intégrité de ce joyau du patrimoine universel, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco", a dit une porte-parole du Quai d'Orsay. "Symbole de tolérance et de diversité, ce lieu doit rester ouvert à tous." Cette prise de position survient dans un contexte de fortes tensions entre la France et la Turquie, toutes deux membres de l'Otan, autour notamment du conflit en Libye.

Le projet de rendre à l'ex-basilique Sainte-Sophie son statut de mosquée a été examiné jeudi par la justice turque. Une décision devrait être rendue dans un délai de 15 jours, a dit un avocat plaidant en faveur de ce changement.

Le patriarche orthodoxe Bartholomée, les Etats-Unis mais aussi la Grèce ont aussi critiqué cette initiative

Erdogan rejette les critiques sur le projet du musée Sainte-Sophie à Istanbul

Les critiques contre le projet de transformation du musée Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée constituent "une attaque contre la souveraineté de la Turquie", a déclaré vendredi le président turc, Recep Tayyip Erdogan.
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 6 Juillet 2020 à 17:28 | 36 commentaires | Permalien

L'Eglise orthodoxe russe estime que le mouvement "Black Lives Matter" est antichrétien par sa nature
Mgr Sabba Toutoutov, adjoint du responsable du service administratif du patriarcat de Moscou, écrit sur le site Telegram: "Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et dans certains autres pays le mouvement "Black Lives Matter" devient de plus en plus  antichrétien et, même, hostile à  notre civilisation". Selon l'évêque cette tendance devient de plus en plus évidente. La statue de l'empereur Constantin le Grand qui voisine avec la cathédrale d'York en Grande-Bretagne pourrait être déboulonnée à cause de la prétendue glorification de l'esclavage par l'empereur. Le recteur de la cathédrale étudie la portée de cette sculpture à la lumières des plaintes qui lui ont été adressées.

Mgr Justin Welby, archevêque de Canterbury, a déclaré que les statues existant dans la cathédrale de Westminster et l'abbaye de Canterbury feront l'objet d'une étude spéciale pour vérifier si elles doivent être maintenues à leurs places.   
Rédigé par Parlons D'orthodoxie le 4 Juillet 2020 à 08:08 | -2 commentaire | Permalien

1 2 3 4 5 » ... 38


Recherche



Derniers commentaires


RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile